CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : pleurésie;

GERCOR : http://www.canceronet.com/Gercor/lexique/lexique.htm#pleuresie;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
La pneumologie fondée sur les preuves - Maladie de la Plèvre
http://splf.fr/documents/la-pneumologie-fondee-sur-les-preuves/
http://splf.fr/wp-content/uploads/2015/01/PFP05.pdf
2015
false
false
true
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
français
pleurésie
pleurésie
information scientifique et technique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Orientation diagnostique devant un épanchement pleural
http://ecn.bordeaux.free.fr/ECN_Bordeaux/Orientations_Diagnostiques_files/Epanchement_pleural-1.pdf
objectifs : argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents
2008
false
false
false
RESPIR
France
français
pleurésie
épanchement pleural
pleurésie
pleurésie
arbres de décision
pneumologie
cours

---
N1-SUPERVISEE
Épanchements pleuraux - item 276
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/Campus%2Dreamedicale/cycle2/reanimation/06fra.asp
L'épanchement pleural gazeux (pneumothorax) se définit comme la présence d'air entre le feuillet viscéral et le feuillet pariétal de la plèvre. On distingue les pneumothorax spontanés et les pneumothorax traumatiques (tableau I). L'épanchement pleural liquidien (pleurésie) se définit comme la présence d'une quantité anormale de liquide dans l'espace pleural. On distingue les transsudats, pleurésie pauvre en protéines, et les exsudats, pleurésie riche en protéines. La gravité d'un pneumothorax est liée à sa répercussion cardiopulmonaire, quel que soit le contexte de survenue. Certains contextes, comme la ventilation mécanique ou l'insuffisance respiratoire chronique, rendent tout pneumothorax à risque de gravité. La présence de signes de gravité a une sanction pratique formelle et immédiate : le drainage thoracique. La fréquence des formes graves est difficile à préciser. Dans le cas particulier des pneumothorax en ventilation mécanique, la fréquence est actuellement de l'ordre de 10 %. C'est l'expression la plus évidente du barotraumatisme (ou volotraumatisme), c'est-à-dire la pathologie iatrogène induite par la ventilation mécanique. La gravité d'un épanchement pleural liquidien est également liée à sa répercussion cardiorespiratoire. Mais il existe des éléments de gravité plus spécifiques, comme sa survenue chez un patient en ventilation mécanique (risque de gêner le sevrage), sa nature infectieuse (pleurésie purulente) ou son caractère hémorragique (hémothorax). Là aussi, la présence de signes de gravité impose le drainage thoracique...
2007
true
N
UMVF - Campus de Réanimation médicale
Paris
France
356. Pneumothorax
français
cours
épanchement pleural
indice de gravité médicale
pneumothorax
pleurésie
épreuves classantes nationales
réanimation

---
N3-AUTOINDEXEE
épanchement pleural liquidien : pleuresie
http://www.medecine.uhp-nancy.fr/pages/2e_cycle/cours/D2/pneumologie/02_Epanch_pleural_liquid.pdf
2005
Université Virtuelle de la Faculté de Médecine de Nancy
Nancy
France
épreuves classantes nationales
pleurésie
pleurésie, épanchement pleural
pleuresie
hydrothorax

---
N1-VALIDE
Pleurésie cancéreuse
référentiel
http://www.oncologik.fr/index.php/Pleur%C3%A9sie_canc%C3%A9reuse
généralités, diagnostic, bilan étiologique, traitement, irradiation de trajet
2003
false
N
OncoLogiK
France
français
tumeurs de la plèvre
pleurésie
pleurésie
pleurésie
pleurésie
métastase tumorale
thoracoscopie
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
Courriel
17/05/2015


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.