CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : maladies du système stomatognathique;

Définition du MeSH : Maladies générales ou non-spécifiques du système stomatognathique, comprenant la bouche, les dents, les mâchoires et le pharynx. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : maladies de l'appareil stomatognathique; pathologie de l'appareil stomatognathique; pathologies du système stomatognathique; affections du système stomatognathique; pathologies stomatologiques; affections odonto-stomatologiques; affections odontostomatologiques; affections stomatologiques; pathologies de la bouche et des dents; pathologies odonto-stomatologiques; pathologies odontostomatologiques; pathologies buccales et dentaires; affections de la bouche et des dents; affections buccodentaires; affections buccales et dentaires; pathologies buccodentaires; affections de l'appareil stomatognathique; pathologies de l'appareil stomatognathique;

Synonyme MeSH : Maladies stomatologiques; Maladies de la bouche et des dents; Maladies odontostomatologiques; Maladies buccales et dentaires; Maladies buccodentaires; Maladies odonto-stomatologiques; Stomatopathies;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Maladies générales ou non-spécifiques du système stomatognathique, comprenant la bouche, les dents, les mâchoires et le pharynx. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Douleur dentaire, est-elle d'origine infectieuse ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/069-075Bourassa0704.pdf
La cavité buccale constitue l’habitat naturel de nombreux micro-organismes habituellement non pathogènes, mais qui peuvent le devenir dans certaines conditions. Tous les tissus de la cavité peuvent être touchés par des infections de gravité variable. Ils peuvent également constituer une porte d’entrée pour la dissémination d’agents pathogènes et favoriser le déclenchement d’infections à distance associées à une morbidité et à une mortalité élevées. L’instauration d’une antibiothérapie peut être justifiée pour traiter un processus infectieux local en cours, pour prévenir les infections à distance ainsi que toute dissémination lors de la manipulation de tissus infectés chez les personnes souffrant d’un déficit immunitaire.
2004
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
contrôle de l'infection dentaire
infections bactériennes
maladies du système stomatognathique
article de périodique

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.