Libellé préféré : pompes à protons;

Définition CISMeF : La pompe à protons est une protéine transmembranaire, et plus précisément un transporteur membranaire actif, qui déplace les protons contre leur gradient de concentration en utilisant l'énergie libérée par l'hydrolyse d'une molécule d'adénosine triphosphate (ATP). Son fonctionnement aboutit à l'enrichissement d'un compartiment cellulaire (lysosome) ou une vésicule (vésicule à acétylcholine) en ions H (soit un proton seul), c'est-à-dire à une diminution du pH dans ces vésicules ou acidification.;

Synonyme CISMeF : pompe H ; pompe H( ); pompe à protons; Pompe hydrogène;

Synonyme MeSH : pompes à hydrogène; pompe à H ;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

La pompe à protons est une protéine transmembranaire, et plus précisément un transporteur membranaire actif, qui déplace les protons contre leur gradient de concentration en utilisant l'énergie libérée par l'hydrolyse d'une molécule d'adénosine triphosphate (ATP). Son fonctionnement aboutit à l'enrichissement d'un compartiment cellulaire (lysosome) ou une vésicule (vésicule à acétylcholine) en ions H (soit un proton seul), c'est-à-dire à une diminution du pH dans ces vésicules ou acidification.

N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de la prescription des inhibiteurs de la pompe à protons chez la personne âgée de 75 ans et plus : étude observationnelle, prospective, réalisée dans le service de Médecine Interne Gériatrie du Centre Hospitalier Universitaire de Dijon Bourgogne
http://www.sudoc.fr/198625847
Introduction : Les inhibiteurs de la pompe à protons sont très prescrits en France et seraient responsables d'effets indésirables non négligeables surtout chez le sujet âgé. Afin de limiter leur mésusage et un surcoût pour la sécurité sociale, la Haute Autorité de Santé (HAS) a édité des recommandations de prescription strictes. Nous avons conduit une étude chez le sujet âgé dont l'objectif principal était d'évaluer le taux de prescription d'IPP hors recommandations de la HAS
2016
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
Inhibiteurs de la pompe à protons
personnes
Protons
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Pompes à protons
Évaluation
Études prospectives
Gériatrie
Médecine
Médecine interne
Centres hospitaliers universitaires
Hôpitaux
Hôpitaux universitaires
inhibiteurs de la pompe à protons
personnes
protons
sujet âgé
pompes à protons
études prospectives
collecte de données
gériatrie
internat et résidence
médecine
médecine interne
services de santé pour personnes âgées
accomplissement
hôpitaux universitaires
hôpitaux
adhésion aux directives
thèse ou mémoire

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments destinés à réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD003424/medicaments-destines-reduire-lacidite-gastrique-chez-les-personnes-atteintes-de-mucoviscidose
Question de la revue Nous avons examiné les données sur l'utilisation de médicaments pour réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte La mucoviscidose provoque des lésions pulmonaires et pancréatiques. Le pancréas produit des enzymes qui sont nécessaires à l'organisme pour digérer et absorber les aliments. Si le pancréas est endommagé, cela peut affecter la manière dont on absorbe les aliments. Cela peut également accroître l'acidité dans l'estomac, ce qui peut conduire à des brûlures d'estomac et des ulcères peptiques. Il existe des médicaments capables de réduire la quantité d'acide dans l'estomac. Les essais portant sur ces médicaments ont montré qu'ils peuvent améliorer les problèmes touchant le système digestif et l'absorption des graisses. Ceci est une version mise à jour de la revue.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
mucoviscidose
résultat thérapeutique
acidité gastrique
acide gastrique
agents gastro-intestinaux
antihistaminiques des récepteurs H2
pompes à protons
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Les IPP au très long cours : le problème est-il uniquement économique ?
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1440&langue=FR
Les inhibiteurs de la pompe à protons sont parmi les molécules les plus souvent prescrites en Belgique en raison de la grande prévalence du reflux gastro-'sophagien pathologique et de l'impact négatif de cette pathologie sur la qualité de vie des patients. L'efficacité des inhibiteurs de la pompe à protons en traitement initial et en traitement d'entretien est nettement supérieure à celle des inhibiteurs des récepteurs H2. Leur quasi-innocuité à long terme est établie....
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
pompes à protons
facteur temps
reflux gastro-oesophagien
reflux gastro-oesophagien
coûts et analyse des coûts
article de périodique

---
Courriel
21/05/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.