Titre : Mal aigu des montagnes et oedème cérébral de haute altitude.;

Année de publication : 2013;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23457822

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=26838894

URL : http://www.larevuedupraticien.fr/search/apachesolr_search/?annee=2013&num_revue=1&expression1=Mal aigu des montagnes et oedème cérébral de haute altitude.

Auteurs : Kedzierewicz R; Cabane D;

Résumé : L'hypoxie d'altitude est responsable du mal aigu des montagnes qui, rarement, peut évoluer vers un œdème cérébral de haute altitude et engage le pronostic vital. Après des rappels cliniques et épidémiologiques, l'objectif de cette mise au point est de présenter les évolutions récentes dans la compréhension de ce continuum physiopathologique, les outils de la prévention et du traitement. Les nouvelles molécules comme les triptans ont-elles tenu leurs promesses? Les données récentes valident-elles l'utilisation empirique de molécules plus anciennes comme l'aspirine ou l'ibuprofène? Quelle place pour l'acétazolamide et la dexaméthasone? Pour autant, cet arsenal médicamenteux ne remplace pas les mesures non pharmacologiques.;

Numéro : 1;

Pagination : 18-26;

Volume : 63;

Mot-clés auteurs : Haute altitude; Homme; Maladie due à l'altitude; Médecine; Oedème cérébral; Oedème du poumon; Trouble dû à l'altitude;

Mois de publication : Jan;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ********pneumologie
*****médecine de montagne
****environnement et santé publique
****neurologie
*épidémiologie
*thérapeutique
*statistique
*médecine préventive
*environnement

Vous pouvez consulter :


Courriel
14/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.