Libellé préféré : Prédisposition aux maladies;

Synonyme CISMeF : prédisposition; sensibilité à maladie; Prédisposition à la maladie; Sensibilité à la maladie; Susceptibilité à la maladie;

Synonyme MeSH : vulnérabilité aux maladies; Sensibilité à une maladie; Sensibilité aux maladies; Diathèse; prédisposition à une maladie; Susceptibilité aux maladies; vulnérabilité à une maladie; Susceptibilité à une maladie;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Caractérisation de la vulnérabilité sélective des neurones dopaminergiques dans le contexte de la maladie de Parkinson
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/21860
La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative dont les symptômes moteurs caractéristiques sont causés par la mort des neurones dopaminergiques de la substance noire compacte (SNc) dans le mésencéphale. Dans environs 15% des cas, des mutations dans des gènes encodant des protéines telles que Parkin, Pink1, DJ-1, α-synucléine, LRRK2 ou GBA, sont responsable de l’apparition de la maladie. Ces gènes sont impliqués dans des processus physiologiques comme la mitophagie, la fonction lysosomiale, la réponse au stress oxydatif, la présentation antigénique mitochondriale ou le transport axonal. De manière intéressante, ces processus ont tous un impact direct ou indirect sur la capacité des neurones à produire l’énergie nécessaire à leur survie, ainsi que sur leur niveau basal de stress oxydatif. Une des questions centrales dans l’étude de la MP est de savoir pourquoi des altérations dans des processus aussi généraux mènent à la mort sélective de petits groupes de neurones dans le cerveau, tels que les neurones dopaminergiques de la SNc. La comparaison de ces neurones à leurs voisins de l’aire tegmentaire ventrale (VTA) qui sont eux aussi dopaminergiques, mais bien moins affectés dans la MP, est un des exemples les plus flagrants de cette vulnérabilité sélective. Une hypothèse récente suggère que certaines caractéristiques propres aux neurones dopaminergiques de la SNc mettraient une immense pression sur leurs capacités bioénergétiques, ce qui les rendrait sélectivement vulnérables à tout stress supplémentaire. Par exemple, ces neurones auraient tendance à former des dérivés toxiques de la dopamine dans des conditions de stress, ce qui impacterait négativement leur capacité à produire efficacement leur énergie.[...] À l’aide de la sémaphorine 7A, un facteur de guidage axonal, nous avons réduit la taille de cette arborisation et réduit du même coup les besoins énergétiques et la vulnérabilité de ces neurones. Dans un deuxième temps, nous avons évalué ces mêmes paramètres chez des neurones de souris KO pour Parkin, Pink1 ou DJ-1 et montré que les neurones de la SNc KO pour Parkin sont plus vulnérables aux conditions de culture et sont moins efficaces pour produire leur énergie. Dans un dernier temps, nous avons démontré, in vivo cette fois, que les neurones dopaminergiques de la SNc ont une arborisation axonale de taille plus importante que ceux de la VTA et avons utilisé le KO conditionnel du récepteur D2 pour augmenter encore plus l’étendue de cette arborisation axonale. Dans ce modèle, nous avons montré que les neurones de la SNc sont plus vulnérables aux lésions à la 6-OHDA, mais pas à la surexpression d’α-synucléine. Dans son ensemble, cette thèse amène pour la première fois des preuves directes que la taille de l’arborisation axonale est un facteur majeur dans la vulnérabilité sélective des neurones dopaminergiques de la SNc dans le contexte de la MP.
2019
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
Sélection
Maladies
Prédisposition aux maladies
Maladie de Parkinson
sélection de patients
maladie de Parkinson
maladie de parkinson
neurones dopaminergiques
Sélection

---
N3-AUTOINDEXEE
Prédisposition aux infections bactériennes invasives
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=183710
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infections bactériennes
Prédisposition aux maladies

---
N1-SUPERVISEE
Le burnout chez les soignants : facteurs prédisposants et moyens de prévention
http://doc.rero.ch/record/22369?ln=fr
Afin de répondre à cette question, les principales thématiques analysées par le biais de recherches seront les facteurs prédisposant au burn-out. De plus, dans le but d’apporter de nouvelles pistes d’actions pour la profession d’infirmière, une seconde partie de e travail se concentrera principalement sur les moyens de prévention de l’épuisement professionnel.
2009
false
true
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
infirmières et infirmiers
Épuisement professionnel
Épuisement professionnel
Prédisposition aux maladies
thèse ou mémoire

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.