Libellé préféré : traitement médicamenteux;

Définition CISMeF : (C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.;

Synonyme CISMeF : pharmacothérapie; médication; traitement pharmacologique; chimiothérapie; traitement pharmaceutique;

Acronyme CISMeF : DT;

Synonyme MeSH : dt;

Abréviation : DT 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.

N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers ORL / tête et cou en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-orl-tete-et-cou.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers ORL / tête et cou formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
continuité des soins
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
recommandation professionnelle
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers urologiques en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-urologiques.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers urologiques formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
tumeurs urologiques
continuité des soins
tumeurs urologiques
tumeurs urologiques
Appréciation des risques
tumeurs de la prostate
tumeurs du rein
tumeurs de la surrénale
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs du testicule
tumeurs de l'urètre
tumeurs du pénis
recommandation pour la pratique clinique
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge médicamenteuse des situations d’anxiolyse et de sédation pour les pratiques palliatives en situation d’accès restreint au midazolam
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3182227/fr/prise-en-charge-medicamenteuse-des-situations-d-anxiolyse-et-de-sedation-pour-les-pratiques-palliatives-en-situation-d-acces-restreint-au-midazolam
l’utilisation de l’ensemble des benzodiazépines (dont le clonazépam, bien qu’étant indiqué uniquement dans la prise en charge de l’épilepsie) et d’autres classes pharmacologiques comme alternative au midazolam dans la prise en charge des situations de sédations et d’anxiolyse, permettra d’épargner le midazolam, en forte tension d’approvisionnement, notamment pour une utilisation chez les patients en réanimation. Il est à souligner que ces réponses rapides sont établies dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 et dans des situations palliatives qui peuvent donc amener à utiliser les benzodiazépines à titre exceptionnel en dehors de leur AMM...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
induction d'une sédation minimale
troubles anxieux
substitution de médicament
midazolam
sédation consciente
soins palliatifs
benzodiazépines
utilisation hors indication
anxiolytiques
hypnotiques et sédatifs
recommandation de bon usage du médicament
gestion des soins aux patients
midazolam
hypnotiques et sédatifs
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le Suivi Thérapeutique Pharmacologique du lopinavir/r et de l’hydroxychloroquine chez les patients traités pour une infection à SARS-CoV-2 (COVID-19)
Mis à jour du 26/03/2020
https://sfpt-fr.org/images/documents/STP/Recommandations_STP_ANRS_AC43_Pharmacologie_v2_26_03_20.pdf
Discussion sur les modalités de suivi et de prise en charge pharmacologique des patients infectés par le SARS-CoV-2 traités par lopinavir/ritonavir et/ou hydroxychloroquine hors protocole de recherche clinique. Les traitements nécessitent la réalisation d’un Suivi Thérapeutique Pharmacologique (STP) précoce, avant l’atteinte de l’état d’équilibre, chez des patients fragiles, notamment de réanimation et polymédiqués.Nous proposons les modalités suivantes pour la mise en place du STP pour ces deux molécules selon le contexte...
2020
false
false
false
Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
association lopinavir ritonavir
recommandation professionnelle
hydroxychloroquine
Surveillance des médicaments
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments utilisés chez les patients atteints du COVID-19 : une surveillance renforcée des effets indésirables - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Medicaments-utilises-chez-les-patients-atteints-du-COVID-19-une-surveillance-renforcee-des-effets-indesirables-Point-d-information-actualise-le-14-05-2020
Nous avons été informés par l'Agence espagnole des médicaments (AEMPS) de la survenue de troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose, tentative de suicide ou suicide, chez des patients atteints du COVID-19 traités par hydroxychloroquine...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
traitement médicamenteux du COVID-19
COVID-19
hydroxychloroquine
chloroquine
association lopinavir ritonavir
troubles mentaux
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Traitement antibiotique du Stenotrophomonas maltophilia chez les personnes atteintes de mucoviscidose
https://www.cochrane.org/fr/CD009249/CF_traitement-antibiotique-du-stenotrophomonas-maltophilia-chez-les-personnes-atteintes-de
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes de l'effet des antibiotiques chez les personnes atteintes de mucoviscidose et infectées par le Stenotrophomonas maltophilia. Contexte Stenotrophomonas maltophilia est une bactérie résistante à plusieurs antibiotiques et, au cours des dix dernières années, elle a été retrouvée de plus en plus souvent dans les poumons des personnes atteintes de mucoviscidose. L'infection à long terme par Stenotrophomonas maltophilia a été reliée à des infections pulmonaires. Toutefois, à l'heure actuelle, on ne sait pas si les personnes atteintes de mucoviscidose doivent être traitées pour cette infection pulmonaire lorsqu'elle est identifiée. Le but de cette revue est de déterminer si le traitement par différentes combinaisons d'antibiotiques pour la Stenotrophomonas maltophilia améliorera la fonction pulmonaire ou diminuera la fréquence d'admission à l'hôpital chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Nous voulons également examiner l'effet du traitement de l'infection à long terme par Stenotrophomonas maltophilia afin de l'éliminer totalement des poumons d'une personne atteinte de mucoviscidose. Il s’agit d’une mise à jour d'une revue déjà publiée.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
antibiothérapie
information patient et grand public
antibactériens
mucoviscidose
résultat thérapeutique
stenotrophomonas maltophilia
infections bactériennes à gram négatif
infections de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Traitement médicamenteux autre que les corticoïdes, l'immunoglobuline par voie intraveineuse et l'échange plasmatique pour le syndrome aigu de Guillain Barré
https://www.cochrane.org/fr/CD008630/NEUROMUSC_traitement-medicamenteux-autre-que-les-corticoides-limmunoglobuline-par-voie-intraveineuse-et
Problématique de la revue Nous avons passé en revue les preuves de traitement médicamenteux autres que les corticoïdes, l'immunoglobuline par voie intraveineuse et l'échange plasmatique pour les personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré (SGB). Contexte Le SGB est une maladie aiguë (soudaine et grave), paralysante, causée par une inflammation des nerfs (dommages causés par le système immunitaire de l'organisme). Les symptômes atteignent leur maximum dans les quatre semaines suivant leur apparition. Entre 3 et 17 % des personnes atteintes du SGB meurent de ses complications. Un quart a besoin d'un ventilateur pour l'aider à respirer. Le rétablissement prend plusieurs semaines ou mois et est souvent incomplet. L'échange plasmatique (élimination des substances nocives du sang) et l'immunoglobuline par voie intraveineuse (anticorps humains prélevés sur les dons de sang donnés par perfusion) peuvent contribuer à accélérer la récupération. Les corticoïdes ne sont probablement pas efficaces. Malgré l'utilisation de l'échange plasmatique ou de l'immunoglobuline par voie intraveineuse, de nombreuses personnes atteintes de SGB souffrent d'un handicap de longue durée. Nous devons trouver quels autres traitements ont été testés pour pouvoir lancer de nouveaux essais.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
corticothérapie
méta-analyse
syndrome de Guillain-Barré
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments anti-inflammatoires dans le traitement du Syndrome d’Apnées Obstructives au cours du Sommeil chez l’enfant
https://www.cochrane.org/fr/CD007074/AIRWAYS_medicaments-anti-inflammatoires-dans-le-traitement-du-syndrome-dapnees-obstructives-au-cours-du
Contexte Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est l’obstruction partielle ou totale des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil. Il touche environ 1 à 4 % des enfants. La raison sous-jacente la plus courante du SAOS dans l'enfance est l'hypertrophie des adénoïdes ou des amygdales. Le traitement actuellement recommandé est l'ablation chirurgicale des adénoïdes et des amygdales. Le traitement avec des médicaments anti-inflammatoires est une alternative non chirurgicale dans les cas plus légers de SAOS.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
anti-inflammatoires
enfant
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Injection percutanée d'éthanol pour le traitement des métastases hépatiques
https://www.cochrane.org/fr/CD008717/LIVER_injection-percutanee-dethanol-pour-le-traitement-des-metastases-hepatiques
L'injection percutanée d'éthanol est-elle bénéfique pour détruire localement le cancer qui s'est propagé au foie ? Problématique de la revue Quel est l'effet de l'injection percutanée d'éthanol (IPE) sur la destruction des métastases du foie ? Les métastases sont de nouveaux sites de cancer qui se trouvent dans des parties du corps autres que le site du cancer initial. Nous recherchions tout essai randomisé (une étude dans laquelle les patients sont répartis aléatoirement en groupes) évaluant les effets de l'IPE chez les personnes présentant des métastases au niveau du foie à partir d’un cancer initial, de toute localisation, par rapport à l'absence d'IPE avec ou sans co-interventions. Nous avons examiné les effets de l'IPE sur le risque de décès, la progression de la maladie, la qualité de vie liée à la santé et les événements indésirables (effets non désirés causés par l'intervention).
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
tumeurs du foie
tumeurs du foie
résultat thérapeutique
éthanol
Traitement par injection percutanée d'éthanol
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison entre la chimiothérapie à base de carboplatine et la chimiothérapie à base de cisplatine dans le traitement des personnes atteintes d'un cancer du poumon avancé
https://www.cochrane.org/fr/CD009256/LUNGCA_comparaison-entre-la-chimiotherapie-base-de-carboplatine-et-la-chimiotherapie-base-de-cisplatine
Problématique de la revue Le carboplatine est-il plus efficace et moins toxique que le cisplatine dans le traitement des personnes atteintes d'un cancer du poumon non à petites cellules avancé ? Contexte Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer, et plus de la moitié des personnes atteintes de ce cancer ont une maladie incurable au moment du diagnostic. Le cancer du poumon non à petites cellules est le type le plus courant, correspondant à environ 85 % de tous les cas de cancer du poumon. Malgré les récents progrès des thérapies ciblées et de l'immunothérapie, la chimiothérapie à base de platine reste une option utile et accessible, avec des avantages bien établis en matière de survie pour les personnes atteintes d'un cancer du poumon non à petites cellules avancé. Bien que les régimes de traitement comprenant le cisplatine ou le carboplatine plus un autre agent soient largement utilisés, ils peuvent être associés à des effets secondaires indésirables. Le but de cette revue systématique était de déterminer lequel de ces deux médicaments fréquemment utilisés était le plus efficace et causait le moins d'effets secondaires.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
cisplatine
antinéoplasiques
carboplatine
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
étude comparative

---
N1-VALIDE
La prévention et la prise en charge des infections par le virus de l'herpès simplex
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-prise-en-charge-infections-le-virus-herpes-simplex
Chez les nouveau-nés, l'infection par le virus de l'herpès simplex humain (VHS) peut avoir des conséquences cliniques dévastatrices, y compris la mortalité et une importante morbidité. Tous les nourrissons sont vulnérables à l'infection par le VHS néonatal. Le présent document de principes contient une analyse de l'épidémiologie, de la transmission et des facteurs de risque et s'attarde tout particulièrement sur l'infection intrapartum. Il présente une évaluation du diagnostic et du pronostic selon la catégorie d'infection, de même que les modalités et les limites des examens. Les recommandations relatives à la prise en charge des nouveau-nés dont l'exposition au VHS intrapartum est confirmée se fondent sur des avis d'experts, car il est impossible de procéder à un essai aléatoire pour comparer les possibilités thérapeutiques. Des conseils sont donnés pour la prise en charge empirique des nourrissons chez qui on craint un sepsis clinique, y compris ceux qui ne répondent pas à la thérapie antibactérienne. Le présent document de principes remplace celui que la Société canadienne de pédiatrie a publié en 2006.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
herpès
nouveau-né
recommandation pour la pratique clinique
transmission verticale de maladie infectieuse
herpès
herpès
herpès
algorithme
aciclovir
antiviraux

---
N1-SUPERVISEE
Thérapie médicamenteuse pour le délire chez les adultes en phase terminale
https://www.cochrane.org/fr/CD004770/SYMPT_therapie-medicamenteuse-pour-le-delire-chez-les-adultes-en-phase-terminale
Contexte Le délire est fréquent chez les personnes atteintes d'une maladie en phase terminale. Une personne qui souffre de délire peut être confuse, manquer de concentration, avoir des habitudes de sommeil et d'éveil perturbées et avoir des hallucinations. Le délire peut commencer soudainement et peut causer de la détresse à la personne et à sa famille. Le délire peut être causé par la maladie sous-jacente dont la personne est atteinte, ou être un effet secondaire de médicaments ou d'autres symptômes. Souvent, la raison pour laquelle le délire survient chez une personne n’est pas claire. La nature multiforme du délire rend sa gestion difficile. Lorsqu'il n'est pas possible d'identifier la cause sous-jacente, des traitements médicamenteux sont parfois utilisés pour gérer les symptômes.
2020
false
true
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
adulte
malades en phase terminale
délire avec confusion

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments pour l'atrophie musculaire spinale de type II et III
https://www.cochrane.org/fr/CD006282/NEUROMUSC_medicaments-pour-latrophie-musculaire-spinale-de-type-ii-et-iii
Objectif de la revue Cette revue Cochrane visait à examiner les effets des médicaments sur l'amyotrophie spinale (AMS) de type II et III en termes d'invalidité, de force musculaire, de capacité à se tenir debout ou à marcher, de qualité de vie, d’espérance de vie ou de ventilation à plein temps, dans l'année suivant le début du traitement. Nous voulions également identifier tout effet néfaste des traitements pendant la période de l’essai. Les auteurs de la revue Cochrane ont collecté les études pertinentes pour répondre à cette question et ont trouvé 10 études. Messages clés Le nusinersen administré par injection intrathécale (dans la colonne vertébrale) améliore probablement l'invalidité dans les AMS. La créatine, le phénylbutyrate, la gabapentine, l'hydroxyurée, l'acide valproïque et la polythérapie avec l’acide valproïque et l’acétyl-L-carnitine n'ont probablement pas d'effet cliniquement important sur la fonction motrice (mouvements et actions des muscles) dans les AMS de type II et III, d'après des données probantes provenant d'essais uniques terminés et publiés. L'olésoxime et la somatotropine sous-cutanée pourraient avoir peu ou pas d'effet sur la fonction motrice dans les AMS, mais la fiabilité des données probantes était très faible. Un essai sur l'hormone thyréotrope (TRH pour thyrotropin-releasing hormone) par voie intraveineuse (dans une veine) n'a pas évalué la fonction motrice et la fiabilité des données probantes était très faible. Toutes les études présentaient des biais de conception ou de performance qui pourraient avoir affecté les résultats.
2020
false
true
false
Cochrane
France
amyotrophies spinales infantiles
enfant
adolescent
résultat thérapeutique
nourrisson
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Surfactant pour l'hémorragie pulmonaire chez les nouveau-nés
https://www.cochrane.org/fr/CD005254/NEONATAL_surfactant-pour-lhemorragie-pulmonaire-chez-les-nouveau-nes
Les saignements dans les poumons (hémorragie pulmonaire) surviennent principalement chez les nourrissons nés avant terme (37 semaines de gestation) en raison d'une grave maladie pulmonaire (en particulier un syndrome de détresse respiratoire, une maladie provoquée par l'absence de la substance chimique normale sur la paroi des poumons (surfactant)) et de la nécessité d'un respirateur artificiel (ventilation assistée). Les facteurs de risque de l'hémorragie pulmonaire comprennent la naissance prématurée, la mauvaise croissance dans l'utérus (retard de croissance intra-utérine), les problèmes respiratoires, un flux sanguin anormal autour des vaisseaux des poumons (persistance du canal artériel), les problèmes de saignement (coagulopathie), la nécessité d'un respirateur artificiel et un traitement au surfactant. On pense que la cause sous-jacente de l'hémorragie pulmonaire est une augmentation rapide du flux sanguin pulmonaire en raison d'une persistance du canal artériel. Certaines études ont montré des résultats prometteurs avec l'utilisation d'un traitement au surfactant chez les nourrissons présentant une hémorragie pulmonaire. Cependant, aucun essai contrôlé randomisé n'a été identifié dans cette revue. Actuellement, aucune recommandation pour la pratique clinique basée sur des essais contrôlés randomisés ne peut être présentée ; des recherches supplémentaires sont nécessaires.
2020
false
true
false
Cochrane
France
poumon
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
nouveau-né
hémorragie
surfactants pulmonaires

---
N1-SUPERVISEE
Les traitements immunosuppresseurs non corticostéroïdes pour le syndrome néphrotique corticosensible chez les enfants
https://www.cochrane.org/fr/CD002290/RENAL_les-traitements-immunosuppresseurs-non-corticosteroides-pour-le-syndrome-nephrotique-corticosensible
Quelle est la problématique ? Les enfants atteints du syndrome néphrotique perdent de grandes quantités de protéines plasmatiques dans leur urine, ce qui provoque des œdèmes, en particulier au niveau du visage, de l'estomac et des jambes. Le risque d'infection augmente également car des protéines importantes pour le système immunitaire des enfants sont perdues. Les corticostéroïdes, comme la prednisone, peuvent arrêter la perte de protéines, mais la récidive est fréquente (rechute). Redonner des corticostéroïdes chez ces enfants peut entraîner des troubles de la croissance, des cataractes, de l'ostéoporose et de l'hypertension artérielle. Qu'avons-nous fait ? Pour savoir s'il existe des données probantes sur des médicaments non corticostéroïdes pour les enfants atteints de syndrome néphrotique, et pour évaluer les avantages et les inconvénients de ces médicaments, nous avons analysé 43 études qui ont porté sur 2541 enfants.
2020
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
syndrome néphrotique
enfant

---
N1-SUPERVISEE
L’ibuprofène pour le traitement de la persistance du canal artériel verni chez les nouveau-nés prématurés ou de faible poids à la naissance (ou les deux)
https://www.cochrane.org/fr/CD003481/NEONATAL_libuprofene-pour-le-traitement-de-la-persistance-du-canal-arteriel-verni-chez-les-nouveau-nes
Question de la revue L'utilisation de l’ibuprofène comparé à l'indométhacine, à d'autres inhibiteurs de la cyclo-oxygénase, au placebo ou à l'absence d'intervention pour la persistance du canal artériel (PCA), est-elle sans danger et efficace pour améliorer le taux de fermeture du canal et d'autres résultats cliniques importants chez les nourrissons prématurés ou de faible poids (ou les deux) ? Contexte Une complication courante chez les grands prématurés (prématurés) ou les bébés de très faible poids est la PCA. Le canal artériel (CA) est un canal vasculaire ouvert entre les poumons et le cœur. Il devrait se refermer après la naissance, mais il reste parfois ouvert en raison du stade immature du développement du bébé. La PCA peut entraîner des complications engageant le pronostic vital. Le traitement habituellement appliqué à la PCA est l'indométhacine, un médicament qui ferme avec succès le CA chez la majorité des bébés, mais qui peut causer des effets secondaires graves comme une réduction du débit sanguin vers plusieurs organes. Une autre option est l'ibuprofène.
2020
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ibuprofène
persistance du canal artériel
nourrisson à faible poids de naissance
prématuré
IBUPROFENE

---
N1-SUPERVISEE
Lamotrigine : thérapie d'appoint pour l'épilepsie focale résistante aux médicaments
https://www.cochrane.org/fr/CD001909/EPILEPSY_lamotrigine-therapie-dappoint-pour-lepilepsie-focale-resistante-aux-medicaments
Contexte L'épilepsie est un trouble dans lequel des décharges électriques inattendues du cerveau provoquent des crises convulsives. Environ un tiers des patients épileptiques continuent à avoir des crises, malgré le traitement par les (anciens) médicaments antiépileptiques utilisés actuellement (MAE). En outre, les anciens MAE ont de nombreux effets indésirables. Par conséquent, le développement de nouvelles thérapies efficaces pour le traitement des crises résistantes aux médicaments est d'une importance considérable. En conséquence, une série de nouveaux MAE a été développée en tant que traitements d’appoint. La lamotrigine est l'un de ces médicaments. Objectifs de la revue Cette revue visait à déterminer les effets de la lamotrigine sur les crises, les effets indésirables, la cognition (capacité d’apprentissage et de compréhension) et la qualité de vie, par rapport à des témoins sous placebo, lorsqu'elle est utilisée comme traitement d'appoint pour les personnes atteintes d'épilepsie focale ne répondant pas aux MAE existants. Pour cette mise à jour, nous n'avons pas identifié de nouvelles études à ajouter, et donc, les conclusions restent inchangées. La revue comprenait 14 essais contrôlés randomisés avec un nombre total de 1806 participants.
2020
false
true
false
Cochrane
France
triazines
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
résistance aux substances
épilepsies partielles
Lamotrigine

---
N1-SUPERVISEE
Le sultiame administré en monothérapie comme traitement contre l'épilepsie
https://www.cochrane.org/fr/CD010062/EPILEPSY_le-sultiame-administre-en-monotherapie-comme-traitement-contre-lepilepsie
Trois essais contrôlés randomisés avec un total de 246 participants ont été réalisés afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité du sultiame administré en monothérapie comme traitement contre l'épilepsie. Deux études ont été menées sur les épilepsies infantiles bénignes à pointes centro temporales, et une étude a été menée sur les crises d'épilepsie généralisées tonico-cloniques. La qualité des preuves est limitée suite à des échantillons de petite taille, des risques de biais significatifs, l'absence de données pour les critères de jugements importants et, dans une étude, le manuscrit n'a pas été intégralement traduit en anglais. Par conséquent, cette revue ne peut apporter de conclusions significatives sur l'efficacité ou l'innocuité du sultiame administré en monothérapie comme traitement contre l'épilepsie. Notre recherche (effectuée en octobre 2013) a révélé que deux études étaient en cours concernant l'utilisation du sultiame en tant que monothérapie pour les épilepsies infantiles bénignes à pointes centro temporales, les résultats de ces études pourraient permettre une analyse plus significative dans les futures mises à jour de cette revue.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
épilepsie
résultat thérapeutique
sultiame
sultiame
anticonvulsivants
anticonvulsivants
résumé ou synthèse en français
thiazines
thiazines

---
N1-SUPERVISEE
Traitement anticoagulant pour l'embolie pulmonaire sous-segmentaire
https://www.cochrane.org/fr/CD010222/PVD_traitement-anticoagulant-pour-lembolie-pulmonaire-sous-segmentaire
Contexte L'embolie pulmonaire aiguë (EP) est une cause courante de décès, représentant 50 000 à 200 000 décès par an. C'est la troisième cause de mortalité parmi les maladies cardiovasculaires, après les maladies coronariennes et les accidents vasculaires cérébraux. L'avènement de l'angiographie tomographique pulmonaire (CTPA) à détecteurs multiples assistée par ordinateur a permis de mieux évaluer l'EP en ce qui concerne la visualisation des artères pulmonaires périphériques, ce qui a augmenté son taux de diagnostic. Davantage de cas d'EP périphériques, tels que l'EP sous-segmentaire (EPSS) isolée et l'EP accidentelle, ont ainsi été identifiés. Ces deux affections se retrouvent généralement chez des patients présentant peu ou pas de symptômes classiques tels que la toux (y compris l'expectoration de sang), des douleurs thoraciques ou dans le haut du dos, un essoufflement aigu ou une défaillance générale ou spécifique de la circulation, qu'elle soit de nature cardiaque ou périphérique. Cependant, chez les patients souffrant d'une affection cardiaque et pulmonaire, les symptômes classiques de l'EP peuvent être retrouvés avec des EPSS isolées. L’EPSS accidentelle est constatée de manière fortuite chez les patients asymptomatiques, généralement par imagerie diagnostique réalisée pour d'autres raisons (par exemple, la tomodensitométrie (TDM) de routine pour le bilan d’extension chez les patients en oncologie). Les patients présentant une EPSS isolée ou une EP accidentelle peuvent avoir un tableau clinique plus bénin que ceux présentant une EP proximale. Cependant, la signification clinique et le pronostic chez ces patients doivent être étudiés pour évaluer si un traitement anticoagulant est nécessaire.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
anticoagulothérapie
anticoagulants
embolie pulmonaire

---
N1-VALIDE
Différentes durées de perfusion pour prévenir la perte d'audition induite par le platine chez les enfants atteints d'un cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD010885/CHILDCA_differentes-durees-de-perfusion-pour-prevenir-la-perte-daudition-induite-par-le-platine-chez-les
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes concernant les effets de différentes durées de perfusion de platine pour prévenir la perte d'audition ou les acouphènes, ou les deux, chez les enfants atteints de cancer. Nous avons également examiné l'efficacité antitumorale, les effets indésirables autres que la perte auditive et la qualité de vie. Contexte La chimiothérapie à base de platine, incluant le cisplatine, le carboplatine ou l'oxaliplatine, ou une combinaison de ceux-ci, est utilisée pour traiter différents types de cancer chez l'enfant. Malheureusement, l'un des effets indésirables les plus importants de la chimiothérapie à base de platine est la perte d'audition. Elle peut survenir non seulement pendant le traitement, mais aussi plusieurs années après la fin du traitement. Bien qu'elle ne mette pas la vie en danger, la perte de l'audition, surtout au cours des trois premières années de la vie, peut entraîner des difficultés scolaires et au niveau du fonctionnement psychosocial. Par conséquent, la prévention de la perte d’audition provoquée par le platine est très importante et pourrait améliorer la qualité de vie des enfants qui suivent un traitement contre le cancer et de ceux qui ont survécu à un traitement par chimiothérapie à base de platine.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
cisplatine
carboplatine
antinéoplasiques
composés organiques du platine
perte d'audition
perte d'audition
calendrier d'administration des médicaments
enfant
tumeurs
perfusions veineuses
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
Oxaliplatine

---
N1-VALIDE
Tumeurs épithéliales thymiques - Référentiel du réseau Tumeurs THYmiques et cancers
https://www.rythmic.org/images/RYTHMIC/Doc/referentiel_RYTHMIC_2020.pdf
Les tumeurs épithéliales du thymus, incluant thymomes et carcinomes thymiques, sont des tumeurs rares (250 nouveaux cas par an en France) : elles appartiennent au groupe des tumeurs orphelines
2020
false
false
false
RYTHMIC - Réseau Tumeurs THYmiques et Cancer
France
français
thymome
thymome
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
thymome
image
pronostic
maladies auto-immunes
comorbidité
diagnostic différentiel
thymome
thymome
thymome
observation (surveillance clinique)

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l'hépatite C - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002023/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002024/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002025/
L’infection par le virus de l’hépatite C représente encore aujourd’hui un défi quant à sa prise en charge et à son traitement. L’arrivée des antiviraux à action directe rend toutefois plus aisée la prise en charge des personnes infectées et permet de leur offrir un traitement plus efficace, mieux toléré, qui permet d’éradiquer le virus chez la vaste majorité d’entre elles. Cette nouvelle réalité requiert une grande mobilisation des professionnels de la santé ainsi qu’un encadrement de la pratique clinique, surtout de première ligne, pour maximiser l’offre d’une prise en charge optimale aux personnes infectées par le virus de l’hépatite C dans toutes les régions du Québec. Les recommandations figurant dans le présent guide sur la prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l’hépatite C ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
hépatite C
Québec
hépatite C
hépatite C
antiviraux
continuité des soins
antiviraux
interactions médicamenteuses
Maladie aigüe
Surveillance des médicaments
hépatite C chronique
anticorps de l'hépatite C
hépatite C
tests sérologiques
Fibrose du foie
valeur prédictive des tests
association elbasvir grazoprévir
glécaprévir
pibrentasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association médicamenteuse
association sofosbuvir velpatasvir
ZEPATIER
MAVIRET
HARVONI
EPCLUSA
voxilaprévir
VOSEVI
cirrhose du foie
ABT-493
quinoxalines
sulfonamides
Benzofuranes
association médicamenteuse
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Sofosbuvir
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
composés macrocycliques

---
N1-SUPERVISEE
Bacille Calmette-Guérin ou mitomycine C pour le traitement du cancer de la vessie n’infiltrant pas le muscle vésical
https://www.cochrane.org/fr/CD011935/bacille-calmette-guerin-ou-mitomycine-c-pour-le-traitement-du-cancer-de-la-vessie-ninfiltrant-pas-le
vessie n’infiltrant pas le muscle vésical Problématique de la revue Chez les personnes atteintes d'un cancer de la paroi interne de la vessie, quels sont les effets comparés de deux médicaments différents, appelés Bacille Calmette-Guérin (BCG) et mitomycine (MMC), qui sont administrés dans la vessie, après l'ablation de la tumeur ? Contexte Les tumeurs des couches superficielles de la vessie, appelées cancer de la vessie n’infiltrant pas le muscle, sont traitées en introduisant de petits instruments dans la vessie, en les découpant pour les enlever. Cela fonctionne bien mais ces tumeurs reviennent souvent. Quand elles reviennent, elles peuvent être plus agressives et d’un stade plus avancé qu'avant. Différents types de médicaments appliqués dans la vessie par la suite peuvent rendre cela moins fréquent, le BCG et la MMC étant les plus utilisés. Nous ne savons pas quelles sont les différences entre les deux traitements concernant les effets recherchés et indésirables.
2020
false
false
false
Cochrane
France
vaccin BCG
mitomycine
tumeurs de la vessie urinaire
administration par voie vésicale
Recherche comparative sur l'efficacité
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Levetiracétam versus phénytoine : match nul dans l’état de mal convulsif de l’enfant
https://www.srlf.org/reactu/levetiracetam-versus-phenytoine-match-nul-dans-letat-de-mal-convulsif-de-lenfant/
Question évaluée : Lévétiracétam (LVT) versus phénytoine (PHT) en traitement de deuxième intention de l’état de mal convulsif (EMC) chez l’enfant. Type d’étude : Études multicentriques, randomisées, contrôlées ouvertes. Population étudiée : ConSEPT : enfants âgés de 3 mois à 16 ans pris en charge aux urgences (13 centres en Australie et en Nouvelle Zélande) pour un EMC persistant malgré 2 doses de benzodiazépines (BZD) ( 0.1mg/kg/dose). EcLiPSE : enfants âgés de 6 mois à 18 ans (30 services d’urgences au Royaume Uni et en Irlande). Critères d’inclusion similaires pour les 2 études en dehors du traitement antiépileptique de fond par LVT et PHT autorisé dans EcLIPSE, exclu dans ConSEPT.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
nourrisson
enfant
adolescent
état de mal épileptique
résultat thérapeutique
phénytoïne
Lévétiracétam
anticonvulsivants
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel national pour le cancer du système nerveux central
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-cancer-systeme-nerveux-central.html
Les référentiels suivants sont directement applicables au Luxembourg dans leurs dernières éditions : – « ESMO Clinical Practice Guidelines », – « NCCN Guidelines », – « AWMF Guidelines ». Les recommandations de ces guidelines sont généralement applicables sous réserve des spécificités luxembourgeoises reprises ci-dessous. En dehors de ces cas particuliers, les guidelines sont d’application.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
Luxembourg
récidive tumorale locale
continuité des soins
glioblastome
gliome
tumeurs du cerveau
Oligodendrogliome anaplasique
Carmustine/Procarbazine/Vincristine
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
antinéoplasiques
Témozolomide
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du système nerveux central
oligodendrogliome

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des Infections Génitales Hautes
A partir des Recommandations pour la Pratique Clinique élaborées par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) en collaboration avec la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF)
https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/spilf-groupe-recos-inf-genit-hautes-2020-01-08.pptx
Les IGH regroupent les endométrites, salpingites, collections purulentes et pelvipéritonites d’origine génitale...
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
infections de l'appareil reproducteur
infections de l'appareil reproducteur
infections de l'appareil reproducteur
antibactériens
endométrite
salpingite
Maladie inflammatoire pelvienne
Abcès tubo-ovarien
infections de l'appareil reproducteur
ceftriaxone
doxycycline
métronidazole
ofloxacine
lévofloxacine
Moxifloxacine
céfoxitine
clindamycine
gentamicine
azithromycine
infection puerpérale
association amoxicilline-clavulanate de potassium
infections de l'appareil reproducteur
antibioprophylaxie
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
gestion des soins aux patients
infections de l'appareil reproducteur

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments systémiques (par voie orale ou injectable) pour le psoriasis
https://www.cochrane.org/fr/CD011535/medicaments-systemiques-par-voie-orale-ou-injectable-pour-le-psoriasis
Quel est l’objectif de cette revue ? Le but de cette revue était de comparer différents médicaments à action générale (médicaments oraux ou injectables qui agissent dans tout l'organisme) utilisés pour traiter le psoriasis en plaques chronique modéré à sévère chez les adultes (plus de 18 ans), afin de déterminer lesquels sont les plus sûrs et les plus efficaces pour éliminer le psoriasis. Nous voulions classer les médicaments en fonction de leur innocuité et de leur efficacité, afin de contribuer au développement d'une voie de traitement pour les personnes atteintes de psoriasis en plaques chronique. Nous avons recueilli et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question, et nous avons trouvé 140 études.
2020
false
false
false
Cochrane
France
adulte
résultat thérapeutique
interleukines
facteur de nécrose tumorale alpha
anticorps monoclonaux
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
injections
administration par voie orale
psoriasis

---
N1-SUPERVISEE
Des schémas thérapeutiques plus courts pour les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire
https://www.cochrane.org/fr/CD012918/des-schemas-therapeutiques-plus-courts-pour-les-personnes-atteintes-de-tuberculose-pulmonaire
Objectif de la revue Le but de cette revue Cochrane était de déterminer si la durée du traitement antituberculeux (TAT), chez les personnes nouvellement diagnostiquées pour tuberculose pulmonaire sensible aux médicaments, peut être réduite à moins de six mois. Les auteurs de la revue Cochrane ont recueilli et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question. Ils ont trouvé cinq études pertinentes. Messages clés Les schémas TAT raccourcis font probablement peu ou pas de différence en termes de décès, d'échec du traitement ou d'événements indésirables graves par rapport aux schémas TAT de six mois, mais ils augmentent probablement les rechutes de la tuberculose. Six grands essais en cours étudient cette question.
2020
false
false
false
Cochrane
France
Durée traitement
antituberculeux
temps
résultat thérapeutique
récidive
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tuberculose pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
La saga du baclofène : une AMM et un remboursement pour un médicament n’ayant pas apporté de preuves solides de son efficacité pour réduire la consommation d’alcool
https://www.cnge.fr/conseil_scientifique/productions_du_conseil_scientifique/avis_du_conseil_scientifique/la_saga_du_baclofene_une_amm_et_un_remboursement_p/
Le baclofène a été médiatisé à la suite des témoignages du Dr Olivier Ameisen et de patients, avant son évaluation dans des essais cliniques. La méta-analyse Cochrane, publiée en 2018, ne permettait pas d’établir les preuves de son efficacité pour maintenir l’abstinence et/ou réduire la consommation d’alcool. Cette méta analyse comprenait notamment l’essai ALPADIR, mené en France. Cependant, la plupart des essais négatifs avaient évalué des posologies maximales de baclofène plus faibles que celles des essais ayant des résultats significatifs.
2020
false
false
false
CNGE - Collège National des Généralistes Enseignants
France
alcoolisme
agrément de médicaments
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
consommation d'alcool
BACLOCUR
N07BB - médicaments utilisés dans la dépendance alcoolique
essais contrôlés randomisés comme sujet
information scientifique et technique
baclofène

---
N1-SUPERVISEE
Traitement à long terme de la pustulose palmo-plantaire (pustules sur les mains et les pieds)
https://www.cochrane.org/fr/CD011628/traitement-long-terme-de-la-pustulose-palmo-plantaire-pustules-sur-les-mains-et-les-pieds
Problématique de la revue Nous voulions évaluer les traitements de la pustulose palmo-plantaire (une affection persistante caractérisée par de petites ampoules remplies de pus sur les mains et les pieds), par rapport à une substance inactive (placebo), à l’absence d’intervention, ou les uns par rapport aux autres. Nous avons inclus 37 études. Contexte La pustulose palmo-plantaire affecte négativement la vie d'une personne ; il n'existe pas de remède ou de traitement standard. Avec le temps, la peau devient plus épaisse et plus rouge, et peut se fissurer ou desquamer sous forme d’écailles. Les symptômes sont traités avec des médicaments topiques (habituellement des corticoïdes), des médicaments systémiques (médicaments injectés ou pris par la bouche qui agissent sur tout le corps ; habituellement des médicaments à base de vitamine A ou D), ou la photothérapie (traitement par rayonnement ultraviolet).
2020
false
false
false
Cochrane
France
pustulose palmoplantaire
pustulose palmoplantaire
Pustulose palmaire et plantaire
Pustulose palmaire et plantaire
Résultat thérapeutique
administration par voie cutanée
injections
administration par voie orale
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
psoriasis
psoriasis
psoriasis
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Antalgie des douleurs rebelles et pratiques sédatives chez l'adulte : prise en charge médicamenteuse en situations palliatives jusqu’en fin de vie
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3150631/fr/antalgie-des-douleurs-rebelles-et-pratiques-sedatives-chez-l-adulte-prise-en-charge-medicamenteuse-en-situations-palliatives-jusqu-en-fin-de-vie
Tous les médecins sont confrontés à l’accompagnement de patients en fin de vie, dont certains demandent à pouvoir rester chez eux. Dans le contexte de mise en œuvre de la loi Clayes-Leonetti du 2 février 2016 créant un droit à la sédation profonde et continue, maintenue jusqu’au décès, la HAS s’est mobilisée au travers de différents travaux pour aider les professionnels de santé à prendre en charge ces patients dans les conditions les plus humaines et les moins douloureuses possibles. Elle a publié en 2018 le guide parcours de soins « Comment mettre en œuvre une sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès ? », proposant des outils pour aider à la décision et à la mise en œuvre de cette sédation.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
accompagnement de la fin de la vie
sédation profonde
Douleur rebelle
utilisation hors indication
méthadone
douleur cancéreuse
interactions médicamenteuses
analgésiques morphiniques
kétamine
analgésiques
lidocaïne
Surveillance des médicaments
continuité des soins
bloc nerveux
analgésie péridurale
Douleur liée aux interventions
MEOPA
analgésiques non narcotiques
midazolam
hypnotiques et sédatifs
chlorpromazine
neuroleptiques
lévomépromazine
propofol
phénobarbital
oxybate de sodium
dexmédétomidine
anesthésiques
clonazépam
diazépam
recommandation pour la pratique clinique
Douleur rebelle
gestion des soins aux patients
adulte
analgésiques morphiniques
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du cancer du rein métastatique
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/recommandations-francaises-du-comite-de-cancerologie-de-lafu-actualisation-2020
Depuis la parution des dernières recommandations du CCAFU plusieurs études majeures concernant la prise en charge du cancer du rein métastatique ont été publiées. Ces études récentes dont les principales rapportent l’efficacité des combinaisons d’immunosuppresseurs et d’anti-angiogéniques vont modifier rapidement la prise en charge des patients et il nous est apparu important de mettre à jour les recommandations.
2020
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
tumeurs du rein
métastase tumorale
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
analyse de survie
pronostic
Axitinib Pembrolizumab
Axitinib
pembrolizumab
antinéoplasiques
Antinéoplasiques immunologiques
Ipilimumab Nivolumab
Ipilimumab
Nivolumab
cabozantinib
anticorps monoclonal anti-VEGFR
pazopanib
inhibiteurs de l'angiogenèse
Sunitinib
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteur de tyrosine kinase
recommandation pour la pratique clinique
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides

---
N1-SUPERVISEE
Nouvelles lignes directrices ESC/EAS sur les dyslipidémies
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2020.08464
En Suisse, les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de mortalité après les cancers [1]. L’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires est le cholestérol, en particulier le cholestérol LDL («low density lipoprotein cholesterol» [LDL-C]). De vastes preuves à ce sujet ont été recueillies ces dernières années. Plus la concentration de LDL-C est faible, plus le risque d’infarctus du myocarde est faible. Il n’existe pas de limite inférieure de concentration de LDL-C en-dessous de laquelle le risque cardiovasculaire ne diminue plus. Outre le taux de LDL-C, la durée d’exposition revêt également de l’importance: une hypercholestérolémie familiale est associée à un risque plus élevé qu’une hypercholestérolémie acquise. A l’instar des «paquets-années» chez les fumeurs, la notion de «cholestérol-années» a dès lors été introduite. Par conséquent, il convient non seulement de viser un taux de cholestérol le plus bas possible, mais également une réduction du taux de cholestérol la plus précoce possible. La relation causale entre le LDL-C et la maladie cardiovasculaire athérosclérotique («atherosclerotic cardiovascular disease» [ASCVD]) a été démontrée par des études interventionnelles contrôlées et randomisées, par des études d’association génétique (étude par randomisation mendélienne) et par des expériences chez l’animal.
https://doi.org/10.4414/fms.2020.08464
2020
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
cholestérol LDL
maladies cardiovasculaires
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Évaluation et atténuation des risques
athérosclérose
médecine factuelle
dyslipidémies
anticholestérolémiants
hypolipémiants
adulte
sujet âgé
insuffisance rénale
diabète
syndrome coronarien aigu
facteurs de risque
article de périodique
dyslipidémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d’experts portant sur la prise en charge en réanimation des patients en période d’épidémie à SARS-CoV2
Version 5 du 09/04/2020
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/tt-specifiques-covid-si-va-9-avr-20.pdf
Ces recommandations ont pour objet de fournir aux cliniciens les éléments essentiels de la prise en charge des patients suspects ou ayant une infection confirmée d’infection à SARS CoV2. Compte tenu de la cinétique actuelle de l’épidémie, les données fournies dans ces recommandations sont susceptibles d’évoluer et les principales sources d’informations seront rappelées tout au long du texte...
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
recommandation par consensus
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Soins de réanimation
Ventilation mécanique
infections à coronavirus
antiviraux
remdésivir
association lopinavir ritonavir
chloroquine
anticorps monoclonaux
umifénovir
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
GS-5734
prise en charge personnalisée du patient
réanimation
ventilation artificielle
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
indoles
pneumopathie virale
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à la prise en charge des cas confirmés d’infection au virus SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=771
Le 30 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie liée au virus SARS-CoV-2 constituait une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). Dans ce contexte, le HCSP émet des recommandations relatives à la prise en charge des cas d’infection confirmées au virus SARS-CoV-2. Le HCSP a fondé ses recommandations sur les connaissances actuellement disponibles en particulier les publications scientifiques relatives au COVID-19 mais aussi de recommandations relatives à la prise en charge des pneumonies post grippales, et des pneumonies sévères en réanimation. Cet avis du HCSP délivre également des indications sur la prise en charge non spécifique, et de possibles thérapeutiques antivirales, dans l’attente de la mise en place d’essais thérapeutiques académiques afin de progresser dans la connaissance de la maladie. Ces recommandations relatives aux traitements spécifiques seront adaptées en fonction des résultats des essais cliniques lorsqu’ils seront disponibles.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale
recommandation pour la pratique clinique
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
infections à coronavirus
signes et symptômes
adulte
enfant
grossesse
pneumopathie virale
facteurs de risque
GS-5734
remdésivir
hospitalisation
infections à coronavirus
association lopinavir ritonavir
chloroquine
antiviraux
Indice de gravité de la maladie
continuité des soins
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
gestion des soins aux patients
alanine
alanine
Ribonucléotides
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et pathologies inflammatoires chroniques
https://www.snfge.org/actualite/covid-19-et-pathologies-inflammatoires-chroniques
https://www.snfge.org/sites/default/files/SNFGE/information_inserm_is_covid-19_10_mars_2020.pdf
Dans le contexte de l’épidémie COVID-19, voici les recommandations du GETAID auxquelles s'associe la SNFGE afin que vous puissiez informer vos patients traités par immuno-suppresseurs/biologiques pour des pathologies inflammatoires chroniques…
2020
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
infections à coronavirus
immunosuppresseurs
anticorps monoclonaux
maladies inflammatoires intestinales
glucocorticoïdes
recommandation
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19
maladie chronique
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Insuffisants surrénaliens : « N’ARRETEZ PAS VOTRE HYDROCORTISONE »
http://www.sfendocrino.org/article/1014/covid-19
Le ministre de la santé a communiqué ce matin le rôle potentiellement aggravant des corticothérapies (et antiinflammatoires non stéroïdiens) face au coronavirus. CETTE ANNONCE NE CONCERNE PAS LA SUPPLEMENTATION EN HYDROCORTISONE, indispensable en cas d’insuffisance surrénale, ni les doses de charge en Hydrocortisone (orales ou injectées) potentiellement nécessaires. Nous rappelons que l’usage d’hydrocortisone vise à remplacer la fonction surrénalienne absente. Ceci ne doit pas être confondu avec la prise de corticoïdes de synthèse à forte dose (prednisolone, Solupred ? ou prednisone, Cortancyl ?, par exemple). La prise d’hydrocortisone n’augmente pas le risque de forme sévère et l’hydrocortisone ne doit aucunement être arrêtée en cas de Covid-19.
2020
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
insuffisance surrénale
information patient et grand public
Pression systolique
hydrocortisone
HYDROCORTISONE
hydrocortisone
pression sanguine
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Déclaration de la Société européenne d’hypertension (ESH) sur l’hypertension, concernant les bloqueurs du système Rénine Angiotensine et la maladie COVID-19 causée par le coronavirus SARS-CoV-2
http://www.sfhta.eu/?p=6670
Ne pas interrompre les IEC et le ARA2 administrés en chronique pour les pathologies cardiovasculaires ou rénales dans le cadre actuel de l'épidémie de COVID-19. Il n’existe actuellement aucune preuve claire que l’hypertension en soi soit associée à un risque accru d’infection par COVID-19. Par conséquent, les patients souffrant d’hypertension doivent appliquer les mêmes précautions que les sujets de la même catégorie d’âge et avec le même profil de comorbidités (https://www.ecdc.europa.eu/en/novel-coronavirus-china).
2020
false
false
false
SFHTA - Société Française d'HyperTension Artérielle
France
COVID-19
infections à coronavirus
antihypertenseurs
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antagonistes du récepteur de type 1 de l'angiotensine-II
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
recommandation
hypertension artérielle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Comment gérer le traitement par corticoïdes chez votre enfant atteint d'une maladie respiratoire chronique?
https://www.sp2a.fr/wp-content/uploads/2020/03/LETTRE-DINFO-SP2A-AINScorticoides-.pdf
Comment gérer le traitement de fond de mon enfant ?
2020
false
false
false
SP2A - Société Pédiatrique Société Pédiatrique de Pneumologie et d'Allergologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
administration par inhalation
administration par voie orale
COVID-19
COVID-19
glucocorticoïdes
maladies de l'appareil respiratoire
enfant
corticothérapie
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Proposition d’aide au choix des traitements pharmacologiques
19/03/2020
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/03/covid-19-proposition-d-aide-au-choix-des-traitements-pharmacologiques.pdf
Il ne s’agit en aucun cas de recommandations, mais d’un guide pratique pour celles et ceux qui envisagent d’utiliser ces traitements hors essais cliniques. Ce guide sera réactualisé toutes les semaines.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
guide
information scientifique et technique
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
chloroquine
azithromycine
hydroxychloroquine
Darunavir
ritonavir
antiviraux
antibactériens
remdésivir
hormones corticosurrénaliennes
facteurs immunologiques
COVID-19
COVID-19
GS-5734
pneumopathie virale
infections à coronavirus
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des détresses respiratoire asphyxiques à domicile ou en EHPAD, prise en charge palliative de la dyspnée
Fiche conseil - urgence sanitaire patients COVID (31/03/2020)
http://www.sfap.org/system/files/propositions_therapeutiques_dyspnee_asphyxie_covid.pdf
Ces propositions concernent la prise en charge des états dyspnéiques et des détresses respiratoires que l’on peut être amené à rencontrer dans les situations de COVID-19. Elles s’adressent aux patients présentant une forme grave de cette maladie qui n’auront pas pu bénéficier d’une hospitalisation en service de réanimation ou pour lesquels une décision de limitation de traitements actifs a été prise. Ces propositions visent à être appliquées, en fonction des contraintes et des possibles de chacun, dans l’ensemble des établissements de santé et médico-sociaux mais aussi à domicile. Ces propositions diffèrent des récentes recommandations sur les pratiques sédatives en ce qui concerne les doses et les modalités de surveillance. Elles ont été rédigées dans une démarche visant avant tout le soulagement des patients dans des situations exceptionnelles, au regard de l’expérience des équipes actuellement confrontées à un grand nombre de patients atteints et dans un état grave, notamment dans le Grand-Est. Elles nous ont fait part des nécessaires adaptations des pratiques. L’intention des démarches thérapeutiques proposées est d’assurer le confort de patients confrontés à un état asphyxique dont on sait que l’évolution sera rapidement défavorable, dans un contexte où les réévaluations régulières habituellement pratiquées par les équipes soignantes ne pourront pas être assurées. Il ne s’agit pas de démarches visant à précipiter le décès des patients mais bien de leur assurer un apaisement. Ces propositions ne sont en aucun cas destinées à être appliquées dans d’autres circonstances que celles que nous rencontrons, déjà aujourd’hui pour certains et peut-être demain pour d’autres, liées à ce contexte dramatique d’épidémie de COVID-19.
2020
false
false
false
SFAP - Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
traitement d'urgence
adulte
injections veineuses
injections sous-cutanées
morphine
midazolam
asphyxie
cyamémazine
lévomépromazine
chlorpromazine
perfusions parentérales
benzodiazépines
clonazépam
Clorazépate dipotassique
soins palliatifs
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
phénothiazines
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
Essais cliniques : procédures accélérées pour l’évaluation des traitements du COVID-19 et recommandations aux promoteurs sur les essais en cours - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Essais-cliniques-procedures-accelerees-pour-l-evaluation-des-traitements-du-COVID-19-et-recommandations-aux-promoteurs-sur-les-essais-en-cours-Point-d-information
L’ANSM est mobilisée auprès des équipes de recherche afin que les essais cliniques en cours se poursuivent dans les meilleures conditions, tout en continuant d’assurer la sécurité des patients. En effet, la poursuite des essais cliniques dans les hôpitaux va être perturbée en raison de la mobilisation des équipes médicales et des risques potentiels liés à l’épidémie à coronavirus COVID-19. Aussi, nous demandons aux promoteurs de réévaluer la pertinence de l’initiation ou de la poursuite d’un essai clinique, et le cas échéant, d’en adapter les modalités de mise en place. Afin d’accompagner les promoteurs en ce sens, nous proposons, en lien avec la Direction générale de santé (DGS) et la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), un guide des modifications envisageables dans la conduite de la recherche pour répondre aux contraintes inédites induites par la pandémie. Concernant l’évaluation des essais cliniques en lien avec la prise en charge de l’infection par le SARS-CoV-2, des procédures accélérées ont été mises en place...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
SARS-CoV-2
information scientifique et technique
essais cliniques comme sujet
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Lopinavir-Ritonavir (Kaletra MC)
COVID-19
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/lopinavir-ritonavir-kaletra-mise-a-jour-09-04-2020.html
Malgré des données précliniques encourageantes, les données disponibles à ce jour ne permettent pas d’appuyer l’utilisation généralisée de l’association lopinavir/ritonavir chez les patients infectés. Cette association médicamenteuse fait partie des médicaments pour lesquels des essais cliniques sont en cours de réalisation et dont les résultats sont les plus attendus. Toutefois, l’association lopinavir/ritonavir ne devrait pas être utilisée chez les patients admis aux soins intensifs.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
KALETRA
résultat thérapeutique
médecine factuelle
J05AR10 - lopinavir et ritonavir
évaluation médicament
ritonavir
lopinavir
association lopinavir ritonavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif aux recommandations thérapeutiques dans la prise en charge du COVID-19 (complémentaire à l’avis du 5 mars 2020)
23 mars 2020
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=785
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=787
Afin de compléter son avis du 5 mars 2020 relatif à la prise en charge des cas confirmés de COVID-19, compte tenu de la publication de nouvelles données, le Haut Conseil de la santé publique émet de nouvelles recommandations. Elles ont été élaborées en concertation avec de nombreuses sociétés savantes de façon à dégager le plus large consensus possible. Ainsi, le HCSP recommande notamment : Que tout praticien soit fortement incité à inclure tous les patients atteints de Covid-19 dans les essais cliniques. Que tout prescripteur prenne en compte l’état très limité des connaissances actuelles et soit conscient de l’engagement de sa responsabilité lors de la prescription de médicaments dans des indications hors AMM, en dehors du cadre d’essais cliniques. Si une telle prescription est faite, qu’elle fasse l’objet d’une information claire, loyale et appropriée, que la décision soit prise collégialement, et que les patients soient inclus dans la cohorte French COVID-19 de façon à disposer le plus rapidement possible de données concernant la prise en charge. Par ailleurs le HCSP rappelle que la conduite à tenir est fonction de la présentation clinique des patients atteints de Covid-19. Aucun traitement spécifique n’est recommandé pour les cas de Covid-19 pauci-symptomatiques ou présentant une infection respiratoire basse non compliquée, un suivi médical devant toutefois être mis en œuvre dans ces situations car il n’existe actuellement pas de données permettant d’envisager l’utilisation hors protocole de l’hydroxychloroquine en prophylaxie du Covid-19. Dès lors que l’infection nécessite un recours à l’oxygénothérapie (y compris à bas débit) l’hospitalisation est nécessaire. En présence de signes de gravité, un traitement peut être envisagé : utilisation dans ce contexte d’une molécule à effet antiviral attendu (association fixe lopinavir ritonavir, voire le Remdesivir dans les cas les plus sévères) ou, à défaut de l’hydroxychloroquine. Cette prescription doit s’effectuer dans les conditions rappelées ci-dessus. Enfin dans les formes inflammatoires avec syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA), outre le traitement habituel d’un SDRA, les options thérapeutiques doivent être discutées au cas par cas.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
utilisation hors indication
Indice de gravité de la maladie
COVID-19
oxygénothérapie
COVID-19
hospitalisation
association lopinavir ritonavir
GS-5734
remdésivir
hydroxychloroquine
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
antiviraux
azithromycine
interactions médicamenteuses
Surveillance des médicaments
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
antiviraux
antiviraux
recommandation pour la pratique clinique
adulte
sujet âgé
Hypoxémie
COVID-19
signes et symptômes
facteurs de risque
RT-PCR
essais cliniques comme sujet
COVID-19, porteur de SARS-CoV-2 asymptomatique, virus identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
KALETRA
LOPINAVIR/RITONAVIR
recommandation de santé publique
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Hypoxie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Réponses aux patients en rhumatologie qui posent des questions sur le risque que constitue leur traitement face au COVID-19
https://sfr.larhumatologie.fr/actualites/reponses-aux-patients
Malgré l’absence de données dans la littérature, et en raison d’un risque présumé compte-tenu des données disponibles sur les autres infections respiratoires, sont considérés à risque d’infection COVID-19, les personnes avec une immunodépression acquise par traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive selon le Haut Conseil de Santé Publique. Ces personnes peuvent désormais se connecter directement sur le site https://declare.ameli.fr pour demander à être mise en arrêt de travail selon le communiqué de l’Assurance Maladie. Pour certaines catégories professionnelles (notamment la fonction publique hospitalière), le maintien des activités peut toutefois être envisagé.
2020
false
false
false
Société Française de Rhumatologie
France
COVID-19
COVID-19
immunosuppresseurs
rhumatismes
maladie chronique
congé maladie
recommandation patients
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Communiqué des académies nationales de médecine et de pharmacie sur les traitements à base d’hydroxychloroquine dans le cadre de la pandémie de Covid-19
http://www.academie-medecine.fr/communique-des-academies-nationales-de-medecine-et-de-pharmacie-sur-les-traitements-a-base-dhydroxychloroquine-dans-le-cadre-de-la-pandemie-de-covid-19/
Les Académies nationales de Médecine et de Pharmacie constatent, au vu des données actuelles de la science, que la démonstration de l’efficacité clinique de l’hydroxychloroquine n’est pas faite à ce jour. Des présomptions existent cependant, en particulier la négativation de la charge virale d’un certain nombre de patients, qui justifient sa prise en considération par la mise en œuvre urgente d’essais cliniques afin de tester ce produit sur des critères cliniques.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
hydroxychloroquine
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : y a-t-il une place pour l’hydroxychloroquine (Plaquénil ) en médecine générale ?
https://www.cnge.fr/conseil_scientifique/productions_du_conseil_scientifique/avis_du_conseil_scientifique/covid_19_y_t_il_une_place_pour_lhydroxychloroquine/
La pandémie de Covid-19 soulève des questions scientifiques, médicales, et sociales fortement accentuées par les médias. Compte tenu de l’incidence cumulée de certaines formes graves de cette maladie, un traitement efficace est impatiemment attendu par la communauté des soignants comme par la population. Aujourd’hui, aucune thérapeutique spécifique n’est validée pour traiter cette infection quel qu’en soit le stade.
2020
false
false
false
CNGE - Collège National des Généralistes Enseignants
France
COVID-19
COVID-19
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
information scientifique et technique
hydroxychloroquine
médecine générale
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Conseils de bonne pratique corticothérapie en ORL dans le contexte de la pandémie COVID 19
https://www.sforl.org/wp-content/uploads/2020/03/CORTICOTHERAPIE-EN-ORL-3.pdf
La pandémie COVID 19 est responsable d’une importante mortalité pour laquelle les facteurs de risque identifiés sont l’obésité, l’âge élevé ( 65 ans), le sexe masculin, l’hypertension artérielle, les antécédents d’AVC ou l’insuffisance coronarienne, l’insuffisance cardiaque, le diabète non contrôlé, les pathologies chroniques respiratoires, l’insuffisance rénale dialysée, voire un cancer évolutif. Sans que ce soit formellement établi il faut sans doutey associer les différentes formes d’immunodépression, la cirrhose, les antécédents de splénectomie (ou drépanocytose homozygote).
2020
false
false
false
Société Française d'Oto-Rhino-Laryngologie
France
COVID-19
COVID-19
Paralysie faciale périphérique
COVID-19
perte auditive soudaine
glucocorticoïdes
hormones corticosurrénaliennes
maladie de Ménière
troubles de l'olfaction
recommandation professionnelle
corticothérapie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
paralysie faciale
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
Plaquenil et Kaletra : les traitements testés pour soigner les patients COVID-19 ne doivent être utilisés qu’à l’hôpital - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Plaquenil-et-Kaletra-les-traitements-testes-pour-soigner-les-patients-COVID-19-ne-doivent-etre-utilises-qu-a-l-hopital-Point-d-information
Nous rappelons qu’à ce jour, aucun médicament n’a apporté la preuve formelle de son efficacité dans le traitement ou la prévention de la maladie COVID-19. C’est pourquoi l’utilisation du Plaquenil (hydroxychloroquine) ou du Kaletra et de son générique (lopinavir/ritonavir) pour la prise en charge des patients atteints de COVID-19 doit se faire prioritairement dans le cadre des essais cliniques en cours. Cependant, conformément à l’avis du Haut conseil de santé publique du 24/03/2020 (HCSP) et au décret du 25 mars 2020 (pris en application de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie du COVID-19 ), le recours à ces médicaments peut s’envisager à titre exceptionnel et uniquement dans le cadre d’une prescription et d’une dispensation aux patients hospitalisés. En aucun cas ces médicaments ne doivent être utilisés ni en automédication, ni sur prescription d’un médecin de ville, ni en auto-prescription d’un médecin pour lui-même, pour le traitement du COVID-19 ...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
hydroxychloroquine
association lopinavir ritonavir
COVID-19
COVID-19
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
KALETRA
KALETRA 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
KALETRA (80 mg + 20 mg)/ml, solution buvable
hydroxychloroquine
troubles du rythme cardiaque
Surveillance des médicaments
continuité des soins
recommandation patients
interactions médicamenteuses
facteurs de risque
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
PROTOCOLE D’UTILISATION THERAPEUTIQUE - Hydroxychloroquine
Infection par le coronavirus SARS-CoV-2 (maladie COVID-19) - 30 mars 2020
https://www.ansm.sante.fr/content/download/175603/2298101/version/1/file/20200330_PUT_hydroxychloroquine_1.pdf
En lien avec l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique, et compte tenu de la gravité potentielle de la maladie COVID-19, vous avez été amené en collégialité à avoir recours à l’utilisation de l’hydroxychloroquine (PLAQUENIL 200 mg comprimé pelliculé) afin de traiter la maladie COVID-19 de votre patient en dehors de son Autorisation de Mise sur le Marché...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
hydroxychloroquine
hydroxychloroquine
COVID-19
COVID-19
utilisation hors indication
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
facteurs de risque
continuité des soins
Surveillance des médicaments
recommandation de bon usage du médicament
essais cliniques comme sujet
association de médicaments
azithromycine
risque
Allaitement naturel
grossesse
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
PROTOCOLE D’UTILISATION THERAPEUTIQUE - Lopinavir/ritonavir
Infection par le coronavirus SARS-CoV-2 (maladie COVID-19) - 30 Mars 2020
https://www.ansm.sante.fr/content/download/175605/2298115/version/1/file/20200330_PUTLopinavir-ritonavir_1.pdf
En lien avec l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique, vous avez été amené en collégialité à avoir recours à l’utilisation de lopinavir/ritonavir (KALETRA ou son générique Mylan) afin de traiter la maladie COVID-19 de votre patient en dehors de son Autorisation de Mise sur le Marché...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
utilisation hors indication
association lopinavir ritonavir
KALETRA
KALETRA 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
KALETRA (80 mg + 20 mg)/ml, solution buvable
recommandation de bon usage du médicament
COVID-19
COVID-19
LOPINAVIR/RITONAVIR
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
antiviraux
interactions médicamenteuses
association lopinavir ritonavir
association lopinavir ritonavir
risque
antiviraux
antiviraux
grossesse
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Optimisation de l’utilisation des traitements et alternatives
https://sfar.org/optimisation-de-lutilisation-des-traitements-et-alternatives/
Un des enjeux majeurs de l’épidémie COVID 19 est la prise en charge des patients en réanimation. Dans ce contexte La DGS a réuni des praticiens, des sociétés savantes (SFAR, SRLF, SFETD, APHP, HCL, SSA, AGEPS, CHU Lille, AP-HM CHU Grenoble, CH Melun, GH Saint Joseph Paris, CHU de Montpellier) afin d’échanger les réflexions d’optimisation de l’utilisation des traitements...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Soins de réanimation
ventilation artificielle
COVID-19
respirateurs artificiels
préparations pharmaceutiques
équipement et fournitures
gestion de la distribution des médicaments
sédation consciente
sédation profonde
hypnotiques et sédatifs
curarisants
rationnement des services de santé
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et les syndromes d'arythmie héréditaire.Proposition de prise en charge.
https://www.sfcardio.fr/sites/default/files/inline-files/COVID%20et%20maladie%20rythmique%20he%CC%81re%CC%81ditaire%20francais.pdf
Depuis que le premier cas a été signalé fin 2019, le virus SRAS-COV-2 et la maladie pulmonaire associée COVID-19 se sont répandus dans le monde entier et sont devenus une pandémie. En particulier, le taux de transmission élevé du virus en a fait une menace pour la santé publique mondiale. Actuellement, il n'existe pas de traitement efficace prouvé contre le virus, et l'impact sur d'autres maladies est également incertain, en particulier le syndrome d'arythmie héréditaire.
2020
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
SARS-CoV-2
coronavirus
syndrome du QT long
troubles du rythme cardiaque
chloroquine
hydroxychloroquine
COVID-19
association de médicaments
continuité des soins
syndrome de Brugada
fièvre
syndrome du QT court
Tachycardie ventriculaire polymorphe cathécholaminergique
antiviraux
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
troubles du rythme cardiaque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
troubles du rythme cardiaque
tachycardie ventriculaire

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le traitement des enfants atteints de COVID-19
http://gbs-vbs.org/fileadmin/user_upload/Unions/PED/Belg_Recomm_COVID_ped_31mar_FR.pdf
Il n'y a pas encore de directives nationales pour le traitement des enfants atteints de COVID-19 à l'hôpital et à l'échelon international elles restent rares. Pour les enfants, les recommandations de l'UZ Leuven sont basées sur les données scientifiques disponibles, les directives de l'OMS, celles du Royaume-Uni et les recommandations nationales pour le traitement des patients adultes atteints de COVID-19
2020
false
false
false
GBS - Groupement des Unions Professionnelles Belges de Médecins Spécialistes
Belgique
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Belgique
isolement du patient
COVID-19
signes et symptômes
SARS-CoV-2
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
COVID-19
COVID-19
COVID-19
antiviraux
continuité des soins
gestion des soins aux patients
hydroxychloroquine
chloroquine
remdésivir
interactions médicamenteuses
sortie du patient
hospitalisation
GS-5734
recommandation professionnelle
enfant
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
La substitution de la gentamicine par la tobramycine en contexte de pénurie : évaluation de l’impact sur la résistance bactérienne
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1266
Objectif : Décrire les effets de la substitution de la gentamicine par la tobramycine sur le développement de résistance bactérienne pour lutter contre différentes entérobactéries et le Pseudomonas aeruginosa. Mise en contexte : La pénurie de gentamicine de septembre 2014 à juin 2016 a entraîné sa substitution par la tobramycine pour tous les patients à partir de l’âge d’un an, excepté lors d’une utilisation synergique pour le traitement des endocardites, de la tularémie et de la brucellose au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, installations Hôpital Fleurimont et Hôtel-Dieu.
2020
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
substitution de médicament
résistance bactérienne aux médicaments
infections à enterobacteriaceae
infections à pseudomonas
pseudomonas aeruginosa
résultat thérapeutique
article de périodique
gentamicine
tobramycine

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients souffrant de pathologies psychiatriques en situation de confinement à leur domicile
Réponses rapides dans le cadre du COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168631/fr/prise-en-charge-des-patients-souffrant-de-pathologies-psychiatriques-en-situation-de-confinement-a-leur-domicile
La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du nouveau coronavirus SARS-Cov-2 (2019-nCoV). Dans une lettre du 26/03/2020 la DGS a saisi la HAS en vue d’élaborer des préconisations générales destinées à assurer la continuité de la prise en charge des patients souffrant de pathologies psychiatriques en période de confinement impliquant une limitation des déplacements. Dans ce contexte, il faut souligner la grande vulnérabilité des personnes souffrant de troubles psychiatriques. Elles ont en effet souvent des comorbidités somatiques accroissant le risque de développer des formes graves du SARS-Cov-2. Elles sont souvent en situation d’isolement social, présentent des risques de rupture de soins et peuvent avoir des difficultés à respecter les consignes de confinement et à effectuer les gestes barrières.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
troubles mentaux
personnes atteintes de troubles mentaux
quarantaine
continuité des soins
soins ambulatoires
assistance par téléphone
téléconsultation
télénursing
troubles mentaux
maladie chronique
communication interdisciplinaire
dispositifs de protection
enfant
adulte
adolescent
sujet âgé
recommandation professionnelle
confinement de risques biologiques
prise en charge personnalisée du patient
consultation à distance

---
N1-SUPERVISEE
L’asthme pédiatrique et la COVID-19
https://www.cps.ca/fr/documents/position/lasthme-pediatrique-et-la-covid-19
Puisque la COVID-19 est une infection à dominante respiratoire, ses effets sur les enfants et les adolescents asthmatiques soulèvent des inquiétudes. Jusqu’à présent, aucune donnée probante n’indique que les jeunes atteints d’asthme courent un risque accru de COVID-19. En théorie, un enfant ou un adolescent asthmatique atteint de la COVID-19 pourrait toutefois souffrir d’une exacerbation de son asthme et d’une grave morbidité à cause des effets combinés de ces deux affections sur ses voies respiratoires.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
enfant
adolescent
antiasthmatiques
recommandation pour la pratique clinique
asthme
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Anti-inflammatoires non-stéroïdiens chez la clientèle pédiatrique
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/autres-traitements/anti-inflammatoires-non-steroidiens-chez-la-clientele-pediatrique.html
Basé sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction, et sur les consultations menées, malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, l’INESSS est d’avis que : Chez les enfants ayant la COVID-19 ou pour lesquels la COVID-19 est suspectée et qui sont pris en charge par un professionnel de la santé, l’usage des AINS n’est pas déconseillé; cependant l’acétaminophène devrait être privilégié; L’utilisation de l’acétaminophène en automédication devrait être privilégiée par rapport aux AINS chez les enfants qui présentent des symptômes possibles d’une infection à la COVID-19. Chez les enfants de plus de 6 mois qui présentent des symptômes de la COVID-19, l’ibuprofène ou autres AINS devraient être utilisés en automédication sur recommandation d’un professionnel de la santé; Les enfants qui prennent de l’ibuprofène ou d’autres AINS pour des conditions chroniques ou autres indications ne doivent pas interrompre leur traitement, mais doivent consulter un professionnel de la santé s’ils présentent des symptômes de la COVID-19; Les parents des enfants qui prennent de l’acétaminophène ou un AINS devraient être avisés que son utilisation peut potentiellement masquer certains signes et symptômes d’infections et devraient par conséquent être plus attentifs à la présence de ceux-ci...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
enfant
information scientifique et technique
Québec
nourrisson
acétaminophène
ibuprofène
maladie chronique
COVID-19
information sur le médicament
anti-inflammatoires non stéroïdiens
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Colchicine
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/colchicine.html
Étant donné l’absence de données cliniques documentant l’effet de la colchicine sur la cascade inflammatoire accompagnant certaines formes graves de syndrome respiratoire aigu sévère causées par des coronavirus : Il n’est pas recommandé d’administrer de la colchicine pour le traitement des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19 en milieu communautaire. Il est jugé prématuré, en dehors d’un protocole de recherche, d’administrer de la colchicine à des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
inflammation
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
COVID-19
information sur le médicament
colchicine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Interférons
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/interferons.html
Compte tenu de l’état des connaissances actuelles, il n’est pas justifié d’administrer un interféron en monothérapie pour le traitement des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de COVID-19. Tous les efforts devraient être déployés pour intégrer dans des protocoles de recherche les patients ayant un diagnostic confirmé qui recevront un interféron seul ou en association avec un autre traitement. En absence de protocoles de recherche, leur usage devrait être restreint à des patients dont la condition clinique exige une hospitalisation dans un centre désigné, en respectant des critères de sélection et posologies pré définis dans le cadre d’un protocole. Le recours aux traitements dont les données d’efficacité comportent un niveau élevé d’incertitude devrait être conditionnel au recueil d’informations portant sur des indicateurs précis. Cela permettrait de documenter l’utilisation et les effets cliniques de ces traitements en contexte réel de soins au Québec...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
Québec
COVID-19
information sur le médicament
interférons
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Oseltamivir
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/oseltamivir.html
Compte tenu de l’état des connaissances actuelles, il n’est pas indiqué d’administrer de l’oseltamivir pour le traitement des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de COVID-19.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
antiviraux
résultat thérapeutique
information scientifique et technique
COVID-19
information sur le médicament
oséltamivir
pneumopathie virale
pandémies
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Hydroxychloroquine et Azithromycine - Rappel sur le risque cardiaque
https://www.rfcrpv.fr/hydroxychloroquine-et-azithromycine/
L’emploi de ces médicaments, en particulier en association, fait courir des risques d’effets indésirables graves, en particulier cardiaques. Plusieurs cas viennent d’être rapportés aux Centres Régionaux de Pharmacovigilance. L’efficacité de cette combinaison dans la prise en charge de l’infection à SARS-CoV-2 (COVID19) n’ayant pas à ce jour été démontrée chez l’homme, il importe de réserver son usage aux situations où l’état du patient justifie les risques encourus, circonstances qui sont définies dans l’avis récent du Haut Comité pour la Santé Publique (du 23 mars 2020).
2020
false
false
false
Réseau français des CRPV
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
association de médicaments
syndrome du QT long
facteurs de risque
interactions médicamenteuses
azithromycine
hydroxychloroquine
hypokaliémie
Surveillance des médicaments
continuité des soins
COVID-19
information scientifique et technique
risque
azithromycine
hydroxychloroquine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle pulmonaire
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3167172/fr/hypertension-arterielle-pulmonaire
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d'hypertension artérielle pulmonaire (groupe 1 de la classification). Il a été élaboré par le centre de référence de l'hypertension artérielle, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
programme clinique
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
prise en charge personnalisée du patient
médecine générale
rôle professionnel
guide ressources
pronostic
hypertension pulmonaire
continuité des soins
hypertension pulmonaire
grossesse
oxygénothérapie
antihypertenseurs
Antagonistes des récepteurs de l'endothéline
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
prostacycline
recommandation pour la pratique clinique
hypertension pulmonaire
maladie chronique

---
N1-VALIDE
Médicaments utilisés chez les patients atteints du COVID-19 : une surveillance renforcée des effets indésirables - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Medicaments-utilises-chez-les-patients-atteints-du-COVID-19-une-surveillance-renforcee-des-effets-indesirables-Point-d-information
En collaboration avec le réseau national des centres de pharmacovigilance (CRPV), l’ANSM a mis en place une surveillance continue des effets indésirables liés à l’utilisation des médicaments chez les patients atteints du COVID-19, en particulier lorsqu’ils sont utilisés en dehors des essais cliniques. Plusieurs molécules sont suivies dont l’hydroxychloroquine et le lopinavir/ritonavir. Cette surveillance est essentielle car ces molécules sont utilisées dans un contexte de soins inhabituel et administrées à des patients différents de ceux à qui elles sont normalement destinées. Dans le cadre de cette surveillance, nous échangeons de manière permanente avec le réseau de pharmacovigilance afin d’identifier des signaux potentiels et alerter, le cas échéant, les professionnels de santé. De fait, la pharmacovigilance permet une analyse qualitative des cas déclarés spontanément par les professionnels de santé ou les patients dans la base nationale de pharmacovigilance ; elle n’a pas vocation à rendre compte de l’exhaustivité de la survenue d’éventuels événements indésirables avec ces médicaments. Deux enquêtes de pharmacovigilance apportent un premier bilan des effets indésirables des médicaments utilisés dans le traitement du COVID 19...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
COVID-19
utilisation hors indication
association lopinavir ritonavir
hydroxychloroquine
antiviraux
maladies cardiovasculaires
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Néoplasies Neuroendocrines (NNE) digestives (Dernière mise à jour en cours)
https://www.snfge.org/content/11-neoplasies-neuroendocrines-nne-digestives
Les Néoplasies Neuroendocrines (NNE) primitives peuvent se développer aux dépens de n’importe quel organe du système digestif. D’après les données les plus récentes du registre épidémiologique Nord-Américain (SEER), les NNE digestives les plus fréquentes sont celles développées aux dépens de l’intestin grêle ou du rectum (taux d’incidence normalisé selon l’âge d’environ 1,2/100 000/an chacun), du pancréas (environ 0,8/100 000/an) et de l’estomac ou de l’appendice (environ 0,4/100 000/an chacun) (Dasari et al. 2017). Les autres localisations telles que l’œsophage, le foie ou les voies biliaires, sont exceptionnelles. L’incidence des NNE digestives a connu une augmentation constante lors des dernières décennies, possiblement en rapport avec de meilleures méthodes diagnostiques, les nouvelles classifications de l’OMS et une meilleure connaissance de ces tumeurs (Hallet et al. 2015)...
2020
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
continuité des soins
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
métastase tumorale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
Carcinomatose péritonéale
tumeurs osseuses
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Remdésivir (mise à jour complétée 17-04-2020)
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/remdesivir-mise-a-jour-completee-17-04-2020.html
Dans cette mise à jour, le document a été revu en entier; une section méthodologie et perspective clinicien a été ajoutée ainsi que les résultats d’une étude observationnelle...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
évaluation médicament
résultat thérapeutique
GS-5734
remdésivir
COVID-19
COVID-19
antiviraux
médecine factuelle
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
La chloroquine et l'hydroxychloroquine peuvent entraîner de graves effets secondaires. Ces médicaments doivent être utilisés seulement sous la supervision d'un médecin.
https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/72885a-fra.php
La chloroquine et l'hydroxychloroquine peuvent entraîner de graves effets secondaires, notamment de graves troubles du rythme cardiaque. Le risque lié à ces effets secondaires peut augmenter à des doses plus élevées ou si les médicaments sont utilisés en association avec d'autres médicaments, comme l'antibiotique azithromycine. Les patients ne devraient prendre ces médicaments que sous la supervision d'un médecin. Santé Canada s'inquiète du fait que certaines personnes pourraient acheter directement de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine sans ordonnance et les utiliser pour prévenir ou traiter la COVID-19...
2020
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
chloroquine
hydroxychloroquine
COVID-19
troubles du rythme cardiaque
COVID-19
information patient et grand public
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Artérite de Takayasu
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148994/fr/arterite-de-takayasu
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d'Artérite de Takayasu. Il a été élaboré sous l’égide du Centre de Référence des Maladies Auto-Inflammatoires et de l’Amylose Inflammatoire (CeRéMAIA), du Centre de référence des maladies vasculaires rares, de la filière des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares (FAI²R), et de la filière maladies vasculaires rares avec atteinte multisystémique (FAVA-MULTI), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie de Takayashu
maladie de Takayashu
rôle professionnel
programme clinique
médecins généralistes
prise en charge personnalisée du patient
maladie de Takayashu
continuité des soins
prednisone
glucocorticoïdes
guide ressources
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique
maladie de Takayashu

---
N1-SUPERVISEE
REMICADE - infliximab
Recommandation pour la prise en charge d'une RTU
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3181535/fr/remicade
Traitement de la maladie de Takayasu répondant aux critères d’Ishikawa et résistant aux traitements conventionnels (corticoïdes et immunosuppresseurs...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
L04AB02 - infliximab
Maladie de Takayasu réfractaire à la corticothérapie et aux immunosuppresseurs conventionnels
maladie de Takayashu
REMICADE 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
continuité des soins
Infliximab
Appréciation des risques
remboursement par l'assurance maladie
perfusions veineuses
avis de la commission de transparence
Infliximab
REMICADE

---
N1-SUPERVISEE
Chloroquine/Hydroxychloroquine (mise à jour complétée 01-05-2020)
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/chloroquinehydroxychloroquine-mise-a-jour-completee-01-05-2020.html
L’incertitude entourant la plausibilité biologique ainsi que l’efficacité et l’innocuité de la chloroquine et l’hydroxychloroquine en prévention de l’infection par le SRAS-Cov2 ne permettent pas de recommander leur usage en prophylaxie en dehors d’un protocole de recherche. L’état actuel des connaissances scientifiques, basé sur une étude observationnelle, ne permet pas d’apprécier l’effet de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine en prophylaxie pré ou post-exposition au SARS-CoV 2. [Niveau de preuve scientifique insuffisant]. Des essais cliniques au Canada et à l’international sont en cours de réalisation; ils permettront de mieux apprécier les effets de ces molécules en prévention de l’infection par le SRAS-Cov2 et d’augmenter le niveau de preuve scientifique...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
évaluation médicament
chloroquine
hydroxychloroquine
azithromycine
résultat thérapeutique
Canada
traitement médicamenteux du COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Renforcer l’accès a la naloxone pour les usagers a risques de surdoses d’opioïdes et leur entourage pendant la période d’épidémie à coronavirus COVID-19
Coronavirus (COVID -19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-fiche_naloxone_.pdf
La période actuelle est déstabilisante pour la population en général mais probablement plus encore pour les personnes vulnérables confrontées à des problèmes sanitaires et des difficultés sociales. Concernant les usagers d’opioïdes, cette situation peut s’accompagner d’un risque accru d’exposition aux surdoses. Plusieurs populations usagères d’opioïdes sont à risque de surdose, qu’il s’agisse d’utilisation médicamenteuse (antalgiques opioïdes, traitements de substitution) ou de substances illicites
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
V03AB15 - naloxone
PRENOXAD
alcaloïdes opiacés
traitement d'urgence
antidotes
antagonistes narcotiques
surdosage d'opiacé
information scientifique et technique
naloxone
NALSCUE
surdose
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Naloxone : antidote des surdoses aux opioïdes des formes prêtes à l’emploi utilisables par tous peuvent sauver la vie
fiche mémo à l’attention des professionnels Coronavirus (COVID -19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-naloxone-annexe-fichememopros.pdf
La mort par surdose d’opioïdes est évitable par l’administration de naloxone et la mise en œuvre de gestes de premiers secours. La naloxone est l’antidote spécifique des opioïdes, médicament de référence dans le traitement d’urgence des surdoses d’opioïdes depuis plus de 40 ans. En France, près de 80% des décès par surdose sont dus aux opioïdes. En d’autres termes, l’administration précoce de naloxone pourrait éviter 4 décès sur 5 par surdose. Depuis une quinzaine d’années, des programmes ont été développés portant sur la remise de kits de naloxone aux usagers à risque et à leur entourage, susceptibles d’être victimes ou témoin d’une surdose. Des formes de naloxone prêtes à l’emploi ont été développées, avec l’intérêt de pouvoir être utilisées en dehors des structures de soins et sans l’intervention d’un professionnel de santé...
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
surdosage d'opiacé
traitement d'urgence
alcaloïdes opiacés
antagonistes narcotiques
NALSCUE
PRENOXAD
information scientifique et technique
antidotes
naloxone
surdose
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers colorectaux en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-colorectaux.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers colorectaux formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
continuité des soins
recommandation professionnelle
tumeurs colorectales
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers digestifs hauts en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-digestifs-hauts.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers digestifs hauts formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
continuité des soins
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs du pancréas
carcinome hépatocellulair