CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : Le Médecin du Québec;

URL : http://www.fmoq.org/fr/mdq/

GIP UNF3S : N;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Diurétiques thiazidiques dans le traitement de l’hypertension essentielle
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/3/diuretiques-thiazidiques-dans-le-traitement-de-l-hypertension-essentielle-entre-les-trois-mon-c%C5%93ur-balance/
En l’absence de maladies comorbides, les diurétiques thiazidiques (hydrochlorothiazide) et apparentés (chlorthalidone, indapamide) font partie des traitements de première intention de l’hypertension artérielle essentielle ou primaire en raison de leur efficacité, de leur innocuité, de leur profil d’effets indésirables acceptable et de leur faible coût.
2016
false
false
false
false
Le Médecin du Québec
France
français
article de périodique
inhibiteurs du symport chlorure sodium
hypertension artérielle essentielle
hypertension artérielle
inhibiteurs du symport chlorure sodium
diurétique thiazidique
hypertension artérielle

---
N1-VALIDE
Les antibiotiques topiques - savez-vous ce que vous prescrivez et pourquoi ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/4/les-antibiotiques-topiques-savez-vous-ce-que-vous-prescrivez-et-pourquoi/
Pour une utilisation optimale, il importe de bien connaître le spectre antibactérien des antibiotiques topiques. La résistance des staphylocoques, y compris du SARM, aux antibiotiques est en hausse en raison de l’utilisation croissante et non justifiée de la bacitracine, de la mupirocine et de l’acide fusidique. Ainsi, on choisira les produits en fonction des agents pathogènes soupçonnés : -streptocoque et staphylocoque sensible à la méthicilline : bacitracine, gramicidine et acide fusidique ; - Staphylocoque aureus résistant à la méthicilline (SARM) : mupirocine ou sulfadiazine d’argent ; - entérobactéries : polymyxine B, sulfadiazine d’argent, néomycine et gentamicine ; - Pseudomonas æruginosa : polymyxine B, sulfadiazine d’argent et gentamicine ; - bactéries anaérobies : métronidazole...
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
administration par voie topique
antibactériens
D06A - antibiotiques à usage topique
dermatoses bactériennes
infections à staphylocoques
Infection cutanée staphylococcique
infections à streptocoques
infection cutanée due aux streptocoques (maladie)
infections à enterobacteriaceae
infections à pseudomonas
infection à pseudomonas aeruginosa
antibactériens

---
N1-VALIDE
Résilience des enfants de parents dépressifs
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/4/resilience-des-enfants-de-parents-depressifs-cinq-facteurs-de-protection/
À la fois à cause de leurs gènes et de leur environnement, les enfants de parents dépressifs seraient plus vulnérables. Comment les aider ? Comment éviter la transmission intergénérationnelle de problèmes mentaux ? Une partie de la solution réside dans le traite ment du parent dépressif. Une mesure qui aurait des effets bénéfiques non seu le ment sur l’adulte touché, mais aussi sur l’enfant. Mais ce n’est pas tou jours suffisant.
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
trouble dépressif
parents
enfant
Facteurs de protection
protection de l'enfance

---
N1-VALIDE
Dépression des parents comment protéger les enfants ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/4/depression-des-parents-comment-proteger-les-enfants/
Avoir un parent dépressif est difficile pour un jeune. Toutefois, certains facteurs de protection peuvent l’aider à préserver son équilibre mental.
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
trouble dépressif
parents
enfant
Facteurs de protection
protection de l'enfance

---
N1-VALIDE
La douleur neuropathique quand les nerfs s’en mêlent
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/1/2-la-douleur-neuropathique-quand-les-nerfs-s-en-melent/
Le diagnostic de douleur neuropathique repose essentiellement sur l’anamnèse et l’examen physique du patient. Le traitement pharmacologique est fonction d’algorithmes qui tiennent compte de l’efficacité et de la toxicité des molécules, du risque d’effets indésirables et du potentiel d’interactions médicamenteuses.
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
névralgie
article de périodique
névralgie
névralgie
cas clinique

---
N1-VALIDE
Quand ça fait mal un peu partout... la fibromyalgie
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/1/3-quand-ca-fait-mal-un-peu-partout-la-fibromyalgie/
Louise, 42 ans, s’inquiète de plus en plus. Tout a commencé par une petite douleur au cou, il y a plus de six mois, peut-être survenue après un faux mouvement. Puis la douleur s’est mise à « voyager » : les trapèzes, les bras et plus récemment les jambes. Toujours épuisée, elle ne dort plus. Et maintenant, la mémoire lui fait défaut. Ça doit être quelque chose de grave, se dit-elle. Une maladie dégénérative peut-être ? Ou pire ? De votre côté, vous soupçonnez possiblement une fibromyalgie. Par où commencez-vous votre évaluation ?
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
fibromyalgie
article de périodique
cas clinique
fibromyalgie
signes et symptômes
fibromyalgie

---
N1-VALIDE
Le syndrome douloureux régional complexe Vous connaissez ? Vous devriez !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/1/4-le-syndrome-douloureux-regional-complexe-vous-connaissez-vous-devriez/
Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) est une maladie troublante qui altère grandement la qualité de vie des patients et leurs activités quotidiennes. En outre, il cause des problèmes d’insomnie et nuit au travail. En le reconnaissant tôt, on peut toutefois intervenir de façon plus précoce. Savez-vous comment le diagnostiquer et le traiter ? Pouvons-nous empêcher son évolution vers une forme chronique ? Testez vos connaissances sur cette affection débilitante qu’est le syndrome douloureux régional complexe en répondant par vrai ou faux à un jeu-questionnaire.
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
syndrome douloureux régional complexe
article de périodique
cas clinique
questionnaire
syndrome douloureux régional complexe
syndrome douloureux régional complexe
enfant
adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Les nouvelles activités des pharmaciens
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/12/les-nouvelles-activites-des-pharmaciens-ii/
En vigueur depuis le 20 juin 2015, la Loi modifiant la Loi sur la pharmacie (ancien projet de loi no 41) permet désormais aux pharmaciens d’exercer certaines activités médicales jusqu’alors réservées aux médecins. Dans notre article d’octobre dernier, nous avons résumé ces nouvelles activités.
2015
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
information scientifique et technique
pharmaciens
pharmacien

---
N1-SUPERVISEE
Courriels, textos et autres modes de communication - Que faire et que ne pas faire ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/3/courriels-textos-et-autres-modes-de-communication-que-faire-et-que-ne-pas-faire/
Beaucoup de médecins font de la télémédecine sans même le savoir. Qu’est-ce exactement ? « Ce sont toutes les activités médicales que le clinicien va exercer par l’intermédiaire des technologies de l’information et de la communication (TIC) lorsque le patient n’est pas en personne devant lui », indique Mme Christiane Larouche, avocate à la FMOQ. La définition inclut l’emploi d’Internet et de la téléphonie mobile, mais pas du télécopieur.
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
confidentialité
télémédecine
télémédecine
télémédecine
télémédecine
relations interprofessionnelles
Relations médecin-patient
courrier électronique
envoi de messages textuels

---
N1-VALIDE
L’apnée obstructive du sommeil - La maladie cachée
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/5/l-apnee-obstructive-du-sommeil-la-maladie-cachee/
L’apnée obstructive du sommeil est souvent difficile à détecter. Ses symptômes peuvent ressembler à ceux de nombreuses autres affections. Et elle n’est pas sans risque. Les micro-éveils et l’hypoxémie qu’elle peut entre autres provoquer sont susceptibles d’avoir de graves conséquences.
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
article de périodique
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
adulte
sujet âgé
enfant
signes et symptômes
syndrome d'apnées obstructives du sommeil

---
N1-SUPERVISEE
L’épigénétique - le mécanisme derrière d’importantes maladies
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/12/l-epigenetique-le-mecanisme-derriere-d-importantes-maladies/
L’épigénétique, science toute neuve, jette un nouvel éclairage sur plusieurs domaines de la médecine. Elle permet de comprendre comment l’environnement imprime sa marque sur les gènes et influe sur la santé. Elle explique tant l’apparition de certains cancers que les répercussions de la maltraitance infantile.
2015
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
information patient et grand public
tabagisme
suicide
troubles mentaux
épigénomique
Épigénétique

---
N1-VALIDE
Les effets indésirables du traitement prolongé par des opioïdes au-delà des effets habituels
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/1/5-les-effets-indesirables-du-traitement-prolonge-par-des-opioides-au-dela-des-effets-habituels/
Les opioïdes sont des analgésiques efficaces contre la douleur chronique non cancéreuse d’intensité modérée ou importante. Il ne faudrait toutefois pas négliger leurs nombreux effets indésirables. Les cliniciens avisés sont tous très à l’aise de traiter et de prévenir certains effets indésirables bien fréquents des opioïdes, tels que la nausée, les vomissements, la somnolence et la constipation. Mais qu’en est-il de la dépression respiratoire, de l’hypogonadisme et de l’hyperalgésie causés par les opioïdes ?
2015
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
analgésiques morphiniques
article de périodique
hypogonadisme
hyperalgésie
insuffisance respiratoire
syndromes d'apnées du sommeil

---
N1-VALIDE
SOS antibios ! Mise à jour en antibiothérapie pour les infections courantes
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/01/023-028DrLebel0114.pdf
Il y a peu de nouveaux antibiotiques en pédiatrie. Plusieurs vaccins se sont ajoutés au calendrier de vaccination des nourrissons. Ont-ils eu un effet contre les infections courantes de la sphère ORL et du poumon chez l'enfant ? Quelles sont les répercussions de l'antibiorésistance sur le choix de l'antibiothérapie chez les enfants ? Est-ce que l'amoxicilline a toujours une place dans le traitement des infections respiratoires ? Qu'en est-il de l'azithromycine ?
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antibactériens
article de périodique
pharyngite
otite moyenne
otite moyenne aiguë
maladie aiguë
pneumopathie bactérienne
rhinite
sinusite
enfant
otite moyenne aiguë
antibiothérapie
Rhinosinusite

---
N1-VALIDE
La lombalgie d’aiguë à chronique, passage obligé ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2015/1/1-la-lombalgie-d-aigue-a-chronique-passage-oblige/
Faites-vous partie des statistiques ? Plus de 80 % des gens souffriront de lombalgie au cours de leur vie. De ce nombre, 75 % auront une récidive, principalement dans la première année, et un peu plus de 5 % développeront un problème de lombalgie chronique. Les coûts qui y sont associés pour la société sont comparables à ceux des maladies cardiaques. Dans le traitement de la douleur, la prise en charge adéquate de la crise dès le départ est la clé pour éviter la chronicisation. Connaissez-vous les bonnes stratégies pour ne pas gonfler le 5 % ?
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
lombalgie
article de périodique
cas clinique
lombalgie
lombalgie
facteurs de risque
lombalgie
maladie chronique
maladie aiguë
Douleur lombaire chronique
Douleur lombaire aiguë
lombalgie aigüe (constatation)
gestion de la douleur

---
N1-VALIDE
Les infections urinaires chez l'enfant - Quand le pipi va, tout va !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/01/037-042DrFaucher0114.pdf
Laurianne, 3 ans, se présente à votre cabinet pour une dysurie qui dure depuis maintenant trois jours. Elle n'a pas de douleur abdominale ni de fièvre. Sa mère vous demande si elle ne fait pas une autre infection urinaire comme il y a trois mois. Cette situation vous est sûrement arrivée ! Alors, testez la validité de votre approche clinique en répondant aux questions suivantes. Mettez vos connaissances à l'épreuve avec ce jeu-questionnaire de type vrai ou faux !
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
infections urinaires
enfant
article de périodique
questions réponses
infections urinaires
antibactériens
anti-infectieux urinaires
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Quand la peau voit rouge ! Les infections cutanées courantes en pédiatrie
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/01/043-048DreAlix0114.pdf
Rouge pâle, rouge foncé, rouge violacé. Quand la peau devient infectée, il n'est pas toujours aisé de savoir quelle en est la cause, ni comment éteindre le feu !
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
enfant
article de périodique
cas clinique
cellulite
paronychie
054.6 - panaris herpétique
herpès
cellulite
eczéma
impétigo
eczéma
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Fièvre chez l'enfant quel est le coupable ? Columbo mène l'enquête !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/01/049-055DreSanchez0114.pdf
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fièvre
enfant
article de périodique
nourrisson
fièvre
antibactériens
cas clinique
algorithme
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Pas anodine, la créatinine
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/023-029DreChapdelaine0214.pdf
M. Rinfret se présente à votre cabinet pour son premier examen. « À 50 ans, j'ai encore les reins solides ! », vous dit-il.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
créatinine
article de périodique
cas clinique
questions réponses
insuffisance rénale chronique
algorithme

---
N1-VALIDE
La néphropathie chronique : comment y mettre un frein ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/033-038DreNadeau0214.pdf
M. Laforce, 55 ans, vient vous voir pour un suivi. C'est la première fois en deux ans ! Il a cessé ses antihypertenseurs depuis plusieurs mois. Heureusement, il prend toujours ses insulines. Aujourd'hui, sa pression artérielle est de 165 mmHg/95 mmHg. Par ailleurs, vous constatez que son obésité abdominale a évolué. Ses analyses récentes mettent en évidence une néphropathie chronique de légère à modérée, sa créatininémie atteignant 125 µmol/l (DFGe : 55 ml/min/1,73 m2), ainsi qu'une protéinurie équivalant à 600 mg/24 h. Il y a deux ans, sa créatininémie était de 115 µmol/l. Vous expliquez ces résultats à M. Laforce qui se dit prêt à tout pour éviter l'évolution de son état. Par où commencer ?
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
insuffisance rénale chronique
article de périodique
cas clinique
questions réponses
hypertension artérielle
antihypertenseurs
protéinurie

---
N1-VALIDE
De l'anémie à l'ostéodystrophie : quand rien ne va plus
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/039-044DreLessard0214.pdf
Madame Henley, 55 ans, souffre d'une néphropathie chronique évoluant depuis plusieurs années. Son médecin de famille l'a dirigée en néphrologie, car son débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) est maintenant inférieur à 30 ml/min/1,73 m2. Quelques mois plus tard, elle présente une hypertension artérielle ainsi qu'un oedème des membres inférieurs.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
questions réponses
cas clinique
insuffisance rénale chronique
anémie
anémie normochrome normocytaire
troubles du métabolisme du calcium
troubles du métabolisme du phosphore
algorithme

---
N1-VALIDE
Les reins sont foutus : quelles sont les avenues ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/045-049DrGranger0214.pdf
Vous voyez en relance Mme Bouthillier, 83 ans, atteinte d'insuffisance cardiaque ischémique, d'hypertension artérielle, de dyslipidémie et de diabète sucré. Ses plus récents résultats de laboratoire font état d'un débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) de 19 ml/min/1,73 m2, en légère diminution par rapport aux valeurs antérieures. La patiente, à qui vous aviez déjà mentionné la baisse de sa fonction rénale, vous interpelle :
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
insuffisance rénale chronique
article de périodique
cas clinique
dialyse rénale
information en santé des consommateurs
éducation du patient comme sujet

---
N1-VALIDE
Pilules, granules et molécules dans la néphropathie chronique : prescrire ou proscrire
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/053-057DreLevesque0214.pdf
Quelques principes de base en pharmacocinétique, une meilleure reconnaissance des personnes à risque, des outils de prévention, une réflexion sur des agents fréquemment utilisés, autant d'astuces et de recettes toutes simples vous seront proposées pour réduire au minimum les répercussions de la néphrotoxicité, problème courant en présence de néphropathie chronique. Allez
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
insuffisance rénale chronique
article de périodique
insuffisance rénale chronique
effets secondaires indésirables des médicaments
produits de contraste

---
N1-VALIDE
L'anémie persistante chez la personne âgée : un syndrome myélodysplasique ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/l-anemie-persistante-chez-la-personne-agee/
L'anémie constitue l'anomalie la plus fréquente de la formule sanguine, son incidence augmentant rapidement avec l'âge. Jusqu'à 35 % des hommes de plus de 85 ans en souffrent1. Pourtant, qu'elle soit légère ou marquée, elle n'est jamais tout à fait « normale ». Ce n'est pas une maladie en soi, mais plutôt une manifestation directe ou indirecte d'une ou de plusieurs affections sous-jacentes. Et les causes en sont on ne peut plus diverses : de la simple carence en fer à la leucémie aiguë. Comment donc s'y retrouver ?
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
anémie
sujet âgé
article de périodique
syndromes myélodysplasiques
syndromes myélodysplasiques

---
N1-VALIDE
Gammapathie monoclonale de signification indéterminée : un pic pas si insignifiant !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/gammapathie-monoclonale-de-signification-indeterminee/
La gammapathie monoclonale de signification indéterminée fait référence à une sécrétion clonale des chaînes lourdes d'immunoglobulines de types IgM et non IgM ou des chaînes légères. Il s'agit d'un état précurseur de ma ladies plus graves, dont le myélome multiple ou les syndromes lymphoprolifératifs.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
gammapathie monoclonale de signification indéterminée
article de périodique
myélome multiple
gammapathie monoclonale de signification indéterminée
myélome multiple

---
N1-VALIDE
Les néoplasies myéloprolifératives de la thrombocytose essentielle à la polycythémie vraie
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/les-neoplasies-myeloproliferatives/
Les anomalies de la formule sanguine sont très fréquentes, et il est parfois difficile de distinguer un changement significatif d'une variation ponctuelle due à la technique de prélèvement. Nous traiterons donc, dans le présent article, des thrombocytoses et des polyglobulies, en insistant particulièrement sur le dépistage des néoplasies myéloprolifératives. Le médecin de famille sera alors bien outillé pour entamer les examens paracliniques nécessaires au transfert en hématologie et à la prise en charge par le spécialiste, de manière à réduire au minimum les risques de complications.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
France
français
article de périodique
thrombocytémie essentielle
polyglobulie primitive essentielle
cas clinique

---
N1-VALIDE
Cette leucocytose qui nous stresse...
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/cette-leucocytose-qui-nous-stresse/
La leucocytose fait référence à l'élévation du nombre to tal de globules blancs au-dessus des normales établies pour l'âge (95 %). Le spectre d'un diagnostic de leucémie aiguë plane toujours sur toute formule sanguine anormale. La pre mière étape est de préciser la sorte de globules blancs : neutrophiles, lymphocytes, éosinophiles, monocytes, basophiles ou une combinaison de l'un ou l'autre.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
hyperleucocytose
cas clinique
hyperleucocytose

---
N1-VALIDE
Suppléments de vitamine D - Nécessaires ou pas ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/supplements-de-vitamine-d/
Une méta-analyse vient de montrer que la prise de vitamine D n'est utile qu'aux personnes présentant un taux de 25-hydroxyvitamine D insuffisant. La plupart des gens n'auraient donc probablement pas besoin de suppléments. Mais comment s'assurer que ceux qui ont des carences sont traités ? Plusieurs solutions sont possibles, mais imparfaites.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
vitamine D
article de périodique
ostéoporose
carence en vitamine D
24,25-Dihydroxyvitamine D3

---
N1-VALIDE
Pour en finir avec le diagnostic de balanite non spécifique
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/2-pour-en-finir-avec-le-diagnostic-de-balanite-non-specifique/
Le mot balanite désigne une inflammation du gland. On utilise plutôt le mot balanoposthite lorsque l'inflammation s'étend aussi au prépuce. Il ne s'agit donc pas d'une entité diagnostique en soi, mais d'un terme servant à décrire la conséquence d'une infection, d'une inflammation, d'une irritation, etc
2014
false
N
Le Médecin du Québec
France
français
balanite
article de périodique
cas clinique
image
candidose
infections bactériennes
dermatoses eczémateuses
balanite
états précancéreux

---
N1-VALIDE
Le lichen scléreux devenez un pro !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/4-le-lichen-sclereux/
Le lichen scléreux est une maladie fibrosante chronique, qui survient le plus souvent dans la région génitale et anale chez la femme ménopausée, l'homme non circoncis et même l'enfant. Chez la femme, l'atteinte est localisée à la vulve, mais épargne le vagin. L'affection cible surtout les femmes ménopausées et les fillettes de 3 à 7 ans. Par ailleurs, 52 % des cas diagnostiqués chez l'enfant le sont avant l'âge de 5 ans. Chez l'homme, le gland, le prépuce et le méat urinaire sont touchés. Dans 30 % des cas, des lésions anales sont présentes.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
lichen scléroatrophique
cas clinique
article de périodique
image
lichen scléroatrophique
lichen scléroatrophique

---
N1-VALIDE
le Lichen plan des muqueuses pour ne pas rester en plan...
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/3-le-lichen-plan-des-muqueuses/
Le lichen est une dermatose des muqueuses courante. Lorsqu'il est associé à une atteinte cutanée, il est plus facile à diagnostiquer. En cas d'atteinte isolée des muqueuses, le diagnostic est rendu difficile surtout en raison des modifications fréquentes des lésions élémentaires. De plus, le diagnostic différentiel est vaste et inclut des dermatoses dont la morbidité est élevée, comme la pemphigoïde, le pemphigus et le lupus, pour n'en nommer que quelques-unes. La survenue rare d'un carcinome épidermoïde reste l'éventualité la plus redoutable. Un diagnostic de lichen des muqueuses est important pour assurer une prise en charge adéquate du patient.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
lichen plan buccal
article de périodique
cas clinique
image
diagnostic différentiel
lichen plan
muqueuse
lichen plan des muqueuses
lichen plan

---
N1-VALIDE
Ces taches qui alourdissent la tâche !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/1-ces-taches-qui-alourdissent-la-tache/
Fréquentes, les lésions pigmentées des muqueuses doivent tout de même avoir toute notre attention. Bien qu'elles soient souvent bénignes, certaines ne le sont pas et exigent une prise en charge rapide. D'autres constituent plutôt le reflet d'une atteinte générale pouvant avoir des conséquences graves et né cessiter un suivi étroit. Devant une ou plusieurs lésions pig mentées des mu queuses, plusieurs diagnostics sont possibles
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
muqueuse
cas clinique
image
mélanome
lentigo

---
N1-VALIDE
Obésité chez les enfants quand commencer la prévention ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/4/obesite-chez-les-enfants-quand-commencer-la-prevention/
Il faut commencer à prévenir l'obésité chez les enfants tôt. Avant même la naissance. Dès la grossesse et les premiers mois de vie, certains facteurs augmentent déjà le risque de l'enfant d'avoir un excès de poids.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
obésité pédiatrique
article de périodique
facteurs de risque
obésité pédiatrique
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
Les hypersomnies au cabinet : comment s’y retrouver
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/1-les-hypersomnies-au-cabinet-comment-s-y-retrouver/
Fatigue et somnolence : le même problème à des degrés différents ? Bien qu’elles soient fréquemment associées, la fatigue et la somnolence sont deux entités bien distinctes.
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
hypersomnie idiopathique
hypersomnie idiopathique
hypersomnie idiopathique
hypersomnie idiopathique

---
N1-VALIDE
L’insomnie quoi de neuf dans le DSM-5 ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/2-l-insomnie-quoi-de-neuf-dans-le-dsm-5/
Dans le présent article, nous examinerons les récents changements apportés aux critères diagnostiques de l’insomnie dans la 5e édition anglaise du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) et leurs effets sur la pratique clinique. Nous ferons aussi le point sur les approches thérapeutiques médicamenteuses et autres.
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
diagnostic and stastistical manual of mental disorders (USA)
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
cas clinique

---
N1-VALIDE
Le syndrome des jambes sans repos lorsque les jambes s’impatientent
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/3-le-syndrome-des-jambes-sans-repos-lorsque-les-jambes-s-impatientent/
Depuis dix ans, Mme Brossard, 55 ans, se plaint de « douleurs » si importantes aux jambes qu’elles interfèrent avec son sommeil. Elle n’est soulagée que par la marche et doit donc écouter la télévision en faisant les cent pas dans son salon. Ses symptômes deviennent intolérables lorsqu’elle est immobilisée trop longtemps. Sa sœur, qui présente un tableau similaire, lui a suggéré de prendre de la diphenhydramine (Benadryl) pour l’aider à dormir. On lui aurait dit que c’était ses nerfs. Qu’en pensez-vous ?
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
questions réponses
syndrome des jambes sans repos
article de périodique
syndrome des jambes sans repos
cas clinique
syndrome des jambes sans repos

---
N1-VALIDE
Les parasomnies chez l’enfant bien plus que le somnambulisme
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/4-les-parasomnies-chez-l-enfant-bien-plus-que-le-somnambulisme/
Presque tous les enfants font l’expérience d’au moins une parasomnie. Heureusement, les parasomnies infantiles n’entraînent généralement pas de répercussions sérieuses et disparaissent habituellement à l’adolescence. Dans leurs formes plus intenses cependant, ces troubles peuvent perturber le sommeil de l’enfant et de sa famille, mener à des blessures (dans les cas de somnambulisme et de terreurs nocturnes) ou encore à une détresse psychologique (dans les cas d’énurésie et de cauchemars fréquents).
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
enfant
cas clinique
somnambulisme
rêves
énurésie nocturne

---
N1-VALIDE
Quand le ronflement fatigue...
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/5-quand-le-ronflement-fatigue/
La coexistence d’une fatigue et d’un ronflement doit faire penser à un problème d’apnée obstructive du sommeil. On estime que près du quart de la population adulte présente des symptômes évocateurs1 et que la prévalence de cette affection est d’au moins 5 %, augmentant avec l’âge et l’obésité2. Que faire, comme médecin de première ligne, pour confirmer une présomption clinique d’apnée du sommeil, conseiller et motiver un patient à corriger son problème et s’assurer que le traitement est approprié ?
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
ventilation en pression positive continue
article de périodique
cas clinique

---
N1-VALIDE
La nouvelle « patate de canapé active » Ses problèmes de santé possibles
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/12/la-nouvelle-patate-de-canape-active-ses-problemes-de-sante-possibles/
La sédentarité est différente du manque d’exercice modéré ou vigoureux. Et elle est, elle aussi, néfaste pour la santé. Les études l’associent à un risque plus élevé de mort précoce, de complications cardiovasculaires et de cancer. Comment y échapper ?
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
France
français
mode de vie sédentaire
enfant
adulte
article de périodique

---
N1-VALIDE
Eliot a la picote, Zachary a des pétéchies...
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/01/029-036DreGaucher0114.pdf
Selon la note de triage, Éliot, Zachary, Jade, Dorian, Justin, Zoé et Alexandre ont une éruption cutanée d'allure infectieuse. En ressentez-vous une certaine appréhension ? Une hésitation diagnostique ? Thérapeutique ? Leurs histoires devraient vous plaire...
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
enfant
article de périodique
cas clinique
varicelle
purpura
image
varicelle
purpura

---
N1-VALIDE
Nouvelles lignes directrices sur les lipides : mieux cibler pour mieux traiter
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Septembre_2013/027-034DrIbrahim0913.pdf
La dyslipidémieE constitue un facteur de risque important de maladie cardiovasculaire et d'athérosclérose. De nombreuses études ont été publiées depuis la parution, en 2009, des lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie sur la dyslipidémie, qui ont fait l'objet d'une révision à l'automne 20122. Le présent article vous permettra de mieux connaître ce nouveau guide de pratique et de l'appliquer dans votre quotidien de clinicien. Les informations mentionnées sont pour la plupart tirées de ce guide de pratique.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
dyslipidémies
évaluation des risques
dyslipidémies
algorithme
maladies cardiovasculaires

---
N1-VALIDE
Focus sur le TDAH
http://lemedecinduquebec.org/archives/2013/8/
Focus sur le TDAH TDAH vérités et mensonges Évaluation du TDAH au cabinet mode d'emploi pour s'en sortir Pilules et TDAH pourquoi, pour qui, comment ? TDAH trucs et astuces pour les jeunes TDAH trucs et astuces pour les grands Qui fait quoi ? Post-test Le TDAH
2013
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
article de périodique
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
information en santé des consommateurs
parents
éducation pour la santé
rôle professionnel
questions réponses

---
N1-VALIDE
Concepts-clés de la cardiologie préventive et de la réadaptation cardiaque
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Septembre_2013/045-052DrHayami0913.pdf
Un patient se présente à votre cabinet, rétabli d'un infarctus du myocarde. Il souhaite entreprendre un programme d'exercice physique et recevoir des conseils sur la nutrition. Quelles recommandations lui ferez-vous ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
Z50.0 - rééducation des cardiaques
article de périodique
questions réponses
syndrome coronarien aigu
infarctus du myocarde
traitement par les exercices physiques
régime méditerranéen
syndrome coronarien aigu
infarctus du myocarde

---
N1-VALIDE
Nouveau patient coronarien au cabinet : comment lui faire avaler la « pilule » ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Septembre_2013/055-060DrDoucet0913.pdf
Vous suiviez Richard, un homme de 46 ans, depuis quelques années pour une hypertension artérielle. Il vous revient un mois après un séjour « éclair » de trois jours à l'unité coronarienne à la suite d'un infarctus aigu du myocarde. Il est ébranlé, lui qui, selon ses dires, « n'avait jamais été malade » et travaillait cinquante heures par semaine. Il prend maintenant cinq nouveaux médicaments. On lui a suggéré un nouveau régime de vie : exercice, diète, perte de poids Comment l'aider à retomber sur ses pieds et surtout à « avaler la pilule » ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
syndrome coronarien aigu
infarctus du myocarde
article de périodique
antiagrégants plaquettaires

---
N1-VALIDE
Une image vaut mille mots... l'évaluation non effractive du patient coronarien
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Septembre_2013/061-067DrGarceau0913.pdf
Épreuve d'effort standard, échocardiographie à l'effort ou MIBI sous dipyridamole ? Par où bien commencer ? Essayons d'y voir un peu plus clair... L'évaluation non effractive de la maladie coronarienne sert principalement à répondre à deux questions. Quelle est la probabilité que mon patient souffre d'une coronaropathie importante ? Quel est le pronostic de mon patient, par exemple s'il vient de subir un infarctus ou encore s'il a eu un pontage aortocoronarien il y a quelques années et qu'il éprouve de nouveau des douleurs thoraciques ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
maladie coronarienne
échocardiographie
algorithme
épreuve d'effort

---
N1-VALIDE
La hanche un « carrefour » de maladies à bien démêler !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/octobre_2013/049-056DrTheriault1013.pdf
Le présent article vise (...) à mieux différencier les problèmes les plus fréquents entraînant une douleur à la hanche à partir de leurs éléments cliniques distinctifs (anamnèse et examen physique) pour mieux les diagnostiquer et ainsi être capable d'élaborer un plan de traitement adéquat.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
arthralgie
articulation de la hanche
coxalgie
image

---
N1-VALIDE
La hanche de 0 à 17 ans évitez un diagnostic boiteux !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/octobre_2013/067-073DreLambert%201013.pdf
Tout comme la hanche de l'adulte, celle de l'enfant constitue un gros défi diagnostique pour le clinicien. Qui plus est, les conséquences d'un diagnostic raté ou retardé sont potentiellement désastreuses pour le développement harmonieux de la locomotion, qui demeure sans contredit un élément primordial de l'autonomie. Loin de vouloir susciter de l'inquiétude, le présent article vise plutôt à orienter le clinicien, à l'aide de cas cliniques, pour qu'il adopte une démarche éclairée dans le diagnostic des maladies de la hanche chez l'enfant et l'adolescent.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
articulation de la hanche
article de périodique
nourrisson
enfant
adolescent
cas clinique
diagnostic
hanche

---
N1-VALIDE
Le conflit fémoro-acétabulaire qu'en est-il vraiment ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/octobre_2013/075-080DrTremblay1013.pdf
Le conflit fémoro-acétabulaire est une entité dont on ne parlait que très peu il y a dix ou quinze ans, même si la littérature en faisait déjà mention au début des années 1900. Les chirurgies de reconstruction de la hanche nous ont fait découvrir ce phénomène qui, selon plusieurs auteurs, pourrait être précurseur des lésions du labrum, de l'apparition prématurée d'une chondropathie et d'une arthrose de la hanche chez les jeunes. Le conflit fémoro-acétabulaire s'inscrit dans un ensemble de situations où la tête du fémur et l'acétabulum entrent en contact de façon précoce du fait de diverses variantes anatomiques que vous découvrirez en tentant de répondre aux questions contenues dans le présent article.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
conflit fémoro-acétabulaire
article de périodique
image

---
N1-VALIDE
L'arthrose de la hanche oui, on peut aider beaucoup !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/octobre_2013/083-089DrBoutet1013.pdf
L'Arthrose est la forme la plus commune d'affection ostéoarticulaire. Parmi tous les cas, on estime que 40 % des patients souffrent de coxarthrose ou de gonarthrose d'intensité modérée ou grave. La hanche est la deuxième plus grosse articulation atteinte après le genou. La prévalence serait de 10 % chez les gens de plus de 35 ans1,2. L'arthrose est une maladie articulaire chronique caractérisée par une détérioration du cartilage articulaire et de l'os sous-chondral.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
coxarthrose
coxarthrose
article de périodique

---
N1-VALIDE
La BPCO : en attendant la fin du tabagisme !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2013/11/
Indication du niveau de preuve, la BPCO en attendant la fin du tabagisme ! La bronchopneumopathie chronique obstructive bien plus que le poumon le défi du diagnostic de la BPCO l'heure du bilan le traitement de la BPCO vers un accommodement raisonnable entre bienfaits et risques la réadaptation respiratoire et la BPCO une intervention musclée Partenaires jusqu'au dernier souffle la BPCO en fin de parcours
2013
false
true
true
Le Médecin du Québec
Canada
français
broncho-pneumopathie chronique obstructive
article de périodique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
soins terminaux
malades en phase terminale
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N1-VALIDE
La dégénérescence maculaire liée à l'âge comment y voir clair ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/decembre_2013/029-037DrBergeron1213.pdf
Mme Tremblay, 56 ans, fumeuse et obèse aux yeux bleus, que vous traitez pour une hypertension artérielle, est dirigée en ophtalmologie par son optométriste avec les photos de son fond d'oeil droit. Elle se plaint d'une déformation des lettres à la lecture depuis un mois, que ses nouvelles lunettes n'ont pas corrigée. Comment, comme médecin traitant, pouvez-vous aider cette patiente dans son suivi et quels conseils lui suggérez-vous ? Quelle est l'évolution possible ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
dégénérescence maculaire
article de périodique
image
facteurs de risque
dégénérescence maculaire
dégénérescence maculaire

---
N1-VALIDE
Le glaucome aigu ou chronique une bombe à retardement
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/decembre_2013/039-047DreDesgroseilliers1213.pdf
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
glaucome
article de périodique
questions réponses
glaucome

---
N1-VALIDE
Le syndrome de l'oeil sec
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/decembre_2013/049-056DrRacine1213.pdf
Le syndrome de sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle des larmes et de la surface oculaire associée à des symptômes d'inconfort et de fluctuations visuelles résultant d'une anomalie du film lacrymal en raison d'une insuffisance de production ou encore d'une évaporation excessive. Les symptômes de sécheresse oculaire sont parmi les plaintes les plus fréquentes des patients qui consultent en ophtalmologie. Il s'agit d'un problème pouvant limiter grandement les activités de la vie quotidienne, comme la lecture, l'utilisation d'un ordinateur et la conduite automobile
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
syndromes de l'oeil sec
article de périodique
facteurs de risque
signes et symptômes
syndromes de l'oeil sec
syndromes de l'oeil sec

---
N1-VALIDE
Comment faire la différence dans la rétinopathie diabétique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/decembre_2013/057-065DreBoucher1213.pdf
Le comité d'experts du Guide de pratique clinique factuelle de la Société canadienne d'ophtalmologie pour la gestion de la rétinopathie diabétique définit cette affection comme suit : « L'expression rétinopathie diabétique décrit les changements de la rétine induits par le diabète. La rétinopathie diabétique se divise en stades non proliférant et proliférant, tous deux pouvant s'accompagner d'oedème maculaire1 ». Testez vos connaissances sur cette complication fréquente du diabète.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
rétinopathie diabétique
article de périodique
questions réponses
image
rétinopathie diabétique
rétinopathie diabétique

---
N1-VALIDE
La vie sans lunettes après 50 ans ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/decembre_2013/067-072DrFanous1213.pdf
Édith a 60 ans. C'est son premier examen chez vous. Comme sa vision diminue depuis quelque temps, elle est curieuse de savoir ce qui lui arrive. Elle a fait beaucoup de recherches sur Internet et souhaite avoir votre opinion professionnelle. À l'examen, vous constatez un début de cataracte. Ce constat l'inquiète. Elle aimerait donc que vous lui expliquiez ce que cela signifie. Saurez-vous répondre à toutes ses questions ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
cataracte
article de périodique
extraction de cataracte
information en santé des consommateurs

---
N1-VALIDE
L'érythroplasie vous fait-elle pâlir ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/F%C3%A9vrier%202013/033-040DrBergeron0213.pdf
Monsieur Trépanier, 64 ans, veut faire évaluer une « lésion blanche et rouge » sur le côté gauche de sa langue). Il fume un paquet de cigarettes par jour depuis maintenant 40 ans et consomme au moins deux verres de vin quotidiennement. Il vous consulte aujourd'hui, car la lésion saigne depuis une semaine. Une otalgie est aussi apparue il y a deux jours. « Y a-t-il un lien ? », vous demande-t-il.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
érythroplasie
questions réponses
leucoplasie buccale
image

---
N1-VALIDE
L'insuffisance cardiaque : prise en charge et qualité de vie
http://lemedecinduquebec.org/archives/2013/4/
Introduction Insuffisance cardiaque histoire chronique... renouvelée Formation continue L'insuffisance cardiaque : Annexe 13 - Approche réflexive Post-test : L'insuffisance cardiaque Nouveautés en insuffisance cardiaque Attention aux pièges pharmacologiques en cas d'insuffisance cardiaque ! L'insuffisance cardiaque au cabinet : Oufff ! L'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection préservée : mythe ou réalité ? L'insuffisance cardiaque de novo : que faire ?
2013
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
défaillance cardiaque
article de périodique
questions réponses
défaillance cardiaque
défaillance cardiaque

---
N1-VALIDE
L'épistaxis les étapes « goutte à goutte »
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Mai_2013/031-038DrDeschenes0513_web.pdf
L'épistaxis est un problème qui demande une approche systématique. S'il doit privilégier l'hémostase locale du saignement antérieur léger et visible, le médecin de famille dispose d'assez d'outils pour maîtriser les saignements plus importants et saura assurer le suivi, orienter le patient en ORL et hospitaliser au besoin.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
épistaxis
article de périodique
algorithme
techniques d'hémostase
cautérisation

---
N1-VALIDE
Les infiltrations périarticulaires vaincre la peur de faire mal pour faire du bien
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Mai_2013/047-053DreAlbert0513.pdf
« Ah docteur ! Vous savez tout ce qu'on dit autour de moi à propos des piqûres de cortisone ? Il paraît que ça peut détruire les articulations et les tendons. Et que ça peut faire prendre du poids aussi ? » Combien de fois avez-vous dû répondre à ce genre de commentaires lorsque vous souhaitiez faire une infiltration ? Que répondez-vous à ces patients pour qui l'infiltration de cortisone serait préférable à la prise d'anti-inflammatoires par voie orale ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
traitement corticostéroïde
corticothérapie
injections articulaires
article de périodique
hormones corticosurrénaliennes
injections articulaires
cas clinique

---
N1-VALIDE
Du changement au menu antalgique : la famille s'agrandit
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/031-038MmeNeron0613.pdf
Le soulagement de la douleur est au centre de la pratique en soins palliatifs. Entre la codéine et la morphine, il y a une marche à combler. Au cours des dernières années, de nouvelles possibilités pharmacologiques se sont ajoutées à notre boîte à outils, nous permettant de diversifier nos choix. Le prescripteur rêve à des molécules qui associent plusieurs bienfaits et qui ne comportent pas trop d'interactions ni de contre-indications. Où les nouveaux agents se situent-ils dans la pharmacopée antalgique ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
douleur
article de périodique
analgésiques morphiniques
cas clinique
fentanyl
phénols
tapentadol
buprénorphine
soins palliatifs
soins terminaux

---
N1-VALIDE
Et s'il y avait urgence ? Sauriez-vous quoi faire ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/055-061DreFarley%200613_v6.pdf
En prévision de la garde de fin de semaine, vous transmettez à votre collègue, le DrTremblay, l'information sur les patients en fin de vie pour lesquels un suivi est nécessaire. MmeRiopel a vu sa douleur au dos s'intensifier et éprouve une faiblesse à la jambe gauche. MmeDesmarais commence à s'agiter. M. Surprenant présente depuis peu une hémoptysie discrète. M. Legros a connu une augmentation subite du diamètre de son cou accompagnée de dyspnée. Votre collègue, nouveau venu dans le service, pense retourner à la maison, effrayé qu'il est par les défis à relever. Vous lui exposez une approche clinique pour toutes ces situations urgentes. Est-il rassuré ?'
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
soins terminaux
urgences
traitement d'urgence
syndrome de compression médullaire
agitation psychomotrice
hémorragie
syndrome de la veine cave supérieure
article de périodique

---
N1-VALIDE
Comment soulager la douleur chez la personne fragilisée
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/039-046DreDion0613.pdf
MmePellerin, 70 ans, souffre d'un cancer du poumon. Elle est hypertendue et sa clairance de la créatinine est de 39 ml/min. Elle éprouve une douleur modérée au bassin. Une scintigraphie osseuse a montré plusieurs foyers de métastases osseuses, dont un au niveau de l'aile iliaque droite. M. Vincent vient de recevoir un diagnostic d'hépatocarcinome. Il souffre depuis plusieurs années d'une cirrhose (classe B de l'échelle de Child-Pugh) et se plaint d'une douleur constante à l'hypocondre droit. Il aime bien prendre quelques verres de vin en soirée, mais il n'ose pas trop en parler. Comment peut-on soulager ces deux patients ? Quels sont les analgésiques recommandés ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
insuffisance hépatique
insuffisance rénale
douleur
article de périodique
analgésiques
soins palliatifs

---
N1-VALIDE
Les symptômes respiratoires en fin de vie si c'était plus souffrant que la douleur ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/047-054DreLamoureux0613_v2.pdf
Vous arrivez au chevet de Mme Latendresse, 62 ans, qui souffre d'un cancer du sein avec métastases pulmonaires et cérébrales. Elle est principalement alitée, s'alimente peu et présente une dysphagie depuis l'évolution de ses métastases cérébrales. La patiente est à bout de souffle. Elle est tachypnéique, tousse et a beaucoup de sécrétions. On dirait qu'elle étouffe ! Sa famille est paniquée. Que faites-vous ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
insuffisance respiratoire
soins terminaux
toux
dyspnée
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les antiémétiques ad nauseam
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/065-072DreTradounsky0613.pdf
Mme Noiseux, une patiente de 65 ans, souffre d'un cancer du poumon non à petites cellules depuis deux ans. Elle a reçu un traitement de chimio- et de radiothérapie. À son examen de suivi, il y a deux mois, elle a eu une fâcheuse nouvelle. Elle a en effet appris qu'elle avait une récidive au niveau du foie. Elle a décidé de ne pas suivre de nouveaux traitements de chimiothérapie, car les premiers lui avaient occasionné beaucoup d'effets indésirables. Aujourd'hui, elle vous consulte pour des nausées qui persistent depuis plus de deux semaines
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antiémétiques
article de périodique
nausée
vomissement
tumeurs du poumon
soins terminaux
soins palliatifs

---
N1-VALIDE
Le psoriasis - les traitements topiques : comment s'y retrouver
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/077-080info-comprimee0613.pdf
Le psoriasis est une dermatose chronique fréquente qui touche environ 2 % de la population. Cette maladie est transmise génétiquement sur un mode dominant, avec une pénétrance variable. Les lésions du psoriasis, soit des plaques érythémateuses avec des squames argentées qui saignent lorsqu'on les soulève, sont caractéristiques. C'est ce qu'on appelle le signe d'Auspitz. Dans la majorité des cas, les patients sont atteints d'une forme légère à modérée de la maladie. Les traitements par voie topique constituent alors un choix qui s'avère à la fois hautement efficace et sûr pour le patient. Dans les cas plus graves, ils peuvent également servir de traitement complémentaire à un traitement par voie orale ou à la photothérapie.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
psoriasis
administration par voie topique
article de périodique
produits dermatologiques

---
N1-VALIDE
Former des cliniciens érudits relever le défi d'enseigner et de pratiquer la médecine factuelle
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Juin_2013/087-090Pedago0613.pdf
Nous sommes bombardés quotidiennement d'information scientifique. De nouveaux médicaments prometteurs font leur apparition alors que d'autres font l'objet d'avis d'effets indésirables graves. Intégrer avec un esprit critique les données de la science est plus que jamais nécessaire pour le médecin en formation et en pratique afin de prendre en charge de façon optimale les problèmes de santé des patients
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
médecine factuelle
article de périodique

---
N1-VALIDE
Suis-je épileptique docteur ? première perte de connaissance : le coeur ou le cerveau ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/juillet_2013/025-030DreThibault0713.pdf
M. Réal Desjardins, homme d'affaires de 56 ans, a perdu connaissance au travail. Un collègue a entendu un bruit sourd et l'a trouvé au sol. M. Desjardins, a repris connaissance dans l'ambulance. À l'hôpital, l'externe de garde le prend en charge. Perplexe, il se questionne.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
épilepsie
article de périodique
épilepsie

---
N1-VALIDE
Le traitement pharmacologique de l'épilepsie comment s'y retrouver ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/juillet_2013/031-038DrDesbiens0713.pdf
Dans la dernière année, MmeSanschagrin, 35 ans, a présenté deux crises convulsives non provoquées. Les deux fois, les témoins ne sont arrivés sur les lieux qu'à la fin des crises et n'ont observé que des clonies des quatre membres et une phase de confusion autorésolutive de quelques minutes. L'examen neurologique, fait à l'urgence par la suite, était normal. L'examen d'imagerie par résonance magnétique cérébrale ne révélait rien d'anormal non plus et l'électroencéphalogramme indiquait des anomalies épileptiformes dont la nature (focale ou généralisée) n'était pas spécifiée dans le rapport verbal. Comment allez-vous amorcer le traitement de MmeSanschagrin et répondre à ses questions sur les ris - ques et les inconvénients des antiépileptiques ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
épilepsie
anticonvulsivants
article de périodique

---
N1-VALIDE
L'épilepsie au quotidien
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/juillet_2013/041-047DrVerret0713.pdf
L'épilepsie a des répercussions importantes sur la vie de la personne qui en est atteinte. La scolarisation, les interactions sociales, la capacité à obtenir et à garder un emploi, la contraception et la grossesse, la conduite automobile et la perception que la personne a d'elle-même s'en trouvent touchées. Les situations cliniques suivantes illustrent quelques-uns de ces aspects.
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
épilepsie
article de périodique
conduite automobile

---
N1-VALIDE
L'épilepsie à travers les âges
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/juillet_2013/049-056DrVerret0713.pdf
Juliette, 4 ans, entre en convulsions au décours d'une grippe. Aurélie, 15 ans, a des récidives de convulsions après cinq ans d'accalmie. Xavier, 72 ans, présente des altérations de l'état de conscience, possiblement d'origine épileptique. Comment les particularités liées à l'âge de ces patients influeront-elles sur les décisions thérapeutiques et la conduite du médecin ?
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
épilepsie
article de périodique
facteurs de l'âge
enfant
adolescent
sujet âgé
épilepsie
épilepsie
anticonvulsivants

---
N1-VALIDE
Le coeur du traitement de l'infarctus du myocarde en 2013 : définition, thrombolyse et nouveaux antiplaquettaires
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%c3%a9decin%20du%20Qu%c3%a9bec/Archives/2010%20-%202019/2013/Septembre_2013/035-042DrThibodeau-Jarry2013.pdf
Dans le présent article, nous tenterons de clarifier le recours aux différents traitements du syndrome coronarien aigu à l'aide de trois cas arrivant à l'urgence d'un centre périphérique
2013
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
syndrome coronarien aigu
infarctus du myocarde
algorithme
traitement d'urgence

---
N1-VALIDE
Le syndrome de Guillain-Barré
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-01-2012/055-060DrePinard0112.pdf
Mme Barrée, 45 ans, se présente à l'urgence parce qu'elle est incapable de monter les escaliers depuis trois jours et qu'elle souffre d'une faiblesse dans les jambes depuis une semaine ainsi que d'engourdissements aux pieds depuis deux semaines. Elle mentionne également une asymétrie faciale. À l'examen physique, vous constatez une parésie des membres inférieurs associée à une aréflexie. L'examen sensitif est normal. Que faites-vous ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
syndrome de Guillain-Barré
syndrome de Guillain-Barré
syndrome de Guillain-Barré
diagnostic différentiel

---
N1-VALIDE
Le Médecin du Québec
http://www.fmoq.org/fr/mdq/
http://www.lemedecinduquebec.org/
parutions récentes, archives, moteur de recherche, post-tests, liens utiles
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
Québec
médecine générale
périodique

---
N1-VALIDE
Docteur, j'ai des engourdissements !
http://www.lemedecinduquebec.org/Media/115805/029-035DrGrand%E2%80%99Maison0112.pdf
La prise en charge des engourdissements nécessite une description de la distribution et de l'évolution des paresthésies et des symptômes associés ainsi que la recherche de signes neurologiques
2012
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
cas clinique
troubles neurologiques de la marche
paresthésie
hypoesthésie

---
N1-VALIDE
L'examen clinique et l'évaluation de la maladie artérielle périphérique (MAP) une question de marche
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-03-2012/035-042DrDominguez0312.pdf
La maladie artérielle périphérique (MAP) est généralement décrite comme une obstruction partielle ou complète d'une ou de plusieurs artères périphériques causée par l'athérosclérose.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
maladie artérielle périphérique
signes et symptômes
diagnostic différentiel
article de périodique

---
N1-VALIDE
Traiter la maladie artérielle périphérique marcher mieux et vivre mieux
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-03-2012/045-049DrRoussin0312.pdf
Comme la maladie coronarienne, la maladie artérielle périphérique (MAP) se rencontre un peu plus chez les fumeurs et les diabétiques que chez les patients atteints de dyslipidémie et d'hypertension. La maîtrise incomplète des facteurs de risque ne peut donc empêcher l'état du patient d'évoluer jusqu'à devenir symptomatique.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
maladie artérielle périphérique
article de périodique
algorithme

---
N1-VALIDE
La maladie artérielle périphérique symptomatique, quand et comment la traiter
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-03-2012/051-057DrCartier0312.pdf
Une fois que le traitement des facteurs de risque est maximisé et que le patient suit bien son programme de marche, doit-on intervenir ? Et surtout, quand et comment
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
maladie artérielle périphérique
maladie artérielle périphérique
article de périodique
algorithme

---
N1-VALIDE
L'accident ischémique transitoire méfiez-vous de l'eau qui dort
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-03-2012/061-066DrLanthier0312_v2.pdf
DANS LE CADRE de l'accident ischémique transitoire (AIT), le déficit neurologique ne dure généralement que quelques minutes. La récupération complète peut être faussement rassurante. Il faut cependant se méfier de l'eau qui dort. En effet, cinq pour cent des personnes qui subissent un AIT connaîtront un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique dans les 48 heures
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
accident ischémique transitoire
diagnostic différentiel
accident ischémique transitoire
article de périodique

---
N1-VALIDE
L'anévrisme de l'aorte abdominale
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-03-2012/069-074DreLortie0312.pdf
M. X, 70 ans, revient vous voir après son échographie abdominale. Il a des cholélithiases, mais, ô surprise, aussi un anévrisme de l'aorte abdominale de 3,8 cm de diamètre. S'étant informé sur Internet avant de vous consulter, il a maintenant plusieurs questions pour vous. Peut-il encore conduire ? Quel sera le suivi nécessaire ? Advenant que l'on doive traiter son anévrisme, il se demande quelle approche est la meilleure : « la grosse opération » ou « la petite avec des cathéters » ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
anévrysme de l'aorte abdominale
anévrysme de l'aorte abdominale
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les hépatites virales
http://lemedecinduquebec.org/archives/2012/4/
Les hépatites virales : des progrès enthousiasmants Les marqueurs des hépatites virales : au-delà de l'ABC ! Les hépatites aiguës : pour ne pas être pris au dépourvu Chronique de l'hépatite B L'hépatite C chronique une maladie curable ! Quand l'hépatite se complique prise en charge de la cirrhose Virus des hépatites ? Défense d'entrer : comment protéger vos patients
2012
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
hépatites virales humaines
marqueurs biologiques
maladie aiguë
hépatite B chronique
hépatite C chronique
cirrhose du foie
hépatites virales humaines
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les blessures en médecine sportive pédiatrique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-06-2012/035-041DreDiLiddo0612.pdf
Vous avez récemment lu un article sur les blessures de surmenage chez les enfants à la suite d'une augmentation de l'entraînement intensif et de la spécialisation précoce dans un sport unique. Cette tendance vous inquiète, d'autant plus que l'école à côté de votre nouvelle clinique offre un programme sport-études depuis septembre. Vous sentez que votre clientèle sportive va rapidement s'accroître ! Vous vous rappelez que les enfants ne sont pas des petits adultes et qu'ils peuvent avoir des blessures particulières. Saurez-vous garder le rythme avec tous ces sportifs ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
arthrographie
traumatismes sportifs
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
Le mal de dos chez l'enfant sportif quand faut-il s'inquiéter ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-06-2012/065-071DreHupin0612.pdf
Une mère vient vous consulter avec son fils de 13 ans qui a mal au dos. La première chose qu'elle vous mentionne est que son fils est le joueur étoile de son équipe de hockey et que le problème ne peut plus durer. Devant vous, le jeune homme est assis le dos courbé et les épaules tombantes. Il se plaint de douleur quotidiennement depuis trois mois, surtout après un entraînement intense. Il s'absente même de ses pratiques pour cette raison. Il a consulté un chiropraticien qu'une connaissance lui avait recommandé. Toutefois, après cinq séances, rien n'a changé.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
618.920 472 - Douleur chez les enfants
sports
traumatismes sportifs
adolescent
dorsalgie

---
N1-VALIDE
Le traumatisme craniocérébral bien planifier le retour au jeu
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-06-2012/073-082DreLeclerc0612.pdf
Pierre-Luc, 16 ans, se présente au service de consultation sans rendez-vous de votre clinique lundi matin. L'infirmière au triage vous mentionne qu'il se plaint d'étourdissements, de nausées et de céphalées depuis son match de hockey du midget AAA samedi soir. Il se rappelle avoir été plaqué contre la bande et être tombé sur la glace, l'arrière de sa tête ayant frappé la glace. Il s'est relevé seul, s'est rendu au banc, mais n'a pas rejoué, le match tirant à sa fin. Pourra-t-il jouer à son match jeudi prochain ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
questionnaire
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes sportifs
adolescent

---
N1-VALIDE
Vulnérable, le genou du jeune sportif
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-06-2012/043-050DreMartin0612.pdf
Vous êtes bénévole lors d'un slalom géant ayant lieu dans votre région. La section que vous surveillez est particulièrement difficile à négocier. Mathieu, jeune espoir de 12 ans, s'y présente et son ski gauche accroche une porte. Sa fixation ne lâche pas et vous voyez très bien le mouvement inquiétant en valgus et en flexion que subit son genou. Il termine sa chute à quelques mètres de vous. Il ne réussit pas à se relever et semble très souffrant. Il est donc rapidement examiné sur la pente par les secouristes et vousmême. C'est son genou gauche qui est apparemment traumatisé, mais il ne semble pas y avoir de problème important d'alignement du membre atteint.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
traumatismes du genou
traumatismes sportifs
enfant

---
N1-VALIDE
L'essentiel du tremblement essentiel en dix questions
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-08-2012/023-029DreSoland0812.pdf
Le tremblement essentiel est défini cliniquement par la présence d'un tremblement postural ou kinétique des deux membres supérieurs, sans autre anomalie à l'examen neurologique
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
tremblement essentiel
tremblement essentiel

---
N1-VALIDE
Ne tremblez plus devant la maladie de Parkinson !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-08-2012/031-037DreBeaulieu-Boire0812_vfin.pdf
M. Tremblay, 60 ans, vous consulte, car il se croit atteint de la maladie de Parkinson. Depuis six mois, il a noté un tremblement de son membre supérieur droit et se dit plus lent dans ses activités. Après avoir effectué une recherche sur Internet, il est très inquiet. Il a peur que ses symptômes soient les premières manifestations de la maladie de Parkinson. Que lui répondez-vous ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
algorithme
maladie de Parkinson

---
N1-VALIDE
Le traitement de la maladie de Parkinson pour ne pas rester figé !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-08-2012/039-044DrJodoin0812.pdf
M. Tremblay, 60 ans, revient vous voir au cabinet un mois après l'annonce de son diagnostic de maladie de Parkinson débutante. Il a plusieurs questions à vous poser après avoir fait des recherches sur Internet. Il est inquiet et compte sur vous pour l'éclairer sur les divers choix thérapeutiques possibles. Comment vous y prenez-vous pour commencer le traitement ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
maladie de Parkinson

---
N1-VALIDE
Les symptômes non moteurs la face cachée de la maladie de Parkinson
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-08-2012/045-051DreLepage0812_vfin.pdf
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
maladie de Parkinson
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
La dyskinésie tardive toujours d'actualité
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-08-2012/053-059DrBlanchet0812.pdf
Cet article se veut une mise à jour nécessaire sur la dyskinésie tardive et son approche.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
troubles de la motricité
troubles de la motricité
troubles de la motricité

---
N1-VALIDE
Des outils diagnostiques et thérapeutiques comment les démêler sans trop se mêler ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-09-2012/029-035DreRozefort0912.pdf
À la clinique de consultation sans rendez-vous, le nombre de patients ayant des problèmes de santé mentale semble augmenter et prend beaucoup de votre temps. Poser un diagnostic pour un trouble de santé mentale en quinze minutes à l'aide de certains outils, est-ce possible ? Comment interpréter les résultats ? Peut-on employer ces outils pour le suivi ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
trouble dépressif
troubles cognitifs
troubles anxieux

---
N1-VALIDE
Docteur, ça ne va vraiment pas ! dix questions de vos patients anxieux
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-09-2012/039-045DrZacchia0912.pdf
Vous vivez vraiment une dure journée au cabinet. Votre salle d'attente est pleine, les patients se plaignent et, pour empirer les choses, M. Ouimet n'arrête pas de vous poser « une dernière question ». Il s'agit de sa quatrième visite en un mois et vous n'avez toujours pas réussi à le rassurer sur son état de santé. N'ayez crainte ! Ce guide vous aidera à comprendre les pensées de vos patients anxieux et à répondre à leurs questions courantes.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
troubles anxieux

---
N1-VALIDE
Encore un dépressif - Comment le traiter sans déprimer ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-09-2012/047-052DrIskandar0912.pdf
Au moins un nouveau patient atteint de dépression vous consulte chaque jour. Le tableau clinique de chacun est unique. Il est donc essentiel d'être à la fine pointe de l'information concernant le traitement de la dépression. Cet article vous propose une approche clinique et thérapeutique rapide et efficace.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
trouble dépressif majeur
antidépresseurs
trouble dépressif majeur

---
N1-VALIDE
Les antipsychotiques atypiques à toutes les sauces
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-09-2012/063-068DrIskandar0912.pdf
Les antipssychotiques constituent la base du traitement chimiothérapeutique des psychoses. Leur usage doit être pondéré et la surveillance du traitement, rigoureuse
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antipsychotique atypique
article de périodique
troubles mentaux
neuroleptiques

---
N1-VALIDE
Prise en charge des complications de la chimiothérapie pas si compliquée !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-10-2012/047-053MmeCarrier1012.pdf
Dans cet article, nous décrirons les principales complications aiguës de la chimiothérapie, les mesures de prévention à adopter et les traitements.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antinéoplasiques
tumeurs
article de périodique

---
N1-VALIDE
La neutropénie fébrile un sujet chaud
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-10-2012/057-064DreGoyette1012.pdf
La neutropénie fébrile se définit par une fièvre et une importante neutropénie.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
neutropénie fébrile induite par la chimiothérapie
neutropénie fébrile
fièvre
article de périodique

---
N1-VALIDE
Adénopathie biopsie ou observation ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-10-2012/039-044DrCarrier1012.pdf
MmeTremblay, une patiente de 55 ans atteinte d'épilepsie, vous consulte parce qu'elle a noté une bosse dans son cou il y a quelques jours. À l'anamnèse, elle dit avoir aussi un « gros bouton » douloureux sur la tête. À l'examen physique, en plus du furoncle au cuir chevelu et d'un ganglion cervical d'un centimètre, vous constatez la présence d'une adénopathie axillaire droite de 2 cm. L'examen des seins est normal. Une simple histoire d'adénopathie réactionnelle devient alors pour vous une autre énigme à résoudre
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
maladies lymphatiques
maladies lymphatiques
arthrographie

---
N1-VALIDE
Arrêt de traitement chez les patients atteints de cancer entre l'abandon et l'acharnement
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-10-2012/073-078DrePerron1012.pdf
Plusieurs années ont passé depuis le diagnostic initial de MmeTremblay. Il y a deux ans, elle a présenté une récidive de son cancer du sein sous forme de métastases hépatiques. Elle a reçu plusieurs traitements de chimiothérapie palliative et d'hormonothérapie, mais son oncologue lui a expliqué la semaine dernière que la maladie avait progressé malgré la dernière série de traitements de chimiothérapie possible. Mme Tremblay se sent ambivalente : est-ce qu'elle « abandonne » ou est-ce qu'elle « s'acharne » à demander une chimiothérapie expérimentale ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
soins de maintien des fonctions vitales
tumeurs
article de périodique

---
N1-VALIDE
La polyarthrite rhumatoïde PAR où commencer ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-11-2012/039-045DrMorin1112.pdf
La polyarthrite rhumatoïde touche environ 1 % de la population de toutes les tranches d'âge, la majorité des cas survenant entre 40 et 70 ans1. Maladie au spectre clinique hétérogène, elle va d'un tableau clinique limité et bénin à une atteinte grave et destructrice. Au cours des dernières années, l'arrivée de nouveaux outils de classification, de suivi clinique et de traitement a augmenté l'importance du rôle du médecin de famille dans la prise en charge de cette maladie, particulièrement au moment des symptômes initiaux.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
polyarthrite rhumatoïde
article de périodique
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde

---
N1-VALIDE
Les 10 concepts-clés à connaître sur les biothérapies
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-11-2012/047-054DreLessard1112.pdf
L'arrivée des diverses biothérapies a complètement bouleversé le monde des maladies rhumatismales. Les répercussions de ces nouveaux traitements sur la qualité de vie des patients suivis en rhumatologie ont été immenses. Souvent méconnues et craintes de l'omnipraticien, ces molécules novatrices ont un profil d'effets indésirables relativement limité que le clinicien gagnerait à mieux connaître...
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
biothérapie
article de périodique
rhumatismes

---
N1-VALIDE
Goutte, pseudogoutte et hydroxyapatite cristallisez vos connaissances !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-11-2012/065-072DreDrouin1112.pdf
LA GOUTTE EST un sujet plus vaste et plus complexe que la simple crise de podagre aiguë du patient alcoolique. Trois principaux types de cristaux peuvent occasionner une arthropathie inflammatoire aiguë ou chronique. La goutte, une arthrite liée aux cristaux d'urate monosodique, est probablement la plus connue. La pseudogoutte, quant à elle, est plutôt causée par des dépôts de pyrophosphate de calcium (on utilise souvent l'acronyme CPPD pour « calcium pyrophosphate dihydrate »). Enfin, la maladie à hydroxyapatite est attribuable à des dépôts de phosphate de calcium basique, le plus souvent dans les tissus mous périarticulaires. La tendinite calcifiée de la coiffe des rotateurs en est un exemple fréquent. Testons donc vos connaissances sur le sujet par un jeu-questionnaire. Vrai ou faux ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
goutte
article de périodique
image
questionnaire
goutte
goutte

---
N1-VALIDE
Mono ou poly passez ou ne passez pas GO
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-11-2012/029-036DreDessureault1112.pdf
Environ une consultation sur sept en soins de première ligne portera sur une lésion musculosquelettique, cause la plus fréquente d'invalidité et d'absentéisme au travail. La clé du diagnostic reste l'anamnèse et l'examen clinique. En effet, les analyses de laboratoire ne seront utiles que dans un contexte clinique approprié.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
arthrite
polyarthrite rhumatoïde
article de périodique
monoarthrite, non précisée
questionnaire

---
N1-VALIDE
Palpiter, c'est sérieux ... parfois !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/035-040DrLoranger1212.pdf
Les palpitations sont fréquentes. Nous le savons tous. Cependant, fréquence n'égale pas clarté ! En effet, nos patients ont souvent de la difficulté à décrire leurs symptômes. Par ailleurs, la plupart des ouvrages de référence ne font qu'effleurer les palpitations dans le chapitre des arythmies. Nos patients sont inquiets. Comment pouvons-nous les aider ? Comme médecins, quand devons-nous nous inquiéter ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
troubles du rythme cardiaque
article de périodique
algorithme
troubles du rythme cardiaque

---
N1-VALIDE
Bradyarythmies de la personne âgée : vieillir sans trop ralentir
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/051-058DrVanier1212.pdf
La bradycardie se définit comme une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements par minute (bpm). Cependant, elle n'est pas toujours pathologique, étant courante chez des personnes saines. Par conséquent, la première étape de l'évaluation est de déterminer s'il s'agit d'une bradycardie symptomatique et, dans un second temps, de la caractériser à l'ECG.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
bradycardie
sujet âgé
article de périodique
questions réponses

---
N1-VALIDE
Traitement antithrombotique et fibrillation auriculaire y a-t-il du nouveau ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/059-064DrBenzazon1212.pdf
MmeEffa se présente à votre cabinet, car elle a depuis peu des palpitations. Vous notez un pouls irrégulièrement irrégulier et confirmez la fibrillation auriculaire. À 68 ans, elle est par ailleurs en bonne santé et ne prend aucun médicament. « Et alors ? », vous dit-elle lorsque vous lui annoncez la nouvelle. Bonne question ! Y a-t-il lieu de s'inquiéter ?
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
fibrinolytiques
traitement thrombolytique

---
N1-VALIDE
Troubles électrolytiques reconnaître l'urgence d'agir !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/043-048DreRanger1212.pdf
Nombreux sont les troubles électrolytiques. En effet, il en existe plus d'une dizaine. Complexes, ils doivent être bien maîtrisés en raison de leurs multiples causes et symptômes non spécifiques. Certaines de leurs manifestations sont bénignes, mais d'autres peuvent occasionner des arythmies, voire la mort. La dépolarisation et la repolarisation cellulaires étant régulées par les différents gradients électrolytiques, une concentration anormale de certains électrolytes peut provoquer un trouble de la conduction cardiaque.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
questions réponses
électrocardiographie
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique

---
N1-VALIDE
Les antipaludéens une affaire de rien !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-12-2012/069-071info-comprimee1212.pdf
Le risque de transmission de la malaria dépend de plusieurs facteurs, notamment de la région géographique visitée et du type de voyage. Avant de prescrire une chimioprophylaxie, il faut donc tenir compte du risque individuel de contracter la maladie, de la région visitée et des résistances aux divers antipaludéens, de l'état de santé du patient, du coût du médicament et des effets in dé si ra bles potentiels.
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antipaludiques
paludisme
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les douleurs neuropathiques
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2012/MQ-01-2012/063-070DrCl%C3%A9ment0112.pdf
Les douleurs neuropathiques représentent des défis diagnostiques et thérapeutiques. La prise en charge doit être globale et axée sur le profil du patient. Les attentes doivent être réalistes par rapport à un problème souvent réfractaire au traitement médical
2012
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
névralgie
névralgie
névralgie

---
N1-VALIDE
La médecine factuelle : quand art et science vont de pair !
http://lemedecinduquebec.org/archives/2011/1/
Êtes-vous un clinicien « factuel »? L'information clinique au bout des doigts Une recherche méthodique ou comment se servir des données probantes La lecture ciblée ou comment faire un choix judicieux La médecine factuelle en 15 questions ...
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
pratique factuelle
article de périodique

---
N1-VALIDE
Bronchite et antibiotiques ne pas s'étouffer à en prescrire !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-07-2011/020-024DrWeiss%281%290711.pdf
La bronchite aiguë est une des affections les plus fréquentes en cabinet. Ce diagnostic repose sur un ensemble de symptômes hétéroclites qu'il est parfois difficile de bien séparer et de bien classer. C'est aussi la maladie pour laquelle on prescrit le plus d'antibiotiques en consultation externe, toutes affections confondues, alors que son origine est surtout virale1
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
antibiothérapie
bronchite
antibactériens
maladie aiguë
bronchite

---
N1-VALIDE
La prostatite : diagnostic et antibiothérapie en première ligne
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-07-2011/026-032DrSmith%282%290711.pdf
La prostatite est une affection urologique commune chez l'homme, sa prévalence étant estimée à 9,7 % avec une incidence de récurrence de 20 % à 50 %
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
algorithme
prostatite
prostatite

---
N1-VALIDE
L'infection cutanée : un onguent ? une pilule ? une injection ?
http://www.lemedecinduquebec.org/Media/112031/034-040DreC%C3%B4t%C3%A9(3)0711.pdf
Le diagnostic, la prise en charge et le traitement antibiotique de l'infection cutanée nécessitent rigueur et surveillance. Compte tenu de la prévalence accrue de Staphylococcus aureus extrahospitalier résistant à la méthicilline, nous devons adapter nos interventions, car elles diffèrent de celles qui sont utilisées contre les souches nosocomiales. Connaître les facteurs de risque, les populations plus sensibles et les divers traitements empiriques et savoir quand diriger le malade en milieu hospitalier pour un traitement par voie intraveineuse demeurent des défis de taille
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
cas clinique
infections de la peau
infections de la peau

---
N1-VALIDE
Antibiotiques et grossesse : cas fréquents
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-07-2011/048-054DreAouinati%285%290711_corr2.pdf
La grossesse demande des connaissances spécifiques que plusieurs médecins maîtrisent peu ou mal, car le suivi obstétrical ne fait pas partie de leur pratique courante. Malgré tout, un médecin qui fait de la consultation sans rendez-vous peut être appelé à traiter une femme enceinte présentant des symptômes liés ou non à sa grossesse...
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
antibiothérapie
article de périodique
cas clinique
antibactériens
grossesse
vaginose bactérienne
bactériurie
pneumopathie bactérienne

---
N1-VALIDE
Le retard de croissance chez l'enfant
http://lemedecinduquebec.org/archives/2011/8/
Petit enfant deviendra grand La croissance processus essentiel de l'enfance À la mesure des petits : un défi de taille ! Le défi du bébé décrocheur L'enfant maigrichon et difficile : bras de fer autour des repas ! Petit un jour, petit toujours ?
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
retard de croissance staturo-pondérale
enfant

---
N1-SUPERVISEE
La prostate : questionnement et controverse
Hypertrophie bénigne de la prostate; antigène prostatique spécifique ; dépistage ; cancer de la prostate
http://lemedecinduquebec.org/archives/2011/6/
La prostate : questionnement et controverse; Encore des lignes directrices!? Laissez-vous guider.; Cure de relaxation ou d'amaigrissement pour votre prostate; Hypertrophie bénigne de la prostate : défiez les limites du traitement médical; L'APS judicieusement et avec doigté : le point de vue de l'omnipraticien; Dépister ou ne pas dépister, voici la réponse - le point de vue de l'urologue
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
tumeurs de la prostate
hyperplasie de la prostate
antigène spécifique de la prostate
toucher rectal
dépistage systématique
adulte d'âge moyen

---
N1-SUPERVISEE
La souffrance du médecin un malaise éthique ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-04-2011/051-055MQuintin0411.pdf
En tant que médecin, vous devez faire face à la maladie, à la souffrance, à la mort et au deuil. Vous devez régulièrement annoncer à vos patients des diagnostics qui brisent le sens de leur vie. Vous participez à leur détresse, sauf que vous n'avez ni les mots pour le leur expliquer ni les réponses à leurs questions. Pire, la douleur chez l'autre fait écho à votre propre interrogation sur la signification de l'existence. Ce que vivent vos patients vous touche, car c'est un peu de vous-même dont il s'agit. Même si sur le plan professionnel tout va pour le mieux, vous êtes atteint dans votre être. Avec le temps, la souffrance devient insupportable.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
éthique médicale
médecins
stress psychologique
exposition professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Désaccord sur les soins en fin de vie sortir de l'impasse !
soins terminaux ; éthique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-04-2011/037-042DreBoire-Lavigne0411.pdf
M. Kiriakis, 62 ans, se trouve aux soins intensifs depuis trois semaines à la suite d'un choc septique. Selon son médecin, son décès est imminent. L'équipe de soins souhaite cesser certains traitements, dont la réanimation cardiorespiratoire (RCR), la perfusion d'amines, l'administration d'antibiotiques et en dernier lieu le recours au respirateur. Elle voudrait également soulager l'inconfort manifeste du patient. Lors d'une première discussion, la femme et les enfants de ce dernier, atterrés, demandent de poursuivre les efforts pour le maintenir en vie.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
controverses et dissensions
éthique clinique
soins terminaux
relations famille-professionnel de santé
malades en phase terminale

---
N1-SUPERVISEE
Le refus injustifié d'un traitement vital une question de vie ou de mort
Refus de traitement ; éthique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-04-2011/031-036DreArsenault0411.pdf
M Caron est une patiente de 40 ans à qui l'on vient de diagnostiquer un cancer du sein. Elle a toujours affirmé, dans le passé, qu'elle refuserait toute forme de chimiothérapie ou d'hormonothérapie en pareil cas. L'annonce de la nouvelle l'a atterrée. Selon son oncologue, ses chances de survie avec traitement sont très acceptables et les effets indésirables de la chimio, sans être absents, peuvent être mieux maîtrisés qu'autrefois. Mme Caron semble distraite, absente et ne pose aucune question. Elle ne fait que répéter son opposition à toute forme de traitement. L'oncologue, désireux de l'aider, discute de la situation avec son médecin de famille. Il trouve son comportement plutôt irrationnel et se demande si on ne devrait pas évaluer sa capacité à prendre des décisions.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
éthique médicale
refus de traitement

---
N1-VALIDE
Pour que tout marche - les malformations courantes du pied
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-12-2011/033-038DrDemers1211_ss.pdf
Une de vos patientes arrive au cabinet avec son premier-né, un magnifique garçon d'à peine 2 semaines dont elle est bien sûr très fière. Elle vient vous voir, car elle a plusieurs préoccupations concernant l'allaitement, les suppléments vitaminiques, les selles, les régurgitations, les pleurs et j'en passe ! Elle s'inquiète notamment beaucoup pour un des pieds de son bébé, qu'elle trouve franchement anormal. Les questions repartent. Devra-t-on l'opérer ? A-t-il besoin d'un plâtre ? Marchera-t-il normalement ? Pourra-t-il faire un sport de compétition lorsqu'il sera plus vieux ? Ouf ! Examinons d'abord le pied du petit patient, on verra ensuite.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
anomalies morphologiques congénitales du pied
nouveau-né
anomalies morphologiques congénitales du pied

---
N1-VALIDE
Pas de temps à perdre, ça chauffe - L'hyperthermie chez le nourrisson de moins de 3 mois
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-12-2011/041-049DrDemers1211.pdf
Notre article exposera trois situations cliniques différentes exigeant chacune une approche ciblée. On s'attardera aux causes possibles, aux examens paracliniques nécessaires et au traitement empirique approprié.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
algorithme
fièvre
nouveau-né
nourrisson
infections à streptocoques
streptococcus agalactiae
infections à streptocoques
infections à streptocoques
antibioprophylaxie
infections à streptocoques

---
N1-VALIDE
Les têtes plates ... pas vraiment un casse-tête !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-12-2011/051-057DreL%E2%80%99Allier1211.pdf
La plagiocéphalie positionnelle n'est pas nouvelle. Depuis la recommandation faite par l'American Pediatrics Association en 1996 de placer les bébés sur le dos pour dormir, on remarque une augmentation de la prévalence de la plagiocéphalie, sans que des études n'aient pour autant indiqué clairement une hausse réelle de son incidence1. Néanmoins, cet état inquiète les mères, tout comme les médecins, ce qui justifie l'importance de préciser sa conduite en présence nt ayant la tête plate.
2011
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
plagiocéphalie positionnelle
plagiocéphalie positionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Résumés critiques d'études cliniques
InfoPOEMs
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/021-024InfoPoems0908.pdf
2010
Le Médecin du Québec
Canada
lecture critique d'article
Critique
essais cliniques comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Règles d'or pour prescrire des médicaments aux aînés
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/063-066info-comprimée1210.pdf
Une étude a révélé que 28 % de toutes les visites à l'urgence sont attribuables aux médicaments et que, de cette proportion, plus de 24 % ont nécessité une hospitalisation. Cette même étude a montré que 70% de ces consultations auraient pu être évitées. Il y a donc place à l'amélioration.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
Québec
ordonnances médicamenteuses
sujet âgé
préparations pharmaceutiques
tableau
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les troubles envahissants du développement Déboulonnons les mythes
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_Formation_TED2.pdf
Vous aviez dirigé Michaël, 3 ans, en pédopsychiatrie, car vous soupçonniez un trouble envahissant du développement (TED). Vous le revoyez aujourd’hui,un an plus tard. Son langage s’est beaucoup développé, mais le psychiatre affirme qu’il souffre d’autisme sans déficience intellectuelle associée. Ses parents ont toute une liste de questions.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
article de périodique
Troubles généralisés du développement de l'enfant

---
N1-SUPERVISEE
Que dois-je faire moi-même ? Le rôle du généraliste dans l'autisme
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_Formation_TED4.pdf
Léo a eu son diagnostic d’autisme il y a six ans. Vous le voyez en raison d’une crise anxieuse pendant laquelle il a brisé un objet. Un psychiatre lui a prescrit de la rispéridone, mais il ne l’a pas revu depuis. Ses parents vous demandent de renouveler l’ordonnance et se disent préoccupés de son poids. Vous avez de nombreuses questions.
2010
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
troubles de la communication
troubles de la communication
trouble autistique
enfant
enfant d'âge préscolaire
Relations médecin-patient
médecins de famille
article de périodique
trouble autistique

---
N1-SUPERVISEE
Prescrire de l'AAS, un casse-tête ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_InfoComprimee.pdf
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
analgésiques
anti-inflammatoires
antipyrétiques
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
maladies cardiovasculaires
interactions médicamenteuses
article de périodique
acide acétylsalicylique

---
N1-SUPERVISEE
Les dossiers médicaux électroniques êtes-vous prêts pour l'adoption ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_DroitauBut.pdf
La mise en place des dossiers médicaux électroniques se fait laborieuse au Québec. Nous figurons parmi les provinces les moins informatisées du Canada et accusons également un retard par rapport à de nombreux pays. Le Dossier de santé du Québec (DSQ) monopolise actuellement d’importantes ressources humaines et financières au sein du ministère de la Santé. Pourtant, il ne constitue pas une fin en soi. Il s’agit plutôt d’un premier jalon à l’informatisation du réseau de la santé. Au-delà du DSQ, les dossiers médicaux électroniques représentent un incontournable. La FMOQ en fera donc l’un des objets de ses prochaines négociations. Comme ce sujet est vaste et complexe, nous commençons par un premier article d’introduction permettant de mieux en cerner l’importance.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
dossiers médicaux électroniques

---
N1-SUPERVISEE
La relation médecin-patient : quand la famille s'en mêle
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_PourqueFormContinue.pdf
Louis Porte définissait la relation thérapeutique ainsi : « Une conscience au service d’une confiance ». La confidentialité, le consentement éclairé, l’obligation de divulguer les incidents et les accidents sont autant de dispositions qui visent à préserver cette confiance. C’est dans ce contexte que le médecin reçoit les questions des proches sur différents problèmes, tels que la confidentialité, la remise en question du plan thérapeutique amorcé et la légitimité de leur participation au processus décisionnel.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
relations famille-professionnel de santé
gestion des soins aux patients
médecine générale
article de périodique
relations familiales
Relations médecin-patient

---
N1-SUPERVISEE
Prescrire un examen de radiologie diagnostique : un geste banal?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/027-032DrPlante0410.pdf
Radiographie, tomodensitométrie (CT scan), médecine nucléaire. On ne pourrait plus s’en passer ! Les images sont plus belles que jamais.En couleurs et en 3D,qui plus est.Tellement populaires en fait que les doses de rayonnement battent des records année après année depuis dix ans. Mais est-ce trop ? Y a-t-il des risques associés à ces examens ?
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
diagnostic par imagerie
diagnostic par imagerie
diagnostic par imagerie
diagnostic par imagerie
diagnostic par imagerie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
IRM,échographie et Doppler : mieux en comprendre les risques
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/033-037DrPlante0410.pdf
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
échographie-doppler
échographie-doppler
imagerie par résonance magnétique
article de périodique
risque
imagerie par résonance magnétique

---
N1-SUPERVISEE
Cellulaires et santé : êtes-vous sur la même longueur d'onde que vos patients?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/041-046DrPlante0410.pdf
Téléphone cellulaire, téléphone sans fil, Wi-Fi, Bluetooth. Quand les fils disparaissent, les ondes prennent le relais. Les antennes s’installent un peu partout, depuis les stations de métro jusqu’aux clochers d’église. Même les curés se font poser des questions! Quelles sont ces ondes mystérieuses? Et que diable font-elles à notre corps qui ne peut plus s’en sauver ? Peuvent-elles nuire au système nerveux? Et qu’en est-il du cancer du cerveau?
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
rayonnement électromagnétique
Téléphones portables
champs électromagnétiques
tumeurs
maladie du système nerveux central
santé environnementale
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Vivre sous tension!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/047-052DrParent0410.pdf
Mme Ouatte présente des symptômes de fatigue,des étourdissements, des engourdissements et des difficultés de concentration et d’attention.Elle habite en région rurale à proximité d’une ligne de transport d’électricité.Inquiète pour sa santé et celle de ses deux enfants en bas âge,elle a récemment fait appel à un « expert » en champs électromagnétiques qui a évalué son domicile et l’a déclaré farci de pollution électromagnétique d’extrême basse fréquence.Il lui a aussi mentionné que ce genre d’exposition était associé à l’apparition de leucémies chez les enfants.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
champs électromagnétiques
rayonnement électromagnétique
sensation vertigineuse
fatigue
exposition environnementale
pacemaker
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
J'ai reçu un choc, Doc. Est-ce grave?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/053-057DrRiendeau0410.pdf
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
électrotraumatisme
électrotraumatisme
électrotraumatisme
électrotraumatisme
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La fibromyalgie II : aider le système nerveux à « appliquer les freins »
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Avril%202010/065-067info-comprim%C3%A9e0410.pdf
Si le système nerveux des personnes atteintes de fibromyalgie est dans un état d’hyperexcitabilité, comme nous l’avons évoqué dans un précédent numéro, c’est en partie en raison du mauvais fonctionnement des systèmes endogènes de régulation de la douleur (les contrôles inhibiteurs diffus nociceptifs).
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
interactions médicamenteuses
antidépresseurs
antidépresseurs
article de périodique
fibromyalgie

---
N1-SUPERVISEE
Dans la tête de la Docteure L. : « autopsie » d'une décision
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/031-035DrLaurin0510.pdf
L’histoire que vous allez lire est vraie. Seuls les noms ont été changés pour préserver la réputation des innocents. Vous recevez Mme Blais, 28 ans, que son médecin a envoyée à l’urgence en raison d’un diagnostic probable de grossesse ectopique. La patiente a vu son médecin deux fois en deux semaines. Le diagnostic de grossesse ectopique a été évoqué la veille. Vous êtes surpris de constater que cette femme n’a pas été dirigée tout de suite vers l’urgence.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
prise de décision
grossesse extra-utérine
grossesse
examen physique
examens biologiques
techniques d'aide à la décision
article de périodique
médecins généralistes

---
N1-SUPERVISEE
Quand l'incertitude s'en mêle : travailler sans filet
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/037-041DrSanche0510.pdf
Vous voyez au cabinet Louis,un enfant de 18 mois qui fait de la fièvre depuis 36 heures. Son état général est bon,mais sa température rectale est à 39 C. Une anamnèse rigoureuse et un examen physique minutieux ne révèlent aucun foyer infectieux précis. Que faire ?
2010
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
médecins généralistes
infection
techniques d'aide à la décision
nourrisson
article de périodique
incertitude

---
N1-SUPERVISEE
Je pense, donc je soigne : les dessous de la décision clinique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/045-050DrCaireFon0510.pdf
La journée du Dr Boisvert tire à sa fin.Il ne lui reste plus qu’à revoir les patients dont Paul, l’externe, s’occupe.Cela ne devrait pas être long,car tout le monde « est stable ». Paul s’empresse de parler de MmeNguyen,une patiente de 70 ans hypertendue et diabétique qui a été hospitalisée pour une pneumonie. Paul a remarqué que sa pression artérielle atteint parfois 150 mm Hg/80 mm Hg,au lieu d’être inférieure à 130 mm Hg/80 mm Hg comme le recommandent les guides de pratique.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
examen physique
prise de décision
pratique factuelle
maladie chronique
comorbidité
interactions médicamenteuses
étudiant médecine
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Clinicien et superviseur... même combat!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/053-057MmeAudétat0510.pdf
Votre résident vient vous voir tout enthousiaste et vous dit : «Je viens de voir un cas facile : un syndrome du canal carpien ! ». Il s’agit d’une femme de 50 ans, suivie pour une hypertension et une hypothyroïdie, qui s’est présentée au service de consultation sans rendez-vous en raison d’une fatigue et d’un engourdissement progressif des mains.
2010
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
prise de décision
étudiant médecine
syndrome du canal carpien
fatigue
enseignement médical
médecine générale
internat et résidence
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Raisonnement clinique et décision médicale
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/059-063DrPestiaux0510.pdf
Christian vient vous consulter au retour d’un séjour désastreux en Italie.Il souffre de diarrhées et d’un côlon irritable depuis des années. Il présente aussi de temps en temps des aphtes handicapants et douloureux. Des arthralgies périodiques l’accablent aussi,sans fièvre ni plaintes inflammatoires nettes, sans diagnostic précis non plus. Il vit seul actuellement. Il n’a pas eu d’enfant,même si son épouse était en parfaite santé, et cela le chagrine.
2010
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
diagnostic
techniques et procédures diagnostiques
systèmes d'aide à la décision clinique
techniques d'aide à la décision
Prise de décision clinique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Douleur et démence : comment soulager ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Ao%C3%BBt%202010/037-044DrGossard0810.pdf
Depuis peu,certains membres de l’équipe traitante de Mme Vitaline Meilleur ont remarqué que la patiente semblait souffrante. Ils se demandaient si elle ressentait de la douleur sans être en mesure de l’exprimer verbalement. Les membres de sa famille, au contraire, trouvaient que la dame allait bien et étaient donc réticents à accepter des traitements analgésiques.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
sujet âgé
troubles de la communication
gestion de la douleur
gestion de la douleur
analgésiques
analgésiques
analgésiques
analgésiques
618.920 472 - Douleur chez les enfants
article de périodique
douleur
démence

---
N1-SUPERVISEE
Qui a peur des infections en centre de soins de longue durée?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Ao%C3%BBt%202010/045-049DreFernandez0810.pdf
Vous êtes le médecin de garde du CHSLD où vit Mme Meilleur. On vous appelle parce que votre patiente est moins éveillée depuis le matin, que son élocution est plus laborieuse, qu’elle s’alimente peu et qu’elle veut rester au lit. L’infirmière vous informe que ses signes vitaux sont normaux, mais que sa température rectale est de 37,6 C.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
infection
infection
infection
article de périodique
infection

---
N1-SUPERVISEE
Confort et dignité jusqu'à la fin pour les résidents des CHSLD
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Ao%C3%BBt%202010/051-056DreLebel0810.pdf
Mme Meilleur, résidente en centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) depuis trois ans, est maintenant grabataire et au stade terminal de sa démence. Elle souffre d’une dysphagie importante et a fait deux pneumonies d’aspiration dans les six derniers mois. Voilà qu’elle présente de nouveau un tableau semblable. Son médecin, avec l’accord de ses proches, choisit de ne pas lui prescrire d’antibiotiques et de lui offrir plutôt des soins de confort.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
soins palliatifs
soins palliatifs
soins palliatifs
soins palliatifs
soins palliatifs
relations famille-professionnel de santé
accompagnement de la fin de la vie
accompagnement de la fin de la vie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Troubles cognitifs et psychiatriques : s'y retrouver malgré l'enchevêtrement
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Ao%C3%BBt%202010/069-074DOC0610.pdf
MmeB., 68 ans, se présente à votre cabinet en raison de symptômes anxiodépressifs. En effet, elle vous mentionne des pleurs et une anxiété tels qu’elle refuse, depuis quelques semaines, de rester seule en tout temps. En plus d’une fatigue et d’une perte de poids, la patiente dit entendre des voix. Toutefois, elle se plaint aussi de difficultés quant à sa mémoire récente.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
sujet âgé
troubles cognitifs
troubles cognitifs
troubles cognitifs
troubles mentaux
troubles mentaux
troubles mentaux
troubles mentaux
article de périodique
troubles cognitifs

---
N1-SUPERVISEE
L'insulinothérapie dans le diabète de type 2
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/033-038DreSt-Jean0910.pdf
M. Jean Veupa revient vous voir. Il est diabétique depuis huit ans et prend 10 mg de glyburide par voie orale, 2 f.p.j., ainsi que 850 mg de metformine par voie orale, 3 f.p.j. Son taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) dépasse 8 % depuis des mois. Vous lui faites part de nouveau de la pertinence d’amorcer une insulinothérapie,mais vous obtenez toujours la même réponse.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
insuline
insuline
insuline
insuline
insuline à action rapide
insuline à longue durée d'action
article de périodique
diabète de type 2

---
N1-SUPERVISEE
Après la metformine, point de salut!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/039-045DrFournier0910.pdf
Qui n’a pas déjà fait un test dans une revue grand public pour établir son profil de personnalité. Suis-je du style compétitif, altruiste ou centré sur moi-même ? Quel genre de médecin suis-je quand vient le temps de traiter mes patients diabétiques ?
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
diabète de type 2
hypoglycémiants
hypoglycémiants
hypoglycémiants
hypoglycémiants
association médicamenteuse
association de médicaments
auto-évaluation diagnostique
article de périodique
metformine

---
N1-SUPERVISEE
La néphropathie diabétique : une sucrée de complication!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/049-055DreJodoin0910.pdf
M.Tremblay,que vous connaissez bien,est votre premier patient de la journée.À 53 ans,il fait de l’embonpoint, est sédentaire et fume un paquet par jour.Depuis bientôt onze ans,il est atteint de diabète de type 2 qu’il maîtrise bien par la prise de metformine et de glyburide.Il souffre également de dyslipidémie et prend par conséquent une statine régulièrement.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
diabète
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
hypoglycémiants
hypoglycémiants
article de périodique
néphropathies diabétiques

---
N1-SUPERVISEE
Le diabète : un problème de société!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/056-060DrsFournier_Marceau.pdf
Pour nous évader un peu avant de commencer la rédaction de notre article sur le diabète,nous nous sommes lancés dans la lecture d’un roman policier suédois. Le détective responsable de l’enquête vient d’apprendre qu’il est diabétique. Il raconte qu’à partir du moment où son médecin lui a fait part de son diagnostic jusqu’à la fin de l’entrevue, il n’a rien entendu de ce qu’on lui disait.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
diabète de type 2
diabète de type 2
diabète de type 2
diabète de type 2
diabète de type 2
Relations médecin-patient
observance du traitement médicamenteux
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La collaboration en GMF : pour le meilleur et non le pire!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/061-065MmesLeclerc_Wortman.pdf
M. Rolland Touré, 57 ans, se présente pour son suivi annuel. Il a fait les bilans que vous lui avez prescrits. Sa glycémie à jeun est à 7,8 mmol/l. Elle était à 5,9 lors de son dernier dépistage il y a trois ans. Vous aviez alors discuté rapidement de son embonpoint et de sa sédentarité et l’aviez encouragé à faire de l’exercice et à perdre quelques livres.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
surveillance ambulatoire
autosurveillance glycémique
autosurveillance glycémique
diabète
comportement coopératif
continuité des soins
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La dermite atopique : au-delà des corticostéroïdes topiques
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Septembre%202010/071-073info-comprim%C3%A9e0910.pdf
La dermite atopique, aussi connue sous le nom d’eczéma et de dermatite atopique, constitue un motif de consultation fréquent en omnipratique (jusqu’à 20 % des enfants et de 1 % à 3 % des adultes). Le traitement de l’eczéma peut paraître fort simple, mais il n’en est pas toujours ainsi pour le patient… et même pour le médecin.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
eczéma atopique
hormones corticosurrénaliennes
hormones corticosurrénaliennes
hormones corticosurrénaliennes
hormones corticosurrénaliennes
traitement corticostéroïde
corticothérapie
article de périodique
hormones corticosurrénaliennes

---
N1-SUPERVISEE
Docteur, s'il s'agit d'autisme, qui pourra nous aider ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_Formation_TED5.pdf
L'histoire commence lorsque la famille appelle un centre hospitalier ou un centre d'évaluation pour faire évaluer son enfant, car le médecin traitant soupçonne un TED. Lors de ce premier contact, un intervenant du milieu proposera aux parents de se rendre à leur CSSS (centre de santé et de services sociaux) ou à leur CLSC (centre local de services communautaires communautaires) qui leur donnera du soutien en attendant l'évaluation. Le CSSS ou le CLSC interviendront seulement si la famille en fait la demande par téléphone ou sur place...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
trouble autistique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le TED et ses associés jeu-questionnaire
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/F%C3%A9vrier/2010_02_MQ_Formation_TED3.pdf
Une famille dont vous êtes le médecin traitant a un enfant inattentif,hyperactif, concentré sur ses jeux vidéo, qui présente des tics moteurs et qui a du mal à suivre en classe.Selon vous, ce tableau évoque un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité,un trouble envahissant du développement (TED) ou un syndrome de Gilles de la Tourette ?...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
enfant
Troubles généralisés du développement de l'enfant
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Syndrome de Tourette
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Antidépresseur et grossesse : pour une mère heureuse et un bébé en santé!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Ao%C3%BBt%202010/065-068info-comprim%C3%A9e0810.pdf
Une proportion de 13 % des femmes souffrira de dépression durant la grossesse. Il est donc important de reconnaître et de traiter cette affection afin de maintenir une humeur euthymique chez la mère, de prévenir une dépression post-partum et de favoriser la naissance d'un bébé en santé...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
nouveau-né
nourrisson
grossesse
antidépresseurs
trouble dépressif
trouble dépressif
antidépresseurs
évaluation des risques
trouble dépressif
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les signes oculaires de la mort
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/085-086Mauxpass%C3%A91110.pdf
Afin d'éviter la plus déplorable des erreurs, soit d'envoyer en terre des personnes encore vivantes, le Code civil stipule qu'aucun corps ne peut être livré à la terre avant constatation préalable du décès et qu'on ne peut procéder à la sépulture avant que 24 heures se soient écoulées depuis le décès. Pourquoi ce délai ?...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
mort
manifestations oculaires
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble de la personnalité limite - Sur quel axe danser ? : dépistage des troubles de l'axe II
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/039-043DrsFrare_Denis1110.pdf
« Les patients atteints d'un trouble de la personnalité répètent, avec leur clinicien, leur façon caractéristique d'entrer en relation.Et c'est souvent grâce à ses propres réactions que le médecin en vient à constater les effets du comportement du patient sur les autres. Il peut s'écouler un certain temps avant que le clinicien ne reconnaisse le pas de danse du patient. En fait, le médecin peut entrer dans la danse lorsqu'il entend la musique avant même de se rendre compte qu'il est devenu un partenaire qui s'ignore dans le monde intérieur du patient »
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
trouble de la personnalité limite
signes et symptômes
trouble de la personnalité limite
cas clinique
tableau
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Dépression chez les étudiants en médecine et l'impression de stigmatisation : distorsion cognitive ou réalité?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/001-124Syndi1110_v2.pdf
Dépression. Idées de suicide. Troubles anxieux. La prévalence des problèmes de santé mentale est préoccupante chez les futurs médecins. À l'Université du Michigan, 14 % des étudiants en médecine souffrent d'une dépression de moyenne à grave. Et parmi les étudiants de troisième et de quatrième année, 8 % ont eu des idées suicidaires au cours de leur formation, révèle une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA)...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
étudiant médecine
Canada
comportement stéréotypé
dépression
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble de la personnalité limite - Vivre, m'organiser, travailler : je m'arrête ou je continue?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/069-073DreGamache1110.pdf
Docteur, vous êtes ma dernière chance. J'ai tout tenté : les antidépresseurs, les thérapies. Cela ne sert à rien. Je suis épuisée de me battre. La seule solution, c'est de me tuer ! Je ne vois pas d'autre issue, vous lance Mme Chaos, 42 ans, en s'asseyant pour la première fois dans votre cabinet avec tonus, fracas et gros sanglots.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
trouble de la personnalité limite
comportement d'autoagression
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble de la personnalité limite - Quand le paradis artificiel s'en mêle
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/061-067MmeRivard1110.pdf
Alcool, pot, cocaïne, speed, ecstasy, pop corn, cracker jack ... Voilà autant de joyeuses substances que certains de vos patients consomment et qui interfèrent avec votre plan de traitement. Quelle est l'influence de la toxicomanie sur les symptômes du trouble de la personnalité limite de votre patient, mais surtout sur votre diagnostic ?...
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
trouble de la personnalité limite
troubles liés à une substance
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble de personnalité limite - Le suivi des patients difficiles : y survivre ensemble
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/055-060DreCaza1110.pdf
Pas encore Mme Tremblay! Elle n'a pas de rendez-vous, mais insiste pour vous voir. Elle exaspère votre secrétaire, qui n'en peut plus ! Vous vous dites qu'elle a un autre problème urgent, pour lequel elle veut une solution immédiate, sous peine de voir son niveau de stress augmenter et donc de recommencer à s'automutiler ou, pis encore, à avoir de nouveau des idées suicidaires !
2010
false
N
Le Médecin du Québec
France
français
article de périodique
trouble de la personnalité limite
continuité des soins
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Le trouble de la personnalité limite - C'est quoi mon diagnostic, docteur ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-11-2010/047-051MmeM%C3%A9nard1110.pdf
L'un des principes directeurs du plan d'action en santé mentale du Québec est de permettre au patient de prendre connaissance de son diagnostic dans le but de lui donner l'occasion de faire ses premiers pas vers son rétablissement. Selon une étude américaine, plus de 74 % des personnes atteintes d'un trouble de la personnalité limite n'ont jamais reçu ce diagnostic, même s'ils consultaient en psychiatrie depuis 10,4 années en moyenne. C'est comme si un médecin traitait une personne diabétique depuis dix ans, sans jamais lui avoir dit de quoi elle souffre.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
trouble de la personnalité limite
diagnostic
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'environnement - Docteur, pourquoi ai-je mal à la tête à la maison ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/051-057DrsGoupiletcoll1.pdf
Jacques, 55 ans, dit souffrir de maux de tête récurrents depuis quelques mois. Les anti-inflammatoires et les anti-migraineux ne l'ont pas aidé. Ses examens physique et neurologique sont normaux, tout comme son bilan sanguin et sa tomodensitométrie cérébrale. Johanne, 57 ans, ne veut plus vivre chez elle depuis que son logement a été traité par des insecticides de faible toxicité. Elle précise que chaque fois qu'elle y retourne, ses mains, ses pieds et sa tête brûlent.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
céphalée
exposition environnementale
céphalées
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'environnement - Boire ou ne pas boire de l'eau, telle est la question!
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/043-049DrSavard1210.pdf
Mme Lecampeur, son conjoint et sa fille de trois ans viennent vous voir pour des vomissements, des crampes abdominales et quelques selles liquides sans rectorragie, le tout accompagné d'une légère fièvre. La fillette présente aussi des signes de déshydratation. Les symptômes ont commencé de dix-huit à vingt-quatre heures après leur arrivée dans un camping très achalandé. La maman vous demande si l'eau pourrait être en cause, puisqu'on lui a signalé que d'autres personnes de ce camping étaient malades. Qu'en pensez-vous ?
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
Québec
polluants de l'eau
intoxication par l'eau
article de périodique
tableau

---
N1-SUPERVISEE
L'environnement - Et si c'était le logement ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/036-041Drs%20Jacques_Perron1.pdf
C'est la troisième fois en deux mois que vous traitez le même enfant pour une infection respiratoire. Son frère est atteint d'asthme mal maîtrisé en dépit de l'usage régulier de ses médicaments. Sa mère se plaint de fatigue et de problèmes nasaux constants qui diminuent toutefois au travail. Elle nie souffrir d'allergies. Elle signale la présence de coquerelles et de dégâts d'eau récents dans son logement, mais dit qu'il y a peu de moisissures visibles. Cette famille demeure au sous-sol d'un immeuble de vingt unités.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
logement
exposition environnementale
pollution de l'air ambiant intérieur
Canada
tableau
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'environnement - Smog et chaleur, un mauvais duo
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/029-033DrDenis1210.pdf
Europe,début août 2003. Au cours des deux semaines qui vont suivre, le vieux continent s'apprête à battre des records de température ... et de mortalité ! La vague de chaleur, qui s'est également compliquée de pollution atmosphérique, aurait entraîné de 30 000 à 50 000 décès de plus que la normale durant ces deux seules semaines. Le Québec vit aussi, à l'occasion, des canicules et des périodes de smog qui, sans être pour le moment aussi extrêmes, causent néanmoins plusieurs décès qui pourraient être évités.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
Québec
Température élevée
smog
Température élevée
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Dans le cerveau des médecins : comment apparaît le raisonnement clinique?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20Médecin%20du%20Québec/Archives/2010%20-%202019/2010/MQ-12-2010/001-073Syndi1210.pdf
Comment pensent les médecins ? Peut-on améliorer leur processus de décision clinique ? La recherche apporte d'intéressantes données sur ces aspects.
2010
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
techniques et procédures diagnostiques
techniques et procédures diagnostiques
médecins
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
La rédaction médicale une approche méthodique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/075-080DOC_DreAudet.pdf
2010
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
protestantisme
écriture

---
N1-SUPERVISEE
Le patient âgé en delirium regard pratique
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/059-064DrDugas0109.pdf
Plusieurs articles de revue traitant du delirium ont été publiés dans les dernières années. Difficile de réinventer la roue, mais je vous propose un regard différent en vous invitant à réfléchir sur la définition du delirium, la façon de le prévenir et l'emploi des neuroleptiques...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
délires
sujet âgé
délires
délires
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage du cancer de la prostate une loterie !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/051-055DrCauchon1009.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
Dépistage
tumeurs de la prostate
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
La traumatologie gériatrique au-delà de l'ABC
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/037-044DrAuger0109.pdf
Quels sont les pièges à éviter ? Comment prévenir l'iatrogénie ?
2009
false
N
Le Médecin du Québec
France
français
plaies et blessures
traitement d'urgence
plaies et blessures
sujet âgé
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La vitamine D, tout le monde en parle, mais...
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/051-055MmeLévesque0309.pdf
LA CARENCE EN VITAMINED est maintenant reconnue comme une pandémie1. Dans les pays situés au nord du 40e parallèle, comme le Canada, les rayons solaires ne permettent pas la formation de vitamine D pendant les longs mois d'hiver, soit d'octobre à mars. Les aliments qui contiennent naturellement de la vitamine D et ceux qui en sont enrichis ne suffisent pas à combler les besoins indiqués par les experts. Une carence en vitamine D chez l'adulte se manifeste par des douleurs musculaires et une déminéralisation des os, une affection qu'on appelle l'ostéomalacie et qui va précipiter et exacerber l'ostéopénie et l'ostéoporose et qui va accroître les risques de fractures
2009
false
N
Le Médecin du Québec
France
français
carence en vitamine D
vitamine D
calcium
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Docteur, le soya peut-il me causer des problèmes ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/045-049MmeL-Lagacé0309.pdf
LE SOYA FAIT PARTIE de l'alimentation des Asiatiques depuis des millénaires, mais il ne retient l'attention des Occidentaux que depuis une vingtaine d'années. Il est devenu une quasi-vedette de laboratoire partout sur la planète à cause de son contenu en isoflavones et de ses effets insoupçonnés sur la santé.
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
soja
tumeurs du sein
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'andropause y croyez-vous assez pour la traiter ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/075-079info-comprimée0309.pdf
Dorénavant appelée hypogonadisme acquis, l'andropause constitue un sujet controversé suscitant de plus en plus l'intérêt des omnipraticiens
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
diagnostic
traitement médicamenteux
andropause
algorithme
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Docteur, l'alcool me calme, mais me déprime !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/051-056DrRouillard0209.pdf
la consommation abusive de substances psychoactives et les sevrages qui y sont liés amènent de nombreux problèmes de nature physique (malnutrition, traumatismes), psychique (déficits cognitifs) et sociale (rupture, perte d'emploi) qui favorisent les symptômes dépressifs et anxieux
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
consommation d'alcool
dépression
trouble dépressif
troubles anxieux
anxiété
alcoolisme
tableau
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les probiotiques, faut-il s'y abonner ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/057-062MmeHuot0309.pdf
D'ABORD ESSENTIELLEMENT PRÉSENTS dans les produits laitiers, les probiotiques sont devenus si populaires que l'industrie a vite fait de les ajouter à toute une gamme d'aliments. Il y a un siècle, le chercheur russe Eli Metchnikoff associa les bactéries lactiques à plusieurs bienfaits salutaires, dont celui d'accroître la longévité. Depuis, la science n'a cessé d'évoluer pour leur découvrir une panoplie d'effets favorables sur la santé ! Incursion du côté de ces « bons » micro-organismes !
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
probiotiques
article de périodique
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Diantre ! Un autre sevrage d'alcool au cabinet !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/043-049DrDumont0209_v3.pdf
L'ALCOOL ÉTHYLIQUE, OU ÉTHANOL, est une substance psychoactive, c'est-à-dire qui altère l'humeur. Son usage prolongé peut provoquer une tolérance (neuroadaptation) et son arrêt, un syndrome de sevrage. Ce produit module principalement les systèmes inhibiteurs GABA et excitateurs glutamate. Le terme désintoxication est employé ici pour décrire le traitement du syndrome de sevrage.Vos objectifs sont de permettre un sevrage sécuritaire de l'alcool dans les meilleures conditions possibles pour le client et de préparer ce dernier à la suite de son traitement.
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
alcoolisme
syndrome de sevrage
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Boire moins, c'est mieux
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/019-026DreApril0209.pdf
L'alcool est associé à une soixantaine de problèmes sociaux et de santé. Dans les pays occidentaux, il arrive au troisième rang des facteurs de risque de mortalité et de morbidité, peu après le tabagisme et l'hypertension artérielle
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
consommation d'alcool
préparations pharmaceutiques
article de périodique
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Osez interroger vos patients sur l'alcool !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/027-034DreAllard0209.pdf
L'alcool fait partie de la vie de nombreux Québécois. Pourtant, certains médecins hésitent encore à questionner leurs patients sur ce sujet. Parler d'alcool serait-il tabou ?
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
consommation d'alcool
article de périodique
questionnaire

---
N1-SUPERVISEE
Os secours, des métastases !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/025-030DreFluet0809.pdf
Le squelette est fréquemment le siège de métastases dans le cadre de différents cancers. En raison de la douleur qu'elles engendrent, les métastases osseuses sont une cause de morbidité importante pour les patients atteints. Le soulagement de la douleur ainsi que la prévention et le traitement des complications s'avèrent donc primordiaux...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
tumeurs osseuses
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Laboratoire 101 ce que vous auriez préféré ne pas savoir !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/031-037DreAkbaraly0809.pdf
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES nous fournissent de plus en plus de tests diagnostiques dont les résultats sont faciles et rapides à obtenir. Le dilemme est perpétuel, à savoir si le test prescrit est véritablement utile pour le devenir du patient' ou s'il sert faussement à pallier l'insécurité du médecin !
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
techniques de laboratoire clinique
marqueurs biologiques tumoraux
électrophorèse des protéines du sang
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Une fièvre d'origine inconnue comme un jeu de serpents et échelles !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/017-024DreLabrousse0809.pdf
Ça y est ! Votre garde de médecine hospitalière commence.Votre collègue vous transfère une patiente parmi tant d'autres.Églantine,aimable dame autonome de 72 ans,a été hospitalisée il y a trois jours.Elle est fébrile,mais ne présente aucun autre symptôme.Les hypothèses initiales étaient une infection rénale ou une pneumonie.Or,les résultats de la culture d'urine et des radiographies pulmonaires sont négatifs. Pourrait-il s'agir d'une fièvre d'origine inconnue? Le fin limier qui sommeille en vous est piqué au vif ! La médecine n'est pas un jeu, certes, mais pourquoi ne pas se laisser entraîner dans les méandres d'une « enquête » qui prend l'allure d'un jeu de serpents et échelles ?
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fièvre d'origine inconnue
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Quand les granules s'emmêlent... avant une intervention chirurgicale !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/039-044DreChampagne0809.pdf
Pauvre Églantine! La nuit dernière,en se rendant à la toilette,elle est tombée et s'est fracturé la hanche. L'orthopédiste doit l'opérer aujourd'hui et vous demande d'assurer la préparation réopératoire.Vous vous souvenez qu'Églantine prend les médicaments suivants par voie orale : Métoprolol (25 mg,2 f.p.j.),telmisartan (80 mg,1 f.p.j.),hydrochlorothiazide (12,5 mg,1 f.p.j.),citalopram (20 mg,1 f.p.j.),acide acétylsalicylique (81 mg,1 f.p.j.) et soméprazole (40 mg,1 f.p.j.). Et maintenant,testez vos connaissances. En préparation préopératoire,que doit-on faire avec certaines classes de médicaments?
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
soins préopératoires
erreurs médicamenteuses
procédures de chirurgie opératoire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Fibrillation un jour, fibrillation toujours ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/045-051DreCayer0809.pdf
LA FIBRILLATION AURICULAIRE représente une véritable épidémie du XXIe siècle. Il s'agit de l'arythmie cardiaque la plus fréquente en pratique hospitalière Elle représente en quelque sorte l'urgence habituelle du médecin hospitaliste moderne. Elle touche plus les hommes, et sa prévalence augmente avec l'âge...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
fibrillation auriculaire
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
antiarythmiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Agitation dans la démence... pas de panique !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/075-080DOC0609.pdf
Les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence sont un groupe de symptômes ayant des répercussions importantes dans les établissements et le maintien à domicile. En plus de diminuer la qualité de vie du patient et de favoriser l'épuisement de l'aidant, ces symptômes constituent un facteur précipitant important de transfert en centre d'hébergement...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
démence
démence
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le stress décortiqué ou comment sortir de la cage à hamster
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/043-048DreCummings0909.pdf
LE PRÉSENT ARTICLE A POUR ASPIRATION de vous amener à remettre en question votre regard sur les événements, vos convictions quant aux effets du stress et des agents stresseurs de votre vie professionnelle et personnelle, comme si vous exploriez un territoire avec Google Earth plutôt qu'avec Google Map...
2009
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
stress psychologique
qualité de vie
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Vous êtes mal tombé ? Ça tombe bien !
chute, sujet agé, autonomie
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/029-035DrePlante0109.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
autonomie personnelle
vie autonome
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
chutes accidentelles
article de périodique
douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment survivre à son hospitalisation
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/051-057DrDoiron0109.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment aider vos patients qui boivent trop ?
alcoolisme
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/035-042DreAllard0209.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
alcoolisme
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Incursion dans le monde des prothèses auditives numériques
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/087-093DOC1208.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
implants cochléaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Anaphylaxie sous les foudres de l'Olympe !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/033-039DreIsabelle0509.pdf
Ce soir, les dieux grecs festoient sur l’Olympe. Zeus, Hadès, Poséidon, Dionysos, Aphrodite et, bien sûr, Héra célèbrent autour d’un grand buffet de poissons et de fruits de mer. Après avoir dégusté l’ensemble des délices offerts, Zeus descend vite des cieux, car il a de la difficulté à respirer. Intriguée, Héra se retourne et aperçoit le visage rouge et bouffi de Zeus. Les lèvres de son époux semblent aussi gonflées.
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
anaphylaxie

---
N3-AUTOINDEXEE
Cet article peut contenir des traces d'arachides
Hypersensibilité alimentaire
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/041-046DrBégin0509.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
hypersensibilité alimentaire
article de périodique
Arachis

---
N3-AUTOINDEXEE
Le syndrome d'allergie orale le voyage d'Aphrodite côté jardin
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/047-050DreNguyen0509.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
hypersensibilité
voyage

---
N3-AUTOINDEXEE
Allergie aux piqûres d'insecte un article qui tombe à pic !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/059-064DreDesRoches0509.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
hypersensibilité
morsures et piqûres d'insectes
Piqûres d'insectes

---
N3-AUTOINDEXEE
Entorse grave de la cheville : poser un plâtre plutôt qu'un bandage
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/022-023Écho0509_v2.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
bandages
entorses et foulures
cheville

---
N3-AUTOINDEXEE
Le praticien et les troubles envahissants du développement
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/043-047drLemay0609.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
Troubles généralisés du développement de l'enfant
médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
À la recherche du poids perdu les troubles de conduites alimentaires à l'adolescence
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/049-055DrNadeau0609.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
adolescent
poids du corps
Troubles de l'alimentation et des conduites alimentaires

---
N3-AUTOINDEXEE
La personnalité de ma patiente me donne du trouble... comment traite-t-on le trouble de la personnalité limite à l'adolescence ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/059-064dreLarrivée0609.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
adolescent
trouble de la personnalité limite
patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Devenir adulte en terrain miné par la psychose nourrir un espoir réaliste
adolescent
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/065-071dredeBonville0609.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
adolescent
article de périodique
adulte
troubles psychotiques

---
N3-AUTOINDEXEE
La médecine, c'est pas reposant !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/031-035DreRoman0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
repos
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Les périls du perfectionnisme ou comment devenir son propre ennemi
Accomplissement, Choix de carrière, psychologie
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/037-041DreJohnson0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
psychologie
comportement de choix
Choix de carrière
accomplissement
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le collègue difficile c'est lui ou moi le problème ?
santé au travail
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/049-054DreMagnan0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
santé au travail
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Satisfaction professionnelle et conditions de pratique deux éléments qui ont leur importance
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/055-061DrPr%C3%A9vost0809.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
satisfaction professionnelle
pratique professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Fibrillation auriculaire et insuffisance cardiaque : la dépression augmente les risques de décès. Angine et dépression : l'amplification des symptômes
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/022-024%C3%89cho0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
dépression
fibrillation auriculaire
risque
trouble dépressif
fibrillation auriculaire
défaillance cardiaque
angine
mort
deces
pharyngite

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections transmissibles sexuellement et par le sang mieux prévenir et mieux traiter
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/027QuoineufFMC0909.pdf
2009
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
maladies sexuellement transmissibles
sang

---
Courriel
08/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.