CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : kingella kingae;

Définition du MeSH : Espèce de bactéries, gram-négatif, aérobies, de forme bacillaire qui, contrairement aux autres espèces du genre KINGELLA, ont une bêta- hemolysine. Chez l'homme, elles sont trouvées dans les muqueuses de l'arbre respiratoire supérieur et est responsable d'arthrite et d'endocardite septique. (From Bergey's Manual of Determinative Bacteriology, 9th ed) [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Kingella kingii; Moraxella kingae; Moraxella kingii;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Espèce de bactéries, gram-négatif, aérobies, de forme bacillaire qui, contrairement aux autres espèces du genre KINGELLA, ont une bêta- hemolysine. Chez l'homme, elles sont trouvées dans les muqueuses de l'arbre respiratoire supérieur et est responsable d'arthrite et d'endocardite septique. (From Bergey's Manual of Determinative Bacteriology, 9th ed) [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Infections ostéo-articulaires à Kingella Kingae chez le petit enfant
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol22/n2/pdf/06-08_0.pdf
Kingella kingae est un coccobacille Gram négatif, immobile, non sporulé et non capsulé, apparaissant au microscope sous la forme de bacilles appariés en paires, voire assemblés en chaînes plus longues (fig. 1). Il existe actuellement 5 espèces connues du genre Kingella: K. kingae, K. indologenes, K. denitrificans, K. oralis, et K. potus.
2011
false
true
false
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
infections osseuses
infections osseuses
infections osseuses
infections osseuses
enfant d'âge préscolaire
nourrisson
article de périodique
enfant
kingella kingae

---
N1-SUPERVISEE
Infections ostéo-articulaires septiques à culture négative chez l'enfant : avez-vous pensé à Kingella kingae ?
http://rms.medhyg.ch/numero-224-page-2235.htm
K. kingae fait partie de la flore normale des voies respiratoires supérieures. Depuis quelques années, ce germe est reconnu responsable d'infections invasives chez l'enfant, en particulier d'atteintes ostéo-articulaires. La pathogenèse de K. kingae a été récemment liée à la production d'une puissante cytotoxine nommée RTX. Nous rapportons ici la mise en place d'une nouvelle PCR en temps réel au Laboratoire de bactériologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), permettant un diagnostic rapide et fiable de l'infection à K. kingae en utilisant comme cible deux gènes codant pour la toxine RTX. L'impact clinique de cette nouvelle méthode de diagnostic est mis en évidence par la présentation de trois cas d'infections ostéo-articulaires dans une population pédiatrique.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
infections à neisseriaceae
infections osseuses
enfant
kingella kingae

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.