Libellé préféré : plaies par arme à feu;

Synonyme CISMeF : plaie arme à feu; blessure par balles;

Synonyme MeSH : Plaies par balle; Blessures par balle;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Jeunes et les armes à feu au Canada (Les)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/jeunes-et-les-armes-a-feu
Les blessures par balle sont une cause importante et évitable de décès chez les jeunes Canadiens. Les adolescents et les jeunes adultes de sexe masculin sont beaucoup plus touchés, mais des jeunes de tout âge meurent par balle. Le taux de possession d’armes à feu est plus faible au Canada qu’aux États-Unis, mais il est supérieur à celui de nombreux autres pays à revenu élevé. Chez les jeunes, la présence d’armes à feu est un facteur important de suicide à l’adolescence, de décès accidentel par balle, d’homicide par les gangs et de fusillade dans les écoles. Les armes à feu ne devraient pas être conservées dans des domiciles ou des milieux où des enfants et des adolescents habitent ou jouent. Les questions sur la présence d’armes à feu au domicile d’un adolescent dépressif ou suicidaire constituent un aspect essentiel de l’évaluation de sa sécurité, et dans un tel cas, il faut recommander de retirer les armes à feu de son milieu. Des mesures législatives pour assurer un contrôle rigoureux de l’acquisition, du transport, de la possession et de l’entreposage d’armes à feu et pour en réduire le trafic sont également recommandées.
2018
false
false
O
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
Canada
adolescent
Armes à feu
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
enfant
éducation pour la santé
article de périodique
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Blessures par arme à feu et engins explosifs dans les armées. Résultats de la surveillance épidémiologique de 2004 à 2008
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/3508/53051/file/3-1_Haus_Cheymol-_Blessure_par_arme_a_feu_et_engins_explosifs_dans_les_armees_epidemiologie_2004-2008.pdf
Du fait de leur profession, les militaires sont particulièrement concernés par la problématique des blessures par arme à feu. Les données sont issues de la surveillance épidémiologique des blessures par arme à feu. Les critères de déclaration étaient : « traumatismes (pénétrants ou non) liés à l’utilisation d’une arme à feu, d’engins explosifs ou pyrotechniques, de munitions, militaires ou civiles, à l’exclusion des traumatismes sonores aigus et des conduites auto-agressives ».
2011
false
true
false
Médecine et Armées
France
plaies par arme à feu
traumatismes par explosion
traumatismes par explosion
traumatismes par explosion
traumatismes par explosion
traumatismes par explosion
personnel militaire
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
plaies par arme à feu
article de périodique
traumatismes par explosion

---
N1-SUPERVISEE
Décès liés aux armes à feu
http://www.statcan.gc.ca/bsolc/olc-cel/olc-cel?catno=82-003-X20040048042&lang=fra
En 2002, 816 Canadiens sont décédés des suites d'une blessure liée aux armes à feu, ce qui représente 2,6 décès pour 100 000 habitants (voir Lois sur le contrôle des armes à feu). Le nombre de ces décès était nettement plus élevé chez les hommes que chez les femmes, à savoir 767 contre 49, soit respectivement4,9 et 0,3 décès pour 100 000 habitants. Ces chiffres sont fondés sur les données les plus récentes disponibles dans la Base canadienne de données sur la mortalité, laquelle est constituée des renseignements extraits des certificats de décès.
2005
false
N
Statistique Canada
Canada
français
Armes à feu
plaies par arme à feu
Canada
information scientifique et technique
graphique
tableau

---
Courriel
22/05/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.