Titre : Maladies sexuellement transmises de l'anus.;

Année de publication : 2001;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11234096

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=839816

Auteurs : Michel C; Schubert B;

Résumé : Beaucoup de maladies sexuellement transmises sont curables et méritent d'être précocement reconnues, car elles peuvent faciliter la transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Syphilis et gonococcie ont vu leur incidence fortement décroître à la suite de la prophylaxie anti-VIH ( « sortez couverts »), mais elles survivent dans les pays peu développés et peuvent revenir. Dans les pays industrialisés, les maladies virales sont devenues préoccupantes: l'herpès génito-anal (virus de types I et surtout 2) gagne du terrain et ne cesse de s'étendre dans la population; les virus des papillomes dont certains génotypes sont oncogènes et responsables de cancers envahissants infectent de plus en plus tôt les populations jeunes. Tout médecin doit pouvoir les reconnaître pour éviter de graves complications.;

Numéro : 1;

Pagination : 50-3;

Volume : 51;

Mot-clés auteurs : Anus; Conduite à tenir; Diagnostic; Forme clinique; Homme; Maladie sexuellement transmissible; Prévalence; Transmission homme homme;

Jour de publication : 15;

Mois de publication : Jan;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ********infectiologie
****diagnostic
****vénéréologie
****cytologie
****histologie
****gynécologie
****virologie
****anatomie pathologique
****urologie
****gastroentérologie
****anatomie
****bactériologie
***microbiologie
*thérapeutique

Vous pouvez consulter :


Courriel
04/12/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.