Titre : Lésions de nécrose, ischémie et reperfusion: effets des bêtabloquants.;

Année de publication : 1993;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7905729

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=4824541

Auteurs : Lechat P;

Résumé : Les propriétés anti-ischémiques des bêtabloquants ont motivé leur utilisation à la phase aiguë d'un infarctus myocardique chez l'homme. Les effets bénéfiques n'apparaissent que lors d'administration intraveineuse très précoce ( 6 heures) et se traduisent par une réduction de 14% de la mortalité et de 18% des récidives d'infarctus dans les 8 jours qui suivent. La réduction de l'incidence de la fibrillation ventriculaire est inconstante. La réduction de la taille de la nécrose est le mécanisme protecteur le plus probable. L'association thrombolyse bêtabloquants va dans le sens d'un bénéfice supplémentaire à la thrombolyse seule, mais des études complémentaires à grande échelle seraient nécessaires pour le démontrer.;

Pagination : 85-90;

Volume : 86 Spec No 4;

Mot-clés auteurs : Association médicamenteuse; Bloquant β-adrénergique; Chimiothérapie; Fibrinolytique; Homme; Infarctus; Mortalité; Myocarde; Traitement;

Mois de publication : Jul;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ***********thérapeutique
****médicaments
****cardiologie
****médecine et chirurgie vasculaire
****statistique
****chirurgie
****neurologie
****pharmacologie
****pharmacie
*épidémiologie
*environnement et santé publique

Vous pouvez consulter :


Courriel
18/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.