CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : OMS - Organisation Mondiale de la Santé;

URL : http://www.who.int/

HON : 982312;

GIP UNF3S : N;

Synonyme CISMeF : oms;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Contraception d'urgence
aide-mémoire n 244
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs244/fr/
qui peut avoir besoin d'une contraception d'urgence, méthodes de la contraception d'urgence, mode d'action, efficacité, indications et contre-indications
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
anglais
espagnol
contraceptifs post-coïtaux
contraception post-coïtale
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Schistosomiase
aide-mémoire n 115
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs115/fr/
caractéristiques, diagnostic, traitement, stratégie de lutte
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
schistosomiase
schistosomicides
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Nouveau-nés : réduire la mortalité
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs333/fr/index.html
Principaux faits, Causes, Stratégie de prévention : des soins de santé qualifiés à domicile, Nouveau-nés, Nouveau-nés à plus haut risque, Réponse de l'OMS.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
mortalité infantile
maladies néonatales
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Pollution de l’air à l’intérieur des habitations et la santé
Aide-mémoire N 292
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs292/fr/index.html
dimensions du problème, effets sur la santé, pneumonies, bronchopneumopathies, cancer du poumon, proportion des effets sur les enfants et les femmes, objectifs de développement, action de l'OMS
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
pays en voie de développement
pollution de l'air ambiant intérieur
pollution de l'air ambiant intérieur
chauffage
pneumopathie infectieuse
bronchopneumopathies obstructives
tumeurs du poumon
enfant
femmes
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La violence chez les jeunes
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs356/fr/index.html
La violence chez les jeunes est un problème de santé publique mondiale. Elle recouvre toute une série d’actes qui vont du harcèlement aux violences physiques, en passant par des violences sexuelles et physiques plus graves pouvant aller jusqu’à l’homicide
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
jeune adulte
facteurs de risque
violence
violence
information scientifique et technique
jeunes
adolescent
violence

---
N1-VALIDE
Qualité de l’air ambiant (extérieur) et santé
Aide-mémoire N 313
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs313/fr/index.html
La pollution de l'air, à l'intérieur des locaux comme à l'extérieur, est un problème majeur de santé environnementale touchant aussi bien les pays développés que ceux en développement. Les nouvelles directives de l'OMS concernant la qualité de l'air ont été conçues pour donner des orientations mondiales et réduire les conséquences de cette pollution sur la santé. Les directives parues en 1987 pour la première fois puis actualisées en 1997 concernaient l'Europe. Les nouvelles directives s'appliquent au monde entier et se fondent sur l'évaluation des données scientifiques actuelles par des experts. Les concentrations limites recommandées ont été révisées pour un certain nombre de polluants : particules en suspension, ozone (O3), dioxyde d'azote (NO2) et dioxyde de soufre (SO2) et concernent toutes les régions de l'OMS.
2016
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
pollution de l'air
polluants atmosphériques
valeurs de référence
exposition environnementale
ozone
dioxyde d'azote
dioxyde de soufre
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Schizophrénie
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs397/fr/index.html
Principaux faits La schizophrénie est un trouble mental qui affecte plus de 21 millions de personnes dans le monde. Elle se caractérise par des distorsions de la pensée, des perceptions, des émotions, du langage, du sentiment de soi et du comportement. Le ressenti comporte souvent le fait d’entendre des voix et d’avoir des hallucinations. Partout dans le monde, la schizophrénie s’associe à un lourd handicap et peut affecter les résultats aux niveaux éducatif et professionnel. Le risque de mourir prématurément est 2 à 2,5 fois plus élevé pour les sujets atteints de schizophrénie que dans l’ensemble de la population. Les décès sont souvent dus à des maladies physiques, cardiovasculaires, métaboliques ou infectieuses, par exemple. La stigmatisation, les discriminations et les violations des droits fondamentaux des personnes atteintes sont courantes. On peut traiter la schizophrénie. Des médicaments et un appui psychosocial sont efficaces. L’accompagnement dans la vie quotidienne, l’assistance pour le logement et les emplois protégés sont des stratégies efficaces de prise en charge des schizophrènes.
2016
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
schizophrénie

---
N1-SUPERVISEE
Le pian : une maladie oubliée - Aide-mémoire N 316
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs316/fr/index.html
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs316/fr/index.html
Le pian est une infection chronique dont la localisation est principalement cutanée, osseuse et cartilagineuse. C'est une maladie qui sévit surtout dans les communautés pauvres des régions chaudes, humides et tropicales d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
pian
pian
pian
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Rage humaine transmise par les chiens: état actuel des données mondiales
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9102/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
homo sapiens
actuel
rage
rage (maladie)
humains
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance du virus respiratoire syncytial par le biais du système mondial OMS de surveillance de la grippe et de riposte - Détection des virus grippaux de type A par amplification génique: analyse sommaire du programme d’évaluation externe de la qualité de l’OMS
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9101/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
virus respiratoires syncytiaux
évaluation de programme
biais (épidémiologie)
grippe humaine
Évaluation qualitative
qualitatif
systémique
externe
Organisation Mondiale de la Santé
grippe
virus grippal
Biais
virus respiratoire syncytial
amplificateurs électroniques
enquêteur
grippe
appareil respiratoire

---
N1-VALIDE
Questions-réponses sur la maladie à virus Zika
http://www.who.int/features/qa/zika/fr/
La maladie à virus Zika touche les zones tropicales où vivent d’importantes populations de moustiques. On sait que le virus circule en Afrique, dans les Amériques, en Asie du Sud et dans le Pacifique occidental.
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
aedes
information scientifique et technique
infections à arbovirus
infections à arbovirus
complications de la grossesse et maladies infectieuses
grossesse
fièvre à virus zika

---
N1-VALIDE
Note de synthèse : position de l’OMS à propos du vaccin antipaludique – janvier 2016
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9104/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9104.pdf?ua=1
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination antipaludique. Il porte essentiellement sur les données disponibles au sujet du seul vaccin antipalu-dique candidat ayant obtenu un avis réglementaire favorable, émis par l’Agence européenne des médicaments (EMA) en juillet 2015. Les recommandations relatives à l’utilisation éventuelle de ce vaccin contre le paludisme à Plasmodium falciparum ont été examinées par le MPAC en octobre 2015
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins contre le paludisme
paludisme
paludisme
nourrisson
enfant
résultat thérapeutique
vaccins contre le paludisme
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Schistosomiase : nombre de personnes traitées dans le monde en 2014
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9105/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
personnes
infection à schistosomes
nombre de sujets à traiter
schistosomiase
quantité
Traités
thérapeutique
personnes
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Zika
http://who.int/topics/zika/fr/
La maladie à virus Zika est due à un virus transmis par des moustiques du genre Aedes. Les sujets atteints présentent en général une fièvre modérée, une éruption cutanée (exanthème) et une conjonctivite. Normalement, ces symptômes disparaissent en 2 à 7 jours. On sait que le virus circule en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique. Il n’existe actuellement aucun traitement ou vaccin spécifique. La meilleure forme de prévention consiste à se protéger des piqûres de moustiques et à éliminer les moustiques et leurs gîtes larvaires.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
aedes
infections à arbovirus
fièvre à virus zika
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Guillain-Barré
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/guillain-barre-syndrome/fr/
Le syndrome de Guillain-Barré est une affection rare dans laquelle le système immunitaire du patient attaque les nerfs périphériques. Bien qu’elle puisse toucher les personnes de tout âge, cette maladie est plus fréquente à l’âge adulte et chez les sujets de sexe masculin. La plupart des personnes atteintes du syndrome de Guillain Barré se rétablissent pleinement, même dans les cas les plus graves. Les cas graves de syndrome de Guillain-Barré sont rares, mais peuvent entraîner une paralysie quasi complète. Les personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré doivent faire l’objet d’un traitement et d’un suivi, certaines pouvant nécessiter des soins intensifs. Le traitement repose sur des soins de soutien et l’immunothérapie.
2016
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
syndrome de Guillain-Barré

---
N1-SUPERVISEE
Épidémiologie et manifestations cliniques potentiellement associées à l’infection à virus Zika: mise à jour mondiale
REH 19 février 2016, vol. 91, 7 (pp. 73–88)
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9107/fr/index.html
2016
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
aedes
infections à arbovirus
fièvre à virus zika

---
N3-AUTOINDEXEE
La peste à travers le monde: 2010-2015 - Chimioprévention contre les helminthiases: rapport de situation, 2014
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9108/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
chimioprévention
peste
peste
à travers
rapport albumine/globuline
rapport (information)
rapport de recherche

---
N1-VALIDE
Note de synthèse de l’OMS sur les vaccins antipoliomyélitiques
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9112/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9112.pdf
Cette note de synthèse actualisée sur les vaccins antipoliomyélitiques remplace la note précédente de l’OMS publiée en 2014 et résume les faits récents dans le domaine. Les recommandations de cette précédente note sur l’utilisation du vaccin antipoliomyélitique, en particulier concernant l’addition d’au moins une dose de VPI pour les pays qui utilisent exclusivement le VPO, restent valides. La nouvelle note de synthèse traite du passage à l’échelle mondiale du VPO trivalent au VPO bivalent prévu en avril 2016. Les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins antipoliomyélitiques ont été discutées en de multiples occasions par le SAGE et en dernier lieu en octobre 2015;
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Lignes directrices de l'OMS sur la prise en charge des complications des mutilations sexuelles féminines - Résumé d'orientation
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/206440/1/WHO_RHR_16.03_fre.pdf?ua=1
Les mutilations sexuelles féminines recouvrent toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme ou toute autre lésion des organes génitaux féminins qui sont pratiquées pour des raisons non médicales. Elles ne présentent aucun avantage connu pour la santé. De surcroît, l’ablation ou l’altération de tissus génitaux sains entravent le fonctionnement naturel de l’organisme et peuvent avoir plusieurs conséquences immédiates et à long terme sur la santé. Les filles et les femmes qui ont subi de telles interventions risquent donc de souffrir toute leur vie de leurs complications
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
circoncision féminine
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français

---
N3-AUTOINDEXEE
La variole dans l’ère post éradication
http://www.who.int/wer/2016/wer9120.pdf
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
variole
variole

---
N1-VALIDE
Mercure et santé - Aide-mémoire N 361
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs361/fr/
Le mercure est un élément présent dans la nature que l’on retrouve dans l’air, l’eau et les sols. L’exposition au mercure, même à de petites quantités, peut causer de graves problèmes de santé et constitue une menace pour le développement de l’enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux. Le mercure est considéré par l’OMS comme l’un des dix produits chimiques ou groupes de produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
mercure
exposition environnementale
information scientifique et technique
intoxication au mercure

---
N1-VALIDE
Note de synthèse de l’OMS sur le vaccin contre la dengue – juillet 2016
http://www.who.int/wer/2016/wer9130/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9130.pdf
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination contre la dengue. Il contient essentiellement les informations disponibles sur le seul vaccin contre la dengue qui est à ce jour homologué par les autorités nationales de réglementation.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins contre la dengue
dengue
vaccins contre la dengue
résultat thérapeutique
information scientifique et technique

---
N2-AUTOINDEXEE
Suicide
Aide-mémoire
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs398/fr/
Principaux faits Plus de 800 000 personnes se suicident chaque année. Pour chaque suicide, on dénombre de nombreuses autres tentatives de suicide chaque année. Une tentative de suicide est le principal facteur de risque de suicide ultérieur dans la population générale. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans. 75% des suicides surviennent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. L’ingestion de pesticides, la pendaison et les armes à feu sont parmi les méthodes de suicide les plus répandues dans le monde.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
suicide
mémoire
suicide
Suicide
mémoire
suicide assisté
suicide

---
N2-AUTOINDEXEE
Choléra, 2015
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 23 septembre 2016, vol. 91, 38 (pp. 433-440)
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9138/fr/index.html
2016
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
épidémiologie
choléra
hebdomadaire
choléra

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme mondial pour l’élimination de la filariose lymphatique: rapport de situation - Récapitulatif des données mondiales actualisées sur la mise en oeuvre de la chimioprévention en 2015
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9139/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
Programmes
ensemble de données
filariose
fonction excrétoire
rapport (information)
chimioprévention
filarioses
rapport albumine/globuline
programmes
rapport de recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi en temps réel des campagnes de vaccination à l’aide de téléphones portables
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9140/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
vaccination
Vaccination
Téléphones portables
vaccination de masse
temps
vaccination
avec une période

---
N3-AUTOINDEXEE
Composition recommandée pour les vaccins antigrippaux devant être utilisés pendant la saison grippale 2017 dans l’hémisphère Sud
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9141/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
hémisphérique
utilisation hors indication
composite
saisons
Recommandations
vaccins antigrippaux
vaccin contre le virus de l'influenza
vaccination
directives de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Microcéphalie
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/microcephaly/fr/index.html
La microcéphalie est une malformation néonatale définie par une taille de la tête beaucoup plus petite que celle des autres nouveau nés du même âge et du même sexe. Elle s’accompagne d’une croissance insuffisante du cerveau, les nouveau-nés atteints pouvant présenter des troubles du développement. La gravité de la microcéphalie va de bénigne à sévère
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
microcéphalie
microcéphale

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des avortements à risque
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs388/fr/index.html
On parle d’avortement à risque lorsque la grossesse est interrompue par des personnes qui n’ont pas les compétences nécessaires ou lorsque l’avortement est pratiqué dans un environnement où les normes médicales minimales ne sont pas appliquées.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
Risque
avortement
menace d'avortement
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Réduire la consommation de sel
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs393/fr/index.html
La production croissante d’aliments transformés toujours plus nombreux, l’urbanisation rapide et l’évolution des modes de vie modifient les habitudes alimentaires. Les aliments très transformés sont de plus en plus courants et abordables. Les populations du monde entier consomment des aliments plus riches en énergie contenant beaucoup de graisses saturées, d’acide gras trans, de sucre et de sel. Celui-ci est la principale source de sodium dont la consommation accrue s’associe à l’hypertension et à un risque plus élevé de cardiopathies et d’accidents vasculaires cérébraux.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
chlorure de sodium
chlorure de sodium
Consommation
économie

---
N3-AUTOINDEXEE
Technologies d’assistance
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/assistive-technology/fr/index.html
Les aides techniques permettent aux personnes de vivre dignement, en bonne santé, d’être productives et indépendantes, de se former et de prendre part au marché du travail et à la vie civique. Ces aides réduisent également la nécessité de recourir à des services sanitaires et d’accompagnement formels, à des soins de longue durée et au travail des aidants.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
technologie

---
N1-VALIDE
Hépatite D - Aide-mémoire
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/hepatitis-d/fr/index.html
L’hépatite D est une maladie du foie pouvant prendre la forme aiguë et la forme chronique
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
hépatite D

---
N1-VALIDE
Troubles du spectre autistique - Aide-mémoire
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/autism-spectrum-disorders/fr/index.html
Les troubles du spectre autistique regroupent un ensemble d’affections caractérisées par un certain degré d’altération du comportement social, de la communication et du langage, et par la modicité des centres d’intérêts et des activités, qui sont spécifiques à la personne et répétitifs
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
Trouble du spectre autistique

---
N1-VALIDE
Céphalées
Aide-mémoire N 277
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs277/fr/index.html
Certaines céphalées, ou céphalalgies, comptent parmi les affections du système nerveux les plus répandues. Ces pathologies touchent quantité de personnes et, dans de nombreux cas, de façon permanente.
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
céphalées
céphalée
céphalée
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Épilepsie
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs999/fr/index.html
L'épilepsie est une affection neurologique dont on peut souffrir à n'importe quel âge. Dans le monde, environ 50 millions de personnes en sont atteintes. Près de 90% des personnes souffrant d'épilepsie vivent dans les pays en développement.
2016
false
false
N
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
épilepsie
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Mutilations sexuelles féminines (Les)
aide mémoire n 241
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs241/fr/
texte définissant les mutilations sexuelles telles que l'excision et l'infibulation, les conséquences pour la santé, les pratiquants, l'âge des victimes, les raisons de ces pratiques et l'action internationale menée pour y remédier
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
circoncision féminine
clitoris
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Maladies sexuellement transmissibles (MST)
aide-mémoire n 110
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs110/fr/
incidence, symptômes, traitement
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maladies sexuellement transmissibles
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Paludisme
aide mémoire n 94
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs094/fr/
prévalence, symptômes, transmission, groupes de population affectés, paludisme et enfant, coût économique, prévention et guérison, les initiatives de lutte contre le paludisme, progrès récents de la recherche
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
paludisme

---
N1-VALIDE
Mercure et santé - Aide-mémoire N 361
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs361/fr/index.html
Principaux faits Le mercure est un élément présent dans la nature que l'on retrouve dans l'air, l'eau et les sols. L'exposition au mercure, même à de petites quantités, peut causer de graves problèmes de santé et constitue une menace pour le développement de l'enfant in utero et à un âge précoce. Le mercure peut avoir des effets toxiques sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons, les reins, la peau et les yeux. Le mercure est considéré par l'OMS comme l'un des dix produits chimiques ou groupes de produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique. Les gens sont exposés au méthyle mercure principalement lorsqu'ils consomment du poisson ou des crustacés contenant ce composé organique.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
information patient et grand public
mercure
exposition environnementale
intoxication au mercure

---
N1-VALIDE
Enfants: réduire la mortalité
aide-mémoire n 178
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs178/fr/
pneumonie, diarrhée, rougeole, paludisme, malnutrition
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
mortalité infantile
nourrisson
enfant
enfant d'âge préscolaire
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Dépression
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs369/fr/index.html
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs369/fr/index.html
La dépression est un trouble mental courant qui touche mondialement plus de 350 millions de personnes. La dépression est la première cause d'incapacité dans le monde et contribue fortement à la charge mondiale de la maladie. Les femmes sont plus atteintes que les hommes. Dans le pire des cas, la dépression peut conduire au suicide. Il existe des traitements efficaces pour la combattre.
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
trouble dépressif
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Rayonnements ionisants, effets sur la santé et mesures de protection
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs371/fr/index.html
Principaux faits Les rayonnements ionisants sont un type d'énergie libéré par les atomes sous forme d'ondes ou de particules. Les gens sont exposés à des sources naturelles de rayonnements ionisants telles que le sol, l'eau, la végétation, ainsi qu'à des sources artificielles telles que sources de rayons X et certains dispositifs médicaux. Les rayonnements ionisants ont de nombreuses applications bénéfiques, notamment en médecine, en agriculture, dans l'industrie et dans la recherche. À mesure que les usages des rayonnements ionisants se multiplient, les dangers qu'ils peuvent comporter pour la santé, s'ils ne sont pas correctement utilisés ou confinés, augmentent. ...
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
rayonnement ionisant
information scientifique et technique
exposition environnementale
retombées radioactives
émission de source de risque radioactif
exposition environnementale
retombées radioactives

---
N3-AUTOINDEXEE
Médicaments contrefaits
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs275/fr/index.html
Principaux faits Les produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits peuvent nuire aux patients et ne pas traiter les maladies auxquelles ils sont destinés. Ils entraînent aussi une perte de confiance dans les médicaments, les prestataires de soins et les systèmes de santé. On les retrouve dans toutes les régions du monde. On a signalé à l’OMS des produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits dans toutes les principales classes thérapeutiques, médicaments, vaccins et produits diagnostiques in vitro. On falsifie les médicaments princeps comme les médicaments génériques, y compris des produits très coûteux contre le cancer ou des produits à très bas prix pour le traitement de la douleur. On peut les trouver sur les marchés illégaux dans les rues, sur des sites Internet non réglementés et même dans les pharmacies, les cabinets médicaux et les hôpitaux.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
information scientifique et technique
médicaments contrefaits

---
N1-VALIDE
Changement climatique et santé
aide-mémoire n 266
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs266/fr/
point sur les rapports entre la santé et le climat (situations extrêmes notamment) et l'impact du réchauffement de la planète sur la santé humaine
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
climat
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Choléra
aide-mémoire n 107
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs107/fr/
données de base, transmission, traitement, lutte antiépidémique et mesures préventives, commerce des produits alimentaires en provenance de régions infectées par le choléra
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
choléra
choléra
choléra
choléra
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Poliomyélite
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs114/fr/
initiative pour l'éradication mondiale de la poliomyélite, objectifs, stratégies, pays exposés au risque de la poliomyélite, priorités pour son éradication, avantages de l'éradication de la poliomyélite pour l'avenir
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
poliomyélite
poliomyélite
enfant
vaccins antipoliomyélitiques
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Hépatite E
aide-mémoire n 280
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs280/fr/
généralités, transmission, répartition géographique, létalité, symptômes, diagnostic, prévention, traitement, lignes directrices pour la lutte contre les épidémies
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
anglais
hépatite E
hépatite E
hépatite E
hépatite E
signes et symptômes
hépatite E
hépatite E
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Rougeole - aide-mémoire N 286
Measles - Fact sheet N 286
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs286/fr/
signes et symptômes, complications, populations les plus exposées, transmission, traitement, charge de morbidité et de mortalité, prévention : un vaccin sans danger à bon rapport coût/efficacité, réduction de la mortalité rougeoleuse dans le monde, stratégie OMS/UNICEF pour réduire durablement la mortalité rougeoleuse, pays prioritaires, partenariat de l'initiative contre la rougeole en Afrique, progrès réalisés en vue de l'objectif de la réduction de la mortalité rougeoleuse en 2005, engagement politique
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
anglais
rougeole
rougeole
rougeole
rougeole
vaccin antimorbilleux
rougeole
signes et symptômes
rougeole
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/fr/index.html
Le terme général de «cancer» s’applique à un grand groupe de maladies pouvant toucher n’importe quelle partie de l’organisme. On parle aussi de tumeurs malignes ou de néoplasmes. L’un des traits caractéristiques du cancer est la prolifération rapide de cellules anormales qui, au-delà de leur délimitation habituelle, peuvent envahir des parties adjacentes de l’organisme, puis essaimer dans d’autres organes. On parle alors de métastases, celles-ci étant la principale cause de décès par cancer.
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
information scientifique et technique
cancer
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Tabagisme
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs339/fr/index.html
Principaux faits Le tabac tue la moitié de ceux qui en consomment. L'épidémie de tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année. Plus de 5 millions d'entre elles sont des consommateurs ou d'anciens consommateurs, et plus de 600 000, des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée. Plus de 80% du milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
information scientifique et technique
tabagisme
tabagisme
tabagisme

---
N1-VALIDE
Sécurité transfusionnelle et don du sang
Aide-mémoire N 279
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs279/fr/index.html
sécurité transfusionnelle pour une maternité sans risque, données mondiales - l'OMS a recueilli des données de l'année 2004 dans 172 pays, couvrant 95% de la population mondiale
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
transfusion sanguine
transfusion sanguine
donneurs de sang
sang
sécurité transfusionnelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Maltraitance des personnes âgées
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs357/fr/index.html
La maltraitance des personnes âgées consiste en un acte unique ou répété, ou en l’absence d’intervention appropriée, dans le cadre d’une relation censée être une relation de confiance, qui entraîne des blessures ou une détresse morale pour la personne âgée qui en est victime.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
Maltraitance des personnes âgées
facteurs de risque
information patient et grand public
Maltraitance des personnes âgées

---
N1-VALIDE
La démence
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs362/fr/index.html
Principaux faits, Signes et symptômes, Formes communes, La démence en chiffres, Traitement et soins, Facteurs de risque et prévention, Conséquences sociales et économiques, Incidences sur les familles et les soignants, Droits de l'homme, L'action de l'OMS.
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
démence
démence
démence
démence
facteurs de risque
information scientifique et technique
démence

---
N1-VALIDE
Surdité et déficience auditive
aide-mémoire n 300
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs300/fr/index.html
définition, faits relatifs, causes, charge sociale et économique totale, comment réduire la charge, activités de l'OMS tendant à les prévenir et les combatre, stratégie OMS de prévention des maladies chroniques et de lutte contre ces maladies, liens connexes
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
perte d'audition
perte d'audition
perte d'audition
Organisation Mondiale de la Santé
perte d'audition
maladie chronique
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Obésité et surpoids
aide-mémoire N 311
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs311/fr/index.html
que sont l'obésité et le surpoids ? Surpoids et obésité en quelques chiffres, causes, conséquences les plus fréquentes, comment réduire la charge du surpoids et de l'obésité ? Stratégie de l'OMS pour prévenir le surpoids et l'obésité
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
obésité
surpoids
indice de masse corporelle
obésité
adulte
enfant
facteurs de risque
obésité
obésité
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
Aide-mémoire N 315
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs315/fr/index.html
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs315/fr/
La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie pulmonaire caractérisée par une obstruction chronique de la circulation de l'air à l'intérieur des poumons qui entrave la respiration et n'est pas complètement réversible. Les termes plus familiers bronchite chronique et emphysème ne sont plus utilisés mais sont maintenant inclus dans le diagnostic de la BPCO. Il ne s'agit pas simplement de la toux du fumeur mais d'une maladie sous-diagnostiquée qui peut-être parfois mortelle...
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
espagnol
français
anglais
russe
chinois
arabe
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Maladies cardiovasculaires
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs317/fr/index.html
que sont les maladies cardio-vasculaires ? données importantes, origine, symptomes, coûts
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Assainissement
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs392/fr/index.html
Principaux faits En 2015, 68% de la population mondiale avait accès à des installations d’assainissement améliorées, incluant des toilettes à chasse d’eau ou des latrines couvertes, contre 54% en 1990. Depuis 1990, près d’un tiers de la population mondiale actuelle a gagné l’accès à des installations d’assainissement améliorées, soit 2,1 milliards de personnes au total. Parmi elles, 946 millions défèquent à l’air libre, par exemple dans les caniveaux, derrière des buissons ou dans des plans d’eau. La proportion de personnes déféquant à l’air libre a diminué de près de la moitié dans le monde, passant de 24% à 13%. On pense qu’au moins 10% de la population mondiale consomme des aliments provenant de cultures irriguées par des eaux usées. Un assainissement insuffisant est associé à la transmission de diverses maladies, comme le choléra, la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite A, la typhoïde et la poliomyélite. Selon les estimations, le manque d’assainissement est à l'origine de près 280 000 décès par maladies diarréhiques. C'est un facteur majeur dans la propagation de plusieurs maladies tropicales négligées, parmi lesquelles les parasitoses intestinales, la schistosomiase et le trachome. Il contribue aussi à la malnutrition.
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
assainissement

---
N1-SUPERVISEE
Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9004/fr/index.html
Le Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale (GACVS), organisme international composé d’experts cliniques et scientifiques, a été créé par l’OMS pour la conseiller, en toute indépendance et avec la rigueur scientifique voulue, sur les problèmes de sécurité vaccinale pouvant avoir une importance mondiale.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
vaccins contre la dengue
agrément de médicaments
vaccins contre le paludisme
vaccins contre le virus ebola
grossesse
surveillance post-commercialisation des produits de santé
vaccins

---
N3-AUTOINDEXEE
Schistosomiase: nombre de personnes traitées dans le monde en 2013
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9005/fr/index.html
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
personnes
nombre de sujets à traiter
Traités
quantité
personnes
coopération internationale
thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Vaccin antiméningococcique conjugué contre le sérogroupe A: orientations actualisées
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9008/fr/index.html
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
Méningite à méningocoques de sérogroupe A
vaccins antiméningococciques
vaccins conjugués
méningite à méningocoques

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: position de l’OMS à propos des vaccins contre l’encéphalite japonaise
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9009/fr/index.html
Cette note de synthèse actualisée sur les vaccins contre l’encéphalite japonaise (EJ) remplace la note de 2006 résumant la position de l’OMS sur le même sujet; elle renferme principalement des informations nouvelles concernant la disponibilité, l’innocuité, l’immunogénicité et l’efficience des vaccins contre l’EJ et la durée de la protection qu’ils confèrent. Elle résume également des données récentes sur la prévalence dans le monde de l’EJ et sur la charge de morbidité due à cette maladie ainsi que des considérations relatives au rapport coût/ efficacité de la vaccination contre l’encéphalite japonaise...
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
anglais
recommandation de santé publique
Vaccins contre l'encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
vaccins atténués
vaccins inactivés
vaccination
IXIARO
J07BA02 - encéphalite japonaise, virus entier inactivé
J07BA01 - encéphalite transmise par les tiques, virus entier inactivé
J07BA03 - encéphalite japonaise, virus vivant atténué
adulte
enfant
adolescent
nourrisson
résultat thérapeutique
Vaccins contre l'encéphalite japonaise
Vaccins contre l'encéphalite japonaise
Vaccins contre l'encéphalite japonaise
calendrier vaccinal
sujet immunodéprimé
facteurs de risque
voyage

---
N1-VALIDE
Composition recommandée pour les vaccins antigrippaux devant être utilisés pendant la saison grippale 2015-2016 dans l’hémisphère Nord
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9011/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9011.pdf?ua=1
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
grippe humaine
vaccins antigrippaux
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Lignes directrices de l'OMS sur l'apport en sucres chez les adulte et les enfants
http://www.who.int/entity/nutrition/publications/guidelines/sugars_intake/fr/index.html
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/155735/1/WHO_NMH_NHD_15.2_fre.pdf?ua=1&ua=1
Cette directive formule des recommandations de portée mondiale, actualisées et fondées sur des données factuelles, concernant l’apport de sucres libres afin de réduire le risque de maladies non transmissibles chez l’adulte et l’enfant, de prévenir et de combattre les surcharges pondérales nuisibles à la santé ainsi que les caries dentaires.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
résumé ou synthèse en français
saccharose alimentaire
caries dentaires
adulte
enfant
surpoids

---
N3-AUTOINDEXEE
Éradication de la dracunculose: bilan de la surveillance mondiale - Rapport mensuel des cas de dracunculose
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9019/fr/index.html
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
infection à dracunculus medinensis
mensuel
rapport (information)
rapport albumine/globuline
rapport de recherche
dracunculose

---
N1-VALIDE
Fièvre de Lassa - Aide-mémoire N 179
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs179/fr/
La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale aiguë d’une durée d’une à quatre semaines qui sévit en Afrique occidentale.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
fièvre de lassa
information scientifique et technique
fièvre de lassa

---
N1-VALIDE
Papillomavirus humain (PVH) et cancer du col de l’utérus - Aide-mémoire N 380
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs380/fr/
Le papillomavirus humain (PVH) est l’infection virale la plus courante de l’appareil reproducteur. La plupart des hommes et des femmes ayant une activité sexuelle seront infectés à un moment de leur vie et certains risquent de l’être à plusieurs reprises.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: position de l’OMS à propos du vaccin contre l’hépatite E
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9018/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9018.pdf?ua=1
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination contre l’hépatite E. Il porte essentiellement sur les données disponibles concernant le seul vaccin actuellement homologué contre l’hépatite E
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
hépatite E
vaccin antihépatite virale
recommandation de santé publique
hépatite E
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Réponse à la résistance aux antimicrobiens: analyse mondiale de la situation
http://www.who.int/entity/drugresistance/documents/situationanalysis/fr/index.html
De 2013 à 2014, l’OMS a entrepris une «analyse initiale de la situation dans les pays» pour déterminer dans quelle mesure des pratiques efficaces et des structures ont été mises en place pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens, ainsi que les lacunes subsistantes. Une enquête a été menée dans des pays des six Régions de l’OMS.
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
rapport
résistance bactérienne aux médicaments
résumé ou synthèse en français
politique de santé
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Réunion du Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination, avril 2015 : conclusions et recommandations
http://www.who.int/wer/2015/wer9022/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9022.pdf?ua=1
Le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination s’est réuni du 14 au 16 avril 2015 à Genève (Suisse). Le présent rapport résume les discussions, conclusions et recommandations auxquelles il est parvenu
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins
association médicamenteuse
recommandation de santé publique
gestion de la douleur
Douleur au site d’une vaccination
Douleur au site d'injection
vaccins contre le virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
grossesse
coqueluche
vaccin coquelucheux
calendrier vaccinal

---
N1-VALIDE
Déchets liés aux soins de santé (Les)
aide-mémoire n 253
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs253/fr/
état des lieux, effets sur la santé, objets pointus ou tranchants, déchets de vaccins, déchets radioactifs, risques associés à l'élimination des déchets, les raisons de l'échec de la gestion des déchets, mesures pour améliorer la situation, action de l'OMS
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
déchets médicaux
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Chirurgie du trichiasis trachomateux - Seconde édition
http://who.int/neglected_diseases/9789242549010/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/155230/1/9789242549010_fre.pdf?ua=1
La deuxième édition de ce manuel combine et met à jour les éléments contenus dans les trois manuels antérieurs consacrés à la rotation bilamellaire du tarse, à la méthode de Trabut et à l’évaluation finale des chirurgiens du trichiasis. Ce manuel est destiné à fournir des informations spécifiques aux formateurs dans le domaine du trichiasis trachomateux (TT) à d’autres personnes pour qu’elles puissent pratiquer la chirurgie de l’entropion trichiasis
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
trichiasis
manuel enseignement
procédures de chirurgie ophtalmologique
procédures de chirurgie ophtalmologique
procédures de chirurgie ophtalmologique
image
techniques de suture

---
N1-VALIDE
Anomalies congénitales - Aide-mémoire N 370
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs370/fr/
On estime que, chaque année, 276 000 nouveau-nés meurent avant l’âge de 28 jours à cause d’anomalies congénitales. Les anomalies congénitales peuvent être à l’origine d’incapacités à long terme ayant des répercussions importantes pour les sujets atteints, leur famille, les systèmes de soins et la société.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
malformations
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Surveillance des anomalies congénitales - Atlas de certaines anomalies congénitales
http://www.who.int/nutrition/publications/birthdefects_atlas/fr/
http://www.who.int/iris/bitstream/10665/149820/http://apps.who.int//iris/bitstream/10665/149820/1/9789242564761_fre.pdf?ua=1
Cet Atlas de certaines anomalies congénitales va de pair avec le document Surveillance des anomalies congénitales : un manuel pour les administrateurs de programme. Il est destiné à aider à l’élaboration, la mise en oeuvre et l’amélioration continue de programmes de surveillance des anomalies congénitales, en particulier dans les pays où les ressources financières et humaines sont limitées. ... Il fournit des illustrations et des photographies de certaines anomalies congénitales suffisamment graves pour avoir une probabilité élevée d’être signalées au cours des premiers jours suivant la naissance. En outre, en raison de leur gravité et de leur fréquence, les anomalies illustrées ont aussi un impact important sur la santé publique, et certaines d’entre elles peuvent bénéficier d’une prévention primaire
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
atlas
anomalies du tube neural
dysraphie spinale
bec-de-lièvre

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport de l'OMS sur l'épidémie mondiale de tabagisme 2015
http://www.who.int/entity/tobacco/global_report/2015/summary/fr/index.html
L’élan donné par la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et les mesures cohérentes du programme MPOWER mises en place depuis dix ans ont contribué à ce que 40% de la population mondiale soit protégée par au moins une mesure MPOWER appliquée de façon optimale. Le thème du rapport 2015 - l’augmentation des taxes sur le tabac - est la mesure MPOWER pour laquelle on constate le moins de progrès.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
usage abusif du tabac
Organisation Mondiale de la Santé
syndrome de dépendance au tabac
rapport albumine/globuline
tabagisme
rapport (information)
Épidémies
tabagisme
rapport de recherche
flambées de maladies
tabagisme
épidémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Plan stratégique de l’OMS pour réduire l’impact des situations d’urgence et des catastrophes
http://www.who.int/entity/hac/publications/strategic-plan-emergencies/fr/index.html
L’objectif de ce document est d’illustrer la façon dont l’OMS contribue à réduire la mortalité, la morbidité et les handicaps dus aux situations d’urgence, tout en veillant au bien-être et à la dignité des personnes touchées.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
Catastrophes
grandes lignes
urgence
plat
Urgences
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe
Organisation Mondiale de la Santé
d'urgence
catastrophes
grandes lignes
urgences

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: Position de l’OMS concernant les vaccins anticoquelucheux
http://www.who.int/wer/2015/wer9035/fr/
Les principales modifications introduites dans cette note de synthèse portent sur les recommandations concernant le choix des vaccins anticoquelucheux –à germes entiers ou acellulaires – et reflètent la mise à jour diffusée en 2014 ainsi que l’incorporation de données récentes sur le recours à des stratégies complémentaires, notamment la vaccination pendant la grossesse, pour prévenir la mortalité infantile précoce.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
coqueluche
coqueluche
coqueluche
nourrisson
enfant
nouveau-né
vaccin coquelucheux
coqueluche
résultat thérapeutique
vaccin coquelucheux
rappel de vaccin
grossesse
calendrier vaccinal
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) - Aide-mémoire N 401
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/mers-cov/fr/index.html
Le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) est une maladie respiratoire virale due à un nouveau coronavirus (MERS‐CoV) détecté pour la première fois en 2012 en Arabie saoudite
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme mondial pour l’élimination de la filariose lymphatique: rapport de situation, 2014
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9038/fr/index.html
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
fonction excrétoire
filarioses
rapport albumine/globuline
filariose
rapport de recherche
rapport (information)
Programmes
programmes

---
N1-VALIDE
Réduction de la douleur au moment de la vaccination. Note de synthèse: position de l’OMS – septembre 2015
http://www.who.int/wer/2015/wer9039/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9039.pdf?ua=1
Cette note de synthèse est le premier document politique sur l’atténuation de la douleur au moment de la vaccination. Il intègre des informations relatives à la réduction de la douleur, du stress et des craintes lors de la vaccination dans l’ensemble des tranches d’âge. Une revue systématique, ayant examiné 55 interventions (y compris pour des injections sans lien avec la vaccination) réalisées chez des nourrissons, des enfants, des adolescents et des adultes, a servi de base à l’examen du SAGE. 2 Les interventions ont été sélectionnées en vue d’une mise en œuvre éventuelle à l’échelle mondiale en tenant compte des critères suivants: effets bénéfiques et préju diciables; valeurs et préférences des patients; utilisation des ressources, coûts de l’intervention; incidence en termes d’équité; acceptabilité et faisabilité dans la perspective d’une mise en œuvre mondiale.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation professionnelle
Douleur au site d’une vaccination
vaccination
douleur
gestion de la douleur
nourrisson
enfant
adulte
adolescent
618.920 472 - Douleur chez les enfants

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention humanitaire mhGAP (GIH-mhGAP) : prise en charge clinique des troubles mentaux, neurologiques et liés à l'utilisation de substances psychoactives dans les situations d'urgence humanitaire
http://apps.who.int/iris/handle/10665/180972
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/180972/1/9789242548921_fre.pdf
Le Guide d'intervention humanitaire mhGAP contient des recommandations de prise en charge de première intention des troubles MNS à destination des prestataires de soins non spécialisés dans les situations d'urgence humanitaires où l'accès à des spécialistes et les options de traitement sont limités
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
troubles mentaux
maladies du système nerveux
recommandation pour la pratique clinique
psychoanaleptiques
troubles liés à une substance
urgences
troubles mentaux
maladies du système nerveux
enfant
adolescent
adulte
épilepsie
trouble dépressif
suicide
traitement d'urgence

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport mondial sur le vieillissement et la santé
http://www.who.int/entity/ageing/publications/world-report-2015/fr/index.html
Le Rapport mondial sur le vieillissement et la santé définit un cadre d’action pour favoriser le vieillissement en bonne santé, construit autour du nouveau concept des capacités fonctionnelles. Cela exigera une transformation des systèmes de santé s’éloignant des modèles curatifs basés sur la maladie pour préconiser la prestation de soins intégrés et centrés sur la personne âgée.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
rapport
rapport albumine/globuline
vieillissement
rapport de recherche
rapport (information)
santé mondiale

---
N1-SUPERVISEE
Composition recommandée des vaccins antigrippaux devant être utilisés pendant la saison grippale 2016 dans l’hémisphère Sud
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9041/fr/index.html
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
sous-type H3N2 du virus de la grippe A
influenzavirus A
influenzavirus B
vaccins antigrippaux
vaccins antigrippaux
vaccins antigrippaux

---
N1-SUPERVISEE
Vieillissement et santé
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs404/fr/index.html
Principaux faits Entre 2015 et 2050, la proportion des 60 ans et plus dans la population mondiale va presque doubler, passant de 12% à 22%. D’ici à 2020, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus va dépasser celui des enfants de moins de 5 ans. En 2050, 80% des personnes âgées vivront dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Le vieillissement de la population est bien plus rapide que dans le passé. Tous les pays doivent relever des défis majeurs pour préparer leurs systèmes sociaux et de santé à tirer le meilleur parti de cette mutation démographique.
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
sujet âgé
santé
vieillissement

---
N1-SUPERVISEE
Troubles mentaux
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs396/fr/index.html
Principaux faits Il existe toute une gamme de troubles mentaux, qui se manifestent sous des formes différentes. Ils se caractérisent généralement par un ensemble anormal de pensées, de perceptions, d’émotions, de comportements et de relations avec autrui. Parmi les troubles mentaux figurent: la dépression, les troubles affectifs bipolaires, la schizophrénie et autres psychoses, la démence, la déficience intellectuelle et les troubles du développement, y compris l’autisme. On dispose de stratégies efficaces pour prévenir les troubles mentaux comme la dépression. Il existe des traitements valables contre les troubles mentaux et des moyens pour alléger les souffrances qu’ils provoquent. L’accès à des services de soins de santé et à des services sociaux capables de dispenser un traitement et de prodiguer un soutien social est un point décisif.
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
dépression
démence
troubles psychotiques
troubles de l'apprentissage
troubles mentaux

---
N1-SUPERVISEE
Résistance aux antibiotiques
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/antibiotic-resistance/fr/index.html
Principaux faits La résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale. Elle peut frapper n’importe qui, à n’importe quel âge, dans n’importe quel pays. L’antibiorésistance est un phénomène naturel, mais qui est accéléré par le mauvais usage des antibiotiques chez l’homme et l’animal. De nombreuses infections, comme la pneumonie, la tuberculose et la gonorrhée, sont devenues plus difficiles à traiter face à la perte d’efficacité des antibiotiques utilisés pour les combattre. La résistance aux antibiotiques est à l’origine d’hospitalisations prolongées et entraîne une augmentation des dépenses médicales et de la mortalité.
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
résistance microbienne aux médicaments
résistance microbienne aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Préparation aux flambées de méningite à méningocoque due à Neisseria meningitidis sérogroupe C en Afrique: recommandations d’une consultation d’experts de l’OMS
REH 20 novembre 2015, vol. 90, 47 (pp. 633-644)
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9047/fr/index.html
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
méningite à méningocoques
neisseria meningitidis

---
N1-VALIDE
Rapport mondial sur la noyade - Comment prévenir une cause majeure de décès
http://apps.who.int/iris/handle/10665/194217
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/194217/1/9789242564785_fre.pdf
http://www.who.int/iris/handle/10665/194217
Le Rapport mondial sur la noyade est le premier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé consacré exclusivement à la noyade, problème de santé publique auquel il est possible de remédier dans une large mesure et qui n’a jamais été la cible d’une stratégie mondiale de prévention. Le présent rapport vise à changer cette situation. Ses auteurs exposent les connaissances actuelles sur la noyade et la prévention de celle-ci, et appellent à augmenter considérablement les ressources et les efforts globaux pour réduire ce qui représente un coût humain intolérable, en particulier parmi les enfants et les adolescents.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
noyade
recommandation de santé publique
noyade
noyade
noyade
répartition par âge
santé mondiale
nourrisson
facteurs de risque
noyade
prévention primaire
navires
Bangladesh
Australie
répartition par sexe
enfant
adulte
adolescent

---
N1-VALIDE
Mémento de soins hospitaliers pédiatriques - Prise en charge des affections courantes de l’enfance
http://apps.who.int/iris/handle/10665/187940
http://www.who.int/iris/handle/10665/187940
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/187940/1/9789242548372_fre.pdf
Ce mémento donne des conduites à tenir cliniques actualisées pertinentes reposant sur des bases factuelles destinées à être utilisées par des cliniciens dans le cadre de leur travail quotidien dans des hôpitaux qui disposent de services de laboratoire de base et de médicaments bon marché. Ces conduites à tenir se concentrent sur la prise en charge hospitalière des enfants gravement malades atteints de pathologies qui sont les principales causes de mortalité infantile, comme les pathologies néonatales, la pneumonie, la diarrhée, la fièvre (principalement le paludisme, la méningite et la septicémie), la malnutrition aiguë sévère ainsi que l’infection à VIH et le sida. Il comprend également des orientations sur les problèmes chirurgicaux courants, les soins de soutien appropriés et la surveillance des patients hospitalisés
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
enfant
nourrisson
adolescent
recommandation pour la pratique clinique
soins aux patients
diagnostic
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030
http://apps.who.int/iris/handle/10665/176720
http://www.who.int/iris/handle/10665/176720
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/176720/1/9789242564990_fre.pdf
La Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030 de l’Organisation mondiale de la Santé a été élaborée en vue d’aider les pays à réduire les souffrances humaines causées par ce qui est actuellement la maladie transmise par le moustique la plus meurtrière au monde. Adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2015, elle donne aux pays et aux partenaires de développement des orientations techniques complètes pour les 15 prochaines années, soulignant l’importance d’amplifier l’action contre le paludisme et de tendre vers l’élimination. Elle fait valoir également qu’il est urgent de renforcer l’investissement pour toutes les interventions – y compris les mesures de prévention, les tests de diagnostic, le traitement et la surveillance de la maladie – mais aussi de mettre à profit l’innovation et de développer la recherche
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
santé mondiale
paludisme
paludisme
paludisme
antipaludiques
surveillance de la population
recherche biomédicale
lutte contre l'infection
planification stratégique

---
N1-VALIDE
Guide pédagogique pour la sécurité des patients, édition multi-professionnelle
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_securite_des_patients_-_introduction.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_pour_la_securite_des_patients_-_synthese.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_securite_des_patients_-_annexes.pdf
http://www.who.int/patientsafety/education/curriculum/tools-download/fr/
Traduction d'un texte de 2011 - Le Guide pédagogique de l’OMS est un programme complet permettant un apprentissage efficace sur la sécurité des patients. Il met en lumière les principaux risques associés aux soins de santé et explique comment les gérer, montre comment reconnaître les événements indésirables associés aux soins et les facteurs de risque, et indique comment les déclarer et les analyser. Il enseigne le travail en équipe et l’importance d’une communication claire entre tous les niveaux de soins, tout en soulignant la nécessité de s’impliquer avec les patients et leur entourage pour instaurer et maintenir une culture de la sécurité des patients
2015
false
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
Suisse
français
manuel enseignement
sécurité des patients
enseignement

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme africain de lutte contre l’onchocercose: rapport de situation, 2014-2015 - Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite, 2015
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9049/fr/index.html
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
article de périodique
lutte
poliomyélite
rapport albumine/globuline
rapport (information)
paralysie
poliomyélite aiguë
paralysie flasque
rapport de recherche
incidence
Programmes
poliomyélite

---
N1-SUPERVISEE
Santé et droits de l’homme
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs323/fr/
La Constitution de l’OMS établit que «la possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain». Le droit à la santé comprend l’accès, en temps utile, à des soins de santé acceptables, d’une qualité satisfaisante et d’un coût abordable. Pourtant, environ 100 millions de personnes dans le monde passent chaque année sous le seuil de pauvreté en raison de leurs dépenses de santé. Les groupes vulnérables et en marge de la société ont tendance à supporter une part beaucoup trop élevée des problèmes de santé. La couverture sanitaire universelle est un moyen de promouvoir le droit à la santé.
2015
false
true
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
droits des patients
droits de l'homme

---
N1-VALIDE
Tuberculose : lignes directrices relatives à la surveillance de la pharmacorésistance - 5ème édition
http://www.who.int/tb/publications/2015/drs_guidelines/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/195012/1/9789242549133_fre.pdf?ua=1
Cette cinquième édition est une version actualisée des éditions antérieures publiées à partir de 1994 et dont la dernière remonte à 2009. Ce document prend en compte les avancées récentes dans le diagnostic en laboratoire ainsi que les lignes directrices ultérieures de l’OMS. Elles intègrent aussi l’expérience acquise en 20 ans d’exercice du Projet mondial de surveillance de la résistance aux médicaments antituberculeux lancé par l’OMS et l’Union internationale de lutte contre la tuberculose et les maladies pulmonaires (l’Union).
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
tuberculose
antituberculeux
tuberculose multirésistante
tuberculose ultrarésistante aux médicaments
surveillance de la population

---
N1-SUPERVISEE
Aide-mémoire N 328 Hépatite A
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs328/fr/index.html
L'hépatite A est une maladie hépatique virale dont l'évolution peut être bénigne ou grave ...
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
hépatite A
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Dengue et dengue sévère
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs117/fr/
La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques qui s’est propagée rapidement dans toutes les Régions de l’OMS ces dernières années. Le virus se transmet à l’homme par la piqûre des femelles infectées de moustiques, principalement de l’espèce Aedes aegypti, mais aussi dans une moindre mesure d’ A. albopictus. La maladie est largement répandue sous les tropiques, avec des variations locales de risque surtout fonction des précipitations, de la température et de l’urbanisation rapide et non maîtrisée.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
dengue
dengue sévère

---
N1-SUPERVISEE
Mortalité maternelle
aide-mémoire N 348
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs348/fr/index.html
principaux faits, progrès accomplis, où les décès maternels se produisent-ils, pour quelles raisons les femmes meurent-elles, comment peut-on sauver leur vie, pourquoi ne bénéficient-elles pas des soins dont elles ont besoin, action de l'OMS
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
mortalité maternelle
mortalité maternelle
mortalité maternelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Fièvre jaune (La)
aide-mémoire n 100
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs100/fr/
causes, symptômes, régions concernées, transmission, infection chez l'homme, traitement, prévention
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
fièvre jaune
Afrique
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Lèpre
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs101/fr/
causes, symptômes, historoqie, traitement actuel, efficacité de la polychimiothérapie, historique du traitement, élimination de la lèpre en tant que problème de santé publique, quelques chiffres sur la situation actuelle, mesures et ressources nécessaires, la stratégie de l'élimination de la lèpre
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
lèpre
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Tripanosomiase africaine ou la maladie du sommeil (La)
aide mémoire n 259
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs259/fr/
définition de la maladie, trypanosomiase animale et réservoir animal, grandes épidémies, répartition géographique, moyens de contamination et symptômes, prise en charge du malade, traitements, rôle de l'OMS
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maladie du sommeil
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Géohelminthiases - Aide-mémoire N 366
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs366/fr/index.html
Les géohelminthiases sont parmi les infections les plus courantes dans le monde et touchent les communautés les plus pauvres et les plus défavorisées. Elles sont dues à des vers parasites (les helminthes) transmis à l'homme par contact avec des sols contaminés. Les principales espèces de géohelminthes qui infestent l'homme appartiennent à l'embranchement des nématodes (Ascaris lumbricoides, Trichuris trichiura, Necator americanus et Ancylostoma duodenale)
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
helminthiase
sol

---
N1-VALIDE
Rubéole - Aide-mémoire N 367
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs367/fr/index.html
La rubéole est une infection virale aiguë contagieuse. Elle est généralement bénigne chez l'enfant mais elle a de graves conséquences chez la femme enceinte. En effet, elle peut entraîner la mort du foetus ou des malformations congénitales (syndrome de rubéole congénitale)...
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
recommandation pour la politique de santé
rubéole

---
N1-VALIDE
Anomalies congénitales
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs370/fr/index.html
Les anomalies ou malformations congénitales touchent environ un nouveau-né sur 33 et entraînent chaque année quelque 3,2 millions d'incapacités. On estime à 270 000 le nombre de décès annuels de nouveau-nés provoqués par des anomalies congénitales au cours des 28 premiers jours de la vie. ...
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
malformations
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Trématodoses d'origine alimentaire
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs368/fr/index.html
Les trématodoses d'origine alimentaire touchent plus de 56 millions de personnes dans le monde. Elles sont provoquées par des vers, les trématodes («douves»), dont les espèces les plus répandues sont Clonorchis, Opisthorchis, Fasciola et Paragonimus.
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
infections à trématodes
maladies d'origine alimentaire
infections à trématodes
infections à trématodes

---
N1-VALIDE
Résistance aux antimicrobiens
aide-mémoire n 194
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs194/fr/
texte exposant les causes, les facteurs qui favorisent la propagation de la résistance, la mise en évidence et les conséquences de la résistance, les moyens pour contenir la résistance et le programme de l'OMS
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
résistance bactérienne aux médicaments
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Violence à l'encontre des femmes (La)
aide-mémoire n 239
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs239/fr/
définition, une question de santé publique de plus en plus préoccupante, les chemins de la violence, protection contre la violence, risque, les chiffres: une partie émergée de l'iceberg, prévention, impact, intervention de l'OMS
2015
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
violence conjugale
femmes victimes de violence
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Santé mentale et vieillissement
Aide-mémoire N 381
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs381/fr/index.html
Les personnes âgées, c'est-à-dire de 60 ans ou plus, apportent une contribution importante à la société en tant que membres de la famille, bénévoles ou membres de la population active. Si la plupart sont en bonne santé mentale, beaucoup sont exposés à des troubles mentaux, des troubles neurologiques ou des problèmes liés à l'abus de substances psychoactives ainsi qu'à des problèmes de santé physiques ou à des incapacité
2015
false
false
N
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
sujet âgé
troubles mentaux
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La santé mentale dans les situations d'urgence
Aide-mémoire N 383
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs383/fr/index.html
Les gens qui vivent ou ont vécu une situation d'urgence risquent davantage de souffrir de divers problèmes de santé mentale. Certaines personnes développent des troubles mentaux après une situation d'urgence, tandis que d'autres ressentent une détresse psychologique. Les personnes qui souffraient déjà de troubles mentaux ont souvent besoin de plus d'aide qu'auparavant.
2015
false
false
N
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
troubles mentaux
catastrophes
urgences
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Rapport de l'OMS sur les inhalateurs électroniques de nicotine
http://apps.who.int/gb/fctc/PDF/cop6/FCTC_COP6_10-fr.pdf?ua=1
Le présent document a été établi à la demande de la Conférence des Parties qui, à sa cinquième session (Séoul, République de Corée, 12-17 novembre 2012), avait prié le Secrétariat de la Convention d’inviter l’OMS à examiner les nouvelles données sur les effets des inhalateurs électroniques de nicotine sur la santé et à recenser les options en matière de lutte contre ces produits, pour examen à la sixième session de la Conférence des Parties. Le présent rapport tient compte des débats et des recommandations scientifiques du Groupe d’étude de l’OMS sur la réglementation des produits du tabac (TobReg), réuni en décembre 2013 pour étudier la question des inhalateurs électroniques de nicotine, ainsi que de l’analyse d’une enquête effe ctuée récemment par l’OMS sur les produits du tabac.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
résultat thérapeutique
rapport

---
N1-VALIDE
Prévention du suicide: l’état d’urgence mondial
http://www.who.int/mental_health/suicide-prevention/world_report_2014/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/131801/1/9789242564778_fre.pdf
Malgré les données factuelles indiquant que le suicide est évitable, souvent à l’aide d’interventions peu onéreuses, le suicide est généralement relégué en queue des priorités des gouvernements et des décideurs politiques. Ce rapport vise à accroître la prise de conscience du véritable enjeu de santé publique que représente le suicide et à faire figurer la prévention du suicide en meilleure place dans les programmes mondiaux de santé et de politique publiques. Dans ce rapport, l’OMS formule des recommandations basées sur des données factuelles en vue de faire fléchir les taux de suicide et enjoint ses partenaires d’intensifier leurs efforts de prévention
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
suicide
suicide
santé mondiale
répartition par âge
répartition par sexe
suicide
tentative de suicide
facteurs de risque
programmes gouvernementaux
médecine préventive
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Composition recommandée des vaccins antigrippaux pour la saison grippale
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8941/fr/index.html
L’OMS convoque chaque année des consultations techniques en février et en septembre pour recommander les virus devant entrer dans la composition des vaccins contre la grippe qui seront utilisés pendant les saisons grippales dans l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud. La présente recommandation s’applique aux vaccins contre la grippe à utiliser pendant la prochaine saison grippale dans l’hémisphère Sud (2015).
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
sous-type H3N2 du virus de la grippe A
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
grippe humaine
grippe humaine
résistance virale aux médicaments
sialidase
vaccins antigrippaux
directives de santé publique

---
N1-VALIDE
Directives sur l’apport en sodium chez l’adulte et chez l’enfant - Résumé d'orientation
http://www.who.int/entity/nutrition/publications/guidelines/sodium_intake/fr/index.html
http://www.who.int/iris/bitstream/10665/85223/1/WHO_NMH_NHD_13.2_fre.pdf?ua=1
L’objectif de cette publication est de fournir des recommandations sur la consommation de sodium afin de réduire les maladies non transmissibles chez la plupart des adultes et des enfants. Ces recommandations pourront être utiles aux personnes qui sont chargées d’élaborer des programmes et des politiques visant à évaluer les apports en sodium par rapport à une valeur de référence. Elles pourront servir également, si nécessaire, à élaborer des mesures en vue des réduire l’apport en sodium au moyen d’interventions de santé publique telles que l’étiquetage des produits et denrées alimentaires, la sensibilisation des consommateurs et l’application de principes diététiques.
2014
false
false
true
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
adulte
enfant
sodium alimentaire
recommandation de santé publique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Lignes directrices de l’OMS pour le dépistage et le traitement des lésions précancéreuses pour la prévention du cancer du col de l’utérus
http://www.who.int/reproductivehealth/publications/cancers/screening_and_treatment_of_precancerous_lesions/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/112555/1/9789242548693_fre.pdf?ua=1
Ces lignes directrices fournissent des recommandations pour des stratégies à utiliser dans un programme « dépistage et traitement ». Elles s’inscrivent dans le prolongement du document existant WHO guidelines: Use of cryotherapy for cervical intraepithelial neoplasia (Lignes directrices de l’OMS : utilisation de la cryothérapie pour le traitement de la néoplasie cervicale intraépithéliale, publié en 2011) et du nouveau document WHO guidelines for treatment of cervical intraepithelial neoplasia 2–3 and glandular adenocarcinoma in situ (Lignes directrices de l’OMS pour le traitement des néoplasies cervicales intraépithéliales de stades 2 et 3 et de l’adénocarcinome glandulaire in situ du col de l’utérus) publié simultanément à ces lignes directrices. Ces lignes directrices sont principalement destinées aux décideurs, aux administrateurs, aux fonctionnaires travaillant dans les programmes ainsi qu’à d’autres professionnels du secteur de la santé qui ont la responsabilité du choix des stratégies de prévention du cancer du col au niveau national, régional ou d’un district.
2014
false
false
true
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
tumeurs du col de l'utérus
états précancéreux
états précancéreux
néoplasie intraépithéliale cervicale
néoplasie intraépithéliale cervicale
conisation
cryothérapie
acide acétique
recommandation par consensus
algorithme
tests de détection de l'ADN du virus du papillome humain
dépistage systématique
électrocoagulation
Adénocarcinome in situ
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
Eliminer les maladies liées à l'amiante
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs343/fr/
Environ 125 millions de personnes dans le monde sont exposées à l'amiante sur leur poste de travail. D'après les estimations de l'OMS, plus de 107 000 décès par an sont attribuables à une exposition professionnelle à l'amiante.
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
amiante
exposition professionnelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Vaccins contre le papillomavirus humain: note de synthèse de l’OMS
http://www.who.int/wer/2014/wer8943/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8943.pdf?ua=1
Ce document remplace la première note d’information de l’OMS sur les vaccins contre les maladies dues à des papillomavirus humains (PVH), publiée en 2009. Elle porte principalement sur la prévention des cancers du col de l’utérus, mais passe également en revue le large spectre des cancers et autres maladies évitables par la vaccination anti-PVH
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins antipapillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
enfant
adolescent
calendrier vaccinal
efficacité du vaccin
résultat thérapeutique
vaccins antipapillomavirus
grossesse
analyse coût-bénéfice
vaccins antipapillomavirus
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Revue de Santé de la Méditerranée orientale
http://www.emro.who.int/fr/emh-journal/eastern-mediterranean-health-journal/home.html
La Revue de Santé de la Méditerranée orientale est la revue de santé phare du Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale. Ayant pour mission de contribuer à l'amélioration de la santé dans la Région de la Méditerranée orientale, la Revue publie et rend public des recherches et informations de qualité en matière de santé et, met l'accent sur la santé publique et sa pertinence pour la Région. La Revue EMHJ s'adresse à tous les professionnels de la santé, aux instituts d’enseignement médical et autres instituts d'enseignement de la santé, et aux organisations gouvernementales et non gouvernementales dans le domaine de la santé publique.
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
périodique
santé publique
région méditerranéenne

---
N1-VALIDE
Directives pour la prise en charge de l'infection tuberculeuse latente
http://apps.who.int/iris/handle/10665/137335
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/137335/1/9789242548907_fre.pdf
Les présentes Directives pour la prise en charge de l’infection tuberculeuse latente ont été élaborées conformément à la procédure recommandée par le Comité OMS pour l’élaboration des directives et dans le respect de ses exigences. Elles se proposent de guider l’approche du problème sous l’angle de la santé publique en s’appuyant sur des pratiques éprouvées en matière de dépistage, de traitement et de prise en charge des sujets présentant une ITL susceptible de progresser vers une tuberculose active. Elles ont également pour objet de servir de base rationnelle à l’élaboration de directives nationales. Elles visent principalement les pays à revenu élevé ou à revenu intermédiaire (tranche supérieure) où le taux d’incidence estimatif de la tuberculose est inférieur à 100 pour 100 000 habitants
2014
false
false
true
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
tuberculose latente
tuberculose latente
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
tuberculose latente
évaluation des risques
antituberculeux
antituberculeux
antibiothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport sur la situation mondiale des maladies non transmissibles 2014
http://www.who.int/entity/nmh/publications/ncd-status-report-2014/fr/index.html
Ce deuxième rapport de situation mondiale sur la lutte contre les MNT est structuré autour des neuf cibles mondiales volontaires. Il fournit des données sur la situation actuelle, signale les blocages et les possibilités d’agir, et présente les mesures à appliquer en priorité pour atteindre les cibles.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
maladies transmissibles
maladie transmissible
rapport (information)
rapport de recherche
rapport albumine/globuline
célécoxib

---
N1-VALIDE
L'Amiante chrysotile
http://www.who.int/ipcs/assessment/public_health/chrysotile_asbestos_summary_fr.pdf
Le document se divise en trois parties. La première reproduit un bref document d’information de l’OMS à l’intention des décideurs sur l’élimination des maladies liées à l’amiante, actualisé en mars 2014. La deuxième répond aux questions soulevées couramment au cours des discussions politiques, avec le but spécifique d’aider les décideurs à se forger une opinion. La troisième est un résumé technique des effets du chrysotile sur la santé, qui rassemble et récapitule pour la première fois les évaluations les plus récentes de l’OMS qui font autorité et ont été réalisées par son Centre international de Recherche sur le Cancer et son Programme international sur la sécurité chimique. Le résumé technique passe également en revue les résultats des principales études publiées après ces évaluations puis, brièvement, les conclusions tirées des évaluations des produits de remplacement faites par l’OMS
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
amiante serpentine
cancérogènes environnementaux
exposition environnementale
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition environnementale
tumeurs
tumeurs
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Techniques de bases pour le diagnostic microscopique du paludisme – Partie I: Guide du stagiaire. 2e édition
http://www.who.int/malaria/publications/atoz/9241547820/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/164472/1/9789242547825_fre.pdf?ua=1&ua=1
Les techniciens de laboratoire jouent un rôle essentiel dans les programmes de lutte contre le paludisme, car les services de soins comme la surveillance de la maladie dépendent de leur diagnostic et de leurs compétences techniques. Il faut donc que la formation au diagnostic microscopique du paludisme soit solide et permette d'atteindre les normes élevées d'aujourd'hui. Ce module de formation se compose d'un Guide du stagiaire (Partie I), d'un Guide de l'instructeur (Partie II) et d'un CD-ROM dans lequel on trouve des photographies au microscope des différentes espèces du paludisme et des informations techniques pouvant être montrées pendant les séances de formation et auxquelles les participants peuvent se référer. L'accent est mis sur l'enseignement et l'apprentissage, avec un contrôle et une évaluation des individus et du groupe pendant la formation.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
manuel enseignement
paludisme
microscopie
image
colorants azurés
microscope
microscopie
paludisme
paludisme
plasmodium

---
N1-VALIDE
Techniques de base pour le diagnostic microscopique du paludisme – Partie II: Guide de l'instructeur. 2e édition
http://www.who.int/malaria/publications/atoz/924154791X/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/164472/2/9789242547917_fre.pdf?ua=1&ua=1"
Les techniciens de laboratoire jouent un rôle essentiel dans les programmes de lutte contre le paludisme, car les services de soins comme la surveillance de la maladie dépendent de leur diagnostic et de leurs compétences techniques. Il faut donc que la formation au diagnostic microscopique du paludisme soit solide et permette d’atteindre les normes élevées d’aujourd’hui.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
paludisme
microscopie
manuel enseignement
techniques et procédures diagnostiques

---
N1-SUPERVISEE
Pneumonie
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs331/fr/index.html
* C'est la première cause de mortalité dans le monde chez l'enfant. * On estime que 1,8 million d'enfants meurent chaque année de pneumonie, soit plus que du sida, du paludisme et de la rougeole réunis. * Elle peut être provoquée par des virus, des bactéries ou des champignons. * La prévention est possible grâce à la vaccination, un état nutritionnel satisfaisant et une amélioration des facteurs environnementaux. * On peut traiter les pneumonies avec des antibiotiques, mais moins de 20 % des enfants reçoivent les antibiotiques dont ils ont besoin.
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
pneumopathie infectieuse
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Noyade
aide-mémoire N 347
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs347/fr/index.html
la noyade est la troisième cause de décès par traumatisme non intentionnel dans le monde et représente 7% de l'ensemble des décès par traumatisme - on estime à 388 000 le nombre annuel de décès par noyade au niveau mondial - il se peut que les estimations mondiales sous évaluent sensiblement le problème effectif de santé publique posé par la noyade - ce sont les enfants, les personnes de sexe masculin et les personnes qui sont souvent en contact avec l'eau qui sont le plus exposés à la noyade
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
noyade
noyade
noyade
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola (EVD)
http://www.who.int/csr/disease/ebola/fr/
http://www.who.int/entity/ith/updates/20140421/fr/index.html
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs103/fr/index.html
http://www.who.int/entity/csr/disease/ebola/faq-ebola/fr/index.html
Information aux voyageurs Recommandations de l'OMS sur le risque d'infection pour les voyageurs Maladie à virus Ebola Principaux repères sur la maladie, symptômes, transmission, prévention Questions-réponses sur la maladie à virus Ebola Réponses aux questions les plus fréquentes
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
voyage
médecine des voyages
information patient et grand public
recommandation de santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La maltraitance des enfants
aide mémoire N 150. Mars 1997
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs150/fr/
prévalence, incidence, causes et facteurs associés, conséquences
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maltraitance des enfants
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Brûlures - Aide-mémoire N 365
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs365/fr/index.html
Une brûlure est une lésion de la peau ou d'un autre tissu organique principalement causée par la chaleur ou les rayonnements, la radioactivité, l'électricité, la friction ou le contact avec des produits chimiques...
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
recommandation
information patient et grand public
brûlures
brûlures

---
N1-VALIDE
La santé mentale: renforcer notre action
aide mémoire n 220
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs220/fr/
texte définissant la santé mentale, la promotion de la santé mentale pour les enfants et les adolescents ainsi que par rapport au vieillissement de la population, la vie active et l'emploi
2014
false
false
N
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
promotion de la santé
santé mentale
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Champs électromagnétiques et santé publique: téléphones portables
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs193/fr/index.html
Compte tenu du nombre considérable d'utilisateurs de téléphones mobiles, il est important de rechercher, de comprendre et de surveiller tout effet potentiel sur la santé publique.
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
champs électromagnétiques
Téléphones portables
exposition environnementale
évaluation des risques
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Note de synthèse de l'OMS sur les vaccins antipoliomyélitiques
http://www.who.int/wer/2014/wer8909/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8909.pdf
Cette note de synthèse actualisée sur les vaccins antipoliomyélitiques remplace la note précédente de l'OMS publiée en 2010 et résume les faits récents dans le domaine. Elle intègre de nouvelles informations concernant l'addition d'une dose de VPI pour les pays qui, pour l'instant, utilisent exclusivement le VPO, dans le cadre du passage à l'échelle mondiale du VPO trivalent au VPO bivalent
2014
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins antipoliomyélitiques
poliomyélite
article de périodique
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation
http://whqlibdoc.who.int/publications/2004/9242562602.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
rapport (information)
plaies et blessures
prévention des accidents
traumatisme
accidents de la circulation

---
N3-AUTOINDEXEE
Campagne mondiale pour la prévention de la violence : étapes de la première année
http://whqlibdoc.who.int/publications/2004/9242591181.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
violence

---
N3-AUTOINDEXEE
Lutte contre les vecteurs du paludisme - Critères et procédures de prise de décisions pour une utilisation raisonnée des insecticides
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_CDS_WHOPES_2002.5_Rev.1_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
paludisme
prise de décision
paludisme
insecticides
Procédures
paludisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégie mondiale pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant
http://whqlibdoc.who.int/publications/2003/9242562211.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
adolescent
jeûne
syndrome de Jeune
enfant
nourrisson

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégie de la dernière ligne droite pour éliminer la lèpre en tant que problème de santé publique
http://whqlibdoc.who.int/hq/2003/WHO_CDS_CPE_CEE_2003.37_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
lèpre
santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport de la 6ème réunion du groupe consultatif spécial de l'OMS sur l'ulcère de Buruli
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_CDS_CPE_GBUI_2003.8_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
ulceration
ulcère de Buruli
rapport (information)
Organisation Mondiale de la Santé
spécialisation
groupes focalisés

---
N3-AUTOINDEXEE
Niger - Rapport sur la journée africaine de lutte contre le paludisme
http://whqlibdoc.who.int/afro/2004/a82863.pdf
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
rapport
paludisme
paludisme
Niger
paludisme
rapport (information)
aspergillus niger

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation : résumé
http://whqlibdoc.who.int/publications/2004/9242591319.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
prévention des accidents
accidents de la circulation
plaies et blessures
rapport (information)
traumatisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Module Soins aigus - Prise en charge intégrée des maladies de l'adolescent et de l'adulte - Directives provisoires pour le personnel de santé de premier niveau
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_CDS_IMAI_2004.1_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
personnel de santé
programmes de gestion intégrée des soins de santé
adulte
main-d'oeuvre en santé
adolescent
Adolescence
soins aux patients
adulte
Adolescentes

---
N3-AUTOINDEXEE
Politique actuelle de la collaboration pour les activités de lutte contre la tuberculose et le VIH
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_HTM_TB_2004.330_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
tuberculose
vih
tuberculose
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
politique

---
N3-AUTOINDEXEE
Groupe consultatif technique sur l'élimination mondiale de la filariose lymphatique (TAG-ELF)
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/CDS_CPE_CEE_2004.42_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
groupes focalisés
filariose lymphatique

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme
http://whqlibdoc.who.int/unaids/2004/9292240056.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
paludisme
tuberculose
évaluation de programme
Évaluation
paludisme
paludisme
tuberculose

---
N3-AUTOINDEXEE
Pharmacovigilance : assurer la sécurité d'emploi des médicaments
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_EDM_2004.8_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
emploi
assurance prestations pharmaceutiques
sécurité
pharmacovigilance

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme d'élimination de le filariose lymphatique - Module de formation destiné aux dispensateurs de médicaments : Filariose lymphatique dans les pays de coendémie avec l'onchocercose
http://whqlibdoc.who.int/hq/2004/WHO_CDS_CPE_CEE_2001.23_Rev1_Pt1_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
filariose lymphatique
onchocercose
préparations pharmaceutiques
éducation

---
N3-AUTOINDEXEE
Directives conjointes OIT/OMS sur les services de santé et le VIH/SIDA
http://www.who.int/hiv/pub/prev_care/who_ilo_guidelines_fr.pdf
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
recommandation de santé publique
services de santé
conjoints

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise à l'échelle nationale de la prise en charge à domicile - De la recherche à la mise en oeuvre
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_HTM_MAL_2004.1096_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
recherche
services de soins à domicile
poids et mesures
mise en charge

---
N3-AUTOINDEXEE
Endiguer la résistance aux antimicrobiens
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_PSM_2005.1_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
anti-infectieux

---
N3-AUTOINDEXEE
Traiter plus de patients, sauver plus de vies - Progrès et défis de la lutte antituberculeuse
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_HTM_STB_2005.30_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
patients
antituberculeux

---
N3-AUTOINDEXEE
Réseau de la méningite épidémique
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_CDS_CSR_ARO_2005.5_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
épidémies
meningite
réseau
méningite

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport de la septième réunion du groupe consultatif spécial de l'OMS sur l'ulcère de Buruli
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_CDS_CPE_GBUI_2004.9_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
rapport (information)
spécialisation
ulceration
groupes focalisés
ulcère de Buruli
Organisation Mondiale de la Santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Sélection de recommandations pratiques relatives à l'utilisation de méthodes contraceptives (Une) - 2ème édition
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/924256284X.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
utilisation hors indication
contraception
édition
comportement en matière de contraception

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégies OMS de coopération avec les pays - Guide d'orientation
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/9242592617.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
Organisation Mondiale de la Santé
coopération
orientation

---
N3-AUTOINDEXEE
Point sur la sécurité routière internationale (Le) - La journée mondiale de la santé 2004 et au-delà
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/9242592803.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
santé mondiale
sécurité

---
N3-AUTOINDEXEE
Liste modèle des médicaments essentiels (révision mars 2005)
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/a87351_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
médicaments essentiels

---
N3-AUTOINDEXEE
Directives pour la surveillance du VIH chez les malades tuberculeux -deuxième édition
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_HTM_TB_2004.339_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
vih
patients
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
édition
infirmières administratives

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide opérationnel destiné aux programmes nationaux de lutte contre la tuberculose
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_CDS_TB_2002.308_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
tuberculose
tuberculose

---
N3-AUTOINDEXEE
Intensification de la prévention du VIH
http://whqlibdoc.who.int/unaids/2005/9291734756_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
vih

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé publique, innovation et droits de propriété intellectuelle - Rapport de la Commission sur les Droits de la Propriété intellectuelle, l'Innovation et la Santé publique
http://whqlibdoc.who.int/publications/2006/a88439_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
propriété intellectuelle
santé publique
rapport (information)
propriété

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégies pour la prise en charge des besoins relatifs au VIH des réfugiés et populations hôtes
http://whqlibdoc.who.int/unaids/2005/9291734519_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
vih
réfugiés
gestion des soins aux patients
besoins et demandes de services de santé
population

---
N3-AUTOINDEXEE
S'engager pour la santé : onzième programme général de travail 2006-2015 : programme mondial d'action sanitaire
http://whqlibdoc.who.int/publications/2006/GPW_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
santé au travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Mortalité maternelle en 2005 : estimations de l'OMS, l'UNICEF, le FNUAP et la Banque mondiale
http://whqlibdoc.who.int/publications/2008/9789242596212_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
Organisation Mondiale de la Santé
mortalité maternelle
ESTIMA

---
N1-VALIDE
Cécité et déficience visuelle
aide-mémoire n 282
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs282/fr/
Ampleur des atteintes visuelles, distributions par âge, sexe, zones géographiques, causes des atteintes, tendances
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
graphique
troubles de la vision
répartition par âge
répartition par sexe
état de santé
Afrique
amériques
Europe
Asie

---
N1-VALIDE
Les dioxines et leur effets sur la santé humaine
Aide-mémoire N 225
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs225/fr/index.html
définition, sources de contamination, destruction contaminations, effets sur la santé humaine, groupes de population exposés, contamination alimentaire, politique de santé publique, réduire leur risque d'exposition, rôle de l'OMS
2014
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information patient et grand public
dioxines

---
N1-VALIDE
Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé : les progrès réalisés
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs290/fr/index.html
Principaux faits, Rapport de situation sur les OMD liés à la santé, Objectif du Millénaire pour le développement 1: éradiquer l’extrême pauvreté et la faim, Objectif du Millénaire pour le développement 4: réduire la mortalité infantile, Objectif du Millénaire pour le développement 5: améliorer la santé maternelle, Objectif du Millénaire pour le développement 6: combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies, Objectif du Millénaire pour le développement 7: assurer un environnement durable, Objectif du Millénaire pour le développement 8: mettre en place un partenariat mondial pour le développement, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
mortalité infantile
pauvreté
faim
protection maternelle
infections à VIH
paludisme
conception de l'environnement
croissance et développement
coopération internationale
rapport

---
N1-VALIDE
Alimentation du nourrisson et du jeune enfant
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs342/fr/index.html
Principaux faits, Tour d’horizon, L’allaitement au sein, L’alimentation de complément, L’alimentation dans des circonstances exceptionnellement difficiles, VIH et alimentation du nourrisson, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
enfant d'âge préscolaire
allaitement maternel
Alimentation au biberon
phénomènes physiologiques nutritionnels chez le nourrisson
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
information scientifique et technique
nourrisson

---
N1-VALIDE
Amiante: éliminer les maladies liées à l'amiante
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs343/fr/index.html
Principaux faits, Qu'est-ce que l'amiante?, Pourquoi l'amiante pose-t-il problème?, Action de l’OMS
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
amiante
information scientifique et technique
amiante
éradication de maladie

---
N1-VALIDE
Maladie de Chagas
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs340/fr/index.html
Principaux faits, Répartition, Signes et symptômes, Transmission, Traitement, Lutte et prévention, La réponse de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
maladie de Chagas
maladie de Chagas
maladie de Chagas
maladie de Chagas
maladie de Chagas
information scientifique et technique
maladie de Chagas

---
N1-VALIDE
L'usage nocif de l'alcool
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs349/fr/index.html
Principaux faits, Facteurs affectant la consommation d'alcool, Moyens de réduire la charge de morbidité due à l'usage nocif de l'alcool, L'action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
consommation d'alcool
consommation d'alcool
consommation d'alcool
information scientifique et technique
alcoolisme

---
N1-VALIDE
Hépatite C
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs164/fr/index.html
Principaux faits, Répartition géographique, Transmission, Symptômes, Diagnostic, Dépistage, Traitement, Action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
hépatite C
hépatite C
hépatite C
hépatite C
information patient et grand public
hépatite C

---
N1-VALIDE
Dracunculose (maladie du ver de Guinée)
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs359/fr/index.html
Principaux faits, Ampleur du problème, Transmission, cycle évolutif et période d’incubation, Prévention, En chemin vers l’éradication, Certification des pays, Poursuite de la surveillance, Les défis à relever, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
éradication de maladie
dracunculose
dracunculose
dracunculose
surveillance de la santé publique
information scientifique et technique
dracunculose

---
N1-VALIDE
La grossesse chez les adolescentes
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs364/fr/index.html
Principaux faits, Taux de natalité, Contexte, Conséquences sur la santé, Conséquences économiques et sociales, Action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
grossesse
adolescent
grossesse de l'adolescente
information scientifique et technique
grossesse de l'adolescente

---
N1-SUPERVISEE
Prévention de la violence: évaluation des résultats de programmes parentaux
http://www.who.int/entity/violence_injury_prevention/publications/violence/parenting_evaluation/fr/index.html
La violence constitue à la fois une grave violation des droits humains et un sérieux problème de santé publique. Elle affecte le bien-être, la santé mentale et physique et le fonctionnement social de millions de personnes ; elle grève également les systèmes de santé, amoindrit la productivité économique et nuit au développement économique et social.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
maltraitance des enfants
pratiques éducatives parentales
violence domestique
évaluation de programme

---
N3-AUTOINDEXEE
Lutte mondiale contre la rougeole et élimination régionale de la maladie, 2000-2012
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8906/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
rougeole
éradication de maladie
rougeole

---
N3-AUTOINDEXEE
Consultation sur la surveillance mondiale de la grippe, Genève, 10-12 juillet 2013 Rapport mensuel des cas de dracunculose, janvier-novembre 2013
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8903/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
consultation médicale
dracunculose
infirmières administratives
grippe
rapport (information)
grippe humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
Schistosomiase: nombre de personnes ayant bénéficié d'une chimioprévention en 2012
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8902/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
chimioprévention

---
N3-AUTOINDEXEE
Composition recommandée des vaccins antigrippaux pour la saison grippale 2014-2015 dans l'hémisphère Nord
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8910/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
rapport
vaccination
recommandations comme sujet
conseil directif
vaccins antigrippaux
saisons

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques génétiques et antigéniques des virus grippaux zoonotiques et mise au point de virus vaccinaux candidats pour se préparer à une pandémie Rapport mensuel des cas de dracunculose, janvier 2014
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8911/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
article de périodique
antigènes
pandémies
adaptation sociale
Genettes
génétique
virus
rapport (information)
dracunculose

---
N1-VALIDE
Géohelminthiases: nombre d'enfants traités en 2012
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8913/fr/index.html
La chimioprévention, qui est la distribution à grande échelle de médicaments anthelminthiques aux groupes de population à risque, est l’intervention de base recommandée par l’OMS pour réduire la transmission des 4 grands types d’helminthiases – la filariose lymphatique, l’onchocercose, la schistosomiase et les géohelminthiases –, et la morbidité dont elles sont la cause.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
enfant d'âge préscolaire
helminthiase
helminthiase
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Cybersanté et innovation pour la santé de la mère et de l'enfant: Une étude de référence
http://www.who.int/goe/publications/ehealth_ex_summary_fr.pdf
Établi sur la base des conclusions de l’étude menée en 2013 par l’Observatoire mondial de la cybersanté de l’OMS dans les pays ciblés par la Commission de l’information et de la redevabilité pour la santé de la femme et de l’enfant
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
collecte de données
télémédecine
protection maternelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Définitions et cadre de notification pour la tuberculose - Révision 2013
http://www.who.int/entity/tb/publications/definitions/fr/index.html
Ce document présente une révision des précédentes définitions normalisées de cas de l’OMS pour la tuberculose simple et la tuberculose résistante aux médicaments, des différentes catégories de résultats thérapeutiques et du cadre normalisé de notification.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
tuberculose
tuberculose

---
N1-SUPERVISEE
Principales causes de mortalité dans le monde
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/fr/index.html
Les 10 principales causes de mortalité dans le monde Évolution enregistrée entre 2000 et 2012
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
mortalité de l'enfant
facteurs socioéconomiques
répartition par âge
cause de décès
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Analyse de la saison grippale 2013-2014 dans l’hémisphère Nord
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8923/fr/index.html
Ce compte-rendu récapitule la chronologie, l’épidémiologie et la virologie de la saison grippale hivernale 2013-2014 dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord et couvre notamment les données d’activité grippale collectées d’octobre 2013 à fin avril 2014. Les données présentées ici ont été soit tirées majoritairement de rapports publiés par les ministères nationaux de la santé ou par d’autres organismes officiels agissant en leur nom, soit communiquées à l’OMS par le canal de FluNet ou de FluID.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
Amérique du Nord
Europe
Afrique du Nord
Moyen Orient
Asie
vaccins antigrippaux

---
N1-VALIDE
Adolescents: risques sanitaires et solutions
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs345/fr/
Principaux faits, Principaux problèmes de santé, Malnutrition et obésité, Activité physique et nutrition, Droits des adolescents, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
adolescent
grossesse de l'adolescente
phénomènes physiologiques nutritionnels chez l'adolescent
comportement de l'adolescent
santé mondiale
maladies transmissibles
violence
santé mentale
exercice physique
adolescent
santé des adolescents
Santé de l'adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
Progrès vers l’élimination de la rougeole – Région de la Méditerranée orientale, 2008-2012
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8924/fr/index.html
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Vaccins contre la varicelle et le zona: note de synthèse de l’OMS
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8925/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8925.pdf?ua=1
Cette note de synthèse actualisée sur les vaccins contre la varicelle et le zona remplace la note d’information de l’OMS de 1998 sur les vaccins antivaricelleux et récapitule les faits récents dans le domaine. Elle intègre de nouvelles informations concernant la prévalence et la charge mondiale de morbidité due à la varicelle et au zona et des données sur l’innocuité, l’immunogénicité et l’efficacité des vaccins contre ces maladies, ainsi que sur la durée de la protection qu’ils confèrent, et des considérations sur leur rapport coût/efficacité. Les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins contre la varicelle et le zona ont été examinées par le SAGE en avril 2014
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccin contre la varicelle
varicelle
zona
vaccin contre le virus de l'herpes zoster
vaccin contre la varicelle
résultat thérapeutique
recommandation de santé publique
enfant
adulte
nourrisson
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite, 2014
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8926/fr/index.html
Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite (données reçues par le siège de l'OMS au 10 juin 2014).
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
incidence
poliomyélite
épidémiosurveillance

---
N1-VALIDE
Réseau mondial OMS de surveillance des rotavirus – examen stratégique des 5 premières années (2008- 2012)
Recommandations révisées concernant le choix des vaccins anticoquelucheux: juillet 2014
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8930/fr/index.html
Conformément à son mandat qui est de fournir aux États Membres des conseils sur les questions de politique sanitaire, l’OMS publie une série de notes de synthèse régulièrement actualisées sur les vaccins et les associations vaccinales contre des maladies ayant des répercussions sur la santé publique internationale.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
rotavirus
vaccin coquelucheux
recommandation de santé publique
infections à rotavirus
diarrhée

---
N1-SUPERVISEE
Choléra, 2013
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8931/fr/index.html
En 2013, 47 pays ont notifié un total cumulé de 129 064 cas de choléra, dont 2102 décès, soit un taux de létalité (TL) de 1,63%. Cela représente une diminution de 47% du nombre de cas notifiés par rapport à 2012 et c’est la deuxième année consécutive que le nombre de cas de choléra notifiés est en baisse. En 2013, 47 pays ont notifié des cas, contre 48 en 2012.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
choléra
choléra
choléra
choléra
Afrique
amériques
Asie
Europe
océanie
vaccins anticholériques
vaccins anticholériques
antibiothérapie
choléra

---
N1-VALIDE
Trachome cécitant
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs382/fr/
Principaux faits, Caractéristiques cliniques et morbidité, Distribution, Impact économique, Prévention et lutte, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
trachome
trachome
trachome
trachome
cécité

---
N1-VALIDE
Protection de la santé des travailleurs
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs389/fr/
Principaux faits, Déterminants de la santé des travailleurs, Couverture sanitaire des travailleurs, Action de l’OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
santé au travail
exposition professionnelle
régimes d'assurance maladie des salariés

---
N1-VALIDE
Onchocercose
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs374/fr/
Principaux faits, Signes et symptômes, Distribution géographique, Programmes de prévention, de lutte et d'élimination, Traitement, L'action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
onchocercose
onchocercose
onchocercose
onchocercose
onchocercose

---
N1-SUPERVISEE
Maladies à transmission vectorielle
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs387/fr/
Principaux points, Principaux vecteurs et maladies transmises, Maladies à transmission vectorielle, L'action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
vecteurs de maladie
transmission de maladie infectieuse
paludisme
dengue
fièvre jaune
encéphalite japonaise
filariose lymphatique
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
maladie de Chagas
maladie de Lyme
schistosomiase
Fièvre chikungunya
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Encéphalite japonaise
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs386/fr/
L’encéphalite japonaise (EJ) est due à un flavivirus apparenté aux virus de la dengue, de la fièvre jaune et au virus West Nile, transmis par les moustiques. C’ est la principale cause d’encéphalite virale dans de nombreux pays d’Asie, avec près de 68 000 cas cliniques observés chaque année.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
encéphalite japonaise
signes et symptômes
encéphalite japonaise

---
N1-SUPERVISEE
Activité physique
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs385/fr/
Principaux points, Qu'est-ce que l'activité physique ? , Bienfaits de l'activité physique, Risques de la sédentarité, Raisons du manque d'activité physique, Comment accroitre l'activité physique ? , Action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
activité motrice
mode de vie sédentaire
éducation physique et entraînement physique
maladies cardiovasculaires
tumeurs
diabète
exercice physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Préqualification des médicaments par l’OMS Aide-mémoire N 278
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs278/fr/index.html
Chaque année, des médicaments pour un montant équivalent à plusieurs milliards de dollars US sont achetés par les organismes internationaux d’achat de médicaments – tels que l’UNICEF, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et l’UNITAID – ou par leur intermédiaire, pour être distribués dans les pays aux ressources limitées. Le Programme OMS de préqualification des médicaments veille à ce que les médicaments fournis par les organismes d’achat soient conformes aux normes acceptables de qualité, d’innocuité et d’efficacité. Fin 2012, la liste OMS de produits médicaux comptait plus de 316 médicaments préqualifiés pour les maladies prioritaires. Cette liste est utilisée par les organismes internationaux d’achat et de plus en plus fréquemment par les pays pour décider des achats de médicaments en gros. Elle permet de présélectionner aussi les principes actifs des médicaments ainsi que laboratoires de contrôle de la qualité pharmaceutique.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
préparations pharmaceutiques
information scientifique et technique
Organisation Mondiale de la Santé

---
N1-VALIDE
Fièvre hémorragique de Crimée-Congo
aide-mémoire n 208
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs208/fr/
informations générales, virus, réservoirs et vecteurs, manifestations cliniques, diagnostic, traitement, prévention et lutte
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
signes et symptômes
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Dispositions sanitaires pour les voyageurs se rendant en Arabie saoudite pour le pèlerinage à La Mecque (Hadj)
http://www.who.int/wer/2009/wer8446/fr/index.html
2013
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
article de périodique
équipement et fournitures
Arabie Saoudite

---
N3-AUTOINDEXEE
La santé des femmes
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs334/fr/index.html
Principaux faits À l’échelle mondiale, les femmes vivent en moyenne quatre ans de plus que les hommes. En 2011, l'espérance de vie des femmes à la naissance était de plus de 80 ans dans 46 pays, mais de seulement 58 ans dans la Région africaine de l'OMS. Les filles risquent beaucoup plus d'être victimes d'abus sexuels que les garçons. Les accidents de la circulation sont la première cause de décès chez les adolescentes des pays à revenu élevé ou intermédiaire. La quasi-totalité (99%) des quelque 28 000 décès maternels survenant chaque année ont lieu dans les pays en développement. À l'échelle mondiale, les maladies cardio-vasculaires, souvent considérées comme un problème «masculin», sont la première cause de décès chez les femmes. Le cancer du sein est le cancer le plus meurtrier chez les femmes âgées de 20 à 59 ans dans le monde.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
information scientifique et technique
santé des femmes

---
N1-VALIDE
Statistiques sanitaires mondiales 2013
http://www.who.int/entity/gho/publications/world_health_statistics/2013/fr/index.html
Publiées chaque année par l'OMS, les Statistiques sanitaires mondiales constituent une solide source d'informations sur la santé publique mondiale collectées auprès des 194 États Membres de l’Organisation. Cette édition 2013 révèle la réduction des écarts entre les pays les plus et les moins avantagés en matière de situation sanitaire.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
promotion de la santé
pays en voie de développement
pays développés
indicateurs d'état de santé
facteurs socioéconomiques
disparités de l'état de santé
démographie
disparités d'accès aux soins
espérance de vie
cause de décès
santé mondiale
rapport

---
N1-VALIDE
Financement du système de santé en France (Le)
rôle et organisation de l'assurance maladie obligatoire
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/EIP_HSF_DP.F_05.1.pdf
introduction, système de santé français (organisation, offre de soins, agents de financement), aspects organisationnels de l'assurance maladie obligatoire (collecte de ressources, leur mise en commun, stratégie d'achat de l'assurance maladie obligatoire, conclusion, bibliographie, glossaire, liste de abréviations, tableaux, graphiques, schémas et encadrés, annexes ; 127 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
Union européenne
France
assurance maladie
assurance maladie
prestations des soins de santé
prestations des soins de santé
qualité, accès, évaluation des soins de santé
prestations des soins de santé
sécurité sociale
remboursement par l'assurance maladie
coûts et analyse des coûts
tableau
graphique
évaluation économique
figure
financement organisé

---
N1-VALIDE
Handicap et santé
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs352/fr/index.html
Principaux faits, Handicap et santé, Besoins en soins de santé non satisfaits, Particulièrement vulnérables face aux carences des services de santé, Obstacles aux soins de santé, Surmonter les obstacles barrant l'accès aux soins de santé, Action de l'OMS.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
besoins et demandes de services de santé
disparités d'accès aux soins
accessibilité des services de santé
information scientifique et technique
personnes handicapées

---
Courriel
11/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.