CISMeF /page/viewer.do?view=qdn&startDate=01-08-2020&endDate=08-08-2020&lang=fr&format=xml&oti=DOC CISMeF News fr Copyright 2013, CISMeF CISMeF http://www.chu-rouen.fr/images/logo_CISMeF.gif http://www.chu-rouen.fr/cismef CISMeF News ITEM 241 (UE 8) - Hypothyroïdie http://sfendocrino.org/article.php?id=1021 Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une hypothyroïdie Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Plan I. Généralités et définition de l'hypothyroïdie II. Sémiologie de l'hypothyroïdie III. Etiologie des hypothyroïdies IV. Traitement Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une hypothyroïdie Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Plan I. Généralités et définition de l'hypothyroïdie II. Sémiologie de l'hypothyroïdie III. Etiologie des hypothyroïdies IV. Traitement Points clés Item 48 (UE 2) - Pathologie génito-scrotale chez le garçon et chez l'homme: cryptorchidie http://sfendocrino.org/article/1007/item-48-ndash-ue-2-pathologie-genito-scrotale-chez-le-garcon-et-chez-l-homme-cryptorchidie Objectifs pédagogiques Diagnostiquer (...) une cryptorchidie Plan I. Cryptorchidie de l'enfant II. Cryptorchidie de l'adulte Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer (...) une cryptorchidie Plan I. Cryptorchidie de l'enfant II. Cryptorchidie de l'adulte Points clés item 251 (UE 8) - Obésité de l'enfant et de l'adulte http://sfendocrino.org/article/1008/item-251-ndash-ue-8-obesite-de-l-enfant-et-de-l-adulte Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une obésité de l'enfant et de l'adulte Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Plan I. Obésité de l'adulte II. Obésité de l'enfant Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une obésité de l'enfant et de l'adulte Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Plan I. Obésité de l'adulte II. Obésité de l'enfant Points clés item 221 (UE 8) - hypertension artérielle de l'adulte: causes endocriniennes http://sfendocrino.org/article/1009/item-221-ndash-ue-8-ndash-hypertension-arterielle-de-l-adulte-causes-endocriniennes Objectifs pédagogiques Expliquer l'épidémiologie, les principales causes et l'histoire naturelle de l'hypertension artérielle de l'adulte Réaliser le bilan initial d'une hypertension artérielle de l'adulte Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Décrire les principes de la prise en charge au long cours Plan I. Principes du dépistage de l'HTA d'origine endocrinienne II. Hyperaldostéronisme primaire III. Phéochromocytome IV. Autres causes rares d'HTA endocrine Points clés Objectifs pédagogiques Expliquer l'épidémiologie, les principales causes et l'histoire naturelle de l'hypertension artérielle de l'adulte Réaliser le bilan initial d'une hypertension artérielle de l'adulte Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Décrire les principes de la prise en charge au long cours Plan I. Principes du dépistage de l'HTA d'origine endocrinienne II. Hyperaldostéronisme primaire III. Phéochromocytome IV. Autres causes rares d'HTA endocrine Points clés item 238 (UE 8) - Hypoglycémie http://sfendocrino.org/article/1022/item-238-ndash-ue-8-ndash-hypoglycemie Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une hypoglycémie Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge Plan I. Introduction II. Définition III. Physiopathologie IV. Symptômes d'hypoglycémie V. Etiologie Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une hypoglycémie Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge Plan I. Introduction II. Définition III. Physiopathologie IV. Symptômes d'hypoglycémie V. Etiologie Points clés Item 124 (UE 5) - Ostéopathies fragilisantes http://sfendocrino.org/article/1024/item-124-ndash-ue-5-ndash-osteopathies-fragilisantes Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une ostéoporose, évaluer le risque fracturaire (sont seulement traitées dans ce chapitre les ostéopathies secodaires à des causes endocriniennes) Argumenter l'attitude thérapeutique devant une ostéoporose et planifier le suivi du patient (Diagnostiquer une ostéomalacie et connaître les principes du traitement d'une ostéomalacie carentielle) Plan I. Définition II. Classification III. Etiologie IV. Caractéristiques des ostéoporoses chez l'homme Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une ostéoporose, évaluer le risque fracturaire (sont seulement traitées dans ce chapitre les ostéopathies secodaires à des causes endocriniennes) Argumenter l'attitude thérapeutique devant une ostéoporose et planifier le suivi du patient (Diagnostiquer une ostéomalacie et connaître les principes du traitement d'une ostéomalacie carentielle) Plan I. Définition II. Classification III. Etiologie IV. Caractéristiques des ostéoporoses chez l'homme Points clés Item 122 (UE 5) - Trouble de l'érection http://sfendocrino.org/article/1023/item-122-ndash-ue-5-ndash-trouble-de-l-erection Objectifs pédagogiques Argumenter les principales hypothèses diagnostiques, justifier les examens complémentaires pertinents Citer les moyens thérapeutiques Plan I. Physiologie II. Définition III. Conduite diagnostique devant un trouble de l'érection IV. Etiologie V. Prise en charge thérapeutique d'un trouble de l'érection Points clés Objectifs pédagogiques Argumenter les principales hypothèses diagnostiques, justifier les examens complémentaires pertinents Citer les moyens thérapeutiques Plan I. Physiologie II. Définition III. Conduite diagnostique devant un trouble de l'érection IV. Etiologie V. Prise en charge thérapeutique d'un trouble de l'érection Points clés Item 239 (UE 8) - Goitre, nodules thyroïdiens et cancers thyroïdiens http://sfendocrino.org/article/1025/item-239-ndash-ue-8-ndash-goitre-nodules-thyroidiens-et-cancers-thyroidiens Diagnostic des goitres, des nodules thyroïdiens et des cancers thyroïdiens. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Diagnostic des goitres, des nodules thyroïdiens et des cancers thyroïdiens. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Item 265 (UE 8) - désordres hydroélectrolytiques: hypocalcémie, dyskaliémie, hyponatrémie http://sfendocrino.org/article/1026/item-265-ndash-ue-8-ndash-desordres-hydroelectrolytiques-hypocalcemie-dyskaliemie-hyponatremie Objectifs pédagogiques Savoir diagnostiquer et traiter une hypokaliémie, une hyperkaliémie, une hyponatrémie, une hypocalcémie HYPOCALCéMIE Hyperkaliémie, hypokaliémie: causes endocrines Hyponatrémies d'origine ENDOCRINIENNE - SIADH Objectifs pédagogiques Savoir diagnostiquer et traiter une hypokaliémie, une hyperkaliémie, une hyponatrémie, une hypocalcémie HYPOCALCéMIE Hyperkaliémie, hypokaliémie: causes endocrines Hyponatrémies d'origine ENDOCRINIENNE - SIADH ITEM 120 (UE 5) - ménopause et andropause http://sfendocrino.org/article/1027/item-120-ndash-ue-5-ndash-menopause-et-andropause Objectifs pédagogiques Diagnostiquer la ménopause et ses conséquences pathologiques Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi d'une femme ménopausée Diagnostiquer une andropause pathologique. Ménopause. Andropause Objectifs pédagogiques Diagnostiquer la ménopause et ses conséquences pathologiques Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi d'une femme ménopausée Diagnostiquer une andropause pathologique. Ménopause. Andropause item 243 (UE 8) - Insuffisance surrénale chez l'adulte et l'enfant http://sfendocrino.org/article/1028/item-243-ndash-ue-8-ndash-insuffisance-surrenale-chez-l-adulte-et-l-enfant Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une insuffisance surrénale aiguë et une insuffisance surrénale chronique Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. Insuffisance surrénale lente. Insuffisance surrénale aiguë. Arrêt d'une corticothérapie Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une insuffisance surrénale aiguë et une insuffisance surrénale chronique Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. Insuffisance surrénale lente. Insuffisance surrénale aiguë. Arrêt d'une corticothérapie item 40 (UE 2) - Aménorrhée http://sfendocrino.org/article/1032/item-40-ndash-ue-2-ndash-amenorrhee Objectifs pédagogiques. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. (Le contenu du chapitre couvre également une partie de l'item 34 - anomalies du cycle menstruel). Plan I. Introduction II. Conduite diagnostique III. Etiologie des aménorrhées Points clés Objectifs pédagogiques. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. (Le contenu du chapitre couvre également une partie de l'item 34 - anomalies du cycle menstruel). Plan I. Introduction II. Conduite diagnostique III. Etiologie des aménorrhées Points clés Item 266 (UE 8) - Hypercalcémie http://sfendocrino.org/article/1036/item-266-ndash-ue-8-ndash-hypercalcemie Objectifs pédagogiques Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge Plan I. Rappels physiologiques II. Définition biologique III. Clinique IV. Diagnostic étiologique V. Traitement Points clés Objectifs pédagogiques Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge Plan I. Rappels physiologiques II. Définition biologique III. Clinique IV. Diagnostic étiologique V. Traitement Points clés item 303 (UE 9) - Tumeurs de l'ovaire: tumeurs hormono-sécrétantes http://sfendocrino.org/article/1037/item-303-ndash-ue-9-ndash-tumeurs-de-l-ovaire-tumeurs-hormono-secretantes Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une tumeur de l'ovaire sécrétant des hormones (sont seulement traités dans ce chapitre les aspects endocriniens et l'exploration hormonale; pour les aspects oncologiques, se référer à l'item correspondant Tumeurs de l'ovaire). Plan I. Tumeurs ovariennes sécrétant des oestrogènes II. Tumeurs ovariennes sécrétant des androgènes III. Tumeurs ovariennes sécrétant de l'hCG Points clés Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une tumeur de l'ovaire sécrétant des hormones (sont seulement traités dans ce chapitre les aspects endocriniens et l'exploration hormonale; pour les aspects oncologiques, se référer à l'item correspondant Tumeurs de l'ovaire). Plan I. Tumeurs ovariennes sécrétant des oestrogènes II. Tumeurs ovariennes sécrétant des androgènes III. Tumeurs ovariennes sécrétant de l'hCG Points clés ITEM 37 (UE 2) - Stérilité du couple: conduite de la première consultation http://sfendocrino.org/article/1039/item-37-ndash-ue-2-ndash-sterilite-du-couple-conduite-de-la-premiere-consultation Objectifs pédagogiques Argumenter la démarche médicale et les examens complémentaires de première intention nécessaires au diagnostic et à la recherche étiologique Plan I. Généralités, définitions, prévalences II. Interrogatoire III. Examen clinique IV. Examens complémentaires orientés V. Etiologie de l'infertilité du couple VI. Conclusion Points clés Objectifs pédagogiques Argumenter la démarche médicale et les examens complémentaires de première intention nécessaires au diagnostic et à la recherche étiologique Plan I. Généralités, définitions, prévalences II. Interrogatoire III. Examen clinique IV. Examens complémentaires orientés V. Etiologie de l'infertilité du couple VI. Conclusion Points clés Les produits analgésiques vendus sans ordonnance et contenant de la codéine ne sont pas recommandés pour les personnes de moins de 18 ans https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/73635a-fra.php Le gouvernement du Canada s’est engagé à informer les Canadiens sur les risques des produits de santé qui contiennent des opioïdes. Par conséquent, Santé Canada avise les Canadiens que les personnes de moins de 18 ans ne doivent pas utiliser de produits analgésiques vendus sans ordonnance et contenant de la codéine. Les produits analgésiques vendus sans ordonnance et contenant de la codéine n’étaient auparavant pas recommandés pour les enfants et les jeunes de moins de 12 ans... Le gouvernement du Canada s’est engagé à informer les Canadiens sur les risques des produits de santé qui contiennent des opioïdes. Par conséquent, Santé Canada avise les Canadiens que les personnes de moins de 18 ans ne doivent pas utiliser de produits analgésiques vendus sans ordonnance et contenant de la codéine. Les produits analgésiques vendus sans ordonnance et contenant de la codéine n’étaient auparavant pas recommandés pour les enfants et les jeunes de moins de 12 ans... Ropivacaïne B Braun 2 mg/ml, solution injectable/pour perfusion 100 mL et 200 mL (Ecoflac) - Risque d’erreur médicamenteuse grave - Lettre aux professionnels de santé https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ropivacaine-B-Braun-2-mg-ml-solution-injectable-pour-perfusion-100-mL-et-200-mL-Ecoflac-Risque-d-erreur-medicamenteuse-grave-Lettre-aux-professionnels-de-sante Deux nouvelles présentations de Ropivacaïne B. Braun 2 mg/ml, solution injectable/pour perfusion en poche Ecoflac de 100 mL et 200 mL sont disponibles depuis juin 2020 Il existe des risques d’erreurs médicamenteuses Par confusion avec d’autres spécialités B. Braun conditionnées en Ecoflac Par erreur de voie d’administration (voie intravasculaire) Dans l’attente d’un nouvel étiquetage, les pharmacies hospitalières vont recevoir prochainement des étiquettes d’identification supplémentaires à apposer sur les conditionnements Ecoflac 100 mL et 200 mL des deux nouvelles présentations de Ropivacaïne B. Braun 2 mg/ml... Deux nouvelles présentations de Ropivacaïne B. Braun 2 mg/ml, solution injectable/pour perfusion en poche Ecoflac de 100 mL et 200 mL sont disponibles depuis juin 2020 Il existe des risques d’erreurs médicamenteuses Par confusion avec d’autres spécialités B. Braun conditionnées en Ecoflac Par erreur de voie d’administration (voie intravasculaire) Dans l’attente d’un nouvel étiquetage, les pharmacies hospitalières vont recevoir prochainement des étiquettes d’identification supplémentaires à apposer sur les conditionnements Ecoflac 100 mL et 200 mL des deux nouvelles présentations de Ropivacaïne B. Braun 2 mg/ml... MYLOTARG 5 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion - gemtuzumab ozogamicine https://www.has-sante.fr/jcms/p_3197677/fr/mylotarg Traitement de la leucémie aiguë myéloïde (LAM) CD33 positive en rechute ou réfractaire chez l’adulte et l’enfant à partir de 2 ans, à l’exception de la leucémie aiguë promyélocytaire et à l’exception des patients adultes avec une mutation FLT3 éligibles préférentiellement à un traitement par XOSPATA (giltéritinib) en monothérapie... Traitement de la leucémie aiguë myéloïde (LAM) CD33 positive en rechute ou réfractaire chez l’adulte et l’enfant à partir de 2 ans, à l’exception de la leucémie aiguë promyélocytaire et à l’exception des patients adultes avec une mutation FLT3 éligibles préférentiellement à un traitement par XOSPATA (giltéritinib) en monothérapie... FIASP 100 U/ml, solution injectable - insuline asparte https://www.has-sante.fr/jcms/p_3197626/fr/fiasp Avis favorable au remboursement dans le traitement du diabète chez les adolescents et les enfants à partir de 1 an. Pas de progrès par rapport à NOVORAPID (insuline asparte) dans la prise en charge du diabète des adolescents et des enfants à partir de 1 an. Le service médical rendu par FIASP (insuline asparte) est important dans le traitement du diabète des adolescents et des enfants à partir de 1 an... Avis favorable au remboursement dans le traitement du diabète chez les adolescents et les enfants à partir de 1 an. Pas de progrès par rapport à NOVORAPID (insuline asparte) dans la prise en charge du diabète des adolescents et des enfants à partir de 1 an. Le service médical rendu par FIASP (insuline asparte) est important dans le traitement du diabète des adolescents et des enfants à partir de 1 an... SEGLUROMET 2,5 mg/1000 mg, comprimé pelliculé - SEGLUROMET 7,5 mg/1000 mg, comprimé pelliculé - ertugliflozine metformine https://www.has-sante.fr/jcms/p_3197837/fr/segluromet « SEGLUROMET est indiqué chez les adultes diabétiques de type 2 âgés de 18 ans et plus, en complément du régime alimentaire et de l'exercice physique, pour améliorer le contrôle glycémique : • chez les patients contrôlés de manière inadéquate par la metformine seule à la dose maximale tolérée ; • chez les patients recevant de la metformine à la dose maximale tolérée en association à d'autres médicaments pour le traitement du diabète ; • chez les patients déjà traités par l’association d’ertugliflozine et de metformine sous forme de comprimés séparés. ». Le service médical rendu par SEGLUROMET est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans les indications de l’AMM, incluant les indications revendiquées par le laboratoire... « SEGLUROMET est indiqué chez les adultes diabétiques de type 2 âgés de 18 ans et plus, en complément du régime alimentaire et de l'exercice physique, pour améliorer le contrôle glycémique : • chez les patients contrôlés de manière inadéquate par la metformine seule à la dose maximale tolérée ; • chez les patients recevant de la metformine à la dose maximale tolérée en association à d'autres médicaments pour le traitement du diabète ; • chez les patients déjà traités par l’association d’ertugliflozine et de metformine sous forme de comprimés séparés. ». Le service médical rendu par SEGLUROMET est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans les indications de l’AMM, incluant les indications revendiquées par le laboratoire... POLIVY 140 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion - polatuzumab vedotin https://www.has-sante.fr/jcms/p_3196691/fr/polivy Avis défavorable au remboursement en association à la bendamustine et au rituximab, dans le traitement des patients adultes ayant un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) en rechute ou réfractaire, non candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Le service médical rendu par POLIVY (polatuzumab vedotin) est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication « en association à la bendamustine et au rituximab dans le traitement des patients adultes présentant un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) en rechute ou réfractaire, non candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques »... Avis défavorable au remboursement en association à la bendamustine et au rituximab, dans le traitement des patients adultes ayant un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) en rechute ou réfractaire, non candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Le service médical rendu par POLIVY (polatuzumab vedotin) est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication « en association à la bendamustine et au rituximab dans le traitement des patients adultes présentant un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) en rechute ou réfractaire, non candidats à une greffe de cellules souches hématopoïétiques »...