CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : isolement et purification;

Définition CISMeF : (B3-5, B7, D) /isolation & purification /isol ou /IP s'applique aux bactéries, aux virus, aux champignons, aux protozoaires, aux helminthes pour l'obtention de souches pures, la démonstration de la présence ou l'identification des organismes par les méthodes d'analyse ADN, immunologiques ou autres incluant les techniques de culture. Il s'applique aussi aux substances biologiques et aux substances chimiques pour la séparation et la purification de leurs composants.;

Synonyme MeSH : ip;

Abréviation : IP 66;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

(B3-5, B7, D) /isolation & purification /isol ou /IP s'applique aux bactéries, aux virus, aux champignons, aux protozoaires, aux helminthes pour l'obtention de souches pures, la démonstration de la présence ou l'identification des organismes par les méthodes d'analyse ADN, immunologiques ou autres incluant les techniques de culture. Il s'applique aussi aux substances biologiques et aux substances chimiques pour la séparation et la purification de leurs composants.

N1-VALIDE
Examens biologiques de recherche du virus d’Epstein Barr (EBV) dans la prise en charge du carcinome du rhinopharynx
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2615170/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-d-epstein-barr-ebv-dans-la-prise-en-charge-du-carcinome-du-rhinopharynx
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2626617/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-la-prise-en-charge-du-carcinome-indifferencie-du-rhinopharynx-note-de-problematique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2615169/fr/evaluation-des-examens-biologiques-de-recherche-du-virus-d-epstein-barr-ebv-dans-la-prise-en-charge-du-carcinome-du-rhinopharynx-feuille-de-route
L’objectif de ce travail est d’établir l’état des lieux des connaissances disponibles en matière de données synthétiques, études cliniques en cours et données de pratique en France quant à: la mesure de la charge virale du virus d’Epstein-Barr (EBV) par amplification génique (PCR) en temps réel, en vue de son inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie en France (NABM) dans le cadre du bilan initial et suivi du cancer du rhinopharynx ; la recherche d’un plus grand nombre d’anticorps sériques anti-EBV que ceux déjà inscrits à la NABM, dans le cadre du diagnostic du cancer du rhinopharynx, avec extension d’indication au suivi de ce cancer.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
herpèsvirus humain de type 4
carcinome du nasopharynx
tumeurs du rhinopharynx
charge virale

---
N1-VALIDE
Évaluation de la recherche du méningocoque (Neisseria meningitidis) et du pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) par amplification génique dans le diagnostic des méningites
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2589730/fr/evaluation-de-la-recherche-du-meningocoque-neisseria-meningitidis-et-du-pneumocoque-streptococcus-pneumoniae-par-amplification-genique-dans-le-diagnostic-des-meningites
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2630621/fr/evaluation-de-la-recherche-du-meningocoque-neisseria-meningitidis-et-du-pneumocoque-streptococcus-pneumoniae-par-amplification-genique-dans-le-diagnostic-des-meningites-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer la recherche des méningocoques (Neisseria meningitidis) et des pneumocoques (Streptococus pneumoniae) par amplification génique (PCR) dans le diagnostic des méningites de suspicion bactérienne en réalisant une analyse de cohérence entre d’une part, la demande et d’autre part, la littérature synthétique disponible et la position des professionnels de santé concernés. Ce travail est mené en vue de l’inscription à la Nomenclature des actes de biologie médicale, pris en charge par le système national d’assurance maladie en France.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
neisseria meningitidis
streptococcus pneumoniae
amplification de gène
méningite à méningocoques
méningite à pneumocoques
méningite à méningocoques
méningite à pneumocoques
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Détection par RT-PCR du virus Zika dans le sang et les urines
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2613150/fr/detection-par-rt-pcr-du-virus-zika-dans-le-sang-et-les-urines
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2613187/fr/detection-par-rt-pcr-du-virus-zika-dans-le-sang-et-les-urines-argumentaire
Pour répondre dans les délais souhaités à cette demande s’intégrant dans un contexte d’urgence de santé publique, la HAS a réalisé une analyse critique de la littérature synthétique issue d’une recherche documentaire systématique, puis recueilli la position du Centre national de référence des arbovirus pour identifier les éléments.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
fièvre à virus zika
virus zika
aedes
infections à arbovirus
arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
signes et symptômes
RT-PCR
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Quelle est la performance des tests rapides pour le diagnostic de l'angine streptococcique chez les enfants ?
http://www.cochrane.org/fr/CD010502/quelle-est-la-performance-des-tests-rapides-pour-le-diagnostic-de-langine-streptococcique-chez-les
Objectifs Déterminer l'exactitude du diagnostic des tests de détection rapide des antigènes pour diagnostiquer le SGA chez les enfants atteints de pharyngite. Évaluer l'exactitude diagnostique relative des deux principaux types de tests de diagnostic rapide (dosages immunoenzymatiques (DIE) et tests immunochromatographiques (TIC)) par comparaison indirecte et directe.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
pharyngite
infections à streptocoques
enfant
trousses de réactifs pour diagnostic
sensibilité et spécificité
streptococcus pyogenes
méta-analyse

---
N1-VALIDE
Place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063232/fr/place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-dans-la-strategie-de-depistage-de-l-hepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2657493/fr/recommandation-place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-dans-la-strategie-de-depistage-de-l-hepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2657494/fr/synthese-recommandation-place-des-tests-rapides-d-orientation-diagnostique-trod-hepatite-b
La Haute Autorité de Santé, à la demande de la Direction Générale de la Santé (DGS), émet des recommandations sur la place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B. La stratégie de dépistage de l’hépatite B cible les personnes particulièrement à risque d’être infectées et repose actuellement sur la détection des 3 marqueurs de l’infection à VHB (Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti-HBc) par méthode immuno-enzymatique (Elisa) à partir d’un prélèvement veineux.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de santé publique
trousses de réactifs pour diagnostic
hépatite B
virus de l'hépatite B

---
N1-VALIDE
Asthme et/ou rhinite allergique : utilité du dépistage des allergènes ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1123
Contexte Il est admis qu’éviter les allergènes chez les patients souffrant d’asthme ou de rhinite allergique réduit les symptômes et la prise de médicaments. C’est le plus souvent le médecin généraliste qui pose les diagnostics d’asthme et de rhinite allergique et qui instaure les traitements, sans un historique précis des allergènes déclencheurs au moyen de l’anamnèse ou la mise en évidence par les tests cutanés allergiques. Dès lors, la prise en charge est souvent empirique et les conseils d’évitement ne sont souvent pas donnés ou ne correspondent pas aux sensibilités du patient.
2015
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
Rhinite allergique
asthme
allergènes
tests cutanés

---
N1-VALIDE
Cancers de l’oropharynx, de l’hypopharynx et du larynx : diagnostic, traitement et suivi
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/cancers-de-l%E2%80%99oropharynx-de-l%E2%80%99hypopharynx-et-du-larynx-diagnostic-traitement-et-su#.VkX44SvaqMI
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_256B_cancers_cou_et_tete_Resume.pdf
Cette directive s’adresse à tous les prestataires de soins impliqués dans la prise en charge des patients atteints d’une tumeur oropharygée, hypopharyngée ou laryngée, en ce compris les spécialistes en chirurgie maxillo-faciale et ORL, radiooncologues, oncologues médicaux, pathologistes, radiologistes, spécialistes en médecine nucléaire, dentistes, logopèdes, nutritionnistes, etc. Elle présente également un intérêt pour les patients et leurs proches, pour les médecins généralistes, pour les gestionnaires hospitaliers et pour les décideurs politiques
2015
false
false
true
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs du larynx
imagerie par résonance magnétique
tomodensitométrie
tomographie par émission de positons
métastase tumorale
tests de détection de l'ADN du virus du papillome humain
alphapapillomavirus
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
résultat thérapeutique
radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité
chimioradiothérapie
soins postopératoires
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
évidement ganglionnaire cervical

---
N1-VALIDE
Les effets du cannabis sur la conduite automobile
https://www.inspq.qc.ca/publications/2044
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2044_effets_cannabis_conduite_automobile.pdf
Le cannabis est une substance illicite dont la consommation est répandue. Son usage à des fins récréatives soulève toutefois des préoccupations quant à son innocuité, notamment au regard de la conduite automobile. Cette revue de la littérature porte sur les analyses toxicologiques pouvant établir un lien entre la consommation de cannabis et la conduite automobile
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
revue de la littérature
conduite automobile
cannabis
dronabinol
consommation de marijuana
abus de marijuana
dronabinol

---
N1-VALIDE
Examens biologiques de recherche du virus Epstein-Barr dans le cadre d’un Syndrome Lymphoprolifératif Post Transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573692/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2573727/fr/examens-biologiques-de-recherche-du-virus-epstein-barr-dans-le-cadre-d-un-syndrome-lymphoproliferatif-post-transplantation-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer l’utilité clinique de la mesure de la charge virale du virus d’Epstein-Barr (EBV) par amplification génique (PCR) en temps réel et de la recherche des anticorps sériques anti-EBV dans le cadre d’un syndrome lymphoprolifératif post-transplantation (SLPT), en vue de leur inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie.
2015
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
herpèsvirus humain de type 4
charge virale
syndromes lymphoprolifératifs
transplantation
trouble lymphoprolifératif post-transplantation
réaction de polymérisation en chaîne
Réaction de polymérisation en chaîne pour herpèsvirus humain de type 4
évaluation technologique
syndromes lymphoprolifératifs
syndromes lymphoprolifératifs

---
N1-VALIDE
Détection du génome des virus Herpès Simplex (HSV) et Zona Varicelle (VZV) dans le liquide cérébro-spinal par amplification génique en cas d’encéphalite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2015366/fr/detection-du-genome-des-virus-herpes-simplex-hsv-et-zona-varicelle-vzv-dans-le-liquide-cerebro-spinal-par-amplification-genique-en-cas-dencephalite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2042504/fr/detection-du-genome-des-virus-herpes-simplex-hsv-et-zona-varicelle-vzv-dans-le-liquide-cerebro-spinal-par-amplification-genique-en-cas-d-encephalite-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’analyser la cohérence entre d’une part, la demande et d’autre part, les recommandations de bonne pratique professionnelle et la position des professionnels, en vue de l’inscription à la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie en France, de la détection du génome des virus herpès simplex et varicelle/zona par amplification génique dans le liquide cérébrospinal (LCS) dans les encéphalites.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
génome humain
évaluation technologique
herpèsvirus humain de type 1
herpèsvirus humain de type 3
réaction de polymérisation en chaîne
encéphalite
herpèsvirus humain de type 2
liquide cérébrospinal

---
N1-VALIDE
Définition et classement des cas possibles et confirmés d’infection à MERS-CoV et précautions à mettre en œuvre lors de la prise en charge de ces patients
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=506
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150424_infectionMersCovdefcasmodpec.pdf
Ce nouvel avis prend en compte l’évolution de la situation épidémiologique, l’étendue du spectre clinique de l’infection, allant de formes asymptomatiques aux formes les plus graves, la fréquence d’une exposition nosocomiale dans les cas confirmés et l’important réservoir du virus que paraissent constituer les camélidés.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Quel dépistage pour le cancer du col ?
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/quel-d%C3%A9pistage-pour-le-cancer-du-col#.VLzG5i5vWAo
On sait aujourd’hui avec certitude qu’il existe un lien de cause à effet entre le cancer du col de l’utérus et la présence du papillomavirus (HPV), transmis par voie sexuelle. Le KCE (Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé) a établi, en collaboration avec l’Institut scientifique de Santé Publique et le Registre du Cancer, qu’un dépistage basé sur la détection de la présence du virus serait plus efficace que l’actuel frottis (aussi appelé Pap-test) pour protéger les femmes de plus de 30 ans, et ceci à un coût moins élevé. De plus, le dépistage par test HPV permettrait en toute sécurité d’espacer les examens de 5 ans au lieu de 3 ans aujourd’hui. Il reste cependant important que toutes les femmes entre 25 et 64 ans, y compris celles qui sont vaccinées contre ce virus, continuent à se faire dépister. En effet, le vaccin ne protège pas contre tous les types de virus HPV pouvant générer un cancer, et on ne connaît pas encore avec certitude la durée de la protection qu’il confère.
2015
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
évaluation technologique
résumé ou synthèse en français
test de papanicolaou
alphapapillomavirus
tests de détection de l'ADN du virus du papillome humain
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Diagnostic par sérologie et/ou par recherche du génome viral de l’infection congénitale à cytomégalovirus
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572929/fr/diagnostic-par-serologie-et/ou-par-recherche-du-genome-viral-de-l-infection-congenitale-a-cytomegalovirus
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572928/fr/diagnostic-par-serologie-et/ou-par-recherche-du-genome-viral-de-l-infection-congenitale-a-cytomegalovirus-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’établir si les données issues de l’analyse critique de la littérature synthétique (recommandations de bonnes pratiques, revues systématiques et rapports d’évaluation technologique) sont cohérentes avec le contenu de la demande de l’UNCAM, et donc soutiennent cette demande en vue de l’inscription ou la suppression de la LAP des tests susmentionnés.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
022. Grossesse normale
026. Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation
français
infections à cytomégalovirus
évaluation technologique
infection congénitale à cytomégalovirus
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à cytomégalovirus
infections à cytomégalovirus
immunoglobuline M
immunoglobuline G
cytomegalovirus
génome viral
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Evaluation des tests d’amplification des acides nucléiques (TAAN) recherchant Neisseria gonorrhoeae
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2035591/fr/evaluation-des-tests-d-amplification-des-acides-nucleiques-taan-recherchant-neisseria-gonorrhoeae
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2576226/fr/evaluation-des-tests-d-amplification-des-acides-nucleiques-taan-recherchant-neisseria-gonorrhoeae-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer l’intérêt de la détection Neisseria gonorrhoeae (NG), germe responsable d’infections sexuellement transmissibles (IST), par un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) chez des patients symptomatiques ou bien des individus asymptomatiques à risque et dans d’autres cas (suivi post-traitement probabiliste, arthrite réactionnelle de l’adulte, bilan d’hypofertilité masculine, suspicion d’infection conjonctivale du nouveau-né) en vue de son inscription sur la liste des actes de biologie médicale pris en charge par le système national d’Assurance maladie, à la demande de celle-ci.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
neisseria gonorrhoeae
évaluation technologique
techniques d'amplification d'acides nucléiques
gonorrhée
gonorrhée
répartition par sexe
gonorrhée
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
techniques d'amplification d'acides nucléiques

---
N1-VALIDE
Autoprélèvement pour la détection de l’infection du col de l’utérus à HPV : une alternative crédible ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/2005
En Belgique, seul 59% du groupe cible des femmes entre 25 à 64 ans participent au moins tous les 3 ans au dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis du col de l’utérus (test de Papanicolaou). La détection de l’infection à papillomavirus humain (HPV) est plus sensible mais moins spécifique que la cytologie pour le dépistage des lésions précoces de cancer du col de l’utérus. Un autoprélèvement pour la détection de l’HPV pourrait donc être une alternative performante pour augmenter la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus.
2015
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
Participation du patient
papillomaviridae
détection précoce de cancer
autosoins

---
N1-VALIDE
Expression clinique de la maladie de Lyme
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-11/index-fra.php
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-11/dr-rm40-11-lyme-1-fra.php
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-11/dr-rm40-11-lyme-2-fra.php
La maladie de Lyme : Diagnostic clinique et traitement ; Diagnostic en laboratoire de la maladie de Lyme
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
maladie de Lyme
facteurs de risque
maladie de Lyme
adulte
enfant
signes et symptômes
article de périodique
maladie de Lyme
antibactériens
antibioprophylaxie
grossesse
examens biologiques
algorithme
borrelia burgdorferi
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Prise en charge des personnes infectées par les virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C
Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux et sous l'égide de l'ANRS et de l'AFEF
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Prise_en_charge_Hepatites_2014.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000291-prise-en-charge-des-personnes-infectees-par-les-virus-de-l-hepatite-b-ou-de-l-hepatite
Ce premier rapport, destiné aux pouvoirs publics, à tous ceux qui luttent contre ces maladies(professionnels de santé, associations de patients, industriels du médicament) et aux médias, apporte un état des lieux épidémiologique, sanitaire et social de l'épidémie dans notre pays et émet des recommandations fortes pour être plus efficace à tous les échelons de la riposte.
2014
false
N
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
français
hépatite B
hépatite C
recommandation pour la pratique clinique
hépatite B
hépatite C
dépistage systématique
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite virale
hépatite B
hépatite C
usagers de drogues
cirrhose du foie
virus de l'hépatite B
hepacivirus
hépatite B
hépatite C
enfant
sujet âgé
adulte
carcinome hépatocellulaire
transplantation hépatique
comorbidité
addiction
troubles liés à une substance
troubles mentaux
co-infection
éducation du patient comme sujet
régulation de l'accès aux soins spécialisés
transmission verticale de maladie infectieuse
hépatite B
hépatite C
insuffisance rénale chronique
dialyse rénale
transplantation rénale
recherche biomédicale

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l’utilisation des nouveaux outils diagnostiques étiologiques des infections respiratoires basses de l’enfant de plus de trois mois
http://www.sp2a.fr/pdf/2014/recommandations-sur-utilisation-des-nouveaux-outils-court.pdf
http://www.sp2a.fr/pdf/2014/recommandations-sur-utilisation-des-nouveaux-outils-long.pdf
http://www.sf-pediatrie.com/recommandation/recommandations-sur-l%E2%80%99utilisation-des-nouveaux-outils-diagnostiques-%C3%A9tiologiques-des
http://www.sf-pediatrie.com/recommandation/recommandations-sur-l%E2%80%99utilisation-des-nouveaux-outils-diagnostiques-%C3%A9tiologiques-de-0
L’apparition de nouveaux outils pour le diagnostic des infections respiratoires basses de l’enfant (IRB) nécessite une réflexion sur la pertinence de leur utilisation dans la prise en charge thérapeutique. La Société Pédiatrique de Pneumologie et d’Allergologie (SP2A) a proposé d’établir des recommandations chez l’enfant de plus de trois mois, qui ont été divisées en cinq volets: diagnostic du pneumocoque, diagnostic virologique, diagnostic des germes atypiques (Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae), indications de la procalcitonine, et diagnostic des infections fongiques (pneumocystose et aspergillose invasive)
2014
false
false
true
SP2A - Société Pédiatrique Société Pédiatrique de Pneumologie et d'Allergologie
France
français
nourrisson
infections à pneumocoques
streptococcus pneumoniae
réaction de polymérisation en chaîne
enfant
adolescent
procalcitonine
calcitonine
mycoplasma pneumoniae
chlamydophila pneumoniae
pneumonie à pneumocystis
pneumocystis jirovecii
aspergillose pulmonaire invasive
Ag Pneumocoque par Test Binax Now
Précurseurs de protéines

---
N1-VALIDE
Mal de gorge aigu : score clinique et test rapide de détection des streptocoques sont-ils justifiés ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/16
Question clinique En cas de mal de gorge aigu chez les enfants et les adultes, quel est l’effet d’un score clinique, seul ou combiné à un test rapide de détection des streptocoques, sur le soulagement des symptômes et l’utilisation des antibiotiques versus une prescription différée d’antibiotiques ?
2014
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
pharyngite
maladie aiguë
streptococcus pyogenes
antibactériens
pharyngite
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Pathologie cervico-utérine : dépistage et surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2014/13-14-15/index.html
Les programmes de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en Europe : état des lieux en 2013 ; Surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus par les registres des cancers du réseau Francim ; Performance de l’auto-prélèvement vaginal sec pour la détection des infections à papillomavirus à haut risque oncogène dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus : une étude transversale ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Distribution des papillomavirus humains (HPV) dans des frottis effectués dans le cadre du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en France ; Évaluation intermédiaire de START-HPV, programme pilote de dépistage primaire par test HPV des lésions précancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes, France, 2012-2013
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
états précancéreux
dépistage systématique
tumeurs du col de l'utérus
alphapapillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
article de périodique
évaluation de programme

---
N1-SUPERVISEE
Infections dues au nouveau coronavirus MERS-CoV. Actualisation des recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=384
Le HCSP a émis le 28 juin 2013 des recommandations pour la gestion et la prévention des Infections dues au nouveau coronavirus (MERS-CoV). Dans ce nouvel avis, le HCSP émet des recommandations pour la prise en charge des personnes contact d’un cas confirmé qui sont asymptomatiques ou peu symptomatiques. Il rappelle les définitions de cas et précise que le principe du maintien de l’hospitalisation des cas confirmés doit rester la règle à ce stade de connaissances et d’incertitudes. Pour la prise en charge d’une personne contact asymptomatique, il confirme ses recommandations du 28 juin 2013 : pas de prélèvement mais un suivi selon des modalités détaillées dans l’avis. Pour les personnes contact peu symptomatiques, le HCSP recommande une hospitalisation le temps nécessaire à la réalisation de différents examens dont un prélèvement respiratoire, permettant de faire un bilan initial et un diagnostic étiologique. Il indique qu’un retour au domicile est possible sans attendre les résultats du prélèvement sous réserve de conditions bien précises notamment des examens clinique et radiologique normaux, l’absence de facteurs de risque chez la personne concernée et dans son entourage, la possibilité d’un isolement à domicile, du respect des règles d’hygiène et de la protection de l’entourage. Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.
2013
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
recommandation
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
Dépistage et gestion du mésusage de substances psychoactives susceptibles de générer des troubles du comportement en milieu professionnel
http://www.sfalcoologie.asso.fr/download/AA2013-1_RPCtextecourt.pdf
http://www.sfalcoologie.asso.fr/download/AA2013_RPC-travail-argumentaire.pdf
La Société Française d’Alcoologie (SFA) s’intéresse depuis de nombreuses années aux “conduites addictives en milieu de travail”, organisant différentes manifestations sur le sujet. Plusieurs problèmes l’avaient interpellée : - l’absence relative de données sur le sujet ; - le fait que les conduites addictives ne soient pas toujours repérées par les services de santé au travail. La SFA s’est donc rapprochée de la Société Française de Médecine du Travail (SFMT) afin d’élaborer des Recommandations pour la pratique clinique dans ce domaine.
2013
false
true
true
SFA - Société Française d'Alcoologie
France
français
recommandation professionnelle
addiction
santé au travail
travail
consommation de marijuana
psychoanaleptiques
addiction
troubles liés à une substance
troubles liés à une substance
addiction
troubles liés à une substance
coûts et analyse des coûts
évaluation de programme
facteurs socioéconomiques
consommation d'alcool
signes et symptômes
médecins du travail
rôle médical
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
troubles mentaux
troubles liés à une substance
addiction
santé au travail
médecine du travail
rôle professionnel

---
N1-SUPERVISEE
Pour une accréditation efficace et raisonnable du dosage des IgE spécifiques d'allergènes
http://www.jle.com/fr/revues/abc/e-docs/pour_une_accreditation_efficace_et_raisonnable_du_dosage_des_ige_specifiques_dallergenes_296758/article.phtml
Les laboratoires de biologie français doivent être accrédités conformément à la norme NF/EN/ISO 15189 avant novembre 2016. Les guides techniques d’accréditation ne peuvent s’appliquer en l’état pour le dosage des IgE spécifiques pour plusieurs raisons : plus de 600 allergènes, absence de références internationales et programmes d’évaluation externe de la qualité (EEQ) limités à une dizaine d’allergènes. De plus, la méthode de dosage des IgE spécifiques (marquée CE DM-DIV) est standardisée sur une courbe de calibration unique quel que soit l’allergène.
10.1684/abc.2013.0830
2013
false
true
false
John Libbey Eurotext
France
hypersensibilité immédiate
services de laboratoire d'analyses médicales
agrément
contrôle de qualité
immunoglobuline E
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
immunoglobuline E

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation d'échantillons obtenus par bronchoscopie pour déterminer comment traiter les infections pulmonaires chez les patients atteints de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD009530/utilisation-dechantillons-obtenus-par-bronchoscopie-pour-determiner-comment-traiter-les-infections-pulmonaires-chez-les-patients-atteints-de-mucoviscidose
Objectifs : Évaluer l'utilisation de la bronchoscopie associée à un traitement antimicrobien dans la prise en charge de l'infection pulmonaire chez les adultes et les enfants atteints de mucoviscidose.
2013
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
mucoviscidose
adulte
enfant
antibactériens
pneumopathie infectieuse
pseudomonas aeruginosa
pneumopathie infectieuse
lavage bronchoalvéolaire
résultat thérapeutique
infections à pseudomonas
infections à pseudomonas
antibiothérapie
bronchoscopie

---
N1-VALIDE
Biologie des anomalies de l'hémostase - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1009982/biologie-des-anomalies-de-lhemostase-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084558/biologie-anomalie-hemostase-t1-temps-de-saignement-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084559/biologie-anomalie-hemostase-t2-thrombine-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084560/biologie-anomalie-hemostase-t3-tap-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084561/biologie-anomalie-hemostase-t4-ac-anti-f4p-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084562/biologie-anomalie-hemostase-t5-inhibiteurs-fah-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084563/biologie-anomalie-hemostase-t6-al-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1084564/biologie-anomalie-hemostase-t7-mutations-fii-et-fv-rapport-d-evaluation
Cette évaluation a donné lieu à la rédaction de sept documents : - Tome I : évaluation du Temps de saignement (Epreuve de DUKE et tests d'IVY) ; - Tome II : Temps de thrombine et correction du temps de thrombine ; - Tome III : Test photométrique d'agrégation plaquettaire ; - Tome IV : Recherche d'anticorps anti-facteur 4 plaquettaire dans le cadre d'une thrombopénie induite par l'héparine ; - Tome V : Recherche et titrage d'inhibiteur contre les facteurs anti-hémophiliques ; - Tome VI : Détection d'un anticoagulant de type lupique ; -Tome VII : Recherche de la mutation G1691A du gène du facteur V (FV de Leiden) et de la mutation G20210A du gène du facteur II
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
210. Thrombopénie chez l'adulte et l'enfant
212. Syndrome hémorragique d'origine hématologique
326. Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l'adulte et chez l'enfant. Connaître pour chacune les mécanismes d'action de classe et des produits individuels, les principes du bon usage, les critères de choix d'un médicament en première intention, les causes d'échec, les principaux effets indésirables et interactions
français
évaluation technologique
troubles de l'hémostase
temps de saignement
temps de thrombine
agrégation plaquettaire
Facteur-4 plaquettaire
facteur VIII
inhibiteur lupique de la coagulation
proaccélérine
prothrombine
facteur V de Leiden

---
N1-VALIDE
Méthodes de détection et de dénombrement de Legionella dans l'eau - Caractéristiques détaillées et pertinence de leur mise en oeuvre dans les eaux chaudes sanitaires et les tours aéroréfrigérantes
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/EAUX2009sa0330Ra.pdf
L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset)1 a été saisie le 29 juillet 2009 par la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la prévention des risques (DGPR) afin de : 1. Décrire les méthodes pré-analytiques (préparation de l'échantillon avant analyse) et analytiques connues pour la détection et le dénombrement spécifique de légionelles dans l'eau (culture, biologie moléculaire (Polymerase Chain Reaction : PCR), immuno-détection, etc.) ... Etudier la pertinence (avantages et inconvénients) de la mise en oeuvre de ces méthodes analytiques pour le contrôle sanitaire des eaux chaudes et le contrôle réglementaire des eaux de circuits de refroidissement des tours aéroréfrigérantes, en fonction de leurs besoins et contraintes respectives ... Si nécessaire, identifier les essais expérimentaux permettant de vérifier ou d'infirmer les hypothèses avancées concernant la pertinence des méthodes recensées, et le cas échant le lancement des études nécessaires.
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
rapport
recommandation
legionella
microbiologie de l'eau
techniques microbiologiques
réfrigération
eau chaude
valeurs de référence
alimentation en eau

---
N1-VALIDE
Utilisation des tests de détection de la production d'interféron gamma
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20110701_interferongamma.pdf
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20110701_interferongamma.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi le 18 mars 2009 par la Direction générale de la santé afin d'élaborer des recommandations pratiques d'utilisation des tests de détection de la production d'Interféron gamma (tests IGRA). L'analyse épidémiologique ainsi que les éléments nécessaires à la réponse à cette saisine sont détaillés dans le rapport accompagnant cet avis.
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation professionnelle
tuberculose
interféron gamma

---
N1-VALIDE
Évaluation externe de la qualité du dépistage des virus grippaux A par PCR - récapitulatif, 2010
http://www.who.int/wer/2011/wer8603/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2011/wer8603.pdf
2011
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
virus de la grippe A
réaction de polymérisation en chaîne

---
N1-VALIDE
Avis de l'Anses relatif à la demande d'avis relatif aux méthodes d'analyses utilisées pour la détection des antibiotiques ou des sulfamides dans les laits destinés à l'alimentation humaine
https://www.anses.fr/fr/system/files/LABO2011sa0038.pdf
L'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a été saisie le 10 février 2011 par la Direction Générale de l'Alimentation d'une demande d'avis relatif aux méthodes d'analyses utilisées pour la détection des antibiotiques ou des sulfamides dans les laits destinés à l'alimentation humaine.
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation
résidus de médicaments
lait
antibactériens
sulfamides

---
N1-VALIDE
Dépistage et prise en charge de l'infection à Neisseria gonorrhoeae : état des lieux et propositions
rapport d'orientation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1031777/depistage-et-prise-en-charge-de-linfection-a-neisseria-gonorrhoeae-etat-des-lieux-et-propositions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1031775/rapport-d-orientation-depistage-et-prise-en-charge-de-linfection-a-neisseria-gonorrhoeae-etat-des-lieux-et
Trois objectifs généraux ont guidé l'élaboration de ce rapport : établir un état des lieux des données disponibles ou non sur l'infection à Neisseria gonorrhoeae : histoire naturelle de la maladie, épidémiologie, identification et traitement. identifier l'ensemble des problèmes posés par la prise en charge diagnostique et thérapeutique et s'interroger sur les évolutions souhaitables. conduire une réflexion sur la pertinence du dépistage
2010
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
158. Infections sexuellement transmissibles (IST) : gonococcies, chlamydioses, syphilis, papillomavirus humain (HPV), trichomonose
français
neisseria gonorrhoeae
gonorrhée
évaluation de programme
dépistage systématique
grossesse
nouveau-né
gonorrhée
neisseria gonorrhoeae
amplification de gène
gonorrhée
Canada
États-Unis d'Amérique
Grande-Bretagne
France
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Diagnostic biologique de l'infection à Chlamydia trachomatis - Document d'avis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_995548/diagnostic-biologique-de-l-infection-a-chlamydia-trachomatis-document-d-avis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_995542/diagnostic-biologique-de-l-infection-a-chlamydia-trachomatis-document-d-avis
Ce document comporte des avis de la Haute Autorité de Santé sur le service attendu des actes du diagnostic biologique de l'infection à Chlamydia trachomatis. Il répond à la demande de l'Union Nationale des Caisses d'Assurance Maladie pour l'actualisation de la Nomenclature d'Actes de Biologie Médicale.
2010
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
158. Infections sexuellement transmissibles (IST) : gonococcies, chlamydioses, syphilis, papillomavirus humain (HPV), trichomonose
français
chlamydia trachomatis
infections à chlamydia
évaluation des actes professionnels
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt pronostique du dosage de la protéine S-100B sérique au décours d'un arrêt cardiaque en milieu extrahospitalier : données préliminaires françaises
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/53/96/resume.phtml
La protéine S-100B est une protéine d'origine cérébrale, libérée dans les fluides biologiques au cours de diverses atteintes neurologiques aiguës. L'objectif de cette étude a été d'apprécier le retentissement cérébral d'un arrêt cardiorespiratoire (ACR), récupéré par réanimation immédiate, et de rechercher un intérêt prédictif à court terme du dosage sanguin de la protéine S-100B sur l'atteinte neurologique consécutive à l'arrêt cardiaque. Le dosage du biomarqueur a été réalisé chez 27 sujets ayant eu un arrêt cardiorespiratoire, au moment de l'arrêt lors de la prise en charge médicale (H0), puis à 12, 24 et 48 heures après la réanimation. Les valeurs initiales de la concentration sanguine de la protéine S-100B et l'évolution cinétique de cette concentration nous ont permis de montrer que : 1) 95 % des sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 supérieure à 0,80 µg/L sont décédés \; 2) 62 % des sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 inférieure à 0,80 µg/L ont survécu à l'ACR \; 3) tous les sujets ayant une concentration de protéine S-100B à H0 inférieure à 0,80 µg/L et dont l'évolution cinétique de la protéine S-100B à partir de H12 a été décroissante ont survécu \; 4) 100 % des sujets dont l'évolution cinétique de la protéine S-100B à partir de H12 a été croissante sont décédés. Cette étude suggère donc que le seuil de 0,80 µg/L pourrait être prédictif de l'issue d'un ACR, s'il est associé au suivi des concentrations plasmatiques de la protéine S-100B.
2010
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
arrêt cardiaque hors hôpital
protéines S100
pronostic

---
N1-VALIDE
Détection d'infections à chlamydia trachomatis par test urinaire rapide
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=591
* Présentation * Littérature disponible * Fournisseurs * Commentaires
2010
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
chlamydia trachomatis
trousses de réactifs pour diagnostic
infections à chlamydia
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives au dépistage du portage digestif des bactéries commensales multirésistantes aux antibiotiques importées en France à l'occasion du rapatriement de patients en provenance de l'étranger et à la maîtrise de leur diffusion
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20100518_bmrimportees.pdf
Les présentes recommandations concernent des bactéries commensales porteuses de mécanismes de résistance émergents, ayant déjà diffusées en France seulement sur un mode sporadique ou épidémique limité, en opposition à des bactéries multirésistantes dont la diffusion sur le territoire national a déjà eu lieu de façon plus importante. Ce sont prioritairement les entérobactéries productrices de carbapénèmases et les entérocoques résistants aux glycopeptides.
2010
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
médecine des voyages
Multirésistance bactérienne aux médicaments
maladies transmissibles émergentes
carbapenemase
bêta-Lactamases
voyage
infections bactériennes
enterobacteriaceae
enterococcus
glycopeptides
infections bactériennes
maladies transmissibles émergentes
porteur sain
recommandation
rapport

---
N1-VALIDE
Technologie luminex pour la detection des anticorps anti-HLA
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=516
* Présentation * Littérature disponible * Fournisseurs * Commentaires
2009
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
antigènes HLA
évaluation technologique

---
N1-SUPERVISEE
Détection de l'antigène NS1 de la dengue.
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=518
présentation, données d'évaluation, technologies et applications, état des lieux, réglementations et bonnes pratiques, éléments financiers et fournisseurs
2009
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
virus de la dengue
protéine NS1, du virus de la dengue de type 2
antigènes viraux
dengue
Protéines virales non structurales
Protéines virales non structurales
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse et Dépistage prénatal de l'hépatite B - Pertinence des modalités de réalisation
- Examen Classant National : Question(s) 20,83 Module(s) 2,7 -
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_893585/surveillance-serologique-et-prevention-de-la-toxoplasmose-et-de-la-rubeole-au-cours-de-la-grossesse-et-depistage-prenatal-de-lhepatite-b-pertinence-des-modalites-de-realisation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_893800/argumentaire-surveillance-serologique-et-prevention-de-la-toxoplasmose-et-de-la-rubeole-au-cours-de-la-grossesse
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_893805/rapport-d-orientation-depistage-prenatal-de-l-hepatite-b-pertinence-des-modalites-actuelles-de-realisation
Deux objectifs généraux ont été poursuivis dans le cadre des recommandations en santé publique : * Évaluer la pertinence d'une évolution de la stratégie et des modalités de réalisation du dépistage prénatal de la toxoplasmose. * Évaluer la pertinence d'une évolution de la stratégie et des modalités de réalisation du dépistage prénatal de la rubéole. L'objectif du rapport d'orientation était d'évaluer l'intérêt d'une modification du moment de réalisation du dépistage prénatal de l'antigène HBs.
2009
false
true
false
false
2eme cycle / master
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
022. Grossesse normale
169. Zoonoses
175. Risques sanitaires liés à l'eau et à l'alimentation. Toxi-infections alimentaires
026. Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation
163. Hépatites virales
français
dépistage systématique
tests sérologiques
hépatite B
antigènes de l'hépatite virale B
hépatite B
toxoplasmose congénitale
rubéole
grossesse
évaluation de programme
diagnostic prénatal
toxoplasmose congénitale
rubéole
éducation pour la santé
programmes gouvernementaux
diagnostic prénatal
évaluation technologique
épreuves classantes nationales
recommandation de santé publique
évaluation économique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Détection de l'antigène NS1 de la dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813018/detection-de-lantigene-ns1-de-la-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813014/detection-de-lantigene-ns1-de-la-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813013/document-avis-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813017/rapport-dengue
L'antigène NS1 est une protéine du virus de la dengue détectée dans le sérum des patients atteints de dengue en phase précoce. La détection de l'antigène NS1 a fait évoluer la stratégie diagnostique de la dengue : désormais, un test diagnostique est utilisable dès la phase précoce de la maladie. Ce rapport décrit l'évaluation de l'efficacité, la place dans la stratégie diagnostique et l'impact sur la stratégie thérapeutique de cette technique ; basé sur cette évaluation, la HAS s'est prononcé sur l'intérêt de son inscription sur la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l'Assurance maladie
2009
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
171. Voyage en pays tropical de l'adulte et de l'enfant : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée, manifestations cutanées
français
dengue
virus de la dengue
Protéines virales non structurales
antigènes viraux
protéine NS1, du virus de la dengue de type 2
test ELISA
Protéines virales non structurales
évaluation des actes professionnels
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Dépistage de l'infection par le VIH en France - Modalités de réalisation des tests de dépistage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_704257/depistage-de-linfection-par-le-vih-en-france-modalites-de-realisation-des-tests-de-depistage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_832348/argumentaire-depistage-de-linfection-par-le-vih-en-france-modalites-de-realisation-des-tests-de-depistage
Ce rapport comporte : - des recommandations sur les modalités de réalisation des tests de dépistage de l'infection par le VIH chez l'adulte et l'enfant de plus de 18 mois ; - des recommandations et des orientations sur la place des tests de dépistage rapide dans les stratégies générales de dépistage du VIH et sur les conditions d'utilisation de ces tests.
2008
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
165. Infections à VIH
français
adulte
enfant
infections à VIH
dépistage systématique
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
tests immunologiques
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
France
dépistage systématique
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
dépistage systématique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
sensibilité et spécificité
test ELISA
dépistage systématique
satisfaction du patient
recommandation de santé publique
algorithme
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Le dépistage anti-HBc lors de prélèvements ultérieurs au premier don de sang.
http://www.health.belgium.be/fr/le-depistage-anti-hbc-lors-de-prelevements-ulterieurs-au-premier-don-de-sang-juillet-2008-css-8352
Faut-il exiger que le test anti-HBc soit effectué sur les prélèvements ultérieurs au premier don de sang en cas de risque possible d'infection ou si le donneur a été en contact effectif avec une personne contaminée par le virus HBV?
2008
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
donneurs de sang
hépatite B
virus de l'hépatite B
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Étude méthodique et analyse coût-efficacité de la cytologie en phase liquide dans le dépistage du cancer du col de l'utérus
https://www.cadth.ca/fr/etude-methodique-et-analyse-cout-efficacite-de-la-cytologie-en-phase-liquide-dans-le-depistage-du
https://www.cadth.ca/media/pdf/O0007_Screening-Cervical-Cancer-Using-Liquid-Based-Technology_to_f.pdf
Le rapport d'évaluation des technologies de la santé de l'ACMTS sur la cytologie en phase liquide dans le dépistage du cancer du col de l'utérus analyse l'efficacité diagnostique et le rapport coût-efficacité des ces techniques par rapport à la cytologie classique telle que le test de Pap.
2008
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
anglais
frottis vaginal
infections à papillomavirus
papillomaviridae
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
techniques cytologiques
cytodiagnostic
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Augmentation du nombre de souches de Neisseria gonorrhoeae résistantes aux fluoroquinolones au Québec - Avis du groupe de travail pour le contrôle de l'infection gonococcique
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/125b2045fb592d958525731b004a3f21?OpenDocument
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2007/07-342-01.pdf
En 2004, les données issues du programme de Surveillance des souches de Neisseria gonorrhoeae résistantes aux antibiotiques dans la province de Québec ont mis en évidence une augmentation importante de la proportion des souches de Neisseria gonorrhoeae présentant une résistance à la ciprofloxacine. Cet avis s'adresse aux gestionnaires, aux professionnels impliqués dans la lutte contre les ITSS, et aux responsables des programmes de formation, que ce soit dans le domaine de la santé publique, des services de laboratoires, des services de première ligne ou des services spécialisés. Il présente une série de recommandations visant à favoriser le contrôle de cette infection. 138 pages
2007
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
antibiothérapie
neisseria gonorrhoeae
fluoroquinolones
antibactériens
Québec
gonorrhée
résistance microbienne aux médicaments
neisseria gonorrhoeae
gonorrhée
gonorrhée
recommandation pour la pratique clinique
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Virus respiratoires émergents : virus du Sras et virus influenza A/H5N1 hautement pathogène
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/18/C5/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version%20PDF
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/18/C5/resume.md
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
syndrome respiratoire aigu sévère
virus du SRAS
grippe humaine
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
virus du SRAS
grippe humaine
grippe humaine
syndrome respiratoire aigu sévère
syndrome respiratoire aigu sévère
article de périodique

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du col de l'utérus et recherche du Papillomavirus humain (HPV)
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/d%C3%A9pistage-du-cancer-du-col-de-l%E2%80%99ut%C3%A9rus-et-recherche-du-papillomavirus-humain-hpv
Les tests de dépistage étudiés comprennent le frottis conventionnel et la cytologie basée sur une collecte des cellules en milieu liquide qui permet aussi la recherche d'HPV. Nous documentons l'état du dépistage en Belgique et dans d'autres pays mais sans comparer explicitement les résultats de ces dépistages. Nous décrivons également les attentes et les attitudes des femmes lors des tests d'HPV. Nous estimons le budget nécessaire pour l'exécution des tests HPV lorsque ce test est cliniquement indiqué et formulons des recommandations à l'intention des décideurs. Nous ne présentons pas d'étude coût-efficacité ni de revue de la littérature. ; 104 pages
2006
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
anglais
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
frottis vaginal
Belgique
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
techniques de diagnostic moléculaire
papillomaviridae
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Détection qualitative de l’ARN du VHC au sein des fractions du sperme
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_471880
L'acte « Détection qualitative de l'ARN du VHC dans le plasma séminal et la fraction intermédiaire ou finale des spermatozoïdes » a pour objet la détection des ARN du virus de l'hépatite C (VHC) par biologie moléculaire au sein du plasma séminal et des spermatozoïdes. La HAS a évalué cet acte dans le cadre de la prise en charge du désir d'enfant d'un couple présentant des troubles de la fertilité et dont l'homme est infecté par le VHC.
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
163. Hépatites virales
français
hépatite C
ARN viral
hepacivirus
sperme
spermatozoïdes
évaluation des actes professionnels

---
N1-VALIDE
Prise en charge du pied diabétique infecté
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/pieddiabetique2006-long.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/pieddiabetique2006-court.pdf
Définition du pied diabétique infecté Comment documenter l'infection du pied diabétique ? En dehors des facteurs microbiologiques, quels sont les facteurs aggravants à rechercher ? Quelles sont les modalités de prise en charge ? Quelles sont les particularités de l'ostéite du pied chez le diabétique ? Quelles sont les modalités de la prévention ?
2006
true
N
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
Paris
France
français
antibiothérapie
pied diabétique
infections bactériennes
bactéries
pied diabétique
pied diabétique
antibactériens
pied diabétique
ostéite
ostéite
ostéite
imagerie par résonance magnétique
ostéite
infection de plaie
pied diabétique
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Infection occulte par le virus de l'hépatite B
Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/16/A9/resume.md
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/16/A9/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version PDF
circonstances de découverte, infections aiguës par le virus B, hépatites chroniques, rôle de l'infection occulte par le virus de l'hépatite B chez les donneurs de sang et d'organe, conclusion
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
hépatite B
virus de l'hépatite B
porteur sain
anticorps de l'hépatite B
hépatite B
maladie chronique
maladie aiguë
carcinome hépatocellulaire
donneurs de sang
article de périodique

---
N1-VALIDE
Lymphogranuloma venereum (LGV) au Canada : recommandations pour son diagnostic et son traitement, protocole de surveillance accrue à l'échelle nationale
Lymphogranuloma venereum (LGV) in Canada : Recommendations for Diagnosis and Treatment and Protocol for National Enhanced Surveillance
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/lgv/pdf/lgv-rdt_f.pdf
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/lgv/index-fra.php
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/lgv/index-eng.php
Indication du niveau de preuve, épidémiologie, tableau clinique et critères diagnostics, traitement, déclaration de cas et notification aux partenaires, suivi, prise en considération d'autres MST ; 13 pages
2005
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
anglais
français
lymphogranulomatose vénérienne
lymphogranulomatose vénérienne
lymphogranulomatose vénérienne
signes et symptômes
chlamydia trachomatis
lymphogranulomatose vénérienne
maladies sexuellement transmissibles
surveillance de la population
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique
questionnaire

---
N1-VALIDE
Risques et bénéfices pour la santé des Acides Gras trans apportés par les aliments et recommandations
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT-QR-Agtrans.pdf
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT-Ra-AGtrans.pdf
contexte général, définition, origines et méthodologies analytiques, composition des aliments et consommation, métabolisme et toxicité des AG trans, obésité et syndrome métabolique, maladies cardiovasculaires, cancers, conclusions et recommandations ; 216 pages
2005
false
N
AFSSA
France
français
législation sur les aliments
acides gras
hydrogénation
matières grasses alimentaires
adulte
enfant
habitudes alimentaires
répartition par âge
répartition par sexe
États-Unis d'Amérique
insulinorésistance
confiserie
spectrophotométrie IR
chromatographie
isomérie
produits carnés
manipulation des aliments
maladies cardiovasculaires
acides linoléiques conjugués
acides gras trans
matières grasses alimentaires insaturées
étiquetage des aliments
acides linoléiques conjugués
acides gras trans
acides gras trans
acides gras trans
acides linoléiques conjugués
acides gras trans
acides linoléiques conjugués
huiles végétales
margarine
France
produits laitiers
aliments
acides gras trans
acides linoléiques conjugués
acides gras trans
acides linoléiques conjugués
foetus
éicosanoïdes
obésité
composition corporelle
artériosclérose
facteurs de risque
études épidémiologiques
tumeurs du sein
tumeurs du côlon
rapport
recommandation
résumé ou synthèse en français
tableau

---
N1-VALIDE
Légionelles et milieu de travail
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TC%2098
La maladie des légionnaires a été individualisée en 1976 lors de l'épidémie de Philadelphie. La bactérie responsable, Legionella pneumophila, a été caractérisée en 1977. La contamination de l'homme se fait par voie aérienne par inhalation de micro-gouttelettes d'eau contaminée. Bien que peu de données sur des contaminations en milieu professionnel par des légionelles soient disponibles, certaines populations de travailleurs sont susceptibles d'être exposées. La prévention du risque lié aux légionelles repose sur une bonne conception des installations suivie d'une gestion et d'une maintenance appropriées. Régulièrement, l'INRS répond à des interrogations de médecins du travail et de personnes chargées de la sécurité dans les entreprises sur les installations à risque vis-à-vis des légionelles : - Quelles sont ces installations ? - Quelle surveillance mettre en place ? - Quels sont les moyens de lutte contre les légionelles ? L'objet de ce dossier médico-technique est de faire le point sur les connaissances actuelles et de décrire les mesures de prévention adaptées; 27 pages
2004
false
N
RST - Références en Santé au Travail
France
français
antibiothérapie
maladie des légionnaires
legionella
légionellose
signes et symptômes
maladie des légionnaires
maladie des légionnaires
maladie des légionnaires
antibactériens
exposition professionnelle
maladie des légionnaires
risque
exposition professionnelle
maladie des légionnaires
réfrigération
prévention primaire
France
rôle médical
médecine du travail
maladies professionnelles
travail
déclaration obligatoire
tableau
article de périodique
algorithme

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du col: étalement fin, test HPV ou PAP ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/857
la cytologie sur étalement fin et la détection de l'Human Papillomavirus (HPV) sont-elles supérieures au frottis classique pour le dépistage du cancer du col ?
2004
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tumeurs du col de l'utérus
résultat thérapeutique
dépistage systématique
tumeurs du col de l'utérus
frottis vaginal
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
cytodiagnostic
sensibilité et spécificité
papillomaviridae
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
Tests fondés sur la cytologie liquide et sur la détection du papillomavirus dans le dépistage du cancer du col
https://www.cadth.ca/fr/tests-fondes-sur-la-cytologie-liquide-et-sur-la-detection-du-papillomavirus-dans-le-depistage-du
https://www.cadth.ca/sites/default/files/pdf/197_cervical_cancer_tr_f.pdf
dépistage du cancer du col au Canada, test de Papanicolaou, nouvelles technologies, cytologie liquide, test de détection du papillomavirus, mise à l'essai des tests, examen clinique, exactitude diagnostique, examen des études économiques, discussion, conclusion, références ; 106 pages
2003
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
test de papanicolaou
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
frottis vaginal
dépistage systématique
essais cliniques comme sujet
cytodiagnostic
cytodiagnostic
dépistage systématique
frottis vaginal
médecine factuelle
coûts et analyse des coûts
Canada
incidence
sensibilité et spécificité
bibliographie médicale
papillomaviridae
papillomaviridae
rapport
étude comparative
évaluation technologique
questionnaire
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Evaluation de l'exposition théorique des nourrissons et des enfants en bas âge aux résidus de pesticides apportés par les aliments courants et infantiles
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/DIVE-QR-FiPesticides.pdf
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/PASER-Ra-Pestienfants.pdf
généralités sur les pesticides, toxicité chez le jeune enfant, législation, organisation du réseau français de surveillance des pesticides, synthèse de l' étude bibliographique, méthodologie de l' étude, résultats, discussion ; 116 pages
2002
false
N
AFSSA
France
français
nourrisson
enfant
pesticides
pesticides
résidus de pesticides
évaluation des risques
aliments
législation sur les aliments
surveillance de l'environnement
phénomènes physiologiques nutritionnels chez l'enfant
phénomènes physiologiques nutritionnels chez le nourrisson
résidus de pesticides
contamination des aliments
études d'évaluation comme sujet
aliments
analyse d'aliment
résidus de pesticides
résidus de pesticides
hypersensibilité alimentaire
exposition environnementale
France
agrément de médicaments
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
étude évaluation

---
N1-VALIDE
Plan du dépistage des antigènes et des ARN du VIH et du VHC dans la qualification biologique des greffons (organes, tissus, cellules)
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/df0e9d2ef462265489d8674ef1c8475f.pdf
données générales sur les greffons (organes, tissus, cellules), rappel sur les infections à VHC et à VIH et leur transmission par les greffons, estimation de l'apport des tests Ag et ARN du VIH et du VHC pour la sécurité virale des greffons, rappel sur les technique disponibles, analyse de faisabilité, éventuels effets délétères associés à l'introduction d'un test supplémentaire, synthèse, discussion et recommandations
2001
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
transplantation d'organe
cellules souches hématopoïétiques
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
antigènes de l'hépatite C
antigènes du VIH
ARN viral
France
tests sérologiques
donneurs de tissus
infections à VIH
ARN viral
donneurs de sang
dépistage systématique
hepacivirus
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
recommandation pour la pratique clinique
rapport

---
N1-VALIDE
Techniques de laboratoire pour le diagnostic de méningites à Neisseria meningitidis, Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae
http://whqlibdoc.who.int/hq/1999/WHO_CDS_CSR_EDC_99.7_fre.pdf
épidémiologie des méningites, recueil et transport des prélèvements biologiques (liquide céphalo-rachidien, sang, prélèvements biologiques), culture primaire, repiquage et identification présomptive, identification N. méningitidis, S. pneumoniae, H. influenzae, conservation et transport de N. meningitidis ; annexes, 110 pages
1999
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
neisseria meningitidis
streptococcus pneumoniae
haemophilus influenzae
prélèvement biologique
méningite à pneumocoques
méningite à méningocoques
méningite à hémophilus
techniques de laboratoire clinique
cahier de laboratoire

---
N1-VALIDE
Première éclosion connue de colonisation par des entérocoques résistants à la vancomycine dans un centre hospitalier du Québec
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/98vol24/rm2411fa.html
introduction, historique, méthode, tableaux, résultats, intervention, analyse, références bibliographiques
1998
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
enterococcus
hôpitaux
Québec
résistance bactérienne aux médicaments
vancomycine
article de périodique

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.