Libellé préféré : information scientifique et technique;

Définition CISMeF : Information de nature scientifique ou technique produite dans les divers secteurs de la recherche ayant pour objet la découverte ou la diffusion de connaissances nouvelles.;

Synonyme CISMeF : publication scientifique et technique; IST;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Information de nature scientifique ou technique produite dans les divers secteurs de la recherche ayant pour objet la découverte ou la diffusion de connaissances nouvelles.

N2-AUTOINDEXEE
Additifs alimentaires
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/food-additives/fr/
Principaux faits Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées aux aliments pour préserver ou améliorer leur innocuité, leur fraîcheur, leur goût, leur texture ou leur aspect. Il faut vérifier qu’ils ne présentent pas d’effet préjudiciable potentiel pour la santé humaine avant de les utiliser. Le Comité mixte FAO/OMS d’experts des additifs alimentaires (JECFA) est l’organe international responsable de l’évaluation de l’innocuité des additifs alimentaires. Seuls les additifs alimentaires évalués et jugés sans risque sanitaire par le JECFA, évaluations qui servent de base à l’établissement de limites maximales d’utilisation par la Commission du Codex Alimentarius, peuvent être utilisés dans les aliments entrant dans le commerce international.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
additif alimentaire
additifs alimentaires

---
N2-AUTOINDEXEE
L’hépatite E
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99h%C3%A9patite-e
L’hépatite E est une maladie habituellement bénigne, cependant elle peut parfois engendrer de graves complications pouvant aller jusqu’à la mort (notamment chez les personnes sensibles telles que les femmes enceintes ou les personnes ayant une maladie du foie). L’Anses a été saisie dès 2009 afin d’évaluer le rôle de certains produits alimentaires dans la transmisson de cette maladie. Elle a rendu plusieurs avis et produits d'expertise en lien avec l'évaluation du risque lié au virus de l'hépatite E.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
hepatite
hépatite E
hépatite
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Les expositions aux risques professionnels dans les petits établissements en 2010
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/les-expositions-aux-risques-professionnels-dans-les-petits-etablissements-en
Les salariés des très petits établissements (1 à 9 salariés) ne sont pas plus exposés aux risques physiques que ceux des plus grandes unités, sauf pour les vibrations et la conduite sur la voie publique. Les expositions aux agents cancérogènes apparaissent plus fréquentes pour les salariés dans les petits établissements (1 à 49 salariés), et la prévention de ces risques y est moins développée. En revanche, ils subissent des risques organisationnels et psychosociaux nettement moins importants. Ces constats demeurent lorsqu’on prend en compte les métiers exercés.
2017
false
false
false
Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement
France
français
information scientifique et technique
professionnel
risque
effets de l'exposition à un agent externe
exposition professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Chlorhexidine et ses sels
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/substances-chimiques/fiches-renseignements/en-bref/chlorhexidine-sels.html
De quoi s’agit-il? L’évaluation de la chlorhexidine et ses sels vise, sans toutefois s’y limiter, 4 substances. Ces substances ne sont pas présentes naturellement dans l’environnement. Les sels de chlorhexidine se dissocient dans l’eau, produisant l’entité chlorhexidine. Comment sont-ils utilisés? On retrouve principalement ces substances en tant qu’antiseptiques et agents de conservation antimicrobiens dans des produits comme des médicaments avec ou sans ordonnance pour les humains ou les animaux, des désinfectants pour surface dure, des désinfectants pour la peau, des produits de santé naturels et des cosmétiques. D’après les données d’enquête les plus récentes, aucune de ces 4 substances n’a été rapportée produite au Canada, alors que des sels de chlorhexidine ont été rapportés importés au Canada.
2017
false
false
false
Gouvernement du Canada
France
français
information scientifique et technique
chlorhexidine
chlorhexidine
CHLORHEXIDINE
sels

---
N2-AUTOINDEXEE
Instruction N DGOS/R4/2017/243 du 3 août 2017 relative aux missions des centres experts à vocation régionale pour la prise en charge de la maladie de Parkinson et des syndromes parkinsoniens
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/08/cir_42537.pdf
La présente instruction a pour objet de diffuser le nouveau cahier des charges définissant les missions et objectifs des 25 centres experts Parkinson identifiés ainsi que les indicateurs de suivi du rapport d’activité
2017
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
instruction
relation centrée
consultants
syndrome charge
maladie de Parkinson
central
relatif
régional
Vocations
parkinsonien (syndrome)
maladie de parkinson
syndrome CHARGE
Syndromes parkinsoniens
Missions religieuses
syndrome parkinsonien
professions
syndromes parkinsoniens
Missions religieuses

---
N2-AUTOINDEXEE
Preuve d’immunité contre la varicelle : recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2302
En juillet 2016, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a publié une mise à jour de ses recommandations sur la preuve d’immunité contre la varicelle. On y lit qu’une personne ne serait considérée protégée contre la varicelle que si elle avait reçu 2 doses du vaccin ou si elle avait eu la maladie avant la mise en place du programme de vaccination, c’est-à-dire avant 2006. L’application de ces nouveaux critères amènerait des changements de pratique importants au Québec. Ils semblent poursuivre un objectif qui va au-delà de celui visé au Québec. La varicelle circule encore et continuera de circuler, notamment dans les milieux scolaires. L’objectif visé par le Programme québécois de vaccination contre la varicelle est la réduction des hospitalisations de 95 %. Cet objectif est presque atteint avec le programme à une dose. De plus, une 2e dose a été ajoutée en 2016 chez les enfants âgés de 4 à 6 ans.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
information scientifique et technique
vaccination
varicelle
Counseling directif
état immunitaire
varicelle
Recommandations
immunisation
varicelle
immunité
varicelle
Québec
directives de santé publique

---
N1-VALIDE
NOTE d'AST relative à la concentration maximale en fipronil à ne pas dépasser dans les ovoproduits et autres produits transformés à base d'œufs, pour que l'exposition du consommateur reste inférieure à la valeur toxicologique de référence aiguë
https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2017SA0183.pdf
A partir des données françaises de consommation, quelle concentration maximale en fipronil ne doit pas été dépassée dans les produits transformés de consommation à base d’oeufs pour que l’exposition du consommateur reste inférieure à la valeur toxicologique de référence aiguë pour le fipronil...
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
valeurs limites d'exposition
information scientifique et technique
France
administration par voie orale
fipronil
oeufs
pizza
biscuit
sauce
assaisonnement
pâtes alimentaires
pain
mets salés
dessert (substance)
produit de l'oeuf
nouilles aux oeufs
Industries des oeufs et ovoproduits
gâteau
sandwich
crème anglaise
fipronil
pyrazoles
pyrazoles

---
N1-VALIDE
NOTE de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relative à une demande d'appui scientifique et technique (AST) relatif aux risques pour la santé humaine liés à la présence de fipronil dans des œufs destinés à la consommation
https://www.anses.fr/fr/system/files/AUT2017SA0178.pdf
l’Anses a été interrogée sur les trois questions suivantes : ‐ Analyser les données toxicologiques disponibles relatives au fipronil au regard du risque pour l’homme par ingestion de denrées contaminées ; ‐ Procéder à une évaluation du risque pour les populations préalablement identifiées (jeunes enfants, femmes enceintes, adultes) lié à la consommation de produits de volailles contaminés (oeufs, viandes) ; ‐ Formuler des recommandations de gestion du risque pour les produits transformés dans lesquels auraient été incorporés des oeufs contaminés...
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
valeurs limites d'exposition
fipronil
fipronil
oeufs
France
oeufs de volaille
insecticides
Belgique
facteurs de risque
gestion du risque
volaille
exposition environnementale
pyrazoles
pyrazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation d'une préparation en poudre enrichie en protéines, destinée aux personnes âgées sarcopéniques et aux personnes dénutries ou à risque de dénutrition
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2015SA0080.pdf
La saisine porte sur de nouvelles informations soumises par le pétitionnaire au regard de l’avis émis par l’Anses le 21 janvier 2015 relatif à l’évaluation de la saisine 2014-SA-0009 portant sur la même demande. Pour cette dernière, les conclusions du CES « Nutrition humaine » indiquaient qu’en l’absence d’études d’acceptabilité, de tolérance et de répercussion de la consommation du produit sur les apports protéino-énergétiques, il n’était pas en mesure de déterminer si ce produit pouvait convenir aux besoins nutritionnels des personnes âgées dénutries ou sarcopéniques. Les compléments d’information fournis sont évalués dans le cadre de la saisine 2015-SA-0080.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
protéines
poudres
jugement
protéine
sujet âgé de 80 ans ou plus
protéines humaines
Évaluation
relatif
malnutrition
Sujet âgé
sarcopénie
Anses
personne âgée
risque
études d'évaluation comme sujet
sujet âgé
baies (géographie)

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR par voie respiratoire pour le décaméthylcyclopentasiloxane (D5)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0204Ra.pdf
L’Anses a été saisie le 3 février 2012 par la Direction générale du travail (DGT) pour produire des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
rapport (information)
relatif
décaméthylcyclopentasiloxane
rapport albumine/globuline
valeurs limites d'exposition
Voies respiratoires
appareil respiratoire, sai
jugement
Anses
rapport de recherche
appareil respiratoire
baies (géographie)
siloxanes

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour le phtalate de diisobutyle (DIBP)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0133Ra.pdf
Élaboration d’une valeur toxicologique de référence (VTR) reprotoxique par voie orale
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
Anses
valeurs limites d'exposition
jugement
relatif
phtalate de diisobutyle
rapport albumine/globuline
acides phtaliques
rapport (information)
baies (géographie)
rapport de recherche
phtalate de dibutyle

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour le phtalate de di-n-octyle (DnOP)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0132Ra.pdf
Élaboration d’une valeur toxicologique de référence (VTR) reprotoxique par voie orale
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
rapport (information)
acides phtaliques
Anses
rapport albumine/globuline
jugement
valeurs limites d'exposition
phtalate de diisononyle
phtalate de diisodécyle
relatif
rapport de recherche
baies (géographie)

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour le phtalate de diisooctyle (DIOP)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0131Ra.pdf
Élaboration d’une valeur toxicologique de référence (VTR) reprotoxique par voie orale
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
Anses
relatif
acides phtaliques
rapport (information)
rapport albumine/globuline
valeurs limites d'exposition
jugement
baies (géographie)
rapport de recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour l'acide perfluorobutane sulfonique (PFBS)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0130Ra.pdf
L’Anses s’est auto-saisie le 9 juin 2015 pour la réalisation des expertises suivantes : élaboration de valeurs de référence chroniques par voie orale pour les composés perfluorés suivants : l’acide perfluorohexanoïque (PFHxA, CAS n 307-24-4), l’acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS, CAS n 355-46-4), l’acide perfluorobutanoïque (PFBA, CAS n 375-22-4), et l’acide perfluorobutane sulfonique (PFBS, CAS n 375-73-5).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
rapport (information)
perfluorobutane
jugement
acides sulfoniques
rapport albumine/globuline
acide
Anses
sulfone
relatif
valeurs limites d'exposition
rapport de recherche
baies (géographie)
fluorocarbones

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour l'acide perfluorobutanoïque (PFBA)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0129Ra.pdf
L’Anses s’est auto-saisie le 9 juin 2015 pour la réalisation des expertises suivantes : élaboration de valeurs de référence chroniques par voie orale pour les composés perfluorés suivants : l’acide perfluorohexanoïque (PFHxA, CAS n 307-24-4), l’acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS, CAS n 355-46-4), l’acide perfluorobutanoïque (PFBA, CAS n 375-22-4), et l’acide perfluorobutane sulfonique (PFBS, CAS n 375-73-5).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
rapport albumine/globuline
Anses
valeurs limites d'exposition
relatif
jugement
rapport (information)
acide
baies (géographie)
rapport de recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour l'acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0128Ra.pdf
L’Anses s’est auto-saisie le 9 juin 2015 pour la réalisation des expertises suivantes : élaboration de valeurs de référence chroniques par voie orale pour les composés perfluorés suivants : l’acide perfluorohexanoïque (PFHxA, CAS n 307-24-4), l’acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS, CAS n 355-46-4), l’acide perfluorobutanoïque (PFBA, CAS n 375-22-4), et l’acide perfluorobutane sulfonique (PFBS, CAS n 375-73-5).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
jugement
sulfone
valeurs limites d'exposition
rapport (information)
Anses
acides sulfoniques
acide
relatif
rapport albumine/globuline
rapport de recherche
baies (géographie)

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration d’une VTR pour l'acide perfluorohexanoïque (PFHxA)
https://www.anses.fr/fr/system/files/SUBSTANCES2015SA0127Ra.pdf
L’Anses s’est auto-saisie le 9 juin 2015 pour la réalisation des expertises suivantes : élaboration de valeurs de référence chroniques par voie orale pour les composés perfluorés suivants : l’acide perfluorohexanoïque (PFHxA, CAS n 307-24-4), l’acide perfluorohexane sulfonique (PFHxS, CAS n 355-46-4), l’acide perfluorobutanoïque (PFBA, CAS n 375-22-4), et l’acide perfluorobutane sulfonique (PFBS, CAS n 375-73-5).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
jugement
relatif
acide
valeurs limites d'exposition
rapport (information)
rapport albumine/globuline
Anses
rapport de recherche
baies (géographie)

---
N2-AUTOINDEXEE
Contribution des associations de patients et d’usagers aux évaluations des dispositifs médicaux
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2666644/fr/contribution-des-associations-de-patients-et-d-usagers-aux-evaluations-des-dispositifs-medicaux
Vous êtes une association de patient et souhaitez contribuer à l’évaluation d’un dispositif médical ? La HAS vous invite à vous exprimer à travers le questionnaire ci-dessous qui permettra de recueillir les informations qui vous paraissent utiles à porter à la connaissance de ses commissions. En le remplissant, vous contribuez à éclairer la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS), et le cas échéant, la Commission d’évaluation économique et de santé publique (CEESP) si le dispositif fait l’objet d’une évaluation de l’efficience, sur la façon dont les patients vivent leurs maladies, leurs traitements actuels et également sur les attentes suscitées par le traitement en cours d’évaluation.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
Évaluation
dispositif
Association
sociétés médicales
équipement et fournitures
Dispositifs médicaux
patients
médical
a comme patient

---
N2-AUTOINDEXEE
Goutte et risque cardio-vasculaire
http://www.unaformec.org/uploads/Publications/bibliomed/826_RevTh_Goutte%20%20-%20.pdf
La goutte, la plus fréquente des arthrites inflammatoires, affecte 1,4% de la population au Royaume Uni et en Allemagne et jusqu’à 4% aux USA [1]. Sa prévalence augmente avec l’âge atteignant jusqu’à 7% chez les hommes 65 ans et 3% des femmes 85 ans. De nombreuses études ont suggéré que l’hyperuricémie, précurseur de la goutte, mais aussi d’autres arthrites inflammatoires, étaient associées à une surmortalité toutes causes confondues et cardio-vasculaire. Cependant la nature exacte de cette association reste imprécise avec de nombreux facteurs de confusion, entre simple comorbidité et relation directe de cause à effet.
2017
false
false
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
information scientifique et technique
goutte
en goutte
goutte
appareil circulatoire, sai
cardiologie
goutte
risque
goutte

---
N1-SUPERVISEE
Anémies
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_anemie.pdf
L'anémie est définie par une diminution de la quantité d'hémoglobine totale. Ni le nombre de globules rouges ni l'hématocrite ne permettent de la définir. En pratique seul le taux d'hémoglobine est important car il est le reflet de l'oxygène apportée aux tissus. Elle peut être secondaire à une hémorragie, une hémolyse ou une diminution de la production de globules rouges (GR).
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
anémie
anémie
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Vertige
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_vertiges.pdf
Cette stratégie s?adresse uniquement à la sémiologie des vertiges vestibulaires. Le vertige est un trouble de la perception de l?espace avec illusion de mouvement, qui est dû à une atteinte du système vestibulaire.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
vertige
signes et symptômes
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
L'oeil rouge
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_oeil_rouge.pdf
L?oeil rouge est la plainte oculaire la plus fréquente en médecine de premier recours. La cause est bénigne dans la plupart des cas ; pourtant il s?agit parfois d?une affection qui met en danger la vision ou même la vie, nécessitant une consultation ophtalmologique urgente ou une hospitalisation. L?approche ci-dessous ne vise pas un diagnostic différentiel exhaustif mais une approche pratique pour un médecin de premier recours n?ayant pas accès à une lampe à fente.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
maladies de l'oeil
maladies de l'oeil
information scientifique et technique
algorithme
image

---
N1-SUPERVISEE
Syncope
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_syncope.pdf
La syncope est définie comme une perte de connaissance subite, transitoire, avec perte de tonus postural et suivie d?un retour spontané à un état de conscience normal. Ce symptôme résulte d?une diminution subite ou un arrêt bref du débit sanguin cérébral. La syncope est un problème fréquent ; il est estimé qu?un tiers de la population en souffre une fois durant sa vie, mais la majorité ne consulte pas de médecin. Elle représente 1-3% des admissions dans un service d?urgence. La majorité des syncopes ont une étiologie bénigne, mais il en résulte dans environ 1/3 des cas des traumatismes secondaires.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
syncope
syncope
syncope
information scientifique et technique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Elévation des transaminases
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_tests_hepatiques.pdf
Le but de ce texte est d'apporter une stratégie pour aborder le diagnostic d'une perturbation des tests hépatiques, découverte chez un patient asymptomatique à l'occasion d'un bilan sanguin de routine ou effectué pour d'autres raisons.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
transaminases
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Monoarthrite aiguë
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_arthrite.pdf
POINTS À RETENIR • Jusqu'à preuve du contraire, une douleur articulaire aiguë est une urgence rhumatologique. • L’anamnèse et le status clinique ainsi que la ponction articulaire sont les éléments-clés pour la prise en charge d’une monoarthrite. • La ponction articulaire est toujours indiquée, sauf si une arthrite septique peut être exclue avec une quasi-certitude. • Dans le liquide articulaire, les 3 C (Cellularité, Cristaux, Culture et Gram) doivent être systématiquement analysés.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
Maladie aigüe
arthrite
arthrite
signes et symptômes
information scientifique et technique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
La dépression
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_depression.pdf
Même si peu de patients consultent un médecin de premier recours (MPR) d?emblée pour des motifs psychologiques, la prévalence des troubles dépressifs est élevée dans notre patientèle. En effet, 20 à 30% des patients en médecine de premier recours ont des troubles de l?humeur cliniquement significatifs. La dépression n?est pas diagnostiquée dans 30 à 50% des cas en médecine de premier recours et par conséquent pas traitée ...
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
dépression
dépression
dépression
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Les céphalées
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_cephalees.pdf
Les céphalées font partie des dix causes les plus fréquentes de consultation dans une pratique de médecine générale. Les céphalées sont responsables de 20% des causes d?absentéisme (1 jour d?absence/année/employé) ; 10-12% de la population souffre de migraines (6% des hommes et 15-18% des femmes). En raison de leur caractère bénin les céphalées primaires sont sous-diagnostiquées et surtout insuffisamment traitées. L?OMS considère la migraine avec la tétraplégie, la psychose et la démence comme l?une des quatre pathologies chroniques les plus débilitantes...
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
céphalée
gestion de la douleur
recommandation professionnelle
céphalées primitives
céphalées secondaires
céphalée
algorithme
tableau
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Ataxie de Friedreich
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=95
L'ataxie de Friedreich est caractérisée par des troubles de la coordination des mouvements, de l'articulation, associés à d'autres signes neurologiques (abolition des réflexes, troubles de la sensibilité profonde, pieds creux et scoliose) ainsi qu'à une cardiomyopathie et parfois à un diabète.
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
personnes handicapées
information scientifique et technique
ataxie de Friedreich

---
N1-SUPERVISEE
Diarrhées aiguës
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_diarrhee.pdf
diagnostic, approche clinique, stratégie thérapeutique, mesure de prévention, les 3 points les plus importants à retenir, références, algorithme
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
diarrhée
arbres de décision
diarrhée
Maladie aigüe
diarrhée
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Douleurs abdominales chroniques et syndrome de l'intestin irritable
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_doul_abdo_chroniques.pdf
douleurs abdominales chroniques : définition, épidémiologie, étiologie et démarche diagnostique, origine physiopathologique des douleurs, anamnèse, examen clinique, examens complémentaires ; le syndrome de l'intestin irritable (SII) : diagnostic, épidémiologie, physiopathologie, prise en charge, les 3 points à retenir, algorithme, références
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
douleur chronique
douleur abdominale
syndrome du côlon irritable
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Douleur aiguë
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_douleur_aigue.pdf
introduction, mécanismes, dimension bio-psycho-sociale, évaluation, prise en charge, traitement et indications, médicaments antalgiques, traitement de la douleur chez les patients dépendants des opiacés, messages clés
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
gestion de la douleur
recommandation professionnelle
douleur aigüe
douleur aigüe
analgésiques morphiniques
anti-inflammatoires non stéroïdiens
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Droit des malades et de la fin de vie
http://www.leciss.org/sites/default/files/21-Fin%20de%20vie-fiche-CISS.pdf
La loi Léonetti affirme le droit pour chaque patient de ne pas subir d'obstination déraisonnable et le devoir pour les professionnels de santé de ne pas en faire subir à leurs patients. Éviter une situation d'obstination déraisonnable revient, dans la plupart des cas, à envisager une limitation ou un arrêt de certains traitements.
2017
false
false
false
CISS - Collectif Interassociatif Sur la Santé
France
français
droits des patients
soins terminaux
malades en phase terminale
information scientifique et technique
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
DEFICIT EN VITAMINE B12
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_vit_b12.pdf
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
recommandation professionnelle
vitamine B12
carence en vitamine B12
signes et symptômes
carence en vitamine B12
vitamine B12
carence en vitamine B12
marqueurs biologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucoencéphalopathie vasculaire familiale associée à COL4A1
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=36383
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
leucoencéphalopathie
leucoencéphalopathie vasculaire familiale
leucoencéphalopathies
vaisseau sanguin, sai
CADASIL

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie des petits vaisseaux cérébraux avec tendance ischémique associée à COL4A1 ou COL4A2
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477762
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Ischémie cérébrale
ischémie cérébrale
comorbidité
ischémie
maladies des petits vaisseaux cérébraux
maladie
encéphalopathie ischémique

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie des petits vaisseaux cérébraux avec tendance hemorragique associée à COL4A1 ou COL4A2
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477765
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladies des petits vaisseaux cérébraux
hémorragie cérébrale
comorbidité
maladie
troubles hémorragiques
hémorragie cérébrale

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypercholestérolémie rare
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477811
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
hypercholestérolémie
hypercholestérolémie
rare

---
N3-AUTOINDEXEE
Microangiopathie cérébrale pontine autosomique dominante
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477749
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladies des petits vaisseaux cérébraux
cerveau, sai
dominance cérébrale

---
N3-AUTOINDEXEE
Tortuosité des artères de la rétine
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=75326
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
artères
tortuosité
rétine
artère, sai
rétine

---
N2-AUTOINDEXEE
Drépanocytose
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-chroniques-et-traumatismes/Drepanocytose
Qu'est-ce que la drépanocytose ? Une maladie génétique / Une maladie à caractéristique géographique, inégalement répartie Dispositif de surveillance Le dépistage néonatal Données épidémiologiques Données de dépistage néonatal / Données de mortalité Publications Rapports / Articles
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
drépanocytose
hémoglobinose s

---
N3-AUTOINDEXEE
Néoplasme neuroendocrine de l'intestin grêle
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=423975
Ce terme ne caractérise pas une maladie mais un groupe de maladies. Pour connaître les maladies incluses dans ce groupe, veuillez consulter les classifications.
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
intestin grêle
tractus intestinal, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève Utilité limitée des antihistaminiques H1 en cas de refroidissement ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/500
Cette synthèse méthodique, menée correctement d’un point de vue méthodologique, montre que, chez les adultes présentant un refroidissement, les antihistaminiques H1 ont un effet limité, statistiquement significatif, sur les symptômes généraux pendant les deux premiers jours, mais pas à moyen et à long terme. Seuls les antihistaminiques sédatifs montrent un effet limité, statistiquement significatif, sur l’écoulement nasal et les éternuements. Mais on ignore la pertinence clinique de ces résultats, et il est impossible de les extrapoler aux préparations combinées qui sont les plus souvent utilisées en Belgique. Les preuves manquent concernant l’efficacité et l’innocuité de ces médicaments chez les enfants
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
Antihistaminiques
antihistaminique
marginal
brève
à la limite
antihistaminiques des récepteurs H1
inutilité des soins
antihistaminiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève La consommation de protéines animales entraîne-t-elle une augmentation de la mortalité ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/496
Cette vaste étude de cohorte, avec plus de 100000 personnes qui ont été suivies pendant plus de 30 ans, montre que la consommation de protéines animales est associée à une augmentation de la mortalité cardiovasculaire tandis que la consommation de protéines végétales est associée à une diminution de la mortalité globale. Ces associations ne sont toutefois pas constatées chez les personnes qui ont un mode de vie sain. La pertinence clinique des résultats semble plutôt limitée
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
animal
consommation
mortalité
brève
animaux
protéines
protéines humaines
aminométhyltransférase
augmenté
panthera uncia
économie

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève Efficacité et efficience de l’activation comportementale versus la thérapie cognitivo-comportementale dans la dépression
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/497
Cette étude randomisée, contrôlée, menée chez des adultes souffrant de dépression majeure en première ligne montre que l’activation comportementale proposée par des intervenants sans formation thérapeutique poussée est aussi efficace et efficiente que la thérapie cognitivo-comportementale proposée par des psychothérapeutes professionnels.
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
dépression
trouble dépressif
dépression
analyse d'activation
depression
ACTIVIR
brève
depression
Rendement
Thérapie comportementale
thérapie cognitive
thérapie comportementale
dépression
efficace
thérapie comportementale

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience en prévention des rechutes dépressives ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/498
Cette méta-analyse sur base des données individuelles des patients montre que la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience est un traitement valable pour la prévention des rechutes dépressives chez les personnes qui ont guéri d’une dépression mais qui présentent un risque élevé de récidive.
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
thérapie
depression
depression
trouble dépressif
dépression
cognition
dépression
conscience
dépression
Thérapie cognitive
pleine conscience
brève
Prévention des rechutes
thérapie cognitive
prévention secondaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève L’activité physique peut-elle atténuer, voire faire disparaître, le lien entre sédentarité et mortalité ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/499
Cette synthèse méthodique avec méta-analyses montre qu’un degré élevé d’activité physique (60 à 75 minutes d’activité physique modérée par jour) peut neutraliser le risque accru de décès qui est associé au comportement sédentaire. Sur base de cette étude, il est donc recommandé d’être suffisamment actif lorsqu’il n’est pas possible d’éviter de longues périodes en position assise (au travail ou durant les transports).
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
physique
mode de vie sédentaire
activité motrice
mortalité
atténué par
brève
Physique
physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxication du chien par des engrais à base de cosses de cacao
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-du-chien-par-des-engrais-base
Cet article est destiné aux professionnels: les termes techniques utilisés peuvent ne pas être compris par tous. La théobromine stimule le système nerveux central et le myocarde. Il relâche les fibres musculaires lisses (surtout bronchiques) et augmente la diurèse. Le décès peut survenir dans un délai de 18 à 24 heures après l’apparition des troubles du rythme.Il n’y a pas d’antidote. Le traitement est symptomatique.
2017
false
false
false
Centre antipoison belge
France
français
information scientifique et technique
théobromine

---
N1-SUPERVISEE
Emulsion lipidique en I.V.
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/emulsion-lipidique-en-iv-eli
L’administration d’une émulsion de lipides en I.V. est un traitement qui permet de soigner certaines intoxications chez les animaux avec des effets bénéfiques importants : amélioration spectaculaire de l’état clinique et diminution de la durée d’hospitalisation. De plus, c’est un traitement facile à administrer et peu coûteux. Ce traitement par émulsion lipidique est utilisé pour traiter des intoxications par des substances lipophiles responsables de symptômes sévères, surtout cardiaques. Pour les animaux, il s’agit surtout des intoxications graves par baclofen, permethrine, moxidectine et ivermectine. Habituellement, on utilise l’Intralipid 20% (Fresenius Kabi) mais d’autres marques d’émulsions de lipides ont aussi été utilisées avec succès.
2017
false
false
false
Centre antipoison belge
Belgique
français
information scientifique et technique
émulsion lipidique intraveineuse
animaux
intoxication animale par un médicament ou un produit chimique
intoxication animale par un médicament ou un produit chimique

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication aux antilimaces à base de métaldéhyde
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-aux-antilimaces-base-de-m-tald
Cet article est destiné aux professionnels: les termes techniques utilisés peuvent ne pas être compris par tous. Le métaldéhyde est la substance active de nombreux molluscicides. La concentration est généralement de 6 %. Les chiens en mangent souvent de grandes quantités. Des intoxications sont également décrites chez les vaches, les chevaux, les oiseaux et les chats. Les premiers symptômes sont de la fièvre et des vomissements, viennent ensuite des spasmes musculaires, des convulsions et finalement le décès. Il n’y a pas d’antidote spécifique. Pour les ingestions récentes ( 1 heure) il est indiqué de faire vomir et de donner du charbon médicinal. Le traitement est symptomatique.
2017
false
false
false
Centre antipoison belge
Belgique
français
information scientifique et technique
molluscicides
intoxication par un molluscicide
animaux
métaldéhyde
acétaldéhyde

---
N1-SUPERVISEE
Effets indésirables et intoxication par les pyréthrinoïdes utilisés contre les ectoparasites chez le chat et le chien
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/effets-ind-sirables-et-intoxication-par-les
Cet article est destiné aux professionnels: les termes techniques utilisés peuvent ne pas être compris par tous. Les signes cliniques d’une intoxication varient selon la dose, le produit utilisé, la voie d’administration et l’animal concerné. Dans la majorité des cas, ils sont mineurs. Les chats par contre, y sont particulièrement sensibles et présentent des symptômes digestifs et neuromusculaires importants en cas d’intoxication. Le traitement est symptomatique.
2017
false
false
false
Centre antipoison belge
Belgique
français
information scientifique et technique
chats
chiens
intoxication par la pyréthrinoïde
insecticides
pyréthrinoïdes
pyréthrines

---
N3-AUTOINDEXEE
Autisme : le bilan du 3e plan et les préconisations de l’Igas
http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/autisme-bilan-du-3e-plan-preconisations-igas-20170515.html
L’Inspection générale des affaires sociales (Igas), en lien avec l’Inspection générale de l’Éducation nationale (IGEN), a procédé à l’évaluation du 3e plan autisme 2013-2017. Son rapport a été remis à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion le 4 mai 2017.
2017
false
false
false
France
français
information scientifique et technique
pensée autiste
plat
grandes lignes
Bilan
trouble autistique
grandes lignes
États financiers

---
N3-AUTOINDEXEE
Obligation de vaccination par le BCG des professionnels de santé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=615
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20170310_obligationvaccinationbcgpro.pdf
Prenant en compte les données d’incidence de la tuberculose, l’efficacité du vaccin BCG, les données d’exposition des professionnels, le Haut Conseil de la santé publique recommande de lever l’obligation vaccinale par le BCG pour les étudiants des carrières sanitaires et sociales et les professionnels visés par les articles R. 3112-1 C et R. 3112-2 du code de la santé publique. En complément, il est nécessaire de renforcer les mesures de prévention primaire et secondaire avec un strict respect des mesures barrière, une amélioration du dépistage et du suivi médical, une réduction des retards à l’isolement du patient. Le médecin du travail a la possibilité de proposer au cas par cas une vaccination par le BCG en fonction de l’évaluation du risque d’exposition et de contamination.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
personnel de santé
bCG
vaccination
vaccin BCG
Santé
vaccination / médication préventive
professionnel
vaccination bcg
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
EHIS - Obésité, nutrition et activité physique
http://www.sante.public.lu/fr/publications/e/ehis-fact-sheet-obesite-nutrition/index.html
Cette fact-sheet présente les résultats de l’Etude EHIS concernant l’obésité, la nutrition et l’activité physique au Grand-Duché de Luxembourg (GDL). Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une enquête européenne et a été conduite en 2014 auprès de 4 004 hommes et femmes âgés de 15 ans et plus résidant au GDL. Les résultats présentés ici concernent spécifiquement la population adulte des 18 ans et plus.
2017
false
false
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
français
information scientifique et technique
obésité
activité motrice
malnutrition
physique
obesite
obésité
obésité
Physique
nutrition
physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Thrombose sino-veineuse cérébrale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=329217
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Thrombose cérébrale
thrombose des veines cérébrales
cerveau
thrombose veineuse
thrombose
thrombose intracrânienne

---
N1-VALIDE
Repérage et prise en charge cliniques du syndrome d’épuisement professionnel ou burnout
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2769318/fr/reperage-et-prise-en-charge-cliniques-du-syndrome-d-epuisement-professionnel-ou-burnout
Les objectifs de cette fiche mémo sont de définir le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout, d’améliorer son repérage et sa prise en charge, ainsi que l’accompagnement des patients lors de leur retour au travail. Ces recommandations se limitent au volet clinique du thème : l’action sur le milieu et l’organisation du travail est exclue du champ de ces recommandations. Elle est néanmoins indispensable dans une démarche de prévention du burnout.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
Épuisement professionnel
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Épuisement professionnel
Épuisement professionnel
reprise du travail
Épuisement professionnel
facteurs de risque
personnel de santé
Épuisement professionnel

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégie santé des personnes placées sous main de justice
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/strategie_ppsmj_2017.pdf
Pour un programme pérenne d’actions visant à promouvoir la santé des personnes placées sous main de justice et à réduire les inégalités sociales de santé en agissant pendant la mesure judiciaire : • garantir aux PPSMJ un accès aux soins équivalent à la population générale ; • limiter les facteurs de risque propres à la mesure et faire de celle-ci une opportunité d’amélioration de la santé globale des personnes ; • contribuer à leur réinsertion.
2017
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
Justice
santé
personnes
main

---
N2-AUTOINDEXEE
Le prolapsus hémorroïdaire et le prolapsus étranglé
http://www.sfed.org/files/files/fichprocto_prolapshemorroid.pdf
2017
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
information scientifique et technique
prolapsus
prolapsus
étranglé

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE de l'Anses relative au projet d'arrêté fixant la forme de la présentation complémentaire à la déclaration nutritionnelle recommandée sur les denrées alimentaires
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2017SA0091.pdf
Objet : Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif au projet d’arrêté fixant la forme de la présentation complémentaire à la déclaration nutritionnelle recommandée sur les denrées alimentaires.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
recommandation nutritionnelle
relatif
enregistrements
formé
Anses
apports nutritionnels recommandés
ayant la forme
arrêté
présent
politique nutritionnelle
baies (géographie)

---
N1-VALIDE
INSPIRE : Identification, Narration et Sélection par les Patients d’Idées de REcherche
https://www.inspire-compare.fr/
Les médecins et chercheurs ont besoin de l’aide des patients pour mieux comprendre et soigner les maladies chroniques Aujourd’hui, il existe une discordance entre les priorités de recherches des patients, médecins et chercheurs. Par exemple, dans le diabète, seuls 18% des essais cliniques évaluent les traitements sur des critères jugés importants par les patients et médecins. INSPIRE est un grand projet de recherche destiné à corriger ce problème en permettant d’accélérer et simplifier le recueil, l’analyse et la sélection d’idées de recherche provenant d’un grand nombre de patients.
false
false
false
France
Paris
français
recherche biomédicale
maladie chronique
information scientifique et technique
information patient et grand public

---
N2-AUTOINDEXEE
Liste interinstitutions de dispositifs médicaux prioritaires pour des interventions essentielles en santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile
http://apps.who.int/iris/handle/10665/255208?locale=fr
Le présent projet avait pour objectif de dresser la liste des dispositifs médicaux nécessaires pour pratiquer les interventions essentielles en santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile définies par les directives, lignes directrices et publications existantes de l’OMS, de manière à les rendre plus accessibles aux pays à revenu faible ou intermédiaire, à assurer la qualité des soins et à renforcer les systèmes de santé. Les dispositifs médicaux sont présentés tout au long de la continuité des soins apportés en matière de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile, en fonction du niveau des prestations.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
intervention médicale
Santé néonatale
listes d'attente
équipement et fournitures
Dispositifs médicaux
mère
Santé maternelle
essentiel
nouveau-né
dispositif
première enfance
Santé infantile
santé reproductive

---
N2-AUTOINDEXEE
Herpès
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs400/fr/index.html
Principaux faits Les virus de l’herpès se classent en 2 catégories, le virus Herpes simplex de type 1 (HSV-1) et le virus Herpes simplex de type 2 (HSV-2). Le HSV-1 se transmet principalement par contact des muqueuses buccales et provoque l’herpès orofacial/labial (dont les symptômes comprennent les «boutons de fièvre»), mais aussi l’herpès génital. Le HSV-2 est une infection sexuellement transmissible à l’origine de l’herpès génital. Les 2 infections, à HSV-1 et à HSV-2, perdurent toute la vie. On estime que, dans le monde, 3,7 milliards de personnes de moins de 50 ans (67%) sont infectées par le HSV-1. On estime que, dans le monde, 417 millions de personnes âgées de 15 à 49 ans (11%) sont infectées par le HSV-2. La plupart des infections orales et génitales par le virus de l’herpès sont asymptomatiques. Les infections herpétiques sont les plus contagieuses lorsqu’il y a des symptômes, mais elles peuvent aussi se transmettre en l’absence de symptômes. L’infection par le HSV-2 augmente le risque de contracter ou de transmettre l’infection à VIH.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
herpès
herpès
herpes

---
N2-AUTOINDEXEE
Malnutrition
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/malnutrition/fr/index.html
Principaux faits La malnutrition sous toutes ses formes comprend la dénutrition (émaciation, retard de croissance, insuffisance pondérale), les carences en vitamines ou en minéraux, le surpoids, l’obésité et les maladies non transmissibles liées à l’alimentation. Le nombre d’adultes en surpoids ou obèses est de 1,9 milliard, alors que 462 millions d’adultes souffrent d’insuffisance pondérale. Parmi les enfants âgés de moins de 5 ans, 52 millions souffrent d’émaciation, 17 millions souffrent d’émaciation sévère et 155 millions présentent un retard de croissance, alors que 41 millions sont en surpoids ou obèses. La dénutrition joue un rôle dans environ 45 % des décès d’enfants âgés de moins de 5 ans. Ces décès interviennent principalement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans le même temps, dans ces mêmes pays, les taux d’enfants en surpoids ou obèses sont en hausse. Les conséquences économiques, sociales, médicales et sur le développement de la charge mondiale de la malnutrition sont graves et persistantes aussi bien pour les individus et leurs familles que pour les communautés et pour les pays.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
malnutrition

---
N3-AUTOINDEXEE
Perturbateurs endocriniens
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Perturbateurs-endocriniens
Que sont les perturbateurs endocriniens ? La définition proposée par l’Organisation mondiale de la santé est qu’un « perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations ».
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
perturbateurs endocriniens
glande endocrine, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Halte à la désinformation sur le cannabis !
http://www.grea.ch/publications/halte-a-la-desinformation-sur-le-cannabis
Le cannabis et ses effets font régulièrement débat dans notre société. Les experts redéfinissent ici les priorités sur la base des connaissances scientifiques fiables - Consommation de cannabis chez les jeunes et prévention - Le potentiel du cannabis thérapeutique - Santé mentale et cannabis : stop à l’enfumage
2017
false
false
false
GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions
Suisse
français
information scientifique et technique
fausse information
cannabis
cannabis
communication

---
N2-AUTOINDEXEE
Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens et de cérébro-lésés [Procédure collégiale préalable à la décision de limitation ou d'arrêt des traitements d'une personne hors d'état d'exprimer sa volonté] - Décision n 2017-632 QPC du 2 juin 2017
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2017/2017-632-qpc/decision-n-2017-632-qpc-du-2-juin-2017.149060.html
2017
false
false
false
Conseil Constitutionnel
France
français
information scientifique et technique
texte législatif
traumatismes cranioencéphaliques
blessure
à la limite
arrêté
famille
famille
Arrêt de traitement
association
crâne, sai
abstention thérapeutique
traumatisme
personnes
marginal
trouble de la personnalité limite

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme national pour la sécurité des patients
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/plan-national-pour-la-securite-des-patients-pnsp/pnsp
La sécurité des soins est une exigence légitime de tous les patients et de tous les usagers de la santé. C’est aussi un objectif prioritaire pour l’ensemble des acteurs de la santé. Aujourd’hui, un patient hospitalisé sur 10 est encore victime d’un événement indésirable grave : or les évènements indésirables, tant à l’hôpital qu’en ville ne sont pas une fatalité. C’est pourquoi Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a lancé un programme pluriannuel 2013-17 qui fédèrera l’action des autorités publiques, autour de 4 priorités, dans le domaine de la sécurité des patients.
2017
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
a comme patient
rendez-vous et plannings
sécurité des patients
Programmes des patients
Sécurité nationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Inventaire et description des modalités de remise de matériel d’injection stérile en milieu carcéral en Suisse. Situation en 2016
https://www.iumsp.ch/fr/rds/266a
Introduction Les consommatrices et consommateurs de drogue par voie intraveineuse se retrouvent fréquemment en prison où ils tendent à poursuivre leur consommation. Au vu des prévalences élevées d’infection par le VIH et le VHC, la réduction des risques est indiquée ; elle passe notamment par la remise de matériel d’injection stérile (RMIS). L’objectif est également de respecter le principe « d’équivalence des soins » entre ce qui est proposé en dehors de la prison et à l’intérieur. La nouvelle loi sur les épidémies (LEp) et de son ordonnance (OEp) met l’accent sur cet objectif. Sa récente entrée en vigueur va inciter les établissements pénitentiaires à questionner leurs pratiques en la matière. Dans ce contexte, l’Office fédéral de la Santé publique (OFSP) a mandaté l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) de Lausanne pour faire un inventaire et une description des modalités de RMIS en vigueur dans les prisons suisses en 2016
2017
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
français
information scientifique et technique
suisses
stérilité
équipement et fournitures
Inventaires
Suisse
injection
injections
médial
prisons

---
N1-VALIDE
Errance diagnostique et fibrose kystique : portrait de la situation au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2264
Cette étude vise à contribuer à apprécier l’utilité potentielle de la mise en place d’un programme de dépistage néonatal de la fibrose kystique au Québec d’un point de vue populationnel. Elle a pour but de dresser un portrait de la distribution de l’âge lors du diagnostic des enfants québécois atteints de fibrose kystique et de décrire leur état clinique au moment du diagnostic ainsi que leur évolution clinique au cours des deux années subséquentes
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
mucoviscidose
Québec
enfant
nourrisson
mucoviscidose
signes et symptômes
délai jusqu'au traitement
âge de début
génotype
retard de croissance staturo-pondérale
mucoviscidose
échographie
vitamine D
infections de l'appareil respiratoire
hospitalisation
mucoviscidose

---
N1-VALIDE
Pertinence des actes et prescriptions médicamenteuses chez un patient adulte infecté par Helicobacter pylori
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2774179/fr/pertinence-des-actes-et-prescriptions-medicamenteuses-chez-un-patient-adulte-infecte-par-helicobacter-pylori
Les fiches pertinence des soins « Diagnostic de l’infection par Helicobacter pylori chez l’adulte » et « Traitement de l’infection par Helicobacter pylori chez l’adulte » ont été élaborées conjointement par la HAS et le Conseil National Professionnel d’hépato-gastroentérologie dans le cadre d’un partenariat. Elles sont destinées principalement aux gastroentérologues et aux médecins généralistes mais aussi à tous les professionnels susceptibles de participer au diagnostic et au traitement d’une infection à Helicobacter pylori (H. pylori)
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
infections à helicobacter
adulte
infections à helicobacter
helicobacter pylori

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal : modalités de dépistage et de prévention chez les sujets à risque élevé et très élevé - Fiche mémo
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2772744/fr/cancer-colorectal-modalites-de-depistage-et-de-prevention-chez-les-sujets-a-risque-eleve-et-tres-eleve
La fiche mémo propose de faire le point sur les modalités de dépistage et de prévention du cancer colorectal (CCR), avec : Un rappel sur la stratégie de dépistage adoptée en France, le rôle des médecins généralistes dans l’orientation des sujets, les signes évocateurs de CCR, les signes évocateurs des formes héréditaires de CCR. La présentation des facteurs de risques de CCR. Le suivi personnalisé pour les sujets à risque élevé et très élevé de CCR (examen de référence, début de surveillance, rythme de suivi). La fiche mémo peut ainsi s’adresser aux médecins généralistes, gastro-entérologues, radiologues, anesthésistes et chirurgiens viscéraux.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
tumeurs colorectales
risque
prédisposition génétique à une maladie
dépistage systématique
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Les cancers en France 2016
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-Edition-2016
http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Les-cancers-en-France-2016-une-edition-100-interactive
Cette neuvième édition propose un panorama des connaissances et des données actualisées sur la situation des cancers en France pour l’ensemble des thématiques du cancer et de la cancérologie : épidémiologie, prévention, dépistage, soins, vivre pendant et après un cancer, recherche. Articulée en six grandes parties, débutant chacune par les faits marquants et les données essentielles, elle contient également des focus sur les inégalités sociales de santé dans les chapitres concernés. La navigation a été repensée pour plus d’ergonomie : un sommaire permet de passer d’un chapitre à l’autre et les images peuvent être agrandies en un clic. Il est possible de faire une sélection personnalisée des éléments qui vous intéressent, de les télécharger et de les partager par mail ou sur les réseaux sociaux. Ce dispositif est également accessible sur tablette.
2017
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
France
français

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur l'usage des probiotiques en prévention des diarrhées associées à Clostridium difficile chez les patients hospitalisés et sous antibiothérapie, au Québec
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/avis-sur-lusage-des-probiotiques-en-prevention-des-diarrhees-associees-a-clostridium-difficile.html
Les diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) représentent un important problème de santé aux conséquences graves pouvant survenir chez des patients ayant consommé un antibiotique et, plus particulièrement, les aînés ou les personnes fragilisées par des conditions cliniques particulières. Pour améliorer leur taux de DACD, certains milieux ont ajouté à l’arsenal thérapeutique et aux mesures d’hygiène-salubrité, l’usage de probiotiques.
2017
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
France
français
information scientifique et technique
hospitalisation
diarrhee
diarrhée
diarrhée
clostridium difficile
jugement
patients hospitalisés
a comme patient
Québec
probiotiques
diarrhée
clostridium difficile

---
N1-SUPERVISEE
Comment sécuriser le circuit d’un prélèvement réalisé au bloc opératoire ?
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2776163/fr/comment-securiser-le-circuit-d-un-prelevement-realise-au-bloc-operatoire
Trois organismes agréés pour l’accréditation, AFU (Association Française d'Urologie), Orthorisq (Chirurgie orthopédique et traumatologique) et Plastirisq (chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique) ont étudié le risque d’erreur sur la gestion des prélèvements réalisés au bloc opératoire du fait des conséquences importantes potentielles sur le patient. L’enjeu est d’identifier les points clés liés au bon déroulement du processus de prélèvement (conditionnement, remplissage de la demande d’examen, traçabilité, …), et de son transport jusqu’au laboratoire dans les conditions et délais requis. La transmission des résultats d’examen et leur analyse avant archivage, sont également des problèmes identifiés.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
prélèvement biologique
blocs opératoires
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Traitements interventionnels de première intention des calculs urinaires
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2776088/fr/traitements-interventionnels-de-premiere-intention-des-calculs-urinaires
Cette fiche concerne les patients ayant un calcul urinaire nécessitant le recours à une intervention urologique. Elle précise dans ces situations les critères de sélection de l’intervention en première intention de traitement. Elle rappelle aussi les critères médicaux à vérifier avant de retenir la lithotritie extracorporelle ainsi que les conditions techniques de réalisation, les traitements qui peuvent être associés. Enfin dans la mesure où plusieurs alternatives peuvent être proposées, la fiche apporte les informations utiles à transmettre au patient pour lui permettre de réaliser le choix de son traitement dans le cadre d’une décision médicale partagée
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
urolithiase
urolithiase
lithotritie
méta-analyse comme sujet
résultat thérapeutique
lithotritie
urétéroscopie
néphrostomie percutanée

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie rénale chronique 2017
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_maladie_renale_chronique.pdf
La maladie rénale chronique (MRC) se définit comme la présence d’une atteinte rénale (albuminurie, anomalies morphologiques du parenchyme rénal…) et/ou un débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) 60 ml/min/1.73 m2 durant plus de 3 mois.
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Canada
français
information scientifique et technique
recommandation professionnelle
maladies du rein
maladie du rein
maladie chronique
maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Synthèse des interactions entre traitements antirétroviral et anti-VHC
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/recommandations/DDI-%20reco%20AFEF-MAJ%20juin2017.pdf
2017
false
false
false
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
information scientifique et technique
Traités
thérapeutique
antirétroviraux
ostéosynthèse
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Coqueluche
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/les-recommandations-par-vaccins/article/coqueluche
Recommandations générales, recommandations particulières, Recommandations pour les personnes immunodéprimées ou aspléniques, Recommandations autour d’un ou plusieurs cas de coqueluche, en milieu professionnel
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information scientifique et technique
coqueluche
coqueluche
coqueluche

---
N2-AUTOINDEXEE
Diphtérie, tétanos, poliomyélite
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/les-recommandations-par-vaccins/article/diphterie-tetanos-poliomyelite
Recommandations générales, recommandations particulières, en milieu professionnel, recommandations pour les voyageurs, prévention du tétanos dans le cadre de la prise en charge des plaies
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information scientifique et technique
tétanos
poliomyélite
diphtérie
poliomyélite
diphtérie
tétanos
tétanos
diphterie

---
N2-AUTOINDEXEE
Fièvre jaune
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/les-recommandations-par-vaccins/article/fievre-jaune
Recommandations particulières, recommandations pour les personnes immunodéprimées ou aspléniques, en milieu professionnel, recommandations pour les voyageurs
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information scientifique et technique
fièvre jaune
fièvre jaune
fièvre

---
N2-AUTOINDEXEE
Grippe saisonnière
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/les-recommandations-par-vaccins/article/grippe-saisonniere
Recommandations générales, recommandations particulières, en milieu professionnel
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
français
information scientifique et technique
grippe
grippe
grippe humaine

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 78 : Alimentation en milieu hospitalier
http://www.cna-alimentation.fr/v2/wp-content/uploads/2017/07/CNA_Avis78_Résumé4pages.pdf
Pour la première fois, le CNA rend un avis sur l'alimentation à l'hôpital : celui-ci se veut être un signal d'alerte auprès des pouvoirs publics. Partant du constat récurrent, depuis de nombreuses années, de la prévalence de la dénutrition à l'hôpital entraînant des conséquences graves et multiples sur l'évolution d'une maladie, le CNA s'est interrogé sur la place de l'alimentation dans l'organisation hospitalière. L'alimentation à l'hôpital a en effet été identifiée comme facteur de risque pouvant conduire à l'apparition ou au développement de situations de dénutrition. Or, ce facteur de risque pourrait se transformer en opportunité d'améliorer l'état nutritionnel et le bien-être des patients, en pensant et en organisant différemment l'alimentation à l'hôpital. Pourquoi le CNA propose-t-il une réforme en profondeur de l'alimentation en milieu hospitalier ?
2017
false
false
false
CNA - Conseil National de l'Alimentation
France
français
information scientifique et technique
médial
régime alimentaire
hôpital
hôpitaux
Aliments
jugement
alimentation
aliments

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis conjoints des académies de médecine sur l'enseignement des soins palliatifs dans les facultés de médecine en Belgique
http://www.armb.be/index.php?eID=tx_nawsecuredl&u=0&g=0&hash=7627a33c936e4239e2cb0e438d6de9dc62347c8c&file=fileadmin/sites/armb/upload/armb_super_editor/armb_editor/pdf/Avis/2017/enseignement_des_soins_palliatifs.pdf
2017
false
false
false
Académie Royale de Médecine de Belgique
France
français
information scientifique et technique
conjoints
enseignement
soins palliatifs
écoles de médecine
enseignement médical
Belgique
jugement
Médecine palliative
Académies
Soins palliatifs
académies et instituts
soins palliatifs

---
N1-VALIDE
Calendrier de suivi pour l’achondroplasie
https://www.filiere-oscar.fr/files/fiche-calendrier-achondroplasie-1.pdf
Cette fiche s’adresse aux professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des maladies rares de l’os, du calcium et du cartilage et aux patients ayant déjà reçu l’enseignement de cette prise en charge. Le contenu a été rédigé par les médecins du Centre de Référence Maladies Osseuses Constitutionnelles (CR MOC) dans le cadre de la Filière Santé OSCAR.
2017
false
false
false
Filière OSCAR
France
français
achondroplasie
information scientifique et technique
observation (surveillance clinique)
nourrisson
enfant
adolescent
adulte

---
N1-VALIDE
Calendrier de suivi pour l’ostéogénèse imparfaite
https://www.filiere-oscar.fr/files/fiche-osteogenese-imparfaite.pdf
Cette fiche s’adresse aux professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des maladies rares de l’os, du calcium et du cartilage et aux patients ayant déjà reçu l’enseignement de cette prise en charge. Le contenu a été rédigé par les médecins du Centre de Référence Maladies Osseuses Constitutionnelles (CR MOC) dans le cadre de la Filière Santé OSCAR.
2017
false
false
false
Filière OSCAR
France
français
information scientifique et technique
ostéogenèse imparfaite
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Arbre décisionnel pour l’hypoparathyroïdie
https://www.filiere-oscar.fr/files/hypoparathyroidie.pdf
2017
false
false
false
Filière OSCAR
France
français
information scientifique et technique
hypoparathyroïdie

---
N2-AUTOINDEXEE
Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2015
https://www.anact.fr/photographie-statistique-des-accidents-de-travail-des-accidents-de-trajet-et-des-maladies-0
Depuis 2012, dans le cadre d’un projet relatif à la santé et aux conditions de travail des femmes et des hommes en France, l’Anact réalise annuellement une analyse sexuée des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles à partir des statistiques de sinistralité au travail des salariés, fournies par la CNAMTS. Cette cinquième édition de l'étude quantitative met en lumière l’évolution sur la période 2001-2015 des écarts entre les femmes et les hommes en matière de santé au travail
2017
false
false
false
ANACT - Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
France
français
information scientifique et technique
maladies professionnelles
accident lié à l'emploi
tularémie
accidents du travail
statistiques comme sujet
photographie
professionnel
France
travailleurs du sexe
accidents de la circulation
Statistiques
Sexe
accident lors d'une activité reliée à l'emploi
statistiques
sexe

---
N2-AUTOINDEXEE
Programme de vaccination contre l'hépatite B en milieu scolaire – Questions et réponses à l'intention des intervenants
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001468/
Ce document a été développé afin de répondre aux questions des vaccinateurs en lien avec le Programme de vaccination contre l’hépatite B en milieu scolaire.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
information scientifique et technique
Twinrix
hepatite
vaccination contre l'hépatite b
vaccination
vaccination / médication préventive
intention
hépatite virale
programmes de vaccination
établissements scolaires
médial
questions-réponses
vaccin antihépatite B
hepatite
Hépatite B
questions-réponses
hépatite B
vaccins antihépatite A
vaccins combinés

---
N2-AUTOINDEXEE
Exposition professionnelle aux pesticides
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Pesticides/Exposition-professionnelle-aux-pesticides
Les pesticides couvrent un large champ de produits, depuis les produits phytopharmaceutiques utilisés pour les applications agricoles ou dans des zones non agricoles de type espaces verts, en passant par des produits biocides ou encore des antiparasitaires externes à usage vétérinaire ou humain. Les pesticides vendus en France sont en majeure partie des produits phytopharmaceutiques utilisés en agriculture.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
pesticides
effets de l'exposition à un agent externe
exposition professionnelle
professionnel
pesticide

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections à pneumocoque
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Infections-a-pneumocoque
Les pneumocoques sont des bactéries (Streptococcus pneumoniae) responsables d’infections fréquentes telles que des otites chez l’enfant, des sinusites chez l’adulte, des pneumonies, des septicémies (infections généralisées de l’organisme, également appelées sepsis) ou des méningites. Ces infections touchent le plus souvent les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques ou qui suivent un traitement qui diminue leurs défenses immunitaires contre les infections. Les pneumocoques sont les premières causes de pneumonie bactérienne communautaire et de méningite de l’adulte.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
infection à pneumocoques
infections à pneumocoques

---
N2-AUTOINDEXEE
Consultations d’anesthésies délocalisées, itératives ou en télémédecine - Propositions du comité analyse et maîtrise du risque
http://sfar.org/wp-content/uploads/2017/07/Microsoft-Word-FINAL-CPA-iteratives-ou-delocalisees-CAMR-valide-CA.docx.pdf
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
anesthésique
consultants
Consultation
proposita
anesthésiste
évaluation des risques
Anesthésistes
consultation
absence de sensation
gestion de la sécurité
anesthésie
anesthésiques
télémédecine
Risque
orientation vers un spécialiste
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccin intranasal contre l'influenza (Flumist ) – Questions et réponses à l'intention des professionnels de la santé
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001752/
Ce document s'adresse aux vaccinateurs et traite du vaccin intranasal contre l’influenza qui est utilisé dans le programme québécois de vaccination contre la grippe.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information scientifique et technique
professionnel
vaccin
grippe humaine
intention
vaccination
vaccins
Santé
questions-réponses
Vaccine
Vaccination
vaccination / médication préventive
personnel de santé
grippe
santé
questions-réponses
vaccine
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif au risque influenza aviaire IAHP lié à la souche H5N8
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2016SA0245.pdf
L’Anses a été saisie le 24 novembre 2016 par la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) pour la réalisation d’une expertise scientifique relative à l’ajustement des niveaux de risque d’infection par l’influenza aviaire (IA) hautement pathogène (HP).
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
risque
Anses
jugement
grippe chez les oiseaux
grippe
Risque relatif
relatif
baies (géographie)

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation de la présence de spores de Bacillus anthracis dans différents milieux (eau, sol, aliments) et à l'évaluation du risque pour la santé humaine lié à différentes voies d'exposition (voie respiratoire, cutanée, digestive)
https://www.anses.fr/fr/system/files/BIORISK2016SA0286.pdf
L’Anses a été saisie le 23 décembre 2016 par la Direction générale de la santé (DGS) pour la réalisation de l’expertise suivante : évaluation de la présence de spores de Bacillus anthracis dans différents milieux (eau, sol, aliments) et évaluation du risque pour la santé humaine lié à différentes voies d’exposition (voie respiratoire, cutanée, digestive). Avis sur les propositions de mises à jour des préconisations de l’Agence régionale de santé (ARS) Grand-Est.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
Digestifs
eau
Anses
effets de l'exposition à un agent externe
médial
embolisation d'artère utérine
sol
fonction du tube digestif
homo sapiens
relatif
tube digestif
bacillus anthracis
jugement
digestif
alimentation
peau, sai
appareil respiratoire, sai
eau
expositions sur la santé
Évaluation des risques
humains
Voies respiratoires
indicateurs d'état de santé
aliments
Digestion
bacillus anthracis
spores
aliment
administration par voie cutanée
appareil digestif, sai
agents gastro-intestinaux
baies (géographie)
évaluation des risques
appareil respiratoire
digestion

---
N3-AUTOINDEXEE
Les valeurs limites pour les agents chimiques en milieu professionnel
https://www.anses.fr/fr/content/les-valeurs-limites-pour-les-agents-chimiques-en-milieu-professionnel
Depuis 2005, l’organisation de l’expertise scientifique, indépendante, pluridisciplinaire et collective, nécessaire à la fixation des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) est confiée à l’Agence. Un comité d’experts spécialisé dédié a ainsi été mis en place pour appuyer l’Agence dans cette mission. En parallèle, l’Anses est également chargée d’élaborer une liste de substances chimiques prioritaires à expertiser qu’elle propose au ministère chargé du travail afin que ce dernier puisse élaborer le programme de la mission d’expertise VLEP après consultation des partenaires sociaux.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
inutilité des soins
médial
professionnel
marginal
à la limite

---
N3-AUTOINDEXEE
Les valeurs limites biologiques pour les agents chimiques en milieu professionnel
https://www.anses.fr/fr/content/les-valeurs-limites-biologiques-pour-les-agents-chimiques-en-milieu-professionnel
L’évaluation des niveaux d’exposition des professionnels à des substances chimiques passe par différentes approches complémentaires pouvant impliquer la mesure des substances dans l’atmosphère de travail, la mesure de la contamination surfacique des postes de travail et la surveillance biologique des travailleurs, c’est à dire le suivi d’indicateurs biologiques reflétant l’exposition des travailleurs. Ainsi, lorsqu’elle le juge pertinent, l’Anses peut, en complément des valeurs limites d'exposition professionnelles (VLEP) atmosphériques, proposer des valeurs limites biologiques pouvant être utiles pour la mise en place d’un suivi biologique des expositions par les médecins du travail.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
valeurs limites d'exposition
produits biologiques
à la limite
marginal
agent biologique
professionnel
Biologie
médial
biologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladies cardiovasculaires en santé-travail
http://istnf.fr/_docs/Fichier/2017/4-170706012902.pdf
Actuellement peu de place en santé travail n’est accordée aux problématiques de la santé cardiovasculaire, mais le Plan Santé Travail 3 incite les acteurs à inscrire la santé cardiovasculaire parmi leur priorité d’actions de prévention. En effet, il existe différents liens entre la santé cardiovasculaire, le travail, les conditions de travail, le maintien et le retour à l’emploi qui pourrait motiver l’implication des acteurs santé travail dans différents champs : que sont la prévention, l’intégration dans un parcours de soin adapté, et le maintien en activité professionnelle
2017
false
false
false
ISTNF - Institut de Santé au Travail du Nord de la France
France
français
information scientifique et technique
maladies professionnelles
métier
maladie de l'appareil circulatoire
maladies cardiovasculaires
santé au travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des troubles du comportement alimentaire chez les jeunes
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/article/prevention-des-troubles-du-comportement-alimentaire-chez-les-jeunes
La loi n 2016-41 de modernisation de notre système de santé contient des dispositions aux articles 19 et 20 ayant trait aux mannequins et à leur santé. Ces deux types de dispositions visent à donner une image du corps dans notre société plus réaliste afin de mettre fin à l’incitation à la maigreur extrême, voire à l’anorexie, chez les jeunes les plus fragiles qui sont sensibles à un idéal de beauté inaccessible. Les textes d’application de ces deux mesures sont parues au JO du 5 mai 2017 : le décret n 2017-738 introduit l’obligation d’apposer la mention photographie retouchée dès lors que la silhouette des mannequins a été affinées ou épaissies par un logiciel de traitement dans les photographies à usage commercial qui en sont faites. Par ailleurs, l’arrêté du 4 mai 2017 relatif au certificat médical permettant l’exercice de l’activité de mannequin permet aux médecins, dans le cadre des services de santé au travail et donc de la prévention des risques professionnels, de vérifier, à travers la délivrance d’un certificat médical tous les deux ans, que l’évaluation de l’état de santé des mannequins, notamment au regard de leur indice de masse corporelle, leur permet l’exercice de leur profession.
2017
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
Comportement alimentaire
troubles du comportement
trouble
Troubles comportementaux
Troubles de l'alimentation
comportement (troubles)
jeûne
comportement
jeunes
comportement alimentaire
troubles mentaux
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
Macrothrombocytopénie sévère autosomique récessive
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=438207
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
récession
sévère

---
N3-AUTOINDEXEE
Macrothrombocytopénie héréditaire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=220452
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Macrothrombocytopénie de Medich
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=370127
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunodéficience avec déficit d'isotype ou de chaînes légères et nombre normal de cellules B
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=331232
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
lymphocytes B
nombre normal
sujet immunodéprimé
déficits immunitaires
lymphocyte b
isotype
chaîne
Cellules
immunodéficience
cellules

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunodéficience avec diminution sévère des IgG et IgA et taux normal ou élevé d'IgM avec nombre normal de cellules B
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=331240
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
immunoglobuline A
immunoglobuline G
sujet immunodéprimé
lymphocyte b
sévère
déficits immunitaires
immunodéficience
nombre normal
immunoglobuline M
lymphocytes B
diminuer
haut
Cellules
diminué
téméfos
cellules

---
N3-AUTOINDEXEE
Paraparésie spastique tropicale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=289326
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
spasme
paraparésie spastique tropicale
paraparésie

---
N2-AUTOINDEXEE
(Se) représenter autrement les personnes avec des troubles psychiques. Analyser – nuancer - déstigmatiser
https://www.kbs-frb.be/fr/Activities/Publications/2017/20170210PP
Ce rapport examine comment l’on peut arriver à donner une image plus nuancée des personnes avec des troubles psychiques.
2017
false
false
false
Fondation Roi Baudoin
Belgique
français
information scientifique et technique
psychique (trouble)
trouble
troubles mentaux
psyché, sai
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire ? Une enquête pour tenter de répondre à la question
http://www.srlf.org/reactu/fin-de-vie-extubation-sevrage-ventilatoire-enquete-tenter-de-repondre-a-question/
Question évaluée : L’objet du travail est d’analyser les perceptions individuelles de médecins et d’infirmièr(e)s en ce qui concerne les modalités de l’arrêt de la ventilation lors d’une décision de fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire progressif. L’objectif secondaire est d’essayer de savoir si ces perceptions représentent un obstacle ou non à la mise en place dans les unités de réanimation de protocoles prospectifs concernant cette question.
2017
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
Sevrage
sevrage de la ventilation mécanique
extubation
collecte de données
enquêteur
sevrage
fin
vie
sevrage

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie de Charcot-Marie-Tooth type 1 associée à PMP2
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=476394
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
sclérose latérale amyotrophique
comorbidité
mariage
maladie de Charcot-Marie-Tooth

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et emploi
http://www.psycom.org/Troubles-psychiques/Sante-mentale-et/Sante-mentale-et-emploi
Stress, burnout, risques psychosociaux (RPS), troubles psychiques, handicap psychique, beaucoup de mots sont utilisés pour décrire ce que l’on peut appeler plus globalement les problèmes de santé mentale dans l’emploi. Cette brochure propose des repères pour les comprendre, les prévenir et des ressources pour accompagner au mieux les personnes et les organisations.
2017
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
français
information patient et grand public
information scientifique et technique
emploi
santé mentale
chômage

---
N2-AUTOINDEXEE
Auto-diagnostic des risques psychosociaux
https://www.anact.fr/auto-diagnostic-des-risques-psychosociaux
Au démarrage d’une démarche de prévention, il est essentiel de savoir où en est votre entreprise. Pour cela, le réseau Anact-Aract propose, en partenariat avec Harmonie Mutuelle, un autodiagnostic. Celui-ci permet de repérer les difficultés existantes et de savoir où elles se situent afin de prioriser et de cibler la démarche sur les services, métiers ou populations particulièrement concernés.
2017
false
false
false
ANACT - Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
France
français
information scientifique et technique
diagnostic
aucun diagnostic
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Mener une démarche de prévention des RPS. Guide méthodologique
https://www.anact.fr/mener-une-demarche-de-prevention-des-rps-guide-methodologique
Afin de sensibiliser le plus grand nombre d’entreprise à la prévention des risques psychosociaux (RPS), le réseau Anact-Aract propos, en partenariat avec Harmonie Mutuelle, un guide méthodologique. Ce guide rédigé avec l’Aract Normandie apporte des points de repères et des conseils pratiques pour mettre en œuvre une démarche de prévention des RPS.
2017
false
false
false
ANACT - Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
France
français
information scientifique et technique
méthodes
précis
démarche
démarche
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
La sexualité à l’ère numérique : les adolescents et le sexting
https://www.iumsp.ch/fr/rds/269
Nos questions de recherche sont les suivantes : Quelles sont les différents éléments qui définissent le sexting du point de vue des jeunes, des parents et des enseignants ? Quelle est la définition du sexting ? Quelles sont les raisons qui peuvent motiver une personne à pratiquer le sexting (en termes d’envoi et de réception) mais aussi à transférer le contenu à d’autres personnes ? Quels sont les risques, conséquences et réactions possibles, notamment en termes de jugement ? Est-ce que la prévention relative au sexting est utile ? Que pourrait-on faire pour prévenir ?
2017
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
France
français
information scientifique et technique
sexualité
adolescent
état sexuel
adolescence

---
N2-AUTOINDEXEE
Tableau de bord 2017 « Traitements de substitution aux opiacés »
http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/TabTSO170127.pdf
Afin de rassembler les chiffres les plus récents émanant de différentes sources sur les traitements de substitution aux opiacés (TSO) et de les présenter de manière synthétique, l’OFDT met en place un tableau de bord annuel sur cette question.
2017
false
false
false
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
français
information scientifique et technique
traitement de substitution aux opiacés
marginal
Tableaux
sur le bord
tableaux

---
N2-AUTOINDEXEE
ComPaRe
Communauté de patients pour la recherche
https://compare.aphp.fr/
ComPaRe est une cohorte de patients adultes atteints d’une ou de plusieurs maladie(s) chronique(s) dont le recrutement et le suivi se font en ligne via un site internet sécurisé et dédié. Les participants répondent régulièrement à des questionnaires concernant leurs maladies, leurs symptômes, leurs traitements, leurs relations aux soignants ... Pour les chercheurs, ComPaRe est une plateforme collaborative d'aide à la recherche sur les maladies chroniques.
false
false
false
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
français
information scientifique et technique
a comme patient
Communauté
patients
recherche
caractéristiques de l'habitat

---
N3-AUTOINDEXEE
Rayonnements optiques et électromagnétiques au travail
http://www.inrs.fr/actualites/hors-serie-hst-rayonnements.html
L’INRS publie les actes du colloque « Rayonnements optiques et électromagnétiques – de l’exposition à la prévention » qui a eu lieu à Paris en octobre 2015. À travers 34 articles, ce compte-rendu couvre l’ensemble des thèmes abordés et servira de référence à tous ceux qui s'intéressent à la prévention de ces nuisances physiques dans l'entreprise.
2017
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
Rayonnements électromagnétiques
métier
travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome rénal kystique multiloculaire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=319287
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
néphrocarcinome
rein, sai
Carcinomes
kystique
multiloculaire
carcinomes

---
N2-AUTOINDEXEE
L’influence des conditions de travail passées sur la santé auto-déclarée des retraités
http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-3772.pdf
Ce document de travail vise à mesurer l’effet spécifique des conditions de travail physiques et psychosociales durant toute la carrière sur la santé physique et mentale autodéclarée des retraités ainsi que sur leur consommation de médicaments.
2017
false
false
false
COR - Conseil d'orientation des retraites
France
français
information scientifique et technique
retraite
santé au travail
retraite
métier
enregistrements

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis du Conseil d’orientation - Les cellules souches pluripotentes induites (iPS) : état des lieux, perspectives et enjeux éthiques
https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/delib.2016-co-04_annexe_avis_co_ips.pdf
La recherche sur les cellules souches pluripotentes induites s’est développée depuis 2006. Cette voie apparaît comme une voie d’avenir en matière thérapeutique. Comme toute recherche innovante, de nouvelles perspectives naissent, et avec elles, le besoin de poser les questions éthiques qu’elles génèrent. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Quelles sont les questions que nous avons d’ores et déjà à gérer et celles que nous risquons d’avoir à assumer dans les années qui viennent ? La possibilité de la reprogrammation des cellules somatiques est une nouvelle étape dans la compréhension et la maîtrise de la biologie. C’est aussi une nouvelle étape thérapeutique potentielle. S’agit-il d’une voie d’avenir ? S’agit-il d’une voie de substitution à la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines qui réglerait les problèmes éthiques qui lui sont propres ou bien s’agit-il d’une voie complémentaire qui génère des questions éthiques spécifiques ?
2017
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
information scientifique et technique
induit
questions éthiques
orientation
conseiller en orientation
cellule souche
éthique
cellules souches pluripotentes induites
Assistance

---
N1-VALIDE
Le yoga pour les femmes atteintes d’un cancer du sein
http://www.cochrane.org/fr/CD010802/le-yoga-pour-les-femmes-atteintes-dun-cancer-du-sein
Objectifs Évaluer les effets du yoga sur la qualité de vie liée à la santé, la santé mentale et les symptômes liés au cancer chez des femmes présentant un diagnostic de cancer du sein en cours de traitement actif ou ayant terminé leur traitement.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
tumeurs du sein
yoga
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Propositions pour un Parcours de soins en Nutrition
http://sf-nutrition.org/wp-content/uploads/2017/03/parcours-nutrition-texte-13-novembre.pdf
Un parcours de soins se définit comme la prise en charge globale du patient et de l’usager dans un territoire donné, avec une meilleure attention portée à l’individu et à ses choix, nécessitant l’action coordonnée des acteurs de la prévention, du sanitaire, du médico-social et du social, et intégrant les facteurs déterminants de la santé que sont l’hygiène, le mode de vie, l’éducation, le milieu professionnel et l’environnement. Aujourd’hui, il existe une inégalité des soins nutritionnels du fait d’un dépistage non systématique des troubles nutritionnels, de pratiques professionnelles des diététiciens non encadrées par un projet médical en nutrition, d’une intégration plus que succincte de la nutrition dans la prise en charge globale des différentes pathologies.
2017
false
false
false
France
français
information scientifique et technique
malnutrition
Soins
continuité des soins
proposita
surnutrition
nutrition
soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Parents atteints de cancer : Comment en parler aux enfants ?
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2017/03/referentiel-Parents-atteints-de-cancer-comment-en-parler-aux-enfants-VF-23012017.pdf
2017
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
parent
cancer
parents
enfant
atteint
cancer
enfant
Cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Hémangiome cutané avec atrophie osseuse ou musculaire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=329324
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Atrophie
amyotrophie
hémangiome de la peau
hémangiome
atrophie de la peau
amyotrophie
atrophie

---
N3-AUTOINDEXEE
Hémangiome congénital partiellement involutif
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=458785
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
involution
hémangiome
incomplet

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelle est la valeur cible du traitement de l’hypertension artérielle chez les patients atteints de diabète sucré ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/488
Conclusion Cette méta-analyse, montre, elle aussi, que la valeur cible de 140/90 mmHg est sûre pour le traitement de l’hypertension artérielle chez les patients atteints de diabète sucré
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
thérapeutique
diabète
diabete sucre
diabète sucré
atteint
maladie hypertensive
patients
a comme patient
hypertension artérielle

---
N3-AUTOINDEXEE
La syphilis anale précoce
http://www.sfed.org/files/files/fichprocto_syphilanalprecoc.pdf
2017
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
information scientifique et technique
syphilis
précoce
syphilis

---
N3-AUTOINDEXEE
La fissure anale
http://www.sfed.org/files/files/fichprocto_fissuranal.pdf
2017
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
information scientifique et technique
fissure anale
fissure anale
fissure anale
fissure anale

---
N3-AUTOINDEXEE
Organisation du don et des banques de matériel corporel humain : état actuel et possible optimalisation
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9335-mch
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la santé de Belgique propose un aperçu de l'état des lieux actuel ainsi qu'une piste pour optimiser l'organisation du don et du banking de matériel corporel humain.
2017
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
information scientifique et technique
bases de données comme sujet
organisation
homo sapiens
Don
diagnostic possible
corps humain
actuel
organisateurs embryonnaires
humains
équipement et fournitures
don

---
N2-AUTOINDEXEE
Tentatives de suicide prises en charge dans les services d’urgence des Centres hospitaliers de Guingamp, Lannion et Paimpol - Recueil 2011-2015
http://orsbretagne.typepad.fr/ors_bretagne/2017/03/tentatives-de-suicide-prises-en-charge-dans-les-services-durgence-des-centres-hospitaliers-de-guinga.html
Cette étude a pour objectifs principaux de mesurer l’incidence et son évolution dans le temps des tentatives de suicide prises en charge par les 3 services d’urgence, d’étudier les profils et les modalités de prise en charge des patients en portant une attention particulière au phénomène de la récidive, et d’évaluer l’impact d’une action de prévention de la récidive mise en place au sein des 3 services d’urgence
2017
false
false
false
ORS Bretagne
France
français
information scientifique et technique
hôpitaux
traitement d'urgence
urgence
hôpital
frais hospitaliers
central
d'urgence
tentative de suicide
suicide
service hospitalier d'urgences
tentative de suicide
Centres d'urgences
suicide (tentative)

---
N3-AUTOINDEXEE
Coagulopathie rare par défaut quantitatif des plaquettes
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=275729
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
trouble de la coagulation
rare
troubles de l'hémostase et de la coagulation
plaquettes
quantitatif
plaquette

---
N3-AUTOINDEXEE
La qualité de vie au travail
http://social-sante.gouv.fr/professionnels/gerer-un-etablissement-de-sante-medico-social/qualite-de-vie-au-travail/article/la-qualite-de-vie-au-travail
Qualité de vie au travail : de quoi parle-t-on ? Développer la qualité de vie au travail, c’est être attentif à la qualité des relations sociales et professionnelles, au contenu du travail, à son organisation, aux possibilités de développement professionnel offertes à chacun et à la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. Développer la qualité de vie au travail, c’est donc améliorer le quotidien des personnes, c’est leur redonner la fierté du travail bien fait, ce qui permet in fine de renforcer la qualité de la prise en charge des patients. La prise en compte de la qualité de vie au travail s’exerce sur de nombreux leviers, partant des conditions de travail, de l’environnement, de la sécurité, de la santé, de la formation et de l’évolution professionnelle.
2017
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
travail
qualitatif
métier
qualité de vie

---
N1-VALIDE
Bénéfices de l'activité physique pendant et après cancer, des connaissances scientifiques aux repères pratiques
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Benefices-de-l-activite-physique-pendant-et-apres-cancer-Des-connaissances-aux-reperes-pratiques
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Benefices-de-l-activite-physique-pendant-et-apres-cancer-des-connaissances-scientifiques-aux-reperes-pratiques-Synthese
L’objectif du rapport est de faire un état des lieux des connaissances sur les bénéfices de l’activité physique et de la réduction de la sédentarité pour les patients atteints de cancer ainsi que sur les freins et les leviers identifiés à la pratique.
2017
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
exercice physique
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Instruction N DGOS/R3/INCa/2017/62 du 23 février 2017 relative à l’amélioration de l’accès aux soins de support des patients atteints de cancer
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41950
L'instruction vise à présenter, dans un contexte d'évolutions importantes des techniques et modes de prise en charge en cancérologie, les évolutions nécessaires de l'offre en soins de support pour cette pathologie. Elle s'appuie sur les orientations fixées par le 3ème plan cancer (actions 7.6 et 7.7), l'expertise de l'INCa rendue publique en octobre 2016 sur le panier en soins de support et vise à donner aux ARS les précisions nécessaires à leur traduction régionale.
2017
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
information scientifique et technique
relatif
tumeur maligne, sai
cancer
atteint
instruction
soins aux patients
support
cancer
accessibilité des services de santé
Cancer
a comme patient

---
N3-AUTOINDEXEE
2-Éthylhexanoate de calcium et 2-éthylhexanoate de 2-éthylhexyle
http://www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca/fact-fait/glance-bref/2ethyl-fra.php
De quoi s'agit-il? Les substances Bis(2-éthylhexanoate) de calcium et 2-éthylhexanoate de 2-éthylhexyle sont des produits chimiques industriels. Le Bis(2-éthylhexanoate) de calcium est aussi communément appelé 2-éthylhexanoate de calcium.
2017
false
false
false
Portail des substances chimiques
France
français
information scientifique et technique
calcium
calcium
calcium

---
N2-AUTOINDEXEE
Vers un système intégré de prise en charge des traumatismes graves
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/vers-un-syst%C3%A8me-int%C3%A9gr%C3%A9-de-prise-en-charge-des-traumatismes-graves
On observe actuellement une tendance internationale à réorganiser les soins aux blessés graves selon un modèle dit de « système intégré ». Dans de tels modèles, les blessés graves sont centralisés dans quelques hôpitaux stratégiquement répartis sur l’ensemble du territoire. Ces « Centres majeurs de traumatologie » répondent à des exigences extrêmement élevées en termes d’équipement, de qualification du personnel et de disponibilité (24h/24 et 7j/7). Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a étudié ces exemples étrangers et analysé de quelle manière ils pourraient être transposés à la réalité belge
2017
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
information scientifique et technique
résumé ou synthèse en français
traumatisme
intégration de systèmes
plaies et blessures
blessure
gestion des soins aux patients
systémique

---
N2-AUTOINDEXEE
Révision des repères alimentaires pour les adultes du futur Programme national nutrition santé 2017-2021
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=600
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=601
Le HCSP actualise les repères alimentaires du Programme national nutrition santé pour les adultes. Le périmètre de certains des groupes d’aliments faisant l’objet de recommandations actuelles est redéfini et de nouveaux repères sont ajoutés (au total, 12 au lieu des 8 actuels). Les repères sont définis sur la base d’une analyse de santé publique des relations épidémiologiques entre la consommation des différents aliments et le risque de maladies chroniques et la prise en compte du risque d’exposition à des contaminants environnementaux. Chaque repère propose une fréquence de consommation (ou, à défaut, une évolution souhaitable des consommations) et est complété par des informations sur la taille des portions, les aliments composant le groupe ou à privilégier dans ce groupe, des limites de consommation ou sur la prise en compte des contaminants. Par exemple, des repères spécifiques sont définis pour les légumineuses, les fruits à coque sans sel ajouté et les produits céréaliers complets et peu raffinés. Des limites de consommation sont précisées pout la viande rouge et la charcuterie. Est mis en avant l’intérêt de privilégier des aliments cultivés selon des modes de production diminuant l’exposition aux pesticides pour les fruits et légumes, les légumineuses, les produits céréaliers complets, et de varier les espèces et les lieux d’approvisionnement pour les poissons. Outre les repères spécifiques définis, le HCSP insiste sur des conseils généraux tels que privilégier l’utilisation de produits bruts, éviter les portions excessives et le grignotage, ne suivre un régime amaigrissant qu’avec l’avis d’un professionnel de santé. Une vigilance particulière a été assurée pour garantir une convergence entre les dimensions nutritionnelles et environnementales de l’alimentation lors de l’établissement de ces repères de consommation.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
adulte
surnutrition
Programmes
adulte
nutrition
Futur
santé
malnutrition
programmes
prévision

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et travail
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2017/03/Cancer-et-travail-_AFSOS_VF.pdf
2017
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
cancer
travail
tumeur maligne, sai
métier
Cancer
cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
L'hypnose thérapeutique en onco-hématologie
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2017/03/diaporama-RIR-Hypnose-VF.pdf
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/Hypnose_2016-AFSOS.pdf
2017
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
hypnothérapie
hématologique
hypnose
Thérapeutique
hématologie
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Spectre ataxie neuropathie
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=254818
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
affection du système nerveux périphérique
Spectre ataxie neuropathie
ataxie
ataxie
maladies mitochondriales

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention du cancer de la peau : pertinence des messages de prévention de la Ligue vaudoise contre le cancer
https://www.iumsp.ch/fr/node/7626
La Ligue vaudoise contre le cancer (LVC) mène, entre autres activités, des campagnes d'information et de sensibilisation afin de prévenir les risques de développer un cancer. L'une de ces campagnes porte sur la prévention du cancer de la peau. L'incidence du mélanome est en constante augmentation et la Suisse est le pays d'Europe le plus touché par ce type de cancer, avec la Norvège. C'est la prévention primaire qui se montre la plus efficace pour prévenir ce type de cancer, mais dans un contexte sociétal où le bronzage et les représentations qui lui sont associées restent souvent connotés positivement, il est difficile de connaître la portée et le degré d'application des messages de sensibilisation. Sur ce constat, la LVC a mandaté l'IUMSP afin d'évaluer la pertinence des messages préventifs qu'elle délivre.
2017
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
français
information scientifique et technique
tumeur maligne, sai
peau
cancer
messager
cancer
cancer de la peau
Cancer de la peau
tumeurs cutanées

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome d'encéphalomyopathie néonatale-cardiomyopathie-détresse respiratoire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=457185
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
cardiomyopathie
syndrome de détresse respiratoire chez le nouveau-né
syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né
cardiomyopathie
Syndrome
cardiomyopathies
syndrome

---
N3-AUTOINDEXEE
Données de participation au programme de dépistage organisé du cancer du sein, 2015-2016
http://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Donnees-de-participation-au-programme-de-depistage-organise-du-cancer-du-sein-2015-2016
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. Comme chaque année, Santé publique France publie les données de participation des femmes au programme de dépistage organisé du cancer du sein. Ce programme invite tous les 2 ans les femmes âgées de 50 à 74 ans à effectuer une mammographie de dépistage, complétée par un examen clinique des seins.
2017
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
information scientifique et technique
Programmes
ensemble de données
Cancer du sein
cancer
dépistage du cancer
organisation
tumeurs du sein
dépistage systématique
cancer
dépistage du cancer
programmes
ensemble de données
détection précoce de cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections nosocomiales en réanimation adulte - Réseau REA-Raisin, France, Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2017/Surveillance-des-infections-nosocomiales-en-reanimation-adulte
La surveillance des infections nosocomiales (IN) est prioritaire en réanimation, secteur à haut risque du fait de l'état critique des patients et de leur exposition aux dispositifs invasifs. Depuis 2004, la surveillance nationale REA-Raisin, coordonnée par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des IN, cible en réanimation adulte les infections associées à un dispositif invasif pour lesquelles une démarche de prévention est essentielle : pneumonie (PNE), colonisation ou infection ou bactériémie (COL/ILC/BLC) liée au cathéter veineux central (CVC) et bactériémie (BAC). Depuis cette année, les services volontaires recueillent les données de manière continue de janvier à décembre (versus 6 mois auparavant) concernant tout patient hospitalisé plus de 2 jours
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
réseau
adulte
réanimation
infection croisée
français
maladie infectieuse nosocomiale
Infection
réticulum endoplasmique agranulaire, sai
Raisins
France
ayant comme résultat
adulte
infection
vitis

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections du site opératoire dans les établissements de santé français - Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2017/Surveillance-des-infections-du-site-operatoire-dans-les-etablissements-de-sante-francais
La réduction d’incidence des infections du site opératoire (ISO) est l’un des objectifs du programme national de lutte contre les infections nosocomiales (IN). Depuis 1999, les surveillances interrégionales des ISO sont coordonnées par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin). Chaque année, les services volontaires de chirurgie recueillent des informations parmi une liste de spécialités « prioritaires » concernant le patient et l’intervention, dont les composants de l’index de risque NNIS. Tous les patients inclus doivent être suivis jusqu’au 30e jour postopératoire (90 jours pour la chirurgie orthopédique et les interventions sur le rachis). Les ISO sont définies selon les critères standard usuels
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
ayant comme résultat
Infection
infecté
site opératoire
établissements de santé
infection de plaie opératoire
français
France
maladie infectieuse
infection

---
N1-VALIDE
Évaluation et prise en charge du risque cardio-vasculaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2754387/fr/evaluation-et-prise-en-charge-du-risque-cardio-vasculaire
Le risque cardio-vasculaire (RCV) est la probabilité de survenue chez une personne d’un événement cardio-vasculaire majeur (décès cardio-vasculaire, infarctus, AVC) sur une période donnée (par exemple : à 5 ans, à 10 ans).
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
risque cardiovasculaire
maladies cardiovasculaires
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Principales dyslipidémies : stratégies de prise en charge
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2039802/fr/principales-dyslipidemies-strategies-de-prise-en-charge
Les objectifs de ces recommandations sont de : · adopter une échelle standard d’évaluation du risque cardiovasculaire dans le cadre de la prévention primaire ; · définir le seuil d’intervention thérapeutique en prévention primaire ou secondaire ; · définir la stratégie thérapeutique en fonction du niveau de risque ainsi que les modalités de suivi du traitement, en prévention primaire ou secondaire.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
risque cardiovasculaire
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
prévention primaire
prévention secondaire
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
sujet âgé
hypercholestérolémie
hypercholestérolémie
mode de vie
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
cholestérol LDL

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépression
http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/depression?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=infosante2017s14
La dépression est une maladie qui touche tous les âges, depuis l’enfance jusque très tard dans la vie. Ses nombreux symptômes, parmi lesquels la tristesse ou la perte de plaisir, sont très handicapants et accroissent le risque suicidaire. La maladie peut être soignée efficacement grâce aux médicaments antidépresseurs et à la psychothérapie. Toutefois, le risque de rechute est extrêmement présent et persiste plusieurs années après la rémission. Les chercheurs tentent de comprendre pourquoi certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres à la dépression. Au fur et à mesure de leurs découvertes sur les mécanismes de la maladie, de nouvelles pistes thérapeutiques se profilent.
2017
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
information scientifique et technique
depression
trouble dépressif
depression
dépression
dépression
dépression

---
N1-VALIDE
Pose d'aérateurs transtympaniques dans l'otite moyenne séreuse et séromuqueuse chronique bilatérale chez l'enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2755096/fr/pose-d-aerateurs-transtympaniques-dans-l-otite-moyenne-sereuse-et-seromuqueuse-chronique-bilaterale-chez-l-enfant
Cette fiche précise les modalités de suivi des épanchements rétrotympaniques par les médecins de premier recours (médecin généraliste, pédiatre) ainsi que le rôle du spécialiste (médecin ORL) pour confirmer l’otite séromuqueuse et les critères de décision d’insertion d’aérateurs transtympaniques. Elle reporte aussi les informations à communiquer à l’enfant, aux titulaires de l’autorité parentale
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
otite moyenne sécrétoire
maladie chronique
enfant
ventilation de l'oreille moyenne
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Myopathie inflammatoire idiopathique juvénile
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=329888
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
d'origine inconnue
Myopathies inflammatoires idiopathiques
myopathie
myosite
inflammation

---
N3-AUTOINDEXEE
Uroporphyrie érythropoïétique associée à une tumeur maligne myéloïde
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=280379
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
production érythrocytaire
uroporphyrinurie
associé à
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à une demande d'actualisation des avis sur le risque influenza aviaire hautement pathogène lié aux compétitions de pigeons voyageurs
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2017SA0057.pdf
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
Anses
grippe chez les oiseaux
dû à
risque
columbidae
grippe
relatif
Risque relatif
pigeon
baies (géographie)

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l’Anses relatif à une demande d'avis relatif à l’exposition alimentaire aux nanoparticules de dioxyde de titane
https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2017SA0020.pdf
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
dioxyde de titane
relatif
Anses
titane
titane dioxyde
exposition à
expositions
dioxyde de titane
nanoparticules
baies (géographie)
expositions

---
N2-AUTOINDEXEE
Généralisation du dépistage organisé du cancer du col de l'utérus : quel cadre éthique ? - Préconisations du Groupe de réflexion sur l'éthique
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Generalisation-du-depistage-organise-du-cancer-du-col-de-l-uterus-quel-cadre-ethique-Preconisations-du-Groupe-de-reflexion-sur-l-ethique-du-depistage-GRED
Saisi en 2015 pour mener une réflexion sur la généralisation du dépistage du cancer du col de l'utérus, le GRED propose dans ce rapport un éclairage éthique sur les stratégies proposées d’organisation, et les points de vigilance à avoir.
2017
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
réflexe
col de l'utérus
Cancer du col de l'utérus
dépistage systématique
cancer du col de l'utérus
cancer
dépistage du cancer
organisation
généralisé
cancer
dépistage du cancer
Réflexe
pensée (activité mentale)
éthique
tumeurs du col de l'utérus
détection précoce de cancer
réflexe

---
N2-AUTOINDEXEE
Résultats de l'observatoire de la sécurité des médecins 2016
https://www.conseil-national.medecin.fr/node/2097
968 incidents ont été déclarés en 2016. Il s’agit du nombre de déclarations le plus important depuis la création en 2003 de l’Observatoire de la sécurité des médecins. Dans ce contexte préoccupant, et comme en 2015, 56% des incidents n’entraînent cependant pas de suites légales, proportion la plus élevée depuis la création de l’Observatoire
2017
false
false
false
CNOM - Conseil National de l'Ordre des Médecins
France
français
information scientifique et technique
médecins
ayant comme résultat
sécurité

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse brève - Comparaison entre différents antidépresseurs chez les enfants et les adolescents
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/491
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
brève
antidépresseur
adolescent
enfant
adolescence
antidépresseurs
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
La pratique de la bicyclette au Canada
http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2017004/article/14788-fra.htm
La présente analyse examine l’utilisation du vélo et le port du casque chez les personnes âgées de 12 ans et plus en 1994-1995 et en 2013-2014, ainsi que les décès chez les cyclistes au cours de la période allant de 1994 à 2012 (voir Les données). Elle sert à comparer d’autres comportements chez les porteurs et les non-porteurs du casque, notamment en ce qui a trait au port de la ceinture de sécurité, à l’usage du tabac, à la vaccination contre la grippe et à la consommation d’alcool.
2017
false
false
false
Statistique Canada
Canada
français
information scientifique et technique
bicyclette
cyclisme
Canada

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à une analyse de la meilleure option de gestion des risques professionnels générés par le formaldéhyde (n CAS 50-00-0)
https://www.anses.fr/fr/system/files/REACH2017SA0072.pdf
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
professionnel
relatif
formaldéhyde
Anses
gestion du risque
dû à
Générations
formaldéhyde
formaldéhyde
baies (géographie)
caractéristiques familiales

---
N1-VALIDE
Vaccinations avant, pendant et après la grossesse - RPVP 2017
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1778
Ce document d'information synthétique destiné aux professionnels de santé rappelle les recommandations actuelles de vaccination avant et pendant la grossesse et également après l'accouchement. Mise à jour : février 2017
2017
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
information scientifique et technique
grossesse
vaccins
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Note de synthèse de l’OMS sur les vaccins contre la rougeole
http://www.who.int/entity/wer/2017/wer9217/fr/index.html
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
information scientifique et technique
Rougeole
vaccination
vaccination / médication préventive
vaccins synthétiques
Organisation Mondiale de la Santé
vaccin contre la rougeole
vaccination contre la rougeole
rougeole
Vaccin contre la rougeole
Vaccins
rougeole
vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention et gestion de la violence sur le lieu de travail
http://www.icn.ch/images/stories/documents/publications/position_statements/ICN_PS_Prevention_and_management_of_workplace_violence_Fr.pdf
Les perceptions différentes de ce qui constitue la violence et de la limite entre un comportement acceptable ou non expliquent qu’il n’existe pas de définition uniforme de la violence. Pour l’Organisation Internationale du Travail (OIT), la violence au travail est constituée des « incidents où le personnel est maltraité, menacé ou agressé dans le cours de son activité professionnelle, y compris lors des déplacements depuis ou vers son lieu de travail, et incidents qui mettent en danger sa sécurité, son bien-être ou sa santé ».
2017
false
false
false
CNI Conseil - International des Infirmières
Suisse
français
information scientifique et technique
métier
Lieu de travail
violence au travail
lieu de travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion des conflits d’intérêts lors de l’élaboration de guidelines et de choosing-wisely-lists
http://www.samw.ch/dam/jcr:a0a0e7fb-1916-48a1-a990-54ac6b2eaa38/recommandations_assm_gestion_conflits_d_interets_guidelines.pdf
1. Contexte 4 2. Bref aperçu de la situation en Suisse et dans quelques autres pays 5 2.1 Suisse 5 2.2 Allemagne 7 2.3 France 9 2.4 Grande-Bretagne 10 2.5 Pays-Bas 11 3. Recommandations 13 3.1 Définition de la notion de «conflits d’intérêts» 13 3.2 Principes 14 3.3 Garde-fous
2017
false
false
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
information scientifique et technique
conflit
Directives
conflit d'intérêts
directives

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome de Stevens-Johnson
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=36426
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
syndrome de Stevens-Johnson
syndrome de stevens-johnson

---
N3-AUTOINDEXEE
Angiopathie de Moyamoya
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477768
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladie vasculaire
maladies vasculaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie des petits vaisseaux cérébraux associée à COL4A1 ou COL4A2
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=477759
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
cerveau, sai
comorbidité
maladies des petits vaisseaux cérébraux
maladie

---
N1-SUPERVISEE
Amaurose congénitale de Leber
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=65
http://www.orpha.net/data/patho/Han/Int/fr/AmauroseCongenitaleDeLeber_FR_fr_HAN_ORPHA65.pdf
L'amaurose congénitale de Leber est une dystrophie et/ou une dysplasie rétinienne congénitale précoce. Elle constitue l'une des principales causes de cécité chez l'enfant puisqu'elle est retrouvée chez environ 10 à 20% des enfants aveugles. Elle représenterait 5% des dystrophies rétiniennes. Les enfants atteints présentent des difficultés à fixer et à suivre du regard car ils n'ont pas ou très peu de sensibilité rétinienne aux stimuli visuels. L'activité électrorétinographique est profondément altérée ou inexistante. L'aspect du fond d'oeil est souvent normal dans les premiers mois de la vie mais évolue vers une atrophie choriorétinienne avec des remaniements pigmentaires. On trouve parfois dans la région maculaire une lésion à l'emporte-pièce. Les patients présentent un nystagmus et enfoncent souvent les doigts dans leurs yeux.
2017
false
true
false
Orphanet
France
enfant
nourrisson
enfants handicapés
information scientifique et technique
amaurose congénitale de Leber

---
N1-SUPERVISEE
Lombalgie aiguë
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_lombalgies_aigues.pdf
La lombalgie (synonyme : lumbago, lombalgie commune) est une douleur de la région lombaire, parfois accompagnée d’une limitation de la mobilité et d’une raideur du rachis. On parle de lombalgie aiguë en cas d’évolution inférieure à 6 semaines, de lombalgie subaiguë entre 6 et 12 semaines d’évolution et de lombalgie chronique en cas de persistance des douleurs au-delà de 3 mois.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Suisse
Maladie aigüe
lombalgie
lombalgie
lombalgie
lombalgie
lombalgie
lombalgie
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
lombalgie

---
N3-AUTOINDEXEE
Fièvre au retour d'un voyage tropical
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_fievre_voyage.pdf
La fièvre est le symptôme cardinal de nombreuses infections au retour d'un voyage. C'est le deuxième motif de consultation après un voyage (23%), après les troubles digestifs (42%) et avant les affections dermatologiques (17%). Une évaluation urgente doit toujours être proposée.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
médecine des voyages
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
voyage
fièvre

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_hta.pdf
La prévalence de l’hypertension artérielle (HTA) est de 25% et plus dans la population adulte et augmente massivement avec l’âge (jusqu’à 70% des personnes de 70 ans sont hypertendues). Il n’y a pas de frontière franche entre les valeurs de tension artérielle (TA) normales et une hypertension artérielle. Néanmoins, les critères pour le diagnostic d’une HTA chez l’adulte sont des valeurs au cabinet 140/90 mmHg et des valeurs plus basses quand il s’agit de mesures à domicile ou de moyennes de 24h. Pour l’enfant et l’adolescent, les valeurs normales sont également plus basses. Un dépistage de l’HTA devrait être intégré au moins 1x/2 ans dès l’âge adulte, mais aussi chez l’enfant et l’adolescent, lorsque c’est possible. La prise en charge de l’HTA s’inscrit dans la prise en charge de l’ensemble des facteurs de risque cardiovasculaires, qui indiquent également l’attitude thérapeutique et les valeurs tensionnelles cibles.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
hypertension artérielle
hypertension artérielle
hypertension de la grossesse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
hypertension artérielle

---
N3-AUTOINDEXEE
Thrombose veineuse profonde
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_tvp.pdf
Il s’agit d’une obstruction veineuse partielle ou totale par un thrombus endoluminal dont la localisation est possible dans tout l’arbre veineux avec prédominance aux membres inférieurs. Dans un territoire donné, la localisation peut être une thrombose veineuse profonde TVP ou une thrombose veineuse superficielle TVS.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
thrombose veineuse
Thrombose veineuse profonde

---
N3-AUTOINDEXEE
BPCO
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_bpco.pdf
La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une pathologie évitable et fréquente caractérisée par une réduction partiellement ou non réversible du débit expiratoire d’installation progressive. Ceci est associé à une inflammation des voies aériennes distales au contact de particules aériennes nocives.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_depistages.pdf
Chaque année, une importante proportion de la population générale est en contact avec des médecins de premiers recours. Ceux-ci ont donc un rôle privilégié pour proposer et rappeler des interventions de prévention primaire et secondaire (dépistage). Ce document résume les recommandations actuelles de dépistage.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccinations
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_vaccinations.pdf
Les médecins de premier recours doivent pouvoir recommander les vaccinations aux patients adultes et établir un calendrier vaccinal personnalisé à chaque patient. Les recommandations de l’OFSP 2010 ont été utilisées afin d’établir une stratégie vaccinale pour la population générale mais aussi pour des situations et des groupes à risques particuliers.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
adulte
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
vaccination

---
N1-SUPERVISEE
La rhinite allergique
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_rhinite_allerg.pdf
La rhinite allergique est une maladie chronique des voies respiratoires très fréquente. Sa prévalence a augmenté considérablement ces dernières décennies, au point de constituer un problème de santé publique. La prévalence en Suisse se situe actuellement autour de 15% et elle est de 20 % en Europe.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Suisse
Rhinite allergique
Rhinite allergique
Rhinite allergique
Rhinite allergique
Rhinite allergique
Rhinite allergique
recommandation professionnelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Syndrome d'Usher type 2
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=231178
2017
false
true
false
Orphanet
France
personnes handicapées
information scientifique et technique
syndromes d'Usher

---
N3-AUTOINDEXEE
Diabète de type 2
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_diabete_t2_1.pdf
La prévalence du diabète est de 4% en Suisse et, à l’image de la prévalence mondiale, est en constante progression, suivant celle de l’obésité. Avec plus de 220 millions de personnes diabétiques dans le monde, le diabète est la quatrième cause de décès.
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
diabète de type 2

---
N3-AUTOINDEXEE
Acné verrues mycoses
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_verrues_acne.pdf
2017
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
recommandation professionnelle
information scientifique et technique
mycoses
acné vulgaire
verrues

---
N1-SUPERVISEE
Cyanures
Intoxication
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-professionnels-de-la-sant/intoxications-aigu-s-et-antidote-7
Hydroxocobalamine (Cyanokit ) 4-Diméthylaminophénol (4-DMAP ) Thiosulfate de soude (Na2S2O3)
false
true
false
Centre antipoison belge
Belgique
information scientifique et technique
cyanures

---
N1-VALIDE
Maladie de Stargardt
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=827
La maladie de Stargardt est une dystrophie maculaire héréditaire rare d'apparition précoce caractérisée par une perte progressive de la vision centrale, mais avec une vision périphérique intacte, une légère perte de la vision des couleurs, une adaptation à l'obscurité retardée, et une atrophie maculaire avec ou sans taches paramaculaires et une dégénérescence de l'épithélium pigmentaire de la rétine.
2017
false
true
false
Orphanet
France
français
Maladie de Stargardt
personnes handicapées
dégénérescence maculaire
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Principales causes de mortalité dans le monde
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/fr/index.html
Les 10 principales causes de mortalité dans le monde Évolution enregistrée entre 2000 et 2012
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
mortalité de l'enfant
facteurs socioéconomiques
répartition par âge
cause de décès
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Inscription de nouveaux cannabinoïdes de synthèse sur la liste des stupéfiants - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Inscription-de-nouveaux-cannabinoides-de-synthese-sur-la-liste-des-stupefiants-Point-d-Information2
Les cannabinoïdes de synthèse (CS) sont des substances utilisées à des fins récréatives et ayant des effets psychoactifs similaires au delta 9-tétrahydrocannabinol, principale substance active du cannabis. Leur consommation expose à des risques graves sur le plan physique et psychique avec un potentiel d’abus et de dépendance. Du fait de ces risques, 12 familles chimiques ainsi que 10 nouvelles substances ont été inscrites sur la liste des stupéfiants...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
stupéfiants
cannabinoïdes
cannabinoïdes
troubles liés à une substance
psychoanaleptiques
texte législatif
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Grossesse, fertilité et travail
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/fiche-conseil-grossesse-fertilite-travail-02-2017.pdf
La grossesse et l’allaitement sont des périodes de la vie au cours de laquelle la mère et l’enfant sont particulièrement sensibles aux dangers environnementaux, y compris leur environnement professionnel : biologique, chimique, physique et psychosocial.
2017
false
true
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
santé au travail
exposition professionnelle
allaitement maternel
fécondité
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Femmes enceintes et en projet de grossesse
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/fiche-conseil-femmes-enceintes-et-en-projet-de-grossesse-02-2017.pdf
La grossesse est un phénomène physiologique, mais de nombreux facteurs peuvent interférer avec son bon déroulement : facteurs intrinsèques (hérédité, formation des cellules reproductrices, etc.), facteurs extra-professionnels (maladies, médicaments, examens radiologiques, cosmétiques, alcool, drogues) et facteurs professionnels.
2017
false
true
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
malformations
malformations
exposition professionnelle
grossesse
femmes enceintes

---
N1-VALIDE
L'alcool en médecine de premier recours
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/Strategies/strategie_alcool.pdf
2017
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
algorithme
consommation d'alcool
alcoolisme
alcoolisme
alcoolisme
prise en charge de la maladie
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Addiction et travail : situation à gérer par l'employeur
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/fiche-conseil-addiction-et-travail-situation-a-gerer-par-employeur-02-2017.pdf
L’alcool serait en cause dans 10 à 20% des accidents du travail (INSERM). La France compte 1 200 000 consommateurs réguliers de cannabis. Les effets du joint du week-end peuvent se prolonger jusqu’au lundi !
2017
false
true
false
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
troubles liés à une substance
santé au travail
addiction

---
N1-SUPERVISEE
Addiction et travail
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/fiche-conseil-addiction-et-travail-02-2017.pdf
L’alcool serait en cause dans 10 à 20% des accidents du travail (INSERM). La France compte 1 200 000 consommateurs réguliers de cannabis, les effets du joint du week-end peuvent se prolonger jusqu’au lundi !
2017
false
true
false
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
troubles liés à une substance
santé au travail
addiction

---
N1-SUPERVISEE
Suivi post-professionnel des salariés du droit privé
http://www.ast67.org/media/documents/publications/fiches-conseils-express/suivi-individuel/fiche-conseil-suivi-post-professionnel-salarie-du-droit-prive-02-2017.pdf
Qui est concerné ? Tous les salariés ayant été exposés durant leur vie professionnelle à des agents cancérogènes ou des rayonnements ionisants.
2017
false
true
false
false
AST 67 - Alsace Santé Travail
France
français
information scientifique et technique
retraite
exposition professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
IPAQSS 2016 : expérimentation des indicateurs de processus et de résultats en « Chirurgie ambulatoire »
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2022569/fr/ipaqss-2016-experimentation-des-indicateurs-de-processus-et-de-resultats-en-chirurgie-ambulatoire
2017
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
laisse entrevoir
ayant comme résultat
indicateur
indicateurs de résultat
indication de
évaluation de résultat (soins)
intervention chirurgicale
procédures de chirurgie ambulatoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Fiche technique - Les oreillons
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001353/?&date=DESC&annee=2017&critere=annee
La fiche technique sur les oreillons - Mise à jour janvier 2017 présente les éléments nécessaires pour la gestion des cas d'oreillon et de leurs contacts. Les oreillons constituent une maladie à déclaration obligatoire. La fiche technique vise à faciliter les interventions des professionnels de santé publique lors de la déclaration d'un cas d'oreillon.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information scientifique et technique
oreillons
oreillons
oreillons

---
N1-SUPERVISEE
Les avantages d’administrer le vaccin antigrippal pendant la grossesse pour le foetus et le nourrisson de moins de six mois
http://www.cps.ca/fr/documents/position/le-vaccin-antigrippal-pendant-la-grossesse
La grippe est un grave problème pour les nourrissons de moins de six mois. Chez ces nourrissons, le taux d’hospitalisation attribuable à cette maladie et à des maladies connexes est comparable à celui des personnes âgées. Puisque les vaccins antigrippaux ne sont pas efficaces dans ce groupe d’âge, la stratégie optimale, fondée sur des données probantes, consiste à administrer les vaccins trivalents inactivés pendant la grossesse.
2017
false
true
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
information scientifique et technique
vaccins antigrippaux
grossesse
nourrisson
foetus
grippe humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir lorsque la maladie de Lyme est suspectée – Aide-mémoire
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001665/
Aide-mémoire destiné aux professionnels de la santé.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
algorithme
information scientifique et technique
maladie de Lyme
mémoire
maladie suspectée
maladie de lyme
prise en charge de la maladie
mémoire
comportement

---
N1-VALIDE
Quelle place pour le nalméfène dans le traitement de la dépendance à l’alcool ?
Analyse brève
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/477
Cette synthèse méthodique avec méta-analyses, de bonne qualité méthodologique, montre que le nalméfène n’a pas d’effet sur le plan de la mortalité, de la morbidité et de la qualité de vie dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Le faible gain en termes de consommation d’alcool n’est pas cliniquement pertinent. Cette étude ne peut donc pas prouver la place du nalméfène dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Les interventions psychosociales conservent donc une importance primordiale dans la prise en charge de ce problème...
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
alcoolisme
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
nalméfène
N07BB05 - nalméfène
antagonistes narcotiques
qualité de vie
méta-analyse comme sujet
morbidité
alcoolisme
naltrexone
naltrexone

---
N3-AUTOINDEXEE
Anomalie de la biogénèse du péroxysome
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=79189
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
microcorps
Biogenèse des organelles
Anomalie de la biogénèse du péroxysome
anomalie
maladies péroxysomiales

---
N3-AUTOINDEXEE
Lymphome plasmoblastique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=289666
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
lymphome malin, sai
plasmoblaste
Lymphome plasmoblastique

---
N3-AUTOINDEXEE
Mortalité par accident de la vie courante en France métropolitaine, 2000-2012
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/1/2017_1_1.html
Introduction – L’objectif de ce travail était de mesurer et caractériser les décès par accident de la vie courante (AcVC) en France de 2000 à 2012. Méthode – Les résultats ont été établis à partir d’une liste « liste de référence des AcVC » issue des Causes externes de traumatismes de la Classification internationale des maladies, 10e révision (CIM-10) et exprimés en effectifs, taux bruts et taux standardisés sur l’âge. Résultats – En 2012, il y a eu 21 470 décès par AcVC en France métropolitaine (taux standardisé : 28,1/100 000). Une surmortalité masculine a été retrouvée : 36,7/100 000 chez les hommes versus 21,3/100 000 chez les femmes. Des disparités régionales ont été constatées. Les deux tiers des décès par AcVC sont survenus chez les 75 ans et plus. Les chutes (12/100 000), les suffocations (3,8/100 000), les noyades (1,4/100 000), les intoxications (2,8/100 000) et les accidents par le feu (0,6/100 000) ont été les principales causes de décès par AcVC. Entre 2000 et 2012, le taux de mortalité par AcVC a diminué de 2,2% par an. Cette diminution, variable selon les types d’AcVC, a été observée surtout chez les moins de 15 ans (-5,4% par an). Cependant, une augmentation des effectifs de décès par AcVC est constatée depuis 2006. Conclusion – Les AcVC restent une cause importante de décès en France. De nombreux décès pourraient être évités par des mesures de prévention adaptées.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
Accidents
Vie
accident
France
mortalité
accidents domestiques
français
accidents
vie

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse de la mortalité par cause : pondération des causes multiples
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/1/2017_1_2.html
Objectif – L’analyse des données de mortalité est essentielle à l’observation en santé publique. Dans un contexte où les décès sont souvent attribuables à plusieurs maladies, cet article présente une nouvelle méthode permettant de réévaluer les taux standardisés de mortalité par cause, en considérant plusieurs causes par décès. Méthode – À partir des données de la base nationale des causes de décès en 2010, nous avons calculé des taux standardisés de mortalité par cause en utilisant : la cause initiale de décès et deux stratégies de pondération des causes multiples (PCM), qui attribuent un poids aux différentes causes mentionnées sur le certificat de décès. Pour chaque décès, la somme des poids est égale à 1. Ainsi, l’influence de chaque décès sur les taux de mortalité reste la même. Les variations relatives des taux standardisés de mortalité selon les deux stratégies PCM par rapport aux taux obtenus avec la méthode en cause initiale ont été calculées. Résultats – L’utilisation d’une stratégie de pondération modifiait sensiblement la distribution des taux standardisés par cause. La variation relative du taux standardisé de mortalité obtenue avec la seconde stratégie PCM était supérieure à 20% pour cinq catégories de maladies : maladies génito-urinaires, hématologiques, endocriniennes, dermatologiques et troubles mentaux. Conclusion – Cette nouvelle méthode de pondération permet d’exploiter en totalité les causes médicales du certificat de décès pour tenir compte du caractère pluricausal de la mortalité et d’obtenir ainsi des indicateurs de mortalité par cause plus pertinents pour la santé publique.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
Mortalité
cause de décès
Cause multiple
Cause
plural
mortalité
causalité

---
N3-AUTOINDEXEE
Forme symptomatique du syndrome de l'X fragile de la femme porteuse
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=449291
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
homo sapiens
maladie
Femelle
formé
ayant la forme
syndrome du chromosome X fragile
symptôme

---
N2-AUTOINDEXEE
Point sur le virus émergent d’influenza aviaire H5N8
https://www.anses.fr/fr/content/point-sur-le-virus-%C3%A9mergent-d%E2%80%99influenza-aviaire-h5n8
Début janvier, 18 pays européens avaient déclaré à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la présence de foyers du virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8, responsable d’une épizootie d’influenza aviaire dans plusieurs de ces pays : Allemagne, Autriche, Croatie, Danemark, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse, République Tchèque et Royaume-Uni. L’Anses, de par sa participation à la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Plateforme ESA), ses activités de recherche et de référence sur l’influenza aviaire, et ses activités d’évaluation des risques sanitaires en santé animale, est particulièrement impliquée dans la surveillance de l’influenza aviaire et de la propagation du virus H5N8 en France.
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
information scientifique et technique
Sous-type H5N8 du virus de la grippe A
grippe chez les oiseaux
virus de l'influenza
virus de la grippe A
Virus
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Myopathie inflammatoire idiopathique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=98482
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
inflammation
Myopathies inflammatoires idiopathiques
myosite
d'origine inconnue
myopathie

---
N3-AUTOINDEXEE
Anomalie des tranporteurs membranaires mitochondriaux
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=254830
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
mitochondries
anomalie

---
N3-AUTOINDEXEE
Sarcome du thorax SMARCA4-déficient
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=466962
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
infirmité
sarcomes
thorax

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie de Charcot-Marie-Tooth autosomique récessive type 2X
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=466775
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladie de Charcot-Marie-Tooth
mariage
maladies chromosomiques
sclérose latérale amyotrophique
récession

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie de Charcot-Marie-Tooth autosomique dominante type 2Z
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=466768
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
dominique
maladie de Charcot-Marie-Tooth
maladies chromosomiques
sclérose latérale amyotrophique
mariage

---
N3-AUTOINDEXEE
Paraplégie spastique autosomique récessive type 57
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=431329
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
récession
paraplégie
spasme
Paraplégie spastique
paraplégie

---
Courriel
20/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.