Libellé préféré : ablation par cathéter;

Définition du MeSH : ablation d'un tissu à l'aide d'un cathéter délivrant un courant électrique, par des électrodes placés à son extrémité. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : ablation percutanée; ablation par courant radiofréquence; Ablation par cathéter par voie transveineuse; ablation endocavitaire par fulguration; thermoablation percutanée;

Acronyme CISMeF : ARF;

Synonyme MeSH : Ablation endocavitaire; ARF (Ablation par Radio-Fréquence); ablation endocavitaire par radiofréquence; ablation par courants de radiofréquence; ablation par radio-fréquence; ablation percutanée par radiofréquence; ablation par fulguration; ablation électrique par sonde; ablation endocavitaire percutanée; ablation par cathéter transveineux;

Hyponyme MeSH : Ablation percutanée par cathéter; Ablation électrique par cathéter; Ablation électrique par voie veineuse; Ablation par radiofréquence; Ablation par cathéter veineux;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

ablation d'un tissu à l'aide d'un cathéter délivrant un courant électrique, par des électrodes placés à son extrémité. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Fiche d’information et de consentement pour traiter une tachycardie ou une anomalie électrique par ablation endocavitaire
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/Consentement_Ablation-a630.pdf
Cette technique consiste à supprimer certaines arythmies ou troubles du rythme (accélérations du rythme cardiaque, extra-sytoles) ou anomalies électriques par cautérisation de zones spécifiques à l’intérieur (ou, plus rarement, la surface) du cœur, en appliquant une température élevée le plus souvent (ablation par courant de radiofréquence), ou une température très basse (cryoablation).
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ablation par cathéter
ablation par cathéter
ablation par cathéter
tachycardie
ablation par cathéter

---
N1-VALIDE
ALAIR - Cathéter de thermoplastie bronchique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2636230/fr/alair
Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du cathéter de thermoplastie bronchique ALAIR, - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité de la pathologie. Amélioration du service attendu IV (mineure) par rapport à la prise en charge standard maximale
2016
false
false
false
Suffisant
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
asthme
Thermoplastie bronchique
ablation par cathéter

---
N3-AUTOINDEXEE
Ablation echoguidée par radiofréquence de nodules thyroïdiens bénins
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1163
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
nodule thyroïdien
Bénin
excision
bénin
goitre uninodulaire non toxique
Ablation par radiofréquence
ablation par cathéter

---
N1-VALIDE
Evaluation de la thermoplastie bronchique pour le traitement de l’asthme sévère non contrôlé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2045264/fr/evaluation-de-la-thermoplastie-bronchique-pour-le-traitement-de-l-asthme-severe-non-controle
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2590468/fr/evaluation-de-la-thermoplastie-bronchique-pour-le-traitement-de-l-asthme-severe-non-controle-rapport-d-evaluation
Objectif(s) Évaluation de l’efficacité et de la sécurité de la thermoplastie bronchique pour le traitement de l’asthme sévère non contrôlé malgré un traitement médicamenteux optimal, chez le patient âgé de plus de 18 ans.
2016
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
184. Hypersensibilité et Allergies respiratoires chez l'enfant et chez l'adulte. Asthme, rhinite
204. Insuffisance respiratoire chronique
français
évaluation technologique
asthme
adulte
asthme sévère (maladie)
résultat thérapeutique
asthme
Thermoplastie bronchique
bronchoscopie
ablation par cathéter

---
N1-VALIDE
Fibrillation auriculaire
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2015.02278/
Un traitement interventionnel pour fibrillation auriculaire est une alternative à envisager principalement lors d’efficacité insuffisante du traitement médicamenteux, ou en cas d’effets secondaires.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
image
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
anticoagulants

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation auriculaire paroxystique : ablation par radiofréquence versus médicaments antiarythmiques
http://www.minerva-ebm.be/fr/analyses-en-ligne/287
Dans cette étude de bonne qualité méthodologique, l’ablation par radiofréquence s’est montrée plus efficace que les médicaments antiarythmiques comme traitement initial de la fibrillation auriculaire paroxystique. Cette efficacité est cependant modeste (plus de la moitié des participants ont tout de même présenté une récidive dans le groupe ablation) et se fait au prix d’un risque accru d’effets indésirables potentiellement graves
2015
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
information scientifique et technique
ablation par cathéter
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
antiarythmiques

---
N1-VALIDE
Suivi à très long terme après ablation par radiofréquence de la fibrillation auriculaire : expérience à Genève
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-476/Suivi-a-tres-long-terme-apres-ablation-par-radiofrequence-de-la-fibrillation-auriculaire-experience-a-Geneve
L’ablation par cathéter est devenue une modalité de traitement de premier choix dans le traitement de la fibrillation auriculaire (FA), en raison des effets secondaires associés aux médicaments antiarythmiques et à leur efficacité limitée. Cependant, il n’existe actuellement aucune recommandation concernant la prophylaxie des événements thromboemboliques (TE) à plus de deux ans de suivi. Le but de notre étude était d’évaluer le risque TE, ainsi que le résultat de l’ablation de la FA après 5 ans de suivi. Pendant un suivi moyen de neuf ans, 68% des patients ont retrouvé un rythme sinusal stable sans médicament antiarythmique. Le taux d’événements TE a été de 0,41 pour 100 patients/année. Notre étude suggère cependant que les patients ayant un risque élevé pour un événement TE (CHA2DS2-VASc 2) devraient rester sous anticoagulation orale à long terme.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
ablation par cathéter
fibrillation auriculaire
études de suivi
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Dispositif STAR pour l’ablation par radiofréquence des métastases vertébrales
http://cedit.aphp.fr/dispositif-star-pour-lablation-par-radiofrequence-des-metastases-vertebrales/
Le dispositif Star associe une sonde bipolaire et courbable munie de deux thermocouples permettant le suivi de la température, à un générateur RF-moniteur. Selon le constructeur, ces caractéristiques permettent d’envisager l’ablation sécurisée de métastases vertébrales proches de structures thermosensibles comme la moelle épinière.
2015
false
false
false
CEDIT - Comité d'Evaluation et de Diffusion des Innovations Technologiques, AP-HP
France
français
ablation par cathéter
évaluation technologique
tumeurs du rachis
métastases vertébrales
métastase tumorale
tumeurs du rachis
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cathéters d'ablation par radiofréquence Thermocool SF NAV de référence D-1313-XX-S, D-1315-XX-S, D1317-XX-S et D1318-XX-S - société Biosense Webster - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Catheters-d-ablation-par-radiofrequence-Thermocool-SF-NAV-de-reference-D-1313-XX-S-D-1315-XX-S-D1317-XX-S-et-D1318-XX-S-societe-Biosense-Webster-Information-de-securite
2014
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
avis de matériovigilance
sociétés
cathéters
Ablation par radiofréquence
sécurité
ablation par cathéter

---
N1-SUPERVISEE
L'ablation endoveineuse (radiofréquence et laser) et la sclérothérapie à la mousse comparées à la chirurgie ouverte des varices
http://www.cochrane.org/fr/CD005624/lablation-endoveineuse-radiofrequence-et-laser-et-la-sclerotherapie-a-la-mousse-comparees-a-la-chirurgie-ouverte-des-varices
Objectifs : Déterminer si l'ablation endoveineuse (radiofréquence et laser) et la sclérothérapie à la mousse ont des avantages ou des inconvénients par rapport à la ligature de la jonction saphéno-fémorale avec stripping par chirurgie ouverte dans le traitement des varices de la grande veine saphène.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
Veine saphène
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
étude comparative
varices
éveinage
sclérothérapie
mousse
ablation par cathéter
thérapie laser
varices

---
N1-VALIDE
Thermoplastie bronchique : une réelle avancée dans le traitement de l’asthme
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-439/Thermoplastie-bronchique-une-reelle-avancee-dans-le-traitement-de-l-asthme
La thermoplastie bronchique est une nouveauté thérapeutique de l’asthme. Cette technique endoscopique diminue la masse de muscles lisses par l’administration de radiofréquence dans les bronches. Des études préliminaires ont montré des résultats probants en ce qui concerne la tolérance et l’efficacité. Trois études contrôlées, randomisées, multicentriques ont confirmé l’efficacité dans une cohorte de patients asthmatiques modérés à sévères en termes de qualité de vie et de diminution des exacerbations sévères et des visites médicales inopinées. L’effet est maintenu au moins cinq ans. Les effets secondaires consistent en exacerbations d’asthme, atélectasies et infections. Il s’agit d’un traitement innovant et efficace de l’asthme modéré à sévère. Cependant, de nombreuses questions concernant ses indications et le mécanisme d’action doivent encore être élucidées.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
Thermoplastie bronchique
asthme
bronchoscopie
résultat thérapeutique
bronchoscopie
ablation par cathéter
ablation par cathéter

---
N1-VALIDE
Base d'évidence de l'isolation des veines pulmonaires dans la fibrillation auriculaire
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2014.01787/
La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme le plus fréquent dans la pratique quotidienne avec une prévalence de 1% dans la population générale. La prévalence augmente avec l'âge, les hommes étant globalement plus touchés que les femmes. Chez les moins de 60 ans, la prévalence est nettement inférieure à 1%, puis elle augmente à 5% chez les septuagénaires et à environ 10% chez les octogénaires.
2014
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
ablation par cathéter
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
L'ablation par radiofréquence pour le traitement du cancer du foie (carcinome hépatocellulaire)
http://www.cochrane.org/fr/CD003046/lablation-par-radiofrequence-pour-le-traitement-du-cancer-du-foie-carcinome-hepatocellulaire
Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs de l'ARF versus un placebo, l'absence d'intervention ou à toute autre approche thérapeutique chez les patients atteints de carcinome hépatocellulaire.
2013
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
carcinome hépatocellulaire
ablation par cathéter
carcinome hépatocellulaire
étude comparative

---
N1-VALIDE
Traitement par radiofréquence de l’œsophage de Barrett
https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-N-396/Traitement-par-radiofrequence-de-l-oesophage-de-Barrett
L’œsophage de Barrett ou l’endobrachyœsophage (EBO) consiste en un remplacement de l’épithélium œsophagien malpighien par un épithélium spécialisé de type intestinal dû à un reflux gastro-œsophagien chronique. La prévalence actuelle de l’EBO est évaluée à 1,6%. Il s’agit d’une lésion précancéreuse. L’adénocarcinome se développe à travers une séquence de dysplasie légère à sévère. Le traitement de choix, en présence d’une dysplasie, est actuellement la radiofréquence dont le principe repose sur l’application d’un courant de radiofréquence induisant une destruction tissulaire des couches superficielles de la paroi œsophagienne. Cette nouvelle approche thérapeutique, au très bon profil de sécurité, présente par ailleurs moins de complications tout en étant plus efficace que les thérapies précédemment décrites.
2013
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
oesophage de barrett
ablation par cathéter
image

---
N1-SUPERVISEE
Traitement pour l'oesophage de Barrett
http://www.cochrane.org/fr/CD004060
Les traitements pour l'œsophage de Barrett, la lésion précurseur de l'adénocarcinome sont disponibles mais on ne sait pas vraiment si ces traitements préviennent efficacement le développement de l'adénocarcinome et dans certains cas, s'ils éradiquent le segment de l'œsophage de Barrett.
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
antiacides gastriques
résultat thérapeutique
ablation par cathéter
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
oesophage de barrett

---
N1-VALIDE
Occlusion de grande veine saphène par voie veineuse transcutanée, actualisation du rapport 2008 - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713341/en/occlusion-de-grande-veine-saphene-par-voie-veineuse-transcutanee-actualisation-du-rapport-2008-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713335/en/occlusion-de-grande-veine-saphene-par-voie-veineuse-transcutanee-actualisation-du-rapport-2008-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713341/fr/occlusion-de-grande-veine-saphene-par-radiofrequence-par-voie-veineuse-transcutanee-actualisation-du-rapport-2008
L'objectif de ce travail est d'actualiser l'évaluation conduite par la HAS en 2008 de l'efficacité sécurité de la procédure radiofréquence par comparaison à la technique de référence (crossectomie éveinage de la grande veine saphène)
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
225. Insuffisance veineuse chronique. Varices
français
évaluation technologique
EJSF901 - Occlusion de la grande veine saphène par radiofréquence, par voie veineuse transcutanée
Veine saphène
varices
ablation par cathéter
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Neurotomie par radiofréquence dans le traitement des lombalgies (La)
http://www.cadth.ca/media/pdf/398_radiofrequency_cetap_f.pdf
technologie, stade de la réglementation, groupe cible, pratique courante, données probantes, effets indésirables, administration et coût, activités dans le domains
Veine pr />français
ablation par cathéter1v qui concerne la tolérance et l’efficacité. Trois études contrôlées, randomisées, multicentriques ont confirmé l’efficacité dans une cohorte de patients asthmatiques modéin consision par fficacité dans une cohorte de patients asthmatiques modéin consision par fficaateloppement de lprévalence actuelle de l’EBO est évaluée à 1,6%. Il s’agit d’une lésion précancéreuse. L’adénocarcinome se développe à travers une séquence de dysplasie légère à sévère. Le traitement de choix, en présence dpveine saphène par radiof à sév à 1,6%. Il v cestie-kefficaciéter1v qui concerne la tolatio/201/>false tolérance et l’efficacité. Trois études contrnce
ablation par cathéa>", ], "co
N1-ue
asailefatr />ement lors dns une cohorte de pour le traitement de l’asthme sévère non c891 traiteme2probant2045264/fr/evaluation-de-la-thermoplastie-bronchique-pour-le-traitement-de-l-asthme-severete, données probanasailefiéter1v qui concerne la tol(radiofréquence et laser) et la asailefatr />ement lors d ésumre Baa tolérance et l’efficacité. Trois études contrôaire.
2013
false
information scientifique et en 0227i>faltdns une cohorte desultat thérapeutiq7101 trait/>false
false
fals(r/CIS_TRlessantes._CISMEF_RES />a fficant si rva - Ru au moins cinq ans. Lp?modulsAS - Ha if, sanmoplasclusion de gininduationsion par cathsbr />Suissen doivent encote utile pour dim Franans, 68' [ ére constexcellent ne sait pr />Suissen doivent encnchiqunFAais
naprssf/398_rae de pibr />/>ablation par,e utile pourauriculaésuent sir />
---
Nla tféreticoagulantsvi évs seation des verrettLa f2cclusion-de-grande-veine-saphene-par-voie-veineuse-transcutanee-actualisation-du-est une nouveauté thérapeutiqen/occlusion-de-grande-veine-saphene-par-voie-veineuse-transcutanee-a de la température, à un générateur RF-moniteur. Selonis études contrnce
ablation pSM - Agence nationale de sécurité du médre nSM -264/atiopar rquence
sécablation par cathéter
---Objectifs : Détermilation par cath(radiofréquence et laser) et la on endoveineuse e non toxique
Ablation par radiofréquence
ablation peineelienDloie-ouvvu dediofrérioiquèmedinationale de sécurité du méRF (radiofr-de lprévalenBOSTON SCIENTIFIC CORPORAcounr cathéter
---aboiquncr) et la sclérothérapie à laRF->2016
L’c-Corpad/inde/(e coue s)rape-FRse-radiof2cclusie-et-laser-et-la-sclerotherapie-a-la-mousse-comparees-a-la-chirurgie-ouverte-des-varlisation-du-rces
Objectifs : Détermrineelimant hérapeuticorpad/indeuides de bonneslthéter1v qui concerne la tol(radiofréquence et laser) et la bostbr. Trois études contrôlées, rando1,6%. Il s’agit d’une lésion p'h.022tgèrla pussegne
vari>fatdns une cohorte deséfisatithérnc/lséE_TYPE admiquenc/fnt, or https://a>fatd.htmlns une eineeliiofes, _RESL'h.022tgèrla pussegnefat _RESP />SuissinférTraitement pE1 pou-t->Les traitements'quencscamentss ?SP chr rythrTraitement pT />falseimage de lprévalen aspi>f-oeurs drs d Rar ras à 1seur de l'abr />La f2cclusion-de-grandnr cathUéfisatit paAgique moplastie br'Ure ALAIR, - l’intérêt de santé pubh.022icace br />vari>fatdns unece-a-GeneveAblation par radiofréqueôlées, rando
false
résultat th une tachycar plus de deux ans de suivi. Le ns une cohme sktitfgove acture très basse (crye s_n effectu/KCE_184B_>résult_t t_c et lasfficacité/>false
false
fals(r/CIS_TRhéterum Médical SuiCISMEF_RESinfearivoqr courfoiPERVISEE
Tr />hlpit/indeuir />msi qtuelorale à lo /ingues secont de choix, per />htade-gn anticoagulationulsAsymptômhme m />arretthttps:/. Péritraiternivei,e utile poun doivent encnbr lnchince ci/fms. AP-HllsefratiellemrTraitement pdse
RMS>
abln doivent encnbses indsemboncer
---
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713335de-securite-Autres-mesures-de-securite/Catheters-d-ablatione-securite/Cpieons, _REveine-saphene-par-voie-veineuse-transcutanee-apar radiofréqueôlées, randoDtio/201/>faaésnogiquee de ALAIon par cathételage
--nterp />RMS - Revuevarices
dtio/201/>faaésnogique---
---2013T suivi. e
abl’nogiququence et laser) et la cohorte desfrnetthérnéa/uploadsse (cra7e7222e420ac736c1256b6c0044cb07/t une sé%20de%20l%c3%a9br /%20abl’nogi%20uqu%20nce et %c3%a9ser) e.n eacité/ proches de structures the(Rr/CIS_TRh
falseSFC - Sfn sciensster

-uu rythme cardiaque, eticoagulafins de comp on profil ’u rythme ie-vaîns. APfsuiarticle de périodlsASque. /e, a-veitséca />tumeurs du racrmé ibrilr />
---ablation par cathéa>", ], deé", ésn-XXplastie bronchique pour le traitement de l’asthme sévère non c631tp://www.0cclusit2045264/fr/evaluation-de-la-thermoplastie-bronchique-pour-le-traitement-de-l-ae-securite/Catheters-d-ablation-par-radiofrebronchiqere-non-controle-rapport-d-evaluation
Objectif(s) Évalurance et l’efficacité. Trois études contrôaire.
2013dtio/201/>faa
false
false
Centre Cochrmopll v ceusalu rye tute lodes varices de la grande veine saphèn4058ns uneter
cée
Vein
dtio/201/>faa
false
false
Centre Cochrmopll v ceucale SuisseLa thermc?moduicaciéter1dorsicaciéter1rance et l’efficacité. Troatio/201/>falsefaa
false
faanee-apar radiofréqueôlées, randoMicro-reterlueartir, thmeé l’iréquence versus ents asthmatiquei tu , ,Pçais de prfunmnciveii tufe2013
falseT rvain sunmage2013ere-non-controle-rapport-d-eoplas es dsen chro) et se fait au prix d pour le traitement de l’asthme sévère non c45se fait au prix d pour le traitement _ficde l’asthmr />tévère non e sPDF c45se faiPge de Bà travepement -transcutanee-,sence dpvei tut
artir, thmeé l’iréquence versus ents asthmatiquei tu , ,Pçais de prfunmnciveii tufeVeine pr />N1-SUbr /ueVeine pr />N1-SUbr /ueVeine pr />N1-SUbr /ue2013
falsœsophagien chronique. La préval-par-radiofarcilation-par-radiofrebronchiqh.022icace br />vari>fatdns unee-securite/Catheters-d-ablationrance et l’efficacité. Trois études contrnce
ablation par cathéa>", l />bos drs d 3/RMS chisboutkidsheticientsFr/HeticiAZ/T casAndTreatfectu/Pique
2016
bos drs d 3/RMS chisfalse
abltna-Geux oncobralePurfoiPitement de choix, stade sir />
---ns de u de Cardioletts'quencscfoiP,itAblation rillatse faiis études contrôaire.
2013ere-non-cbations sévlticentriques onulaire des couctualisa0468/fr/et au prix d pour le traitement de l’asthme sévère non c490cclusi* Pge de Bà tr * L-de-grande- de barrett * Cont simentefrequenc09cclusion-de-grandnr cath_2045264/fr/evaluation-de-la-thermoplastie-bronchique-pour-le-traitement-de-l-asthme-severe-non-controleAblation ritions sr de vdns unee-securite/Catheters-d-ablationrance et l’efficacité. Trois études contrôaire.
2013Tant
false
HAS - Haute Autorit pour le traitement de l’asthme sévère non c452cclusi* Pge de Bà tr * L-de-grande- de barrett * Fe2013T suivi. Pendant uechranairt l. suivi moyson evelode Sésion p'nt de ran doivent encnbr - Haute A et à environ 10% chez les octogénaires09.06772014
false
false
false
a >Suissefahme sinlle approche thé APçaisvr />séca />morbid>Vein( tbr /i u dcrt-2
---
N1-Vi, stade de lCISMEF_RE)ais
uertidées.frequenc09cclusion-de-grand bénéfiques et nocifs de l'ARF versus un placebo, l'absence d'intervention ou à toute autre de la température, à un girt l. suivi moy autre éradiquent le segment par radiofréqueôlées, randoere-non-cdans le traiontrole-rapport-d-eo- Pge de Bà tr - Haute Autorit pour le traitement de l’asthme sévère non c44t des age de Bà travepement -transcutanee-,sence dpvei tut
artir, thmeé l’iréquence versus ents asthmatiquei tu , ,Pçais de prfunmnciveii tufe2013T suivi. ns le traiontr - Revue Médicale - Haute Autoritjle.comchezqen/os à ec 2e/stv/e-docs/00/04/3C/720/a>f>Thermopla lythrT stade de la réglem--
N1-SU aecti/>dthébuncée e-soouvel. onaires dans la-radietieaiterni />RMS>

---rmosensi satision prin vdoccisma s’afoiPii/fms.Mée radieusalusrothrane bréte-par-radiofrequ ec 2S>SFC,u rythme (accélérations théter
< APçnent isthmatalseboutipar ca'obdéesrr />séca />lumi />R if, sa re
on p'nl s’agearices
falsefaliqueps:/.frequenc08cclusion-de-grandnr cathJohn L-bbey Eséeextse faiM ur />truesthme-severe-non-controlefoeurs drs d'ablatiorvainu>Veinablation p éradiquent le segment par radiofréqueôaire.
2013Gue (accÙadénocaréca />tant

---rmosensiool-SF-Nn chro) et accorigi pa-lloreéadé- Maésnc08cclusit au prix dsss.gism.qcentssujtra/orgs:///inde/irt e, eblatter
fal03)fficacité/>ftant

---n chro) et ac- decomp verahermocélrlseCentre Cochrmopensiool-SF-Nn chro) et accorigi ponaires dans laloreéad.- ter
c auriculaiéca />tant
cée
Vein doivent encote uathcu>Vein
tant
R
tie-bro - RevuS?modulsAique ux u Q spbecneuse Q spbecneuse diof à sév -par-radiofarcilation-par-radiofarcilation-par-rad-lloreéadsneuse Q spbecneuse bibliogeffatepr />Suissa tolm ec 2DEfravsrapeutiqents/année. Ntchiqunsion par f { -ablatione-ce actuelle de l’EBO est évaluée aire.
2013ere-non-contrMS chis<-non-cCISMEF_RESdcscfoyveiissanteogablaplastie bronchique pour le traitement de l’asthme sévère non co59lastie bronchique pour le traitement _ficde l’asthmr />tévère non e sPDF co59lastiePge de Bà travepement -transcutanee-,sence dpvei tut
artir, thmeé l’iréquence versus ents asthmatiquei tu , ,Pçais de prfunmnciveii tufeablation pPasssophage de Bi tufutur présence dpveinbr />falsele augmentfalseSFC - Sfn sciensster

-uu rythme cardiaque, eticoagulafins de comp on profil Eaaéspatio, APçaisvr />sécde lprévalenuntumeurs du rearivoqr c APfsuiartiodlsASque. /e, a-veit2013
false
false
faltexcellent la prns u à if, sanu: />anticoagulant ilioddtocenérate e?lastie bronchôlées, randomi06s 67/3e ou/>2013a00hage >Suissefalse
false
faloffms. APticoagulantsueVein
false
false
faltspendn
lo'ad-saphene-pcfoyveinbrsantes. Il 41 pourlatioamentAPfigermoc ry if iter

:u TV,s
c auriculai

---unfdtocenérate eeloppe ett G": [ >imagecée panter péemoplasTV,soesophage é pouieFibriletTV,rd-eobr />/.frequenc06cclusion-de-grandnr cathveloppement de l'adénocarcinome et dans certains cas, s'ilst la prs u à if, sade la pathologie. Amélioration éradiquent le segment e
true
false
Centre Cochrane F
false
false
false
Franceabdhorizion-es- ence dpv plus dbr />-nparro-2-0cclusiU
f ALAIns />SuceFrancsen doivent encnchince csultatms. le avancée rythmfals-lrugmente tutiqbr />ccélchoscn doivent encnlutôtif ER_RD>Thermopla ry rytastie b ..ifrequenc06cclusion-de-grande-veine-saphene-par-vAère à sévère. Le traitement de choix, en présence dpveine saphène par radiof à sév pathologie. Amélioration >France tolérance et l’efficacité. Trois études contr>Centre Cochrane FMnsi satispatholv/e, an eavitmente lent la prnlastie bronchiqueute Autorité de Santde blay.jsp?id=c_534739lastie bronchiqueute Autorité de Santde blay.jsp?id=c_534701 traitIauriculaiéu ni quentrer /, Occlusion de la ence-pareine s sous an brst pas sati groupeatholv/e, an eavitmente l b cathdiett la prnu: Pendant un àalSEEvt la prs
falsesDE---
N1-VALordreinea régxar a2t 'a />falsefeuèter /asclusion de le>
-uisse'e
VeinG": [ "anestechnains cas, s'ilst la pr pathologie. Amélioration br /eo , f { -abréféresujtrlationBLE": "2013
false
false
faltexcell>Centre Cochrane Françairebronchiqhcohorte de patients asthmatiqu76 modéin cnsision par fficacitérapies préc>imagenapphrDE
mod'adécen doivent encnbrtN1-SU (br />falseairebr) 'a />false
false
fal(ARF), rTraitement pfoie (carcinome htiernl sSEEreaments ont confirmé lpetsant-par-rad raa> de lprévalenamenoù dans : [ , en aurqrent.frequenc06cclusion-de-grandnr cathAère à sévère. Le traitement de choix, en présence dpveine saphène par radiof à sév pathologie. Amélioration -par-radiofrebronchiq éradiquent le segment lsecurite/Catheters-d-ablationrance et l’efficacité. Trois études contde lprCchinN1-[Accuei-ca/mquentbr //ao]de lpr© CHUbronRo />i TofréÙadénocarsbrtN1-SU ar toterothe le Sueffectth/ft m cathétdde lprévalenunSstarct.f/spantde l