CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : Ligue suisse contre le cancer;

URL : http://www.swisscancer.ch/

HON : 989449;

GIP UNF3S : N;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Cancer du sein : quels sont les facteurs de risque ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2414.pdf
S’il est impossible d’agir sur certains facteurs de risque, d’autres sont étroitement liés au mode de vie personnel ; on peut souvent les éviter ou, du moins, les réduire. Le principal facteur de risque est le sexe féminin. Les hommes ne sont pas à l’abri d’un cancer du sein, mais cette maladie est très rare chez eux.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
facteurs de risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer du sein chez l’homme
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-sein-chez-lhomme/
Avec environ 40 nouveaux cas par an, le cancer du sein est rare chez l’homme en Suisse. La plupart des hommes concernés ont plus de 60 ans au moment du diagnostic.
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
information patient et grand public
cancer
tumeurs du sein
Cancer du sein de l'homme
glande mammaire de l'homme
cancer
humains
tumeur maligne, sai
tumeur du sein de l'homme

---
N1-SUPERVISEE
Une prothèse du sein : comment la choisir ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2401.pdf
Quelques jours après l’opération, vous recevez une première prothèse, provisoire. Pour les femmes amputées d’un sein, cette première prothèse est particulièrement importante. En jersey de coton dermophile, elle protège la plaie opératoire. De différentes grandeurs, très légère, elle ne comprime pas la cicatrice. Vous pouvez la coudre ou la fixer dans votre soutien-gorge à l’aide de petites pressions pour qu’elle ne glisse pas.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer de l’intestin
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2628.pdf
La présente brochure vous informe sur le processus de formation du cancer de l’intestin, les symptômes et les facteurs de risque. Elle vous explique les différentes méthodes de dépistage et vous montre comment abaisser votre risque de développer la maladie..
2015
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
signes et symptômes
image
facteurs de risque
tumeurs de l'intestin
sang occulte
tumeurs de l'intestin
tumeurs de l'intestin
tumeurs de l'intestin
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Une alimentation équilibrée – Voici comment diminuer le risque de cancer
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2621.pdf
Dans cette brochure, nous présentons les recommandations de base en matière d’alimentation saine, ainsi que les relations principales entre cancer et alimentation.
2015
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
régime alimentaire
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le cancer du sein - Carcinome mammaire
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2071_1.pdf
Vous trouverez dans cette brochure une description détaillée du cancer du sein, des examens réalisés en vue de poser le diagnostic et du traitement, mais aussi des conseils utiles pour la période qui suit les thérapies et des offres de soutien pour vous faciliter le retour à la vie de tous les jours
2015
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
région mammaire
facteurs de risque
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
antinéoplasiques
antinéoplasiques
carcinomes
récidive tumorale locale
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Le mouvement fait du bien - Exercices à réaliser après une opération du sein
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2415.pdf
Chez les femmes touchées par un cancer du sein, faire de l’exercice joue un rôle important : la recherche scientifique a démontré que bouger régulièrement peut avoir des effets positifs sur l’évolution de la maladie
2015
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
exercice physique

---
N1-SUPERVISEE
Risque familial de cancer du sein et de l’ovaire
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2013_factsheet_brca_f.pdf
La décision annoncée par l’actrice américaine Angelina Jolie de faire procéder à l’ablation préventive de ses deux seins en raison d’une mutation génétique liée à un risque familial fortement accru de contracter un cancer a suscité un large écho dans les médias et également déclenché des questions de la part de femmes rendues inquiètes par la nouvelle. La présent e feuille d’information résume brièvement les principales informations relatives aux risques familiaux de cancer du sein et de l’ovaire ainsi qu’aux gènes et mutations génétiques en général.
2015
false
true
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
information patient et grand public
syndrome héréditaire de cancer du sein et de l'ovaire
tumeurs du sein
risque
tumeurs de l'ovaire

---
N1-SUPERVISEE
Un nouveau sein ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2402.pdf
Vous avez subi l'ablation d'un sein..., reconstruction du sein au moyen d'implants, reconstruction du sein au moyen du muscle grand dorsal, reconstruction du sein au moyen de tissus provenant de l'abdomen, reconstruction du mamelon et de l'aréole, questions sur la reconstruction du sein.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
mastectomie
chirurgie plastique
chirurgie plastique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
La radiothérapie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2010.pdf
La radiothérapie est l’un des traitements standards des maladies cancéreuses. A un moment ou l’autre de la maladie, environ la moitié des personnes touchées est soignée par cette méthode. Votre médecin vous a probablement déjà expliqué pourquoi une radiothérapie est recommandée dans votre cas et comment elle va se dérouler.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
brochure pédagogique pour les patients
radio-oncologie

---
N1-SUPERVISEE
Accompagner un proche atteint de cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2026.pdf
Le cancer est associé dans l’esprit de beaucoup à une condamnation à mort. Pourtant, le diagnostic «cancer» ne dit rien sur l’avancement de la maladie, sur les chances de guérison et les perspectives d’avenir de la personne atteinte. Aujourd’hui, de nombreux patients guérissent grâce à un diagnostic précoce et à un traitement médical adéquat, ou continuent à vivre longtemps et dans de bonnes conditions en dépit de la maladie.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
accompagnement de la fin de la vie
relations interpersonnelles
relations familiales
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Cancer et sexualité au féminin
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2030.pdf
La sexualité dépend de nombreux éléments interagissant dans un équilibre délicat: certains organes ou parties du corps, les systèmes nerveux et hormonal, mais surtout nos sentiments, nos émotions et nos pensées. Le cancer et ses traitements, en perturbant l’équilibre de tous ces facteurs, peut se répercuter sur la sexualité de diverses manières.
2014
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
troubles sexuels d'origine physiologique
Femelle
tumeurs
comportement procréatif
brochure pédagogique pour les patients
sexualité

---
N1-VALIDE
Les douleurs liées au cancer et leurs traitements - Conseils de la Ligue contre le cancer pour les personnes touchées et leurs proches
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/les-douleurs-liees-au-cancer-et-leurs-traitements-022107012111.pdf
Depuis quelque temps déjà, vous affrontez une maladie cancéreuse : le cas échéant, vous avez déjà suivi plusieurs traitements ou êtes sur le point d’en commencer d’autres. Il se peut que vous connaissiez déjà les douleurs qui surviennent après une opération, une radiothérapie ou un traitement médicamenteux, et bien qu’elles aient nettement diminué depuis, vous craignez leur réapparition. Quelle que soit votre situation personnelle, cette publication entend vous encourager à parler de vos peurs et douleurs.
2014
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
information patient et grand public
tumeurs
douleur
douleur cancéreuse
douleur
mesure de la douleur
analgésiques
gestion de la douleur
analgésiques

---
N1-SUPERVISEE
la vie continue après un cancer du sein
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2403.pdf
Si la taille de la tumeur et le stade de la maladie le permettent, on ne procède plus à l’ablation totale du sein aujourd’hui. Mais les opérations dites conservatrices (on parle aussi de « mastectomie partielle » ou de « tumorectomie ») ne donnent pas toujours des résultats satisfaisants sur le plan esthétique.
2014
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
reprise du travail
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Journal des douleurs
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2116.pdf
Toutes les maladies cancéreuses peuvent générer des douleurs. Leur nature, leur fréquence et leur intensité varient d’un cancer à l’autre et d’un individu à l’autre. Les causes de la douleur sont multiples, elles peuvent découler de la maladie même ou des traitements.
2014
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
douleur
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients
douleur

---
N1-SUPERVISEE
Cancer et sexualité au masculin
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2029.pdf
La sexualité dépend de nombreux éléments qui interagissent dans un équilibre délicat. Le cancer et ses traitements perturbent cette harmonie subtile et peuvent sensiblement affecter la sexualité. La sexualité est vécue différemment chez chaque être humain. Elle est dirigée par des mécanismes biologiques extrêmement complexes et conditionnée par des influences culturelles et familiales, ainsi que par l’expérience personnelle et les représentations qu’on s’en fait.
2014
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
Mâle
comportement procréatif
troubles sexuels d'origine physiologique
brochure pédagogique pour les patients
sexualité

---
N1-SUPERVISEE
Vivre avec le cancer, sans douleur
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2107.pdf
La douleur liée à une tumeur peut et doit être traitée. Les douleurs chroniques non traitées affaiblissent et démoralisent inutilement. Aujourd’hui, les médecins privilégient une approche pluridisciplinaire pour soigner les douleurs chroniques. En d’autres termes, pour trouver le traitement le plus adapté à une situation individuelle, le médecin traitant peut faire appel aux connaissances d’autres confrères ou orienter un patient vers l’un d’entre eux.
2014
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
gestion de la douleur
douleur
douleur
douleur
brochure pédagogique pour les patients
douleur

---
N1-SUPERVISEE
Comment aider son enfant ? Quand Papa ou Maman a un cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2033.pdf
Le cancer est source de souffrances et de préoccupations pour chaque membre de la famille. Le rythme quotidien ainsi que les rôles de chacun sont souvent bouleversés. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont sensibles à tous les changements qui surviennent dans leur entourage.
2013
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
relations familiales
tumeurs
parents
relations parent-enfant
brochure pédagogique pour les patients
enfant

---
N1-VALIDE
Ligue suisse contre le cancer
http://www.swisscancer.ch/
présentation, informations pratiques
false
N
Berne
Suisse
français
allemand
italien
Suisse
tumeurs
oncologie médicale
association patients

---
N1-SUPERVISEE
Fatigue, à nous deux : Identifier les causes, trouver des solutions
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2028.pdf
Depuis longtemps déjà, médecins et soignants portent une grande attention à la fatigue chronique liée au cancer. Le phénomène concerne en effet la majorité des personnes touchées par une maladie cancéreuse. Depuis quelques années, les connaissances sur les causes possibles de cette fatigue se développent: ces progrès permettent d’améliorer les traitements et les conseils apportés aux personnes concernées.
2012
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
fatigue
fatigue
fatigue
brochure pédagogique pour les patients
fatigue

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs et sarcomes des parties molles
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2069.pdf
Les tissus mous relient, soutiennent et entourent les organes du corps humain. Ils se trouvent entre la peau et les organes internes et comprennent différents tissus, tels que les muscles, les tendons, les tissus adipeux et fibreux ainsi que les structures articulaires ou le tissu nerveux. Les parties molles représentent plus de la moitié du poids du corps.
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs des tissus mous
tumeurs des tissus mous
tumeurs des tissus mous
tumeurs des tissus mous
tumeurs des tissus mous
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs des tissus mous
sarcomes

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du pénis
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-penis/
En Suisse, le cancer du pénis touche environ 50 hommes par an. Au moment du diagnostic, près de la moitié des patients ont plus de 70 ans. Cette maladie rare évolue lentement. Les métastases sont tardives et peu fréquentes. Souvent, le médecin pose un diagnostic tard parce que les hommes concernés tardent à consulter, par peur ou par ignorance notamment.
2012
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du pénis
tumeurs du pénis
tumeurs du pénis
facteurs de risque
information patient et grand public
tumeurs du pénis

---
N1-SUPERVISEE
Les tumeurs du cerveau
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2078.pdf
Les tumeurs du cerveau sont des proliférations de cellules dans le cerveau et dans la moelle épinière. On distingue à ce propos les tumeurs primaires, qui se forment dans le cerveau, des métastases d'autres tumeurs qui s'y développent. Les diverses tumeurs du cerveau sont cataloguées selon le type de cellules et de tumeurs ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Les tumeurs osseuses
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2068.pdf
Les tumeurs osseuses se forment presque toujours au sein de l'os, très rarement à sa surface. Les tumeurs de la moelle osseuse, responsable de la fabrication des cellules du sang, ne sont pas classées parmi les tumeurs osseuses. Bien que le nombre des tumeurs osseuses malignes soit très peu élevé, I'Organisation mondiale de la santé (OMS) en répertorie plus de 20 types différents ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du sein
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2071.pdf
Le cancer du sein est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de la glande mammaire. Il ne doit pas être confondu avec les nombreuses autres nodosités palpables, généralement bénignes, qui se développent dans le tissu conjonctif ou graisseux du sein. Ces nodosités ne sont pas non plus des précurseurs du cancer ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du pancréas
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2066.pdf
Le cancer du pancréas touche presque toujours la partie de la glande qui sécrète les enzymes digestives. C'est une tumeur très maligne, dont les chances de guérison sont malheureusement faibles, puisqu'au moment du diagnostic elle a déjà formé des métastases (tumeurs-filles par migration des cellules cancéreuses) dans les ganglions lymphatiques voisins, voire dans le foie ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du foie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2064.pdf
Le foie est le plus grand et le plus important organe de métabolisme du corps humain ; la production de bile est l'une des plus importantes fonctions. Le foie est composé de divers types de cellules (cellules du foie et des voies biliaires). La transformation de cellules du foie normales (hépatocytes) en cellules malignes provoque le carcinome hépatocellulaire ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de l'utérus
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2072.pdf
Le cancer de l'utérus peut surgir à deux endroits bien distincts : sur le col ou dans le corps. D'autres tumeurs totalement bénignes et ne comportant aucun risque de cancer existent aussi et atteignent une femme sur cinq après l'âge de trente ans : ce sont les myomes, qui se développent à l'intérieur de la paroi utérine ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'utérus
tumeurs de l'utérus
tumeurs de l'utérus
tumeurs de l'utérus
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de la vessie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2076.pdf
Le cancer de la vessie se présente sous deux formes très différentes l'une de l'autre: une forme superficielle, plus ou moins limitée à la muqueuse et moins grave que la seconde, qui est capable d'envahir également la musculature de la paroi vésicale (type invasif). Les tumeurs superficielles, qui forment 80 pour cent des cancers de la vessie, peuvent toutefois récidiver et devenir invasives ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de la vésicule biliaire
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2065.pdf
La vésicule biliaire est un organe en forme de sac, dont la paroi très mince est recouverte à l'intérieur d'une muqueuse et traversée de fibres musculaires lisses. La bile fabriquée par le foie y est concentrée avant de descendre dans le duodénum. Contrairement aux nombreuses affections bénignes dont cet organe peut être atteint, le cancer de la vésicule biliaire et les autres tumeurs malignes des voies biliaires sont des maladies très graves, quoique rares ...
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la vésicule biliaire
tumeurs de la vésicule biliaire
tumeurs de la vésicule biliaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du col de l'utérus
Prévention
https://www.liguecancer.ch/prevenir-le-cancer/depistage-et-prevention-du-cancer/cancer-du-col-de-luterus/
Cancer du col de l'utérus Chaque année en Suisse, environ 250 femmes développent un cancer du col de l'utérus (carcinome cervical), ce qui correspond à 1,6% de toutes les maladies cancéreuses touchant les femmes. Près de la moitié des patientes ont moins de 50 ans.
2012
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du col de l'utérus
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Ligne InfoCancer Suisse
0 800 11 88 11
http://www.swisscancer.ch/index.php?id=956
horaires de fonctionnement, comment devenir membre de l'association
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs
Suisse
assistance par téléphone
assistance par téléphone

---
N1-SUPERVISEE
La colostomie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2503.pdf
Différentes maladies ont pour conséquence que les selles ne peuvent plus être éliminées normalement, ce qui représente un grand bouleversement pour les personnes touchées. Si vous vous trouvez dans cette situation, vous craignez sans doute pour votre qualité de vie après l’intervention.
2011
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
colostomie
colostomie
colostomie
brochure pédagogique pour les patients
colostomie

---
N1-SUPERVISEE
Activité physique et cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2027.pdf
L’activité physique peut augmenter la vitalité, même si l’on est atteint d’un cancer. Un entraînement régulier réduit les effets secondaires et séquelles causés par la maladie ou le traitement. Il permet également de retrouver la joie de vivre.
2011
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
techniques d'exercices physiques
brochure pédagogique pour les patients
exercice physique

---
N1-SUPERVISEE
Difficultés alimentaires en cas de cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2602.pdf
La plupart des personnes atteintes de cancer rencontrent à un moment donné des difficultés avec leur alimentation. Manque d’appétit, perte de poids et carence alimentaire transitoires figurent parmi les problèmes les plus fréquents. Des conseils du type «Mangez sainement, veillez à un apport suffisant en vitamines et autres nutriments» ne suffisent pas.
2011
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
comportement alimentaire
tumeurs
tumeurs
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Les leucémies
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2081.pdf
Cette brochure décrit les principales caractéristiques, le diagnostic et le traitement des leucémies, car il en existe de nombreux types. Ces différentes maladies ont cependant un point commun: la prolifération incontrôlée de cellules dans la moelle osseuse, tissu qui fabrique les cellules sanguines.
2011
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
leucémies
leucémies
leucémies
leucémies
leucémies
brochure pédagogique pour les patients
leucémies

---
N1-SUPERVISEE
Dioxines
https://www.liguecancer.ch/prevenir-le-cancer/mode-de-vie-sain/eviter-les-influences-environnementales-nefastes/dioxines/
Les dioxines sont absorbées par le biais de l’alimentation et s’accumulent dans les tissus adipeux. Les intoxications aiguës ne se manifestent qu’à partir de quantités relativement élevées. Le danger vient du fait que les dioxines ne se dégradent que très lentement et peuvent parfois entraîner des maladies chroniques.
2011
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
dioxines
exposition environnementale
dioxines
dioxines
information patient et grand public
dioxines

---
N1-SUPERVISEE
Soigner son apparence durant et après la thérapie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2020.pdf
L’image de notre corps (ou image corporelle) est la représentation mentale que nous avons de notre propre corps. Elle résulte de nos expériences, passées et présentes, ainsi que de notre système de valeurs et de bien d’autres influences encore telles que la culture, l’esprit du temps et la structure sociale dans lesquels nous baignons.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
tumeurs
Apparence corporelle
image du corps
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Tabagisme passif - Protégez vos enfants
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2720.pdf
La fumée du tabac contient de l’ammoniac qui dilate les alvéoles pulmonaires et facilite ainsi l’inhalation. Il s’en suit une inhalation plus profonde de la fumée du tabac, et donc aussi de la nicotine. Or, la nicotine est la substance qui cause la dépendance du tabac.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
nourrisson
pollution par la fumée de tabac
brochure pédagogique pour les patients
enfant
pollution par la fumée de tabac

---
N1-VALIDE
Cancer du col de l’utérus et lésions précancéreuses
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2070.pdf
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
états précancéreux
hystérectomie

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer de la vessie
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-la-vessie/
Chaque année en Suisse, on dénombre quelque 1100 nouveaux cas de cancer de la vessie, ce qui représente environ 3 % de toutes les malades cancéreuses. Les hommes (75 %) sont davantage touchés que les femmes (25 %). 63 % des patients ont 70 ans et plus au moment du diagnostic.
2010
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
information patient et grand public
tumeurs de la vessie urinaire
cancer
cancer de la vessie
tumeur maligne, sai
cancer
Cancer de la vessie urinaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Les cancers de la peau de type non-mélanome
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/les-cancers-de-la-peau-de-type-non-melanome/
Il existe différents types de cancer de la peau : le mélanome, d’une part, le plus redoutable car il peut former des métastases, et les cancers non mélanome d’autre part, comme le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Ces derniers sont plus fréquents, mais moins dangereux. On ne connaît pas le nombre exact de nouveaux cas en Suisse, la plupart des registres des tumeurs ne recensant que les mélanomes. On estime toutefois que 20 000 à 25 000 carcinomes basocellulaires et spinocellulaires sont diagnostiqués chaque année dans notre pays.
2010
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
information patient et grand public
mélanome malin cutané
peau
mélanome

---
N3-AUTOINDEXEE
Le lymphome hodgkinien (malade de Hodgkin)
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-lymphome-hodgkinien-malade-de-hodgkin/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 250 nouveaux cas de lymphome hodgkinien, ce qui représente un peu moins de 1 % de toutes les maladies cancéreuses. Les lymphomes hodgkiniens touchent plus souvent les hommes (60 %) que les femmes (40 %). 68 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic, 19 % ont entre 50 et 69 ans.
2010
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
information patient et grand public
Lymphomes
maladie de Hodgkin
maladie
lymphome malin, sai
lymphomes

---
N1-SUPERVISEE
Les lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2080.pdf
Le terme cancer recouvre de nombreuses maladies différentes qui ont pour point commun la présence de cellules tumorales. Les tissus et les organes de notre corps sont constitués de milliards de cellules assemblées les unes aux autres. Leur noyau contient le matériel génétique héréditaire, qui fonctionne comme un plan de construction (les chromosomes, portant les gènes et composés de longs filaments d’acide désoxyribonucléique ou ADN).
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
brochure pédagogique pour les patients
lymphome malin non hodgkinien

---
N1-SUPERVISEE
L'autoexamen des seins
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2405.pdf
Le cancer du sein est le type de cancer le plus fréquent chez les femmes. Il frappe chaque année près de 5200 habitantes de Suisse, soit plus de 14 par jour.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
auto-examen du sein
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients
auto-examen du sein

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la peau : Risques et dépistage
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2311.pdf
Il y a différents types de cancer de la peau. Le cancer de la peau le plus dangereux est le mélanome. Les autres types de cancer de la peau sont certes plus fréquents, mais moins dangereux. Pour savoir s’il s’agit d’une modification bénigne ou maligne de la peau, autant s’adresser à un dermatologue.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
naevus
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs cutanées

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer du col de l’utérus
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-col-de-luterus/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 250 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus (carcinome cervical), ce qui représente 1,5 % de toutes les maladies cancéreuses chez la femme. 45 % des patientes ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.
2010
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
information patient et grand public
cancer du col de l'utérus
cancer
col de l'utérus
Cancer du col de l'utérus
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs du col de l'utérus

---
N1-SUPERVISEE
La mammographie de dépistage : Réponses aux questions essentielles
http://assets.krebsliga.ch/downloads/faktblatt_mammoscreen_fr_web_1.pdf
Le terme de mammographie de dépistage désigne un examen radiologique régulier des seins destiné aux femmes entre 50 et 70 ans qui n’ont pas observé de modification de leurs seins, ni ressenti de douleur. La mammographie de dépistage a pour but de déceler le plus rapidement possible un cancer du sein, afin d’en assurer un traitement plus efficace et d’accroître les chances de survie de la patiente.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
dépistage systématique
prévention primaire
cancérogènes
mammographie
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination anti-PVH
https://www.liguecancer.ch/prevenir-le-cancer/depistage-et-prevention-du-cancer/cancer-du-col-de-luterus/vaccination-hpv/
La vaccination anti-PVH protège contre une infection par certains types de PVH. Celle proposée dans le cadre des programmes cantonaux de vaccination protège contre les PVH 6, 11, 16 et 18. Les PVH 6 et 11 peuvent être à l'origine de verrues génitales (condylomes). Les PVH 16 et 18 ont un fort potentiel cancérigène et sont responsables de plus de 70 % des cancers du col de l'utérus.
2010
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
parvovirus humain B19
vaccination
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Mésothéliome malin
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-mesotheliome-malin/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 180 nouveaux cas de mésothéliome malin de la plèvre (mésothéliome pleural). Le mésothéliome touche nettement plus souvent les hommes (86 %) que les femmes (14 %). 41 % des patients sont âgés de 50 à 69 ans au moment du diagnostic, 58 % ont 70 ans et plus. Le mésothéliome malin est très rare avant l’âge de 50 ans. Il peut également se développer dans la cavité abdominale et pelvienne (péritoine), ce qui reste peu fréquent.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
mésothéliome
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Directives anticipées en cas de cancer
http://www.liguecancer.ch/fr/vivre_avec_le_cancer__/directives_anticipees_/
2009
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
directives anticipées
cancer
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du rein
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2077.pdf
Les tumeurs malignes du rein survenant chez l'adulte sont généralement des cancers touchant la cellule du rein ou du bassinet ou la muqueuse des uretères (conduits amenant l'urine des reins dans la vessie). Il existe également un cancer du rein beaucoup plus rare, qui touche les enfants, et que l'on appelle aussi tumeur de Wilms ...
2009
false
false
N
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du rein
tumeurs du rein
tumeurs du rein
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de la peau non-mélanome
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2084.pdf
Le cancer de la peau est un terme générique qui désigne différentes maladies aux conséquences variables. Le nom spécifique est déterminé par la couche de la peau ou les cellules de la peau à partir desquelles la tumeur se développe. Textes et images à l’appui, la brochure explique ce qui distingue les différentes formes de cancers cutanés non-mélanome, et aborde les différentes possibilités de traitement, avec leurs avantages et inconvénients respectifs. S’il est vrai que ces formes de cancer sont moins dangereuses que le mélanome, elles sont par contre 10 fois plus fréquentes.
2009
false
false
N
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Déceler le cancer de la peau
https://www.liguecancer.ch/prevenir-le-cancer/depistage-et-prevention-du-cancer/deceler-le-cancer-de-la-peau/
Les mélanomes peuvent se former dans les cellules pigmentaires de la peau. Celles-ci forment des taches pigmentées ou des grains de beauté. En principe, ces taches sont bénignes et le restent le plus souvent. Mais dans certains cas, une tache pigmentée peut se transformer en mélanome. Environ un cinquième des mélanomes a pour origine une tache pigmentée. La plupart des mélanomes sont de nouvelles formations. Un mélanome peut apparaître sur n’importe quelle zone du corps, y compris les parties génitales, sous les ongles des pieds ou des mains. Il existe aussi des mélanomes qui ne forment pas de mélanine et sont donc plus difficiles à identifier.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
mélanome malin cutané
tumeurs cutanées
mélanome
image
information patient et grand public
mélanome

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de la vésicule et des voies biliaires
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-la-vesicule-et-des-voies-biliaires/
Chaque année en Suisse, environ 300 personnes développent un cancer de la vésicule biliaire ou des voies biliaires. Soixante pour cent (60%) des patients sont des femmes. Le cancer de la vésicule biliaire survient presque exclusivement à un âge avancé: deux tiers de tous les patients ont plus de 70 ans.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la vésicule biliaire
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la thyroïde
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-la-thyroide/
Chaque année en Suisse, près de 440 personnes développent un cancer de la thyroïde, ce qui correspond à 1,3% de toutes les maladies cancéreuses. Près des trois quarts de toutes les personnes concernées sont des femmes. Contrairement à d'autres types de cancer, le cancer de la thyroïde touche le plus souvent des adultes jeunes: 45% des patients ont moins de 50 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la thyroïde
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du testicule
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-testicule/
Chaque année en Suisse, près de 400 hommes développent un cancer du testicule, ce qui correspond à 2% de toutes les maladies cancéreuses qui touchent les hommes. Le cancer du testicule touche surtout des hommes assez jeunes: neuf patients sur dix n'ont pas encore 50 ans. Le plus souvent, la maladie survient entre 25 et 35 ans...
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du testicule
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-sein/
Chaque année en Suisse, environ 5000 femmes et 35 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le type de cancer le plus fréquent chez la femme: un tiers de toutes les patientes atteintes de cancer en souffrent. Bien que le risque de cancer du sein augmente nettement après 50 ans, la maladie touche également des femmes jeunes: 20% de toutes les patientes ont moins de 50 ans...
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du sein
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'anus
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-lanus/
Chaque année en Suisse, près de 150 personnes développent un cancer de l'anus, ce qui correspond à 0,4% de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer de l'anus est donc un type de cancer rare. Les trois quarts des personnes concernées sont des femmes. Quarante-cinq pour cent (45%) des patients sont âgés de 50 à 70 ans, 45% ont plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'anus
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du côlon
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-colon/
Chaque année en Suisse, près de 4000 personnes développent un cancer du côlon, ce qui correspond à 11% de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer du côlon est ainsi le troisième type de cancer le plus fréquent. Les risques augmentent fortement avec l'âge: 37% des patients sont âgés de 50 à 70 ans, 57% ont plus de 70 ans...
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du côlon
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'estomac
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-lestomac/
Chaque année en Suisse, 800 personnes développent un cancer de l'estomac, ce qui correspond à 2,3% de toutes les maladies cancéreuses. Environ 60% des personnes concernées sont des hommes. Le cancer de l'estomac est plus fréquent chez les personnes d'un certain âge: plus de 90% des patients ont plus de 50 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'estomac
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du rein
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-rein/
Chaque année en Suisse, près de 700 personnes développent un cancer du rein (carcinome des cellules rénales), ce qui correspond à environ 2% de toutes les maladies cancéreuses. Deux tiers des patients sont des hommes. Le cancer du rein ne survient généralement qu'à un âge avancé: 43% des patients ont entre 50 et 70 ans, 45% ont plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du rein
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la prostate
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-la-prostate/
Chaque année en Suisse, environ 5600 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le type de cancer le plus fréquent d'une manière générale. Trente pour cent (30%) de tous les patients cancéreux sont atteints d'un cancer de la prostate. Presque tous ont plus de 50 ans, 60% ayant même plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la prostate
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du poumon
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-poumon/
Chaque année en Suisse, environ 3600 personnes développent un cancer du poumon (carcinome bronchique, cancer bronchopulmonaire), ce qui correspond à 10% de toutes les maladies cancéreuses. Deux tiers des personnes concernées sont des hommes. Le cancer du poumon occupe la deuxième place au rang des types de cancer les plus fréquents chez l'homme, et la troisième chez la femme.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du poumon
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le mélanome
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-melanome/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 2400 nouveaux cas de mélanome, ce qui représente environ 6 % de toutes les maladies cancéreuses. Le mélanome est ainsi le quatrième cancer le plus fréquent. Il peut également toucher des personnes jeunes : 26 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic. Le mélanome provoque environ 300 décès chaque année dans notre pays.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
mélanome
tumeurs cutanées
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du pancréas
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-pancreas/
Chaque année en Suisse, un millier de personnes environ développent un cancer du pancréas (carcinome pancréatique) , ce qui correspond à 3% de toutes les maladies cancéreuses. La maladie concerne presque exclusivement des personnes d'un certain âge: un tiers des patients est âgé de 50 à 70 ans, les autres ont plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du pancréas
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'ovaire
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-lovaire/
Le cancer de l'ovaire concerne chaque année en Suisse quelque 575 femmes, ce qui correspond à environ 4% de toutes les maladies cancéreuses touchant les femmes. Bien que le cancer de l'ovaire soit plus fréquent avec l'âge, des femmes jeunes peuvent également en souffrir: 15% des patientes ont moins de 50 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'ovaire
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer des os
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-des-os/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 90 nouveaux cas de cancer des os, ce qui représente moins de 1 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer des os est particulièrement fréquent entre 10 et 20 ans ; un tiers des patients ont moins de 30 ans au moment du diagnostic.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs osseuses
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'oesophage
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-loesophage/
Chaque année en Suisse, près de 480 personnes développent un cancer de l'oesophage (carcinome oesophagien), ce qui correspond à 1,4% de toutes les maladies cancéreuses. Les trois quarts des personnes concernées sont des hommes. Le cancer de l'oesophage survient généralement à un âge avancé: 52% des personnes concernées sont âgées de 50 à 70 ans, 40% ont plus de 70 ans.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'oesophage
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Myélome multiple
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-myelome-multiple/
Chaque année en Suisse, environ 425 personnes développent un myélome multiple, ce qui correspond à 1,2% de toutes les maladies cancéreuses. Les hommes et les femmes sont à peu près autant concernés. Le myélome multiple est surtout une maladie liée à l'âge: 37% des patients ont entre 50 et 70 ans, 55% ont plus de 70 ans.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
myélome multiple
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer des tissus mous
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-des-tissus-mous/
Chaque année en Suisse, quelque 190 personnes développent un cancer des parties molles. Les hommes et les femmes sont à peu près autant concernés. Chez l'adulte, le cancer des parties molles est très rare, mais chez l'enfant en revanche, il représente près de 6% de toutes les maladies cancéreuses. Environ un tiers des personnes concernées ont moins de 50 ans.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
sarcomes
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Lymphome non hodgkinien
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-lymphome-non-hodgkinien/
Chaque année en Suisse, près de 1300 personnes développent un lymphome non hodgkinien, ce qui correspond à environ 3,7% de toutes les maladies cancéreuses. Près de la moitié de tous les patients ont plus de 70 ans, et la maladie touche autant d'hommes que de femmes.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
lymphome malin non hodgkinien
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Leucémies
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/les-leucemies/
Chaque année en Suisse, environ 800 personnes développent une leucémie, ce qui correspond à 2,4% de toutes les maladies cancéreuses. La moitié des patients ont plus de 70 ans. Les leucémies représentent le type de cancer le plus fréquent chez l'enfant: un tiers de tous les enfants atteints d'un cancer souffrent de leucémie.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
leucémies
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du larynx
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-larynx/
Chaque année en Suisse, environ 250 personnes développent un cancer du larynx. Les hommes sont nettement plus touchés que les femmes (87% contre 13%). Le risque de cancer du larynx augmente après 50 ans. Cinquante-huit pour cent (58%) des patients sont âgés de 50 à 70 ans, 30% ont plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du larynx
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'intestin grêle
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-lintestin-grele/
Chaque année en Suisse, près de 150 personnes développent un cancer de l'intestin grêle, ce qui correspond à environ 0,4% de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer de l'intestin grêle compte ainsi parmi les types de cancer rares. La plupart des personnes concernées ont plus de 50 ans, la moitié de tous les patients ayant même plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'intestin
intestin grêle
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du foie
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-foie/
Chaque année en Suisse, environ 600 personnes développent un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire), ce qui correspond à 1,7% de toutes les maladies cancéreuses. Les trois quarts des patients sont des hommes. Le cancer du foie touche principalement des personnes d'un certain âge: 45% des patients ont entre 50 et 70 ans, 50% ont plus de 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du foie
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer chez l'enfant
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-chez-lenfant/
Chaque année en Suisse, 180 à 200 enfants et adolescents de moins de 15 ans développent un cancer. Près de la moitié d'entre eux ont moins de quatre ans. La plupart des types de cancer sont légèrement plus fréquents chez les garçons que chez les filles.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs
enfant
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du corps utérin
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-du-corps-de-luterus/
Chaque année en Suisse, environ 900 femmes développent un cancer du corps utérin (carcinome du corps utérin, carcinome endométrique), ce qui correspond à quelque 6% de toutes les maladies cancéreuses touchant les femmes. Le risque de développer ce cancer augmente fortement à partir de 50 ans. Cinquante pour cent (50%) des patientes sont âgées de 50 à 70 ans, 45% ont plus de 70 ans.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'endomètre
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la cavité buccale
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-cancer-de-la-cavite-buccale/
Chaque année en Suisse, un millier de personnes développent un cancer de la cavité buccale ou de la gorge, ce qui correspond à 3% de toutes les maladies cancéreuses. Plus des deux tiers des patients sont des hommes. Le cancer de la cavité buccale peut également toucher des personnes jeunes: 17% des patients ont moins de 50 ans, 56% ont entre 50 et 70 ans.
2009
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la bouche
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Les tumeurs et les métastases cérébrales
https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/les-tumeurs-et-les-metastases-cerebrales/
Chaque année en Suisse, on dénombre environ 600 nouveaux cas de tumeurs cérébrales, ce qui représente près de 1,5 % de toutes les maladies cancéreuses. Les tumeurs cérébrales touchent plus souvent les hommes (57 %) que les femmes (43 %). Elles surviennent également chez des personnes jeunes : 28 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.
2009
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du cerveau
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du côlon et du rectum
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2063.pdf
Cancer de l'intestin. Pour les malades comme pour leurs proches, l'annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, tout est brutalement remis en question. Le quotidien bascule et les idées se précipitent, pleines d'espoir un jour, chargées d‘angoisse le lendemain ...
2008
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Prévention du cancer de la prostate
http://www.liguecancer.ch/fr/prevention_/prevention_des_differents_types_de_cancer/cancer_de_la_prostate/
De tous les types de cancer, celui de la prostate est clairement le plus fréquent chez les hommes: chaque année, il touche environ 6500 hommes, et près de 1300 en meurent.
2008
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer - quand l'espoir de guérir s'amenuise
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2016.pdf
Cancer … A peine le diagnostic est-il tombé que déjà, on ressent une menace qui plane sur l’existence. Quand on est gravement atteint dans sa santé, on prend conscience que la vie n’est pas éternelle.
2007
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
L'iléostomie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2502.pdf
Quelles conséquences la stomie aura-t-elle sur ma vie quotidienne, professionnelle, amoureuse? Pourrai-je encore manger normalement, travailler, sortir, faire du sport ? Comment changer de poche? A qui m'adresser en cas de problème ? Si vous devez prochainement être opéré ou venez de l'être, vous vous posez probablement ces questions, et bien d'autres encore. Nous espérons que cette brochure vous fournira non seulement des renseignements et des adresses utiles, mais qu'elle contribuera aussi à vous redonner confiance en vous et en vos capacités à vivre (presque) comme avant ...
2007
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
iléostomie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Une alimentation équilibrée favorise la santé
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2621.pdf
«Retrouver la santé, c'est bien ; la conserver, c'est mieux», ou encore «prévenir vaut mieux que guérir » ; on peut exprimer ainsi l'effet bénéfique d'une alimentation équilibrée, saine et qui ménage la santé. L'alimentation est considérée comme le principal facteur expliquant l'augmentation de la fréquence de maladies chroniques non transmissibles comme le cancer, les affections cardiovasculaires ou le diabète. Selon des estimations, plus de 30% de ces maladies sont imputables à une mauvaise alimentation. D'autres facteurs de risque importants et qui peuvent être évités sont la cigarette et l'alcool...
2007
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
santé
aliments
équilibre postural
tumeurs
régime alimentaire
perte de poids
légumes
fruit
fibre alimentaire
viande
exercice physique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de l'estomac
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2062.pdf
Cancer de l'estomac. Pour les malades comme pour leurs proches, l'annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, tout est brutalement remis en question, les idées se précipitent, pleines d'espoir un jour, chargées d'angoisse le lendemain. Vous trouverez dans cette brochure une brève description de la maladie, des examens réalisés en vue de poser le diagnostic et du traitement du cancer de l'estomac. Chaque cas étant toutefois différent, seul le dialogue avec votre équipe médicale vous donnera une idée tout à fait claire de votre situation personnelle ...
2007
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de l'oesophage
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2061.pdf
Cancer de l'oesophage. Pour les malades comme pour leurs proches, l‘annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, tout est brutalement remis en question, les idées se précipitent, pleines d‘espoir un jour, chargées d‘angoisse le lendemain. Vous trouverez dans cette brochure une brève description de la maladie, des examens réalisés en vue de poser le diagnostic et du traitement. Chaque cas étant toutefois différent, seul le dialogue avec votre équipe médicale vous donnera une idée tout à fait claire de votre situation personnelle ...
2007
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du poumon
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2067.pdf
Cancer du poumon - pour les malades comme pour leurs proches, l'annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, l'existence se trouve bouleversée et l'avenir semble remis en question, tandis que l'on oscille entre la peur et l'espoir. Vous trouverez dans cette brochure une brève description de la maladie, des examens réalisés en vue de poser le diagnostic et du traitement des différentes formes de cancer du poumon ...
2007
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
carcinome à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Mobilisez-vous, réduisez votre risque de cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2021.pdf
Certaines habitudes de vie favorisent l’apparition du cancer. Mais les habitudes peuvent se changer. Il n’est jamais trop tard pour prêter attention à sa santé. Si on ne fume pas, si on mange équilibré, si on bouge suffisamment et qu’on boit peu d’alcool, on réduit son risque personnel de cancer.
2007
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
facteurs de risque
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer de la prostate
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2074.pdf
Cancer - pour les malades comme pour leurs proches, l'annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, l'existence se trouve bouleversée et l'avenir semble remis en question, tandis que l'on oscille entre la peur et l'espoir. Avec le cancer de la prostate, la sexualité est directement touchée, ce qui peut porter un coup à l'image masculine. Chaque homme perçoit son corps et sa virilité d'une façon qui lui est propre et qui est marquée par les influences sociales et le vécu personnel ...
2006
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-SUPERVISEE
Les leucémies d'adultes
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2025.pdf
Il existe diverses formes de leucémies, mais elles ont toutes un point commun : la prolifération incontrôlée de globules blancs. Grâce à la recherche médicale, les traitements de la maladie sont aujourd'hui plus efficaces, les chances de guérison et la qualité de vie sont bien meilleures qu'il y a quelques années encore ...
2005
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
leucémies
adulte
leucémies
transplantation
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage du cancer du sein
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2411.pdf
En Suisse, le cancer du sein est la tumeur la plus fréquente chez les femmes. Si le nombre de cas diagnostiqués augmente, on constate en même temps une baisse de la mortalité.
2005
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement hormonal de la ménopause : bénéfices et risques
http://www.swisscancer.ch/fileadmin/swisscancer/praevention/files/Faktenblatt_Hormontherapie_franz.pdf
2005
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
menopause
évaluation des risques
oestrogénothérapie substitutive

---
N1-VALIDE
Vivre sans larynx
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2201.pdf
2005
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
laryngectomie
larynx artificiel
voix alaryngée
éducation de la voix
voix oesophagienne

---
N1-SUPERVISEE
Le traitement médicamenteux des cancers (chimiothérapie)
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2101.pdf
Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la chimiothérapie. Probablement êtes-vous resté sur une impression négative. Oui, la chimiothérapie s'accompagne très souvent d'effets indésirables. Mais la médecine fait sans cesse des progrès et les traitements sont aujourd'hui à la fois plus efficaces et mieux tolérés. Cette brochure explique ce qu'est la chimiothérapie et ce qu'elle peut vous apporter comme bénéfices mais aussi comme effets indésirables ...
2005
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs
antinéoplasiques
hormonothérapie substitutive
antinéoplasiques
cytostatiques
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
L'oedème lymphatique après un cancer : Risques, diagnostic, traitement
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2404.pdf
Lors du traitement chirurgical d'un cancer, des ganglions lymphatiques sont souvent réséqués afin de préciser le diagnostic, prévenir une récidive tumorale et définir les traitements adjuvants à la chirurgie. Cette résection ganglionnaire expose le ou la patiente au risque d'apparition d'un oedème lymphatique à court et même à long terme ...
2005
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
lymphoedème
lymphoedème
information scientifique et technique
image

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du testicule
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2504.pdf
Le cancer du testicule est une forme rare de cancer : il représente à peine 1% des cancers masculins. C'est pourtant la tumeur la plus fréquente dont souffre la tranche d'âge des 20 à 40 ans, à laquelle appartiennent 70% des patients (10% d'entre eux ont moins de 20 ans*, 10% plus de 40) ...
2004
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
L'oedème lymphatique
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2410.pdf
La lymphe est le produit d'une sorte de filtration du sang à partir de tout petits vaisseaux (les capillaires). Le liquide lymphatique (ou lymphe) est constitué de beaucoup d'eau et de quelques autres éléments, notamment des protéines. Les vaisseaux lymphatiques, quant à eux, évacuent la lymphe hors des tissus. Ils comportent sur leur trajet des ganglions lymphatiques ayant pour fonction de purifier le liquide lymphatique ...
2004
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
lymphoedème
lymphoedème
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
L'urostomie
Conseils à l'intention des personnes concernées et de leurs proches
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2500.pdf
Quelles conséquences la stomie aura-t-elle sur ma vie quotidienne, professionnelle, amoureuse? Pourrai-je encore manger normalement, travailler, sortir, faire du sport? Comment changer de poche? A qui m'adresser en cas de problème?
2004
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
dérivation urinaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
La chirurgie des cancers
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2100.pdf
Les cellules sont les unités de base dont est constitué tout organisme vivant. Elles se multiplient et s’assemblent pour former les différents organes. Les cellules «normales» vivent en harmonie les unes avec les autres.
2001
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer de la glande thyroïde
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2079.pdf
La glande thyroïde est une glande munie d'un lobe gauche et d'un lobe droit, qui se trouve sous le larynx et entoure la trachée en demi-cercle. Elle produit des hormones vitales réglant beaucoup de métabolismes, guidant la croissance et assurant que le système nerveux, I'appareil circulatoire, les glandes et la musculature se développent et fonctionnent normalement.
1995
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la thyroïde

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2060.pdf
Les cancers de la sphère ORL (nez-gorge-oreilles) sont localisés dans presque 90 pour cent des cas à l'intérieur de la bouche (lèvres, plancher buccal, langue, gencives, joues, palais dur), dans la partie supérieure du pharynx (amygdales palatines, voile du palais, racine de la langue), dans la partie inférieure du pharynx (qui entoure le larynx) et dans le larynx (cordes vocales).
1990
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la bouche
tumeurs du pharynx
tumeurs du larynx

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.