Libellé préféré : agents protecteurs;

Définition du MeSH : Substances synthétiques ou naturelles qui sont destinées à empêcher une maladie ou un désordre; elles sont employées pour traiter une maladie ou des lésions dues à un agent toxique. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Médicaments de prévention; Médicaments protecteurs; Médicaments de protection;

action pharmacologique : O;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Substances synthétiques ou naturelles qui sont destinées à empêcher une maladie ou un désordre; elles sont employées pour traiter une maladie ou des lésions dues à un agent toxique. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGS/PP2/DGOS/PF2/2018/27 du 8 février 2018 visant à rappeler aux pharmacies d’officine et aux établissements de santé leurs obligations prévues par le règlement délégué (UE) 2016/161 de la Commission du 2 octobre 2015 en fixant les modalités des dispositifs de sécurité, dans le cadre de la prévention de l’introduction dans la chaîne d’approvisionnement légale de médicaments falsifiés (sérialisation)
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=43096
La présente note a pour objet d’informer les pharmacies d’officines et les établissements de santé de l’obligation de mettre en oeuvre le règlement délégué (UE) 2016/161 de la Commission du 2 octobre 2015 complétant la directive 2001/83/CE du Parlement européen et du Conseil en fixant les modalités des dispositifs de sécurité figurant sur l'emballage des médicaments à usage humain. Les rôles et les obligations des acteurs de la chaine d’approvisionnement et de délivrance du médicament, notamment dans la vérification de l’identification et de l’authentification des médicaments dotés de dispositifs de sécurité sont précisés dans le cadre de la prévention de l’introduction dans la chaîne d’approvisionnement légale de médicaments falsifiés. La mise en oeuvre du règlement délégué implique des adaptations techniques, notamment des outils informatiques voire organisationnelles qu’il est nécessaire d’anticiper dès maintenant pour une mise en application effective, à compter de la date butoir du 9 février 2019.
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte juridique
rappel mnésique
contrôle social formel
dispositifs de protection
médicament
Établissements de santé
Médicaments
pharmacies
agents protecteurs
dispositif
Contamination de médicament
Sécurité du dispositif
chaîne
falsification
établissements de santé
sécurité du matériel

---
N2-AUTOINDEXEE
Interventions non médicamenteuses pour la prévention primaire des maladies cardiovasculaires. Analyse des critères de jugements des études sélectionnées pour le projet SPICES avec une intervention contre la consommation tabagique ou une intervention visant plusieurs comportements à risque
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01963276/document
Le projet européen SPICES vise l’amélioration de la prévention primaire non médicamenteuse des maladies cardiovasculaires (MCV) auprès de populations vulnérables. En France, SPICES interviendra dans le Pays COB. Une revue de recommandations internationales de pratique clinique a permis de sélectionner les études mettant en œuvre des interventions non médicamenteuses faisables en soins primaires pour la prévention des MCV.L’objectif de ce travail était de caractériser les critères de jugements utilisés dans les études visant la consommation tabagique ou l’amélioration de multiples comportements à risque. Matériel et méthode : ils’agissait d’une étude descriptive des critères de jugements utilisés dans 149 études de la matrice SPICES. Les critères de jugements devaient être pertinents pour l’estimation du risque des MCV et pour la pratique courante des soins primaires. En raison de la temporalité du projet, les critères de jugement devaient être évalués moins de 2 ans après le début de l'intervention. Résultats : 6 critères relatifs au tabac ont été dénombrés. Le plus récurrent était la prévalence des abstinents tabagique pendant les 7 derniers jours (30 études). 5 critères biométriques ont été dénombrés, les plus récurrents étant les mesures du poids (65 études) et de la pression artérielle systolique (39 études). 10 critères biologiques ont été recensés. Le plus fréquent était le cholestérol sérique total (26 études). L’énergie quotidienne apportée par l’alimentation était le plus représenté des 14 critères diététiques (16 études). 8 critères relatifs à l’activité physique ont été retrouvés, le plus récurrent était le temps dédié à une activité physique (8 études). Conclusion : une grande hétérogénéité des critères a été relevée. Globalement, ces interventions non médicamenteuses avaient des effets modérés. Des critères pertinents, fiables et reproductibles ont été identifiés, ils pourront servir à l’évaluation des interventions menée lors du projet SPICES.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
thérapie comportementale
médicament cardiovasculaire
Maladies cardiovasculaires
prévention cardiovasculaire
Tabagisme
maladies cardiovasculaires
Fumer du tabac
Comportement à risque
comportement
tabagisme
principal
chimioprévention
prévention primaire
maladie de l'appareil circulatoire
tabagisme
agents cardiovasculaires
agents protecteurs
Maladies
Médicaments
prise de risque
Tabagisme
Maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle du pharmacien d'officine dans la prévention de la néphrotoxicité des médicaments chez l'adulte
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02017275/document
Les médicaments peuvent induire des néphropathies, le plus souvent aiguës mais pouvant se chroniciser. Ils peuvent entraîner des atteintes au niveau de toutes les structures du rein : tubule, interstitium, glomérule ou artère. Les principales classes médicamenteuses potentiellement néphrotoxiques sont les antalgiques (AINS notamment), les antibiotiques, les médicaments indiqués dans le traitement de l’hypertension (IEC, ARA II et diurétiques notamment), les anticancéreux et les produits de contraste iodé. Les médicaments d’automédication comme les produits de phytothérapie, les compléments alimentaires mais aussi les inhibiteurs de la pompe à proton peuvent également entraîner des néphropathies. Mais la littérature décrit des cas de néphrotoxicité pour beaucoup d’autres molécules. Ainsi, potentiellement beaucoup de médicaments peuvent être néphrotoxiques. Les effets indésirables des médicaments et notamment ceux affectant le rein peuvent avoir des conséquences humaines, sociales et économiques dramatiques. Il est donc important de les prévenir. Le pharmacien d’officine possède un rôle à jouer dans cette prévention. Il est en effet le professionnel de santé au carrefour de toutes les prescriptions. Il peut donc notamment identifier les associations de médicaments néphrotoxiques, conseiller au prescripteur des médicaments moins néphrotoxiques ou une adaptation de posologie selon la fonction rénale du patient. Le pharmacien d’officine est également le professionnel de santé pouvant identifier les situations et les patients à risque de développer une néphropathie médicamenteuse. Pour détecter le potentiel néphrotoxique ainsi qu’adapter les posologies à la fonction rénale des patients, le pharmacien d’officine peut se reposer sur le site GPR. Il apparaît que les principaux écueils à l’intégration du pharmacien d’officine dans la prévention de la néphrotoxicité sont le manque d’information sur la fonction rénale des patients, l’absence de formation sur ce sujet et une insuffisance de communication entre médecins et pharmaciens d’officine.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Adulte
adulte
rôle
pharmacien
agents protecteurs
pharmaciens
adulte
Adulte
médicament
Médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle de Santé Canada dans la gestion et la prévention des incidents médicamenteux néfastes
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/cmirps-scdpim-fra.php
2011
Santé Canada
Ottawa
Canada
information scientifique et technique
médecine préventive
Canada
chimioprévention
incidence
rôle
agents protecteurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Circulaire N DGS/MC2/2009/311 du 5 octobre 2009 relative aux médicaments dans les centres de soins d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2009/10/cir_29730.pdf
2009
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
texte juridique
agents protecteurs
centres de traitement de la toxicomanie

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
24/04/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.