CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : puberté précoce;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Augmentation de la fréquence des pubertés précoces avant 8 ans : que faire ?
http://www.franceculture.fr/emission-revolutions-medicales-augmentation-de-la-frequence-des-pubertes-precoces-avant-8-ans-que-fa
L’âge des premières règles étaient de 17ans au milieu du XIXe siècle il est passé à 13 ans un siècle plus tard et il est actuellement stable depuis plus de cinquante ans. Mais aujourd’hui la puberté précoce dont l’incidence semble de plus en plus fréquente est définie par la survenue de règles avant 8 ans pour la petite fille et 9 ans et demi pour le petit garçon. Est-ce préoccupant ?
2015
false
false
false
France Culture
France
français
puberté précoce
enfant
émission radiophonique

---
N1-SUPERVISEE
Puberté normale et pathologique
Pour bien comprendre, puberté précoce, retard pubertaire
http://campus.cerimes.fr/media/campus/deploiement/pediatrie/enseignement/puberte_normale/site/html/1.html
Puberté normale, Retard pubertaire, Puberté précoce
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Pédiatrie
France
047. Puberté normale et pathologique
français
cours
puberté
puberté précoce
retard pubertaire

---
N1-VALIDE
Puberté précoce centrale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=759
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=759
La puberté précoce centrale, aussi appelée puberté précoce dépendante des gonadotrophines, est un trouble de la croissance endocrinien rare caractérisé par l'apparition de changements pubertaires, avec le développement de caractères sexuels secondaires, une croissance et une maturation osseuses accélérées, avant 8 ans pour les filles et 9 ans pour les garçons
2014
false
true
false
Orphanet
France
français
puberté précoce
puberté précoce
puberté précoce
diagnostic différentiel
puberté précoce
incidence
maladies rares
enfant
puberté précoce
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La puberté des filles démarre plus tôt qu'il y a vingt ans
http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Grossesse-Enfants/La-puberte-des-filles-demarre-plus-tot-qu-il-y-a-vingt-ans
L'histoire d'une fillette mexicaine de 9 ans devenue mère en janvier dernier a suscité l'étonnement et la consternation dans le monde entier. Il apparaît aujourd'hui que Dafne a menti et qu'elle serait âgée de 12 ou 13 ans. Malgré tout, cette affaire vient rappeler que certaines fillettes connaissent une puberté précoce. Un phénomène bien réel, dont elles souffrent souvent.
2013
false
N
Planète Santé
Genève
Suisse
français
puberté précoce
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Puberté précoce périphérique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=178040
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
puberté précoce

---
N1-SUPERVISEE
Puberté normale et pathologique
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement/item38/site/html/
Aspects cliniques de la puberté, Évaluation du développement pubertaire en pratique courante, Absence et retards pubertaires, Précocités pubertaires.
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
France
adolescent
puberté
puberté précoce
retard pubertaire
retard pubertaire
puberté précoce
endocrinologie
cours
épreuves classantes nationales

---
N1-SUPERVISEE
Item 38 : Puberté normale et pathologique
- Examen Classant National : Question(s) 38 Module(s) 3 -
http://campus.cerimes.fr/endocrinologie/enseignement/puberte/site/html/
http://campus.cerimes.fr/endocrinologie/enseignement/puberte/site/html/1.html
Puberté normale, retards pubertaires, pubertés précoces
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Endocrinologie
France
047. Puberté normale et pathologique
français
cours
puberté
retard pubertaire
puberté précoce

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant un développement pubertaire précoce
http://pap-pediatrie.com/endocrinologie/70/conduite-%C3%A0-tenir-devant-un-d%C3%A9veloppement-pubertaire-pr%C3%A9coce
2008
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
enfant
puberté précoce
puberté précoce
algorithme
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Régulation et dérégulation de l'âge pubertaire : populations à risque ?
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1523&langue=FR
La majorité des causes de puberté précoce restent encore à élucider, comme l'indique la prédominance des formes idiopathiques. Dans ces conditions pathologiques, la précocité de l'installation de la puberté résulte d'une prédisposition génétique (le facteur classiquement considéré comme le plus important) ou de facteurs environnementaux ou de l'interaction entre les deux. Ces interactions environnementales pourraient survenir tôt dans la vie et être à l'origine d'altérations précoces de mécanismes physiologiques ou physiopathologiques qui sont programmés durant la vie foetale ou postnatale. L'incidence élevée de puberté précoce parmi les enfants étrangers migrant en Belgique et la détection de perturbateurs endocriniens dans leur sérum nous permet d'illustrer cette hypothèse physiopathologique. Par ailleurs, les modifications de distribution des percentiles d'âge à différents stades de maturation pubertaire rapportées récemment en Flandre et aux USA pourraient contribuer a une augmentation de la proportion de pubertés précoces dans nos pays et à l'apparition de nouvelles populations à risque. Les interactions entre facteurs génétiques et environnementaux pourraient être à l'origine d'un spectre d'anomalies diverses à différents moments de la vie qui peuvent influencer d'autres évènements que la puberté. Elles associent des altérations de la croissance intra-utérines, des perturbations de la puberté et de la reproduction ainsi que des désordres métaboliques et des cancers des tissus hormono-dépendants.
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
enfant
puberté précoce
puberté précoce
adolescent
facteurs de risque
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la puberté précoce par un agoniste du GnRH (triptoréline) chez les filles : évolution des caractères sexuels secondaires, de la maturation osseuse, de la taille et du poids pendant et après traitement
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/150
La puberté précoce centrale est traitée par les agonistes du GnRH pour stabiliser le développement pubertaire et promouvoir la taille finale en réduisant la vitesse de maturation osseuse. Cependant, la taille n'est pas toujours augmentée par rapport aux prédictions et un gain pondéral survient parfois. Nous avons revu les dossiers de 19 filles traitées pour puberté précoce centrale par injection mensuelle de 3,75 mg de triptoréline. Le développement pubertaire, l'âge osseux (AO), la taille, le poids et l'indice de masse corporelle ou body mass index (BMI) ont été évalués au début (âge chronologique : 7,8 1,8 ans, moyenne écart-type), à la fin du traitement (10,6 1,1 ans) et à la taille finale (14,9 2,5 ans). Au début du traitement, le développement pubertaire était S3 (S2 à 4), l'AO 10,6 1,7 ans, la taille 2,1 1,1 SDS (score de déviation standard) et le BMI 1,3 0,8 SDS. Sous traitement, le développement mammaire a été stabilisé voire a diminué et la maturation osseuse a décéléré. La taille finale (162,3 6,6 cm ; 0,0 1,1 SDS) ne différait pas des prédictions prétraitement et était dans les limites de la taille cible familiale. Les BMI au début, à l'arrêt du traitement et à taille finale étaient 1,3 0,8 ; 1,6 0,8 et 1,4 0,9 SDS. En conclusion, dans notre population, le traitement de la puberté précoce centrale par les agonistes du GnRH stabilise ou fait régresser le développement pubertaire, diminue la vitesse de maturation osseuse et n'augmente ni la taille finale, ni le poids. D'autres aspects que la taille devraient être pris en considération dans les indications d'un tel traitement. Rev Med Brux 2005 ; 26 : 27-32
2005
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
pamoate de triptoréline
puberté précoce
lutéolytiques
résultat thérapeutique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Puberté précoce familiale limitée aux garçons
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=3000
C'est une affection rare donnant une avance des signes pubertaires chez le garçon (début pubertaire entre 2 et 5 ans). L'élévation de la testostérone contraste avec des gonadotrophines basses, même après stimulation par le LH-RH...
2001
true
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
puberté précoce
testotoxicose familiale
maladies rares

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.