Libellé préféré : sommeil paradoxal;

Définition du MeSH : Phase du sommeil caractérisée par des mouvements rapides de l'oeil et une basse tension, tracé électroencéphalographique rapide. Elle est habituellement associée au rêve. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Sommeil à mouvements oculaires rapides; Stade PMO; Phases paradoxales du sommeil; Phase de mouvements oculaires; Phase rhombencéphalique du sommeil;

Synonyme MeSH : Sommeil rapide; Sommeil rhombencéphalique; Sommeil à ondes rapides;

Terme MeSH Related : Mouvements oculaires rapides; MOR (Mouvement Oculaire Rapide); REM (Rapid Eye Movement); Rapid eye movements;

Synonyme CISMeF relié : REM; MOR;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Phase du sommeil caractérisée par des mouvements rapides de l'oeil et une basse tension, tracé électroencéphalographique rapide. Elle est habituellement associée au rêve. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Les rêves au pays du sommeil paradoxal
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1768&langue=FR
Le sommeil paradoxal (SP ou stade REM - Rapid Eye Movement sleep) relève traditionnellement de la neurophysiologie, science du cerveau, tandis que le rêve est associé à la neuropsychologie et aux sciences de l'esprit. Les rapports entre sommeil et rêves sont mieux compris à la lumière des méthodologies nouvelles, en particulier celles des neurosciences fondamentales - qui élucident les mécanismes de production du SP - et des techniques de l'imagerie fonctionnelle. Les données issues de ces approches sont replacées ici dans la perspective des observations cliniques déjà anciennes de lésions cérébrales humaines et de la phylogenèse des vertébrés pour soutenir une théorie des rêves. Ainsi, on peut voir les rêves comme la trace vivante et persistante à l'éveil, d'un processus cognitivo-émotionnel, appelé ici éidétique, impliquant surtout les régions postérieures du cerveau ainsi que les structures amygdalo-limbiques. A l'éveil, cette modalité fonctionnelle de mémoire et d'apprentissage est dominée, chez l'homme, par un processus cognitivo-rationnel, appelé ici idéel, d'origine instrumentale, impliquant surtout les régions préfrontales (tâches exécutives), frontale et pariétale (zones attentionnelles). Quelques implications cliniques illustrent cette théorie.
2008
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
sommeil paradoxal
rêves
article de périodique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.