Libellé préféré : médicaments essentiels;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Allergie, médicaments du choc :Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/allergie-medicaments-du-choc-les-points-essentiels
Les maladies allergiques sont des affections fréquentes dont la prévalence augmente partout dans le monde. Leur physiopathologie est en rapport avec une réaction d’hypersensibilité immédiate (type I). De nombreux types cellulaires (cellules dendritiques, lymphocytes B et T, mastocytes) et médiateurs (histamine, tryptase, cytokines) participent à la genèse et à l’entretien de cette réaction inflammatoire. Selon la nature de l’allergène et la susceptibilité individuelle, les signes cliniques de l’hypersensibilité de type I s’expriment au niveau respiratoire (rhinite, asthme), oculaire (conjonctivite), digestif (allergie alimentaire), cutané (dermatite atopique, urticaire), cutanéo-muqueux (œdème de Quincke) ou vasculaire (choc anaphylactique). Outre l’éviction allergénique, le traitement symptomatique des affections allergiques bénignes (rhinite, conjonctivite et urticaire) repose sur les antihistaminiques H1 per os et les corticoïdes par voie topique. En cas d’urgence vitale (choc anaphylactique), l’adrénaline contenue dans un dispositif d'auto-injection intramusculaire est le traitement de première intention. La prévention secondaire de l’allergie par immunothérapie spécifique est d’efficacité prouvée pour certains allergènes (venins d’hyménoptères, pollens de graminées par exemple). L’administration par voie sublinguale est en expansion et tend à remplacer les injections sous-cutanées. Le mécanisme d’action des traitements anti-allergiques impliquent une fixation sur des récepteurs membranaires (histaminiques H1 ou adrénergiques) ou cytoplasmiques (corticoïdes). La stimulation des récepteurs adrénergiques par l’adrénaline induit une vasoconstriction périphérique (récepteurs alpha), des effets inotrope et bathmotrope positifs (récepteurs bêta-1) et une bronchodilatation (récepteurs bêta-2)...
2017
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
essentiel
choc de la pointe
choc
médicament
hypersensibilité médicamenteuse
réaction d'hypersensibilité
médicaments essentiels

---
N2-AUTOINDEXEE
Anesthésiques généraux et médicaments utilisés en anesthésie : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anesthesiques-generaux-et-medicaments-utilises-en-anesthesie-les-points-essentiels
Les anesthésiques généraux constituent un groupe hétérogène de médicaments dont la propriété commune est d'entraîner une perte de conscience et une immobilité permettant la réalisation de gestes douloureux. En pratique clinique, ils sont très souvent associés à un analgésique morphinomimétique et parfois un myorelaxant. On distingue d'une part les anesthésiques administrés par inhalation, représentés essentiellement par les agents halogénés et d'autre part les anesthésiques injectables, avec seulement quatre médicaments encore commercialisés en France. Quelle que soit la voie d’administration, tous ces agents ont un délai d'action court, permettant d'obtenir une perte de conscience en quelques dizaines de secondes. A l’arrêt de l’administration, la survenue du réveil varie avec la durée d’administration et le médicament utilisé. Une caractéristique des agents inhalés est que le monitorage de la concentration télé-expiratoire permet de connaître en permanence la concentration sanguine du médicament. Les mécanismes d’action sont communs ou proches, consistant essentiellement en la potentialisation de l'activité de canaux ioniques de type inhibiteur au niveau post-synaptique intracérébral. Les effets indésirables communs à tous les médicaments sont surtout la dépression cardiaque et respiratoire. Il existe cependant des différences pharmacologiques entre chacun de ces agents, permettant d’identifier des indications préférentielles et des contre-indications spécifiques à certains d’entre eux...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
utilisation médicament
médicaments essentiels
essentiel
anesthésie générale
anesthésique général
médicament
anesthésiques généraux
anesthésie générale

---
N2-AUTOINDEXEE
Médicaments des Troubles sexuels : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-des-troubles-sexuels-les-points-essentiels
Il existe trois grandes causes de dysfonction érectile : psychologique, organique et chimique. La cause psychologique touche principalement les hommes de 20 à 40 ans (stress, dépression, anxiété, nouveau partenaire, nouvelle situation sexuelle). Dans les causes organiques, les causes vasculaires sont les plus fréquentes. Dans ce cas, la dysfonction érectile est associée au diabète, à l’hypertension artérielle, à la maladie coronaire, à l’éthylisme, à l’obésité et au tabagisme. Les troubles neurologiques (sclérose en plaque, AVC, hernie discale, chirurgie de la protaste, traumatisme de la moelle épinière) peuvent également être à l'origine de dysfonction éréctile organique. Ces troubles sont dus à la pertubation du lien entre le SNC (centre du désir) et les organes génitaux (cible) au niveau central ou périphérique. Les causes chimiques peuvent être dues à des troubles hormonaux (testostérone trop faible lors de prise de stéroïdes anabolisants par exemple) ou à l'usage de médicaments ou de drogues. Les causes médicamenteuses doivent être recherchées : neuroleptiques, antidépresseurs bloquant la recapture de sérotonine, antihypertenseurs (diurétiques, bêta-bloquants, alphaméthyldopa, clonidine mais les antihypertenseurs d’antan induisaient plus fréquemment des dysfonctions érectiles : réserpine, ganglioplégiques, guanéthidine), association d’analogue de la GnRH type leuproréline à un antiandrogène type cyprotérone dans le traitement du cancer de la prostate. L’accumulation de sang dans les corps caverneux correspond à l’érection pénienne : des stimuli psychologiques et tactiles engendrent par voie nerveuse le relâchement des fibres musculaires lisses des corps caverneux, associé à une vasodilatation artérielle et à une obstruction veineuse. Le monoxyde d’azote (NO) joue un rôle essentiel dans le déclenchement de l'érection en relâchant les fibres musculaires lisses des corps caverneux. L’activation sympathique et les vasoconstricteurs s’opposent à l’érection. Les médicaments de la dysfonction érectile actifs par voie orale ont une action stimulante périphérique (inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5), alpha-bloquants). La prostaglandine E1 est administré au niveau local favorisant la relaxation des muscles lisses...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
dysfonctionnement érectile
médicament
troubles sexuels d'origine physiologique
médicaments essentiels
trouble
essentiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Médicaments de la plaque neuromusculaire : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-de-la-plaque-neuromusculaire-les-points-essentiels
La contraction musculaire normale dépend du bon fonctionnement de la jonction neuromusculaire qui permet la transformation du signal électrique nerveux en contraction mécanique. Ce couplage électromécanique met en jeu un neurotransmetteur, l’acétylcholine, des récepteurs nicotiniques musculaires et une enzyme de dégradation du neurotransmetteur, l’acétylcholinestérase. La modulation pharmacologique de la jonction neuromusculaire chez l’homme est parfois rendue nécessaire par l’existence d’une situation pathologique liée à un défaut (myasthénie et syndromes apparentés) ou un excès (dystonies) de la transmission neuromusculaire ou encore lorsqu’il est nécessaire d’induire une myorelaxation complète (anesthésie et ventilation assistée en réanimation). Trois classes de médicaments sont utilisés : les anticholinestérasiques, la toxine botulique et les curares (non dépolarisants et dépolarisants). Leurs mécanismes d’action mettent en jeu respectivement l’inhibition de la dégradation de l'acétylcholine, le blocage de la libération de l’acétylcholine, le blocage des récepteurs post-synaptiques de l’acétylcholine ou une dépolarisation soutenue en partie liée à la libération massive d’acétylcholine...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
anticholinestérasiques
curarisants
antitoxine botulique
médicament
jonction neuromusculaire
jonction neuromusculaire
essentiel
médicaments essentiels

---
N3-AUTOINDEXEE
Liste modèle des médicaments essentiels (révision mars 2005)
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/a87351_fre.pdf
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
information scientifique et technique
médicaments essentiels

---
N1-VALIDE
e-med -- Essential Drugs in French
E-MED est un forum de discussion sur les médicaments essentiels. Son principal objectif est d'améliorer l'usage des médicaments essentiels et de diffuser des informations entre professionnels de santé dans les pays qui utilisent ce concept.
http://list.healthnet.org/mailman/listinfo/e-med
E-MED est un initiative de ReMeD (Reseau Medicament et Developpement, Paris), E-Drug et SATELLIFE, une organisation à but non lucratif établie a Boston. E-MED est modéré par ReMeD.
false
N
Non renseigné
français
médicaments essentiels
forum et liste de diffusion professionnels de santé

---
N1-VALIDE
PSF-Suisse - Pharmaciens sans Frontières
http://www.psf.ch/
Pharmaciens sans Frontières Suisse est une association qui mène des programmes d'aide humanitaire à travers le monde. Son but principal est d'apporter des médicaments essentiels aux populations les plus démunies.
false
N
Genève
Suisse
français
association professionnels santé
pharmaciens
coopération internationale
médicaments essentiels
coopération

---
N1-VALIDE
Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques : Donner un soutien aux pays pour réduire le manque d'accès aux médicaments
rapport annuel 2002
http://whqlibdoc.who.int/hq/2003/WHO_EDM_2003.1_fre.pdf
développer une culture de surveillance pour améliorer l'impact, médecine traditionnelle et complémentaire : mettre les politiques à exécution ; principales activités de soutien aux pays en Afrique et en Méditerranée orientale ; centre collaborateur de l'OMS : un soutien actif au travail dans le domaine pharmaceutique, développement du concept de médicaments essentiels au cours des 25 dernières années, accès aux antimalariens, consolider les achats en gros à l'échelle régionale et nationale, enseignements des systèmes d'approvisionnement couronnés de succès, coût des médicaments ; 20 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médicaments essentiels
utilisation médicament
Afrique
médecine traditionnelle
thérapies complémentaires
plantes médicinales
préparations à base de plantes
législation pharmaceutique
région méditerranéenne
coopération internationale
antipaludiques
pharmacoéconomie
coûts des médicaments
évaluation de médicament
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
agents antiVIH
surveillance post-commercialisation des produits de santé
rapport annuel

---
N1-VALIDE
Principes directeurs applicables aux dons de médicaments
http://whqlibdoc.who.int/hq/1999/WHO_EDM_PAR_99.4_fre.pdf
importance des principes directeurs, principes directeurs applicables aux dons de médicaments (choix des médicaments, assurance de la qualité et durée de conservation, présentation, emballage et étiquetage, information et gestion), autres moyens d'aide à la disposition des donateurs, mise en 'uvre d'une politique réglementant les dons de médicament ; 31 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médicaments essentiels
coopération internationale
recommandation

---
N1-VALIDE
E-MED
forum francophone sur les médicaments essentiels
https://emedblogblog.wordpress.com/2015/11/16/bienvenue-a-e-med-le-forum-francophone-sur-les-medicaments-essentiels/
E-MED est un forum de discussion sur les médicaments essentiels. Son principal objectif est d'améliorer l'usage des médicaments essentiels et de diffuser des informations entre professionnels de santé dans les pays qui utilisent ce concept. Forum modéré
false
true
false
France
français
médicaments essentiels
forum et liste de diffusion professionnels de santé

---
N1-VALIDE
Liste modèle de l'OMS des médicaments essentiels
http://whqlibdoc.who.int/hq/2003/a76634.pdf
http://whqlibdoc.who.int/hq/2011/a95964_fre.pdf
http://whqlibdoc.who.int/hq/2011/a95968_fre.pdf
anesthésiques, analgésiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), antigoutteux et médicaments utilisés pour le traitement de fond des affections rhumatismales, antiallergiques et antianaphylactiques, antidotes et autres substances utilisées pour le traitement des intoxications, anticonvulsivants/antiépileptiques, anthelminthiques, antimigraineux, antiparkinsoniens, médicaments utilisés en hématologie, dérivés du sang et succédanés du plasma, médicaments utilisés en dermatologie, produits à usage diagnostic, antiseptiques, diurétiques, médicaments utilisés en gastro-entérologie, hormones' ; 26 pages
2011
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médicaments essentiels
anesthésiques
analgésiques
anti-inflammatoires non stéroïdiens
anti-inflammatoires
antigoutteux
antiallergiques
analgésiques non narcotiques
anticonvulsivants
mélanges complexes
antinéoplasiques
immunosuppresseurs
antiparkinsoniens
agents hématologiques
agents cardiovasculaires
substituts du plasma
substituts sanguins
produits de contraste
agents gastro-intestinaux
désinfectants
diurétiques
antiasthmatiques
contraceptifs
psychoanaleptiques
vitamines
adulte
enfant
répertoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Liste inter-institutions des médicaments essentiels pour la santé génésique
http://whqlibdoc.who.int/hq/2006/WHO_PSM_PAR_2006.1_fre.pdf
2006
rapport
médicaments essentiels
prothèse partielle fixe
santé reproductive

---
N1-VALIDE
Améliorer l'accès aux soins dans les pays en développement : enseignements tirés de la pratique, de la recherche, des ressources et des partenariats
http://www.who.int/hiv/pub/prev_care/en/Improving%20accessF.pdf
gestion des soins : enseignements tirés de la pratique (orienter les personnes vers une prise en charge, créer des liens entre la prévention et la prise en charge, prévention et gestion des infections opportunistes, nutrition et thérapies complémentaires), accès aux soins et recherche (priorité en matière de recherche biomédicale dans les pays en développement, priorité de recherche en santé publique, conditions pour le développement de la recherche), ressources humaines matérielles et financières, partenariats pour la prise en charge : rôle et responsabilités des différents partenaires ; 148 pages
2003
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
pays en voie de développement
accessibilité des services de santé
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
Assistance
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
dépistage systématique
éducation du patient comme sujet
droits des patients
groupes d'entraide
soins terminaux
mesure de la douleur
malades en phase terminale
enfant
transmission verticale de maladie infectieuse
éducation sexuelle
prise en charge prénatale
agents antiVIH
facteurs de risque
allaitement maternel
infections opportunistes liées au SIDA
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
régime alimentaire
thérapies complémentaires
Bénin
recherche biomédicale
femmes enceintes
grossesse
services de santé
agents antiVIH
algorithmes
Afrique
coûts des médicaments
Ouganda
financement organisé
services de soins à domicile
main-d'oeuvre en santé
mise en oeuvre des programmes de santé
médicaments essentiels
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
réseaux communautaires
coûts et analyse des coûts
Thaïlande
Brésil
médicaments génériques
industrie pharmaceutique
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections opportunistes liées au SIDA
recherche sur les services de santé
recommandation pour la politique de santé
rapport

---
N1-VALIDE
Sélection des médicaments essentiels (La)
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/WHO_EDM_2002.2_fre.pdf
concept des médicaments essentiels, pays disposant d'une liste nationale de médicaments essentiels, sélection, liste OMS des médicaments essentiels ; 6 pages
2002
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médicaments essentiels
médicaments essentiels
santé mondiale
documents

---
N1-VALIDE
Médicaments essentiels - Liste principale
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/a76634.pdf
anesthésiques, analgésiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), antigoutteux et médicaments utilisés pour le traitement de fond des affections rhumatismales, antiallergiques et antianaphylactiques, antidotes et autres substances utilisées pour le traitement des intoxications, anticonvulsivants/antiépileptiques, anthelminthiques, antimigraineux, antiparkinsoniens, médicaments utilisés en hématologie, dérivés du sang et succédanés du plasma, médicaments utilisés en dermatologie, produits à usage diagnostic, antiseptiques, diurétiques, médicaments utilisés en gastro-entérologie, hormones, préparations immunologiques, myorelaxants périphériques et inhibiteurs de la cholinestérase, psychotropes' ; 29 pages
2002
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
répertoire
médicaments essentiels

---
N1-VALIDE
Introduction de la perspective genre dans les programmes nationaux de médicaments essentiels
http://whqlibdoc.who.int/hq/2001/EDM_DAP_2001.1_fre.pdf
notion de genre , relations de genre et de santé (fécondité, malnutrition, santé mentale), relations de genre et de médicaments (question de statistiques et de données, rôle des femmes dans la fourniture des soins de santé, femmes utilisatrices des médicaments, pauvreté, automédication), politiques et recherches ; bibliographie, 42 pages
2001
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
femmes
troubles nutritionnels
santé mentale
médicaments essentiels
facteurs sexuels
pays en voie de développement
automédication
coûts des médicaments
planification en santé
sexe
répartition par sexe
rapport

---
Courriel
22/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.