Libellé préféré : médecine;

Synonyme CISMeF : spécialité médicale;

Hyponyme MeSH : Spécialités médicales;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Médicaments pédiatriques sous forme buvable utilisés en médecine de ville - Conservation après ouverture
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/POPULATIONS_PARTICULIERES/NOURRISSONS-ENFANTS/Fiche-Conditions-conservation-FBUV2020.pdf
2020
false
false
false
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
Médecine
utilisation médicament
Médecins
Pédiatres
pédiatrie
pédiatre
services de santé en milieu urbain
ouvert
Conserves
médicament
Médicaments
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé connectée et coordination des soins en médecine générale: enquête de satisfaction auprès des médecins généralistes de la région Auvergne-Rhône-Alpes utilisant les outils numériques développés dans le cadre du programme PASCALINE (PArcours de Santé Coordonné et Accès à l'Innovation NumériquE)
http://www.sudoc.fr/242794254
Plusieurs outils numériques ont été expérimentés dans le cadre du dispositif Pascaline (2014-2017) : le Carnet de Vaccination Electronique (CVE), le Réseau Social des Professionnels de Santé (RSPS) et l'outil de coordination mesPatients. Une étude descriptive, observationnelle, transversale a été menée par questionnaire. Ce questionnaire, a été envoyé par mail, le 28/05/2019, aux médecins généralistes libéraux exerçant sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes. L'étude a été clôturée le 21/06/2019. Au total, 173 réponses ont été analysées. Notre échantillon de participants était composé de 36 médecins généralistes utilisateurs des outils numériques développés pour Pascaline et de 137 médecins généralistes non-utilisateurs. Concernant les médecins généralistes utilisateurs, la moyenne de satisfaction globale était de 2,06. Les principales motivations retenues étaient : faire face aux difficultés de communication, d'échanges entre professionnels de santé (55,56%), simplifier les démarches administratives et sociales (44,44%). Les principales difficultés rencontrées étaient : le manque de communication auprès des professionnels de santé sur les outils numériques disponibles sur le territoire, leurs fonctionnements, et leurs modalités d'utilisation (69,44%), le fait que plusieurs outils offrent des fonctionnalités similaires (38,89%), l'augmentation de la charge de travail (22,22%). Les principales pistes d'amélioration évoquées étaient : l'interopérabilité (66,67%) et l'amélioration de l'accompagnement de proximité (50%). Concernant les médecins généralistes non-utilisateurs : 61,31% ont signalé que la fonction de coordinateur des soins est un exercice « plutôt difficile », 50,36% d'entre eux ont rapporté des difficultés à joindre les autres professionnels de santé, 55,34% d'entre eux être plutôt peu informés sur les ressources disponibles sur le territoire régional. Les médecins généralistes âgés de moins de 55 ans étaient significativement plus nombreux à avoir recours à des moyens physiques d'aide à la coordination (p 0,0364). 27,74% des médecins généralistes nonutilisateurs ont eu recours aux réseaux sociaux à des fins professionnelles et au DMP. Les médecins généralistes exerçant de façon pluriprofessionnelle étaient significativement plus nombreux à faire usage de ces services numériques (p 0,0005) et à être favorables à la création d'un outil numérique (p 0,049). La majorité des médecins généralistes non-utilisateurs a opté pour la création d'un outil numérique à l'échelle nationale (68,32%). Malgré sa faible puissance, notre étude suggère que les médecins généralistes utilisateurs des outils numériques développés pour Pascaline sont satisfaits. Des efforts supplémentaires en termes de communication doivent être effectués afin de mieux faire connaître ces outils
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
enquêteur
enquêtes sur les soins de santé
satisfaction personnelle
mise au point de programmes
régulation de l'accès aux soins spécialisés
Science de l'informatique médicale
coordination
médecins généralistes
programmes
infirmières administratives
Auvergne
Régions
régional
médecine
outil
Médecins
Rhône-Alpes
Satisfaction
informatique médicale

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations du GI-MIPN (groupe d’intérêt médecine intensive pédiatrique et néonatale) pour le contrôle ciblé de la température de patients pédiatriques avec une atteinte cérébrale dans les services de soins intensifs
https://paediatrica.swiss-paediatrics.org/fr/recommandations-du-gi-mipn-groupe-dinteret-medecine-intensive-pediatrique-et-neonatale-pour-le-controle-cible-de-la-temperature-de-patients-pediatriques-avec-une-atteinte-cerebrale-dans-les/
Introduction Nous cherchons depuis des années un traitement efficace permettant de réduire les troubles neurologiques des patients ayant subi un traumatisme ou une atteinte hypoxique-ischémique du cerveau. Plusieurs expérimentations animales ont démontré qu’après une atteinte cérébrale la température corporelle, respectivement la température cérébrale peut influencer le développement neurologique1). De nombreuses études avec des patients ayant subi un traumatisme cranio-cérébral (TCC) ou des lésions hypoxiques-ischémiques suite à un arrêt cardiovasculaire, ont confirmé les résultats des expérimentations animales; il faut néanmoins considérer les différents tableaux cliniques (lésions traumatiques vs hypoxiques-ischémiques) et les différents protocoles d’étude.
2020
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
article de périodique
recommandation professionnelle
Pédiatres
Soins intensifs
pédiatre
Soins aux patients
néonatologie
Groupes d'intérêt
Médecins
température
température
cerveau, sai
Pédiatrie
Médecine
Soins de réanimation
cabinets de groupe
directives de santé publique
a comme patient
pressions
cerveau
soins aux patients
opinion publique
pédiatrie
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Liste d’actions à mener par un médecin coordonnateur d’EHPAD dans le contexte Covid19
Covid19 - Gériatrie - Version 02 avril 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/04/Geriatrie_Boite-a-outils_todolist-medecin-coordonateur-EHPAD_20200402.pdf
Définir et organiser dans l’EHPAD un secteur dédié Covid identifié en amont de l’épidémie possible. Connaitre les procédures en cas de:-patients suspects ou confirmés Covid .-de patients Covid-de retour d’hôpital ou entrant de novo. S’assurer du niveau de formation et de performancede son équipe pour les mesures de précaution:hygiène des mains, utilisation de moyens de protection. Disposer des affiches concernant l’hygiène pour les soins à un patient Covid :lavage des mains, habillage-déshabillage, port du masque et des lunettes, etc.
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
médecins
Médecine
Gériatrie
gériatrie
établissements de soins de long séjour
listes d'attente
coordination
Gériatrie
Fracture intertrochantérienne
Médecins
médecine
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
HCAAM-2020-AVIS-Organiser la médecine spécialisée et le second recours
https://www.securite-sociale.fr/files/live/sites/SSFR/files/medias/HCAAM/2020/Avis%20HCAAM%20sur%20la%20m%c3%a9decine%20sp%c3%a9cialis%c3%a9e%20du%2023%20janvier%202020.pdf
2020
Sécurité Sociale
France
rapport
spécialisation
Médecins
organisation
médecine
Fracture intertrochantérienne
Organisation
orientation vers un spécialiste
Organisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Profils de risque cardiovasculaire des patients hypertendus au cabinet de médecine générale: étude longitudinale prospective MAPAGE
http://www.sudoc.fr/244785716
Objectif : Analyser les profils de risque cardiovasculaire (CV) des patients hypertendus en consultation de médecine générale (MG) et les rapporter aux résultats de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (PA) sur 24 heures (MAPA).Méthode : Etude observationnelle, longitudinale, prospective, multicentrique menée dans 23 patientèles de MG bourguignonnes. Le premier patient de la journée avec une PA 140/90 mmHg lors d’une consultation, quel qu’en soit le motif, était inclus. Tous les patients inclus réalisaient une MAPA. Leurs données médicales et sociodémographiques étaient recueillies par des questionnaires médecin et patient. L’hypertension artérielle (HTA) au cabinet ou à la MAPA et la stratification du risque CV global étaient définies selon les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie.Résultats : Entre juillet 2015 et mai 2019, 453 patients ont été inclus. L’âge moyen était de 63,3 ans et 51,5 % étaient des hommes. La PA moyenne en consultation était de 157,9/90,9 mmHg. Il y avait 57,8 % des patients qui avaient une prescription d’antihypertenseur. Dans l’échantillon, on retrouve 29,5 % d’obèses, 28,1 % avec une hérédité CV, 27,5 % de dyslipidémies, 13,1 % de fumeurs actifs et 10 % de diabétiques. Au total, 66,3 % des patients présentaient 2 à 3 facteurs de risque CV (FRCV) majeurs et 26 % des patients avaient un risque CV élevé. A la MAPA, il n’y avait pas de différence de FRCV mais une prédominance masculine pour l’HTA nocturne et diurne. Conclusion : Les patients hypertendus présentent plusieurs FRCV majeurs dont un quart sont à risque CV global élevé. Ce risque doit être pris en compte dans la décision et les objectifs thérapeutiques.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
risque cardiovasculaire
études prospectives
Médecins
Prospectives
a comme patient
Appréciation des risques
Études longitudinales
médecine
Risque
patients
études longitudinales
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Quels sont le ressenti et les attentes des patients sur la communication non verbale de leur médecin traitant ?
http://www.sudoc.fr/245218920
Objectif : Les généralistes semblent de plus en plus conscients de l’importance de leur sens relationnel avec leurs patients. Ils doivent apprendre les clés de la communication. Au sein de ces apprentissages, il existe tout un volet encore bien souvent sous-estimé : la communication non verbale (CNV). L’objectif de cette étude est d'explorer le ressenti et les attentes des patients sur la communication non verbale de leur médecin traitant. Méthode : Une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été menée auprès de dix patients de médecine générale âgés de 18 à 75 ans. Résultats : D’après les patients interrogés, la communication non verbale peut avoir un impact considérable sur la relation médecin-malade mais aussi sur le diagnostic, l’observance et même les résultats cliniques. Le panel des composantes de la CNV est très large. Il va du comportement du médecin, à son environnement, à son organisation... La CNV est multiforme et omniprésente. De plus, la variété d’interprétations possibles par les patients est elle aussi sans limite. En tant que médecin, être conscient de l’impact que peut avoir un choix ou un geste (volontaire ou non) sur la perception du patient paraît primordial. C’est la condition pour pouvoir le comprendre et développer une relation thérapeutique la plus positive possible. Conclusion : Les patients mettent en avant le rôle fondamental que peut jouer la CNV au sein d’une consultation de médecine générale. Au vu de sa complexité, iI pourrait être intéressant d’envisager une sensibilisation obligatoire sur le sujet afin de former des praticiens réflexifs sur leur pratique, en particulier dans ce domaine. De nombreuses pistes sont évoquées par les patients : réflexion des étudiants sur leurs attentes personnelles en tant que patient, jeux de rôles, groupes d’échanges de pratiques centrés sur le sujet.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
attention
patients
Communication
Médecine
attention
Communication
Médecins
médecins généralistes
a comme patient
Médecins
communication non verbale
médecine
médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
Faisabilité et implémentation des outils de dépistage de la fragilité chez les personnes âgées de plus de 65 ans en médecine générale: revue systématique
http://www.sudoc.fr/245390286
La fragilité est un problème de santé publique qui risque de s'accroitre dans les années avenirs. La médecine générale est exposée à la prévention de la fragilité. Cette revue de la littérature explore la faisabilité et implémentation des outils de repérages de la fragilité en médecine générale. Les bases de données PubMed, WebofScience, Cochrane Library et Embase ont été utilisées d'octobre 2018 à novembre 2019 avec des équations de recherche complexes incluant la littérature de faisabilité, d'implémentation et de fragilité. Les critères d'inclusions sont les suivantes : les études réalisées sur une population de plus de 60 ans, en soins primaires ambulatoires, traitant de la faisabilité ou l'implémentation des outils de dépistage de la fragilité. L'évaluation a été réalisée selon l'outil ROBINS-1 Tool et ROB2. 13 articles ont été inclus. 9 outils de dépistage ont été étudiés et ont présenté une bonne faisabilité globale. 3 outils ont été étudiés et ont présenté un échec de leur implémentation. La faisabilité des outils de dépistage de la fragilité est bonne pour les outils étudiés. Il existe un contraste entre le faible nombre d'outils dans notre étude et le nombre importants d'outils existants dans la littérature. Il faut continuer d'étudier l'implémentation en s'appuyant sur les facteurs facilitants une bonne implémentation et étudier ses obstacles
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
médecine
Médecins
Dépistage de masse
fragilité
outil
Systématique
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Dépistage
Revue systématique
âgé de plus de 65 ans
Systématique
personne âgée
Fragilité
Systématique
PERSONNE AGEE
personne âgée fragile
Acrogéria
Systématique
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Revue systématique
Fragilité

---
N3-AUTOINDEXEE
HCAAM-2020-ANNEXE AVIS SUR MEDECINE SPECIALISEE
https://www.securite-sociale.fr/files/live/sites/SSFR/files/medias/HCAAM/2020/ANNEXES%20avis%20HCAAM%20sur%20la%20m%c3%a9decine%20sp%c3%a9cialis%c3%a9e%20du%2023%20janvier%202020.pdf
2020
Sécurité Sociale
France
rapport
Fracture intertrochantérienne
spécialisation
médecine
Médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
La MAPA en médecine générale: investigation qualitative de l’organisation en pratique courante en Bourgogne
http://www.sudoc.fr/244785317
Introduction : L’hypertension artérielle (HTA) est le principal facteur de risque cardio-vasculaire modifiable. La société française d’hypertension artérielle recommande de porter le diagnostic d’hypertension artérielle après avoir confirmé l’élévation tensionnelle par des mesures ambulatoires. L’HTA est principalement prise en charge en soins premiers et pourtant l’utilisation de la MAPA en soins premiers reste faible. L’objectif principal de l’étude était d’identifier les freins et les leviers à l’utilisation de la MAPA par les médecins généralistes. Matériels et méthodes : Il s'agissait d'une étude qualitative avec entretiens semi-dirigés menés en face à face entre novembre 2018 et septembre 2019. Le recrutement a été fait sur la base du volontariat. L’échantillonnage était raisonné de type variation maximale et incluait des médecins, mais aussi le personnel médical utilisant la MAPA. L'objectif était d'obtenir une hétérogénéité en termes de professions, d'âge, d'utilisation de la MAPA. Une analyse thématique reposant sur un double codage a été réalisé. Résultats : Dix-sept professionnels de santé exerçant en Bourgogne ont été interrogés. Selon les interviewés, l’utilisation de la MAPA nécessitait une adaptation de l’organisation du cabinet. La délégation de la logistique à une infirmière ou à une secrétaire médicale était appréciée. L'obtention de ce dispositif permettait d'éviter l'orientation vers un cardiologue et les délais d'attente associés. Malgré un fonctionnement simple, cet outil était perçu comme chronophage. L'absence de cotation spécifique était également perçue comme un frein à son utilisation. Les interviewés estimaient que la MAPA pouvait toutefois faire partie des outils du médecin généraliste afin de simplifier le parcours de soins des patients. Conclusion : Les limites de l’utilisation de la MAPA résidaient dans la logistique nécessaire à son utilisation. Il semble donc nécessaire de l’anticiper. Les résultats de ce travail pourraient aider à cette anticipation et aider en amont les professionnels qui souhaitent acquérir un appareil de MAPA. L’utilisation de cet outil peut également être une ouverture sur la délégation de tâches entre professionnels de santé.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
personnel de recherche
médecine
Médecins
Pratique
organisateurs embryonnaires
organisation
Bourgogne
Organisation
surveillance ambulatoire de la pression artérielle
Organisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Décret n 2019-1126 du 4 novembre 2019 relatif à l'accès au premier cycle des formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/11/4/2019-1126/jo/texte
Publics concernés : étudiants et établissements d'enseignement supérieur et de recherche. Objet : réforme des modalités d'accès aux formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. Notice : le décret propose une nouvelle rédaction des articles réglementaires du code de l'éducation concernés par la réforme de l'accès aux formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique. En effet, l'article 1er de la loi n 2019-774 du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé et le décret n 2019-1125 du 4 novembre 2019 relatif à l'accès aux formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique et modifiant le code de l'éducation instaurent différents parcours de formation antérieurs permettant l'accès à ces quatre formations de santé. Par conséquent, les références à la première année commune aux études de santé sont supprimées. Références : la partie réglementaire du code de l'éducation modifiée par le présent décret peut être consulté dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr). Le décret est pris pour application de l'article 1er de la loi 2019-774 du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé et du décret n 2019-1125 du 4 novembre 2019 relatif à l'accès aux formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique.
2019
Développement et Santé
France
texte juridique
Fracture intercondylienne de l'humérus
profession de sage-femme
odontologie
Pharmacie
pharmacie
Médecins
médecine
Catégorie soins de santé
Contracture musculaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Arrêté du 4 novembre 2019 relatif à l'accès aux formations de médecine, de pharmacie, d'odontologie et de maïeutique
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/11/4/ESRS1930498A/jo/texte
2019
Développement et Santé
France
texte juridique
odontologie
pharmacie
médecine
Fracture intercondylienne de l'humérus
profession de sage-femme
Médecins
Pharmacie

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse du non recours au médecin traitant des patients atteints de maladie cancéreuse nécessitant des soins non programmés
http://www.sudoc.fr/240849299
INTRODUCTION : En France, avec près de 382.000 nouveaux cas en 2018, le cancer représente un problème majeur de Santé Publique. Véritable pivot de la coordination ville – hôpital, le médecin généraliste intervient à toutes les étapes de la maladie. Pour autant, peu d’études se sont intéressées à la place du médecin traitant dans le recours aux soins non programmés des patients atteints de maladie cancéreuse. MATERIEL ET METHODE : Nous avons réalisé une étude observationnelle descriptive prospective auprès de 79 patients suivis dans le service d’oncologie médicale du CHU de Nîmes. Le recueil de données a été réalisé par questionnaire standardisé anonymisé. RESULTATS : Le médecin généraliste est bien trop souvent exclu du parcours de soins : plus de la moitié des patients qui contactent l’oncologue pour une demande de soins non programmés n’ont pas recours à leur médecin traitant au préalable. 37.1 % des patients n’ont pas eu ce réflexe et 29.0 % d’entre eux considèrent que leur médecin traitant ne dispose pas des compétences requises pour répondre à leur demande. CONCLUSION : Face à cette véritable défiance du patient à l’égard du généraliste, l’oncologue ne doit pas devenir le médecin traitant de substitution du patient et tous deux doivent s’attacher à renforcer l’éducation du patient au respect du parcours de soins. Par ailleurs, le médecin généraliste doit se réaffirmer comme compétent pour assurer un suivi ambulatoire pendant la phase active de traitement. Pour ce faire, il parait indispensable d’améliorer les échanges d’informations entre la ville et l’hôpital
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
programmes
Maladies
Maladie
Médecine
Soins
Médecins
maladie
médecins généralistes
soins aux patients
Médecins
a comme patient
Maladie
patients
médecine
soins
médecins
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Le binôme interprofessionnel médecin généraliste/travailleur social: une approche pédagogique innovante pour aborder les inégalités sociales de santé auprès des internes en DES de médecine générale
http://www.sudoc.fr/240883691
Introduction : Les inégalités sociales de santé sont un enjeu de santé publique majeur. Le travail en interprofessionnalité est un levier essentiel pour les combattre. C'est donc un élément qui doit s'intégrer dans la formation initiale des médecins. La faculté de Montpellier organise un enseignement sur les inégalités sociales de santé pour les internes de médecine générale, en coanimation interprofessionnelle par un médecin généraliste et un travailleur social. L'objectif de cette étude est d'explorer les attentes, les motivations, le vécu des Médecins Généralistes et des Travailleurs Sociaux, intervenants en binôme interprofessionnel, dans un enseignement sur les inégalités sociales de santé, aux internes de Médecine Générale. Méthodes : Il s'agit d'une étude qualitative avec analyse phénoménologique et semio-pragmatique de trois focus group et d'un entretien individuel. Le recrutement s'est fait auprès des Médecins Généralistes et des Travailleurs Sociaux ayant participé à l'enseignement sur les inégalités sociales de santé à Montpellier. Résultats : 17 intervenants ont été interrogés : 9 médecins généralistes, 8 travailleurs sociaux. L'enseignement en interprofessionnalité apporte une richesse par la complémentarité des regards et des expertises. Il donne de la légitimité à l’autre professionnel dans la prise en charge des patients, en reconnaissant ses compétences. L'enseignement en interprofessionnalité permet d'apprendre à se connaître entre professionnels et de lutter contre les représentations négatives, dans le but d'améliorer la collaboration pluriprofessionnelle et la prise en charge des patients. Discussion : L'enseignement en binôme interprofessionnel en formation initial a du sens pour lutter contre les inégalités sociales de santé. Promouvoir la collaboration interprofessionnelle grâce à cette technique d'animation a pour but ultime d'améliorer la qualité de la prise en charge des patients.La prochaine étape serait d’interroger les internes sur cet enseignement. Les perspectives seraient de concevoir et de généraliser les enseignements en interprofessionnalité dans la formation initiale des internes de médecine générale, et des autres professionnels de santé
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
socialisme
Inégalités
pédagogie
facteurs socioéconomiques
médecine interne
Médecine
Médecins
médecins
enseignement
médecine générale
médecin (médecine interne)
santé
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Le repérage des troubles du langage de l'enfant en médecine générale: étude qualitative auprès de médecins généralistes investis dans le suivi pédiatrique
http://www.sudoc.fr/240984161
Les troubles du langage oral (TLO) de l’enfant nécessitent un repérage précoce et une prise en charge adaptée afin d’éviter tout retentissement sur la scolarité et la qualité de vie. Le médecin de l’enfant est un des acteurs principaux de ce repérage. Les études sur les pratiques en médecine générale montrent un manque d’investissement dans l’évaluation du langage et une méconnaissance de l’utilisation de l’ERTL 4, seul outil d’évaluation du langage recommandé à réaliser vers les 4 ans de l’enfant. L’objectif de notre travail était de déterminer les méthodes de repérage des TLO de médecins généralistes investis dans le suivi pédiatrique, afin d’améliorer la généralisation des pratiques. Méthode : les données ont été recueillies par entretien semi-directif auprès de 12 médecins généralistes dont l’évaluation du langage fait partie de la pratique pédiatrique courante. Résultats : les médecins interrogés ont une bonne maîtrise des repères d’acquisition du langage. Malgré les recommandations concernant l’ERTL 4, ils préfèrent se fier à leur expérience professionnelle et à leur intuition, trouvant cet outil peu adapté à la médecine générale actuelle. Ils évaluent le langage via l’interrogatoire des parents et la communication directe avec l’enfant. Ils sont conscients de leur rôle mais se sentent limités, par les parents qui restreignent leur place à la prescription d’orthophonie, par l’organisation de la consultation et par leur pratique pédiatrique, les enfants de 4 ans représentant un faible effectif de leur patientèle. Conclusion : généraliser le repérage des TLO nécessite de valoriser le rôle du médecin généraliste, en créant des outils d’évaluation plus appropriés à sa pratique et en sensibilisant la population sur la place de chacun des acteurs. Le stage « Santé de l’enfant » de la réforme du 3e cycle couplé à la nouvelle formation initiée par le DMG de la Faculté de Médecine de Strasbourg lancent le mouvement vers l’amélioration du suivi neurosensoriel de l’enfant.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
investissements
Etudes générales
médecins généralistes
enfant
trouble du langage
Médecins
pédiatre
études de suivi
Langage
Langage
Enfant
recherche qualitative
Médecine
troubles du langage
Etudes générales
Trouble du langage
Etudes générales
Enfant
Etudes générales
Etudes générales
Enfant
Enfant
langage de l'enfant
Pédiatres
Etudes générales
Etudes générales
pédiatrie
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
L'impact de l'usage du tutoiement sur la relation de soin en médecine générale, le point de vue du médecin généraliste dans les Hautes Alpes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02363817
Introduction : tout locuteur francophone, comme le médecin généraliste avec ses patients, est un jour confronté au choix difficile entre tu et vous. Les quelques travaux réalisés sur ce thème s’intéressaient aux déterminants de l’usage du tutoiement. L’objectif de cette étude est de comprendre comment l’usage du tutoiement impacte la relation de soin en médecine générale. Méthode : cette étude qualitative est réalisée, à partir d’entretiens individuels semi-dirigés auprès de médecins généralistes, par un enquêteur unique jusqu’à saturation des données. L’analyse suivait la méthode de la théorie ancrée, par double encodage axiale, puis transversale. Résultats : les 13 entretiens réalisés ont révélé 4 thèmes. Le tutoiement choisi suggère un rapprochement, une volonté d’égalité ou un effet « thérapeutique ». Le tutoiement adaptatif peut favoriser la communication ou au contraire susciter de la méfiance. Le vous adaptatif légitime en revanche le statut professionnel. Le tutoiement subit est marqueur de proximité et d’ancienneté de la relation de soin. Il fait parfois écho à la difficulté de soigner ses proches. Enfin se dessinent les notions d’emprise et de pouvoir dans la relation de soin. La volonté de domination, la directivité ou le paternalisme peuvent aussi bien apparaitre avec le tu ou le vous. Le tutoiement égalitaire signifiant davantage un renoncement au pouvoir médical. Conclusion : lLa relation médecin-patient, sa représentation sociale et les concepts qui la caractérisent évoluent en permanence. Comme le langage où l’usage du tutoiement semble gagner en importance, complexifiant la gestion de la relation de soin.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Vision
Médecine
médecins généralistes
Médecins
médecine générale
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Influences du vécu, sexe et statut du médecin sur ses représentations des violences sexuelles conjugales
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02367936
Introduction : les violences conjugales sont la forme la plus courante de violence subie par les femmes dans le monde. Outre les conséquences psychotraumatiques, les victimes de violences sexuelles présentent plus de dépression, anxiété, douleurs pelviennes, troubles du comportement alimentaire, troubles digestifs, IVG, grossesse non désirées… Les médecins généralistes restent les interlocuteurs privilégiés des victimes. L’objectif de ce travail était de rechercher quelles sont les influences du vécu, statut et genre des jeunes médecins généralistes dans leur représentation des violences sexuelles conjugales ? Méthodologie : une étude quantitative descriptive transversale a été réalisée de mars à mai 2018. Elle questionnait les internes de médecine générale, les chefs de clinique universitaires et assistants universitaires de médecine générale, ainsi que les jeunes médecins généralistes non thésés ou thésés depuis moins de 5 ans. Leurs perceptions du consentement et de la violence sexuelle étaient évaluées à l’aide de 8 vignettes cliniques. Ces dernières présentaient des situations plus ou moins représentatives de la violence sexuelle en contexte conjugal. Résultats : 850 médecins ont répondu au questionnaire. Cette étude montre qu’il n’y a pas de différence statistiquement significative, en fonction du genre ou du vécu des jeunes médecins généralistes, sur leur représentation des VSC. Tous ont la même légitimité. Il y a cependant une tendance chez les médecins plus expérimentés professionnellement à réussir à prendre plus facilement position. Discussion : Les tabous des violences sexuelles conjugales sont en train d’être levés. La définition juridique a été récemment revue (cf la loi SCHIAPPA du 3 aout 2018). La question des violences sexuelles conjugales est encore sous exploitée mais primordiale. Il est du devoir du médecin d’interroger de manière systématique chaque nouveau patient puis régulièrement au cours de sa vie sur son vécu des violences.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
infractions sexuelles
Médecins
violence sexuelle
sexe
médecins
Violences conjugales
violence conjugale
médecine
Violence
abus sexuel

---
N1-VALIDE
Plan France Médecine Génomique 2025
https://pfmg2025.aviesan.fr/
La médecine génomique est en train de changer profondément la prise en charge des patients. Pour s’assurer que chacun puisse accéder aux nouvelles technologies de manière équitable sur tout le territoire, la France met en place un plan : le plan France médecine génomique 2025. Il vise à faire évoluer à l’horizon de 2025 la façon de diagnostiquer, prévenir, et soigner les patients.
2019
false
false
false
false
France
français
génomique
médecine
France
génétique médicale
site institutionnel
gestion des soins aux patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Soins aigus en médecine humanitaire
http://doc.rero.ch/record/328082?ln=fr
Problématique : Les infirmières1 peuvent rencontrer plusieurs difficultés lors d’un départ en mission humanitaire : le problème de communication dans un contexte nouveau, le risque d’exposition à des événements traumatisants, ou la confrontation à des situations dangereuses sans savoir comment agir ou se mettre elles-mêmes en sécurité. De plus, la prise en charge de patients, en utilisant parfois une nouvelle approche de prodiguer des soins et de traiter les pathologies auxquelles l’infirmière n’est pas forcément habituée, est une préoccupation supplémentaire. Ces éléments réunis augmentent considérablement le risque de développer un syndrome de stress post-traumatique. Certes, il existe des actions déjà préconisées pour aider le personnel humanitaire souffrant de syndrome de stress post-traumatique. Mais qu’est-il possible d’instaurer en plus afin d’éviter ou de diminuer le risque de son apparition ? Question de recherche : Quels sont les risques du syndrome de stress posttraumatique chez les infirmières parties en mission humanitaire dans un contexte critique, et quelles sont les recommandations afin de les diminuer ou les éviter ? Méthode : Ce travail est une revue de littérature. Plusieurs recherches effectuées sur des bases de données ont permis de sélectionner six articles correspondant à notre thématique et respectant les critères d’inclusion et d’exclusion. À l’aide de grilles d’analyse, nous les avons évalués en vue de juger leur pertinence. Notre cadre de référence nous a servi de guide à la rédaction de ce travail. Résultats : Sur la base de nos recherches, nous avons pu identifier quelques facteurs de risque du développement d’un syndrome de stress post-traumatique chez les infirmières ayant effectué des missions humanitaires. Ainsi par exemple, les traumatismes éventuels déjà vécus par le passé, des antécédents dans la santé mentale, des données sociodémographiques ou encore l’expérience dans l’humanitaire liée notamment au nombre de missions déjà effectuées. Les recommandations que nous soulevons concernent particulièrement la préparation du personnel humanitaire avant le départ, ainsi que son suivi en termes de soutien psychologique pendant et après la mission. Conclusion : L’ensemble des données récoltées ainsi que leur analyse nous ont permis de répondre à notre question de recherche. Nous avons mis en évidence les recommandations existantes qui visent à assurer un suivi complet lors d’une mission humanitaire, selon les besoins relevés par des professionnels ayant vécu des expériences plus ou moins difficiles. Cependant, plusieurs auteurs attirent l’attention sur l’importance de continuer à étudier et faire évoluer les possibilités de préparation, de formation et de soutien psychologique afin de diminuer les risques de développer un syndrome post-traumatique. Ce qui permettrait d’améliorer la qualité de vie de ce personnel humanitaire au retour des missions
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Médecins
médecine
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Les manifestations psychiatriques des borrélioses de Lyme : des enjeux majeurs au cœur d'une médecine rationnelle et relationnelle
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02459715
Introduction : la maladie de Lyme pourrait générer une riche symptomatologie persistante aspécifique à l’origine d’une intense souffrance. Au centre d’attentions soutenues, elle menace la relation médecin-malade. Matériel et méthode : l'objectif de cette thèse est d’étudier le lien potentiel entre la maladie de Lyme et les manifestations psychiatriques les plus couramment rapportées. Pour cela, nous réalisons une revue de la littérature sur PubMed. Résultats : malgré l’hétérogénéité des résultats des 87 articles retenus, se dessine néanmoins une prévalence plus importante d’anxio-dépression et de troubles cognitifs dans les formes tardives et persistantes de la maladie de Lyme, sans surmortalité suicidaire. La qualité de vie est altérée dans les formes persistantes de la maladie de Lyme. En revanche, les symptômes psychotiques ne concernent majoritairement que des cas rapportés. Conclusion : la symptomatologie psychique retrouvée traduit essentiellement une forme persistante de maladie de Lyme actuellement au cœur du débat scientifique et politique. Les enjeux actuels sont à la hauteur de la souffrance des patients et la reconstruction d’une relation médecin-malade fragilisée par la vulnérabilité des patients est l’objectif crucial des prochains centres de consultation spécialisés, qui devront allier le relationnel à la connaissance scientifique.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
psychiatrie
Coeur
psychiatres
Médecine
Borrélioses
psychiatre
maladie de Lyme
Coeur
coeur
fièvre récurrente
Médecins
Borrélioses
Borréliose
médecine
borrélioses

---
N3-AUTOINDEXEE
Points de vue d'adolescents ayant réalisé un passage à l'acte suicidaire : quelles attentes ont-ils de leur relation à leur médecin traitant
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02517075
Introduction : en France, le suicide constitue la seconde cause de mortalité chez les adolescents, en faisant un problème majeur de santé publique. L’objectif de recherche de ce travail consiste à analyser à travers le vécu d’adolescents ayant réalisé un passage à l’acte suicidaire, leurs attentes vis-à-vis de leur médecin généraliste, en matière de relation et de prise en charge. Matériel et Méthode : une étude qualitative par entretiens semi dirigés a été menée auprès d’adolescents pris en charge initialement pour une tentative de suicide au C.H.U de Nîmes. Résultats : dix adolescents âgés de 13 à 18 ans ont été rencontrés. L’analyse thématique a permis de répondre à l’objectif principal. Les adolescents attendent de leur médecin traitant une écoute empathique et sans jugement, ils souhaitent être re