CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : ostéoporose;

Hyponyme MeSH : Ostéoporose post-traumatique; Ostéoporose sénile;

Terme MeSH Related : Ostéoporose liée à l'âge;

GERCOR : http://www.canceronet.com/Gercor/lexique/lexique.htm#osteoporose;

Définition VIDAL : Fragilisation des os, qui deviennent poreux et cassants.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Ostéopathies fragilisantes
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRhumatologie/2016-abrege/2016-Chapitre8.pdf
Définitions de l’ostéoporose, Épidémiologie, Physiopathologie, Diagnostic de l’ostéoporose, Traitement.
2016
false
false
true
2eme cycle / master
COFER
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
cours
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
rhumatologie
chutes accidentelles

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/osteoporose
Il s’agit d’une diminution de la masse et de l’architecture de l’os, ce qui le rend plus fragile. L’ostéoporose augmente le risque de fractures. Elle touche surtout les femmes après la ménopause mais l’ostéoporose n’est pas rare chez les hommes âgés (un homme pour trois femmes).
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
information patient et grand public
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Interventions professionnelles destinées aux médecins généralistes sur la prise en charge des pathologies musculo-squelettiques
http://www.cochrane.org/fr/CD007495/interventions-professionnelles-destinees-aux-medecins-generalistes-sur-la-prise-en-charge-des
Contexte : La prise en charge des pathologies musculo-squelettiques nécessite des compétences particulières. L'identification des interventions efficaces pour apporter ces compétences aux médecins généralistes pourrait améliorer les résultats cliniques des patients et réduire le coût de ces pathologies pour le système de santé et la société. Objectifs : Déterminer l'efficacité des interventions professionnelles auprès des généralistes visant à améliorer la prise en charge des pathologies musculo-squelettiques en soins primaires.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
ostéoporose
lombalgie
médecins généralistes
médecine générale
maladies ostéomusculaires
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/osteoporose
L’ostéoporose est une maladie du squelette, caractérisée par une diminution de la masse de l’os et une détérioration de la structure interne du tissu osseux. Elle rend les os plus fragiles et accroît donc considérablement le risque de fractures.
2016
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
information scientifique et technique
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Ostéoporose : quoi de neuf en 2015 ? - In : Médecine avril 2015
http://www.jle.com/fr/revues/med/e-docs/osteoporose_quoi_de_neuf_en_2015__304616/article.phtml
L'ostéoporose demeure en France une pathologie manifestement sous-estimée, sous-diagnostiquée et malheureusement sous-traitée au regard du surcoût économique engendré par la prise en charge hospitalière des fractures sévères. Il suffit de s'enquérir des données nationales du PMSI relatives à la fracture de l'extrémité supérieure du fémur pour s'en vraiment compte de manière alarmante. Malheureusement aussi, c'est la dégradation de la qualité de vie des personnes atteintes qui s'explique par l'altération des capacités physiques et fonctionnelles vers un état de dépendance. Cette condition sévit davantage dans la population âgée dont les risques de morbi-mortalité et d'institutionnalisation sont accrus.
10.1684/med.2015.1216
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
ostéoporose
ostéoporose
Dénosumab
agents de maintien de la densité osseuse

---
N1-VALIDE
Santé osseuse des retraités genevois
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-466/Sante-osseuse-des-retraites-genevois
La cohorte des retraités genevois (GERICO) est constituée de 953 hommes et femmes âgés de 65 ans à l’inclusion et suivis prospectivement afin d’évaluer leur santé osseuse. Malgré leur peu de comorbidités et leurs bons statuts nutritionnel et vitaminique (D), 30% des sujets ont déjà présenté une fracture vertébrale morphométrique ou une fracture clinique après 45 ans ; 20% des femmes et 11% des hommes ont une ostéoporose densitométrique (densité minérale osseuse (DMO)
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
retraite
sujet âgé
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
facteurs de risque
fractures du rachis
prévalence
évaluation des risques

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://www.ameli-sante.fr/osteoporose.html
L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse et des altérations de la micro-architecture des os. Ces altérations rendent l'os plus fragile et augmentent le risque de fracture. L'ostéoporose évolue avec le vieillissement et touche fréquemment les femmes après la ménopause, mais aussi les hommes après 65 ans. Elle est également observée chez les personnes traitées par corticoïdes à doses importantes.
2015
false
true
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
ostéoporose
corticothérapie
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_124:start
L'ostéoporose est une maladie généralisée du squelette, caractérisée par une masse osseuse basse et des altérations de la microarchitecture osseuse, responsable d'une fragilité osseuse exagérée et donc d'un risque élevé de fracture. Les fractures les plus caractéristiques de l'ostéoporose sont vertébrales, du poignet et du col du fémur. Leur prévalence touche 40 % des femmes ménopausées.
2015
false
true
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
cours
épreuves classantes nationales
ostéoporose
radiologie
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/osteoporose
Pourquoi dit-on que l'ostéoporose est un problème de santé publique ? Qu'est-ce que l'ostéoporose ? Comment va évoluer mon ostéoporose ? Comment fait le médecin pour poser le diagnostic d'ostéoporose ? J'ai une ostéoporose. Comment traiter l'ostéoporose ?
2015
false
true
false
false
Société Française de Rhumatologie
France
français
information patient et grand public
signes et symptômes
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/MuscleBoneandJointDisorders/Pages/osteoporosis.aspx
L’ostéoporose est une affection caractérisée par une diminution de la solidité et de la densité des os. Les bébés, les enfants et les adultes peuvent en être atteints. Puisque la masse osseuse diminue avec l'âge, on observe le plus souvent l’ostéoporose chez les personnes plus âgées.
2014
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
ostéoporose
enfant
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Enfant atteint d’ostéoporose : ce que son entourage doit savoir
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/MuscleBoneandJointDisorders/Pages/Teaching-others-about-your-childs-osteoporosis.aspx
Si vous avez un enfant atteint d’ostéoporose, vous apprendrez rapidement une foule de choses sur ses besoins en matière de santé et de sécurité. Une partie de votre rôle en tant que parent est de transmettre ces renseignements à son entourage pour vous assurer que les autres milieux que fréquente votre enfant sont sans danger.
2014
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
ostéoporose
activités de loisirs
établissements scolaires
ostéoporose
enfant

---
N1-VALIDE
Les médicaments de l’ostéoporose - Fiche bon usage du médicament (Fiche BUM)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1751307/fr/les-medicaments-de-losteoporose
Chez qui instaurer un traitement anti-ostéoporotique ? Comment instaurer un traitement de l’ostéoporose ? Quels sont les médicaments de l’ostéoporose dont le service médical rendu* est suffisant  ? I – Les bisphosphonates Acide alendronique Acide zolédronique Risédronate II – Les autres médicaments Dénosumab Raloxifène Ranélate de strontium Tériparatide Quels sont les médicaments de l’ostéoporose dont le service médical rendu est insuffisant  ? Conduite à tenir en l’absence de fracture évocatrice d’ostéoporose Conduite à tenir en cas de corticothérapie en cours Conduite à tenir en cas de fracture évocatrice d’ostéoporose Coût des médicaments de l’ostéoporose ayant montré leur efficacité pour prévenir les fractures des vertèbres et de la hanche...
2014
false
true
false
Suffisant
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
120. Ménopause et andropause
124. Ostéopathies fragilisantes
français
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
résultat thérapeutique
M05BA04 - acide alendronique
alendronate
recommandation de bon usage du médicament
M05BA08 - acide zolédronique
administration par voie orale
acide zolédronique
M05BA07 - acide risédronique
M05BX04 - dénosumab
Chlorhydrate de raloxifène
ranélate de strontium
M05BX03 - ranélate de strontium
tériparatide
H05AA02 - tériparatide
fractures du rachis
fractures de la hanche
coûts et analyse des coûts
agents de maintien de la densité osseuse
coûts des médicaments
densité osseuse
risque
ostéoporose post-ménopausique
hormones corticosurrénaliennes
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
FOSAMAX
FOSAMAX 10 mg cp
FOSAMAX 70 mg cp
FOSAVANCE 70mg/2800UI cp
FOSAVANCE 70mg/5600UI cp
FOSAVANCE
M05BB03 - acide alendronique et colécalciférol
ADROVANCE
ADROVANCE 70mg/2800UI cp
ADROVANCE 70mg/5600UI cp
ACLASTA 5mg sol p perf
ACLASTA
médicaments génériques
perfusions veineuses
ACTONEL
ACTONEL 5 mg cp pellic
ACTONEL 35 mg cp pellic
ACTONEL 75 mg cp pellic
ACTONELCOMBI 35mg + 1000mg/880UI cp pellic/glé efferv
ACTONELCOMBI
M05BB04 - acide risédronique, calcium et colécalciférol pour administration séquentielle
injections sous-cutanées
PROLIA
PROLIA 60 mg sol inj en seringue préremplie
EVISTA
OPTRUMA
EVISTA 60mg cp pellic
OPTRUMA 60mg cp pellic
G03XC01 - raloxifène
FORSTEO 20µg/80µl sol inj
FORSTEO
algorithme
traitement corticostéroïde
corticothérapie
Risédronate de sodium
Dénosumab
diphosphonates
Imidazoles
composés organométalliques
Thiophènes

---
N1-SUPERVISEE
Les plantes médicinales chinoises pour l'ostéoporose
http://www.cochrane.org/fr/node/32220
Contexte : Les plantes médicinales chinoises sont utilisées depuis longtemps pour traiter l'ostéoporose. Les preuves de leurs bénéfices et de leurs préjudices doivent être systématiquement examinées. Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs des plantes médicinales chinoises comme une intervention expérimentale générale pour le traitement d'ostéoporose primaire en comparant les traitements à base de plantes à un placebo, à l'absence d'intervention et à la médecine conventionnellef
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
phytothérapie
résultat thérapeutique
fractures ostéoporotiques
ostéoporose
médicaments issus de plantes chinoises

---
N1-VALIDE
Ostéoporose cortisonique - prévention et traitement
http://www.rheuma-net.ch/download/Content_attachments/FileBaseDoc/Steroid-Osteoporose-12-2013-F.pdf
Tout traitement prolongé aux stéroïdes nécessite une prophylaxie voire une thérapie appropriée de l'ostéoporose, combinée - le cas échéant - avec une physiothérapie. - Avant le début d'un traitement prolongé aux stéroïdes, une ostéodensitométrie DEXA est indiquée. - Une substitution de calcium et de vitamine D est un minimum. - La mesure la plus efficace et la mieux étudiée consiste à traiter aux bisphosphonates et au tériparatide...
2014
false
false
false
Société suisse de Rhumatologie - Société suisse de Médecine Physique et Réadaptation
Suisse
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
cortisone
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
anti-inflammatoires
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose: une maladie silencieuse !
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/squelette/osteoporose-DOSSIER/index.html
Définition, types, conseils, causes, quand consulter, examens, traitements, test, aides utiles, sources.
2014
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
français
ostéoporose
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
OSTEOPOROSE
classification internationale des maladies - diagnostic - épidémiologie - France - incidence - prévalence - répartition par âge - signes et symptomes - actes - résultat de consultation
http://omg.sfmg.org/content/donnees/donnees.php?rc_id=748
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
information scientifique et technique
ostéoporose
épidémiologie
répartition par âge
incidence
classification internationale des maladies
signes et symptômes
osteoporose
France
consultation médicale
diagnostic
ostéoporose
prévalence

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose
http://www3.chu-rouen.fr/Internet/votresante/osteoporose/
CHU de Rouen
Rouen
France
information patient et grand public
ostéoporose
ostéoporose
osteoporose

---
N1-VALIDE
Actualisation 2014 des recommandations sur la prévention et le traitement de l'ostéoporose cortico-induite
http://www.grio.org/documents/artrhum-75-1468357956.pdf
Sous l’égide du Groupe de recherche et d’infor mation sur les ostéoporoses (GRIO) et de la section Os de la Société française de rhumatologie (SFR), et en collaboration avec de nombreuses sociétés savantes (Collège national des généralistes enseignants, Société nationale française de gastroentérologie, Société nationale française de médecine interne, Société de néphrologie), un groupe de travail représentatif de ces spécialités médicales a actualisé les recommandations sur la prévention et le traitement de l’ostéoporose cortico-induite publiées en 2003 par la Haute Autorité de santé (HAS), à partir d’une analyse systématique de la littérature selon la méthode HAS.
2014
false
true
false
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
France
français
ostéoporose
glucocorticoïdes
ostéoporose
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-412-413-page-101.htm
La qualité de la prise en charge des patients avec ostéoporose varie considérablement d’un pays à l’autre. Les recommandations de l’Association suisse contre l’ostéoporose proposent des seuils d’intervention thérapeutique basés sur l’algorithme FRAX. Malgré des études d’observation toujours plus nombreuses, avec plusieurs centaines de milliers de patients, il n’est pas possible de conclure que les apports calciques augmentent les risques cardio-vasculaires. Un effet rémanent est observé même après une seule injection d’acide zolédronique. Il n’y a pas d’augmentation du risque fracturaire dans les sept mois après arrêt du traitement de dénosumab.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
ostéoporose
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
calcium
calcium alimentaire
article de périodique
ostéoporose
Union européenne
maladies cardiovasculaires
risque
vitamines
diphosphonates
Dénosumab

---
N1-VALIDE
Approche ciblée de l’ostéoporose chez l’enfant et l’adolescent
http://rms.medhyg.ch/numero-412-413-page-116.htm
L’ostéoporose de l’enfant et de l’adolescent est une réalité pathologique, sa pathogénie multifactorielle nécessite souvent une approche collaborative et multidisciplinaire. L’ostéoporose caractérisée par une diminution de la densité minérale osseuse n’est pas une pathologie uniforme, elle doit être prise en charge à tous les niveaux en analysant les facteurs de risque, en se donnant les moyens diagnostiques et en insistant sur l’importance d’une approche aussi bien préventive que thérapeutique.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéoporose
enfant
adolescent
facteurs de risque
enfants handicapés

---
N1-VALIDE
Les bisphosphonates dans le traitement de l'ostéoporose - Bienfaits attendus, torts potentiels et congés thérapeutiques
http://www.cfp.ca/content/60/4/e197.abstract.fr
Indication du niveau de preuve, Objectif Exposer l'efficacité et les risques du traitement par les bisphosphonates dans la prise en charge de l'ostéoporose et décrire les patients qui seraient de bons candidats aux congés thérapeutiques.
2014
false
O
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
ostéoporose
diphosphonates
article de périodique
fractures ostéoporotiques
cas clinique
agents de maintien de la densité osseuse
diphosphates
agents de maintien de la densité osseuse
ostéonécrose de la mâchoire associée aux biphosphonates
fractures du fémur
reprise du traitement
calendrier d'administration des médicaments
arrêt du traitement

---
N1-VALIDE
Gérer l’ostéoporose chez votre enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/MuscleBoneandJointDisorders/Pages/managing-osteoporosis-in-your-child.aspx
Si votre enfant est atteint d’ostéoporose, vous craindrez peut-être de lui fracturer un os pendant que vous en prenez soin. Toutefois, tenir votre bébé est l’un des meilleurs moyens de le réconforter et de favoriser son développement. Même si votre bébé a récemment subi une fracture, le fait de le tenir et de le câliner peut être très efficace pour le calmer et soulager ses douleurs.
2014
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
brochure pédagogique pour les patients
ostéoporose
nourrisson
positionnement du patient
image

---
N3-AUTOINDEXEE
Ranélate de strontium (Protelos) dans l'ostéoporose : à écarter des soins et à retirer du marché
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49173/0/2014/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
Depuis 2005, Prescrire suit et actualise régulièrement le dossier de l'évaluation clinique des médicaments commercialisés pour prévenir les fractures liées à l'ostéoporose, dont le ranélate de strontium (Protelos). Le profil d'effets indésirables de ce médicament s'est rapidement précisé après sa commercialisation et s'alourdit régulièrement : ce médicament plus dangereux qu'utile est à écarter des soins...
2014
false
false
false
Prescrire
article de périodique
résumé ou synthèse en français
osteoporose
ostéoporose
strontium
ostéoporose
soins
ranélate de strontium
PROTELOS

---
N1-VALIDE
Ostéoporose et exercice
http://casem-acmse.org/wp-content/uploads/2013/07/CASEM-Osteo-position-statement-French-formatted.pdf
Le but de cet article est de poser un regard sur les effets de l'exercice dans le traitement et la prévention de l'ostéoporose chez les athlètes de tous âges. Nous aborderons des recommandations pour des programmes d'exercice comme outils pour améliorer la santé des os. Nous passerons en revue le traitement médical de l'ostéoporose, particulièrement chez les femmes postménopausées. Cet article n'abordera pas spécifiquement la prise en charge des fractures de stress aussi appelées fractures de fatigue.
2014
false
false
false
ACMS - Académie Canadienne de Médecine du Sport
Canada
français
ostéoporose
athlètes
recommandation de santé publique
sports
exercice physique
post-ménopause
ostéoporose post-ménopausique

---
N1-VALIDE
APOROSE - Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires
http://www.aporose.fr/
APOROSE est un site gratuit, indépendant de l'industrie pharmaceutique, réalisé dans le cadre d'une thèse de Médecine générale soutenue à la faculté de Médecine Paris 7. APOROSE a pour objectif d'améliorer la prise en charge de l'ostéoporose en soins primaires en donnant aux médecins généralistes un outil internet fiable, utilisable en consultation, d'aide à la décision clinique et à l'éducation thérapeutique.
2014
false
N
Paris
France
français
ostéoporose
information scientifique et technique
ostéoporose
ostéoporose
guide ressources
éducation du patient comme sujet
médecine générale

---
N1-VALIDE
L'examen médical périodique de l'adulte vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/83cffa4de98757e985257b9800472713?OpenDocument
Dans un contexte où le traitement des maladies associées au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) devient l’enjeu principal du suivi clinique des personnes vivant avec le VIH, la prise en charge de ces patients nécessite une connaissance approfondie des soins de première ligne tout en tenant compte des particularités de l’infection par le VIH. S’inscrivant dans cette approche de suivi clinique global, ce guide contient des recommandations de divers groupes d’experts pouvant être appliquées à la réalité québécoise et au contexte de l‘infection par le VIH. Il a été écrit par un groupe de rédaction et approuvé par le Comité consultatif sur la prise en charge clinique des personnes vivant avec le VIH. Les principales lignes directrices canadiennes ou internationales sur les soins de première ligne quant au dépistage et au suivi ont été révisées ainsi que les recommandations d’experts internationaux sur le suivi des personnes infectées par le VIH. Les recommandations contenues dans ce document intègrent celles qui sont proposées en 2012 par la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, en collaboration avec le Collège des médecins du Québec, pour l’évaluation médicale périodique de l’adulte, lesquelles ont été adaptées au contexte de l’infection par le VIH. Un outil d’aide à la pratique clinique est également disponible.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
infections à VIH
recommandation par consensus
prise en charge de la maladie
continuité des soins
Syndrome d'immunodéficience acquise
vaccins
vaccination
addiction
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
tabagisme
maladies du rein
ostéoporose
tumeurs
troubles cognitifs
trouble dépressif
contraception

---
N1-VALIDE
Journée mondiale de l'ostéoporose
http://www.rfi.fr/emission/20141020-journee-mondiale-osteoporose-cortet/
L’ostéoporose est une maladie générale du squelette. Ce trouble est dénué de symptômes, mais rend les os beaucoup plus fragiles, et accroît donc considérablement le risque de fractures. Ce risque augmente avec l'âge, en particulier après 50 ans. Qu’est-ce que l’ostéoporose ? Peut-on vieillir sans fracture? Quels sont les traitements disponibles ?
2014
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
ostéoporose
fractures ostéoporotiques

---
N1-VALIDE
Actualisation 2014 des recommandations sur la prévention et le traitement de l’ostéoporose cortico-induite
http://www.grio.org/documents/boite-a-outils-osteoporose500-1415788202.pdf
Sous l’égide de la section Os de la Société francaise de rhumatologie (SFR) et du Groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (GRIO) en collaboration avec des sociétés savantes (collège national des généralistes enseignants généralistes, Société nationale française de gastroentérologie, Société nationale franc aise de médecine interne, Société de néphrologie) les recommandations sur la prévention et le traitement de l’ostéoporose cortico-induite publiées en 2003 par la Haute Autorité de santé (HAS) ont été actualisées. Un groupe de travail représentatif des spécialités médicales intervenant dans la prise en charge de ces patientes a élaboré ces recommandations à partir d’une analyse systématique de la littéra- ture selon la méthode HAS. Ces recommandations sont destinées à tous les médecins amenés à prendre en charge des patients allant débuter ou recevant une prise prolongée de glucocorticoïdes (durée 3 mois) quelles que soient la dose et la maladie
2014
false
false
false
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
France
français
ostéoporose
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
glucocorticoïdes
fractures ostéoporotiques
facteurs de risque
ostéoporose
algorithme
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie

---
N1-VALIDE
Bouger et bien manger : la recette contre l'ostéoporose
http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Ma-sante-au-quotidien/Bouger-et-bien-manger-la-recette-contre-l-osteoporose
Avec l'âge, les os se fragilisent. Pour lutter contre l'ostéoporose et les fractures, on compte sur l'activité physique, la nutrition et, au besoin, des médicaments dédiés.
2014
false
N
Planète Santé
Suisse
français
ostéoporose
exercice physique
information scientifique et technique
régime alimentaire

---
N1-VALIDE
Portrait de l’usage des bisphosphonates et du dénosumab chez les personnes de 50 ans ou plus souffrant d’ostéoporose couvertes par le régime public d’assurance médicaments
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Medicaments/INESSS_Portrait_usage_osteoporose.pdf
L’efficacité comparative de l’alendronate, du risédronate, du dénosumab et de l’acide zolédronique à réduire le risque de fracture de fragilisation a été démontrée dans plus d’une méta-analyse n’incluant que des essais cliniques à répartition aléatoire. Cependant, le taux de persistance et le niveau d’adhésion au traitement à l’alendronate et au risédronate se sont avérés insuffisants en situation réelle d’usage. Ces deux conditions essentielles à l’efficacité d’un traitement médicamenteux n’avaient pas été évaluées jusqu’à présent chez les utilisateurs courants de dénosumab ou d’acide zolédronique. Les objectifs cette étude étaient de décrire les nouveaux utilisateurs d’alendronate, de risédronate, de dénosumab et d’acide zolédronique et d’estimer le taux de persistance et le niveau d’adhésion à ces traitements pharmacologiques de même qu’aux suppléments de calcium et de vitamine D administrés en concomitance.
2014
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
rapport
adulte
sujet âgé
diphosphonates
fractures ostéoporotiques
alendronate
agents de maintien de la densité osseuse
acide zolédronique
Imidazoles
observance du traitement médicamenteux
vitamine D
calcium
calcium alimentaire
ostéoporose
Risédronate de sodium
Dénosumab

---
N1-VALIDE
Suppléments de vitamine D - Nécessaires ou pas ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/supplements-de-vitamine-d/
Une méta-analyse vient de montrer que la prise de vitamine D n'est utile qu'aux personnes présentant un taux de 25-hydroxyvitamine D insuffisant. La plupart des gens n'auraient donc probablement pas besoin de suppléments. Mais comment s'assurer que ceux qui ont des carences sont traités ? Plusieurs solutions sont possibles, mais imparfaites.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
vitamine D
article de périodique
ostéoporose
carence en vitamine D
24,25-Dihydroxyvitamine D3

---
N1-VALIDE
Comment identifier le risque d'ostéoporose après un bypass gastrique ?
http://rms.medhyg.ch/numero-379-page-674.htm
Le bypass gastrique engendre une réduction importante des apports en calcium et protéines et des carences en vitamine D avec une hyperparathyroïdie secondaire et une augmentation du risque d'ostéoporose. Une surveillance des apports protéiques et des taux de vitamine D et de l'hormone parathyroïdienne (PTH) est donc nécessaire. Une substitution doit être rapidement instaurée en cas de carence, ayant comme objectif le maintien du taux de PTH 50 ng/l. L'interprétation des résultats de la densitométrie osseuse est difficile pendant la phase de perte pondérale rapide en raison de la présence d'artefacts techniques liés à la réduction du pannicule adipeux, tandis que, à partir de la deuxième année postopératoire, la densitométrie reste le gold standard des investigations pour suivre l'évolution de l'état osseux après le bypass gastrique.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
évaluation des risques
dérivation gastrique
article de périodique
vitamine D
hormone parathyroïdienne
marqueurs biologiques

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose en 2013 : quelle prise en charge et quel suivi proposer ?
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/304/RMG304_08-24.pdf
Durant ces dernières années, les options disponibles pour la prise en charge de l'ostéoporose se sont fort diversifiées. A côté des classiques suppléments en calcium et vitamine D, quelle molécule choisir le cas échéant et quel suivi assurer ? C'est sur ce sujet que le présent article propose de faire le point de façon détaillée et exhaustive
2013
false
N
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
ostéoporose
article de périodique
calcium alimentaire
diphosphonates
diphosphonates
fractures ostéoporotiques
médecine générale

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose en 2013 : définition, diagnostic et pronostic
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/303/RMG303_08-17.pdf
Le diagnostic et le pronostic de l'ostéoporose ne reposent pas uniquement sur un résultat de densitométrie osseuse, loin s'en faut ! Il en va de même pour l'indication d'un traitement anti-ostéoporotique. Premier volet d'une série de trois sur l'ostéoporose, le présent article fait le point actualisé sur la définition, le diagnostic et le pronostic de cette affection.
2013
false
N
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
ostéoporose
article de périodique
ostéoporose
facteurs de risque
fractures ostéoporotiques
médecine générale

---
N1-VALIDE
APOROSE : Conception d'un site internet d'aide à la prise en charge de l'ostéoporose en soins primaires
Thèse du mois Paris Diderot- Paris 7
http://theseimg.fr/1/node/145
http://theseimg.fr/1/sites/default/files/tHESE%20RAPHAEL_0.pdf
APOROSE aborde tous les thèmes de la prise en charge de l'ostéoporose : prescription et interprétation de l'ostéodensitométrie ; enquête diagnostique ; évaluation du risque de fracture ; prise en charge des facteurs de risque de fracture ; traitement spécifique ; suivi.
2013
false
N
Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale
France
français
Internet
ostéoporose
thèse ou mémoire
fractures ostéoporotiques
ostéoporose
médecine générale

---
N1-VALIDE
Traitement de l'ostéoporose : dénosumab ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/60
Quelles sont l'efficacité et la sécurité du dénosumab versus placebo ou autres médicaments pour le traitement des patients atteints d'ostéoporose ?
2013
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
Dénosumab
ostéoporose
résultat thérapeutique
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Prédiction du risque fracturaire : pas uniquement une question de densité osseuse
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/45/fr/fms-01703.pdf
En présence de fractures de fragilité, l'ostéoporose constitue une maladie grave, qui est souvent à l'origine de douleurs et d'angoisses, entraîne fréquemment une dépendance voire le décès du patient, et implique des coûts élevés pour la société. Le traitement et la prévention de cette maladie revêtent dès lors une grande importance sur le plan économique
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
densité osseuse
ostéoporose
évaluation des risques
fractures ostéoporotiques

---
N1-VALIDE
Ostéoporose : mises à jour 2013 concernant le traitement - 2e partie: Les médicaments d'aujourd'hui et de demain
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/42/fr/fms-01658.pdf
Aujourd'hui, le traitement de l'ostéoporose est individualisé à la fois en ce qui concerne la décision d'initier un traitement médicamenteux et le choix du principe pharmacologique. Ainsi, en plus des agents antirésorptifs (oestrogènes, raloxifène, bazédoxifène, bisphosphonates administrés par voie orale ou intraveineuse, dénosumab), il existe aujourd'hui l'agent anabolique osseux tériparatide (rhPTH134). Cet article présente les nouvelles connaissances concernant les options thérapeutiques actuellement disponibles ou en cours de développement.
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose
article de périodique

---
N1-VALIDE
Ostéoporose - Mises à jour 2013 concernant le traitement, 1re partie Indications thérapeutiques et procédé pratique
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/41/fr/fms-01654.pdf
Dans le présent article, nous voulons résumer les indications d'une intervention pharmacologique en cas d'ostéoporose et décrire sa mise en oeuvre dans la pratique clinique quotidienne.
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose
article de périodique

---
N1-VALIDE
Ostéoporose induite par les glucocorticoïdes : pathogenèse et traitement
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/40/fr/fms-01648.pdf
Dans la première partie de cet article seront exposés les effets des glucocorticoïdes systémiques sur la densité minérale osseuse et la tendance aux fractures, la seconde partie détaillera les options thérapeutiques et les données actuellement disponibles sur le sujet et la troisième partie portera sur une discussion des Guidelines de l'International Osteoporosis Foundation (IOF), de l'American College of Rheumatology (ACR) et de l'American Society for Bone and Mineral Research (ASBMR) illustrée par quatre études de cas didactiques
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
ostéoporose
glucocorticoïdes
article de périodique
cas clinique
ostéoporose

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose masculine : importance de l'axe gonadotrope
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/39/fr/fms-01647.pdf
L'ostéoporose masculine est sous-estimée aussi bien dans sa signification individuelle que dans une perspective d'économie de la santé. Ainsi, un tiers des fractures du col du fémur survient chez des hommes âgés de plus de 70 ans, avec une morbidité et une mortalité significativement plus élevées que chez la femme. L'ostéoporose masculine comporte par ailleurs un certain nombre de particularités dont il n'est pas, à ce jour, suffisamment tenu compte dans les démarches diagnostiques et thérapeutiques
2013
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose masculine
ostéoporose
article de périodique
ostéoporose masculine
hypogonadisme
hypogravité

---
N1-SUPERVISEE
Quelles sont les options pharmacologiques envisageables pour un patient inobservant à son traitement au bisphosphonate oral?
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/897
Plusieurs traitements sont actuellement disponibles pour les patients dont l'observance aux bisphosphonates oraux est inadéquate. Le choix du traitement de substitution doit prendre en considération le sexe du patient, la cause de l'inobservance, les préférences du patient, ses comorbidités ainsi que sa capacité à assumer les coûts liés à la thérapie...
2013
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
Dénosumab
article de périodique
Abandons des patients
administration par voie orale
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
diphosphonates
Chlorhydrate de raloxifène
modulateurs sélectifs des récepteurs des oestrogènes
agents de maintien de la densité osseuse
G03XC01 - raloxifène
tériparatide
H05AA02 - tériparatide
calcitonine
H05BA - calcitonines
ligand de RANK

---
N1-SUPERVISEE
Ostéopénie : la fin d'une méprise
http://www.grio.org/documents/artrhum-86-1468359695.pdf
Comment définit-on l’ostéopénie ? L’ostéopénie est-elle un facteur de risque d’ostéoporose ? L’ostéopénie est-elle associée aux fractures ? Les traitements sont-ils efficaces en situation d’ostéopénie ?
2013
false
true
false
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
France
français
article de périodique
facteurs de risque
ostéoporose
fractures osseuses
Ostéopénie
maladies osseuses métaboliques

---
N1-VALIDE
Ostéoporose, bisphosphonates et ostéonécrose de la mâchoire : risque et perception du risque
http://www.grio.org/documents/artrhum-88-1468359931.pdf
Nous proposons ici de revoir les enjeux de la prise en charge de l’ostéoporose et, dans ce contexte, la prévention des ONM chez les patients recevant un traitement inhibiteur de la résorption osseuse.
2013
false
true
false
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
France
français
article de périodique
ostéoporose
ostéonécrose de la mâchoire associée aux biphosphonates
diphosphonates
facteurs de risque
fractures ostéoporotiques

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose
http://www.gemvi.org/l-osteoporose.php
L'ostéoporose est une maladie générale du squelette qui entraîne une plus grande fragilité de l'os avec le risque de faire une fracture pour un traumatisme peu important (par exemple, chute de sa hauteur).
2013
false
true
false
GEMVI - Groupe d'Etude sur la Ménopause et le vieillissement hormonal
France
français
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Un examen pour améliorer le diagnostic de l'ostéoporose
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/1000/1
Olivier Lamy, généraliste au CHUV. Parmi les examens pratiqués, le - Trabecular Bone Score - que le CHUV a été le premier à offrir en routine clinique
2013
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Ostéoporose chez l’homme
http://rms.medhyg.ch/numero-390-page-1260.htm
Un homme sur cinq présente une fracture ostéoporotique au cours de sa vie à partir de 50 ans. De nombreuses comorbidités sont associées à l’ostéoporose chez l’homme. De multiples facteurs influencent le risque de fracture, au-delà de la simple diminution de la densité minérale osseuse (DMO) et du risque de chute. Un antécédent de fracture, un traitement prolongé par glucocorticoïdes ou un traitement antiandrogène lors de cancer de la prostate, sont les trois situations les plus fréquemment associées à l’ostéoporose. Les bisphosphonates, le dénosumab et le tériparatide augmentent la DMO et modifient les marqueurs du remodelage osseux dans les mêmes proportions que chez les femmes. L’acide zolédronique et le dénosumab sont les premiers traitements avec lesquels une diminution du risque de fracture a été démontrée chez l’homme.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
évaluation des risques
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Recommandations de l’ASCO pour la prise en charge des patients avec ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-390-page-1272.htm
Le problème majeur de santé publique que représente l’ostéoporose en raison du vieillissement de la population nécessite une prise en charge d’un nombre grandissant de patients. Des moyens thérapeutiques efficaces sont disponibles. Leur utilisation judicieuse requiert des outils diagnostiques permettant d’évaluer en pratique clinique la probabilité qu’un patient donné est à risque de subir une fracture ostéoporotique. Jusqu’à présent, la prédiction du risque basé sur la mesure de la densité minérale osseuse (DMO) ne fournissait qu’une indication relative du risque. L’algorithme FRAX, proposé par l’OMS, facilement accessible sur internet, offre aux praticiens la possibilité d’évaluer le risque fracturaire absolu, basé sur des facteurs de risque cliniques, sans coût supplémentaire, ce qui devrait permettre de mieux cibler les patients qui doivent bénéficier d’une intervention thérapeutique.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéoporose
recommandation pour la pratique clinique
fractures ostéoporotiques
ostéoporose
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Les OS des personnes infectées par le VIH sont-ils si fragiles ?
http://rms.medhyg.ch/numero-390-page-1246.htm
Le retentissement osseux de l’infection par le VIH est désormais bien établi, avec une prévalence élevée de l’ostéoporose et de l’ostéopénie et une augmentation du risque fracturaire, allant jusqu’à un facteur 5 pour les fractures de hanche. Au-delà des facteurs de risque habituels fréquemment rencontrés dans cette population, l’infection par le VIH en elle-même et les traitements antirétroviraux, en particulier le ténofovir, participent à la physiopathologie de cette perte osseuse. Le fréquent déficit en vitamine D y contribue également et doit être corrigé. L’anamnèse des facteurs de risque, l’algorithme FRAX et l’ostéodensitométrie permettent d’évaluer ce risque. Le traitement chez les patients à risque osseux avéré repose sur les mêmes principes que dans la population générale, avec les bisphosphonates en première intention.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
infections à VIH
densité osseuse
ostéoporose
maladies osseuses métaboliques
antirétroviraux
infections à VIH
diphosphonates

---
N3-AUTOINDEXEE
XXVIIème Journée Scientifique du GRIO
Ostéoporose
http://www.grio.org/journee-scientifique-27.php
2013
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
congrès ou conférence
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Strontium dans l'ostéoporose : effets indésirables inacceptables
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48846/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
L'efficacité du strontium sur le risque de fracture symptomatique dans l'ostéoporose n'est pas démontrée, contrairement à ses effets indésirables cardiovasculaires graves...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
ostéoporose
strontium
ostéoporose
osteoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Systèmes portables d'ostéodensitométrie dans le dépistage de l'ostéoporose
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=963
2013
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
ostéoporose
ostéoporose
Dépistage
osteoporose
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose : risque d'infarctus du myocarde avec le strontium
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48640/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
Les femmes ménopausées qui prennent du strontium (Protelos) ont un risque plus élevé d'infarctus du myocarde, et sont exposées à d'autres effets indésirables graves. Le strontium, sans efficacité démontrée sur les fractures symptomatiques, n'a pas sa place en thérapeutique, ni sur le marché du médicament...
2013
false
false
false
Prescrire
PROTELOS
résumé ou synthèse en français
ostéoporose
ostéoporose
infarctus du myocarde
strontium
risque
infarctus du myocarde
osteoporose
infarctus du myocarde

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose chez l'homme : le strontium (Protelos) plus dangereux qu'utile
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48503/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
La prévention des fractures dues à l'ostéoporose chez les hommes repose surtout sur des mesures non médicamenteuses, avec parfois un apport en calcium et vitamine D...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
strontium
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose
humains
PROTELOS

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/maladies-examens/osteoporose
L'essentiel Qu'est-ce que l'ostéoporose ? Quelles sont les facteurs de risque de l'ostéoporose ? Quels sont les symptômes de l'ostéoporose ? Peut-on prévenir l'ostéoporose ? Quels sont les traitements de l'ostéoporose ? Éducation thérapeutique du patient Références
2013
false
true
false
Priorité Santé Mutualiste
France
français
information patient et grand public
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose
Question ECN n 56
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docspecialites/ECN/ECN-Item-056.asp
2012
true
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
épreuves classantes nationales
cas clinique
ostéoporose
osteoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
http://www.grio.org/
accueil, grand public, infos pros, agenda, la lettre du GRIO, por s'inscrire, 100 questions, liens, espace presse, les partenaires, contact
false
N
Paris
France
Paris
français
ostéoporose
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
SOFOC
SOciété Française d'Ostéodensitométrie Clinique
http://sofoc-dmo.org/
Essentiellement destinée aux médecins spécialistes de l'ostéoporose qui pratiquent les examens de densitométrie osseuse
présentation de la SOFOC et de ses objectifs, annuaire, histoire de l'ostéoporose, carte de France de la répartition des centres de densitométrie agréés par la Société Française de Densitométrie Clinique ; partie réservée aux rhumatologues : informations sur le contrôle qualité, la conformité des centres, l'indice de masse corporelle, les congrès, sélection de sites, forum
false
true
false
Narbonne
France
Aude
français
société savante
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
densitométrie

---
N1-VALIDE
ASCO - Association Suisse contre l'ostéoporose
http://www.svgo.ch/
L'Association Suisse contre l'ostéoporose (ASCO) a été fondée en 1989 dans le but de fournir un forum aux experts et médecins interessés par l'ostéporose (médecins généralistes, internistes, endocrinologues, rhumatologues, gynécologues, orthopédistes, spécialistes en médecine sociale et préventive), afin qu'ils puissent échanger leurs connaissances et leurs expériences des problèmes liés à l'ostéoporose
false
N
Bâle
Suisse
français
association professionnels santé
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Les Rhumatismes en 100 questions
http://www.rhumatismes.net/
Ce site, élaboré par l'équipe médicale et paramédicale du pôle ostéo-articulaire de l'hôpital Cochin (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), a pour objectif d'améliorer l'information relative aux principales maladies rhumatismales. Cette information est avant tout destinée aux patients rhumatisants. Elle sera certainement très profitable à leur entourage et à toute personne impliquée dans leur prise en charge
false
N
France
français
information patient et grand public
lombalgie
arthrose
ostéoporose
polyarthrite rhumatoïde
pelvispondylite rhumatismale
sclérodermie systémique
lupus érythémateux disséminé
prothèse articulaire

---
N1-VALIDE
1. Ostéoporose
http://www.rfi.fr/emission/20121019-1-osteoporose
http://www.rfi.fr/emission/20121019-2-osteoporose
La Journée mondiale contre l'ostéoporose du 20 octobre 2012 est l'occasion de discuter de ce processus naturel de fragilisation des os. Ces derniers, plus poreux car pauvres en tissus osseux ont alors plus de chances de se fracturer. L'ostéoporose atteint-elle chaque personne, passé un certain âge ? Comment la diagnostiquer et la traiter ?
2012
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
ostéoporose
émission radiophonique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Ostéoporose : combien de temps traiter ?
paru dans La Revue du Praticien Médecine Générale
http://www.speps.pro/images/speps/fichiers/pdf/2012-2a-osteoporose.pdf
La perte osseuse débutant vers 50 ans est continue, responsable d'une diminution progressive du capital osseux, qui décroît inélucta - blement, de façon quantitative et qualitative avec l'âge. La réduction des performances des organes sensoriels et l'addition des comorbidités avec l'âge augmentent aussi le risque de chute, contribuant à l'élévation rapide du risque de fracture après 70 ans. L'ostéoporose est donc bien une maladie chronique qui justifie une prise en charge préventive, régulière mais adaptée au fil des années.
2012
false
N
SPEPS - Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé
France
français
médecine générale
ostéoporose
article de périodique

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-324-page-109.htm
Pour le calcul du risque de fractures, l'outil FRAX présente des limitations qui sont modulables. Les suppléments de calcium restent au centre d'une polémique «cardiaque». Les effets favorables de la vitamine D s'enrichissent de propriétés immunologiques. Le dénosumab est efficace pour la prévention de toutes les fractures sans limitation rénale d'utilisation. Les fractures atypiques sous-trochantériennes sont plus fréquentes sous bisphosphonates. Le tériparatide se révèle efficace dans de multiples maladies osseuses. Un nouveau SERM, le bazédoxifène est maintenant disponible. Une méta-analyse sur l'effet antalgique de la vertébroplastie révèle les limites de cette procédure
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
article de périodique
vitamine D
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Bisphosphonates contre l'ostéoporose chez les personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD002010
Évaluer les effets des bisphosphonates sur la fréquence des fractures, la densité minérale osseuse, la qualité de vie, les événements indésirables, les abandons d'essai et la survie chez les personnes atteintes de mucoviscidose.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
mucoviscidose
diphosphonates
ostéoporose
résultat thérapeutique
agents de maintien de la densité osseuse
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose
http://www.prevention.ch/losteoporose.htm
qu'est-ce que l'ostéoporose ?, les causes, lutter contre, évaluer les risques, l'ostéodensimétrie : une méthode efficace, l'irradiation provoquée par les examens, soigner l'ostéoporose ; non daté
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
ostéoporose
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Société de l'Ostéoporose du Canada
http://www.osteoporosecanada.ca/
l'ostéoporose (définition, les signes, l'ostéoporose secondaire, l'ostéoporose chez les hommes), prévention (le calcium et la vitamine D, l'apport supplémentaire, l'activité physique, l'hormonothérapie, les MSRE, les biphosphonats), diagnostic (facteurs de risque, test de DMO, vous et votre médecin), traitement (l'hormonothérapie, les biphosphonates, le calcitonin, le calcium et la vitamin D, l'apport supplémentaire, l'activité physique, vivre quotidiennement, gestion de la douleur
false
N
Canada
français
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
association patients

---
N1-VALIDE
Calcium et la femme (Le)
http://www.prevention.ch/lecalciumetlafemme.htm
informations concernant l'ostéoporose, les quantités de calcium idéales à consommer en fonction de la classe d'âge, questionnaire d'évaluation des risques d'ostéoporose
false
N
Swissweb santé publique-prévention-promotion de la santé
Genève
Suisse
français
adolescent
femmes
calcium alimentaire
ostéoporose
adulte
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
L'exercice en tant que moyen de prévention et de traitement de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées
http://www.cochrane.org/fr/CD000333
L’ostéoporose est une maladie entraînant une augmentation du risque de fractures du squelette en raison de la réduction de la densité du tissu osseux. Le traitement de l’ostéoporose implique généralement l’utilisation d’agents pharmaceutiques. En général, il est considéré que la non-utilisation (périodes prolongées d’inactivité) et le déchargement du squelette favorise la réduction de la masse osseuse, contrairement à la charge mécanique via l’exercice qui augmente la masse osseuse.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
ostéoporose
exercice physique
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ostéoporose
ménopause
traitement par les exercices physiques

---
N1-SUPERVISEE
Rhumatologie: Stratification du risque dans le traitement de l'ostéoporose
Prévention et traitement de l’ostéoporose induite par les glucocorticoïdes
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2011/2011-01/2011-01-248.pdf
Jamais auparavant, les principes actifs pour le traitement de l’ostéoporose n’ont été aussi nombreux et spécifiques et l’inquiétude que ce traitement aie des effets indésirables aussi grande qu’aujourd’hui. Les raisons en sont les rapports de cas de nécrose aseptique de la mâchoire et de fractures proximales du fémur atypiques, ces dernières n’étant documentées que sous bisphosphonates.
2011
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
ostéoporose
résultat thérapeutique
glucocorticoïdes
ostéoporose
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La substitution hormonale contre l'ostéoporose chez les femmes atteintes d'une cirrhose biliaire primitive
http://www.cochrane.org/fr/CD009146
Les femmes ayant une cirrhose biliaire primitive souffrent souvent d'ostéoporose pos-tménopausique en raison de leur âge, ou d'ostéoporose secondaire due à leur maladie hépatique ou aux traitements reçus pour leur maladie hépatique. La substitution hormonale augmente la densité minérale osseuse et diminue la fréquence des fractures chez les femmes ménopausées. En revanche, la substitution hormonale augmente le risque de divers événements indésirables. Nous ne sommes parvenus à identifier aucune méta-analyse ni aucune revue systématique sur la substitution hormonale chez les femmes ayant une cirrhose biliaire primitive
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
hormonothérapie substitutive
cirrhose biliaire
ostéoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypophosphatémie dominante avec néphrolithiase ou ostéoporose
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=244305
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
ostéoporose
osteoporose
néphrolithiase
hypophosphatémie
ostéoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé des os : ostéoporose, calcium et vitamine D
http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2011003/article/11515-fra.htm
2011
Statistique Canada
Canada
article de périodique
vitamine D
ostéoporose
ostéoporose
santé
osteoporose
calcium
CALCIUM ALKO

---
N2-AUTOINDEXEE
L'ostéoporose en question
http://www.observatoire-du-mouvement.com/upload/contenu/odm39-oq.pdf
2011
Observatoire du Mouvement
France
article de périodique
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Endocrinologie et diabétologie: Nouvelles voies dans le diagnostic et le traitement de l'ostéoporose
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2011/2011-03/2011-03-298.pdf
En raison des modifications de la structure d’âge de la population, la prévalence de l’ostéoporose et donc la survenue de fractures ostéoporotiques augmenteront à l’avenir. Chez les personnes touchées, les fractures sont souvent associées à une diminution de la qualité de vie, à une augmentation de la dépendance et à une mortalité accrue.
2011
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
fractures ostéoporotiques
ostéoporose
fractures ostéoporotiques
ostéoporose
article de périodique
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à améliorer la détection et le traitement de l'ostéoporose en soins de première ligne
http://hdl.handle.net/1866/8317
L’ostéoporose constitue un problème de santé publique important vu les conséquences graves des fractures ostéoporotiques. Toutefois, le dépistage et le traitement de l’ostéoporose sont grandement sous-optimaux. De nouvelles interventions visant à améliorer le dépistage et le traitement de l’ostéoporose sont donc nécessaires.
2011
false
true
false
Papyrus - Université de Montréal
Canada
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
thèse ou mémoire
soins de santé primaires
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Item 56 : Prévention nutritionnelle de l'ostéoporose
http://campus.cerimes.fr/nutrition/enseignement/nutrition_25/site/html/
rappels physiologiques, objectifs, repères cliniques
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique de Nutrition
Paris
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
ostéoporose
ostéoporose
sciences de la nutrition
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-SUPERVISEE
Les bisphosphonates pour l'ostéoporose dans la cirrhose biliaire primitive
http://www.cochrane.org/fr/CD009144
Les bisphosphonates sont largement utilisés pour le traitement de l'ostéoporose post-ménopausique. Les patients atteints de cirrhose biliaire primitive sont souvent victimes d'ostéoporose - soit post-ménopausique, soit secondaire à une hépatopathie. Aucune revue systématique ou méta-analyse n'a évalué les effets des bisphosphonates pour l'ostéoporose chez les patients atteints de cirrhose biliaire primitive.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
diphosphonates
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ostéoporose
cirrhose biliaire

---
N1-VALIDE
Traitement médicamenteux de l'ostéoporose
http://www.cbip.be/pdf/tft/TF_Osteop.pdf
L'augmentation du nombre de personnes âgées dans notre société s'accompagne d'une forte augmentation du nombre de fractures ostéoporotiques. Ce sont surtout les fractures de la hanche et de l'avant-bras qui causent la morbidité, une perte d'indépendance et même la mortalité. Cette Fiche de transparence aborde les médicaments utilisés dans le cadre de l'ostéoporose.
2011
false
N
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Bruxelles
Belgique
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
ostéoporose
glucocorticoïdes
ostéoporose
résultat thérapeutique
ostéoporose
agents de maintien de la densité osseuse
diphosphonates
alendronate
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Nutrition et ostéoporose chez le sujet âgé
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6F/60/resume.phtml
L'ostéoporose concerne 50 % des femmes de plus de 80 ans. La prévalence de la dénutrition protéino-énergétique est élevée aussi bien chez les personnes âgées vivant à domicile que chez celles en institution. La dénutrition entraîne des pertes tissulaires prédominant sur le compartiment protéique, perte appelée sarcopénie. Parmi les facteurs étiologiques communs, certaines cytokines, par exemple, agissent à la fois sur la protéolyse et sur le remodelage osseux en perturbant le métabolisme ostéoclastique. Ainsi des mécanismes de production de cytokines (inflammation, stress) peuvent rendre compte à la fois d'un remodelage osseux défavorable et de la réduction de la masse protidique aggravant le pronostic fonctionnel musculaire. Nous avons recherché les articles entre 1980 et 2010 (Medline ) concernant les relations entre compartiment protidique, dénutrition et densité osseuse. Plusieurs études de la littérature indiquent que l'augmentation des nutriments protidiques dans la ration calorique journalière pourrait avoir un effet positif sur la densité minérale osseuse et les performances fonctionnelles que ce soit en prévention primaire ou secondaire. Ainsi, les mesures préventives primaire et secondaire de l'ostéoporose doivent comporter une augmentation des apports protidiques associée au maintien de l'activité physique.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ostéoporose
sujet âgé
article de périodique
malnutrition protéinocalorique

---
N1-SUPERVISEE
Item 56 : Ostéoporose
- Examen Classant National : Question(s) 56 Module(s) 5 -
http://campus.cerimes.fr/endocrinologie/enseignement/osteoporose/site/html/
http://campus.cerimes.fr/endocrinologie/enseignement/osteoporose/site/html/cours.pdf
http://campus.cerimes.fr/endocrinologie/enseignement/osteoporose/site/html/1.html
Définition, classification, étiologies, hyperthyroïdies et traitements par hormones thyroïdiennes, hypercortisolisme et corticothérapie, hyperparathyroïdie primitive (voir aussi le chapitre 20 : « Hypercalcémie »), caractéristiques des ostéoporoses chez l'homme
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Endocrinologie
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
corticothérapie
cours
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
hyperthyroïdie
hypercorticisme
hyperparathyroïdie primitive

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose: C la Santé
http://www.youtube.com/watch?v=M27NKlzZzJs&list=PL55758D3BE5375EBC&index=35
Invités: Dr Thao PHAM (rhumatologue - Hôpital Ste Marguerite - Marseille) - Dr Odile REYNAUD-LEVY (gériatre - Hôpital Ste Marguerite - Marseille
2011
false
N
AP-HM - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille
Paris
France
français
ostéoporose
enregistrement vidéo
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose
http://www.mongeneraliste.be/nos-dossiers/152-losteoporose
Qu'est-il utile de savoir sur l'ostéoporose ?, Accepter l'ostéoporose pour mieux la gérer, Agir pour mieux vivre avec son ostéoporose, Chercher du soutien et s'organiser, Références principales
2011
false
N
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
français
information patient et grand public
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.planetesante.ch/Maladies/Osteoporose
Brève description, Symptômes, Causes, Facteurs de risque, Traitement, Evolution et complications possibles, Prévention, Quand contacter le médecin ?, Informations utiles au médecin, Examens, Références
2011
false
N
Planète Santé
Genève
Suisse
français
information patient et grand public
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Enseigner les recommandations pour la pratique : l'ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-295-page-1070.htm
En tant qu'enseignants de la médecine de famille, nous devons régulièrement adapter nos connaissances cliniques, dans le but d'améliorer notre pratique et de pouvoir enseigner des recommandations actualisées aux étudiants en médecine. Pour illustrer cette pratique, nous vous proposons de faire le point sur les recommandations simplifiées du dépistage, diagnostic et traitement de l'ostéoporose reposant sur les recommandations de l'Association suisse contre l'ostéoporose et suivant une présentation clinique
2011
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose chez les patients traités pour cancer de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-13010024/TEXF-PU-2003-13010024.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
cancer
cancer de la prostate
ostéoporose
ostéoporose
cancer
osteoporose
tumeurs de la prostate
patients

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Grenoble_Delestras_Osteoporose/
Monsieur M, 52 ans, 37 kg pour 170 cm est adressé en rhumatologie par son médecin traitant pour suspicion de tassement vertébral, et instauration d'un traitement curatif anti-ostéoporotique.
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
ostéoporose
cas clinique
enseignement pharmacie
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
agents de maintien de la densité osseuse
rhumatologie

---
N1-SUPERVISEE
Calcitonine pour prévenir et traiter l'ostéoporose induite par les corticostéroïdes
http://www.cochrane.org/fr/CD001983
Évaluer l'efficacité de la calcitonine (sous-cutanée ou nasale) pour le traitement et la prévention de l'ostéoporose induite par les corticostéroïdes.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
revue de la littérature
ostéoporose
ostéoporose
calcitonine
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Bisphosphonates pour l'ostéoporose causée par les stéroïdes
http://www.cochrane.org/fr/CD001347
Évaluer les effets des bisphosphonates pour la prévention et le traitement de l'ostéoporose causée par les corticostéroïdes.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
méta-analyse
ostéoporose
hormones corticosurrénaliennes
ostéoporose
diphosphonates
résultat thérapeutique
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
résumé ou synthèse en français

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l'ostéoporose dans les unités de courte durée gériatriques
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2860841/
Objectif : Identifier dans les guides de pratique canadiens et américains sur la prise en charge de l’ostéoporose, les recommandations applicables aux personnes âgées vulnérables admises en unité de courte durée gériatrique (UCDG).
2010
false
true
false
PMC - PubMed Central
États-Unis
article de périodique
gériatrie
ostéoporose
gestion des soins aux patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation économique de la campagne de dépistage de l'ostéoporose menée en Province de Liège avec le concours de Liège Province Santé
http://www.rmlg.ulg.ac.be/RMLGFIX/index.php?page=resume?num_id=1795&langue=FR
2010
Revue Médicale de Liège
Belgique
article de périodique
dépistage systématique
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose
santé
Dépistage
coûts et analyse des coûts
Évaluation
liège

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_long.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_court.pdf
L'Ostéoporose (OP) est une maladie caractérisée par une masse osseuse basse, et une détérioration de la l'architecture microscopique du tissu osseux. Ce qui mène à une fragilité osseuse augmentée, et par conséquent un risque de fractures augmenté.
2010
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ostéoporose
ostéoporose
marqueurs biologiques
ostéoporose
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Calcium et vitamine D contre l'ostéoporose induite par les corticostéroïdes
http://www.cochrane.org/fr/CD000952
Évaluer les effets du calcium et de la vitamine D par rapport au calcium seul ou au placébo dans la prévention de la perte osseuse chez les patients prenant des corticostéroïdes systémiques.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
méta-analyse
vitamine D
calcium
ostéoporose
hormones corticosurrénaliennes
ostéoporose
agents de maintien de la densité osseuse
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de risque fracturaire, nouveaux traitements : comment évolue la prise en charge de l'ostéoporose de la personne âgée
http://rms.medhyg.ch/numero-240-page-569.htm
L'ostéoporose de la personne âgée est un problème médical, économique et de santé publique majeur, du fait de l'augmentation de l'espérance de vie et du nombre de fractures ostéoporotiques qui l'accompagnent. Un meilleur dépistage des patients à risque, avec d'une part l'outil d'évaluation du risque fracturaire FRAX adapté pour la Suisse et, d'autre part, la mise en place de filières hospitalières de prévention secondaire de la maladie, permet de proposer plus vite une prise en charge adaptée. Un suivi personnalisé, grâce à l'aide des marqueurs du remodelage osseux, permet d'augmenter l'efficacité des traitements. En améliorant la prise en charge de l'ostéoporose de la personne âgée, nous offrons, avec un rapport coût-efficacité favorable, une meilleure qualité de vie aux patients et contribuons à diminuer le nombre croissant des frac t ures ostéoporotiques.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
sujet âgé
ostéoporose
facteurs de risque
fractures osseuses
dépistage systématique
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Prophylaxie de l'ostéoporose cortisonique : qui, quand et quoi ?
http://rms.medhyg.ch/numero-235-page-307.htm
L'ostéoporose cortico-induite est un phénomène connu avec un risque fracturaire accru dès 2,5 mg/j de prednisone pour plus de trois mois. Ce risque est indépendant de la densité minérale osseuse, ce qui remet en question certains guidelines, et nous avons souhaité donner des recommandations claires pour sa prophylaxie dans le cadre de la création du Département de l'appareil locomoteur au CHUV. Nous préconisons, en plus de l'introduction des mesures générales de prévention de l'ostéoporose et d'une supplementation vitaminocalcique, le recours à un traitement spécifique de l'ostéoporose dès que la durée de la corticothérapie ne sera pas strictement limitée à trois mois. Les bisphosphonates sont le traitement de choix, l'analogue de l'hormone parathyroïdienne restant une alternative dans les situations à très haut risque fracturaire.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
cortisone
ostéoporose
ostéoporose
facteurs de risque
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-231-page-56.htm
L'outil FRAX aide à évaluer le risque de fractures. La vitamine D réduit les chutes et diminue la mortalité chez les patients âgés. Le dénosumab réduit le nombre de toutes les fractures chez les femmes ménopausées ostéoporotiques et a des effets osseux favorables en cas de traitements antihormonaux du cancer du sein ou de la prostate. Dans l'ostéoporose cortisonique, zolédronate et tériparatide, seuls, sont plus efficaces que respectivement risédronate et alendronate. L'association zolédronatetériparatide pourrait être prometteuse. Le ranélate de strontium a un effet favorable sur l'architecture osseuse. La cimentoplastie n'est pas le traitement de première ligne des fractures vertébrales ostéoporotiques. Les ostéonécroses des maxillaires et les fractures fémorales sous-trochantériennes restent des préoccupations lors de l'utilisation des bisphosphonates.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéoporose
facteurs de risque
fractures osseuses

---
N1-SUPERVISEE
Nutrition - Polycopié national de référence DCEM-ECN
2010-2011
http://campus.cerimes.fr/nutrition/poly-nutrition.pdf
alimentation et besoins nutritionnels de l'enfant - alimentation et besoins nutritionnels de l'adulte : besoins nutritionnels / groupes d'aliments et leurs caractéristiques, alimentation de la femme enceinte, du sportif, du patient insuffisant rénal chronique, du patient insuffisant respiratoire chronique, du patient insuffisant cardiaque chronique - prévention nutritionnelle des cancers - prévention nutritionnelle de l'ostéoporose - obésité : obésité de l'adulte, de l'enfant - dyslipidémies - prescription d'un régime diététique - prise en charge nutritionnelle des diabètes sucrés - dénutrition : diagnostic et de ses facteurs de risque, prise en charge, orientation diagnostique devant un amaigrissement, troubles nutritionnels chez le sujet âgé
2010
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus numérique de Nutrition
Paris
France
français
enfant
adulte
grossesse
insuffisance rénale chronique
insuffisance respiratoire
défaillance cardiaque
tumeurs
ostéoporose
thérapie de l'obésité
dyslipidémies
régime alimentaire
régime diabétique
malnutrition
malnutrition
perte de poids
sujet âgé
troubles nutritionnels
surnutrition
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-VALIDE
Lignes directrices de pratique clinique 2010 pour le diagnostic et le traitement de l'ostéoporose au Canada
http://www.cmaj.ca/cgi/data/cmaj.100771/DC2/1
Indication du niveau de preuve, les lignes directrices de 2010 se concentrent sur l'évaluation et la prise en charge des hommes et femmes de plus de 50 ans qui présentent un risque élevé de fracture de fragilisation et sur l'intégration de nouveaux outils pour l'évaluation du risque de fractures à dix ans dans la prise en charge globale
2010
false
O
AMC - Association Médicale Canadienne
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
ostéoporose
ostéoporose
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Traitement aux bisphosphonates pour les enfants et adolescents atteints d'ostéoporose secondaire
http://www.cochrane.org/fr/CD005324
Examiner l'efficacité et les effets indésirables des bisphosphonates pour le traitement et la prévention de l'ostéoporose secondaire chez les enfants et adolescents.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
ostéoporose
enfant
adolescent
diphosphonates
résultat thérapeutique
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Item 56 : Ostéoporose
- Examen Classant National : Question(s) 56 Module(s) 5 -
http://www.lecofer.org/index.php?rub=2cycle&ssrub=cas
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato4/site/html/
objectifs pédagogiques, définitions, épidémiologie, physiopathologie, diagnostic, traitement, traitement du rhumatisme psoriasique, diagnostique différentiel, principes thérapeutiques de la pseudopolyarthrite rhizomélique et de la maladie de Horton
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
épreuves classantes nationales
absorptiométrie photonique
signes et symptômes
diagnostic différentiel
ostéoporose
adulte
sujet âgé
densité osseuse
facteurs de l'âge
rhumatologie
ostéoporose
ostéoporose
prévalence
incidence
ostéoporose
facteurs de risque
fractures osseuses
fractures osseuses
ostéoporose
cours
cas clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
L'ostéoporose et le pouvoir des gènes
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-38/2009-38-182.pdf
L’ostéoporose est une maladie qui représente un formidable challenge pour notre système de santé de par son incidence élevée et les coûts directs et indirects qu’elle engendre. En Suisse, on estime que 20% des femmes âgées de plus de 50 ans vont présenter une fracture due à l’ostéoporose.
2009
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
ostéoporose
article de périodique
ostéoporose
gènes

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose idiopathique, forme juvénile - Ostéoporose, forme juvénile
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=85193
L'ostéoporose idiopathique juvénile (OIJ) est une déminéralisation osseuse primitive qui se manifeste par des douleurs du dos et des extrémités, des difficultés à la marche, des fractures multiples et des signes radiologiques d'ostéoporose.
2009
false
true
false
Orphanet
France
enfant
information scientifique et technique
ostéoporose juvénile
ostéoporose

---
N1-SUPERVISEE
Epidémiologie des fractures ostéoporotiques en Suisse
http://www.revmed.ch/numero-207-page-1304.htm
Les fractures survenant après l?âge de 50 ans sont l?une des principales causes d?hospitalisation en Suisse. A partir de 50 ans, en Suisse, la probabilité de présenter une fracture ostéo porotique au cours des années de vie restantes est de 51% chez les femmes et de 20% chez les hommes, soit une femme sur deux et un homme sur cinq. Les scénarios de projection démographique indiquent que le nombre des plus de 65 ans doublera d?ici 2050. En l?absence d?interventions ciblées, le fardeau humain, social et économique considérable que re pré sentent les fractures ostéoporotiques devrait augmenter dans les mêmes proportions. Grâce à FRAX (fracture risk assessment tool), réalisé pour la Suisse en étroite collaboration avec l?Or ganisation mondiale de la santé, il est maintenant possible de prédire la probabilité individuelle de fracture au cours des dix prochaines années.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Suisse
fractures osseuses
fractures osseuses
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose: du diagnostic ostéodensitometrique à l'évaluation du risque absolu de fracture
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-36/2009-36-118.pdf
En 1993, un groupe d'experts mandatés par l'Organisation Mondiale de la Santé a défini l'ostéoporose comme une maladie caractérisée par une masse osseuse abaissée, avec des défauts structuraux, conduisant à une fragilité osseuse augmentée et à un risque accru de fracture.
2009
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fractures osseuses
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La correction des cyphoses appartient-elle à la chirurgie ? Place de la cimentoplastie avec expansion corporéale par ballonnet
http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article572
kyphoplasties - les fractures ostéoporotiques : problème de santé publique, ostéoporose et tumeur, incidence de la fracture, compression du corps vertébral, coût économique, FCV symptomatiques, mortalité ...
2009
true
N
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
neurochirurgie
ostéoporose
fractures osseuses
cyphoplastie
cyphoplastie
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-SUPERVISEE
Place de la cimentoplastie
http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article571
modalités pratiques, vertébroplastie : un traitement controversé pour les fractures ostéoporotiques, tassements ostéopéniques, technique, ostéoporose banale, ostéopénie médicamenteuse, complications, résultats immédiats, facteurs la qualité du résultat, récidive précoce, évolution à moyen terme, conclusion
2009
true
N
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
neurochirurgie
fractures osseuses
ostéoporose
résultat thérapeutique
cimentoplastie
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-SUPERVISEE
Discussion sur les indications thérapeutiques du traitement conservateur de la reconstruction, de la décompression et de la stabilisation
http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article570
indications thérapeutiques dans l'ostéoporose, les patients d'une réduction de taille, et d'une insuffisance respiratoire, vertébroplastie ou cimentoplastie, cyphoplastie par ballonnet, laminectomie ostéosynthèse, conclusion
2009
true
N
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
traitement conservateur
neurochirurgie
ostéoporose
ostéoporose
procédures de neurochirurgie
matériel d'enseignement audio-visuel
image

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des fractures ostéoporotiques. Apports de la vertébroplastie et de la cyphoplastie
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/463
L'ostéoporose est une maladie systémique se caractérisant par une perte de la masse minérale osseuse et un changement de l'architecture trabéculaire, rendant l'os plus vulnérable à la fracture.La vertébroplastie est une technique mini-invasive permettant l'injection de ciment dans le corps vertébral fracturé pour stabiliser la fracture.
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
fractures osseuses
ostéoporose
vertébroplastie
cyphoplastie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose due aux corticostéroïdes
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F35F02D
Un traitement chronique par des corticostéroïdes entraîne une diminution de la densité minérale osseuse (DMO), avec apparition d' une ostéoporose et d'un risque de fractures (surtout au niveau des vertèbres et des hanches)...
2008
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
ostéoporose
glucocorticoïdes
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cas du mois - Mme Aubin souffre-t-elle d'ostéoporose ?
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2008/04-Avril%202008/015-Cas%20du%20mois.pdf
On classifie les facteurs de risque en deux catégories, soit les majeurs et les mineurs. Tout patient devrait recevoir une évaluation des facteurs de risque d'ostéoporose à l'âge de 50 ans, afin de déterminer s'il doit subir une ostéodensitométrie...
2008
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
ostéoporose
absorptiométrie photonique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Fracture ostéoporotique chez les femmes ménopausées : l'alendronate réduit le risque
http://rms.medhyg.ch/numero-183-page-2703.htm
http://rms.medhyg.ch/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RMS_183_2703
La morbidité et la mortalité associées à l'ostéoporose sont principalement liées au risque augmenté de fractures des vertèbres et de la hanche. Prescrire un traitement d'alendronate chez la patiente décrite ci-contre correspondrait à une intervention de prévention primaire, actuellement non recommandée. Il s'agit de vérifier si les résultats de cette revue systématique suggèrent de modifier cette attitude.
2008
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
fractures osseuses
ménopause
alendronate
agents de maintien de la densité osseuse
lecture critique d'article
méta-analyse

---
N3-AUTOINDEXEE
Désordres du métabolisme minéral et osseux (DMO) au cours de la MRC - Ostéomalacie non aluminique et ostéoporose
http://www.nephrohus.org/spip.php?article482
2008
Nephrohus elearning
Strasbourg
France
cours
ostéoporose
insuffisance rénale chronique
osteoporose
ostéoporose
ostéomalacie
métabolisme
oxyde d'aluminium
minéraux
densité osseuse

---
N1-SUPERVISEE
Risque à long terme de survenue d'une fracture ostéoporotique en Belgique
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1775&langue=FR
Ce travail a été réalisé afin d'estimer le risque à long terme de survenue de fractures ostéoporotiques pour des hommes et des femmes belges âgés de 50 et 60 ans. Les estimations ont été réalisées au moyen d'un modèle de microsimulation de Markov. Elles se basent sur l'incidence de fractures ainsi que sur l'espérance de vie. Plusieurs approches ont été utilisées pour modéliser l'espérance de vie. Nos analyses ont notamment intégré des réductions futures de la mortalité sur base de projections officielles ainsi que des modifications à long terme de l'incidence de fractures. Le risque de survenue de fractures pour la population ostéoporotique (dont le t-score de densité osseuse est inférieur à '2,5) a également été estimé. Les risques à long terme de survenue d'une fracture de hanche et d'une fracture ostéoporotique à un des trois sites de références (hanche, vertèbre, avant-bras) pour une femme de 60 ans sont respectivement de 20,5 % et de 39 %. Pour les hommes, ces risques s'élèvent à 7,9 % et 14,8 % tandis que pour les femmes ostéoporotiques, ils sont de 32,3 % et de 53,4 %. Les estimations obtenues confirment que l'ostéoporose est un problème de santé public majeur.
2008
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
fractures osseuses
ostéoporose
facteurs de l'âge
sujet âgé
Belgique
incidence
espérance de vie
ostéoporose
facteurs sexuels
évaluation des risques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les facteurs de risque de l'ostéoporos
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/458
L'ostéoporose constitue un problème de santé publique majeur. Son diagnostic repose uniquement sur la densitométrie osseuse. Le risque fracturaire dépend également d'autres facteurs que la masse osseuse. Des échelles de risque sont développées pour mieux évaluer le risque fracturaire des patients.
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
facteurs de risque
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'ostéoporose des octogénaires
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/462
L'ostéoporose constitue un problème majeur de santé publique des personnes âgées. L'incidence de la plupart des types de fractures ostéoporotiques augmente avec l'âge et le nombre de personnes âgées affectées augmentera de manière considérable dans les années à venir. A côté des approches non pharmacologiques, de l'administration de calcium et de vitamine D, les agents thérapeutiques disponibles incluent les anti-résorbeurs (comme les bisphosphonates, la calcitonine et le raloxifène), un agent stimulant la formation osseuse (comme le teriparatide) et un agent qui à la fois inhibe la résorption et stimule la formation osseuse (le ranélate de strontium). L'âge n'affecte pas l'efficacité et la sécurité de la plupart de ces agents.
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
ostéoporose
ostéoporose
sujet âgé de 80 ans ou plus
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt clinique des marqueurs biologiques du remodelage osseux dans l'ostéoporose
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/460
L'ostéoporose est une maladie osseuse systémique caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une altération de l'architecture osseuse entraînant une propension accrue aux fractures.
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
remodelage osseux
ostéoporose
marqueurs biologiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les anticorps monoclonaux dans le traitement de l'ostéoporose: bientôt déjà dans la pratique quotidienne?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2008/2008-12/2008-12-358.pdf
Le Receptor Activator du NF-kB (RANK) est exprimé à la surface des ostéoclastes et de leurs cellules précurseurs. Le RANK-Ligand (RANKL) est nécessaire à la formation, à la fonction et la survie des ostéoclastes. Il augmente la résorption de l'os et diminue la densité minérale ainsi que la masse osseuse.
2008
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
facteurs immunologiques
ostéoporose
anticorps monoclonaux
article de périodique
image

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose de la femme ménopausée : facteur de risque ou maladie ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/28/89/resume.md?type=text.html
Ces dossiers sont issus de textes publiés chaque semaine depuis quelques années dans Bibliomed. Actualisés si nécessaire en fonction des données les plus récentes, ils ne résultent pas d'une revue systématique de la littérature, mais d'une veille documentaire en continu des principales revues médicales publiant des études fondées sur les preuves, ou des recommandations en résultant. Ils ont pour ambition de fournir au médecin généraliste une actualisation des données sur les questions pertinentes pour leur pratique retenues par le comité de rédaction.
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ménopause
dépistage systématique
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose : qui est à risque ?
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1250
L'ostéoporose est une maladie qui affaiblit les os. Si elle touche particulièrement les femmes ménopausées, plusieurs autres conditions peuvent mener à son apparition...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
facteurs de risque
ostéoporose
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Prévenir l'ostéoporose en 3 étapes
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1251
Mettez toutes les chances de votre côté et contrez l'ostéoporose en 3 étapes...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
ostéoporose
régime alimentaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Prévenir l'ostéoporose : à tout âge
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1253
L'os est un tissu vivant qui se renouvelle constamment. C'est lorsque l'équilibre entre la démolition et la reconstruction se brise que survient l'ostéoporose. En adoptant un régime de vie équilibré, vous mettez toutes les chances de votre côté pour prévenir l'ostéoporose...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
ostéoporose
enfant
adulte
ménopause
recommandation patients
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose : les hommes aussi en souffrent
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1493
Saviez-vous que les hommes sont de 2 à 3 fois plus à risque que les femmes de décéder à la suite d'une fracture du fémur? Bien qu'ils souffrent généralement beaucoup plus tard de l'ostéoporose, les hommes ont tout aussi avantage à prévenir, dès le plus jeune âge, cette maladie dite silencieuse.
2007
false
N
Extenso
Canada
français
hommes
ostéoporose
ostéoporose
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose et hypercalcémie d'origine indéterminée
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-103/2511
Il s'agit d'une patiente de 60 ans, fumeuse depuis l'âge de treize ans, suivie au cabinet depuis l'installation de son médecin traitant il y a plus de 25 ans. Lors de la première consultation, la patiente présentait une hypertension artérielle à 170/110 mmHg. De telles valeurs élevées ont encore été mesurées l'année suivante puis le problème s'est résolu spontanément. ...
2007
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
hypercalcémie
tumeurs
cas clinique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose : une maladie silencieuse
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1249
L'ostéoporose se développe lentement et silencieusement, sans que l'on éprouve aucun symptôme. Pendant des années, les os peuvent se fragiliser, et ce, sans émettre aucun signe avant-coureur. C'est malheureusement souvent une fracture du poignet, de la hanche ou des vertèbres qui trahit la présence de cette maladie.
2007
false
N
Extenso
Canada
français
ostéoporose
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulants et risque d'ostéoporose
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-115/32325
Les indications pour un traitement anticoagulant sont nombreuses. Il a été suggéré qu'un tel traitement pouvait perturber la santé osseuse, et constituer un facteur de risque d'ostéoporose. Après une revue de la littérature, il est difficile de considérer un traitement anticoagulant comme un risque majeur de fracture. De toute façon, un risque fracturaire éventuel doit être confronté aux indications, parfois vitales, à un traitement anticoagulant...
2007
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
anticoagulothérapie
anticoagulants
ostéoporose
héparine
risque
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Vitamine D dans la prise en charge des patients avec ostéoporose : suffisante ou nécessaire ?
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-115/32338
La vitamine D est essentielle à l'absorption intestinale du calcium et à la minéralisation osseuse. Elle joue un rôle important également dans les fonctions neuromusculaires. Une insuffisance vitaminique D est très fréquente chez les femmes ménopausées souffrant d'ostéoporose ainsi que chez la personne âgée. Des suppléments de vitamine D3 (cholécalciférol) peuvent diminuer le risque de chute et de fracture d'environ 25%. Malgré quelques études récentes jetant une ombre à ce tableau, la vraie question n'est pas de savoir si, mais combien de vitamine D est suffisante ou nécessaire à la prévention de l'hyperparathyroïdie secondaire, des chutes et des fractures. Par ailleurs, le risque d'ostéoporose et de fractures de fragilité pourrait être influencé par des variations génétiques du récepteur de la vitamine D (VDR)...
2007
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
vitamine D
chutes accidentelles
fractures osseuses
élément de réponse à la vitamine D
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Anorexie mentale et ses conséquences osseuses : une prise en charge difficile
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2007/RMS-115/32332
On estime qu'environ 20 à 50% des femmes atteintes d'une anorexie mentale ont une ostéoporose. Le risque de fractures notamment non vertébrales est élevé. L'atteinte osseuse de l'anorexie mentale représente donc un problème clinique important nécessitant une évaluation systématique. Les possibilités thérapeutiques validées restent cependant limitées...
2007
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
anorexie mentale
ostéoporose
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
De la nécessité des études coût-efficacité en ostéoporose
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-115/32339
Les évaluations économiques sont de plus en plus souvent utilisées pour évaluer le rapport coût-efficacité d'une intervention. De nombreux changements sont intervenus ces dernières années dans le domaine de l'ostéoporose. Nous discutons dans cet article la nécessité d'avoir un modèle économique (Markov) adapté à l'ostéoporose, indépendamment de l'évolution des nouveaux traitements, ainsi que les limitations de ce modèle. Les interventions comme les protecteurs de hanche, le calcium et la vitamine D, les bisphosphonates, le traitement hormonal substitutif, les SERM (selective estrogen receptor modulators), le ranélate de strontium et les analogues de l'hormone parathyroïdienne sont analysés à la lumière des analyses coût-efficacité
2007
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
analyse coût-bénéfice
fractures osseuses
médecine préventive
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'ostéoporose
http://www.revmed.ch/rms/2007/RMS-94/31924
Une densité minérale osseuse abaissée permet le diagnostic de l'ostéoporose. La prise en charge des patients ostéoporotiques est modulée par des facteurs de risque clinique. Le dénosumab, anticorps anti-RANK-Ligand, est un puissant inhibiteur de la résorption osseuse. Des effets antifracturaires sont documentés pour 800 UI de vitamine D et 1g de calcium par jour. La tibolone (Livial ) réduit l'incidence des fractures vertébrales mais augmente celle des AVC. Le ranélate de strontium (Protélos ) prévient les fractures sur cinq ans, aussi chez les patientes de plus de 80 ans. L'hormone parathyroïdienne native (84AA), Préotac , réduit les fractures vertébrales. Le Fosavance , le Bonviva oral mensuel et i.v. trimestriel sont les nouvelles formulations disponibles des bisphosphonates. Le zolédronate en injection i.v. annuelle prévient toutes les fractures ostéoporotiques.
2007
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
fractures osseuses
facteurs de risque
ostéoporose
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des fractures vertébrales ostéoporotiques avec kyphoplastie par ballonnet
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/343
La kyphoplastie, dernier né des traitements des fractures vertébrales ostéoporotiques (FVO) est l'évolution de la vertébroplastie, permettant de contrôler la douleur, de renforcer la vertèbre mais aussi de rétablir la hauteur vertébrale et de diminuer les risques opératoires. Nous présentons notre série de 41 FVO consécutives traitées par kyphoplastie chez 30 patients, traités dans notre institution entre octobre 2003 et mars 2006.
2007
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
fractures osseuses
ostéoporose
cyphoplastie
image
article de périodique

---
N1-VALIDE
Prévention, diagnostic et traitement de l'ostéoporose
note de synthèse
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_437000
introduction, description, prévention, diagnostic initial et suivi, traitement, conclusion et perspectives, annexe ; 19 pages
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
absorptiométrie photonique
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
facteurs de l'âge
développement osseux
facteurs de risque
ostéoporose
densité osseuse
ostéoporose post-ménopausique
ménopause
remboursement par l'assurance maladie
guide
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Ostéodensitométrie [absorptiométrie osseuse] sur 2 sites, par méthode biphotonique
Évaluation des actes professionnels
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_436999
La sélection des données et leur analyse concernent l'évaluation des indications de l'acte diagnostique dans la prise en charge individuelle ; l'acte en tant que technique de dépistage ne faisant pas l'objet de ce rapport car l'ostéodensitométrie utilisée seule n'est pas considérée comme un bon outil de dépistage. Ce dossier inclut par contre la répétition de l'ostéodensitométrie dans le suivi de l'ostéoporose.
2006
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
ostéoporose
ostéoporose
continuité des soins
ostéoporose
facteurs de risque
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
ostéoporose
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
prévalence
France
fractures osseuses
incidence
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique
bibliographie médicale
glucocorticoïdes
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
ostéogenèse imparfaite
littérature de revue comme sujet
ménopause
densité osseuse
inhibiteurs de l'aromatase
orchidectomie
dépistage systématique
absorptiométrie photonique
absorptiométrie photonique
absorptiométrie photonique
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose - hypopigmentation oculo-cutanée
Synonymes : Syndrome OOCHS ; Syndrome d'Hernandez-Fragoso
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=2786
Ce syndrome se caractérise par une ostéoporose et une hypopigmentation oculo-cutanée congénitale...
2006
false
N
Orphanet
France
français
hypopigmentation
maladies rares
syndrome d'Hernandez-Fragoso
maladies de la peau
maladies de l'oeil
ostéoporose
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'ostéoporose
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2006/RMS-47/30904
Comme pour toute maladie chronique, le traitement de l'ostéoporose est grevé d'une adhérence médiocre. Folates et vitamine B12 réduisent les fractures de hanche chez des Japonais âgés avec AVC. Le raloxifène (Evista ) diminue l'incidence des cancers du sein oestrogéno-dépendants et pourrait diminuer les événements cardiovasculaires chez des patientes à haut risque. Le ranélate de strontium (Protélos ) prévient la fracture de hanche. Les effets de l'alendronate (Fosamax ) sont de plus grande amplitude que ceux du risédronate (Actonel ) sur la densité osseuse de la hanche et sur les marqueurs du remodelage. L'ibandronate (Bonviva ) en prise mensuelle augmente la densité osseuse lombaire chez la femme ménopausée ostéoporotique. Une inhibition excessive du remodelage et des ostéonécroses des mâchoires seraient favorisées par les bisphosphonates.
2006
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Vitamine D et ostéoporose
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2006/2006-36/2006-36-436.pdf
La vitamine D est indispensable pour le maintien d'un os en bonne santé. Les carences en vitamine D sont très fréquentes et pourtant souvent méconnues, car la vitamine D est synthétisée dans l'organisme sous l'effet du rayonnement solaire UV, auquel les personnes âgées, mais parfois aussi les sujets plus jeunes, ne s'exposent pas toujours suffisamment. L'action et la régulation de la vitamine D sont bien connues, si bien que l'on peut facilement corriger tout état de carence... ; 6 pages
2006
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose
vitamine D
carence en vitamine D
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéodensitométrie sur 2 sites par méthode biphotonique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_457486
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1498710/fr/osteodensitometrie-sur-2-sites-par-methode-biphotonique
L'ostéodensitométrie, une technique pour établir le diagnostic de l'ostéoporose L'ostéodensitométrie sur 2 sites, par méthode biphotonique est une technique permettant de mesurer la densité minérale osseuse (DMO). Elle constitue actuellement l'approche la plus précise pour établir le diagnostic de l'ostéoporose. La réalisation de l'ostéodensitométrie n'a d'intérêt que lorsqu'il existe des signes ou des facteurs de risque d'ostéoporose et qu'un traitement peut être envisagé. Si l'ostéodensitométrie est importante pour le diagnostic initial de l'ostéoporose, sa place dans le suivi des patients est limitée. L'avis de la HAS précise les situations dans lesquelles il est justifié de réaliser cet examen, 105 pages
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
124. Ostéopathies fragilisantes
français
ostéoporose
ostéoporose
densité osseuse
absorptiométrie photonique
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose et maladies digestives
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-49/30941
Tous les patients prenant de la cortisone durant plus de trois mois devraient recevoir un bisphosphonate en plus du calcium et de la vitamine D car cela permet de diminuer le risque fracturaire particulièrement au niveau vertébral. Tous les patients avec ostéoporose idiopathique devraient être dépistés pour la maladie coeliaque. La prescription de bisphoshonates devrait être la règle après transplantation hépatique.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
maladies de l'appareil digestif
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Diagnostic et traitement de l'ostéoporose 2e partie. Mesures préventives et thérapeutiques
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2006/2006-34/2006-34-371.pdf
Cet aperçu présente les mesures de prévention primaire et secondaire, de même que les stratégies de traitement médicamenteux, compte tenu de leur efficacité dans la diminution de l'incidence des fractures. Il présente en outre les résultats d'études toutes nouvelles sur l'efficacité et la sécurité des traitements antirésorptifs et anabolisants osseux. 13 pages
2006
false
true
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose
ostéoporose
fractures osseuses
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Diagnostic et traitement de l'ostéoporose 1re partie : Diagnostic et évaluation du risque de fracture
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2006/2006-33/2006-33-128.pdf
Quintessence - L'importance clinique de l'ostéoporose est celle de ses complications, les fractures ostéoporotiques. La probabilité moyenne d'être victime d'une fracture ostéoporotique à partir de 50 ans et pour le reste de son existence («risque à vie») est d'env. 40-50% pour la femme est d'env. 20-30% pour l'homme. ... 8 pages
2006
false
true
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéoporose
fractures osseuses
évaluation des risques
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt de la densitométrie osseuse dans le dépistage et le suivi thérapeutique des patients ostéoporotiques : intégration avec les facteurs cliniques et biologiques
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1412&langue=FR
La prise en charge diagnostique et le monitoring de l'efficacité des thérapeutiques dans l'ostéoporose recourent à l'utilisation circonstanciée de mesures de la densité minérale osseuse. Les modalités optimales de prescription par le corps médical de première ligne de cet examen fondamental conditionnent favorablement l'efficacité des thérapeutiques modernes....
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
densité osseuse
densitométrie
sujet âgé
algorithmes
études de suivi
adulte d'âge moyen
ostéoporose
facteurs de risque
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Observance et persistance : impact sur l'efficience des traitements de l'ostéoporose
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-35/30684
2005
article de périodique
ostéoporose
ostéoporose
osteoporose
Observance thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose et douleur ou l'ostéoporose fait-elle mal ?
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2005/RMS-25/30458
La maladie ostéoporose, caractérisée par des altérations quantitatives et qualitatives du squelette conduisant à une fragilité accrue, n'est pas accompagnée d'un syndrome douloureux. Ses conséquences, que constituent les fractures, occasionnent une symptomatologie aiguë, celle de la fracture elle-même, et une symptomatologie chronique à laquelle contribuent les déformations squelettiques, les incongruences articulaires et les mises sous tension musculo-tendineuses. La prise en charge des douleurs comprend des mesures pharmacologiques, physiothérapeutiques et ergothérapeutiques, voire de stabilisation mécanique
2005
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
gestion de la douleur
article de périodique
douleur

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose et traitement antiandrogénique du cancer de la prostate
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-35/30676
Le traitement antiandrogénique dans le cadre d'un cancer de la prostate est associé à un risque accru d'ostéoporose et de fracture. La survenue d'une fracture est un facteur défavorable sur la survie. Un médicament antirésorbant, tel que le zolédronate, prévient la perte osseuse sous traitement antiandrogénique.
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
tumeurs de la prostate
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Faut-il dépister l'ostéoporose, et comment ?
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2005/RMS-35/30672
Les fractures vertébrales et de la hanche liées à l'ostéoporose, qui sont très fréquentes chez les personnes âgées, sont associées à un excès de mortalité, ainsi qu'à une morbidité importante. En Suisse, les coûts annuels des traitements hospitaliers de l'ostéoporose dépassent CHF 700 millions. Plusieurs traitements efficaces de l'ostéoporose étant disponibles, un dépistage systématique est donc justifié.
2005
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
ostéoporose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'ostéoporose par l'hormone parathyroïdienne : pourquoi ? pour qui ?
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-35/30681
Le traitement de l'ostéoporose par les inhibiteurs de la résorption, tels les bisphosphonates ou les dérivés sélectifs des estrogènes, diminue le remodelage osseux, augmentant ainsi la masse minérale et limitant les détériorations de la microarchitecture trabéculaire et corticale. L'injection sous-cutanée quotidienne d'hormone parathyroïdienne (et de son dérivé PTH(1-34), tériparatide) quant à elle stimule le remodelage osseux par son action directe sur les ostéoblastes, conduisant à la formation d'os nouveau qui augmente la densité minérale osseuse et rétablit la microarchitecture du squelette, réduisant ainsi le risque fracturaire. Certaines questions relatives à l'emploi de ce traitement demeurent toutefois, eu égard à ses effets complexes sur l'os cortical et à son efficacité dans le contexte d'autres traitements anti-ostéoporotiques...
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
injections sous-cutanées
remodelage osseux
fractures osseuses
tériparatide
agents de maintien de la densité osseuse
résultat thérapeutique
hormone parathyroïdienne
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
hormone parathyroïdienne
H05AA03 - hormone parathyroïdienne
information sur le médicament
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Bisphosphonates et traitements combinés de l'ostéoporose
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-35/30674
Les bisphosphonates diminuent la résorption osseuse, et réduisent le risque de fractures vertébrales et non vertébrales. Leur efficacité d'action est démontrée dans des études d'une durée jusqu'à cinq ans, et leur sécurité jusqu'à dix ans. Il n'y a pas de bénéfice prouvé à combiner deux médicaments antirésorbants...
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ostéoporose
diphosphonates
résultat thérapeutique
fractures osseuses
agents de maintien de la densité osseuse
oestrogènes
association de médicaments
résorption osseuse
M05BA - biphosphonates
information sur le médicament
article de périodique
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
L'ostéoporose
http://www.frm.org/images/stories/Aidez/pdfrs/n103.pdf
En France, une fracture toutes les vingt secondes serait due à l'ostéoporose ! Cette pathologie, liée au vieillissement, est donc un véritable enjeu de santé publique. Les récents progrès thérapeutiques ont permis d'améliorer sa prise en charge. Mais il reste encore beaucoup à faire pour que progressent son dépistage et sa prévention.'' p. 15-22
2005
false
N
FRM
Canada
français
ostéoporose
article de périodique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Osteoporose steroidienne
http://www.rheuma-net.ch/xwiki/bin/download/Content_filebase/AttachmentDocument/steroid-osteoporose0505f.pdf
algorithme, médicaments disponibles ; 2 pages
2005
false
true
N
Société suisse de Rhumatologie - Société suisse de Médecine Physique et Réadaptation
Suisse
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
ostéoporose
ostéoporose
hormones corticosurrénaliennes
agents de maintien de la densité osseuse
ostéoporose
recommandation professionnelle
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Ostéoporose
http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0A-dossier-osteoporose/sommaire-osteoporose.asp
L'ostéoporose est une maladie osseuse fréquente, caractérisée par une diminution de la densité des os du squelette, et par une modification de leur architecture interne qui les rend moins résistants. C'est la maladie des os fragiles. Cette fragilité osseuse est responsable de fractures...
2005
false
N
Société Française de Rhumatologie
France
français
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
information patient et grand public
recommandation patients

---
N1-SUPERVISEE
Diagnostic de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272383
Améliorer sa pratique en évaluant quelques points clés : 1. rechercher une ostéoporose devant une fracture périphérique survenue sans traumatisme majeur ou devant une fracture-tassement vertébrale 2. rechercher les facteurs de risque d'ostéoporose chez la femme ménopausée 3. utiliser une méthode diagnostique recommandée (l'absorptiométrie biphotonique aux rayons X ou densitométrie à RX) 10 pages
2004
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
ostéoporose
ménopause
évaluation des pratiques professionnelles

---
N1-VALIDE
Traitements hormonaux substitutifs (THS) de la ménopause (Les) - Audition publique
rapport d'orientation
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_240396
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272308
indication du niveau de preuve ; sommaire, orientations générales, conclusions et recommandations, douze messages clé à destination des femmes ; argumentaire : introduction, effets sur les troubles du climatère et qualité de vie, sur la survenue des cancers, effets cardio-vasculaires, effets dans la prévention de l'ostéoporose et des fractures, balance bénéfices/risques ; annexes, références bibliographiques, 78 pages
2004
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
maladie coronarienne
infarctus du myocarde
adulte
oestrogénothérapie substitutive
ménopause
consentement libre et éclairé
tumeurs du sein
hormonothérapie substitutive
facteur temps
Bilan lors du traitement
pronostic
tumeurs du sein
dépistage systématique
mammographie
oestrogénothérapie substitutive
études de cohortes
maladies cardiovasculaires
prévalence
bibliographie médicale
ostéoporose
fractures osseuses
tumeurs de l'endomètre
fractures osseuses
incidence
fractures osseuses
évaluation des risques
hystérectomie
indice de gravité médicale
incontinence urinaire
Trouble veille sommeil
oestrogénothérapie substitutive
méta-analyse comme sujet
essais contrôlés randomisés comme sujet
oestrogénothérapie substitutive
soins de longue durée
norprégnènes
tumeurs
tumeurs de l'ovaire
tumeurs colorectales
oestrogènes
oestrogènes
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
États-Unis d'Amérique
sélection de patients
thromboembolie
accident vasculaire cérébral
démence
maladies cardiovasculaires
fractures du col fémoral
alendronate
ostéoporose post-ménopausique
densité osseuse
essais contrôlés randomisés comme sujet
Chlorhydrate de raloxifène
calcium
vitamine D
exercice physique
résultat thérapeutique
hormonothérapie substitutive
femmes
hormonothérapie substitutive
facteurs de l'âge
climatère
ménopause
climatère
France
qualité de vie
relation dose-effet des médicaments
facteurs de risque
oestrogénothérapie substitutive
médecine factuelle
rapport
recommandation patients
tableau

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/192-osteoporose.html
2004
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
Paris
brochure pédagogique pour les patients
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Lignes directrices de pratique clinique 2002 pour le diagnostic et le traitement de l'ostéoporose au Canada
http://www.cmaj.ca/cgi/reprint/168/6_suppl/SF1.pdf
indication du niveau de preuve ; résumé, méthodes, définitions, identification des sujets à risque élevé, choix des facteurs de risque à des fins cliniques, quatre facteurs de risque clés de fracture, fracture de fragilisation antérieure, chute, utilisation des glucocorticoïdes), diagnostic de l'ostéoporose (détection des fractures, mesure osseuse, précision et mesures répétées, DMO et risque de fracture chez les hommes, rôle des marqueurs biochimiques du remodelage osseux), prévention et traitement de l'ostéoporose (interventions pharmacologiques, hormonothérapie substitutive pour les femmes ménopausées, thérapies parallèles ou complémentaires, interventions non pharmacologiques), conclusion, bibliographie ; 39 pages
2003
false
O
JAMC
Canada
français
Canada
ostéoporose
ostéoporose
facteurs de risque
caractéristiques de la population
sujet âgé
ostéoporose post-ménopausique
densité osseuse
évaluation des risques
facteurs de l'âge
fractures spontanées
répartition par âge
répartition par sexe
chutes accidentelles
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique
prednisone
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique
fractures osseuses
densitométrie
densitométrie
valeur prédictive des tests
continuité des soins
fractures du rachis
remodelage osseux
marqueurs biologiques
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique
ostéoporose post-ménopausique
fractures du rachis
diphosphonates
diphosphonates
calcitonine
calcitonine
calcitonine
administration par voie nasale
hormonothérapie substitutive
ménopause
préménopause
hormonothérapie substitutive
Chlorhydrate de raloxifène
Chlorhydrate de raloxifène
Antagonistes des oestrogènes
Antagonistes des oestrogènes
thérapies complémentaires
vitamine K
isoflavones
fluor
fluor
régime alimentaire
hormone parathyroïdienne
exercice physique
enfant
algorithmes
fractures spontanées
fractures spontanées
adulte
adulte d'âge moyen
absorptiométrie photonique
absorptiométrie photonique
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Traitement médicamenteux de l'ostéoporose cortisonique
recommandations de bonne pratique
http://www.grio.org/documents/rcd-8-1263310140.pdf
http://www.sfndt.org/sn/PDF/enephro/recommandations/Afssaps/2003/osteoporose_cortisonique.pdf
indication du niveau de preuve (méthodologie de l'ANAES) ; rappel épidémiologique, caractéristiques cliniques, physiopathologie, traitement de l'ostéoporose cortisonique (mécanismes d'action des biphosphonates dans l'ostéoporose corticosonique, étidronate, alendronate, risédronate), recommandations (mesures générales, traitement, suivi thérapeutique) ; 22 pages
2003
false
O
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
glucocorticoïdes
fractures spontanées
acide étidronique
ostéoporose
facteurs de risque
relation dose-effet des médicaments
fractures spontanées
fractures spontanées
résorption osseuse
ostéoporose
ostéoporose
diphosphonates
ostéoporose post-ménopausique
diphosphonates
acide étidronique
acide étidronique
alendronate
alendronate
évaluation de médicament
densité osseuse
diphosphonates
ostéoporose
calcium
vitamine D
ménopause
densitométrie
acide étidronique
diphosphonates
incidence
alendronate
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Plan d'action contre l'ostéoporose : Une stratégie de lutte contre l'ostéoporose en Ontario
rapport du Comité du Plan d'action contre l'ostéoporose au ministère de la Santé et des Soins de longue durée
http://govdocs.ourontario.ca/node/21755
http://www.ontla.on.ca/library/repository/mon/10000/250505.pdf
Indication du niveau de preuve, contexte (généralités sur l'ostéoporose, répercussions, risques, facteurs influençant la santé des os, prévention, traitement, mesures pour réduire le risque d'ostéoporose et de fractures, intérêt d'une stratégie de lutte, promotion de la santé des os, dépistage précoce, prestation de soins fondés sur les éléments probants, intégration du traitement des fractures, réadaptation et prise en charge de l'ostéoporose, promotion de la prise en charge personnelle et de la prévention des chutes, promotion des pratiques fondées sur les éléments probants, recherche et transfert de nouvelles connaissances, rôle de leadership, références ; 88 pages
2003
false
true
true
Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario
Canada
français
recommandation pour la politique de santé
graphique
tableau
ostéoporose
Ontario
fractures osseuses
fractures osseuses
chutes accidentelles
chutes accidentelles
ostéoporose
facteurs de risque
ostéoporose
ostéopétrose
dépistage systématique
signes et symptômes
densité osseuse
ostéoporose
fractures osseuses
ostéoporose
diffusion de l'information
adulte
sujet âgé
promotion de la santé
éducation pour la santé
enfant
programmes d'éducation pour la santé
recommandations comme sujet
recherche
phénomènes physiologiques nutritionnels chez l'adolescent
phénomènes physiologiques nutritionnels chez l'enfant
risque
ostéoporose
fractures osseuses
fractures osseuses
fractures osseuses
prévalence
répartition par sexe
facteurs de l'âge
développement osseux
résorption osseuse
comportement de réduction des risques
calcium alimentaire
habitudes alimentaires
exercice physique
régime alimentaire
densitométrie
densitométrie
remboursement par l'assurance maladie
médecine factuelle
évaluation de la technologie biomédicale
analyse coût-bénéfice
résultat thérapeutique
Participation du patient
chutes accidentelles
mise en oeuvre des programmes de santé

---
N1-SUPERVISEE
Tériparatide dans le traitement de l'ostéoporose (La)
http://www.cadth.ca/media/pdf/108_No44_teriparatide_edrug_f.pdf
dénomination générique, fabricant, indications, état actuel, description, traitements existants, coût, données probantes, effets indésirables, commentaire, références ; 5 pages
2003
false
N
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
agents de maintien de la densité osseuse
tériparatide
ostéoporose
États-Unis d'Amérique
essais cliniques contrôlés comme sujet
Canada
H05AA02 - tériparatide
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Fractures multiples chez un sujet âgé : une gravité à reconsidérer
In La Presse Médicale Vol 31, N 25 - juillet 2002 p. 1156
http://www.em-consulte.com/en/article/92698
Chez les patients âgés, l'ostéoporose est considérée comme la principale pathologie sous-jacente en cas de fracture succédant à des traumatismes souvent peu importants tels qu'une simple chute. Les sièges les plus fréquents pour ces fractures sont les hanches (col du fémur), les vertèbres, le radius (extrémité inférieure) et l'humérus (extrémité supérieure). Toutes ces fractures sont considérées comme des événements fâcheux...
2002
false
true
false
EMconsulte
France
français
article de périodique
Fractures multiples
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
ostéoporose

---
N1-VALIDE
L'ostéoporose chez les femmes ménopausées et chez les sujets traités par corticoïdes : méthodes diagnostiques et indications
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_271924
Cette recommandation professionnelle n'est plus disponible (sauf sur demande) car elle a été actualisée et remplacée par la note de synthèse Prévention, diagnostic et traitement de l'ostéoporose et par le rapport Ostéodensitométrie sur deux sites par méthode biphotonique finalisés et rendus publics en juillet 2006 par la HAS
2001
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
ostéoporose post-ménopausique
ostéoporose
glucocorticoïdes
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
signes et symptômes
fractures spontanées
densitométrie
densité osseuse
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
L'ostéoporose
http://www.aphp.fr/index.php?module=livres_videos&action=affiche_publication&vue=fo_publication&obj=281
L'ostéoporose n'est pas une simple maladie liée au vieillissement. Bien connaître les facteurs de risque permettra d'en limiter les effets. Votre médecin traitant dispose aujourd'hui de moyens diagnostiques et thérapeutiques pour une prise en charge efficace.
2001
false
N
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
Paris
France
français
ostéoporose
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Indications des mesures quantitatives du tissu osseux (Les) : actualisation
étude d'évaluation technologique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272005
indication du niveau de preuve ; contexte, qualité, choix du site et répétition des mesures, données épidémiologiques sur la prédiction du risque de fracture par les mesures osseuses quantitatives, traitements préventifs des fractures ostéoporotiques, situations cliniques dans lesquelles l'ostéodensitométrie a pu être recommandée, tableaux, références bibliographiques ; 33 pages
2000
false
N
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
densitométrie
densité osseuse
dépistage systématique
ostéoporose
ostéoporose
fractures osseuses
évaluation des risques
facteurs de risque
hyperparathyroïdie
évaluation de processus en soins de santé
absorptiométrie photonique
évaluation technologique
rapport
lecture critique d'article
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'évaluation économique des traitements de l'ostéoporose
http://whqlibdoc.who.int/hq/1999/WHO_NCD_NCM_CRA_99.3_fre.pdf
problème à étudier, perspective, population ciblée, comparateurs, recommandations générales, conséquences à prendre en considération, coûts, modélisation, méthodes d'analyse
1999
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
ostéoporose
études d'évaluation comme sujet
coûts des soins de santé
coûts et analyse des coûts
essais cliniques comme sujet
ostéoporose
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose : Stratégies de prévention et de traitement
http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/16
Maladie osseuse la plus répandue dans le monde, l'ostéoporose est une des principales pathologies liées au vieillissement, concernant plus particulièrement la femme dès la ménopause. Caractérisée par une perte osseuse entraînant une fragilité des os, cette pathologie reste souvent silencieuse jusqu'à la survenue d'une fracture (poignet, extrémité supérieure du fémur) ou d'un tassement vertébral. L'ostéoporose représente un problème majeur de santé avec des coûts médicaux et sociaux importants et une diminution de la qualité de vie des personnes victimes de fractures.
1996
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
rapport
osteoporose
ostéoporose
ostéoporose

---
N1-VALIDE
Ostéoporose : stratégie de prévention et de traitement
expertise collective
http://lara.inist.fr/handle/2332/1377
introduction, présentation du groupe d'experts, données biologiques, évaluations cliniques, données épidémiologiques, et socio-économiques, facteurs de risques, stratégie de traitement et de prévention, synthèse
1996
false
N
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
français
ostéoporose
densité osseuse
remodelage osseux
ostéoporose
sujet âgé
chutes accidentelles
ostéoporose
facteurs de risque
ostéoporose
phénomènes physiologiques nutritionnels
ostéoporose
oestrogénothérapie substitutive
calcium
vitamine D
ostéoporose
recommandation par consensus
rapport

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.