CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : protéines S100;

Synonyme MeSH : protéines S-100; antigène S100; famille des protéines S100; protéine du tissu nerveux S-100;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Intérêt pronostique du dosage de la protéine S-100B sérique au décours d'un arrêt cardiaque en milieu extrahospitalier : données préliminaires françaises
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/53/96/resume.phtml
La protéine S-100B est une protéine d'origine cérébrale, libérée dans les fluides biologiques au cours de diverses atteintes neurologiques aiguës. L'objectif de cette étude a été d'apprécier le retentissement cérébral d'un arrêt cardiorespiratoire (ACR), récupéré par réanimation immédiate, et de rechercher un intérêt prédictif à court terme du dosage sanguin de la protéine S-100B sur l'atteinte neurologique consécutive à l'arrêt cardiaque. Le dosage du biomarqueur a été réalisé chez 27 sujets ayant eu un arrêt cardiorespiratoire, au moment de l'arrêt lors de la prise en charge médicale (H0), puis à 12, 24 et 48 heures après la réanimation. Les valeurs initiales de la concentration sanguine de la protéine S-100B et l'évolution cinétique de cette concentration nous ont permis de montrer que : 1) 95 % des sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 supérieure à 0,80 µg/L sont décédés \; 2) 62 % des sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 inférieure à 0,80 µg/L ont survécu à l'ACR \; 3) tous les sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 inférieure à 0,80 µg/L et dont l'évolution cinétique de la protéine S-100B à partir de H12 a été décroissante ont survécu \; 4) 100 % des sujets dont l'évolution cinétique de la protéine S-100B à partir de H12 a été croissante sont décédés. Cette étude suggère donc que le seuil de 0,80 µg/L pourrait être prédictif de l'issue d'un ACR, s'il est associé au suivi des concentrations plasmatiques de la protéine S-100B.
2010
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
arrêt cardiaque hors hôpital
protéines S100
pronostic

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt du dosage sérique de la protéine S100B dans la prise en charge du patient après traumatisme crânien léger
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/4D/74/resume.phtml?type=text.html
L'indication du scanner cérébral est difficile à définir pour les patients victimes d'un traumatisme crânien (TC) léger. Actuellement, 90 % des scanners cérébraux réalisés au décours de la prise en charge des TC légers ne retrouvent aucune anomalie. Il est rapporté que la concentration sérique de la protéine S100B peut jouer un rôle dans la décision à réaliser ou non ce scanner. Nous avons donc étudié si la concentration de S100B chez des patients avec TC légers améliore l'indication du recours au scanner cérébral et à la prise en charge des patients. Pour cela, nous avons mené une étude prospective au sein des CHU de Marseille et de Clermont-Ferrand, sur 105 patients se présentant au service d'accueil des urgences, avec un TC léger isolé, dans le but d'évaluer l'intérêt du dosage sérique de la protéine S100B au décours de la prise en charge. Sur les 105 patients, 16 ont présenté des lésions au scanner cérébral (TDM ). Avec un seuil de 0,10 µg/L, la S100B a identifié les patients TDM avec une sensibilité de 100 % et une spécificité de 33 %. Trente-trois pour cent des scanners cérébraux dont la réalisation est actuellement recommandée pourraient alors être évités lors de la prise en charge des TC légers grâce au dosage sérique de la S100B.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
traumatismes cranioencéphaliques
tomodensitométrie
commotion de l'encéphale
protéines S100
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.