CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Titre : Odeurs, plaies et curcuma : hypothèses et pratique clinique;

Année de publication : 2015;

Auteurs : Fromantin I; Hurgon A; Dugay J; Semetey V; Kriegel I;

Lien DOI : 10.1016/j.refiri.2015.01.002;

Résumé : abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’odeur est une perception. Dans une majorité des situations, les odeurs nauséabondes des plaies peuvent être traitées. Mais sur des lésions spécifiques (comme sur les plaies tumorales évoluées), ce symptôme reste parfois incontrôlable, entraînant des mouvements naturels de répulsion. Le curcuma, connu en tant qu’épice, est évoqué comme potentiellement efficace sur les odeurs des plaies. /simple-para abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Évaluer les intérêts de l’application de curcuma sur les plaies malodorantes, en vue de développer un travail de recherche structuré (recherche translationnelle et/ou recherche et développement) si les résultats semblent encourageants. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthode /section-title simple-para Étude préliminaire avec utilisation des données recueillies lors d’un travail de thèse ; observation de l’efficacité clinique des applications locales de curcuma et réalisation d’une première série de tests d’absorption, d’adsorption et microbiologique. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Cliniquement, une réduction complète ou partielle de l’intensité des odeurs a été observée. Le curcuma semble être légèrement moins performant à capturer les composés volatils que le charbon, cependant l’analyse par chromatographie a mis en évidence une multitude de COVs ( 100) dont de nombreux arômes qui pourraient expliquer l’efficacité clinique. Le curcuma semble ne pas pouvoir être considéré comme un absorbant, même s’il absorbe une quantité non négligeable de liquide. L’absence de zones d’inhibition autour des plots de curcuma après ensemencement d’une gélose avec italic E. /italic   italic coli /italic MG 1655 est en défaveur d’une activité antibactérienne significative. Cependant, des articles démontrant une efficacité à base d’extraits (alcool) de curcuma imposerait la réalisation d’une nouvelle série de tests. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La poursuite de ce travail préliminaire pourrait permettre d’améliorer la qualité des soins des plaies malodorantes, l’acquisition de connaissances sur un domaine peu exploré et l’éventuelle formulation d’un nouveau topique à base de curcuma. /simple-para ;

Mois de publication : March;

Numéro : 1;

Volume : 1;

Pagination : 23-30;

PII : S2352-8028(15)00003-4;

Mot-clés auteurs : Bactérie; Curcuma; Étude préliminaire; Odeur; Plaie tumorale;

greenArrow Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ***environnement et santé publique
***environnement
***traumatologie

greenArrow Vous pouvez consulter :


Courriel
26/06/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.