CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Titre : Pneumocystis jirovecii : ce nom, que signifie-t-il ?;

Année de publication : 2010;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21167441

URL : http://www.masson.fr/masson/S0761-8417(09)00174-6

Auteurs : Herrag M; Elfassy Fihry MT; Alaoui Yazidi A;

Lien DOI : 10.1016/j.pneumo.2009.09.007;

Résumé : abstract-sec simple-para Le genre italic Pneumocystis /italic est connu depuis presque un siècle. Il détermine chez les patients immunodéprimés, en particulier au cours du sida, une pneumonie grave. La connaissance de ses espèces est restée rudimentaire jusqu’à ce que l’analyse d’ADN ait montré sa diversité et que la pneumocystose n’était pas une zoonose. Les microorganismes de italic Pneumocystis /italic issus de différents hôtes ont des séquences très différentes d’ADN, indiquant une hétérogénéité pour le genre italic Pneumocystis /italic . Le germe italic Pneumocystis /italic qui cause la pneumonie à italic Pneumocystis carinii /italic (PCP) chez l’homme est actuellement appelé le italic Pneumocystis jiroveci /italic /Frenkel 1999, à cause de sa variabilité génétique et fonctionnelle. Le italic P. /italic   italic carinii /italic désigne seulement les espèces trouvées chez les rats. Le fait de changer le nom du germe n’exclut pas l’utilisation de l’ancien acronyme PCP parce qu’il peut être aussi lu «  italic PneumoCystis /italic Pneumonia » ce qui permet d’avoir un langage international unique et évite la confusion. Le génotypage a mis en évidence l’existence de séquences différentes d’ADN au sein de italic P. /italic   italic jirovecii /italic . La biologie moléculaire a permis de mieux étudier aussi bien les mécanismes de transmission qui ne sont pas croisés entre les différents hôtes, que les résistances et enfin elle a permis de mieux comprendre la relation homme– italic P. /italic   italic jirovecii /italic . Aujourd’hui, on considère que la PCP chez les sujets immunodéprimés serait davantage due à une nouvelle infection exogène par le germe, qu’à une réactivation d’une infection latente acquise au jeune âge. /simple-para ;

Mois de publication : Dec;

Numéro : 6;

Volume : 66;

Pagination : 342-346;

PII : S0761-8417(09)00174-6;

Mot-clés auteurs : ; ; Nomenclature; Pneumonie;

greenArrow Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ********mycologie
******infectiologie
*****génétique
****diagnostic
****pneumologie
****sciences de l'information
*microbiologie
*physiologie
*transmission maladie
*virologie
*parasitologie

greenArrow Vous pouvez consulter :


Courriel
27/07/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.