CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : intervention coronarienne percutanée;

Synonyme MeSH : ICP (Intervention coronarienne percutanée); intervention coronaire percutanée; revascularisation coronaire percutanée; revascularisation coronarienne percutanée;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Traitement percutané de l’occlusion coronaire totale chronique : perspectives cliniques en 2015
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-476/Traitement-percutane-de-l-occlusion-coronaire-totale-chronique-perspectives-cliniques-en-2015
Les développements récents dans le domaine de la revascularisation percutanée des CTO ont ouvert une nouvelle voie dans le traitement de ces lésions coronaires complexes. Le paradigme actuel montre que, bien que les lésions de CTO soient fréquentes et associées à un pronostic clinique défavorable, une proportion encore élevée de patients est traitée de manière conservatrice. Une évidence solide démontre cependant les bénéfices cliniques de la revascularisation percutanée des lésions de CTO, en particulier une amélioration de la symptomatologie clinique, de la capacité fonctionnelle, de la qualité de vie et, surtout, de la survie à long terme en cas de succès de recanalisation
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
occlusion coronarienne
occlusion coronarienne
Revascularisation coronaire
intervention coronarienne percutanée

---
N1-SUPERVISEE
Adénosine et vérapamil dans l'absence de reperfusion lors d'une intervention coronarienne percutanée primaire chez des personnes victimes d'un infarctus aigu du myocarde
http://www.cochrane.org/fr/CD009503
Étudier l'impact de l'adénosine et du vérapamil chez les personnes victimes d'un IAM faisant l'objet d'une ICPP
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résultat thérapeutique
adénosine
vérapamil
infarctus du myocarde
maladie aiguë
intervention coronarienne percutanée
infarctus aigu du myocarde
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Rôle de la revascularisation coronarienne chez le patient diabétique avec maladie coronarienne stable
http://rms.medhyg.ch/numero-388-page-1137.htm
Les complications liées à une revascularisation coronarienne restent plus élevées pour le patient diabétique par rapport au patient non diabétique. Lors d’un syndrome coronarien aigu, une revascularisation percutanée est favorisée considérant le risque élevé lié à la chirurgie lors d’ischémie myocardique en cours d‘évolution. En revanche, lors de maladie coronarienne stable, le choix du traitement (chirurgie, percutané, conservateur) dépend de plusieurs facteurs (par exemple : atteinte coronarienne et comorbidités du patient). En cas de maladie tritronculaire avancée et lorsque le risque opératoire est acceptable, la chirurgie est supérieure au traitement percutané. En règle générale, le seuil pour une revascularisation chirurgicale par rapport à une revascularisation percutanée devrait être plus bas pour le patient diabétique que pour le patient non diabétique.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
diabète
maladie coronarienne
intervention coronarienne percutanée
endoprothèses
ENDOPROTHESE CORONAIRE AUTRE

---
N1-SUPERVISEE
Xiongshao pour la resténose après une intervention coronarienne percutanée chez les patients souffrant d'une maladie coronarienne
http://www.cochrane.org/fr/CD009581
Évaluer systématiquement l'efficacité et la sécurité d'emploi des capsules de Xiongshao à base de plantes médicinales chinoises pour la prévention de la resténose après une ICP chez des patients atteints de MC.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
maladie coronarienne
intervention coronarienne percutanée
resténose coronaire
médicaments issus de plantes chinoises
xiongshao
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Sources de données pour dénombrer les interventions coronariennes percutanées
http://www.inesss.qc.ca/index.php?id=64&tx_ttnews%5Btt_news%5D=111&cHash=146025f5866e0a0c4a61da6b0eb07ae4
La maladie coronarienne est une cause majeure de morbidité et de mortalité pour la population québécoise. L’Unité d’évaluation en cardiologie tertiaire (UECT) de l’INESSS a pour mission d’évaluer la prestation des soins en cardiologie au Québec et ainsi contribuer à l’amélioration et à l’optimisation de ces soins.
2012
false
true
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
intervention coronarienne percutanée
Québec
maladie coronarienne
maladie coronarienne
maladie coronarienne
évaluation technologique
intervention coronarienne percutanée

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse de l'efficacité clinique et de la rentabilité du clopidogrel par rapport à d'autres agents antiplaquettaires dans la prévention secondaire d'épisodes vasculaires chez l'adulte subissant une intervention coronarienne percutanée
https://www.cadth.ca/media/pdf/H2481_Executive_Summary_f.pdf
L’étude a pour objectif de comparer le clopidogrel à d’autres antiplaquettaires dans la prévention secondaire de l’incident vasculaire chez l’adulte subissant une angioplastie coronaire transluminale percutanée (ACTP).
2010
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
étude évaluation
clopidogrel
intervention coronarienne percutanée
prévention secondaire
antiagrégants plaquettaires
adulte

---
N2-ASUPERVISER
Lectures critiques Prescrire Exercice n 33 - Chasse aux biais !
http://www.prescrire.org/Fr/967211CF76811E81FB625FF51DFE054A/Download.aspx
La bivalirudine (Angiox ) est un anticoagulant commercialisé pour le traitement des patients par intervention coronaire percutanée. Elle est devenue aussi autorisée lorsque cette intervention coronaire percutanée est justifiée par un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST à l’électrocardiogramme (lire dans ce numéro page 733). L’évaluation clinique est centrée sur un essai bivalirudine versus héparine antagoniste de la glycoprotéine (GP) IIb/IIIa. Pour vous exercer à la lecture critique de ce type d’essai, l’équipe Prescrire vous propose de lire des extraits de la publication de cet essai, puis de répondre à quelques questions. Suivent les réponses et commentaires de la Rédaction.
2010
false
true
false
Prescrire
France
anticoagulants
anticoagulants
bivalirudine
intervention coronarienne percutanée
intervention coronarienne percutanée
infarctus du myocarde
infarctus du myocarde
infarctus du myocarde
infarctus du myocarde
hirudines
intégrines
cardiologie
anticoagulothérapie
lecture critique d'article
hirudines
fragments peptidiques
protéines recombinantes

---
N1-SUPERVISEE
Angor stable
Quand faut-il faire des examens invasifs?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2010/2010-39/2010-39-070.pdf
- L’examen invasif par cathétérisme cardiaque gauche est l’étalon-or de la confirmation du diagnostic de cardiopathie ischémique, une condition indispensable pour poser l’indication à une éventuelle revascularisation interventionnelle ou chirurgicale des coronaires et la planifier. - Chez les patients ayant un angor stable, un examen invasif est indiqué en premier lieu si un effet favorable d’une revascularisation peut être espéré. - Les patients à haut risque profitant d’une revascularisation et devant donc subir des examens invasifs peuvent être identifiés par des tests d’ischémie non invasifs (ECG d’effort, scintigraphie de perfusion du myocarde, tomographie cardiaque par résonance magnétique sous stress, échocardiographie de stress). - Chez les patients stables sans critères de haut risque, un examen invasif peut être effectué si un traitement médicamenteux ne donne pas le résultat escompté ou n’est pas toléré. - Le recours à de nouvelles techniques invasives, comme la mesure de la FFR (fractional flow reserve) et l’IVUS (échographie intravasculaire), permet de mieux identifier les sténoses hémodynamiquement importantes et aide à bien poser l’indication à une éventuelle intervention sur les coronaires et à la planifier.
2010
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
coronarographie
procédures de chirurgie cardiovasculaire
intervention coronarienne percutanée
cathétérisme cardiaque
article de périodique
angor stable

---
N1-SUPERVISEE
Interventions vasculaires percutanées pour l'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu
http://www.cochrane.org/fr/CD007574
La majorité des AVC incapacitants sont dus à l'obstruction d'une artère de gros calibre dans le cerveau par un caillot sanguin. L'élimination rapide du caillot au moyen de médicaments thrombolytiques intra-artériels et/ou de dispositifs mécaniques peut permettre de rétablir la circulation sanguine avant qu'une lésion cérébrale importante ne puisse se produire, ce qui permet de garantir un meilleur rétablissement. Ces interventions vasculaires percutanées peuvent cependant déclencher un saignement dans le cerveau.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
intervention coronarienne percutanée
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
accident vasculaire cérébral

---
Courriel
09/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.