Libellé préféré : injections péritoneales;

Synonyme CISMeF : injection intrapéritoneale;

Synonyme MeSH : injections intra-péritoneales; injections intrapéritoneales;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Méthodes d'administration intra-abdominale d'anesthésique local chez les personnes subissant une cholécystectomie laparoscopique
http://www.cochrane.org/fr/node/32217
Contexte : L'instillation intrapéritonéale d'anesthésique local peut réduire la douleur chez les personnes subissant une cholécystectomie laparoscopique. Cependant, la méthode optimale pour administrer l'anesthésique local est inconnue. Objectifs : Déterminer le meilleur agent anesthésique local, le moment optimal et la méthode d'administration optimale de l'agent anesthésique local utilisé pour l'instillation intrapéritonéale chez les personnes subissant une cholécystectomie laparoscopique.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
résumé ou synthèse en français
injections péritoneales
anesthésiques locaux
cholécystectomie laparoscopique
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
SOLUTION PRETE A L'EMPLOI D.P.C.A. 2 K FRESENIUS, solution injectable pour dialyse péritonéale en poche
CIS : 69797452 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=69797452
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
solutions de dialyse
injections péritoneales
dialyse péritonéale
emploi

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie intrapéritonéale pour le traitement d'attaque du cancer épithélial primitif de l'ovaire
http://www.cochrane.org/fr/CD005340
Le cancer de l'ovaire a tendance à être chimiosensible et à se confiner à la surface de la cavité péritonéale pendant la plus grande partie de son existence naturelle. Ces caractéristiques en ont fait une cible évidente pour la chimiothérapie intrapéritonéale (IP). La chimiothérapie contre le cancer de l'ovaire est généralement administrée sous la forme d'une perfusion intraveineuse (IV) répétée pour cinq à huit cycles. La chimiothérapie intrapéritonéale est administrée par perfusion de l'agent chimiothérapeutique directement dans la cavité péritonéale. Il existe des raisons biologiques pour lesquelles cela pourrait augmenter l'effet anticancéreux et réduire certains effets indésirables systémiques comparé au traitement IV.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
injections péritoneales
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
tumeurs de l'ovaire
cancer épithélial de l'ovaire

---
Courriel
15/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.