Libellé préféré : primaquine;

Hyponyme MeSH : bis(phosphate) de primaquine; phosphate de primaquine;

substance (CISMeF) : O;

UNII : MVR3634GX1;

Codes EINECS : 201-987-2;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Utilisation de la primaquine à visée « altruiste » contre le paludisme à Plasmodium falciparum en Guyane
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=631
Depuis 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans l’objectif d’élimination du paludisme, recommande le traitement systématique par une dose unique de primaquine de tous les patients atteints de paludisme à Plasmodium falciparum en même temps que le traitement par les composés à base d’artémisinine. Le HCSP propose que cette stratégie soit appliquée en Guyane, comme elle l’est déjà dans les pays limitrophes. Il recommande que la primaquine soit prescrite à la dose de 0,25 mg par kg, adaptée au poids chez l’enfant de plus d’un an ou de plus de 10 kg. L’utilisation de la primaquine monodose nécessite : un dépistage préalable d’anémie, quand cela est réalisable ; avec une utilisation différée quand le taux d’hémoglobine est inférieur à 8 g/dL ; un report de prescription quand le patient présente un déficit en G6PD connu ; une information systématique des patients sur le risque de survenue d’une anémie hémolytique, ses symptômes et sur l’importance du suivi ; une proposition de rendez-vous de consultations de suivi. Le HCSP préconise que les sites d’orpaillage fassent l’objet de mesures spécifiques pour éviter notamment le développement de résistance aux médicaments antipaludiques. Il recommande qu’un suivi épidémiologique de la mise en œuvre et de l’impact de ces mesures soit réalisé sur tout le territoire de la Guyane.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
guyana
paludisme à plasmodium falciparum
paludisme
paludisme
primaquine
primaquine
paludisme à plasmodium falciparum

---
N1-SUPERVISEE
L'ajout d'une dose unique de primaquine au traitement du paludisme pour empêcher la transmission de la maladie
http://www.cochrane.org/fr/CD008152/lajout-dune-dose-unique-de-primaquine-au-traitement-du-paludisme-pour-empecher-la-transmission-de-la-maladie
Nous avons examiné les effets de l'ajout d'une dose unique (ou d'un traitement de courte durée) de primaquine au traitement du paludisme dans le but de réduire la transmission de l'infection. Nous avons effectué des recherches dans la littérature jusqu'au 5 janvier 2015 et inclus 17 essais contrôlés randomisés (ECR) et un quasi-ECR.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
primaquine
antipaludiques
paludisme à plasmodium falciparum
résultat thérapeutique
paludisme à plasmodium falciparum
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Primaquine (enfant)
Primaquine (child)
http://www.aboutkidshealth.ca/en/healthaz/drugs/pages/primaquine.aspx?k=primaquine;+antipaludique;+malaria
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/Drugs/Pages/Primaquine.aspx
Votre enfant doit prendre un médicament qui se nomme « primaquine ». La présente fiche de renseignements explique ce que fait la primaquine, comment l'administrer, et quels sont les effets secondaires ou les problèmes que votre enfant pourrait éprouver pendant qu'il prend ce médicament...
2010
false
N
AboutKidsHealth
Canada
français
anglais
primaquine
primaquine
antipaludiques
antipaludiques
administration par voie orale
P01BA03 - primaquine
enfant
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Avis relatif à l'élargissement des prescriptions de la primaquine dans le cadre du traitement du paludisme à P. vivax et P. ovale
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20081017_primaquine.pdf
Le nombre de cas de paludisme à P. vivax et à P. ovale en métropole est de 500 à 550 par an, ce qui représente une morbidité non négligeable. La primaquine est le seul médicament actuellement disponible pour le traitement radical du paludisme, en complément d'un traitement schizontocide érythrocytaire lors d'accès de reviviscence, et permet l'éradication des gamétocytes. Ce médicament n'est disponible aujourd'hui en France et dans les départements et collectivités d'outre-mer que par une autorisation temporaire d'utilisation nominative délivrée par l'Afssaps.Le Haut Conseil de la santé publique recommande l'élargissement des prescriptions de ce médicament et la mise en place d'une procédure de demande d'autorisation de mise sur le marché européenne.
2008
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
primaquine
antipaludiques
paludisme à plasmodium vivax
plasmodium ovale
paludisme à plasmodium falciparum
recommandation de santé publique

---
Courriel
17/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.