Libellé préféré : christianisme;

Terme MeSH Related : stigmates; éthique chrétienne;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
La stigmatisation de l'excès pondéral par les diététicien-ne-s: est-ce que les actions de sensibilisation permettent de diminuer les comportements potentiellement stigmatisants ? Lesquelles ont le plus d'impacts: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323532?ln=fr
Introduction : L’excès pondéral, qui regroupe le surpoids et l’obésité, atteint de plus en plus de personnes dans le monde. Selon l’OMS, en 2016, plus de 39% des adultes sont en surpoids alors que 13% souffrent d’obésité. La prévalence ne cesse d’augmenter depuis ces dernières décennies et les comorbidités engendrées par cette maladie non transmissible sont nombreuses. Cette population est sans arrêt affublée de préjugés et subit une discrimination au quotidien, même par les professionnels de santé. La stigmatisation (implicite et/ou explicite) de ces personnes est aussi présente auprès des diététicien-n-es. Les conséquences de celle-ci ne sont pas des moindres avec une baisse de l’estime de soi, une augmentation de l’anxiété et de la dépression qui tendent à maintenir l’excès de poids. Afin d’en limiter les impacts, divers programmes de sensibilisation sont érigés. But : Le but principal de ce travail est de diminuer les comportements stigmatisants des diététiciennes diplômé-es lors de la prise en charge de personnes adultes souffrant d’excès pondéral. Pour ce faire, nous avons observé les programmes de sensibilisation sur la stigmatisation concernant l’excès pondéral mis en place auprès de diététicien-n-es en vue d’en évaluer l’effet sur la stigmatisation. Puis, nous avons effectué une analyse des composantes les plus efficaces afin d’établir des propositions concrètes pour la pratique professionnelle. Méthode : Nous avons effectué une revue systématique de la littérature sur les bases de données Pubmed, Cinhal, Banque de Données en Santé Publique (BDSP), Google Scholar et Cochrane. Les mots-clés ainsi que la sélection des articles selon les critères d’inclusion et d’exclusion ont été prédéfinis à l’avance. La qualité a été évaluée selon les critères déterminés par les grilles de qualité de la Haute Ecole de Santé. Les données et différents résultats ont été résumés dans des tableaux récapitulatifs. Résultats : Notre revue incluait cinq études, dont deux essais cliniques randomisés, deux non randomisés et une étude expérimentale non contrôlée. L’analyse de la qualité a révélé que deux articles étaient de qualité positive, deux neutres et un plutôt négatif. Aucune ne regroupait une population unique de diététicien-ne-s mais plusieurs professionnels de santé ou étudiants en santé. Au total, huit questionnaires d’évaluation de la stigmatisation ont été utilisés. La majorité des interventions se déroulaient sous forme de cours multidimensionnels, une seule était sous forme de film. Toutes ont eu un effet positif sur la réduction de la stigmatisation, principalement l’explicite par rapport à l’implicite. Le maintien des résultats dans le temps n’a été évalué que dans une étude et, après 6 semaines, le taux se rapproche de celui de départ. Six questionnaires ont démontré un résultat significatif quant aux taux de stigmatisation de la population étudiée. Conclusion : Des interventions auprès des professionnels de santé, dont les diététicien-ne-s, sont nécessaires pour diminuer la stigmatisation de l’excès pondéral. Il est primordial qu’ils soient sensibilisés à cette problématique pour améliorer leur prise en charge. De plus, les actions devraient être plus soutenues (théorie, mise en situation, exercice, témoignages, durée et intervenants) afin de pouvoir diminuer les deux types de stigmatisation et les maintenir dans le temps. De nouvelles études sur le sujet permettraient de compléter les données actuelles
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
hypersensibilité
travail
stigmate
stigmates
comportement
nutritionnistes
Travail
métier
diététiciens
excès pondéral
comportement
potentiels d'action
surpoids
maïs stigmate
christianisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome de Pfeifer-Weber-Christian
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/39770/diagnose.htm
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
christianisme
infarctus du tronc cérébral

---
N1-VALIDE
Le recours à l'expertise psychiatrique dans les juridictions ecclésiastiques (1850-1930)
http://droitcultures.revues.org/2256
Les juridictions ecclésiastiques, à l'instar des juridictions civiles, usent de l'expertise psychiatrique dans les procès pénaux mais surtout matrimoniaux. Les juges demandent des avis pour déterminer si l'un des conjoints, présumé déficient mental (furiosus) était en mesure de manifester un consentement et d'assumer les obligations du mariage. Il est rappelé tout d'abord les cas où les juridictions ecclésiastiques recourent à l'expertise, psychiatrique ou même gynécologique. Ensuite, il est fait état tant de la doctrine que de la jurisprudence regardant la question de la folie et des psychopathies sexuelles (homosexualité) dans les procès en nullité de mariage, principalement dans la première moitié du XXe siècle.
2011
false
true
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
religion et psychologie
religion et sexualité
christianisme
article de périodique
psychiatrie

---
N1-SUPERVISEE
Religions chrétiennes et transplantation d'organes
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/442
L'article décrit la position des Eglises catholique, protestantes et orthodoxes concernant les divers aspects du prélèvement et de la transplantation d'organes. La position officielle de l'Eglise catholique, définie en dernier ressort par le pape, est favorable à ces activités pour autant qu'elles obéissent à des règles strictes. L'absence de magistère dans les Eglises protestantes et orthodoxes est parfois source d'avis divergents parmi les membres du clergé. Toutefois, il existe des convergences entre les trois confessions. Les théologiens favorables à la transplantation encouragent le don d'organes mais considèrent qu'il n'est pas obligatoire. Ils n'admettent pas le principe du consentement présumé et condamnent formellement le commerce d'organes
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
christianisme
transplantation d'organe
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Christian Barillot : ce que pourraient voir les chirurgiens pendant une intervention
http://interstices.info/christian-barillot
2005
)i( interstices
information scientifique et technique
christianisme
chirurgien (chirurgie générale)

---
N1-VALIDE
Avis relatif au refus de transfusion sanguine par les Témoins de Jéhovah
avis n 16
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/7986420/Avis%20n%C2%B016%20du%2025%20mars%202002%20relatif%20au%20refus%20de%20transfusion%20sanguine%20par%20les%20T%C3%A9moins%20de%20J%C3%A9hovah.pdf
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-16-transfusion-sanguine-et-les-temoins-de-jehovah
consentement informé et droit au refus de traitement (respect pour l'autonomie du patient, autonomie par rapport à d'autres valeurs, conditions pour l'exercice de l'autonomie), Témoins de Jéhovah (croyances, organisation des Témoins, fluctuation des positions, transfusions sanguines chez les Témoins de Jéhovah), historique transfusion de sang, refus de traitement exprimé par des Témoins de Jéhovah majeurs d'âge, mineurs, autonomie, recommandations, annexes ; 31 pages
2002
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
Belgique
France
jurisprudence
éthique clinique
Refus du traitement
transfusion sanguine
Refus du traitement
christianisme
transfusion sanguine
enfant
adolescent
droits des patients
autonomie personnelle
jugement
témoins de jéhovah
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
15/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.