Libellé préféré : inhibiteurs de la phosphodiestérase-5;

Synonyme MeSH : inhibiteurs de la PDE-5; inhibiteurs de la PDE5; inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5;

Synonyme CISMeF : inhibiteurs phosphodiestérase V;

Acronyme CISMeF : IPDE5;

substance (CISMeF) : O;

action pharmacologique : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs phosphodiestérase V
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/inhibiteurs-phosphodiesterase-v
Le sildénafil est le chef de file des inhibiteurs sélectifs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5). Il est autorisé dans de nombreux pays pour le traitement de la dysfonction érectile. La PDE5 est une enzyme responsable de la dégradation du guanosine monophosphate cyclique (cGMP), second messager intracellulaire du monoxyde d’azote (NO). La PDE5 est l'isoforme prédominante de la phosphodiestérase dans le muscle lisse des corps caverneux. La stimulation sexuelle est nécessaire pour initier la libération de NO; le sildénafil est donc inefficace en l'absence d'une telle stimulation. Les essais cliniques ont montré que le sildénafil était efficace chez une majorité de patients, quelle que soit l'étiologie, le degré de sévérité de la dysfonction érectile lors de l'inclusion, ou l'âge du patient. Des études récentes menées sur des patients souffrant de maladies telles que le diabète sucré, l’hypertension, les atteintes médullaires, la sclérose en plaques et la dépression, ont également démontré l'efficacité du sildénafil. L'administration concomitante de dérivés nitrés et de sildénafil est strictement contre-indiquée car elle peut entraîner une hypotension sévère. Une telle association fait courir un risque vital. Bien que dans les études contrôlées du dossier d'enregistrement il n'y ait pas de différence dans la mortalité d'origine cardio-vasculaire par rapport au placebo, on a fait état d'un certain nombre de décès associés à la prise de sildénafil dans les rapports de pharmacovigilance après mise sur le marché, mais la relation spécifique entre ces décès et le médicament n'a pas été démontrée. On a constaté, dans certains cas, que les prescriptions n'avaient pas été respectées et qu'il y avait eu administration concomitante de dérivés nitrés et de sildénafil. Parmi les effets secondaires, on peut citer les céphalées transitoires, les rougeurs de la face, la congestion nasale et l'altération transitoire de la perception des couleurs due à une inhibition de la PDE6. Ce phénomène ne s’observe pas avec le tadalafil qui est plus sélectif que le sildénafil. Le sildénafil est dénué d’effet inotrope car il ne bloque pas la PDE3 myocardique. D’une manière générale, l'utilisation du sildénafil, lorsqu'il est prescrit à bon escient, a démontré que ce médicament possède un large spectre d'efficacité et un profil de tolérance satisfaisant.
2018
false
true
false
Pharmacomedicale.org
France
vasodilatateurs
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
Surveillance des médicaments
Citrate de sildénafil
dysfonctionnement érectile
information sur le médicament
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5

---
N1-VALIDE
Dysfonction érectile : traitements conservateurs et nouvelles approches
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/813
La dysfonction érectile (DE) est définie comme l'incapacité permanente ou récurrente à obtenir et/ou maintenir une érection suffisante pour permettre un rapport sexuel satisfaisant et cela en considérant que la symptomatologie doit être présente depuis au moins trois mois. Par son impact sur la santé physique et psychique, la DE compromet grandement la qualité de vie des patients
2012
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
traitement conservateur
Citrate de sildénafil
Tadalafil
Dichlorhydrate de vardénafil
Traitement conservateur
dysfonctionnement érectile
dysfonctionnement érectile
article de périodique
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5

---
N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire
http://www.cochrane.org/fr/CD003562
Contexte : L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) peut être d'étiologie inconnue (hypertension artérielle pulmonaire primitive (HTAPP)) ou due à une cause sous-jacente connue (hypertension artérielle pulmonaire secondaire (HTAPS)). La vasoconstriction artériolaire pulmonaire est considérée comme une caractéristique importante de l'HTAP. Des traitements vasodilatateurs sont utilisés pour traiter l'hypertension artérielle pulmonaire. Objectifs : Déterminer l'efficacité clinique du sildénafil, un vasodilatateur qui inhibe l'enzyme phosphodiestérase de type 5 (IPDE 5) et qui peut être administré par n'importe quelle voie chez les personnes atteintes d'hypertension artérielle pulmonaire primitive ou secondaire.
2009
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
hypertension pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
La dysfonction érectile masculine et les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/36
Les troubles de l'érection affectent environ 150 millions d'hommes dans le monde et la prévalence augmente avec l'âge. L'augmentation de l'espérance de vie va accroître le nombre d'hommes souffrant de dysfonction érectile que l'on estime à plus de 300 millions d'ici 2025. Les traitements oraux se positionnent aujourd'hui en première ligne pour la majorité des patients, grâce à leur facilité d'utilisation, leur bonne tolérance et un retour à plus de spontanéité dans la relation sexuelle...
2003
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
Citrate de sildénafil
dysfonctionnement érectile
vasodilatateurs
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
article de périodique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
23/10/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.