CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse;

Synonyme CISMeF : perfusion régionale en chimiothérapie anticancéreuse; perfusion régionale; Perfusion régionale dans le traitement anticancéreux;

Synonyme MeSH : Perfusion régionale de médicaments anticancéreux; Perfusion régionale de médicaments antinéoplasiques; Perfusion régionale de substances anticancéreuses; Perfusion régionale de substances antinéoplasiques; perfusion régionale de chimiothérapie antinéoplasique; chimiothérapie par perfusion régionale; perfusion régionale d'antinéoplasiques;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
La perfusion pelvienne sous circulation extracorporelle dans les tumeurs pelviennes localement évoluées
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/45/BA/resume.phtml?type=text.html
La perfusion isolée pelvienne sous circulation extracorporelle est une technique qui permet d'obtenir des concentrations élevées de médicaments dans la cavité pelvienne. Cette technique s'est améliorée dans le temps, avec notamment l'adjonction d'une combinaison anti-G au-dessus de la bifurcation iliaque et les abords vasculaires percutanés. C'est une approche potentiellement intéressante chez des patients présentant des récidives localement évoluées de carcinomes d'origine gynécologique ou digestive, en territoire souvent irradié. Le TNF-a (facteur de nécrose tumorale), en association à du melphalan, semble apporter des taux de réponse comparables à ceux déjà obtenus dans les perfusions de membres. Une étude randomisée va débuter prochainement qui comparera la perfusion pelvienne avec de faibles doses de TNF-a à l'approche standard.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
antinéoplasiques
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
melphalan
tumeurs du bassin
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-SUPERVISEE
Chimiohyperthermie intrapéritonéale : évaluation, prévention et gestion des risques professionnels au bloc opératoire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/CE/resume.phtml?type=text.html
Le développement dans une équipe d'un projet de traitement des carcinoses péritonéales associant des résections péritonéales étendues, des techniques de destruction et d'une technique de chimiohyperthermie intrapéritonéale représente une source d'angoisse pour le personnel. En effet, de nouveaux risques professionnels existent : risques de contamination par le cytotoxique, risques environnementaux (fumées, aérosolisation de la chimiothérapie). L'évaluation des risques d'exposition du personnel est une étape indispensable afin de prévenir, de gérer tout incident/accident, mais aussi de pouvoir informer le personnel. Une étroite collaboration avec les équipes d'hygiène, de soins et le service de santé au travail est nécessaire pour mener à bien ce travail.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
hyperthermie provoquée
antinéoplasiques
carcinomes
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
exposition professionnelle
tumeurs du péritoine

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.