Titre : Présentation de l'antigène aux cellules Th1 et Th2;

Année de publication : 1995;

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=2962016

Auteurs : LO-MAN R; SEDLIK C; LECLERC C;

Résumé : Les lymphocytes T, CD4 sup /sup jouent un rôle essentiel dans l'induction et la régulation des réponses immunitaires. De plus, les deux sous-populations Thl et Th2, à travers leur capacité de synthétiser différents répertoires de cytokines permettent d'activer diverses fonctions immunitaires. Les lymphocytes T, CD4 sup /sup sont activés grâce à l'interaction du récepteur T avec un complexe bimoléculaire formé d'un peptide issu de la dégradation de l'antigène et d'une molécule de classe II du complexe majeur d'histocompatibilité. Seul un nombre limité de cellules est capable d'activer les lymphocytes T, CD4 sup /sup . Les monocytes/macrophages, les cellules dendritiques et les lymphocytes B sont les cellules assurant dans la plupart des cas la présentation de l'antigène aux lymphocytes T, CD4 sup /sup . La capacité de phagocytose, l'expression des molécules B7 et la nature des cytokines produites diffèrent entre ces divers types cellulaires. Ceci peut jouer un rôle essentiel dans l'activation préférentielle de l'une ou l'autre des sous-populations Thl et Th2. Afin d'orienter les réponses T, CD4 sup /sup vers une polarisation Th1, des antigènes particulaires ont été préparés par couplage covalent à des microsphères synthétiques. Ces particules sont présentées aux lymphocytes T par des macrophages mais pas par des lymphocytes B. Injectés en présence de poly(I)-(C) ou d'IL-12, ces antigènes particulaires activent préférentiellement une réponse de type Thl.;

Numéro : 6;

Pagination : 565-569;

Volume : 35;

Détails



Indexation :

Vous pouvez consulter :


Courriel
13/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.