Libellé préféré : shiga-toxines;

Définition du MeSH : Classe de toxines qui inhibent la synthèse des protéines en bloquant l'interaction du RNA ribosomal (ARN, RIBOSOMAL) avec le facteur EF-2 d'ELONGATION (PEPTIDE ELONGATION FACTOR 2). Elles incluent la TOXINE DYSENTERIQUE qui est produite par SHIGELLA DYSENTERIAE et des toxines shiga-likes produites par des souches pathogènes d'Escherichia coli (dont ESCHERICHIA COLI O157). [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Toxine Vero; toxines Shiga; shigatoxines; Vérotoxine;

Acronyme CISMeF : SLT; Stx;

Synonyme MeSH : Vérotoxines; Toxines Vero; Toxines de Shiga; Toxines Shiga-like; Toxines actives sur les cellules Véro; Toxines de shigelles;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Classe de toxines qui inhibent la synthèse des protéines en bloquant l'interaction du RNA ribosomal (ARN, RIBOSOMAL) avec le facteur EF-2 d'ELONGATION (PEPTIDE ELONGATION FACTOR 2). Elles incluent la TOXINE DYSENTERIQUE qui est produite par SHIGELLA DYSENTERIAE et des toxines shiga-likes produites par des souches pathogènes d'Escherichia coli (dont ESCHERICHIA COLI O157). [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Recommandations du Réseau des laboratoires de santé publique du Canada (RLSPC) pour la détection en laboratoire d’Escherichia coli producteurs de Shiga-toxines (O157 et non-O157)
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2018-44/numero-11-1-novembre-2018/article-6-detection-ecoli-o157-non-o157.html
Les Escherichia coli producteurs de Shiga‑toxines (STEC) sont d’importants agents pathogènes entériques qui sont à l’origine de cas sporadiques et d’éclosions de gastro-entérite. Les souches E. coli O157:H7/NM (STEC O157) sont les sérotypes de STEC les plus connus, mais il devient de plus en plus évident que les sérotypes de STEC non‑O157 ont été sous-déclarés par le passé, car ils n’étaient pas ciblés par les analyses de dépistages courantes de la plupart des laboratoires de première ligne. Le Réseau des laboratoires de santé publique du Canada (RLSPC) estime que la détection et la surveillance des sérotypes de STEC non‑O157 doivent être améliorées, et a donc élaboré les recommandations suivantes afin de faciliter le processus décisionnel des laboratoires de microbiologie cliniques et de référence. Ces recommandations devraient être suivies par les laboratoires, au mieux de leurs capacités, en fonction de la technologie et des ressources dont ils disposent.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
recommandation
réseaux communautaires
escherichia coli
shiga-toxines
laboratoires
Canada
santé publique
Santé publique
toxine
escherichia coli
enquêteur
Réseau
réseau

---
N3-AUTOINDEXEE
Accélérateurs de radiothérapie TrueBeam et TrueBeam STx - Varian - Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Accelerateurs-de-radiotherapie-TrueBeam-et-TrueBeam-STx-Varian-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
shiga-toxines
shiga-toxine
sécurité
radiothérapie
accélération

---
N3-AUTOINDEXEE
Accélérateur linéaire de radiothérapie TrueBeam et TrueBeam STx - Varian - Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Accelerateur-lineaire-de-radiotherapie-TrueBeam-et-TrueBeam-STx-Varian-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
sécurité
accélérateurs de particules
shiga-toxine
shiga-toxines
radiothérapie

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.