CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : photodermatoses;

Synonyme CISMeF : photodermatose;

Synonyme MeSH : Photosensibilité cutanée; Dermatites par photosensibilité; dermite chronique actinique;

Hypéronyme MeSH : Photosensibilisation;

Hyponyme MeSH : Dermatose actinique; Dermatose actinique chronique; Actinoréticulose;

Définition VIDAL : Sensibilité anormale de la peau à la lumière ou aux rayons ultraviolets, due à un médicament ou à une substance naturelle ou chimique.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Gels de kétoprofène (Kétum et ses génériques) - rappel du risque et des mesures visant à réduire le risque de photosensibilité - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Gels-de-ketoprofene-Ketum-R-et-ses-generiques-rappel-du-risque-et-des-mesures-visant-a-reduire-le-risque-de-photosensibilite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Conformément à la décision de la Commission Européenne du maintien sur le marché des médicaments à usage topique contenant du kétoprofène et dans le cadre d'une communication semestrielle, l'ANSM rappelle aux professionnels de santé les mesures visant à réduire le risque de photosensibilité lors de l'utilisation de gels de kétoprofène...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
kétoprofène
administration par voie cutanée
M02AA10 - kétoprofène
KETUM
KETUM 2,5 % gel p appl loc
médicaments génériques
photodermatoses
gestion du risque
KETOPROFENE BGR 2,5% gel
KETOPROFENE EG 2,5 % gel
KETOPROFENE RATIO 2,5% gel
KETOPROFENE SANDOZ 2,5% gel
KETOPROFENE TEVA SANTE 2,5 % gel
kétoprofène
bain de soleil
Lumière du soleil
brochure pédagogique pour les patients
KETOPROFENE BIOGARAN 2,5 % gel p appl cutanée
KETOPROFENE TEVA 2,5 % gel
KETOPROFENE
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
Lucite polymorphe
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/28869/diagnose.htm
Après une exposition solaire brève de quelques heures, prurit, sensation de cuisson puis papules érythémateuses isolées ou groupées en plaques urticariennes, souvent très polymorphes, surviennent sur les zones exposées : front, pommette, nuque, oreille chez le garçon. Des rechutes peuvent survenir chaque année aux premiers soleils.
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
lucite polymorphe
photodermatoses
diagnostic différentiel
image
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Photodermatose printanière juvénile
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/43202/diagnose.htm
Pathologie touchant principalement les garçons après exposition au soleil durant les premiers mois du printemps...
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
photodermatoses
enfant
adolescent
image

---
N1-VALIDE
Gels de kétoprofène : mesures visant à réduire le risque de photosensibilité - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Gels-de-ketoprofene-mesures-visant-a-reduire-le-risque-de-photosensibilite-Lettre-aux-professionnels
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Gels-de-ketoprofene-mesures-visant-a-reduire-le-risque-de-photosensibilite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Gels-de-ketoprofene-mesures-visant-a-reduire-le-risque-de-photosensibilite-Lettre-aux-professionnels-de-sante2
Le Comité des Médicaments à usage Humain (CHMP) de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) a procédé à une évaluation scientifique des données concernant les médicaments à usage topique contenant du kétoprofène sur la base des cas de réactions de photosensibilité, et d'allergie associée à l'octocrylène (filtre UV). Le CHMP a conclu que les réactions de photosensibilité aux médicaments topiques contenant du kétoprofène représentent un risque important mais que le rapport bénéfice/risque de ces médicaments reste favorable. Néanmoins, plusieurs mesures doivent être mises en place pour tous ces médicaments afin d'en permettre une utilisation plus sûre. Le CHMP a notamment considéré que ces médicaments ne doivent désormais être disponibles que sur prescription médicale dans l'Union européenne, ce qui est le cas en France depuis le début de leur commercialisation...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétoprofène
administration par voie cutanée
anti-inflammatoires non stéroïdiens
M02AA10 - kétoprofène
photodermatoses
facteurs de risque
kétoprofène
photodermatoses
KETOPROFENE BGR 2,5% gel
KETUM 2,5 % gel p appl loc
KETOPROFENE ARROW 2,5% gel
KETOPROFENE BIOGARAN 2,5 % gel p appl cutanée
KETOPROFENE EG 2,5 % gel
KETOPROFENE MYLAN PHARMA 2,5 % gel p appl loc
KETOPROFENE RATIO 2,5% gel
KETOPROFENE RATIOPHARM 2,5% gel
KETOPROFENE SANDOZ 2,5% gel
KETOPROFENE TEVA SANTE 2,5 % gel
KETOPROFENE TEVA 2,5 % gel
anti-inflammatoires non stéroïdiens
KETOPROFENE
KETUM
recommandation de bon usage du médicament
63723317
68440789
61381943
61832054
68481597
65727570
68210642
60123979
69445611
63736058
64134923
3400893302361
3400893095324
3400893104460
3400892181202
3400893088401
3400892482620
3400892482798
3400892097824
3400893114285
3400892593081
3400892657929
3400892710020
3400892451343
3400891576252
3400892007465

---
N1-SUPERVISEE
Chronic Actinic Skin Damage
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/29036/diagnose.htm
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
photodermatoses
diagnostic différentiel
image

---
N1-VALIDE
Identification d'une dermatose provoquée par la lumière - La vignette diagnostique de l'étudiant
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2240&langue=FR
Résumé : Les dermatoses provoquées par la lumière sont connues sous le nom de photodermatoses ou de lucites. On distingue trois groupes correspondant aux photodermatoses exogènes, aux dermatoses avec photosensibilité systémique et aux lucites idiopathiques. Elles sont dues à des réactions pho totoxiques ou photo-allergiques. Les indices anamnestiques et cliniques, appuyés par des examens dermatopathologiques et photobiologiques, permettent l'établissement du diagnostic et le choix adéquat de la thérapeutique.
2011
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
photodermatoses

---
N1-SUPERVISEE
L'exploration photobiologique
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1315992156715&LANGUE=0
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=15860
Le diagnostic d’une photodermatose est avant tout clinique. L’interrogatoire est un temps capital qui permet souvent d’affirmer le rôle de la lumière et de rechercher des facteurs déclenchant (application d’un topique ou prise d’un médicament). L’exploration photobiologique n’est pas indispensable mais peut s’avérer très utile lorsque le malade est vu à distance de l’épisode aigu.
2011
false
true
false
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
photodermatoses
rayons ultraviolets
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
cours

---
N1-VALIDE
Avis de la HAS sur la prise en charge à titre dérogatoire de la photoprotection des patients atteints de la maladie rare Xeroderma pigmentosum
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_810313/avis-de-la-has-sur-la-prise-en-charge-a-titre-derogatoire-de-la-photoprotection-des-patients-atteints-de-la-maladie-rare-xeroderma-pigmentosum
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_810343/avis-de-la-has-sur-la-prise-en-charge-a-titre-derogatoire-de-la-photoprotection-des-patients-atteints-de-la-maladie-rare-xeroderma-pigmentosum
La HAS a rendu un avis sur la prise en charge dérogatoire, prévue à l'article L. 162-17-2-1 du code de la sécurité sociale (article 56 de la LFSS 2007), des produits de protection solaire (PPS), lunettes de soleil, gants et masques de protection pour les patients atteints de Xeroderma pigmentosum.
2009
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
xeroderma pigmentosum
Lumière du soleil
produits antisolaires
photodermatoses
dispositifs de protection
maladies rares
gestion des soins aux patients
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Photosensibilisation
http://www.therapeutique-dermatologique.org/article.php?article_id=265
Une photosensibilisation correspond à la rencontre d'une substance photosensibilisante et d'une longueur d'onde efficace. La substance, sous l'effet d'un rayonnement, va se trouver activée. La peau est le siège le plus fréquent des réactions de photosensibilisation du fait de son exposition naturelle au rayonnement solaire.
2008
false
N
Thérapeutique Dermatologique
France
français
photodermatoses
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Photosensibilisation, cancers cutanés et exposition professionnelle aux ultraviolets
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TA%2069
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/Allergologie/TI-RST-TA-69/ta69.pdf
L'exposition professionnelle aux ultraviolets entraîne des effets néfastes en particulier cutanés. L'objet de cette fiche d'allergologie-dermatologie est de faire le point sur ces pathologies, les professions exposées et sur la conduite à tenir. Au sommaire : rayonnement UV et exposition professionnelle; physiopathologies et réactions photochimiques; étiologies; rôle des UV dans les cancers cutanés, épidémiologie, diagnostic en milieu de travail et en milieu spécialisé, prévention, traitement et réparation.
2004
false
true
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
mélanome malin cutané
exposition professionnelle
rayons ultraviolets
photodermatoses
tumeurs cutanées
tumeurs radio-induites
mélanome
tumeurs cutanées
photodermatoses
exposition professionnelle
tumeurs cutanées
photodermatoses
photodermatoses
tumeurs cutanées
photodermatoses
pronostic
maladies professionnelles
article de périodique
image

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.