Libellé préféré : réaction de polymérisation en chaîne;

Traduction automatique contrôlée du MeSH : méthode in vitro de production de grandes quantité d'ADN spécifique ou de fragments d'ARN de longueur définie et de séquences de petites quantités de séquences flanquantes d'oligonucléotides courts (amorces (primers)). Les étapes essentielles sont la dénaturation thermique des molécules cible bicaténaires, le recuit des amorces (primers) à leurs séquences complémentaires et l'extension des amorces (primers) recuits par une synthèse enzymatique avec l'ADN POLYMERASE. La réaction est efficace, spécifique et extrêmement visible. Les utilisations ce cette réaction incluent le diagnostic de certaines maladies, la détection de d'agents pathogènes difficiles à isoler, l'analyse d'une mutation, la mise à l'essai génétique, le séquençage de l'ADN et l'analyse des rapports évolutifs.;

Synonyme CISMeF : méthode PCR; réaction polymérisation en chaîne; Polymerase chaîn reaction;

Acronyme CISMeF : ACP; PCR;

Synonyme MeSH : Amplification en chaîne par polymérase; PCR; PCR (Polymerase Chain Reaction); Réaction en chaîne par polymérase;

Hyponyme MeSH : PCR nichée; PCR inverse; PCR ancrée; Réaction de polymérisation en chaîne inverse; Réaction de polymérisation en chaîne nichée; Réaction de polymérisation en chaîne ancrée;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Indications des dépistages COVID-19 par PCR
Version 1–8 avril 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/04/Depistages-covid-asymptomatiques_20200408.pdf
Le dépistage du COVID-19 par PCR est indiqué chez les personnes ayant des symptômes évocateurs, notamment : Les patients hospitalisés pour ou avec un tableau clinique évocateur de COVID-19, y compris chez les patients hémodialysés; Les professionnels de santé dès l’apparition des symptômes évocateurs de COVID-19 ; Le suivi de l’excrétion virale chez les patients graves en réanimation afin de guider le traitement ; Les femmes enceintes symptomatiques quel que soit le terme de la grossesse ; Ainsi que chez les donneurs d’organes, tissus ou cellules souches hématopoïétiques.
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
laisse entrevoir
Dépistage de masse
Dépistage
indication de
Fracture intertrochantérienne
Indicateurs
indicateurs et réactifs
réaction de polymérisation en chaîne
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
L’épidémiologie de la cryptosporidiose en Ontario, au Canada, suite à l’adoption du test de PCR en 2018
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2020-46/numero-7-8-2-juillet-2020/augmentation-cryptosporidiose-ontario-2018.html
Contexte : La cryptosporidiose est une maladie à déclaration obligatoire en Ontario, au Canada. La détection par réaction en chaîne de la polymérase (PCR) a été introduite par un grand laboratoire communautaire en août 2017, et en 2018, la fréquence de la cryptosporidiose signalée a doublé par rapport à 2012 à 2016. Méthodes : Nous avons évalué les cas signalés en 2018 afin de déterminer les changements épidémiologiques survenus depuis l’adoption du test de PCR. Résultats : Aucun foyer d’éclosion n’a été identifié en 2018, et 48 % des cas ont été détectés par PCR, ce qui laisse entendre que l’augmentation observée s’explique probablement par la plus grande sensibilité de la PCR. De la période précédant l’adoption de la PCR à celle la suivant, la proportion de cas signalés chez les femmes a augmenté de manière significative, principalement en raison des cas diagnostiqués par PCR. Une augmentation significative de l’âge moyen a également été observée parmi les cas diagnostiqués par microscopie ou par PCR dans la période suivant l’adoption de la PCR.
2020
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
adoption
Epidémiologie
Ontario
Epidémiologie
adoption
cryptosporidiose
Epidémiologie
Canada
Epidémiologie
Cryptosporidiose
Cryptosporidiose
épidémiologie
réaction de polymérisation en chaîne
Epidémiologie
Fracture induite
infection à cryptosporidium
Canada

---
N2-AUTOINDEXEE
Détection des virus grippaux par la méthode de réaction en chaîne par polymérase après transcription inverse: analyse sommaire du programme d’évaluation externe de la qualité de l’OMS
https://www.who.int/wer/2020/wer9506/fr/
Depuis plus de 65 ans, le Système mondial OMS de surveillance de la grippe et de riposte (GISRS) assure la surveillance des virus grippaux au niveau mondial.1 Il existe actuellement plus de 140 établissements reconnus par l’OMS comme centres nationaux de lutte contre la grippe. Certains pays en possèdent plusieurs. Le réseau de laboratoires compte également 6 centres collaborateurs de l’OMS, 4 laboratoires essentiels de réglementation et d’autres groupes de travail établis pour traiter de questions spécifiques qui se font jour.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
article de périodique
réaction de polymérisation en chaîne
Organisation Mondiale de la Santé
transcription génétique
Évaluation qualitative
virus
Méthodes
programmes
virus grippal
Virus
virus
enquêteur
évaluation de programme
protestantisme
chaîne
Virus
études d'évaluation comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Fréquence et déterminants de la prescription des antibiotiques chez les patients ayant un prélèvement pour PCR grippe aux urgences
http://www.sudoc.fr/233169415
Contexte : La grippe est une des pathologies infectieuses respiratoire les plus fréquentes. 2 à 8 millions de personnes en sont atteintes en France / an en moyenne. Les antibiotiques n'ont pas leur place dans le traitement de la grippe sauf en cas de suspicion de surinfection ou de co-infection bactérienne. Ces molécules sont trop fréquemment employées dans un contexte viral pur, avec une fréquence supérieure à l'incidence des complications. La fréquence des patients traités par antibiotiques aux urgences parmi ceux ayant une PCR grippe aux urgences n'est pas connue, de même que les facteurs de risque d'être traité par antibiotique aux urgences. Objectif : Déterminer la proportion de patients traités par antibiotiques aux urgences adultes, parmi les patients ayant une PCR prélevée ainsi que les facteurs déterminants de cette prescription. Méthode : Recueil rétrospectif des données concernant les patients ayant eu une PCR grippe prélevée aux urgences adultes du CHU de Nantes au cours de l'épidémie grippale de 2016-2017. Résultats : Ont été inclus 258 patients, 107 PCR étaient positives avec 64,5% [54,7 – 73,5] de sérotype A. 53,5% [47,1 – 59,7] ont bénéficié d'une antibiothérapie aux urgences. La proportion de traitements antibiotiques était similaire dans les groupes PCR positive et négative. 49.5% [40 – 59.4] des PCR positives recevaient des antibiotiques au cours de l'hospitalisation. 95.7% [91-98.4] des patients recevant un antibiotique avaient plus de 30 ans, OR 7 ; 85.5% [75.5 – 91] présentaient au moins une comorbidité, p 0.002, 60%[51.5 – 68.4] avaient une dyspnée, p 0.0002 ; 55%[46.4 – 63.6] un signe de gravité, p 0.002 ; 12.3%[7.3 – 19] une hyperleucocytose 18000/mm3,OR 3.8 ; 41% [33 – 50] présentaient une pneumopathie radiologique, OR 5.3 ; et 80% [83.6 – 94.3] étaient hospitalisés (USI : OR 6.6 ; service MCO : OR 2.6). Une co-infection bactérienne a pu être documentée pour 9,4% des patients grippés. Une PCR positive était responsable d'une baisse de la prescription d'antibiotique au cours de l'hospitalisation. Conclusion : La proportion d'antibiotiques prescrits aux urgences dans le cadre d'une suspicion de grippe est considérable. Plusieurs facteurs de risque sont identifiés dont certains restent discutables. La proportion de documentation des co-infections et des pneumopathies radiologiques par rapport aux prescriptions d'antibiotiques amènent au questionnement sur la part évitable d'antibiothérapie et au manque de recommandation.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
grippe humaine
réaction de polymérisation en chaîne
prescription
urgences
grippe
antibiotique
Grippe
Antibiotiques
grippe
patients
Antibiotiques
antibactériens

---
N1-VALIDE
Examens biologiques de recherche du virus Epstein-Barr dans le cadre d’un Syndrome Lymphoprolifératif Post Transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573692/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573727/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer l’utilité clinique de la mesure de la charge virale du virus d’Epstein-Barr (EBV) par amplification génique (PCR) en temps réel et de la recherche des anticorps sériques anti-EBV dans le cadre d’un syndrome lymphoprolifératif post-transplantation (SLPT), en vue de leur inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie.
2015
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
herpèsvirus humain de type 4
charge virale
syndromes lymphoprolifératifs
transplantation
trouble lymphoprolifératif post-transplantation
réaction de polymérisation en chaîne
Réaction de polymérisation en chaîne pour herpèsvirus humain de type 4
évaluation technologique
syndromes lymphoprolifératifs
syndromes lymphoprolifératifs
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Détection du génome des virus Herpès Simplex (HSV) et Zona Varicelle (VZV) dans le liquide cérébro-spinal par amplification génique en cas d’encéphalite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2015366/fr/detection-du-genome-des-virus-herpes-simplex-hsv-et-zona-varicelle-vzv-dans-le-liquide-cerebro-spinal-par-amplification-genique-en-cas-dencephalite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2042504/fr/detection-du-genome-des-virus-herpes-simplex-hsv-et-zona-varicelle-vzv-dans-le-liquide-cerebro-spinal-par-amplification-genique-en-cas-d-encephalite-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’analyser la cohérence entre d’une part, la demande et d’autre part, les recommandations de bonne pratique professionnelle et la position des professionnels, en vue de l’inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie en France, de la détection du génome des virus herpès simplex et varicelle/zona par amplification génique dans le liquide cérébrospinal (LCS) dans les encéphalites.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
génome humain
évaluation technologique
herpèsvirus humain de type 1
herpèsvirus humain de type 3
réaction de polymérisation en chaîne
encéphalite
herpèsvirus humain de type 2
liquide cérébrospinal

---
N1-VALIDE
Évaluation de la détection du génome des entérovirus dans le liquide céphalorachidien par amplification génique dans les méningites - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1739174/fr/evaluation-de-la-detection-du-genome-des-enterovirus-dans-le-liquide-cephalorachidien-par-amplification-genique-dans-les-meningites-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1757832/fr/evaluation-de-la-detection-du-genome-des-enterovirus-dans-le-liquide-cephalorachidien-par-amplification-genique-dans-les-meningites-rapport-d-evaluation
L’objectif de cette évaluation est de déterminer si la détection du génome des entérovirus dans le liquide céphalorachidien (LCR) par amplification génique est un outil diagnostique validé dans la prise en charge des méningites
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
148. Méningites, méningoencéphalites chez l'adulte et l'enfant
français
évaluation technologique
génome viral
enterovirus
liquide cérébrospinal
méningite virale
amplification de gène
méningite à entérovirus
infections à entérovirus
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
réaction de polymérisation en chaîne

---
N3-AUTOINDEXEE
Milieux de transport et de conservation Cobas PCR Urine Sample kit et Cobas PCR Female Swab Kit - Roche - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Milieux-de-transport-et-de-conservation-Cobas-PCR-Urine-Sample-kit-et-Cobas-PCR-Female-Swab-Kit-Roche-Information-de-securite
2014
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
avis de matériovigilance
urine
levage
sécurité
réaction de polymérisation en chaîne

---
N3-AUTOINDEXEE
Kit PCR Therascreen BRAF RGQ (biologie moléculaire) - Qiagen - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Kit-PCR-Therascreen-BRAF-RGQ-biologie-moleculaire-Qiagen-Information-de-securite
2014
false
true
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
sécurité
biologie moléculaire
réaction de polymérisation en chaîne
biologique

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l’utilisation des nouveaux outils diagnostiques étiologiques des infections respiratoires basses de l’enfant de plus de trois mois
https://www.sfpediatrie.com/sites/www.sfpediatrie.com/files/medias/documents/recommandations-sur-utilisation-des-nouveaux-outils-long.pdf
https://www.sfpediatrie.com/sites/www.sfpediatrie.com/files/medias/documents/recommandations-sur-utilisation-des-nouveaux-outils-court.pdf
L’apparition de nouveaux outils pour le diagnostic des infections respiratoires basses de l’enfant (IRB) nécessite une réflexion sur la pertinence de leur utilisation dans la prise en charge thérapeutique. La Société Pédiatrique de Pneumologie et d’Allergologie (SP2A) a proposé d’établir des recommandations chez l’enfant de plus de trois mois, qui ont été divisées en cinq volets: diagnostic du pneumocoque, diagnostic virologique, diagnostic des germes atypiques (Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae), indications de la procalcitonine, et diagnostic des infections fongiques (pneumocystose et aspergillose invasive)
2014
false
false
true
SP2A - Société Pédiatrique Société Pédiatrique de Pneumologie et d'Allergologie
France
français
nourrisson
infections à pneumocoques
streptococcus pneumoniae
réaction de polymérisation en chaîne
enfant
adolescent
calcitonine
mycoplasma pneumoniae
chlamydophila pneumoniae
pneumonie à pneumocystis
pneumocystis carinii
aspergillose pulmonaire invasive
Ag Pneumocoque par Test Binax Now
Précurseurs de protéines

---
N3-AUTOINDEXEE
L'anatomo-cytopathologie (ACP)
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Anatomie_cytologie_pathologiques.pdf
2012
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
France
rapport
réaction de polymérisation en chaîne
protocole ACP
analgésie autocontrôlée
protéine ACP

---
N3-AUTOINDEXEE
Réactif Herpes Simplex 1 / Herpes Simplex 2 Real Time PCR - Diagenode - Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Reactif-Herpes-Simplex-1-Herpes-Simplex-2-Real-Time-PCR-Diagenode-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
herpès
herpes simplex
indicateurs et réactifs
herpes
sécurité
réaction de polymérisation en chaîne

---
N3-AUTOINDEXEE
Systèmes de radiologie PCR Eleva 1.2 - Philips - Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Systemes-de-radiologie-PCR-Eleva-1.2-Philips-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
réaction de polymérisation en chaîne
sécurité
radiologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Information de sécurité concernant les systèmes de numérisation de cliché radiologique PCR Eleva - Philips Healthcare
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Information-de-securite-concernant-les-systemes-de-numerisation-de-cliche-radiologique-PCR-Eleva-Philips-Healthcare
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
systèmes d'information de radiologie
sécurité
réaction de polymérisation en chaîne

---
N1-SUPERVISEE
Recours à une méthode ADN (QF-PCR) dans le diagnostic prénatal des aneuploïdies fœtales
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)35023-X/abstract
Objectif Offrir aux fournisseurs de soins de santé canadiens des données actuelles sur l’utilisation de l'amplification en chaîne par polymérase fluorescente quantitative (QF-PCR) ou d’une technologie équivalente dans le diagnostic prénatal des anomalies chromosomiques fœtales.
10.1016/S1701-2163(16)35023-X
2011
false
true
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
article de périodique
syndrome de Down
chromosomes humains de la paire 13
chromosomes humains de la paire 18
chromosomes humains de la paire 21
aneuploïdie
diagnostic prénatal
réaction de polymérisation en chaîne
ADN

---
N1-VALIDE
Évaluation externe de la qualité du dépistage des virus grippaux A par PCR - récapitulatif, 2010
http://www.who.int/wer/2011/wer8603/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2011/wer8603.pdf
2011
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
virus de la grippe A
réaction de polymérisation en chaîne

---
N3-AUTOINDEXEE
PCR en microbiologie : de l'amplification de l'ADN à l'interprétation du résultat
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-106/32181
2007
article de périodique
interprète
réaction de polymérisation en chaîne
ADN
microbiologie
amplificateurs électroniques

---
N3-AUTOINDEXEE
Le diagnostic prénatal rapide des anomalies chromosomiques : du FISH à la QF-PCR
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-11/30026
2005
article de périodique
réaction de polymérisation en chaîne
Hybridation fluorescente in situ
aberrations des chromosomes
diagnostic prénatal

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
31/07/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.