Libellé préféré : établissements de cancérologie;

Définition du MeSH : Institutions spécialisées dans les soins pour les malades du cancer. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Équipement soin cancérologie; service soins cancérologie; centre de lutte contre le cancer;

Acronyme CISMeF : CLCC; CAC;

Synonyme MeSH : Instituts de cancérologie;

Hyponyme MeSH : Hôpitaux de cancérologie; Hôpital de cancérologie;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Institutions spécialisées dans les soins pour les malades du cancer. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Intérêt du dossier pharmaceutique lors de la rétrocession dans un Centre de Lutte Contre le Cancer : contribution dans l’analyse des interactions médicamenteuses
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02074926/document
Largement déployé, le dossier pharmaceutique (DP) contribue à sécuriser la prise en charge médicamenteuse du patient sous chimiothérapie orale, lorsqu’elle est dispensée à l’hôpital et tracée. Notre objectif est de mettre en place le DP en rétrocession, d’évaluer sa contribution comme support à l’analyse des interactions (IAM) et d’estimer la pérennité de cette démarche. Notre étude prospective, descriptive et monocentrique a été menée pendant 5 mois. Tous les patients venant en rétrocession étaient éligibles. Après leur avoir proposé le DP et l’avoir alimenté, des IAM ont été recherchées à l’aide de 7 sources. Si l'impact était considéré comme significatif, une intervention pharmaceutique était transmise au médecin référent de l’établissement et enregistrée dans le dossier patient informatisé. Le DP a été proposé à 497 patients âgés en moyenne de 63 ans, soit 87% des patients éligibles. Lors de la 1ère rencontre, seuls 34 patients connaissaient le DP et 358 en avaient un d’ouvert. Au total, 395 DP ont été incrémentés au moins une fois, dont 41 que nous avons créés. Un quart des rétrocessions n’a pas été tracé et 419 ordonnances ont été analysées. Au total, 99 IAM à risque ont été détectées avec le médicament rétrocédé, principalement avec le posaconazole. Drugs est la source la plus pertinente. Cette démarche prend de 1min à 1h. Facile à mettre en place, le DP est un outil intéressant pour identifier les IAM en rétrocession. Pour garantir la pérennité de cette démarche, la recherche des IAM est à présent réservée aux initiations de traitement. La présentation du DP a aussi permis d’ouvrir le dialogue avec le patient, notamment sur les produits complémentaires.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médicaments
établissements de cancérologie
Cancer
cancer
interactions médicamenteuses
interaction médicamenteuse
Centre
tumeur maligne, sai
Lutte
Lutte
cancer
central
déplacement postérieur
Cancer
tumeurs
lutte

---
N2-AUTOINDEXEE
La pharmacovigilance 2.0 : auto-déclaration par les patients et mise en place d’une application pour les aider à déclarer leurs effets indésirables dans un centre de lutte contre le cancer
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01896724/
Tous les médicaments peuvent avoir des effets indésirables (EI) dont la déclaration au système national de pharmacovigilance permet de surveiller leur usage et de prévenir d’éventuelles complications. La sous déclaration des EI est fréquente et estimée à près de 90% en cancérologie. Depuis juin 2011, les patients peuvent directement déclarer tout EI. Dans ce contexte et dans le cadre d’une prise en charge ambulatoire grandissante, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) a souhaité adhérer au concept de démocratie sanitaire, en stimulant la participation des patients à la surveillance de leurs chimiothérapies et en les invitant à s’associer au signalement et à la prise en charge de leurs EI. Un programme d’accompagnement à la déclaration en ligne des EI est proposé depuis octobre 2015, avec l’aide d’un infirmier et de bénévoles formés par des experts en pharmacovigilance. Afin de faciliter ces déclarations, il a récemment été installé sur l’application parcours de soin « IPC Connect » une interface vers l’application de déclaration MyeReport, leur permettant de déclarer rapidement leurs EI à partir de leur smartphone. Après 3 ans et demi, 226 déclarations (décrivant plus de 800 symptômes) ont été effectuées par des patients et la mise en place de MyeReport devrait augmenter le nombre de déclaration, le patient étant informé et sensibilisé directement via l’application. Les bénéfices potentiels de cette approche sont multiples : un bénéfice collectif, permettant de mieux connaitre la tolérance du médicament et un bénéfice individuel permettant de prévenir des conséquences lourdes sur la qualité de vie du patient, et dans certains cas empêcher une mauvaise observance du traitement.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Centre
établissements de cancérologie
Applications
Cancer
Applications
a comme patient
cancer
cancer
(c) s.f.m.g. version 2003.2 test
tumeur maligne, sai
patients
Lutte
enregistrements
central
Lutte
Cancer
Applications
pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
lutte
tumeurs
Surveillance des médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la douleur dans les soins de support en oncologie : mon observation à l'institut de cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin de Nancy et au CHU de Québec
http://www.sudoc.fr/230188613
Les soins de support regroupent un ensemble de soins, mais également de soutiens qui sont proposés aux personnes atteintes d'un cancer, afin d'accompagner les traitements antinéoplasiques dans le but d'en réduire les effets indésirables et ainsi améliorer la qualité de vie des patients et de leur entourage, mais également de diminuer les conséquences de la maladie. La douleur étant l'une des manifestations les plus courantes chez ces personnes, c'est pourquoi il est nécessaire d'en connaître les différents mécanismes physiologiques afin d'y apporter la meilleure prise en charge antalgique possible. Avec les nouvelles molécules pharmaceutiques et les formes galéniques développées dans les dernières années, les patients bénéficient d'un vaste arsenal thérapeutique, ce qui augmente les options de prise en charge pour les professionnels de la santé
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
douleur cancéreuse
établissements de cancérologie
Douleur
support
observation
douleur
Instituts
Lorraine
oncologique
gestion de la douleur
Québec
Oncologie
soins
hôpitaux universitaires
académies et instituts
douleur

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) en nutrition parentérale au Centre régional de lutte contre le cancer (CRLCC) de Rennes. In : Nutrition Clinique et Métabolisme, 2016, 30, pp.290--296
https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01451695
Objectifs En 2015, une évaluation des pratiques professionnelles en nutrition parentérale (NP) a été réalisée chez des patients hospitalisés au Centre régional de lutte contre le cancer de Rennes selon la grille d’audit recommandée par la Société francophone nutrition clinique et métabolisme (SFNEP)
2016
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
arthrose ex
pratique professionnelle
fonction métabolique générale
cancer
Évaluation de l'état nutritionnel
tumeur maligne, sai
tarsalgie - metatarsalgie
régional
métabolisme
cancer
nutrition parentérale
Lutte
professionnel
clinique
central
Cancer
nutrition
établissements de cancérologie
études d'évaluation comme sujet
lutte
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Lien ville-hôpital en cancérologie : évaluation du livret remis aux patients ambulatoires sous anticancéreux oraux suivis dans le cadre du parcours de soins ONCORAL des Hospices civils de Lyon
http://www.sudoc.fr/193772841
Le livret-patient remis aux patients suivis dans le programme ONCORAL permet aux professionnels de santé hospitaliers et libéraux de partager les informations relatives à l’anticancéreux oral. Au cours des entretiens avec l’équipe ONCORAL, il est enrichi de documents relatifs à l’anticancéreux oral pris par le patient. Les objectifs de l’étude pilote sont d’évaluer la pertinence du livret-patient comme support de communication et de partage de connaissances et d’amener de nouvelles pistes de réflexion pour optimiser le lien ville-hôpital
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Relation médecine de ville hôpital
Réseau ville hôpital
formulaires de médicaments comme sujet
précis
hôpital
Soins
antinéoplasiques
Patients
Hôpitaux de cancérologie
établissements de cancérologie
établissements de soins palliatifs
post-cure
a comme patient
patients en consultation externe
hôpitaux urbains
précis
soins
patients
études d'évaluation comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelles sont les indications de prescription des neuroleptiques en soins palliatifs ? : évaluation des pratiques dans une unité de soins palliatifs au sein d’un centre de lutte contre le cancer
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-5899
Contexte : Les soins palliatifs sont une discipline récente qui prend en compte le patient dans sa globalité. Lorsque c’est possible, le traitement étiologique est privilégié, mais le recours au traitement symptomatique est parfois nécessaire. Les neuroleptiques font partie des traitements utilisés en soins palliatifs à visée symptomatique. Cependant, ces molécules, bien qu’elles soient utilisées depuis plus de 50 ans en psychiatrie, sont peu étudiées dans le cadre des soins palliatifs.
2016
false
false
false
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
français
thèse ou mémoire
tumeur maligne, sai
cancer
Cancer du sein
soins palliatifs
central
indicateur
établissements de cancérologie
tumeurs du sein
Lutte
neuroleptiques
Indicateurs
laisse entrevoir
utilisation hors indication
prescription
indication de
soins palliatifs
cancer
études d'évaluation comme sujet
lutte
indicateurs et réactifs

---
N1-SUPERVISEE
Coordination ville-hôpital en cancérologie : étude quantitative auprès des médecins généralistes de Rhône-Alpes concernant le programme personnalisé de soins
http://www.sudoc.fr/186198337
Le rôle pivot du médecin généraliste dans la prise en charge anti-cancéreuse a été souligné par la loi Hôpital Patients Santé Territoire (2009) et le Plan Cancer 2009-2013. Le Programme Personnalisé de Soins (PPS) a été créé afin de synthétiser le parcours thérapeutique prévisionnel pour le patient et pour faciliter la transmission des informations au médecin généraliste. Une étude observationnelle a été réalisée en Rhône-Alpes du 23 septembre au 18 décembre 2014 à l aide de questionnaires envoyés par email. Il s agissait de déterminer la connaissance du PPS par les médecins généralistes ainsi que l adéquation de cet outil à leurs besoins
2015
false
true
false
Bibliothèque de l'Université Claude Bernard Lyon1
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
Relation médecine de ville hôpital
médecins généralistes
établissements de cancérologie

---
N1-VALIDE
UNHPC - Union Nationale Hospitalière Privée de Cancérologie
http://www.unhpc.org/
L'UNHPC fédère les établissements de santé privés et les médecins (oncologues) libéraux prenant en charge les malades atteints du cancer.
false
N
Paris
France
Paris
français
hôpitaux privés
oncologie médicale
association
établissements de cancérologie

---
N1-SUPERVISEE
Interventions d'information visant à orienter les patients et leurs aidants vers des centres de lutte contre le cancer
http://www.cochrane.org/fr/CD008273
Les patients cancéreux ressentent de la détresse et de l'anxiété liées à leur diagnostic, à leur traitement et au centre anticancéreux qui ne leur est pas familier. Les stratégies visant à orienter les patients vers un centre de lutte contre le cancer pourraient améliorer les résultats cliniques des patients. Bien qu'il soit important de répondre aux besoins en information des patients à différents stades, il y a peu de consensus sur le type d'information et le calendrier de délivrance de l'information. Les interventions d'orientation visent à répondre aux besoins d'information de la personne au début de sa rencontre avec un centre de lutte contre le cancer. L'étendue des bénéfices de ces interventions est inconnue.
2012
false
true
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
aidants
établissements de cancérologie
orientation d'un patient
information en santé des consommateurs

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation du fonctionnement interdisciplinaire de huit équipes de lutte contre le cancer: principaux constats - Programme québécois de lutte contre le cancer
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2011/11-902-08F.pdf
Le présent rapport vise à décrire et comprendre les divers modes de fonctionnement des équipes de lutte contre le cancer et les principaux facteurs facilitant ou contraignant ces modes de fonctionnement. De plus, pour examiner l’intégration des équipes avec leur réseau local, régional ou suprarégional, telle que présentée dans le Programme québécois de lutte contre le cancer (PQLC), une attention particulière est portée sur les relations des équipes avec leurs différents partenaires.
2011
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
établissements de cancérologie
établissements de cancérologie
soins infirmiers en oncologie
soins infirmiers en oncologie
prise en charge personnalisée du patient
communication interdisciplinaire
rapport
équipe soignante

---
N3-AUTOINDEXEE
Note d'information DGOS/PF2 no 2010-327 du 7 septembre 2010 relative à la généralisation de l'indicateur de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés au sein des établissements de santé ayant une activité de médecine-chirurgie et obstétrique (MCO), y compris les centres de lutte contre le cancer (CLCC) à compter de 2011
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2010/10-09/ste_20100009_0100_0049.pdf
2011
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
médecine générale
médecins généralistes
texte juridique
patients hospitalisés
Satisfaction des patients
cancer
cancer
médecine
procédures de chirurgie obstétrique
établissements de cancérologie
région mammaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Autorisation des établissements de soins en cancérologie
http://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/L-organisation-de-l-offre-de-soins/Traitements-du-cancer-les-etablissements-autorises/Les-autorisations-de-traitement-du-cancer
Pour prendre en charge les personnes atteintes de cancer, les établissements de santé doivent disposer, depuis 2009, d'une autorisation spécifique délivrée par leur agence régionale de santé (ARS).
2010
false
true
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
information patient et grand public
établissements de cancérologie

---
N1-VALIDE
Circulaire DHOS/O n 2004-161 du 29 mars 2004 relative à l'organisation des soins en cancérologie pédiatrique
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2004/04-19/a0191391.htm
0cancérologie pédiatrique, enjeux de santé publique et attentes sociales, critères pour identifier un centre de cancérologie pédiatrique, plateau technique requis, moyens diagnostiques et thérapeutiques nécessaires, organisation des soins, dimension sociale de la prise en charge, locaux, recherche clinique et formation continue
2004
false
true
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
recommandation
service hospitalier d'oncologie
service hospitalier d'oncologie
établissements de cancérologie
France
hôpitaux pédiatriques
oncologie médicale
politique de santé
établissements de cancérologie
pédiatrie
information aux parents
relations famille-professionnel de santé
réseaux communautaires
équipe soignante
enfant

---
N1-VALIDE
Propositions pour une organisation optimale de la chirurgie du cancer en France
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/01/13/AE/resume.md
modèle pour un plateau technique complet de chirurgie cancérologique (constat, conséquences organisationnelles), équipes médicales (équipe chirurgicale, équipe d'anesthésie-réanimation), structures (salles d'opération, salle de surveillance post-interventionnelle, service de réanimation, service d'hospitalisation), activité de recherche (recherche clinique, appliquée et fondamentale), formation continue (dans le service lui-même, enseignement en dehors du service), formation initiale, état des lieux en France et en Europe, modèle d'organisation sanitaire
2002
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Interne
France
tumeurs
équipe soignante
réanimation
anesthésie
département hospitalier de chirurgie
blocs opératoires
recherche
Formation médicale continue comme sujet
établissements de cancérologie
Europe
oncologie médicale
internat et résidence
chirurgie générale
réseaux communautaires
établissements de cancérologie
département hospitalier de chirurgie
personnel médical hospitalier
article de périodique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
18/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.