CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : pneumopathies interstitielles idiopathiques;

Synonyme MeSH : pneumonies interstitielles idiopathiques; pneumonie interstitielle idiopathique; pneumopathie interstitielle idiopathique;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Riociguat (Adempas) :contre-indication chez les patients avec hypertension pulmonaire associée à une pneumopathie interstitielle idiopathique - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Riociguat-Adempas-contre-indication-chez-les-patients-avec-hypertension-pulmonaire-associee-a-une-pneumopathie-interstitielle-idiopathique-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Il est recommandé aux professionnels de santé que la specialité Adempas (riociguat) ne soit pas utilisée chez les patients présentant une hypertension pulmonaire associée à une pneumonie interstitielle idiopathique. Cette recommandation fait suite à l’évaluation d’un signal d’augmentation de la mortalité et des évènements indésirables graves dans un essai clinique multicentrique international étudiant les effets du riociguat chez ces patients. Le résumé des caractéristiques du produit ainsi que la notice patient de la spécialité ADEMPAS vont être modifiées afin d'y mentionnner cette contre indication...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
riociguat
ADEMPAS
ADEMPAS 0,5 mg cp pellic
ADEMPAS 1 mg cp pellic
ADEMPAS 1,5 mg cp pellic
ADEMPAS 2 mg cp pellic
ADEMPAS 2,5 mg cp pellic
hypertension pulmonaire
recommandation de bon usage du médicament
pneumopathies interstitielles idiopathiques
C02KX05 - riociguat
administration par voie orale
pyrazoles
pyrimidines

---
N1-VALIDE
ADEMPAS (riociguat) - Nouvelle contre-indication pour les patients atteints d'hypertension pulmonaire associée à une pneumonie interstitielle idiopathique (HP-PII)
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/59816a-fra.php
Les patients atteints d’HP-PII ne devraient pas être traités par ADEMPAS. Si des patients atteints d’HP-PII sont traités par ADEMPAS, ce traitement devrait être discontinué et leur état clinique surveillé étroitement. On a mis fin plus tôt que prévu à l’étude RISE-IIP, qui portait sur les effets d’ADEMPAS chez les patients atteints d’hypertension pulmonaire associée à une pneumonie interstitielle idiopathique (HP-PII) en raison d’un risque accru de mortalité et d’effets indésirables graves chez les sujets souffrant d’HP-PII qui étaient traités par ADEMPAS. La monographie de produit canadienne sera mise à jour pour refléter la contre-indication concernant l’utilisation d’ADEMPAS chez les patients atteints d’HP-PII...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
hypertension pulmonaire
riociguat
C02KX05 - riociguat
ADEMPAS
administration par voie orale
pneumopathies interstitielles idiopathiques
pyrazoles
pyrimidines

---
N3-AUTOINDEXEE
NSIP
Pneumonie interstitielle non spécifique;Pneumonie interstitielle idiopathique non spécifique;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=91364
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
pneumonie
pneumopathies interstitielles idiopathiques
Pneumopathies interstitielles idiopathiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Histopathologie des pneumopathies interstitielles diffuses idiopathiques
http://www.em-consulte.com/article/238849
2010
EMconsulte
Paris
France
article de périodique
pneumopathie
pneumopathies interstitielles idiopathiques
diffusion
Pneumopathies interstitielles

---
N1-SUPERVISEE
Les pneumopathies interstitielles diffuses idiopathiques : classification et démarche diagnostique
http://rms.medhyg.ch/numero-272-page-2222.htm
Les pneumopathies interstitielles diffuses idiopathiques représentent un groupe complexe de maladies dont les plus fréquentes sont la fibrose pulmonaire idiopathique, la pneumopathie interstitielle non spécifique ou NSIP, et la pneumopathie organisée cryptogénique ou COP. Une classification rigoureuse résultant d’un consensus américano-européen de 2002 permet de s’y retrouver. Cependant, le diagnostic devrait toujours être confirmé par une consultation multidisciplinaire habituée à ce type de pathologie. Les conséquences pronostiques et thérapeutiques pour le patient sont souvent considérables.
2010
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
pneumopathies interstitielles idiopathiques
fibrose pulmonaire idiopathique
pneumonie organisée cryptogénique
article de périodique
pneumopathies interstitielles idiopathiques

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.