Libellé préféré : néphrocarcinome;

Synonyme CISMeF : carcinome des cellules rénales; Carcinome rénal papillaire; Carcinome rénal non familial; Carcinome rénal chromophobe; Carcinome des tubes collecteurs;

Acronyme CISMeF : CCR;

Synonyme MeSH : Carcinome du rein; Carcinome rénal; carcinome du rein à cellules claires; hypernéphrome; épithelioma du rein à cellules claires; épithelioma rénal à cellules claires; carcinome à cellules fusiformes du rein; carcinome de bellini; carcinome des tubes collecteurs de bellini; carcinome des tubes de bellini;

Hyponyme MeSH : Carcinome rénal à cellules chromophobes; Tumeur de Grawitz; Carcinome papillaire du rein; Carcinome sarcomatoïde du rein; Carcinome des tubes collecteurs (rein);

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour les cancers superficiels du tube digestif : cancer du côlon (CCR superficiels)
http://www.sfed.org/files/files/ksuperfdig_colon.pdf
Les cancers superficiels du côlon et du rectum (CCR) sont des cancers touchant la muqueuse (m) ou la sous‑muqueuse (sm), quels que soient leurs statuts ganglionnaires (cancer T1). Globalement, 10 % des CCR T1 ont des métastases ganglionnaires au moment du diagnostic. Grâce aux techniques de résection endoscopiques (polypectomie, mucosectomie ou dissection endoscopique), un certain nombre de ces cancers T1 peuvent être traités curativement. Dans ce contexte, le principal challenge est la capacité de l’endoscopiste à caractériser la lésion et particulièrement à en détecter l’invasivité. Cette capacité à détecter l’existence d’un cancer sur un polype ou sur une tumeur villeuse (LST : lateral spreading tumor) va conditionner le choix de la technique endoscopique ou le recours à la chirurgie en première intention.
2018
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
recommandation professionnelle
superficiel
gros intestin, sai
Cancer du côlon
Recommandations
Counseling directif
Cancer du côlon
côlon
Tube digestif
tube
tumeurs colorectales
tumeur maligne, sai
cancer
digestif
Tube digestif
cancer
appareil digestif, sai
néphrocarcinome
directives de santé publique
tumeurs du côlon
tube digestif

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse des motifs de participation au dépistage du cancer colorectal (CCR) par test immunologique fécal chez des patients n’ayant jamais participé au dépistage du CCR par test Hémoccult en Haute-Garonne
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01664323
Introduction : les motifs de participation au dépistage du CCR par test immunologique fécal (FIT) chez les patients n’ayant pas participé aux campagnes précédentes par test Hémoccult ne sont pas connues. La connaissance de ces motifs permettrait d’améliorer la communication autour du dépistage du CCR et ainsi améliorer le taux de participation à ce dépistage, condition clef pour diminuer la mortalité du CCR
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
dépistage du cancer
Cancer colorectal
cancer
cancer du colon/du rectum
cancer
immunologique
matières fécales
tests immunologiques
sang occulte
a comme patient
tumeurs colorectales
néphrocarcinome
analyse de selles
Participation du patient
détection précoce de cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome rénal kystique multiloculaire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=319287
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
néphrocarcinome
rein, sai
Carcinomes
kystique
multiloculaire
carcinomes

---
N1-VALIDE
Cancer du rein chez l’adulte : diagnostic, traitement et suivi
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/cancer-du-rein-chez-l%E2%80%99adulte-diagnostic-traitement-et-suivi
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_253B_Cancer_du_rein_Resume.pdf
L’objectif de ce guide de pratique clinique est de formuler des recommandations pour les professionnels de santé basées sur la littérature scientifique récente relative au diagnostic, au traitement et au suivi des patients adultes atteints de cancer rénal. Ce guide de pratique clinique se concentre sur le diagnostic, la stadification, le traitement et le suivi des patients atteints d’un cancer rénal confirmé. Le rapport coût-efficacité des thérapies n’est pas étudié. De plus, le dépistage et la prévention du cancer rénal sont également hors du champ d’application de ce guide
2015
false
false
true
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
néphrocarcinome
néphrocarcinome
néphrocarcinome
néphrocarcinome
néphrocarcinome
tomographie par émission de positons
tomodensitométrie
néphrocarcinome
métastase tumorale
récidive tumorale locale
néphrocarcinome
néphrectomie
ablation par cathéter
cryochirurgie
résultat thérapeutique
thérapie moléculaire ciblée
adulte
antinéoplasiques
antinéoplasiques
observation (surveillance clinique)
néphrocarcinome

---
N3-TITRE
Carcinome rénal associé à une maladie rénale acquise
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=404514
2014
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Carcinomes
maladie du rein
maladie acquise
néphrocarcinome
associé à
Maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome rénal à cellules claires
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=319276
2014
false
false
false
France
français
information scientifique et technique
rein, sai
néphrocarcinome
adénocarcinome à cellules claires, sai
Cellules
Carcinomes
cellules
carcinomes

---
N1-SUPERVISEE
Sommaire des motifs de décision (SMD) portant sur Inlyta
Axitinib, 1 mg et 5 mg, Comprimés, Orale
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailOne.php?lang=fr&linkID=SBD00071
Inlyta contient l'ingrédient médicinal axitinib qui est un inhibiteur de kinase ainsi qu'un agent antitumoral. Inlyta est indiqué dans le traitement des patients atteints d'un carcinome métastatique des cellules rénales (CCR) à cellules claires à la suite de l'échec d'un traitement systémique précédent par la cytokine ou le récepteur du facteur de croissance endothélial vasculaire [vascular endothelial growth factor receptor (VEGFR)] inhibiteur de tyrosine kinase [tyrosine kinase inhibitor (TKI)], sunitinib. Inlyta ne doit pas être administré aux enfants de moins de 18 ans. Axitinib inhibe la tyrosine kinase VEGFR-1, VEGFR-2, et VEGFR-3. Ces récepteurs interviennent dans l'angionèse pathologique, la croissance tumorale et la progression métastatique du cancer...
2012
false
false
false
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
anglais
carcinome métastatique des cellules rénales à cellules claires
information sur le médicament
axitinib 1 mg comprimé (produit)
axitinib 5 mg comprimé (produit)
axitinib
axitinib
agrément de médicaments
Canada
administration par voie orale
L01XE17 - axitinib
métastase tumorale
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
néphrocarcinome
Récepteur-1 au facteur croissance endothéliale vasculaire
Récepteur-2 au facteur croissance endothéliale vasculaire
Récepteur-3 au facteur croissance endothéliale vasculaire
évaluation préclinique de médicament
résultat thérapeutique
essais cliniques de phase III comme sujet
évaluation des risques
Imidazoles
Imidazoles
indazoles
indazoles
INLYTA
INLYTA 1 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 5 mg, comprimé pelliculé
64922489
67939209
3400893875551
3400893875612

---
N3-AUTOINDEXEE
BDC
CDC;Carcinome de Bellini;Carcinome tubulokystique;Carcinome des tubes de Bellini;Carcinome des tubres collecteurs;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=247203
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
néphrocarcinome

---
N1-VALIDE
Guide d'utilisation du sorafenib (Nexavar) dans le traitement du carcinome rénal métastatique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-Guide_utilisation_Sorafenib_cancer_du_rein_m%C3%A9tastatique_(2010-11-15).pdf
question clinique : évaluer l'efficacité et l'innocuité du sorafenib (Nexavar, Bayer Inc.) dans le traitement du carcinome rénal métastatique...
2010
false
false
O
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Phénylurées
nicotinamide
néphrocarcinome
métastase tumorale
médecine factuelle
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
Kinases raf
résultat thérapeutique
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
analyse de survie
qualité de vie
L01XE05 - sorafénib
NEXAVAR
sorafénib
benzènesulfonates
pyridines
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tosilate de sorafénib
recommandation de bon usage du médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Le carcinome à cellules claires du rein avant 40 ans : facteurs pronostiques
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00120575/TEXF-PU-2002-00120575.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
néphrocarcinome
pronostic

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinomes à cellules rénales héréditaires : résultats de la chirurgie conservatrice conventionnelle
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00131295/TEXF-PU-2003-00131295.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
néphrocarcinome
chirurgie générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêt du rééchantillonage par bootstrapping pour les petites séries de patients : application à l'étude de la survie pour 26 patients suivis pour carcinomes à cellules rénales sporadiques bilatéraux
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00131307/TEXF-PU-2003-00131307.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
néphrocarcinome
suivi cellulaire
études de suivi
survie
continuité des soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome à cellules rénales de Bellini : diagnostic et traitement
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140564/TEXF-PU-2004-00140564.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
diagnostic
néphrocarcinome

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome rénal héréditaire à cellules claires
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=422526
2010
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
néphrocarcinome
adénocarcinome à cellules claires, sai
carcinomes

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome transitionnel rénal et thrombus tumoral cave
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2001/PU-2001-00110288/TEXF-PU-2001-00110288.PDF
Le carcinome à cellules transitionnelles du rein avec thrombus tumoral cave est extrêmement rare. Notre propos est de tenter de définir les caractéristiques radiologiques permettant d’évoquer le diagnostic en pré-opératoire et d’adapter l’attitude thérapeutique. Nous présentons le cas d’un patient de 51 ans, porteur d’une lithiase calicielle exclue, et revoyons les 17 cas publiés en 24 ans au cours desquels les explorations radiologiques ont évolué. Il semble que seules les données tomodensitométriques permettent d’évoquer cette étiologie et de réaliser une urétéro-pyélographie rétrograde à la recherche d’une tumeur de la voie excrétrice. L’IRM explore au mieux l’extension de la tumeur dans la veine cave inférieure. La néphro-urétérectomie avec excision d’une collerette vésicale péri-méatique et cavotomie est le seul geste chirurgical carcinologique, même si le pronostic est extrêmement sombre.
2010
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
carcinome transitionnel
néphrocarcinome
cellules tumorales circulantes

---
N3-AUTOINDEXEE
Néphrectomies totales élargies par laparoscopie pour carcinome rénal localisé. A propos de 25 cas comparés à 32 chirurgies conventionnelles
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00130569/TEXF-PU-2003-00130569.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
chirurgie générale
laparoscopie
néphrectomie
néphrocarcinome

---
N1-SUPERVISEE
Les facteurs pronostiques du cancer du rein
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/A2/resume.phtml?type=text.html
L'identification de facteurs pronostiques pertinents dans le cancer du rein représente aujourd'hui une source d'intérêt croissante. Ces facteurs permettent de renseigner les patients sur leur maladie, de leur proposer les traitements adéquats et de réaliser des essais cliniques avec des groupes de patients homogènes. On distingue des facteurs pronostiques anatomiques (intégrés dans la classification TNM), histologiques (comme le grade de Fuhrmann ou le type histologique), cliniques (comme les symptômes ou le performance status) et enfin biologiques ou moléculaires. Afin d'améliorer la performance pronostique des systèmes usuels comme le système TNM, des systèmes pronostiques plus complexes combinant plusieurs variables indépendantes ont été mis au point. Dans le cancer du rein localisé, les deux systèmes les plus performants sont l'UISS et le SSIGN. Dans les cancers du rein métastatiques, les deux systèmes pronostiques prédictifs de la réponse à l'immunothérapie qui ont été largement utilisés sont le modèle du Groupe français d'immunothérapie et le modèle de Motzer. Grâce aux progrès de la biologie moléculaire, ces systèmes risquent d'être eux aussi bientôt bousculés avec l'arrivée de marqueurs moléculaires. Il faudra confronter ces marqueurs d'une nouvelle génération aux systèmes connus pour aboutir à des systèmes complexes qui combineront des variables cliniques, pathologiques et moléculaires. Ces systèmes permettront d'ajuster les traitements proposés et d'élaborer de nouvelles thérapeutiques ciblées.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
arthrographie
néphrocarcinome
tumeurs du rein
pronostic

---
N1-SUPERVISEE
Cancer papillaire rénal familial
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=47044
Le cancer héréditaire papillaire rénal (CHPR) est un cancer rénal familial caractérisé par une prédisposition au développement de carcinomes papillaires rénaux bilatéraux et multifocaux de type 1...
2007
false
true
false
Orphanet
France
anglais
français
guide ressources
information scientifique et technique
maladies rares
carcinome papillaire du rein, familial
néphrocarcinome

---
N1-SUPERVISEE
Carcinome rénal familial
Synonyme(s) : Carcinome familial à cellules rénales
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=151
Les formes familiales de carcinomes à cellules rénales constituent un groupe de maladies caractérisées par une prédisposition au développement de carcinomes rénaux, avec différents sous-types histologiques...
2007
false
N
Orphanet
France
français
anglais
guide ressources
information scientifique et technique
néphrocarcinome
carcinome rénal familial
maladies rares

---
N1-SUPERVISEE
Voies moléculaires de l'angiogenèse tumorale et nouvelles approches thérapeutiques ciblées dans le cancer du rein
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151021/TEXF-PU-2005-00151021.PDF
L'objectif de cette étude est de faire une revue des mécanismes clé de l'angiogenèse tumorale dans le cancer du rein, de donner les résultats actuels de ces nouvelles thérapeutiques ciblées et finalement de discuter quel devrait être le rôle de l'urologue dans cette nouvelle ère thérapeutique ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs du rein
néphrocarcinome
processus néoplasiques
inhibiteurs de l'angiogenèse
facteurs de croissance endothéliale vasculaire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Apport de la néphrectomie élargie dans le cancer du rein
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151043-5-2/TEXF-PU-2005-00151043-5-2.PDF
La néphrectomie élargie est le traitement de référence, des carcinomes à cellules rénales (CCR), non métastatiques, cliniquement confinés à l'organe, ou localement avancés ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
néphrocarcinome
néphrectomie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Apport de la chirurgie conservatrice dans le cancer du rein
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151045-5-2/TEXF-PU-2005-00151045-5-2.PDF
Dans les années 90-2000, la chirurgie conservatrice (CC) restait « confidentielle » et réservée à quelques centres. Depuis 2000 les très bons résultats publiés en terme technique et carcinologique ont permis à la CC de rentrer dans l'arsenal thérapeutique de l'urologie. Nous détaillerons les indications puis les points de techniques importants, les résultats et enfin les limites de la CC ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
néphrocarcinome
procédures de chirurgie urologique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les indications de la surrénalectomie lors de la néphrectomie élargie pour cancer
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151049-5-2/TEXF-PU-2005-00151049-5-2.PDF
La glande surrénale peut être atteinte soit par contiguïté, soit par processus métastatique. La fréquence de l'atteinte synchrone de la surrénale homolatérale chez un patient porteur d'un cancer du rein est comprise entre 2,7 et 7,1% des cas dans les grandes séries (plus de 150 patients) rapportées depuis 2000 ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
néphrocarcinome
surrénalectomie
néphrectomie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du cancer du rein avec extension veineuse
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151051-5-2/TEXF-PU-2005-00151051-5-2.PDF
En intention de traitement curatif chez un patient présentant un cancer du rein avec extension veineuse N0M0, la seule option validée est la néphrectomie totale élargie avec extraction complète du bourgeon ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
veines rénales
néphrocarcinome
procédures de chirurgie urologique
néphrocarcinome
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Chirurgie des cances du rein : La voie laparoscopique pour la néphrectomie dans le traitement des tumeurs rénales
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151057-5-2/TEXF-PU-2005-00151057-5-2.PDF
La voie d'abord laparoscopique représente une réelle alternative à la chirurgie ouverte pour le traitement des tumeurs du rein. Elle permet la réalisation d'un geste technique et d'un niveau de sécurité équivalent à celui effectué en chirurgie conventionnelle, avec des résultats carcinologiques à 5 ans superposables (survie sans récidive et survie spécifique respectivement 92% et 98% [1, 3, 6, 7, 8, 9]. Néanmoins la pratique de la néphrectomie laparoscopique exige une bonne expérience technique de la part de l'opérateur, notamment pour la chirurgie conservatrice ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
laparoscopie
néphrocarcinome
néphrectomie
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome rénal et trichloréthylène
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150525/TEXF-PU-2005-00150525.PDF
Nous rapportons le cas d’un patient de 51 ans, à l’antécédent d’intoxication volontaire au trichloréthylène (TCE). Ce patient a eu une néphrectomie élargie après la découverte d’une masse rénale droite. Il s’agissait d’un carcinome à cellules rénales. Le but de ce travail a été de discuter le rôle d’une toxicomanie au TCE comme cancérogène rénal.
2005
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
trichloroéthylène
néphrocarcinome

---
N3-AUTOINDEXEE
Métastases vaginales d'un carcinome à cellules rénales
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150319/TEXF-PU-2005-00150319.PDF
Le carcinome rénal à cellules claires est une tumeur qui métastase rarement au vagin. Seuls 80 cas ont été rapportés dans la littérature. Du fait des particularités anatomiques du drainage veineux du rein gauche, la plupart de ces métastases ont eu lieu sur des tumeurs rénales gauches. La découverte d’un adénocarcinome ou d’un carcinome indifférencié vaginal doit faire réaliser une imagerie rénale à la recherche d’une tumeur.
2005
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
métastase tumorale
néphrocarcinome

---
N3-AUTOINDEXEE
Adénome oncocytaire rénal associé à un carcinome à cellules rénales chromophobes
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150312/TEXF-PU-2005-00150312.PDF
L’adénome oncocytaire rénal est une tumeur bénigne. Il peut être associé à un carcinome rénal dans de rares cas de syndrome génétique. Nous rapportons le cas d’une patiente de 62 ans sans antécédent, chez qui un bilan de lombalgie en 1999 avait mis en évidence une tumeur de 40 mm du pôle inférieur du rein gauche. Une ponction biopsie percutanée de la tumeur avait mis en évidence un adénome oncocytaire confirmé par une coloration de Hale. La surveillance échographique avait mis en évidence une augmentation de taille (88 mm) et de volume avec une multiplication par neuf en quatre ans (210 cm3 en avril 2003). L’indication chirurgicale a été posée en raison de l’augmentation rapide du volume tumoral. À l’examen anatomopathologique de la pièce opératoire il existait une association d’un adénome oncocytaire et d’un carcinome à cellules chromophobes du rein de grade III de Fuhrman.
2005
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
adénome oxyphile
néphrocarcinome

---
N1-SUPERVISEE
Place de la chirurgie dans le cancer du rein métastatique
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151053-5-2/TEXF-PU-2005-00151053-5-2.PDF
Au moment du diagnostic, 20 % des patients présentent des métastases et 30 % des patients opérés par néphrectomie vont évoluer sur un mode métastatique. Au total, la décision d'une stratégie thérapeutique complexe peut se poser chez 50 % des patients (1) ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
néphrocarcinome
néphrocarcinome
article de périodique

---
N1-VALIDE
Tumeurs du rein
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140997-4-1/TEXF-PU-2004-00140997-4-1.PDF
Indication du niveau de preuve, diagnostic, traitement, épidémiologie et facteurs de risque, classification histologique, tumeur du rein natif et insuffisance rénale, dépistage et formes héréditaires, bilan d'extension, biopsie, diagnostic radiologique, facteurs pronostiques, néphrectomie partielle et nouveaux traitements conservateurs, néphrectomie élargie, traitement de l'extension veineuse, voie d'abord laparoscopique, traitement en phase métastatique, références ; 39 pages
2004
false
O
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs du rein
tumeurs du rein
signes et symptômes
tumeurs du rein
pronostic
facteurs de risque
tumeurs du rein
néphrectomie
France
tumeurs du rein
tumeurs du rein
prévalence
incidence
insuffisance rénale
dépistage systématique
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tomodensitométrie
tumeurs du rein
prédisposition génétique à une maladie
néphrocarcinome
maladie de von Hippel-Lindau
maladie de von Hippel-Lindau
maladie de von Hippel-Lindau
maladie de von Hippel-Lindau
maladie de von Hippel-Lindau
répartition par âge
maladie de von Hippel-Lindau
ponction-biopsie à l'aiguille
carcinome papillaire
stade de la tumeur
néphrectomie
néphrectomie
métastase tumorale
tumeurs du rein
métastase tumorale
transplantation rénale
adulte
sujet âgé
dépistage systématique
tumeurs du rein
Dépistage génétique
imagerie par résonance magnétique
ponction-biopsie à l'aiguille
Interventions chirurgicales mini-invasives
surrénalectomie
tumeurs de la surrénale
lymphadénectomie
cellules tumorales circulantes
taux de survie
laparoscopie
laparoscopie
récidive tumorale locale
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du rein
maladie de von Hippel-Lindau

---
N3-AUTOINDEXEE
Un cas de métastase pancréatique tardive d'un carcinome à cellules claires rénal
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140403/TEXF-PU-2004-00140403.PDF
Les auteurs rapportent l'observation d'un homme de 58 ans qui a développé quatre métastases pancréatiques dix ans après une néphrectomie élargie réalisée pour un carcinome à cellules claires rénal pT3N0. Une pancréatectomie totale a été réalisée et trois ans plus tard, le patient est en bon état général et indemne de toute récidive tumorale. Les métastases pancréatiques des cancers du rein sont rares et d'apparition généralement tardives. Elles sont le plus souvent découvertes à la tomodensitométrie au cours de la surveillance du cancer du rein. Le traitement est chirurgical. Il consiste le plus souvent en une duodénopancréatectomie céphalique, une splénopancréatectomie ou une pancréatectomie totale. Le pronostic est meilleur qu'en cas de tumeur pancréatique primitive puisque la médiane de survie est estimée à 30 mois après traitement.
2004
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
métastase tumorale
néphrocarcinome
tumeurs du pancréas
Cancer du pancréas

---
N1-VALIDE
Avis sur l'utilisation de la capécitabine (Xeloda) dans le traitement du carcinome des cellules rénales métastatique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/avis_capecitabine_cellules_renales.pdf
Considérant le peu d'études publiées portant sur l'utilisation de la capécitabine dans le traitement du carcinome des cellules rénales métastatique et la rareté des données probantes, le Conseil québécois de lutte contre le cancer recommande : 1) que ne soit pas reconnue comme pertinente l'utilisation de la capécitabine dans le traitement du carcinome des cellules rénales métastatique; 2) que soit réévaluée la valeur thérapeutique de la capécitabine dans le traitement du carcinome des cellules rénales métastatique lorsque les résultats de nouvelles études seront publiés.
2004
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Capécitabine
antinéoplasiques antimétabolites
tumeurs du rein
néphrocarcinome
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
résultat thérapeutique
métastase tumorale
L01BC06 - capécitabine
recommandation de bon usage du médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Vasculite urticarienne paranéoplasique et carcinome rénal
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00130495/TEXF-PU-2003-00130495.PDF
Les syndromes paranéoplasiques sont décrits pour différents types de tumeurs. Ils sont rarement associés à un cancer du rein. Les manifestations cutanées paranéoplasiques à type de vasculite urticarienne sont exceptionnelles et peuvent révéler un cancer du rein asymptomatique. Cette vasculite disparaît après le traitement curatif de la tumeur ce qui prouve son caractère paranéoplasique. Nous rapportons une observation d'une vasculite urticarienne paranéoplasique associée à la découverte d'un carcinome rénal asymptomatique chez un homme de 37 ans. Nous discuterons de ces syndromes cutanés paranéoplasiques à ne pas méconnaître pour un diagnostic plus précoce des tumeurs du rein.
2003
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
vascularite
syndromes paranéoplasiques
néphrocarcinome
Vascularite

---
N3-AUTOINDEXEE
Métastase rénale d'un carcinome de la thyroïde
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2001/PU-2001-00110670/TEXF-PU-2001-00110670.PDF
Nous rapportons le cas d’une métastase rénale unique d’un carcinome folliculaire de la thyroïde chez un homme de 62 ans survenue 7 ans après isthmolobectomie. La symptomatologie clinique, les résultats radiologiques et l’attitude thérapeutique sont discutés après revue de la littérature.
2001
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
glande thyroide
néphrocarcinome
Cancer de la thyroïde
métastase tumorale

---
Courriel
16/04/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.