CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV;

Synonyme CISMeF : inhibiteurs de la DPP-4; inhibiteurs de la dipeptidylpeptidase-4;

Synonyme MeSH : Inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase de type 4; Gliptines;

action pharmacologique : O;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Le diabète en 2016
In FORUM MÉDICAL SUISSE 2016;16(25):532–537
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/25/fr/fms-02684.pdf
Nous sommes aujourd’hui témoins d’une évolution rapide dans le traitement du diabète type 2 , de nombreuses molécules augmentent les possibilités thérapeutiques: les médicaments agissant sur le système des incrétines, les inhibiteurs de la réabsorption rénale du glucose, ainsi que de nouvelles insulines. Le renforcement de l’arsenal médicamenteux devrait permettre à nos patients d’obtenir un meilleur contrôle glycémique...
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
diabète de type 2
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
glucagon-like peptide 1
analogue du GLP-1
analogue du GLP-1
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
maladies cardiovasculaires
obésité
Transporteur-2 sodium-glucose
inhibiteur du SGLT2
inhibiteur du SGLT2
insulines
facteurs de risque
perte de poids
hypoglycémie
insulines
hypoglycémiants

---
N3-AUTOINDEXEE
Diabète : trop d'effets indésirables graves avec les gliptines
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49112/0/2014/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
L'efficacité des gliptines n'est pas démontrée en prévention des complications du diabète, et elles sont à l'origine d'effets indésirables graves, voire mortels, notamment pancréatiques et cutanés. Mieux vaut écarter ces médicaments des soins...
2014
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
diabète
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV

---
N1-VALIDE
Les nouveaux anti-diabétiques oraux
Rev Med Brux 2014 ; 35 : 347-55
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/les-nouveaux-anti-diabetiques-oraux-1032
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/1032
Nous nous proposons dans cet article de revoir les mécanismes d’action, l’efficacité et les effets secondaires des deux classes médicamenteuses les plus récentes : les molécules à effet incrétine et les gliflozines en essayant de les positionner dans l’algorithme thérapeutique du diabète de type 2
2014
false
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
étude comparative
diabète de type 2
incrétines
hypoglycémiants
administration par voie orale
incrétines
peptide gastrointestinal
glucagon-like peptide 1
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
A10BH - inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4)
A10BX - autres antidiabétiques sauf insulines
incrétines
hypoglycémiants
hypoglycémiants
cotransporteur de sodium-glucose de type 2 humain
facteurs de risque
association de médicaments
résultat thérapeutique
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
Transporteur-2 sodium-glucose

---
N1-VALIDE
Les gliptines ont-elles un effet cardioprotecteur ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/115
Chez les patients ayant un diabète de type 2, quel est l'effet des gliptines (alias inhibiteurs de la DPP-4) sur les critères de jugement cardiovasculaires, par rapport à un placebo ou à d'autres antidiabétiques oraux ?
2013
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
lecture critique d'article
résultat thérapeutique
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
méta-analyse

---
N1-VALIDE
Diabète de type 2 : nouvelles données sur le risque pancréatique chez les patients diabétiques traités par les incrétinomimétiques - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Diabete-de-type-2-nouvelles-donnees-sur-le-risque-pancreatique-chez-les-patients-diabetiques-traites-par-les-incretinomimetiques-Point-d-information/(language)/fre-FR
Une étude, menée par un groupe indépendant de chercheurs académiques, suggère un risque augmenté d'effets indésirables pancréatiques chez les patients atteints de diabète de type II traités par les agonistes du récepteur du glucagon-like peptide 1 (GLP-1) et les inhibiteurs de la dipeptylpeptidase-4 (DPP-4), encore appelés incrétinomimétiques. Les résultats de cette étude sont en cours d'évaluation par les autorités de santé européennes. Dans l'attente des conclusions, les recommandations d'utilisation de ces médicaments restent inchangées et les patients ne doivent pas interrompre leur traitement...
2013
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Association de phosphate de sitagliptine et de chlorhydrate de metformine
Phosphate de sitagliptine
Linagliptine
Liraglutide
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
diabète de type 2
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
hypoglycémiants
avis de pharmacovigilance
incrétinomimétique
incrétinomimétique (produit)
maladies du pancréas
risque
exénatide
A10BX04 - exénatide
BYETTA
BYETTA 10µg sol inj
BYETTA 5µg sol inj
A10BX07 - liraglutide
VICTOZA
VICTOZA 6 mg/ml sol inj en stylo
lixisénatide
peptide ZP10A
A10BH01 - sitagliptine
JANUVIA
JANUVIA 100mg cp pellic
JANUMET 50 mg/1000 mg cp pellic
JANUMET
A10BD07 - metformine et sitagliptine
VELMETIA 50 mg/1000 mg cp pellic
VELMETIA
XELEVIA 100mg cp pellic
XELEVIA
saxagliptine
KOMBOGLYZE
ONGLYZA
ONGLYZA 5 mg cp pellic
A10BD10 - metformine et saxagliptine
A10BH03 - saxagliptine
association médicamenteuse
A10BH05 - linagliptine
A10BD11 - metformine et linagliptine
vildagliptine
A10BD08 - metformine et vildagliptine
A10BH02 - vildagliptine
EUCREAS 50mg/1000mg cp pellic
EUCREAS
GALVUS 50mg cp
GALVUS
KOMBOGLYZE 2,5 mg/1000 mg cp pellic
peptides
venins
nitriles
pyrrolidines
adamantane
dipeptides
64889982
65602428
60892792
62645506
66010671
66862731
67520378
67935602
69937274
60983726
68674913
3400893075791
3400893378762
3400893292624
3400893197431
3400893482599
3400893006665
3400893006726
3400893389188
3400893452905
3400893040324
3400893857113

---
N1-VALIDE
Recommandations du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) relatives à l'utilisation du métoclopramide, du kétoconazole par voie orale et des incrétinomimétiques - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Du-cote-de-l-Agence-europeenne-des-medicaments-Avis-et-recommandations-de-l-Agence-europeenne-des-medicaments-CHMP/Recommandations-du-Comite-des-medicaments-a-usage-humain-CHMP-relatives-a-l-utilisation-du-metoclopramide-du-ketoconazole-par-voie-orale-et-des-incretinomimetiques-Point-d-information/%28language%29/fre-FR
Lors de sa session de juillet 2013, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a été amené à se prononcer sur différents sujets, en particulier sur les modifications d'emploi du métoclopramide, sur la suspension des autorisations de mise sur le marché du kétoconazole par voie orale et sur l'utilisation des incrétinomimétiques...
2013
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
métoclopramide
retraits du marché de médicaments
administration par voie orale
évaluation des risques
évaluation de médicament
PRIMPERAN
médicaments génériques
affections des ganglions de la base
métoclopramide
enfant
kétoconazole
A03FA01 - métoclopramide
dyskinésie due aux médicaments
antiémétiques
antiémétiques
Chlorhydrate de métoclopramide
NIZORAL
NIZORAL 200 mg cp
J02AB02 - kétoconazole
antifongiques
Europe
incrétinomimétique (produit)
incrétinomimétique
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
diabète de type 2
maladies du pancréas
hypoglycémiants
recommandation de bon usage du médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Diabète de type 2 : pas de place pour les gliptines
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/47988/0/NewsDetails.aspx
2013
Prescrire
diabete de type 2
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
diabète de type 2

---
N1-VALIDE
JANUVIA / XELEVIA 25 et 50 mg (sitagliptine), inhibiteur de la DPP-4 - Pas d'avantage clinique démontré en monothérapie ni en bithérapie en association à un sulfamide ou à l'insuline Avis défavorable au remboursement en association à la metformine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1355339/januvia-/-xelevia-25-et-50-mg-sitagliptine-inhibiteur-de-la-dpp-4
Les spécialités JANUVIA/XELEVIA existent désormais sous deux nouveaux dosages destinés aux diabétiques de type 2 avec insuffisance rénale modérée (50 mg), sévère ou terminale (25 mg). Leur intérêt clinique est faible en monothérapie et modéré en association à un sulfamide ou à l'insuline. En association à la metformine, leur intérêt clinique est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale. Le risque de réaction grave d'hypersensibilité, de syndrome de Stevens-Johnson et de pancréatite doit être pris en compte.
2012
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
XELEVIA 50 mg cp pellic
Phosphate de sitagliptine
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
diabète de type 2
JANUVIA 50 mg cp pellic
JANUVIA
XELEVIA

---
N1-VALIDE
Médicaments du système hormonal et canicules : rapport et recommandations
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1566_MedSystHormonalCanicules.pdf
En théorie, l'augmentation du risque de troubles de la santé liés à la chaleur, allant d'un simple malaise au décès, peut être associée à toute condition compromettant la thermorégulation. Au fur et à mesure des études épidémiologiques sur le sujet, il s'avère toutefois que les populations les plus à risque regroupent des personnes remplissant au moins l'une des conditions suivantes : l'avancement en âge, l'apparition de problèmes de santé chroniques, la consommation de médicaments pour traiter certaines de ces maladies et la dépendance d'un tiers pour assurer ses besoins vitaux...
2012
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
corticothérapie
Ézétimibe
chaleur extrême
facteurs de risque
administration par voie orale
hypoglycémiants
Québec
effets secondaires indésirables des médicaments
hypolipémiants
caractéristiques de la population
bibliographie comme sujet
hormones thyroïdiennes
insuffisance rénale
glibenclamide
radio-isotopes de l'iode
acide zolédronique
minéralocorticoïdes
bromocriptine
insuline
déshydratation
alpha-Glucosidase
A10BF - inhibiteurs de l'alpha glucosidase
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
biguanides
A10BA - biguanides
A10BH - inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4)
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
glucagon-like peptide 1
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique
acide nicotinique
C10AD02 - acide nicotinique
C10AC - séquestrants d'acides biliaires
C10AB - fibrates
acides fibriques
C10AA - Inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
C10AX09 - ézétimibe
résines échangeuses d'anions
rapports et études
H03AA - hormones thyroïdiennes
diphosphonates
Imidazoles

---
N1-SUPERVISEE
Diabète de type 2 mal équilibré : ajouter un inhibiteur de la DPP-4 ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/226
Question clinique : Quelle est l’efficacité des inhibiteurs de la DPP-4 (gliptines) en termes de proportion de patients diabétiques de type 2 atteignant une HbA1c 7%, et quelle est leur sécurité ?
2011
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
hypoglycémiants
hypoglycémiants
hypoglycémiants
lecture critique d'article
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
diabète de type 2

---
N1-SUPERVISEE
Les incrétinomimétiques et incrétinopotentiateurs dans le traitement du diabète de type 2
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-122/32497
Le glucagon-like peptide-1 (GLP-1) est une hormone intestinale sécrétée en réponse au repas et rapidement dégradée par une enzyme spécifique, la dipeptidylpeptidase-4 (DPP-4). Le GLP-1 stimule la sécrétion d'insuline de façon glucose-dépendante, inhibe la sécrétion de glucagon et ralentit la vidange gastrique, notamment. Deux approches thérapeutiques ont été développées pour augmenter le taux de GLP-1 déficitaire chez le patient diabétique de type 2 : soit injecter, par voie sous-cutanée, une substance proche structurellement du GLP-1 (exénatide) et résistant à l'action de la DPP-4, soit administrer per os un inhibiteur spécifique de la DPP-4 (sitagliptine,'). Ces nouveaux médicaments améliorent le contrôle glycémique du patient diabétique de type 2, sans induire d'hypoglycémie et sans effet péjoratif sur l'évolution pondérale...
2007
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Phosphate de sitagliptine
diabète de type 2
injections sous-cutanées
administration par voie orale
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
glucagon-like peptide 1
hypoglycémiants
peptides
venins
exénatide
hypoglycémiants
glucagon-like peptide 1
A10BH - inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4)
A10BX - autres antidiabétiques sauf insulines
peptides
venins
article de périodique
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du diabète de type 2 : qu'attendre des analogues du GLP-1 et inhibiteurs de la DPP-4 ?
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-114/32350
Les analogues du GLP-1 et inhibiteurs de la DPP-4 sont deux nouvelles classes de médicaments pour le diabète de type 2. Ils stimulent la sécrétion d'insuline et inhibent la sécrétion du glucagon sans risque d'hypoglycémie. Une diminution du taux d'hémoglobine glyquée d'environ 1% peut être attendue en monothérapie et en cas d'association aux antidiabétiques oraux usuels. Les analogues du GLP-1 ont de plus un effet favorable sur le poids, au prix d'effets secondaires digestifs et d'une administration sous-cutanée. Les inhibiteurs de la DPP-4 se prennent p.o., sont très bien tolérés, mais leur effet sur le poids est neutre. Faute d'étude de durée suffisante, leur efficacité à long terme est actuellement inconnue, tout comme la portée clinique d'autres effets favorables potentiels tels la protection de la cellule b.
2007
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
diabète de type 2
glucagon-like peptide 1
incrétines
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'effet incrétine : une nouvelle cible thérapeutique dans le diabète de type 2
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/369
Les deux hormones incrétines, le GLP-1 (Glucagon- Like Peptide-1 ) et le GIP (Glucose-dependent Insulinotropic Peptide ) sont des hormones peptidiques produites par l'intestin lors du passage des nutriments. Elles potentialisent l'effet insulinosécrétoire du glucose, augmentent la synthèse d'insuline...
2007
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
Phosphate de sitagliptine
Liraglutide
glucagon-like peptide 1
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
diabète de type 2
glucagon-like peptide 1
glucagon-like peptide 1
peptide gastrointestinal
peptide gastrointestinal
glucagon-like peptide 1
antienzymes
hypoglycémiants
exénatide
vildagliptine
nitriles
adamantane
pyrrolidines
DPP4 humaine
A10BX - autres antidiabétiques sauf insulines
incrétinomimétique (produit)
incrétinomimétique
article de périodique
information sur le médicament
peptides
venins
dipeptidyl peptidase 4
incrétines

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.