CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : parvovirus;

Définition du MeSH : Genre de la famille des PARVOVIRIDAE, sous-famille des PARVOVIRINAE, infectant des vertébrés dont l'homme. Les parvovirus sont responsables de maladies. Chez certains hôtes, ils peuvent être non pathogènes. L'espèce type est un virus de la souris (VIRUS MINUTE de la SOURIS) (MICE MINUTE VIRUS). [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : virus rat; Virus de Kilham; KRV; Virus Kilham;

Synonyme MeSH : KRV (Kilham rat virus); virus latent du rat; RPV (Raccoon ParvoVirus); Kilham rat virus; Latent rat virus; Raccoon parvovirus;

Hyponyme MeSH : Raccoon parvovirus; Virus Kilham du rat; parvovirus du raton laveur;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Genre de la famille des PARVOVIRIDAE, sous-famille des PARVOVIRINAE, infectant des vertébrés dont l'homme. Les parvovirus sont responsables de maladies. Chez certains hôtes, ils peuvent être non pathogènes. L'espèce type est un virus de la souris (VIRUS MINUTE de la SOURIS) (MICE MINUTE VIRUS). [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Le bocavirus : un nouveau parvovirus humain
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/vir/e-docs/00/04/2F/56/resume.md?type=text.html
Le bocavirus humain (HBoV) a été récemment identifié par des techniques moléculaires chez des enfants présentant une atteinte respiratoire aiguë. À partir de prélèvements respiratoires d'enfants malades, des séquences d'ADN n'appartenant à aucun virus connu ont été identifiées et leurs analyses phylogénétiques ont montré qu'elles appartenaient à un agent génétiquement apparenté au parvovirus bovin et au virus minute canin, deux membres de la famille des Parvoviridae définissant le genre Bocavirus. L'existence de ce virus a été confirmée par différentes études issues de diverses régions du monde. Ces études indiquent que le HBoV est détecté avec une fréquence notable, de l'ordre de 5 %, dans les atteintes respiratoires aiguës des jeunes enfants. L'incidence de ce virus paraît plus importante en hiver et au printemps. Les tableaux cliniques rencontrés sont très similaires à ceux observés avec les autres virus respiratoires. Le HBoV est très souvent détecté en association avec d'autres virus respiratoires. Son rôle en pathologie humaine reste encore à préciser.
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
parvovirus
infections à parvoviridae
article de périodique

---
Courriel
09/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.