CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : méningite cryptococcique;

Synonyme CISMeF : méningite cryptococcose; cryptococcose neuroméningée; cryptococcose neuro-méningée; cryptococcoses neuroméningées; cryptococcoses neuro-méningées;

Synonyme MeSH : Méningite à cryptocoques; torulome;

Terme MeSH Related : Granulome cérébral cryptococcique; Cryptococcose cérébrale;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Méningite à cryptocoques chez un Burundais VIH positif : cas clinique
http://medecinetropicale.free.fr/cascryptocoque.pdf
Un homme de 32 ans, Burundais, fonctionnaire, marié, père de 2 enfants, est admis au CNHU de Bujumbura (Burundi) pour des céphalées, une fièvre et une asthénie. Dans ses antécédents, on note un amaigrissement récent de 20 kg en 6 mois, un zona intercostal il y a 4 ans, ayant récidivé il y a 6 mois. Il présente depuis 3 mois une diarrhée faite de 3 à 6 selles par jour, liquides, non sanglantes.
2013
false
true
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cas clinique
méningite cryptococcique
méningite cryptococcique
infections à VIH
infections opportunistes liées au SIDA
médecine tropicale
méningite cryptococcique

---
N1-SUPERVISEE
Moment optimal pour le démarrage d'un traitement antirétroviral chez les patients atteints d'une infection par le VIH et d'une méningite cryptococcique concomitante
http://www.cochrane.org/fr/CD009012
Comparer les résultats cliniques et immunologiques en faveur d'un démarrage précoce du TAR (moins de quatre semaines après le début du traitement antifongique) à un démarrage différé du TAHA (traitement antirétroviral hautement actif) (quatre semaines ou plus après le début du traitement antifongique) chez les patients séropositifs atteints d'une méningite cryptococcique concomitante
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
antirétroviraux
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
méningite cryptococcique
résultat thérapeutique
calendrier d'administration des médicaments
facteur temps
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la méningite cryptococcale aiguë chez les adultes infectés par le VIH, en particulier dans les environnements aux ressources limitées
http://www.cochrane.org/fr/CD005647
Malgré l'avènement et la disponibilité croissante du traitement antirétroviral, la méningite cryptococcale (MC) reste une cause significative de mortalité et de morbidité chez les patients infectés par le VIH dans les environnements aux ressources limitées. On ignore quelle est la prise en charge la plus efficace dans la MC. L'objectif de cette revue est d'évaluer les preuves permettant d'identifier le schéma antifongique à utiliser ainsi que les autres modalités de prise en charge à mettre en œuvre, en particulier dans les environnements aux ressources limitées, afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles et de permettre aux patients atteints de MC de survivre à la maladie aiguë et de profiter du traitement antirétroviral.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
méningite cryptococcique
facteurs socioéconomiques
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ressources en santé
infections à VIH
adulte

---
Courriel
07/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.