CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : périménopause;

Définition du MeSH : Période de transition avant et après la ménopause. Les symptômes de la périménopause sont associés à un cycle menstruel irrégulier et des taux hormonaux fluctuants. Ils peuvent apparaître 6 mois avant la ménopause et perdurer 2 à 5 ans après la ménopause. [Traduction effectuée avant 2008];

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/P/P_rim_nopause.htm;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Période de transition avant et après la ménopause. Les symptômes de la périménopause sont associés à un cycle menstruel irrégulier et des taux hormonaux fluctuants. Ils peuvent apparaître 6 mois avant la ménopause et perdurer 2 à 5 ans après la ménopause. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Contraception en période de périménopause : indication, sécurité et avantages non contraceptifs
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-492/Contraception-en-periode-de-perimenopause-indication-securite-et-avantages-non-contraceptifs
Les patientes en période de périménopause présentent une fertilité diminuée mais nécessitent une contraception efficace. Une bonne connaissance des modifications physiologiques de cette période de transition est essentielle pour une prise en charge optimale. Jusqu’à 50 ans, aucune contraception n’est contre-indiquée par l’âge seul. Le choix du contraceptif doit être adapté à la patiente, en évaluant les facteurs de risque individuels et en favorisant les éventuels avantages non contraceptifs de la méthode. Les contraceptions à longue durée (stérilet en cuivre, Mirena ou l’implant sous-cutané) offrent une excellente solution sur ces deux plans.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
Femelle
médecine générale
périménopause
périménopause
contraception
contraception
périménopause

---
N1-VALIDE
Relaxation pour les symptômes péri- et post-ménopausaux
http://www.cochrane.org/fr/CD008582/relaxation-pour-les-symptomes-peri-et-post-menopausaux
Objectifs : Déterminer l'efficacité des techniques de relaxation en tant que traitement des symptômes vasomoteurs et des troubles du sommeil associés chez les femmes en péri- et post-ménopause.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
Trouble veille sommeil
bouffées de chaleur
périménopause
post-ménopause
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
thérapie par la relaxation

---
N1-VALIDE
La périménopause
http://www.gemvi.org/la-perimenopause.php
La périménopause est une étape obligatoire de la vie génitale de toute femme qui encadre la ménopause. En France elle était appelée jusqu'à une date récente « pré-ménopause ».
2013
false
true
false
GEMVI - Groupe d'Etude sur la Ménopause et le vieillissement hormonal
France
français
préménopause
information patient et grand public
préménopause
périménopause
périménopause

---
N1-SUPERVISEE
Hormonothérapie dans la fonction sexuelle des femmes en périménopause et postménopause
http://www.cochrane.org/fr/CD009672
Évaluer les effets d'une hormonothérapie (HT) sur la fonction sexuelle chez des femmes en périménopause et postménopause.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
périménopause
post-ménopause
résultat thérapeutique
traitement hormonal
hormones
sexualité
comportement sexuel
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Les isoflavones de soja diminuent-elles la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur pendant la périménopause et la ménopause ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/135
Quel est l'effet des isoflavones de soja, comparées à un placebo, sur le nombre et l'intensité des bouffées de chaleur pendant la périménopause et la ménopause ?
2012
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
bouffées de chaleur
isoflavones
soja
ménopause
lecture critique d'article
résultat thérapeutique
périménopause

---
N1-SUPERVISEE
Hormonothérapie à long terme pour les femmes en périménopause et postménopause
http://www.cochrane.org/fr/CD004143
Evaluer les effets de la HT à long terme sur la mortalité, les résultats cardiovasculaires, le cancer, les maladies vésiculaires, les fractures, la cognition et la qualité de vie chez les femmes en périménopause et en postménopause, à la fois au cours de l'utilisation de la HT et après l'arrêt de l'utilisation de la HT.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
ménopause
périménopause
oestrogénothérapie substitutive
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Testostérone pour les femmes en périménopause et postménopausées
http://www.cochrane.org/fr/CD004509
Contexte : La question de savoir si l'addition d'un traitement par testostérone à l'hormonothérapie (HT) postménopausique conventionnelle est efficace et sûre n'a pas été résolue. Par conséquent, nous avions pour but de déterminer l'efficacité et l'innocuité du traitement par testostérone chez les femmes postménopausées utilisant une HT. Objectifs : Déterminer les bénéfices et les risques du traitement par testostérone chez les femmes postménopausées sous HT.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
périménopause
post-ménopause
testostérone

---
N1-SUPERVISEE
Troubles de l'humeur chez la femme périménopausique : traitement hormonal ou antidépresseur ?
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-33/30629
La périménopause (et non toute la postménopause) est une période à risque pour la dépression et une réalité psychosociale et physiologique dont la dimension neurobiologique est souvent sous-estimée. C'est de cette dimension que relèvent divers troubles comme les bouffées de chaleur, et, en partie, les troubles de l'humeur dépressifs. Lorsque la dépression peut être qualifiée de mineure la substitution hormonale peut suffire comme traitement, en recommandant, en tenant compte des interactions complexes qui peuvent survenir entre progestatifs endogènes et exogènes au niveau neuronal, une substitution physiologique avec estradiol transdermique et progestérone intravaginale. Lorsqu'il s'agit d'une dépression majeure les données actuelles ne permettent pas de proposer de renoncer au traitement antidépresseur pour le traitement hormonal.
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
trouble dépressif
dépression
périménopause
article de périodique

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.