Libellé préféré : maladie inflammatoire pelvienne;

Synonyme CISMeF : inflammation des annexes de l'utérus; maladies inflammatoires des annexes de l'utérus; atteintes inflammatoires pelviennes; affection inflammatoire pelvienne; pathologie inflammatoire pelvienne; affections inflammatoires des annexes de l'utérus; pathologies inflammatoires des annexes de l'utérus;

Acronyme CISMeF : PID; MIP; AIP; SIP;

Synonyme MeSH : AIP (Atteinte inflammatoire pelvienne); Inflammation du pelvis; Atteinte inflammatoire pelvienne; Syndrome inflammatoire pelvien; MIP (Maladie inflammatoire pelvienne); Inflammation pelvienne; infection des annexes;

Hyponyme MeSH : Annexite;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Traitement de la maladie inflammatoire pelvienne
http://www.cochrane.org/fr/CD010285/traitement-de-la-maladie-inflammatoire-pelvienne
Objectifs Évaluer l’efficacité et l’innocuité des traitements antibiotiques utilisés pour traiter la maladie inflammatoire pelvienne
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
maladie inflammatoire pelvienne
antibactériens

---
N1-VALIDE
Pelvic inflammatory disease
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02979/
La «pelvic inflammatory disease», qui est généralement diagnostiquée sur la base de l’examen clinique, correspond à une inflammation du haut appareil génital féminin. Les symptômes ne sont pas spécifiques et ils sont souvent discrets voire absents. L’initiation immédiate d’un traitement et la prévention des maladies sexuellement transmissibles, par ex. par mise en œuvre d’un dépistage adéquat, réduisent le risque à long terme de stérilité, de grossesse extra-utérine et de douleurs abdominales chroniques.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
France
français
article de périodique
maladie inflammatoire pelvienne
maladie inflammatoire pelvienne
maladie inflammatoire pelvienne
signes et symptômes
maladie inflammatoire pelvienne
antibactériens

---
N1-VALIDE
Guides sur le traitement pharmacologique des ITSS
https://www.inesss.qc.ca/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=252&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fdomaines-dexpertise%252Fobstetriquegynecologique.html&cHash=4e17c26bae6900fff7c2043a3bee1d06
Les guides sont destinés aux différents praticiens (omnipraticiens, médecins spécialistes, pharmaciens et infirmières) afin de les soutenir quant à la prise en charge du traitement pharmacologique des patients ayant une ITSS. Ces outils cliniques résultent d'une adaptation des Lignes directrices canadiennes sur les infections transmissibles sexuellement. Pour réaliser cette adaptation et dans le souci de diffuser une information exacte et de pointe favorisant l'usage optimal des médicaments, l'INESSS a travaillé étroitement avec un comité d'experts en ITSS, le tout avec l'appui des ordres, des associations et des fédérations de professionnels concernés
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
adulte
syphilis
cervicite
urétrite
épididymite
maladie inflammatoire pelvienne
herpès génital
infections à chlamydia
gonorrhée
condylomes acuminés

---
N1-VALIDE
Pratiques optimales en vue de minimiser le risque d’infection au moment de l’insertion d’un dispositif intra-utérin
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30637-X/abstract
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30637-X/pdf
Contexte Les dispositifs intra-utérins constituent un moyen de contraception à long terme extrêmement efficace qui compte l’avantage d’être réversible . Historiquement, l’utilisation de certains dispositifs intra-utérins a été associée à une hausse du risque de syndrome inflammatoire pelvien. Des données plus récentes laissent entendre que cette association ne s’applique pas aux nouveaux dispositifs; toutefois, certains facteurs de risque peuvent accroître la possibilité d’infection . Objectifs Analyser le risque d’infection associé à l’insertion de dispositifs intra-utérins et recommander des stratégies visant la prévention de l’infection
2014
false
true
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
dispositifs intra-utérins
lutte contre l'infection
maladie inflammatoire pelvienne

---
N2-AUTOINDEXEE
VANCOMYCINE MIP
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1774635/fr/vancomycine-mip
2014
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
maladie inflammatoire pelvienne
vancomycine
infections à pneumocoques
VANCOMYCINE
vancomycine
maladie inflammatoire des organes et des tissus pelviens féminins

---
N1-VALIDE
Infections génitales hautes
http://www.cngof.asso.fr/D_TELE/RPC_infections_2012.pdf
Indication du niveau de preuve, Les IGH regroupent les différentes formes des infections utéroannexielles compliquées ou non : endométrites, salpingites, abcès tuboovariens, pelvipéritonite d'origine génitale. Les endocervicites isolées sont exclues du champ des recommandations.
2012
false
O
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
français
recommandation pour la pratique clinique
maladie inflammatoire pelvienne
maladie inflammatoire pelvienne

---
N3-AUTOINDEXEE
Pancréatite auto-immune
Synonyme : AIP
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=103919
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
maladie inflammatoire pelvienne
pancréatite

---
Courriel
20/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.