Titre : Production des anticorps monoclonaux.;

Année de publication : 2009;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19642453

URL : https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1886&langue=FR

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=21802810

Auteurs : Mistretta VI; Cavalier E; Collette J; Chapelle JP;

Résumé : Contrairement à un antisérum polyclonal, un anticorps (Ac) monoclonal est une préparation homogène spécifique d’un unique épitope de la surface d’un antigène complexe. C’est en 1975 que Köhler et Milstein produisent les premiers Ac monoclonaux en utilisant une méthode qui est devenue rapidement l’une des technologies clés de l’immunologie. En fusionnant des lymphocytes B activés avec des cellules de myélome, ils ont été capables de former des cellules hybrides - appelées hybridomes - qui conservent les propriétés sécrétrices d’anticorps des cellules B activées et celles d’immortalité des cellules de myélome. Sélectionnés et clonés, ces hybridomes constituent une source théoriquement illimitée d’anticorps spécifiques, tous identiques. Ces anticorps ont d’abord trouvé de nombreuses applications au niveau de la recherche fondamentale et du diagnostic in vitro. Dans le laboratoire de Biologie clinique, les Ac monoclonaux sont utilisés comme réactifs dans les immunodosages, remplaçant souvent les antisérums traditionnels. De nombreuses années de développement et d’innovation ont été nécessaires pour humaniser les Ac monoclonaux, afin de les rendre utilisables en thérapeutique humaine.;

Numéro : 5-6;

Pagination : 248-52;

Volume : 64;

Mot-clés auteurs : Anticorps monoclonal; Production;

Mois de publication : May-Jun;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ****allergologie et immunologie
****hématologie
****physiologie
***métabolisme
*thérapeutique

Vous pouvez consulter :


Courriel
25/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.