CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : médecine régénérative;

Synonyme MeSH : médecine régénératrice;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Médecine régénératrice du disque intervertébral - De la physiopathologie à l’application clinique
http://www.medecinesciences.org/articles/medsci/abs/2014/12/medsci20143012p1091/medsci20143012p1091.html
Une large proportion des lombalgies sont expliquées par la dégénérescence du disque intervertébral (DIV). Cette dégénérescence est notamment caractérisée par la disparition progressive des cellules du noyau pulpeux (nucleus pulposus, NP), partie centrale du DIV. Compte tenu de l’absence de réparation spontanée du DIV, la supplémentation du NP par des cellules fonctionnelles constitue une stratégie prometteuse pour limiter la progression, voire contrecarrer le processus de dégénérescence du DIV. Après un rappel de la physiopathologie discale, les différentes stratégies de médecine régénératrice du DIV (thérapie cellulaire, ingénierie tissulaire), ainsi que les résultats des études précliniques et cliniques, seront discutés.
2014
false
false
false
M/S médecine sciences
France
français
article de périodique
clinique
disque intervertébral
médecine régénérative
régénération

---
N1-SUPERVISEE
Etude TA-Swiss sur la médecine anti-âge
http://rms.medhyg.ch/numero-224-page-2219.htm
Une étude approfondie de la « médecine anti-âge » a été menée par revue scientifique et enquête auprès d'experts internationaux, de praticiens et de cliniques anti-âge en Suisse, au Japon et aux Etats-Unis. L'objectif de cette étude était : 1) de faire l'état des lieux des bases théoriques, empiriques et pratiques des interventions anti-âge ; 2) d'en évaluer les effets et risques et 3) d'en tirer des recommandations pour les milieux scientifiques, professionnels et politiques. La médecine anti-âge se positionne comme une médecine individualisée et futuriste, centrée sur la prévention, la détection et le traitement précoces des pathologies du vieillissement via l'utilisation de technologies innovantes. De réels risques mais aussi des opportunités existent, nécessitant de considérer une régulation afin d'intégrer judicieusement cette médecine.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
vieillissement
médecine régénérative

---
N1-SUPERVISEE
Biologie et potentialités des cellules souches embryonnaires humaines
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/3D/9F/resume.md
Les cellules souches embryonnaires humaines (CSEh) sont des cellules obtenues à partir de la masse cellulaire interne de l'embryon précoce au stade blastocyste. Dérivées pour la première fois en lignées cellulaires en 1998, elles peuvent être maintenues en culture, sous forme de colonies indifférenciées, de manière indéfinie dans certaines conditions. Elles sont caractérisées par deux propriétés essentielles : pluripotence et auto-renouvellement. Les déterminants de la pluripotence de ces cellules commencent à être mieux définis, tels que les facteurs de transcription OCT4 et NANOG, ou les facteurs de croissance FGFb et IGF2. Les marqueurs caractérisant ces cellules sont des marqueurs de surface comme SSEA-3, SSEA-4 ou des marqueurs nucléaires, notamment OCT4. Les CSEh sont capables de se différencier en différents types cellulaires in vitro. Elles représentent un modèle essentiel et unique dans l'étude du développement humain précoce et dans le domaine de la médecine régénératrice. Par leur capacité d'auto-renouvellement et leur potentiel de différenciation en de multiples types cellulaires, les CSEh sont une source illimitée de cellules pour la médecine régénératrice. Même s'il n'est pas envisageable aujourd'hui pour des raisons éthiques et scientifiques de les utiliser en clinique, il est primordial d'explorer les nombreuses potentialités de ces cellules. Ces connaissances pourront immédiatement être appliquées aux modèles de cellules souches adultes et peut-être dans le futur aboutir à une utilisation en clinique des CSEh.
2008
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Cellules souches embryonnaires humaines
techniques de culture cellulaire
médecine régénérative
article de périodique

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.