CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : mycoplasma genitalium;

Définition du MeSH : Espèce de bactérie gram-négative isolée à l'origine dans des échantillons urétraux de patients atteints d' urétrite non gonococcale. Chez les primates, elle existe en association parasitique avec les cellules épithéliales ciliées dans les voies génitales et respiratoires. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : M genitalium;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Espèce de bactérie gram-négative isolée à l'origine dans des échantillons urétraux de patients atteints d' urétrite non gonococcale. Chez les primates, elle existe en association parasitique avec les cellules épithéliales ciliées dans les voies génitales et respiratoires. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Mycoplasmes génitaux
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/mycoplasmes-genitaux-6e4ae5d4b4748a07c993deaa05dbbb86.pdf
Les mycoplasmes sont les plus petites bactéries capables de multiplication autonome. Elles ne possèdent pas de paroi. Elles sont fréquemment présentes à l’état commensal chez l’homme dans les voies génitales et l’oropharynx. Elles adhèrent aux cellules épithéliales avec un tropisme particulier pour les muqueuses. Dotées d’un faible matériel génétique elles sont très dépendantes de l’apport en nutriments de leur hôte.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
mycoplasma genitalium
mycoplasma hominis
ureaplasma urealyticum
infections à mycoplasma
infections à mycoplasma
infections à mycoplasma
infections de l'appareil reproducteur
signes et symptômes
urétrite
vaginose bactérienne
cervicite
endométrite
salpingite

---
N1-SUPERVISEE
Urétrite masculine
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/uretrite-masculine-61ed71f0cf1553f5b94bbb4214d5905e.pdf
L’urétrite est une inflammation de l’urètre le plus souvent d’origine infectieuse et sexuellement transmissible. Les 3 microorganismes les plus fréquemment responsables d’urétrite sont : Neisseria gonorrhoeae, Chlamydia trachomatis et Mycoplasma genitalium. Les urétrites mixtes représentent 10 à 50 % des urétrites.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
maladies de l'appareil génital mâle
Mâle
urétrite
urétrite
signes et symptômes
neisseria gonorrhoeae
chlamydia trachomatis
mycoplasma genitalium
urétrite

---
N3-AUTOINDEXEE
Mycoplasma genitalium
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/mycoplasma-genitalium-fra.php
2011
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
recommandation
mycoplasma genitalium

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.