CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : papillomaviridae;

Définition du MeSH : Famille de petits virus à ADN infectant les MAMMIFÈRES. Il y a un seul genre : les PAPILLOMAVIRUS. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : VPH; verruca vulgaris; HPV;

Synonyme MeSH : HPV (Human Papilloma Virus); Human papilloma virus; Papillomavirus humain; VPH (Virus du Papillome Humain); Virus des papillomes humains;

Hyponyme MeSH : Virus du papillome humain;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Famille de petits virus à ADN infectant les MAMMIFÈRES. Il y a un seul genre : les PAPILLOMAVIRUS. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) – Questions et réponses et mises à jour à l'intention des intervenants
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001243/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
Ces documents s'adressent aux vaccinateurs et traitent du programme de vaccination contre les VPH. Le document Nouveautés et mise à jour des connaissances - Septembre 2016 présente de l’information complémentaire à celle du document Questions et réponses à l’intention des intervenants, paru en octobre 2013. On continuera donc de consulter ce document au besoin.
2016
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information patient et grand public
vaccins antiviraux
papillomaviridae
virus de la vaccine
Virus du papillome humain
papillomavirus humain
questions-réponses
intention
le jour
vaccination
virus de la vaccine
virus de la vaccine
questions-réponses

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes - Questions et réponses à l'intention des intervenants
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001583/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information patient et grand public
LGBT
humains
papillome
vaccination
homosexualité masculine
papillomaviridae
virus de la vaccine
virus de la vaccine
questions-réponses
papillomavirus humain
intention
Hommes
relatif
vaccins antiviraux
hommes
virus de la vaccine
questions-réponses

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévalence des infections au virus du papillome humain (VPH) : résultats de l’étude PIXEL - Portrait de la santé sexuelle des jeunes adultes au Québec, 2013-2014
https://www.inspq.qc.ca/publications/2084
Le principal objectif du volet VPH (virus du papillome humain) de l’étude PIXEL était d’estimer la prévalence globale et spécifique par génotype des infections génitales au VPH chez les jeunes femmes vaccinées et non vaccinées dans le but d’évaluer l’impact à court terme du programme de vaccination contre le VPH offert au Québec depuis 2008. De façon complémentaire, l’étude visait également une première appréciation de l’impact indirect de la vaccination des femmes chez les hommes, en mettant en parallèle la prévalence d’infection orale au VPH chez les femmes à celle des hommes, par groupe d’âge. L’étude PIXEL, réalisée au Québec en 2013-2014, a porté sur plus de 3 500 jeunes de 17 à 29 ans. L’étude comprenait à la fois des données recueillies par questionnaire avec des prélèvements biologiques pour la détection de certaines infections transmissibles sexuellement, dont le VPH.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Portraits
santé reproductive
prévalence
infection
infection à virus du papillome humain
portraits comme sujet
enfants majeurs
santé sexuelle
adulte
Québec
études de résultat
Virus du papillome humain
papillomaviridae
Jeune adulte
évaluation de résultat (soins)
ayant comme résultat
portraits
jeune adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact du diagnostic de lésions associées au Papillomavirus Humain (HPV) sur la sexualité féminine : étude qualitative
https://www.iumsp.ch/fr/rds/264
Cette étude s’inscrit dans un projet plus large visant à évaluer l’impact sur la sexualité féminine d’un diagnostic de lésions associées au HPV. Pour ce faire, un volet quantitatif comparant la fonction sexuelle d’une population de femmes présentant une lésion liée au HPV, à celle d’une population sans lésion a été conçu. Lors de la récolte des données, les instigatrices principales ont décidé d’ajouter un complément qualitatif visant à approfondir la compréhension des données quantitatives. Elles ont ainsi mandaté la plateforme de soutien méthodologique en recherche qualitative, sous l’égide du CepiC, pour réaliser ce complément. Ce rapport expose le complément de recherche qualitatif.
2016
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
France
français
rapport
qualitatif
plaies et blessures
lésion
papillomaviridae
maladie virale autre/non classée ailleurs
état sexuel
recherche qualitative
sexualité
sexe féminin, sai
aucun diagnostic
Humains
papillomavirus humain
diagnostic
blessures
humains

---
N1-VALIDE
Autoprélèvement pour la détection de l’infection du col de l’utérus à HPV : une alternative crédible ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/2005
En Belgique, seul 59% du groupe cible des femmes entre 25 à 64 ans participent au moins tous les 3 ans au dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis du col de l’utérus (test de Papanicolaou). La détection de l’infection à papillomavirus humain (HPV) est plus sensible mais moins spécifique que la cytologie pour le dépistage des lésions précoces de cancer du col de l’utérus. Un autoprélèvement pour la détection de l’HPV pourrait donc être une alternative performante pour augmenter la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus.
2015
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
Participation du patient
papillomaviridae
détection précoce de cancer
autosoins

---
N3-AUTOINDEXEE
HPV Akanthoma
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/14260/diagnose.htm
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
papillomaviridae

---
N3-AUTOINDEXEE
HPV - Papillomavirus humains
http://www.sante.gouv.fr/papillomavirus-humains-hpv-et-cancer-du-col-de-l-uterus-prevention-depistage-et-vaccination.html
2013
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Paris
information patient et grand public
papillomaviridae
humains

---
N3-AUTOINDEXEE
Test Real Time High Risk HPV (virologie) - Abbott - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Test-Real-Time-High-Risk-HPV-virologie-Abbott-Information-de-securite
2013
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
avis de matériovigilance
papillomaviridae
sécurité
virologie

---
N1-SUPERVISEE
Test du virus du papillome humain versus cytologie à répétition pour le triage des lésions cytologiques cervicales mineures
http://www.cochrane.org/fr/CD008054
Objectif principal Comparer la précision du test hrHPV au moyen de l'Hybrid Capture 2 (HC2) avec celle de la cytologie à répétition pour la détection de la néoplasie intraépithéliale cervicale sous-jacente de grade 2 ou pire (CIN2 ) ou de grade 3 ou pire (CIN3 ), chez les femmes avec ASCUS ou LSIL...
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
papillomaviridae
néoplasie intraépithéliale cervicale
néoplasie endocrinienne multiple
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus

---
N1-VALIDE
Item 149 : Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : tumeurs à papillomavirus humain (HPV)
http://campus.cerimes.fr/dermatologie/enseignement/dermato_25/site/html/
épidémiologie, physiopathologie, aspects cliniques (verrues cutanées, épidermodysplasie verruciforme, condylomes et infections anogénitales à HPV, néoplasies intraépithéliales), diagnostic des infections HPV, traitement (cryothérapie, laser CO2, traitement médicamenteux), points essentiels ; 6 pages
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Dermatologie
France
299. Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques
français
épreuves classantes nationales
biopsie de la peau
dermatologie
infections à papillomavirus
épidermodysplasie verruciforme
adulte
enfant
condylomes acuminés
cryothérapie
verrues
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
verrues
virologie
signes et symptômes
diagnostic différentiel
pronostic
lasers
colposcopie
biopsie
épithélioma in situ
épithélioma in situ
dépistage systématique
épithélioma in situ
infections à papillomavirus
frottis vaginal
infections à papillomavirus
papillomaviridae
cours

---
N3-AUTOINDEXEE
Système de décontamination par vaporisation de peroxyde d'hydrogène (VPH)
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=788
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
papillomaviridae
peroxyde d'hydrogène
volatilisation
décontamination

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer du col : recherche du HPV plus efficace que la cytologie conventionnelle ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/253
question clinique : versus cytologie conventionnelle, quelle est l'efficacité de la recherche du HPV dans le dépistage des lésions précancéreuses et du cancer du col chez des femmes participant à un programme organisé de dépistage de ce cancer ?
2011
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
résultat thérapeutique
dépistage systématique
papillomaviridae
lecture critique d'article

---
N3-AUTOINDEXEE
BEH n 11 : Enquête sur les connaissances, opinions et comportements des lycéens autour des Human Papilloma Virus (HPV)[...]
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2010/11/index.htm
2010
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
article de périodique
humanisme
papillome
connaissance
comportement
papillomaviridae
virus
collecte de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Déséquilibre de Bax, Bcl-2, et infection par HPV dans les tumeurs du pénis et les tissus adjacents
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140353/TEXF-PU-2004-00140353.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
tumeurs du pénis
papillomaviridae
infection
tissus

---
N1-SUPERVISEE
La vaccination anti-papillomavirus
Module 02 Vaccinologie systématique
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/VAC/2011/11_coursaget/index.htm
projet mère-enfant ; rôle des agents infectieux dans l'étiologie des cancers, arbre phylogénique des papillomavirus, importance relative des infections sexuellement transmissibles (USA), histoire naturelle des infections par les HPV génitaux, infection d'un épithélium stratifié par les papillomavirus etc ...
2010
true
N
true
Mère-enfant
Paris
France
français
programmes de vaccination
papillomaviridae
vaccins antipapillomavirus
vaccins antipapillomavirus
enfant
matériel d'enseignement audio-visuel
tableau
figure

---
N1-SUPERVISEE
Papillomavirus : les virus et la physiopathologie de l'infection
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 13, Numéro 1, 5-19, janvier-février 2010, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/57/22/resume.phtml
Les papillomavirus constituent une vaste famille de plus de 200 petits virus à ADN non enveloppés, capables d'infecter l'Homme et de nombreux mammifères, avec une spécificité d'espèce étroite. Leur tropisme est strictement épithélial et on distingue, comme appartenant à des genres différents, papillomavirus muqueux et papillomavirus cutanés. Ils sont responsables de tumeurs bénignes et malignes chez l'homme et chez l'animal, et ont été à l'origine du premier modèle de tumeur liée à un virus à ADN, découvert en 1920 par Shope chez le lapin. Chez l'Homme, les HPV (Human papillomavirus) sont responsables de 100 % des cas de cancer du col utérin et sont impliqués dans de nombreux cancers cutanés et muqueux
2010
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
papillomaviridae
infections à papillomavirus
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Implication des papillomavirus humains dans les cancers des voies aérodigestives supérieures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/CB/resume.phtml?type=text.html
L'infection à papillomavirus humains ou human papillomavirus (HPV) représente la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente au monde. En Belgique et en France, les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) ont une incidence particulièrement élevée et en augmentation. Chez l'homme, il s'agit du quatrième cancer le plus fréquent après le cancer de la prostate, du poumon et du côlon. Bien qu'un lien causal soit actuellement bien établi entre les HPVs oncogènes et les cancers du col de l'utérus, le rôle de ces virus dans la survenue des cancers des VADS reste discuté. Cet article de synthèse permet de faire une mise à jour de nos connaissances concernant la relation entre les infections à HPV et les cancers des VADS. Selon notre revue de la littérature, 20 à 25 % de ces cancers seraient induits par les HPVs oncogènes et plus spécifiquement le type 16. C'est l'oropharynx et plus précisément la tonsille palatine, qui est le site tumoral le plus fréquemment concerné par l'infection à HPV. Une augmentation évidente de la proportion des cancers tonsillaires a par ailleurs été observée. Les modalités de transmission ainsi que les voies de signalisations, p53 et pRb, impliquées dans les cancers des VADS semblent similaires à celles décrites dans le cancer du col de l'utérus. Plusieurs études ont montré que le sous-groupe de patients infectés par les HPVs oncogènes présentait un pronostic beaucoup plus favorable, notamment lorsque ceux-ci surexpriment la protéine p16. Il semble donc nécessaire de poursuivre les recherches concernant les infections à HPVs et les cancers des VADS, et cela, afin peut-être de valider la vaccination à grande échelle des jeunes garçons.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
papillomaviridae
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus

---
N1-VALIDE
Étude méthodique et analyse coût-efficacité de la cytologie en phase liquide dans le dépistage du cancer du col de l'utérus
https://www.cadth.ca/fr/etude-methodique-et-analyse-cout-efficacite-de-la-cytologie-en-phase-liquide-dans-le-depistage-du
https://www.cadth.ca/media/pdf/O0007_Screening-Cervical-Cancer-Using-Liquid-Based-Technology_to_f.pdf
Le rapport d'évaluation des technologies de la santé de l'ACMTS sur la cytologie en phase liquide dans le dépistage du cancer du col de l'utérus analyse l'efficacité diagnostique et le rapport coût-efficacité des ces techniques par rapport à la cytologie classique telle que le test de Pap.
2008
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
anglais
frottis vaginal
infections à papillomavirus
papillomaviridae
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
techniques cytologiques
cytodiagnostic
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du col de l'utérus et recherche du Papillomavirus humain (HPV)
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/d%C3%A9pistage-du-cancer-du-col-de-l%E2%80%99ut%C3%A9rus-et-recherche-du-papillomavirus-humain-hpv
Les tests de dépistage étudiés comprennent le frottis conventionnel et la cytologie basée sur une collecte des cellules en milieu liquide qui permet aussi la recherche d'HPV. Nous documentons l'état du dépistage en Belgique et dans d'autres pays mais sans comparer explicitement les résultats de ces dépistages. Nous décrivons également les attentes et les attitudes des femmes lors des tests d'HPV. Nous estimons le budget nécessaire pour l'exécution des tests HPV lorsque ce test est cliniquement indiqué et formulons des recommandations à l'intention des décideurs. Nous ne présentons pas d'étude coût-efficacité ni de revue de la littérature. ; 104 pages
2006
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
anglais
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
frottis vaginal
Belgique
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
techniques de diagnostic moléculaire
papillomaviridae
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Infection du col de l'utérus par le virus du papillome humain (l')
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/3f618d6d105479e685256cee00732c4b?OpenDocument
transmission, détection et évolution de l'infection ; 2 pages
2004
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
papillomaviridae
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
HPV et CIN
http://www3.chu-rouen.fr/NR/rdonlyres/D98CEBE3-94BF-446A-A2E1-D5A1A4A9B40B/0/HPVetCIN.pdf
2004
CHU de Rouen
France
cours
papillomaviridae

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du col: étalement fin, test HPV ou PAP ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/857
la cytologie sur étalement fin et la détection de l'Human Papillomavirus (HPV) sont-elles supérieures au frottis classique pour le dépistage du cancer du col ?
2004
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tumeurs du col de l'utérus
résultat thérapeutique
dépistage systématique
tumeurs du col de l'utérus
frottis vaginal
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
cytodiagnostic
sensibilité et spécificité
papillomaviridae
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
Tests fondés sur la cytologie liquide et sur la détection du papillomavirus dans le dépistage du cancer du col
https://www.cadth.ca/fr/tests-fondes-sur-la-cytologie-liquide-et-sur-la-detection-du-papillomavirus-dans-le-depistage-du
https://www.cadth.ca/sites/default/files/pdf/197_cervical_cancer_tr_f.pdf
dépistage du cancer du col au Canada, test de Papanicolaou, nouvelles technologies, cytologie liquide, test de détection du papillomavirus, mise à l'essai des tests, examen clinique, exactitude diagnostique, examen des études économiques, discussion, conclusion, références ; 106 pages
2003
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
test de papanicolaou
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
frottis vaginal
dépistage systématique
essais cliniques comme sujet
cytodiagnostic
cytodiagnostic
dépistage systématique
frottis vaginal
médecine factuelle
coûts et analyse des coûts
Canada
incidence
sensibilité et spécificité
bibliographie médicale
papillomaviridae
papillomaviridae
rapport
étude comparative
évaluation technologique
questionnaire
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Papillomavirus humain
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/papillome-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
réservoirs d'agents pathogènes
désinfectants
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
infections à papillomavirus
transmission de maladie infectieuse
infections à papillomavirus
gestion des déchets
papillomavirus humain de type 11
papillomavirus humain de type 16
papillomavirus humain de type 18
papillomavirus humain de type 6
papillomaviridae
papillomaviridae
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
Courriel
11/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.