CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : parasites;

Définition VIDAL : Bactérie, organisme végétal ou animal qui vit aux dépens d'un individu d'une autre espèce. Il existe de très nombreux parasites de l'homme, internes (vers intestinaux, paludisme, gale...) ou externes (poux, mycoses...). L'un des plus présents dans le monde est le Plasmodium, agent du paludisme. Il est transmis par un autre parasite de l'homme, un moustique, l'anophèle.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Le parasitisme : courir pour rester sur place
http://labodessavoirs.fr/emissions-du-labo/le-parasitisme-courir-pour-rester-sur-place/
Paludisme, maladie de Lyme, maladie de chagas… Autant de maladies infectieuses dont nous avons tous entendu parler. Elles ont en commun d’être provoquées par des parasites sanguins, de minuscules êtres vivants utilisant les cellules de notre corps. On parle ici d’endo-parasitisme… En effet, ces parasites vivent à l’intérieur de notre corps et interférent dans la circulation sanguine et donc dans la distribution dans chaque tissus, dans chaque organe, de l’oxygène et des nutriments dont les cellules de notre corps ont besoin pour fonctionner. Anémie, perturbation du système immunitaire, ces parasites entraînent de grandes fatigues et peuvent même mener jusqu’à la mort… C’est le cas par exemple du plasmodium. Ce protozoaire responsable du paludisme – ou de la malaria – constitue la plus importante parasitose humaine selon l’OMS, avec de 200 millions de personnes infectées dans le monde, à l’heure où nous écrivons ces lignes… Qui sont les parasites sanguins ? Comment utilisent ils notre corps pour vivre ? C’est le thème de cette émission.
2016
false
false
false
Le Labo des Savoirs
France
français
émission radiophonique
parasites
parasitose

---
N2-AUTOINDEXEE
La punaise de lit : un parasite en pleine recrudescence
https://petale.univ-lorraine.fr/notice/view/univ-lorraine-ori-35645
La punaise de lit est un ectoparasite hématophage de la famille des cimicidés, cet insecte furtif se nourrit au dépend de l’homme en le parasitant pendant son sommeil. Le terme punaise de lit englobe deux espèces: Cimex lectularius vivant dans des régions tempérées et Cimex hemipterusqui est une espèce tropicale. D’autres espèces peuvent piquer exceptionnellement l’homme. La punaise de lit cohabite avec l’homme depuis des milliers d’années, nos grands-parents la connaissaient bien. Elle a quasiment disparue de notre quotidien après la seconde guerre mondiale grâce à la découverte de puissants insecticides qui sont aujourd’hui interdits. Cependant depuis les années 1990 les infestations sont en pleine explosion, tous les pays développés sont touchés et particulièrement les grandes villes. Une infestation est difficile à traiter et les coûts engendrés pour les particuliers, l’hôtellerie et certaines industries sont considérables. Cette thèse fait d’abord le point sur les connaissances actuelles sur la punaise de lit (entomologie, biologie, écologie). Une autre partie traitera ce qui touche aux piqures et ses conséquences physiques et psychiques, un résumé sur la transmission de micro-organismes pathogènes sera fait. Enfin la dernière partie proposera un modèle de lutte intégrée.
2016
false
false
false
PETALE - Publications Et Travaux Académiques de Lorraine
France
français
thèse ou mémoire
parasite
Recrudescence
punaises des lits
cimex lectularius
parasites
récidive

---
N1-VALIDE
BAOBAB
BAse d'OBservation des Agents Biologiques
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/baobab.html
Cette base de données est une aide à l'évaluation des risques biologiques. Elle contient des fiches synthétiques destinées à un large public. La base reprend tous les agents biologiques infectieux classés par la réglementation, en apportant pour chacun des informations réglementaires et épidémiologiques. A l'aide du moteur de recherche, il est possible de connaître le groupe de risque auquel appartient un agent biologique, de trouver les réservoirs de cet agent (espèce animale, eau, sol..), les voies de transmission etc.
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
virus
bactéries
champignons
parasites
prions
maladies professionnelles
déclaration obligatoire
réservoirs d'agents pathogènes
maladies virales
infections bactériennes
mycoses
maladies parasitaires
maladies à prions
évaluation des risques
base de données
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Identification morphologique des parasites de la malaria
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/372-IdentificationMorphologiqueParasitesMalaria.pdf
2005
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
paludisme
parasites
parasites
plasmodium
plasmodium
paludisme
rapport
figure
tableau
image

---
Courriel
23/05/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.