Libellé préféré : radio-isotopes;

Synonyme MeSH : Isotopes radio-actifs; Radio-éléments; Radionucléides; Isotopes radioactifs; Radio-nucléides; Radioisotopes; Radioéléments;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Déversement dans les réseaux d’assainissement des effluents contenant des radionucléides provenant des services de médecine nucléaire et les laboratoires de recherche
https://www.asn.fr/Informer/Actualites/Quinze-recommandations-sur-le-deversement-d-eaux-usees-faiblement-contaminees
L’ASN publie le rapport final du groupe de travail « Déversement dans les réseaux d’assainissement des effluents contenant des radionucléides provenant des services de médecine nucléaire et des laboratoires de recherche » (GTDE), créé en 2014. Ce rapport a fait l’objet, en 2017, d’une large consultation des parties prenantes (administrations, agences de l’eau, représentants des gestionnaires de réseaux publics d’assainissement, des services de médecine nucléaire), afin d’examiner les suites à donner à ces travaux. Les 15 recommandations contenues dans ce rapport ont pour principal objectif : de permettre une mise à jour des autorisations de déversement d’effluents contaminés prévues à l’article L. 1333-10 du code de la santé publique et délivrées par la collectivité responsable de la gestion du réseau public d’assainissement collectif ; de compléter les plans de gestion de déchets et effluents des services de médecine nucléaire ou des laboratoires de recherche utilisant des sources radioactives non scellées, mentionnés à l’article R. 1333-16 de ce code.
2019
ASN - Autorité de Sûreté Nucléaire
France
rapport
médecine nucléaire
Amélioration du niveau sanitaire
radio-isotopes
réseau
recherche
noyau cellulaire, sai
recherche en laboratoire
Médecins
Recherches
science de laboratoire médical
médecin de laboratoire

---
N1-SUPERVISEE
XOFIGO
Réévaluation du SMR, de l’ASMR et de la place dans la stratégie thérapeutique à la demande de la Commission
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3080449/fr/xofigo
Le service médical rendu par XOFIGO est important, dans l’indication modifiée telle que définie dans l’AMM, à savoir « en monothérapie ou en association avec un analogue de l’hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires (LH-RH pour Luteinising Hormone-Releasing Hormone), chez les patients adultes dans le traitement du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPmRC), avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues, en progression après au moins deux lignes antérieures de traitement systémique du CPmRC (autres que les analogues de la LH-RH) ou inéligibles à tous les traitements systémiques du CPmRC disponibles. »...
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
XOFIGO
résultat thérapeutique
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
dichlorure de radium (223Ra)
V10XX03 - dichlorure de radium 223
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
injections veineuses
antinéoplasiques
adulte
tumeurs osseuses
radium
radio-isotopes

---
N1-VALIDE
Dichlorure de radium 223 (Xofigo ) : contre-indiqué en association avec l’acétate d’abiratérone et la prednisolone/prednisone - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes exerçant en services de médecine nucléaire, radiothérapeutes, urologues, oncologues, radiopharmaciens et pharmaciens des centres de médecine nucléaire.
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Dichlorure-de-radium-223-Xofigo-R-contre-indique-en-association-avec-l-acetate-d-abiraterone-et-la-prednisolone-prednisone-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le laboratoire Bayer AG souhaite vous communiquer les informations suivantes relatives à la réévaluation des bénéfices et des risques du dichlorure de radium 223 menée au niveau européen...
2018
false
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
interactions médicamenteuses
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
Appréciation des risques
antinéoplasiques
dichlorure de radium (223Ra)
V10XX03 - dichlorure de radium 223
radiopharmaceutiques
Acétate d'abiratérone
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
ZYTIGA
ZYTIGA 250 mg, comprimé
ZYTIGA 500 mg, comprimé
antagonistes du récepteur des androgènes
Antagonistes des androgènes
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
prednisolone
prednisone
mort
fractures osseuses
Contre-indications aux procédures
radium
radio-isotopes
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Dichlorure de radium-223 (Xofigo) : nouvelles restrictions d’utilisation dues à un risque accru de fractures et à un possible risque d’augmentation de la mortalité - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes exerçant en services de médecine nucléaire, radiothérapeutes, urologues, oncologues, radiopharmaciens et pharmaciens des centres de médecine nucléaire
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Dichlorure-de-radium-223-Xofigo-nouvelles-restrictions-d-utilisation-dues-a-un-risque-accru-de-fractures-et-a-un-possible-risque-d-augmentation-de-la-mortalite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’utilisation de Xofigo est associée à un risque accru de fractures. Un possible risque d’augmentation de la mortalité a également été observé lors d’une étude clinique portant sur le dichlorure de radium-223 (Xofigo) en association avec l’acétate d’abiratérone et la prednisone/prednisolone chez des patients atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration, asymptomatique ou peu symptomatique...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
dichlorure de radium (223Ra)
fractures osseuses
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
tumeurs osseuses
antinéoplasiques
V10XX03 - dichlorure de radium 223
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
Contre-indications aux médicaments
Appréciation des risques
continuité des soins
surveillance post-commercialisation des produits de santé
radium
radio-isotopes

---
N1-VALIDE
XOFIGO (chlorure de radium 223) - Augmentation de l'incidence des fractures et tendance à la hausse des décès quand XOFIGO est utilisé en association avec l'abiratérone et la prednisone/prednisolone
https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/68244a-fra.php
Au cours d’un essai clinique, on a signalé une augmentation de l’incidence des fractures et une tendance à la hausse des décès chez les patients recevant XOFIGO en association avec l’acétate d’abiratérone et la prednisone/prednisolone. Rappel pour les professionnels de la santé : XOFIGO est approuvé au Canada pour le traitement des patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration qui sont porteurs de métastases osseuses symptomatiques et chez qui il n’y a pas de maladie métastatique viscérale connue. L’utilisation de XOFIGO en association avec l’acétate d’abiratérone et la prednisone/prednisolone n’est pas recommandée. La monographie de produit canadienne a été mise à jour pour tenir compte de ces nouveaux renseignements en matière d’innocuité...
2018
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
fractures osseuses
dichlorure de radium (223Ra)
Acétate d'abiratérone
prednisone
prednisolone
antinéoplasiques
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
tumeurs osseuses
XOFIGO
Contre-indications aux médicaments
cause de décès
radium
radio-isotopes

---
N1-VALIDE
Dichlorure de radium 223 (Xofigo ) : augmentation du risque de décès et de fractures dans une étude clinique randomisée avec Xofigo administré en association avec l’acétate d’abiratérone et la prednisolone/prednisone - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes exerçant en services de médecine nucléaire, radiothérapeutes, urologues, oncologues, radiopharmaciens et pharmaciens des centres de médecine nucléaire
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Dichlorure-de-radium-223-Xofigo-R-augmentation-du-risque-de-deces-et-de-fractures-dans-une-etude-clinique-randomisee-avec-Xofigo-R-administre-en-association-avec-l-acetate-d-abiraterone-et-la-prednisolone-prednisone-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Une augmentation de l’incidence des décès et des fractures a été observée dans une étude clinique randomisée, réalisée chez des patients chimio-naïfs ayant un cancer de la prostate résistant à la castration (CPRC) métastatique, et recevant du dichlorure de radium 223 en association avec l'acétate d'abiratérone et la prednisone/prednisolone (étude 15396 / ERA-223 Jusqu'à ce que l'analyse complète des résultats soit terminée, les recommandations sont les suivantes : Ne pas traiter les patients ayant un cancer de la prostate résistant à la castration métastatique par le dichlorure de radium 223 en association avec l'acétate d'abiratérone et la prednisone/prednisolone...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
antinéoplasiques
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
XOFIGO
dichlorure de radium (223Ra)
injections veineuses
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
V10XX03 - dichlorure de radium 223
fractures osseuses
mort
Acétate d'abiratérone
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
prednisone
prednisolone
adulte
événements indésirables associés aux soins
radium
radio-isotopes

---
N1-VALIDE
XOFIGO (radium), radio-isotope
Progrès thérapeutique mineur par rapport au placebo dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2656373/fr/xofigo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2656373/fr/xofigo-radium-radio-isotope
Les nouvelles données ne sont pas de nature à modifier la précédente appréciation de la Commission, à savoir que XOFIGO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport au placebo dans le traitement des patients atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues...
2016
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
radium
dichlorure de radium (223Ra)
V10XX03 - dichlorure de radium 223
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
avis de la commission de transparence
radio-isotopes
antinéoplasiques
injections veineuses
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
tumeurs osseuses
résultat thérapeutique
adulte
qualité de vie
sujet âgé
analyse de survie
métastases osseuses
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Xofigo (dichlorure de radium 223) et modification de l'étalon de référence NIST - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins exerçant en services de médecine nucléaire, radiophysiciens, urologues, oncologues, radiopharmaciens et pharmaciens des centres de médecine nucléaire
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Xofigo-R-dichlorure-de-radium-223-et-modification-de-l-etalon-de-reference-NIST-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En 2015, l’Institut National des Normes et de la Technologie (NIST) a réévalué l’étalon de référence (primaire) pour le radium-223. La source étalon mise à jour est désignée par la référence « NIST-2015 ». En conséquence, la valeur numérique de l’activité radioactive (en Bq/mL) contenue dans les flacons de Xofigo et donc la posologie en Bq/kg de masse corporelle doivent être augmentées d’environ 10% : la valeur numérique de l’activité volumique passera de 1 000 kBq/mL à 1 100 kBq/mL à la date de référence la posologie affichée passera de 50 kBq/kg de masse corporelle à 55 kBq/kg de masse corporelle. Cette modification ne reflète pas un réel changement de l’activité volumique du médicament ou de la quantité d’activité administrée au patient ; elle n’aura donc pas d’impact sur la sécurité et l’efficacité de Xofigo (dichlorure de radium Ra-223). À compter du 16 avril 2016 , les flacons de Xofigo qui seront mis à disposition auront été fabriqués, contrôlés et libérés sur la base de la source étalon NIST-2015 mise à jour. Xofigo libéré sur la base de l’étalon de référence NIST mis à jour sera identifiable grâce à une vignette orange « NIST 2015 » apposée sur chaque pot en plomb. L’Information Produit de Xofigo a été mise à jour pour refléter ces modifications numériques de l’activité radioactive. Dès réception par l'établissement du premier flacon fabriqué selon la source étalon NIST-2015, les activimètres nouvellement étalonnés devront être utilisés...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
injections veineuses
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
dichlorure de radium (223Ra)
antinéoplasiques
calibrage
recommandation de bon usage du médicament
radioactivité
V10XX03 - dichlorure de radium 223
radium
radio-isotopes

---
N1-SUPERVISEE
EndolucinBeta - lutetium (177 Lu) chloride
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/EndolucinBeta
EndolucinBeta contient un composé radioactif, le chlorure de lutétium (177Lu), et est utilisé pour le radiomarquage d'autres médicaments. Le radiomarquage est une technique qui consiste à marquer un médicament par un composé radioactif afin qu'il transporte la radioactivité à l'endroit du corps où elle est nécessaire, par exemple le site d'une tumeur. EndolucinBeta ne doit être utilisé que pour le radiomarquage de médicaments qui ont été mis au point spécifiquement pour être employés avec EndolucinBeta...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
lutétium
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
radio-isotopes
radio-isotopes
surveillance post-commercialisation des produits de santé
lutétium-177
Appréciation des risques
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
radiopharmaceutiques
radiopharmaceutiques
précurseur radiopharmaceutique
grossesse
Allaitement naturel
lutétium

---
N1-SUPERVISEE
Lumark - Chlorure de lutétium ( 177 Lu) - lutetium, isotope of mass 177
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Lumark
Lumark contient le composé radioactif chlorure de lutétium (177Lu) et est utilisé pour le radiomarquage d'autres médicaments. Le radiomarquage est une technique consistant à marquer un médicament par un composé radioactif afin qu'il transporte la radioactivité à l'endroit du corps où elle est nécessaire, par exemple le site d'une tumeur. Lumark n'est pas administré seul aux patients; il doit être utilisé uniquement pour le radiomarquage de médicaments qui ont été spécialement développés pour être utilisés avec Lumark...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
lutétium
lutétium-177
V09 - produits radiopharmaceutiques à usage diagnostique
lutétium
agrément de médicaments
Europe
radio-isotopes
radio-isotopes
marquage isotopique
tumeurs neuroendocrines
tumeurs neuroendocrines
gestion du risque
précurseur radiopharmaceutique
Surveillance des médicaments
surveillance post-commercialisation des produits de santé
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
préparation de médicament
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
XOFIGO (dichlorure de radium), radio-isotope
Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1753132/fr/xofigo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1753132/fr/xofigo-dichlorure-de-radium-radio-isotope
Le service médical rendu par XOFIGO est important dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues. XOFIGO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (niveau IV) par rapport au placebo dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
radium
dichlorure de radium (223Ra)
dichlorure de radium (223Ra)
radium
V10XX03 - dichlorure de radium 223
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
avis de la commission de transparence
radio-isotopes
radio-isotopes
antinéoplasiques
antinéoplasiques
injections veineuses
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
tumeurs osseuses
résultat thérapeutique
adulte
essais cliniques de phase III comme sujet
essais contrôlés randomisés comme sujet
phosphatase alcaline
antigène spécifique de la prostate
qualité de vie
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Plutonium-239
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204320
Cette fiche porte sur l'utilisation du plutonium-239, et plus spécifiquement sur les activitiés de recherche mettant en oeuvre le plutonium-239 à l'état isolé (dans l'industrie civile, il est rarement utilisé seul). Elle permet la mise en oeuvre de la réglementation en vigueur, donne les informations les plus pertinentes ainsi que les bonnes pratiques de prévention. Les fiches de cette collection sur les radionucléides sont réalisées à l'intention des personnes en charge de la radioprotection : utilisateurs, personnes compétentes en radioprotection, médecins du travail. Chaque fiche traite des caractéristiques du radionucléide, de ses utilisations principales, des paramètres dosimétriques, de la détection et du mesurage, des moyens de protection, de la délimitation et du contrôle des locaux, du classement, de la formation et de la surveillance du personnel, des effluents et déchets, des procédures administratives d'autorisation et déclaration (pour la détention ou l'utilisation de sources scellées ou non scellées), du transport, routier et de la conduite à tenir en cas d'incident ou d'accident...
2014
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
plutonium 239
plutonium
radio-isotopes
exposition professionnelle
radioprotection

---
N1-VALIDE
Thérapies de soutien en cas de cancer - partie 3 : Traitement de la douleur : pratiques les plus courantes
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/th%C3%A9rapies-de-soutien-en-cas-de-cancer-partie-3-traitement-de-la-douleur-pratiques
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_211Bs_douleur_cancer_resume.pdf
Plus de la moitié des patients cancéreux souffrent de douleurs, mais ces douleurs sont souvent insuffisamment traitées. Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) a étudié 9 traitements de la douleur, allant du paracétamol, via des dérivés de l'opium, jusqu'à des interventions encore plus lourdes comme la radiothérapie. La stratégie thérapeutique recommandée consiste en une approche par paliers avec un suivi régulier pendant lequel le patient est informé de manière complète et participe activement à la prise en charge de sa douleur.
2013
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
gestion de la douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
gestion de la douleur
tumeurs
recommandation pour la pratique clinique
mesure de la douleur
douleur
résumé ou synthèse en français
anti-inflammatoires non stéroïdiens
acétaminophène
analgésiques morphiniques
hormones corticosurrénaliennes
douleur
antidépresseurs
diphosphonates
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
métastase tumorale
métastase tumorale
radio-isotopes
DOULEUR OSSEUSE
anticonvulsivants
plexus coeliaque
bloc nerveux

---
N1-SUPERVISEE
Xofigo - dichlorure de radium-223 - radium Ra223 dichloride
Code ATC : V10XX03
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Xofigo
Xofigo est un produit radiopharmaceutique (un médicament contenant une substance radioactive) qui contient le principe actif dichlorure de radium-223. Il est utilisé pour le traitement des hommes adultes atteints d'un cancer de la prostate (une glande du système de reproduction masculin). Xofigo est utilisé lorsque la castration médicale ou chirurgicale (arrêt de la production d'hormones mâles dans le corps au moyen de médicaments ou d'une intervention chirurgicale) n'agit pas et quand le cancer s'est étendu aux os et provoque des symptômes, tels que la douleur, mais qu'il n'y a pas d'extension connue à d'autres organes internes...
2013
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
radium
radium
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
radio-isotopes
radio-isotopes
radiopharmaceutiques
radiopharmaceutiques
adulte
tumeurs de la prostate
tumeurs osseuses
injections veineuses
Tumeurs du tissu osseux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
surveillance post-commercialisation des produits de santé
Surveillance des médicaments
interactions médicamenteuses
contraception
Contraception masculine
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
essais cliniques de phase III comme sujet
évaluation préclinique de médicament
tumeurs osseuses
V10XX03 - dichlorure de radium 223
dichlorure de radium (223Ra)
dichlorure de radium (223Ra)
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable

---
N1-VALIDE
Surveillance médico-professionnelle de l'exposition interne aux radionucléides en installation nucléaire de base
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/pages/Recommandations.php
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/autres/SMP_exposition_interne_en_INB_Argumentaire.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations répondent à un triple objectif : améliorer la mise en place de protocoles de surveillance adaptés au risque d'exposition ; préciser la méthode pour l'interprétation des données de la surveillance ; disposer d'éléments d'estimation du risque sanitaire associé à une dose. Elles visent à optimiser la prévention du risque d'exposition interne et le suivi médical des travailleurs exposés à ce risque en permettant : d'homogénéiser les pratiques professionnelles des médecins du travail ; d'améliorer les actions d'information aux travailleurs sur la nature du risque. (source HAS)
2011
false
true
true
SFMT - Société française de médecine du travail
France
178. Environnement professionnel et santé au travail
français
Installation professionnelle
exposition professionnelle
radio-isotopes
rayonnement ionisant
Relation dose-effet des rayonnements
Appréciation des risques
médecine du travail
Lésions radiques
recommandation professionnelle

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
16/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.